Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Confiance : Hollande dépasse le déficit autorisé. La France prévoit des (...)

Confiance : Hollande dépasse le déficit autorisé. La France prévoit des sanctions le 30 septembre !

François Hollande s’y était pourtant engagé. Il allait rompre avec la politique de son prédécesseur qui dès le début de son quinquennat en 2007 avait fait exploser le déficit de confiance. Pour respecter le nouveau pacte de confiance, signé le 6 mai 2012 avec la France et ainsi respecter les critères de convergences entre l’Elysée et les citoyens français, le nouveau président de la république devait mettre en oeuvre une politique radicale de changement. Cette politique de changement devait s’appliquer maintenant, mais…

Sous la pression de nombreux lobbies européens, pour la plupart des rentiers des dettes budgétaires, il a renoncé à son ambitieux programme de renégociation du Traité Européen, également appelé TSCG. Il a ainsi renoncé à mener une guerre audacieuse mais absolument nécessaire contre la finance, l’une de ses promesses phares, toujours sous la pression de ces mêmes lobbies. A propos du TSCG, il a même été jusqu’à renoncer au référendum populaire, rompant avec une tradition fortement ancrée au sein de la république à laquelle il semblait pourtant tenir.

Les conséquences pour le pays n’ont pas tardé à se faire sentir. Dès le mois de juillet, l’Elysée, principale instance de régulation de la côte de confiance, enregistrait une aggravation tout à fait remarquable de son PFH (Pour François Hollande). Mais c’est au mois de septembre que le PFH a enregistré une très inquiétante dégradation, dépassant les critères autorisés 4 mois après la signature du pacte de confiance le 6 mai dernier.

Les déclarations récentes des principaux chefs du PS, à commencer par Jean-Marc Ayrault, exhortant les partis de la gauche française à rentrer dans les rangs de la rigueur, les assimilant même quelquefois au F Haine, une organisation résolument nationaliste, xénophobe et raciste, n’a en rien rassurer les observateurs avisés. Bien au contraire, l’inquiétude a gagné de l’ampleur car ces déclarations ont bel et bien confirmé l’intention de François Hollande de ne pas tenir ses promesses de changement et de poursuivre les politiques libérales de son prédécesseur. Elles ont aussi eu pour effet d’isoler encore un peu plus le chef de l’état et les instances socialistes, puisque désormais, ils sont les seuls à gauche à vouloir marcher dans les pas de l’ancien gouvernement pourtant défait lors des dernières élections générale françaises.

C’est dans un tel contexte de crise du déficit de confiance et de dégradation de son PFH que la France s’apprête, dès le 30 septembre prochain, à appliquer des sanctions à l’égard de François Hollande et de sa politique finalement comparable à celle appliquée ces 10 dernières années.

La question demeure cependant : François Hollande entendra-t-il la demande de changement à gauche et surtout l’appliquera-t-il ? Car selon tous les observateurs que nous avons rencontré, la restauration de la confiance française et de son PFH est à ce prix.

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • alinea Alinea 27 septembre 2012 11:51

    On dit la « cote » de confiance ; enfin ça c’est pas grave.
    Il y avait une chance sur mille que Hollande ne soit pas Hollandréou. C’est peut-être un peu plus que gagner au loto mais ça ne fait pas grand chose quand même !
    Je ne l’imagine pas écouter la gauche ; ce qui le ferait peut-être un jour changer, c’est l’attitude des Grands Maîtres, les Marchés ; mais pour l’instant tout va bien pour nous de ce côté-là ; alors !


    • LE CHAT LE CHAT 27 septembre 2012 12:01

      il s’en fout le Flamby de ton avis , tu as voté pour lui sans réfléchir sur instructions de jean Luc Francmachon , ils ont le pouvoir pour 5 ans maintenant .............


      • LE CHAT LE CHAT 27 septembre 2012 13:07

        je suppose que cogno3 est aussi un fan de M.Normal !  smiley  smiley


      • 1871-paris 1871-paris 28 septembre 2012 06:50

        tu peux developper un peu le fait que le programme d extreme gauche serait inaplicable ? il est pourtant en vigueur ailleur actuellement sur certains points !


      • Ollisters Ollisters 29 septembre 2012 16:23

        @Cogno3

        Ce que vous dites est bien beau et pas tout a fait faux, mais que doit-on faire selon vous ?

        Nous n’avons plus le pouvoir, ni les politiques d’ailleurs.

        Faux ça c’est ce que l’on veut nous faire croire.
        La France est le cinquième marché mondial et a ce titre je pense que ça nous donne un bon moyen de pression sur les financiers.

        mais c’est sur que si l’on attend que les financier aient fini de piller le pays et de nous mettre au même niveau que la plebe chinoise en nous faisant perdre tout pouvoir d’achat, alors la oui nous n’aurons effectivement plus aucun pouvoir, et on sera bon pour l’esclavage.


      • eric 27 septembre 2012 12:39

        La France a augmenté ses dettes du fait de dépenses fiscales et autres d’environ 600 milliards d’euro sur la période. D’après la Cour des Comptes, il y a en gros 200 milliards de cadeaux fiscaux essentiellement cagnotte Jospin fabius pour leur clientèle de la classe moyenne sup. 200 milliards de cout des 35 heures, qui bénéficient essentiellement aux même. 200 milliards de relance anti crise,investissements, exonération de charges heures su et dérives du budget en période de crise sous Sarkozy.
        Le PS, dans les bénéficiaires de ces largesses, ce sont les mieux payés. Les autres gauches, ceux qui les envient.
        Le 30, les arrivistes de la dépense publique vont manifester pour exiger des arrivés qu’ils pressurent plus les pauvres et les forces productives pour assurer, enfin, une égalité entre ces deux intéressantes catégories.
        Le problème est qu’ils ne comprennent pas qu’il n’y a vraiment plus grand chose à traire et que le seul moyen d’égaliser les situations serait que la gauche arrivée partage un peu ses prébendes. Alors, il faut pas rêver.
        C’est égal, on reste effaré devant le degré d’aliénation idéologique de ces masses d’alter gauche qui se laissent encore prendre aux discours idéologique élaborés par le PS pour défendre son exploitation de classe. 57% de PIB de dépenses publiques, 3 % de dividendes avant inflation, et ils arrivent encore à leur faire croire que la « solution » est de faire payer les riches....
        Faut relire Marx les gars .


        • 1871-paris 1871-paris 28 septembre 2012 09:01

          tu les vois ou les 57% de depense publisue toi ? arretez de croire et d accepeter les chiffres brute !

          soyez critique ! en scandinavi et autre finlande ils depensent plus et ne s en plaigne pas pas pour autant.
          melange pas la dette exclusive de sarkozy 650mds et les bien faits indiscuablement accepeter par les salarier etablie par jospin ! 
          sais tu comment fonctionne les banques qui nous ranconne les actions et travaux publique, sais tu comment ils melangent des actifs saint ave des pourris pour faire des benef sur le tout !?
          connais tu le taux de reserve fractionnaire de ces banques pas vraiment philantropique ? apres sa dire que la merde actuelle est du au type sui fait la manche dans la rue est reellement de l autisme !

        • Taverne Taverne 27 septembre 2012 15:08

          « Le président des autres riches »

          Les gogos ont changé leur président. Ils ont viré le président des riches qu’ils ont remplacé par le président des autres riches. C’est le « changement », quoi. Qu’attendent-ils de plus d’un président qui s’est auto-défini comme « président normal » ?


          • sirocco sirocco 27 septembre 2012 21:35

            Surtout quand on a compris que les« riches » et les « autres riches », c’est la même chose.

            En fait le président, qu’il soit de gauche (sic) ou de droite, est une marionnette des banquiers qui mènent la presque totalité du monde.


          • jeanclaude 27 septembre 2012 18:53

            Article un peu court. Personnellement ne croyant pas aux grands chamboulements, je suis satisfait de la ligne d’action « médiane » du président.
            Il a contribué à précipiter une accélération de l’acceptation au niveau européen d’une politique d’austérité un peu moins musclée.
            Qu’à chaque élection, des citoyens prennent à la lettre les annonces des candidats, montre qu’il n’y a pas de retour d’expérience de cette « grande illusion ».

            De toute façon, une « politique audacieuse » ne sera jamais voulue par une majorité suffisante de français. Quoique fassent les deux minorités de gauche et de droite pour cela.


            • Lullaby temet 28 septembre 2012 00:53

              Et puis quand on est président on est tout sauf normal.....bref encore 5 ans à tenir à moins que tout ne se casse la gueule dans la « normalité » des choses.


              • Roubachoff 28 septembre 2012 06:05

                Je persiste et signe : le quinquennat de F. Hollande est terminé. Les quatre ans et quelques qui restent ne changeront plus rien, c’est pour ça que Mister Babar a mis à Matignon un ancien employé de chez Roblot parfait quand il s’agit de faire ses condoléances au pays.


                • SEPH 28 septembre 2012 11:04

                  Hollande est un larbin du capitalisme financier. Son objectif gérer le système, être un bon toutou de l’Empire et faire les guerres qui lui sont demandées par ses maîtres.

                  Des français, il s’en fou. D’ailleurs il veut que la France soit encore plus intégrée dans l’Europe qui est aux mains des lobbys financiers prédateurs.

                  Hollande n’est qu’un gouverneur d’un nième états États-uniens. Il fait la même politique que son prédécesseur au profit des nantis.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès