Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Conseil constitutionnel : non-crédibilité, parjure ?

Conseil constitutionnel : non-crédibilité, parjure ?

Non-crédibilité, cette maladie qui comme la peste ou la corruption n'épargne désormais que quelques rares personnes qui détiennent un pouvoir d'Autorité.
 
Après avoir gangréné nombre d'individus, notamment des politiques de droite aux manettes du pays, la non-crédibilité reste prégnante aussi quant au besoin même d'existence du Sénat, par exemple.
Pire, la non-crédibilité toucherait aujourd'hui la plus prestigieuse des institutions de notre pays, celle qui est en charge de valider nos lois et surtout l'élection présidentielle (article 58) : le Conseil constitutionnel.
 
Pour celui-ci, la non-crédibilité est même un euphémisme. Il s'agirait de parjure, c'est-à-dire du viol de son propre serment !
 
Rentrons rapidement dans les faits. Il serait aujourd'hui avéré que si le Conseil constitutionnel n'avait pas commis le crime de parjure en 1995, Jacques Chirac et Edouard Balladur auraient été évincés de la compétition. Lionel Jospin aurait été président de la République.
 
Pourquoi parjure ?
 
Parce que les membres du Conseil constitutionnel prêtent serment de vérifier les comptes de campagne de tous candidats à l'élection présidentielle et… jurent d'exclure tout candidat qui aurait triché. C'est-à-dire commis un acte délictueux en la matière, ne pouvant prouver l'origine d'une partie des fonds grâce auxquels il a financé sa campagne.
 
Le candidat Edouard Balladur fut dans ce cas. Il aurait été question de quelque 10 millions. Jacques Chirac 1 n'était pas non plus blanc comme neige. Mais, le Conseil constitutionnel, présidé à l'époque par Roland Dumas, décida de valider leur compte…pourtant délictueux.
 
Pourquoi le Conseil constitutionnel valide-t-il de tels comptes  ?
 
En faisant cela, le Conseil constitutionnel laisse des gens malhonnêtes et tricheurs devenir chef d'Etat et poursuivre éventuellement leur démarche délictueuse… et de surcroît en toute impunité, puisque protégés par leur nouveau statut.
 
Pourquoi un tel mépris du suffrage universel par le Conseil constitutionnel ?
 
Quelle légitimité le Conseil constitutionnel a-t-il désormais ?
 
Comment être sûr pour l'élection de 2012, qu'un "coquin-vaurien" ou une "coquine-vaurienne" n'accède pas au pouvoir suprême suite à un nouveau parjure du Conseil constitutionnel ?
 
Peut-on toujours dire du Conseil constitutionnel qu'il abrite une bande de sages ?
 
Non, le Conseil constitutionnel n'est plus crédible. Il n'a plus la confiance du corps électoral !
 
La personne qui sera élue en 2012 devra montrer son honnêteté et son indépendance en le réformant (article 63), voire en le supprimant… en même temps que le Sénat. Ouvrant ainsi la voie à une 6ème République.
 
 
1. voir article du Figaro paragraphe : "le rôle crucial de Roland Dumas".

Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • voxagora voxagora 28 septembre 2011 09:25

    Ahhh, le logo du Conseil Constitutionnel, Autorité s’il en est,

    dont le logo en forme de service-trois-pièces laisse gicler un panache bleu,

    parce que, comme l’indique la plaque rouge sur la tête (de noeud ?)

    « ça chauffe, là-dedans ! »
    .
    .

    • il FAUT QU EN 2012 LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL ET LA COUR DE SURETE DE L ETAT SOIENT REFORMES.. SINON NOUS ALLONS DROIT DANS LE MUR OU EN REVOLUTION..
      -notre président a trempé depuis son élection dans 49 AFFAIRES GRAVES GENRE BETTENCOURT-LOREAL.........et avant dans une quinzaine d’affaires graves COMME KARACHI....NOS DEPUTES ET SENATEURS TREMPENT des clubs comme hippocrate "MEDIATOR° OU PROMETHEE..OU DOMUS...OU OECONOMIA...ils y sont presque tous..

      ce qui est grave pour la commission d’ enquete pour le mediator ...mr bapt depute socialiste président
      ETAIT AUSSI LE PRESIDENT D HIIPPOCRATE 87 députés et sénateurs défraués par les labos pharmas comme gsk...ou servier...MAIS L UMP FAIT BEAUCOUP...MIEUX AVEC LES MARCHANS D ARMES...IL retrocommissionne....et fait mourir 11 francais et 4 locaux...dans un attentat revenchard...

      IL FAUT A TOUT PRIX REOUVRIR LE BAGNE de CAYENNE ET L’ agrandir pour y mettre tous nos élus en conflits d’intérets...les marchands d’armes...et de sommeil....il FAUT Y METTRE AUSSI LES GENS COMME TAKIEDINE..DJHOURI...LEOTARD ET AUTRES 
      UNE BONNE PARTIE DE L UMP ET DU MEDEF...
      EN 2012 IL FAUT AUSSI INTERDIRE AUX AVOCATS ...ET HOMMES D AFFAIRE ...GERANTS DE SCI...MARCHAND DE BIENS DE SE PRESENTER AUX ELECTIONS....SINON TOUTE LA GUYANE N Y SUFFIRA PAS...NOUS AVONS 90% DE TROP D HOMMES POLITIQUES ESPERONE QU IL N Y A PAS AUTANT DE CORROMPUS...


    • zelectron zelectron 28 septembre 2011 13:27

      Le Conseil constitutionnel examine comme son nom l’indique la constitutionnalité d’un projet ou d’une loi. En aucun cas sa moralité, son bien fondé ou son opportunité encore moins son inutilité ou nécessité ainsi que le fait qu’elle forme un doublon avec une loi antérieure (« triplon, quadriplon ... duodécaplon » smiley !)


      • paul 28 septembre 2011 17:15

        Difficile qu’il soit crédible ce CC, non pas en raison de l’âge moyen de ses membres ( + 70 ans) mais surtout par sa composition . Sur 9 membres renouvelés par tiers tous les 3 ans, sont nommés : 3 par le président de la république, 3 par le président de l’Assemblée nationale, 3 par le président du sénat . Les anciens présidents de la république y siègent de droit .
        Quelle diversité politique !

        Sur les affaires litigieuses des comptes de campagne de Balladur et Chirac, JL.Debré, président du CC nommé également par le président de la république, a refusé de livrer les PV des votes à la justice .
        On sait que R.Dumas en sa qualité de président avait fait pencher le vote en faveur de l’acceptation des comptes de Balladur ( 10,25 millions en liquide, produit de la vente de tee-shirts et gadgets ).Il se dit que c’est un renvoi d’ascenseur à R.Dumas pour ne pas être inquiété dans l’affaire des frégates de Taïwan ( l’État français serait condamné à payer 500 millions de dollars pour cette autre affaire de rétro-commissions ) .


        • non666 non666 29 septembre 2011 01:38

          N’oublions pas qu’en 2005 , le conseil constitutionnel a vu 2 de ses membres , VGE et simone Veil s’engager pour le TCE (et la fin de notre souveraineté dont la constitution de la république est la garante).
          Que se passe t’il dans un modele juridique quand les avocats d’une cause travaille pour l’accusation du camps d’en face ?.....
          Aucun journaliste, aucun journaliste n’a semblé s’en emouvoir plus que cela et tous ont eu l’air satisfait de voir ces deux felons « demissioner » du CC le temps de la campagne !
          Le pire, c’est que PAS un des membres du CC n’a defendu les principes de NOTRE constitution, ni dans sa forme, ni dans son esprit, ni dans cette première tentative, ni dans la suivante quand Sarkozy a proposé de passer outre le vote du peuple français via le Congres reunis a Versailles.

          Le traitre Hollande, l’actuel favori des sondages (comme par hasard !) avait été « audité » par les commissaires politiques de la mondialisation en version « de gauche » , Le Grand Orient de France pour verifier que les soudards de gauches suivraient bels et bien les traitres de droite dans la trahison du peuple français !
          http://www.liberation.fr/politiques/0101523679-grand-oral-sur-l-europe-au-grand-orient-de-france

          Le CC s’etait aussi tue sur les explications fantaisiste de la presse sur la reforme constitutionelle de 2007 qui annulait purement et simplement les decisions prises en 2004 pour « rassurer les français » sur l’entrée de la Turquie (et d’israel !) dans l’union


          Doit on rappeler qu’ils ont validér l’election d’un homme sous un nom de scene au lieu de son identité reelle et complete ( Paul nicolas sarkozy de nagy bosca) et des comptes de campagne apparement connus dès l’epoque comme etant faux ?
          Les petits cadeaux de mamie zinzin, les fuites actuelles ne sont que des confirmations.
          La bonne nouvelle c’est que tout ce qui a été validé sous une presidence illegale est illegale.
          Car c’est bel et bien la jurisprudence de l’apres Petain en France...
          Que la racaille du nouvel oàrdre mondial le nie ou pas, c’est sans importance, que les delais qu’ils nous ont « autorisés » comme delais de reflexion soient expirés ou pas egalement.
          Rien de ce qui avait été decidé n’a été realisé.
          Ni la validation de tous les pays membres dans les memes termes (irlande) , ni simultanement (les anglais ne pouvaient evidemment faire leur campagne en memetemps que les autres pour pas que les arguments qui leurs plaisaient ne fassent comprendre aux autres ce qui etait en cours...

          Nous avions tout prevu en croyant en la democratie.
          Sauf que nous aurions un jour, àla tete de l’Etat français quelqu’un qui servirait d’autres interets que ceux de NOTRE pays, servis par des deputés corrompus et une presse aux ordres du nouvel ordre mondial avec la complicité du Conseil constitutionnel.

          1000 traitres, ce n’est pas beaucoup en fait, mais ils occupent toutes les cases au centre de l’echiquier.


          • Radamenthes 29 septembre 2011 22:29

            Bonsoir Non666,


            Une hypothèse qui me vient à l’esprit et c’est sans doute face à ce risque que les pères fondateurs des Etats-Unis (Thomas JEFFERSON, Abraham LINCOLN...) ont eu l’idée d’autoriser le port d’armes. Quand la démocratie ne fonctionne plus, gangrenée à l’extrême et sur tous les niveaux : politiques, universités, groupes de presse, éducation, médias... Le seul recours de la population face à ces injustices est le choix des armes ! Lorsque les paroles et les mots ne suffisent plus, le peuple peut encore se soulever et les politiciens corrompus devraient garder en tête que la révolution de 1789, dans l’histoire de l’humanité, ce n’est pas si loin que ça et que ça peut très bien se reproduire... La montée d’internet bouleverse la donne, l’arme ultime est la connaissance et c’est cela qui fait peur aux nombreux corrompus sans doute... Ce n’est plus qu’une question de temps je pense...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès