Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Contraception pour les lycéennes : Luc Chatel entre démagogie et (...)

Contraception pour les lycéennes : Luc Chatel entre démagogie et incompétence

Luc Chatel, ministre de l’Education Nationale, se veut probablement le dernier rempart des jeunes filles en détresse, qui subissent une grossesse non désirée, par manque d’information sur la contraception. Et il ne trouve rien de mieux que de se dresser face à Ségolène Royal...
 
Il ignore certainement la réalité de la situation en matière de grossesses précoces en France : environ six mille jeunes filles, et en Poitou Charentes : 455 en 2007.
Près d’une interruption volontaire de grossesse sur dix concerne des mineures. Les acteurs de terrain, professionnels de santé et associations spécialisées, constatent la persistance de difficultés d’accès à une contraception gratuite, anonyme et de proximité.
 
De quoi s’agit-il en réalité, au-delà de la petite polémique partisane du ministre ?
 
Ségolène Royal, présidente du Conseil Régional Poitou-Charentes, propose un Pass’ contraception.
(Extrait de la présentation de ce Pass : à voir sur :
http://www.poitou-charentes.fr/files/pdf/sante-handicap/sante/pass-contraception-depliant.pdf)
 
« Pass’ contraception, anonyme, gratuit et proche de vous
 
C’est quoi ?
Le Pass’contraception vous permet d’obtenir gratuitement la pilule contraceptive.
 
Pour qui ?
Le Pass’contraception s’adresse à toutes les jeunes filles, mineures et majeures, des lycées, Centre de Formations des Apprentis et Maisons Familiales et Rurales de la région Poitou-Charentes.
 
Comment ça marche ?
1 Vous vous adressez à votre infirmier(e) scolaire ou à l’association relais présente dans votre établissement.
2 Le Pass’contraception pourra vous être proposé.
3 Avec ce Pass, vous consultez le médecin généraliste ou le gynécologue de votre choix, qui pourra vous prescrire la pilule la plus adaptée.
4 Avec ce Pass, si besoin est, le médecin ou le gynécologue peut demander une prise de sang et des analyses qui seront elles aussi gratuites.
5 Munie de ce Pass et de l’ordonnance du médecin, vous vous rendez dans n’importe quelle pharmacie de la région pour récupérer votre contraceptif pour une durée de 3 mois renouvelable une fois. »
 
Il s’agit, en résumé, de proposer dans les lycées de la région Poitou-Charentes qu’elle préside, en lien avec les Conseils de l’Ordre des professionnels de santé, des " Pass’ contraception " qui permettent l’accès gratuit à une consultation médicale en médecine de ville, la réalisation d’une prise de sang et d’analyses médicales éventuellement prescrites, ainsi que la délivrance de contraceptifs oraux par les pharmacies".
 
Boutin, qui n’en rate pas une, vient à la rescousse de Chatel contre Ségolène Royal, voyant probablement le diable dans cette proposition, peut-être même un encouragement à recourir à la contraception et pourquoi pas à une dépravation des mœurs...
 
Alors Ségolène Royal affirme : « je veux lutter contre les grossesses précoces des filles mineures »", comme elle l’avait déjà fait comme Ministre de l’Enseignement scolaire avec la mise à disposition gratuite dans les établissements, après consultation des infirmières de santé scolaire, de la « pilule du lendemain ».
 
Mais cela intéresse-t-il vraiment Luc Chatel et son maître Sarkozy ?
 
Le bêtisier de Luc Chatel :
Alors, Luc Chatel, pourquoi ces affirmations ridicules, rapportées par le Figaro, et sans rapport avec la réalité vécue - et mal vécue - par ces jeunes filles ? Pourquoi une telle lecture partisane totalement à côté de la plaque ?
« Nous avons affaire à des élèves mineurs. L’autorité parentale est quelque chose qui compte. L’Education nationale n’a pas à se substituer au planning familial, seul autorisé à se prescrire des contraceptifs à un enfant mineur »
"Je considère que le lycée est un lieu d’éducation. Je crois à l’accompagnement et à l’écoute. Eduquer, c’est être responsable et cela ne peut se résumer à distribuer un chèque"
"Je voudrais rappeler à Mme Royal que dans chaque lycée existe un conseil d’éducation à la santé et à la citoyenneté qui, avec nos personnels de santé de l’Education nationale, apporte des conseils aux élèves en matière de sexualité"
 
Pour finir et montrer son incompétence, deux erreurs symptomatiques du ministre
D’abord, le CESC n’est pas le Conseil d’éducation à la santé et à la citoyenneté, mais le Comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté. Chatel devrait réviser ses leçons avant de pérorer...
Mais cette faute n’est pas la plus grave.
 
Chatel fait preuve d’une totale ignorance du rôle du CESC :
Le CESC n’est pas là pour apporter des conseils en matière de sexualité. Il est là pour établir un plan global de prévention dans l’établissement scolaire et absolument pas de conseil personnalisé aux élèves.
Heureusement ! Le CESC réunit le chef d’établissement, les personnels de l’établissement, des parents, des élèves, des partenaires (police, gendarmerie, associations etc.).
On imagine le conseil discret qu’il pourra apporter dans des situations délicates...
 
En cela Chatel fait, comme d’autres, des effets d’annonces sans se donner la peine de vérifier la réalité de ses affirmations... et pour éviter de parler de l’absence de moyens en matière de personnels de santé (infirmières, médecins) et de personnel d’assistance sociale.
 
Il perd par là tout crédit pour critiquer quiconque, et, en particulier, Ségolène Royal dont l’action dans ce domaine a été déterminante quand elle était Ministre de l’Enseignement scolaire.
 
Du cynisme.
On ne peut qu’apprécier son rappel devant les caméras du rôle que doit jouer dans ce domaine le Planning Familial.
Encore ne faut-il pas oublier qu’il fait partie d’un gouvernement qui a sabré les subventions de fonctionnement dudit Planning...
 
A quoi pouvait-on s’attendre d’autre ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • ruth 16 novembre 2009 10:30

    Bien vu, bien dit.

    Il a tort et les médias ne le diront jamais. Or, la vérité est ailleurs


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2009 10:32

      La pilule c’est bien gentil mais ça ne protège PAS du SIDA !

      Ségo ferait mieux d’inciter les garçons à mettre des capotes au lieu de faire sa cirquitude !


      • monbula 16 novembre 2009 15:51

        Alois
        Avant de raconter n’importer quoi, on se renseigne :

         :http://www.poitou-charentes.fr/sant...


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2009 16:21

        En attendant, si les garçons mettaient des capotes, il n’y aurait pas de problèmes !

        Et ça, c’est pas n’importe quoi !


      • monbula 16 novembre 2009 16:51

        Alois

        Et si la mer bouillait, les poissons cuiraient .


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2009 21:15

        Je trouve que c’est IRRESPONSABLE de laisser croire aux filles qu’on va arranger le problème après coup ou avant le coup juste pour ne pas devoir OBLIGER monsieur à enfiler une capote !

        Avec le SIDA quand on l’a c’est trop tard pour TOUJOURS !


      • monbula 16 novembre 2009 21:41

        Alois

        BLA BLA BLA BLA BLA BLA ETC


      • Stupeur Stupeur 16 novembre 2009 23:11


        Les mecs ont parfois tendance à oublier la capote. Dans ce cas-là, nous les filles équipées d’un cerveau capable de penser pour deux, avons des préservatifs sous la main pour assurer le coup -( smiley )-. Et tant qu’à faire nous procédons à la mise en place du préservatif avec nos petits doigts agiles, pour plus de sûreté. Les gestes patauds de nos partenaires n’étant pas toujours compatibles avec une mise en place respectueuse de la sécurité à l’usage. Il faut manipuler ces protections en latex avec amour, avant de faire l’amour.


      • monbula 16 novembre 2009 23:29

        Stupeur
        Les mecs ont parfois tendance à oublier la capote. Dans ce cas-là, nous les filles équipées d’un cerveau capable de penser pour deux

        Les hommes ne comprennent jamais rien ; les femmes sont vraiment irremplaçables.


      • Leila Leila 16 novembre 2009 10:40

        Bête, incompétent et cynique, oui c’est ce qui définit le mieux Luc Chatel, le pire ministre qu’on a vu à l’Education nationale. Un misérable valet de Sarkozy.

        Ségolène Royal n’a pas pris que de bonnes initiatives, mais cette fois elle a visé juste, sans doute parce qu’elle a vu de près des adolescentes désorientées, ce qui n’est visiblement pas le cas de madame Boutin.


        • monbula 16 novembre 2009 13:44

          Calmos

          Crois-tu que les jeunes t’attendent pour savoir où ils peuvent s’envoyer en l’air !

          Tiens ! Pourquoi pas au ministère de la Culture .


        • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 16 novembre 2009 13:08

          Les élèves sont informés dans les collèges et les lycées sur les moyens de contraception. Les infirmiers ou infirmières sont à leur disposition pour les écouter, répondre à leur questions et leur indiquer l’adresse d’un planning familial ou leur donner la pilule du lendemain. Il y a aussi dans les lycées et les collèges des assistantes sociales et des médecins scolaires qui sont à même de les aider.
          http://www.education.gouv.fr/cid137/la-sante-au-lycee.html
          Royale est aussi démago que Chatel, l’une voulant récupérer« les djeunes », l’autre voulant avoir le soutien des familles....
          pfffffffffffff.....
          Ils me dégoutent ces politicards à 2 balles, qui utilisent tous les moyens pour faire parler d’eux et font semblant d’y croire !
          Ne vous laissez pas avoir par ces fausses polémiques, et si cette dame et ce monsieur veulent vraiment faire quelque chose de concret pour les lycéens ( et l’école en général ), qu’ils rendent à chaque établissement un poste complet de psychologue et d’infirmière, qui sont passés à la trappe des économies de l’Education Nationale !
          Au lieu de faire ce cinéma démago, ils devraient l’un et l’autre rendre aux jeunes ce qui leur est du et qu’on leur a pris : un enseignement dans des classes allégées,une écoute au sein de l’établissement ( mais les postes psy et infirmier sont à 1/4 de temps pour la plupart,et même totalement absent pour certains établissements ! )et surtout LEUR DEMANDER A EUX CE QU’ILS VEULENT, au lieu de fustiger toutes leurs manifestations...
          Les jeunes ont des choses à dire, qui leur donne la parole ? Ce ne sont pas des objets qu’on manipule, mais les futurs adultes qui feront la société de demain !


          • Lapa Lapa 16 novembre 2009 13:55

            d’accord avec vous. Difficile de voir autre chose dans cette affaire qu’une vaste opération de com’.

            Et pourquoi la contraception devrait toujours être féminine ?
            Incroyable ça. Les garçons devraient être tout autant sensibilisés. Ces problèmes là n’incombe pas exclusivement que à la fille !

            bientôt la fille qui ne prendra pas la pilule se fera vilipendée par son partenaire... Or la pilule ne protège pas des MST.

            bref com’ d’habitude. Faut bien faire parler de soit.


          • monbula 16 novembre 2009 14:27

            Lapa
            Et pourquoi la contraception devrait toujours être féminine ?
            Incroyable ça. Les garçons devraient être tout autant sensibilisés. Ces problèmes là n’incombe pas exclusivement que à la fille !

            Jusqu’à nouvel ordre, ce sont essentiellement les garçons qui courent après les filles et qui parfois les poussent aux extrémités. Une fille embarrassée qui n’ira pas vers ses parents a recours à une infirmière scolaire.
            Père de deux filles, je suis pour toutes les précautions et en premier lieu de la jeune gente féminine. Le reste n’est que bavardage.


          • Lapa Lapa 16 novembre 2009 17:07

            je soulève ce problème car ne voir que la contraception féminine induit un comportement de culpabilité vis à vis de la fille ; qui se doit bien sûr d’être à la disposition du garçon et si possible, non féconde.
            cette même culpabilité on l’a quand elle tombe enceinte , là où le mec n’en n’a strictement plus rien à battre de « son coup de l ’autre soir ».
            Axer une campagne de sensibilisation sur la contraception féminine, c’est bien (à voir pour ne pas court circuiter les agents de l’état comme les infirmières scolaires ou le planing familial), mais ne faire que ça, via un chèque, revient quand même à considérer que le problème est uniquement féminin ; loin de la responsabilité du garçon. On déresponsabilise un peu plus le partenaire masculin, et dieu sait qu’il n’y en n’a pas besoin.
            Cette campagne aurait à gagner en s’inscrivant très fermement dans un discours de couple et lié aux deux sexes. Et non à un chèque prévention pour « filles en détresse ».
            les grossesnon désirées ne sont, à ma connaissances pas que dues au manque de contraception de la fille. C’est elle qui en subit les conséquences, mais le partenaire masculin est entièrement responsable aussi, ne l’oublions pas.


          • monbula 16 novembre 2009 17:51

            Lapa
            Axer une campagne de sensibilisation sur la contraception féminine, c’est bien (à voir pour ne pas court circuiter les agents de l’état comme les infirmières scolaires ou le planing familial)

            On n’en a rien à faire de votre jacobinisme rampant et les Régions sont impliquées dans le fonctionnement des lycées et collèges, etc...
            Et dans les Régions essentiellement rurales, il n’y a pas de planning dans tous les villages et petites villes donc les infirmières scolaires sont un relais essentiel .
            Le reste de vos propos ne sont que des bavardages inutiles . Vous connaissez ce mot : pragmatisme.


          • Lapa Lapa 17 novembre 2009 11:20

            Jusqu’à preuve du contraire il est généralement intéressant d’avoir opinion complémentaire ou même différente, notamment sur un media citoyen. L’accepter c’est faire preuve à la foi d’ouverture d’esprit et d’intelligence. Manifestement vous êtes dépourvu de l’une et l’autre, en plus d’être mal dégrossi, ce qui nuit énormément à la qualité de ce que vous pourriez raconter que je ne ferai d’ailleurs plus l’effort de lire. Allez pérorer ailleurs.


          • monbula 16 novembre 2009 13:56

            Florilège

            Ah bon Ségolène Royal est démago ; Tiens un homme politique n’a pas le droit d’avoir une initiative dans sa région. Initiative concertée et réfléchie depuis plus d’un an entre les acteurs concernés.
            Mme Royal applique Le Pass’contraception dans sa région. Marre du parisianisme avec ses leçons de jacobisme.

            Un bon coup politique de sa part mais bien sûr, il n’y aurait que l’agité de l’Elysée qui y aurait droit .

            On ne fait pas de politique avec un bouquet de fleurs et la Royal le sait.


            • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 16 novembre 2009 19:48

              @ monbula
               
              « Un bon coup politique de sa part mais bien sûr, il n’y aurait que l’agité de l’Elysée qui y aurait droit . »

              Justement : Royale comme Chatel se fichent complètement des jeunes, de leur contraception et de leur protection !
              Il se font leur pub chacun à leur manière, en fonction de l’électorat visé !
              Et bien y en a marre : si l’une comme l’autre voulait vraiment aider les jeunes, ils penseraient justement à ceux qui ne sont plus scolarisés, et qui sont une population à risque encore plus fragile et démunie !!!


            • monbula 16 novembre 2009 19:55

              Florilege
              Royale comme Chatel se fichent complètement des jeunes,

              Pour Chatel, j’en sais rien mais pour Ségolène Royal, la connaissant, elle ne se fiche pas des jeunes dans le Poitou Charentes. Qu’elle ne soit de votre couleur politique est autre chose .


            • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 16 novembre 2009 20:19

              @ monbula

              Ma couleur politique, si tant est que le mot politique est encore un sens, tant tous ces guignols de droite comme de gauche, se rendent ridicules et de moins en moins crédibles, n’a rien à voir avec le sujet !
              Vous avez raison, ils s’en foutent, elle comme lui, des jeunes...et de nous...et de la merde dans laquelle la France s’enfonce un peu plus chaque jour !
              Et ils sont payés pour ça en + !
              Et bien y’en a marre de leurs faux débats stériles et stupides, de leurs simili engueulades qui ne font plus rire personne, de leur manie de faire feu de tout bois...Ce sont des fous de pouvoir, pas des défenseurs du peuple !
              Le peuple doit prendre lui- même son destin en main, au lieu d’attendre le déluge !!!


            • monbula 16 novembre 2009 20:38

              Florilege

              Vous détournez un simple sujet le pass contraception et ayant été partie prenante dans ce projet initié en Poitou Charentes, je me fiche des opinions diverses qui le mettent sur le plan national.

              Et nous sommes contents de ce plan pass contraception qui était nécessaire surtout pour des familles défavorisées.

              si maintenant on ne plus agir sans avoir des politiciens nationaux s’occuper de ce qui les regarde pas . On s’en fout, Nous avons agi dans un cadre régional .
              PLus rien à dire.


            • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 16 novembre 2009 20:55

              monbula
              Je ne peux que m’incliner devant des personnes individuelles comme vous, qui vous vous êtes engagés en toute bonne foi dans le Pass contraception...
              Ce que je regrette profondément, c’est la surmédiatisation et la récupération qui est faite de cette action positive, entre autres actions, par nos politiques, qu’ils soient dirigeants ou opposants !
              cordialement Flo


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 novembre 2009 21:19

              @ Mombula

              On sait pour qui vous MILITEZ : c’est payé COMBIEN ?


            • monbula 16 novembre 2009 22:11

              Alois

              Payé par qui,je me le demande. Je suis juste parent d’élève , c’est tout ;

              Je ne milite pour personne , je n’ai pas le temps. Je suis chef d’ Entreprise souvent en voyage d’affaires. Bonsoir.


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 17 novembre 2009 11:28

              @ Mombula

              C’est VOUS qui avez dit plus haut :

              « On s’en fout, Nous avons agi dans un cadre régional .
              PLus rien à dire. »

              Vous faites de la POLITIQUE !

              Mombula je vous VOIS !


            • monbula 16 novembre 2009 14:03

              Bonjour le puritanisme qui revient à la surface :

              Les Chatel, les Boutin, les mal baisés, les cathos avec leur religion dépassée et les athées pudibonds ;

              Le Pass’contraception n’est qu’un plus et un complément sans plus.


              • monbula 16 novembre 2009 15:44

                Pour l’auteur
                Vous avez oublié de mettre le lien du Poitou Charentes concernant le sujet

                 :http://www.poitou-charentes.fr/sante-handicap/sante/adolescents-et-jeunes.html


                • xray 16 novembre 2009 16:31


                  Les anciens à une époque, lorsqu’ils croisaient un âne dans un pré, se découvraient et saluaient bien bas monsieur le Ministre. 

                  Luc Chatel ! Il est ministre de quoi ? 

                  Préservatif, c’est pas une vie ! 
                  http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2007/09/01/preservatif-c-est-pas-une-vie.html 

                  Google, Blog-spot, Le Post 
                  http://lanichechienfaitdelarsistance.blogspot.com/ 



                  • David Meyers 16 novembre 2009 17:58

                    Dire que ce Monsieur n’est même pas le pire âne du gouvernement, cela fout vraiment la trouille pour les autres (nouzautres les pauvres...nouzautres...)

                    Et le voilà tonitruant sa XXICLLIVe réforme de l’Education Nationale sur les Lycées.

                    Ca aussi ça fout la trouille...


                    • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 16 novembre 2009 20:51

                      @ l’auteur
                      Supposant bien entendu que vous êtes l’auteur de cet article que l’on trouve sur le BETA POLITIQUE, http://www.betapolitique.fr/Contraception-pour-les-lyceennes-42041.html
                      vous auriez été bien inspiré en donnant également le lien vers ce même site,

                      http://www.betapolitique.fr/Segolene-Royal-est-ridicule-42090.html#forum38244...


                      • Annie 16 novembre 2009 21:00

                        Je me mèle peut-être de ce qui ne me regarde pas , n’habitant pas en France, mais je n’arrive pas à voir dans cette initiative une mesure démogagique puisqu’elle devrait profiter à des jeunes filles qui n’ont pas le droit de vote et aliéner tous les parents qui eux peuvent voter. Il s’agit d’une très bonne initiative qui reconnait qu’il vaut mieux prendre la pilule que d’avoir un avortement.


                        • monbula 16 novembre 2009 21:36

                          Annie
                          Il n’y a qu’une Françe de plus en plus puritaine qui voit cette mesure démagogique.

                          Nous avons apporté dans le Poitou Charentes, un plus bénéfique surtout pour les milieux défavorisées ou dans des familles ou la discussion n’existe plus.
                          Il est certain que les plannings familiaux sont si peu nombreux dans les campagnes, le rôle de l’infirmière de lycée ou collège est vital. Et de plus, nous y avons apposé la gratuité.
                          Le reste n’est que bavardage.


                        • Annie 16 novembre 2009 21:55

                          @Monbula,
                          Il y a surtout tous les parents qui voient dans cette mesure une licence à « baiser » sans ce rendre compte ou sans vouloir voir que leurs enfants ne les ont pas attendus. J’ai deux fils et je préférerai qu’ils ne fassent pas ce que je ne voudrai pas qu’ils fassent, mais au bout du compte ils feront exactement ce qu’ils voudront, et s’il est possible de limiter les dégâts en prévenant des grossesses non désirées et accidentelles, cette initiative me semble toute indiquée.
                          Je relève quand même l’argument de Lapa, selon lequel il est regrettable que la contraception soit une affaire de femmes. Je suis d’accord, c’est tout à fait injuste, mais la réalité que ce sont les femmes qui doivent assumer les conséquences d’une grossesse non désirée et c’est pour cela qu’elles prennent les choses plus au sérieux et ont tendance à mieux se protéger. Mais cela n’enlève absolument rien à la responsabilité des hommes.


                        • monbula 16 novembre 2009 22:21

                          Annie
                          Il y a surtout tous les parents qui voient dans cette mesure une licence à « baiser » sans ce rendre compte ou sans vouloir voir que leurs enfants ne les ont pas attendus

                          ET Alors, où est le problème ?

                          Vous dîtes : licence à baiser . Et bien, Madame, rien ne vous oblige à faire votre job de parent.
                          Et si certains parents. Et si, et si...

                          J’ai 2 filles dont l’une qui vient d’avoir 17 ans au 15 Novembre, je ne lui jamais mis de ceinture de chasteté et sait ce que l’a à décider . Certainement que je lui ai donné une éducation conséquente. Et d’ailleurs, j’ai reçu l’accord de son émancipation.
                          Quant à ceux qui veulent revenir à des temps anciens, c’est leur problème.


                        • phiconvers phiconvers 16 novembre 2009 21:03

                          L’autorité publique qui organise et subventionne la sexualité des adolescents, voilà la traduction de cette détestable initiative de S. Royal.

                          Belle liberté que celle que vous proposez aux adolescents. On est loin de la transgression et de l’intimité de l’individu.

                          Si la contraception avait en quoi que ce soit réduit le recours à l’avortement, enfin, ça se saurait. Mais c’est tout le contraire qui se produit.

                          Relisez le Meilleur des Mondes et ses plaisirs imposés au troupeau lobotomisé.


                          • Annie 16 novembre 2009 21:41

                            Si vous avez quelques souvenirs de votre jeunesse, vous saurez que l’autorité publique n’est pas capable d’organiser ou de subventionner la sexualité des adolescents. Ils se débrouillent très bien tous seuls et n’ont besoin de personnes pour leur tenir la main.
                            Quant à dire que la contraception n’a jamais réduit le nombre des avortements, prouvez-le, mais encore faudrait-il connaître le nombre d’avortements qui ne sont pas comptés dans les statistiques. 


                          • phiconvers phiconvers 16 novembre 2009 21:59

                            Annie, je suis jeune smiley
                            Et voici des éléments sur les tristes statistiques de l’avortement en France : http://www.avortementivg.com/article-22943110.html


                          • Annie 16 novembre 2009 22:13

                            @Phiconvers,
                            Désolée, je n’avais pas envisagée une minute que vous puissez être jeune, mais peut-être ceci explique cela. Vous n’avez certainement pas connu l’époque où l’avortement était illégal, difficile, ou moralement répréhensible.


                          • phiconvers phiconvers 19 novembre 2009 20:14

                            Annie,
                            Désolé, j’ai tardé à répondre. L’avortement n’est en effet plus illégal au terme de la loi. Il est moins difficile qu’avant et, de façon hallucinante, remboursé par la sécurité sociale. Je suis à titre personnel convaincu qu’il reste terriblement difficile sur le moment et/ou a posteriori, parfois de longues années après.
                            Seule petit hic. L’avortement était moralement répréhensible, il le reste fondamentalement. La morale ne dépend pas des lois mais est fondée sur la loi naturelle.
                            Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire du catéchisme. Ni vous juger, votre parcours m’est étranger et je n’ai ni envie ni légitimité pour le juger.
                            Je confie à votre attention cette maxime du philosophe Kierkegaard : « la majorité des Hommes sont subjectifs envers eux-mêmes et objectifs envers les autres. Terriblement objectifs parfois. Mais le véritable travail est en fait d’être objectif envers soi-même et subjectif envers tous les autres ».
                            Je crois que les Hommes qui ont conscience de ce que l’avortement est une abomination devraient faire leur cette maxime pour être plus audible des gens qui y ont recours.
                            Bonne continuation à vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Simond


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès