Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Contre les anti-Mariage pour tous

Contre les anti-Mariage pour tous

De l'homophobie de la Manif pour Tous et ceux qui la représentent.

L'exercice rhétorique de l'oral est délicat, il me semble pourtant que vous avez failli à en faire un élément de discours respectueux de tous et créateur de bien commun.

Vous accusez le gouvernement d'attiser les peurs dans les cœurs des français alors même que vous reconnaissez parler au nom d'une France bien particulière, la France historique soucieuse de l'influence de l'Eglise catholique, celle qui refuse l'emprise de la Laïcité sur l'état et qui la remet en cause.

Cette France, parce qu'elle "manifestait encore hier aux JMJ", est censée être exempte de tout soupçons, comprenez ils manifestent car ils ont peur.

Oui, la peur. Il semblerait que ce mot soit passé maître de votre discours. L'émotion est communicative, vous semblez l'avoir bien compris. A chaque fois que des députés s'expriment celle ci est palpable (même si ayant déjà joué la comédie, je sais encore distinguer la vrai émotion des larmes du crocodiles ).

Les trémolos dans la voix, Guaino nous expliquera qu'il n'a pas eu de père, Fasquelle quant à lui parlera d'un texte "funeste" et répétera le mot "peur" à l'envie. Les autres députés parleront fin de la civilisation, déstructuration totale de la société, de femmes devenue des productrices de bébés. Je ne reviendrais pas sur le fait que ni la PMA ni la GPA ne figure dans le texte de loi, ni sur le fait que le bien fondé de la PMA, s'il doit être discuté doit l'être pour tous les femmes qui y ont recours.

J'ai l'habitude de vos manœuvres rhétoriques, de votre manière de diviser systématiquement les français à travers des formules simples et qui marchent à tous les coups. Nicolas Sarkozy parlait de la France qui se lève tôt, de la France des travailleurs et l'y opposait une catégorie choisie de la population.

Depuis quelques temps l'opposition s'est réunie sous la réfutation de ce qu'elle appelle : la France Bobo. Expression fourre-tout dans lequel vous pouvez à loisir placer tous ceux qui ne pensent pas comme vous. Parmi cette France bobo, donc le bouc émissaire tout trouvé en ces temps de débat sur le mariage pour tous est "la minorité agissante LGBT".

Par un tour de passe-passe remarquable vous prétendez échapper à tout homophobie car parait il la plupart des homosexuels ne veut pas du mariage pour tous. La minorité agissante LGBT est donc une minorité minoritaire (pour reprendre vos termes) qui s'amuse à déstructurer la société, à imposer la théorie du gender (on sait bien que les mots en anglais font plus peur-aux conservateurs du moins !), nier l'altérité des sexes etc.

Pour servir cette théorie du complot, la manif pour tous vous offre une horde d'homosexuels prêts à défendre ce point de vue. Ainsi les semaines qui ont précédé les débats, une association a été crée, « Homovox » la voix des homos, que de belles promesses.

Dans une vidéo de cette "association" une personne qui se présente comme homosexuel et séropositif nous explique que l'inter-lgbt est une association lgbt sectaire qui n'a rien à voir avec une association neutre représentant les intérêts des personnes homosexuelles. La personne interviewée avoue préférer l'approche neutre du centre lgbt de Paris, qui lui s'occupe des vrais problèmes des homosexuels (comprendre le traitement du VIH).

Or cette association non partisane revendique clairement agir pour l'égalité des droits comme en témoigne leur appel à manifester http://www.centrelgbtparis.org/spip.php?article765 .

C'est d'ailleurs le cas de TOUTES les associations ayant à cœur de défendre les lesbiennes, gay, bi et trans que ces associations soient culturelles, de lutte contre l'homophobie, etc... au contact des lgbt depuis suffisamment longtemps.

Une deuxième personne d'Homovox nous explique être devenu homosexuel par conformité sociale, on l'aurait traité d'homosexuel, il se serait renseigné sur internet, serait tombé sur des vidéos pornos qui l'ont par mimétisme ou contagion poussé à devenir homosexuel. D'ailleurs, il nous affirme qu'il aurait bien aimé ne pas avoir eu accès à ces sites pornographiques quand il était jeune et se dit « victime du gender ». Ces vidéos censées défendre la manif pour tous de toute homophobie en est au contraire le bras armé. En présentant les lesbiennes, les gays, les bi et les trans comme des personnes psychologiquement atteintes et l'homosexualité comme une chose contagieuse (que cette contagion soit l'œuvre d'une construction sociale ou par la simple vision de l'homosexualité), on comprend que l'homosexualité serait un mal qu'il faut combattre.

On rejoint dans ce sens la définition qu'en faisait le précédent pape : "un démon qui infiltre les âmes". La manif pour tous est homophobe, elle comme l'Eglise catholique légitime un discours visant à faire de l'homosexualité une maladie. On ne peut pas "aimer les homosexuels" comme s'aime à le répéter Frigide Barjot et répandre une vision maladive de l'homosexualité.

Quand des députés non majoritaires mais largement présents dans l'hémicycle se font les portes paroles zélés de l’expression la plus crue d’homophobie, il ne faudra pas qu'ils s'étonnent ensuite de l'explosion de violence à l'égard des minorités. Ce ne sont pas ceux qui travaillent à leur reconnaître des droits qui sont homophobes, mais bien ceux qui les leur refusent.

Les LGBT n'ont pas pété un plomb et ne demandent pas la lune, ils demandent ni plus ni moins qu'une égalité de traitement devant la loi.


Moyenne des avis sur cet article :  2.7/5   (73 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • philouie 19 avril 2013 12:46

    Et pour l’égalité du droit des enfants à avoir un père et une mère, vous n’avez rien en stock ?


    • Lieutenant X 19 avril 2013 14:16

      Hoho Demostène, quel argumentaire !

      De quel parent un enfant n’a pas besoin : d’un père ou d’une mère ?

    • Onecinikiou 19 avril 2013 16:38

      Démosthène, qui ne voit que la paille dans l’oeil de son voisin prétendument manipulé : et si vous nous disiez pour qui avez-vous voté au second tour des dernières présidentielles ?


      Ensuite à situation différente, traitement en droit différend. Les paires homosexuels ne pouvant de fait concevoir d’enfant ensemble, il n’ont pas a profité du régime préférentiel institué par le mariage. L’argument de l’égalité est donc totalement fallacieux.

      D’autre part il est important de faire remarquer que le « mariage pour tous » est une mesure qui s’inscrit en réalité typiquement dans la tendance narcissique, individualiste, et consumériste marchande de nos sociétés libérales, ce qui n’est pas le moindre des paradoxes de nos prétendus anti-libéraux (relire Michéa), et qui démontre encore une fois leur totale inconséquence à ce sujet, ainsi que, pour le coup, leur potentiel illimité de manipulation. 

    • Feilusha Feilusha 19 avril 2013 16:50

      Les enfants de Ligonnès auraient bien voulu ! Ils auraient sans doute voulu vivre ! Votre argument n’en est pas un. Merci pour tous les enfants martyrs de parents hétéros !
      Vous ne retardez que de quelques siècles. Et vous mythifiez le mariage dont vous refusez de connaître la véritable histoire.
      Le mariage n’a fait que remplacer le rapt (Songez à l’enlèvement des Sabines !). Pendant des millénaires il n’a pas été une histoire d’amour, mais une affaire de patrimoine ou de pouvoir. Chez les princes et les rois, une affaire politique. Chez les nobles aussi. Chez les bourgeois une affaire de patrimoine. Les maisons closes permettaient d’assouvir ce qui n’était pas « décent » de faire avec sa femme, épousée sans amour. A moins que ce soit la « petite bonne », virée si par hasard elle se trouvait grosse d’un bâtard qui n’avait droit à rien, lui. Chez les paysans, une terre de plus.
      Sacré, le mariage ? Vous voulez rire !


    • philouie 19 avril 2013 18:27

      Démosthène.

      insulteur.

      pathétique.

      c’est le mot.

      en votre mirroir.


    • philouie 19 avril 2013 20:29

      des arguments face à un insulteur ?

      ici c’est vous qui vous ridiculisez et qui montrez qu’en dehors de l’insulte vous êtes vide.


    • louphi 19 avril 2013 12:55

      Wasp

      « De l’homophobie de la Manif pour Tous et ceux qui la représentent. »

      De la génitophobie pour tous, la sociétophobie pour tous ! Les oligarchies homo et leurs aristocraties politiques , les génitophobes, les sociétophobes et tous les escobars sans morale, ont déclaré la guerre à la société ! La guerre contre la société, tous ces apprentis du funeste docteur Frankenstein à la Wasp la prendront sur le visage comme un tsunami qui vous emportera !



      • ThaTon ThaTon 19 avril 2013 13:15

        Maintenant que le mariage n’est plus « pour tous », puisqu’il n’est plus l’institution de la famille mais a été redéfini comme la reconnaissance publique d’une sexualité éventuellement stérile, j’espère que vous vous battrez avec tous les républicains de bonne foi pour un mariage véritablement pour tous, notamment les polygames et les couples incestueux honteusement abandonnés par cette loi scélérate !


        • menou69 menou69 19 avril 2013 13:21

          @ Tha Thon
           Vous êtes minable dans ce commentaire et vous faites preuve d’inintelligence !


        • ThaTon ThaTon 19 avril 2013 13:24

          Montrez-moi.


        • ThaTon ThaTon 19 avril 2013 14:03

          Mon très cher Démosthène, vous n’êtes pas sans savoir que la zoophilie est interdite par la loi, à juste titre puisqu’elle implique des créatures qui à l’instar des enfants et adolescents de moins de 18 ans ne sont pas considérées comme autonome et souveraines de leur choix.

          Quant à la gérontologie elle me semble transversale à toute pratique sexuelle.

          En revanche je crains que par l’amalgame des pratiques suscitées vous n’ostracisiez l’amour réel qui peut exister au sein d’un groupe polygame ou d’un couple incestueux. De quel droit les privez-vous de la reconnaissance publique de leur idylle ? Ne seriez-vous pas un rien contaminé par cette fièvre fasciste qui s’empare de nos rues ?


        • ThaTon ThaTon 19 avril 2013 14:03

          gérontophilie*


        • Onecinikiou 19 avril 2013 16:43

          Thaton,


          Votre argumentation est imparable, et Démosthène n’est nullement en capacité de vous répondre. Mais à défaut d’argument, il pourra toujours vous déverser sa bille hainneuuuuuuseeeee.

        • taktak 19 avril 2013 23:18

          Le mariage, au sens civil de l’état laic qu’est la France et c’est bien de cela que l’on parle, a peu à voir avec la famille :

          preuve si l’en est, c’est que l’on a parfaitement le droit d’avoir des enfants sans se marier (même si l’église est pas d’accord, mais on est dans un état laic donc l’avis de l’église dans la sphère publique on s’en moque, il concerne l’opinion privé de chacun)
          et même l’inverse, de se marier et de refuser d’avoir des enfants (eh oui, on dispose même de la contraception pour s’en assurer, au grand dam de l’église aussi...)

          Non, définitivement non, le mariage civil n’est guère que la reconnaissance civil du couple

          Enfin Thaton, il est particulièrement ridicule de choisir votre avatar quand on tient le discours que vous tenez. La tête de Sarah Palin serait plus adaptée

          Dernière chose, je suis contre les prières de rue, et ils seraient bien que ceux qui s’offusquaient de celles des musulmans au nom de la laicité ne s’affichent pas aux cotés des cathos intégristes qui occupe maintenant le pavé pour prier  : ce qui est bien avec la laicité c’est que c’est un principe qui vaut pour tous le monde.


        • ThaTon ThaTon 20 avril 2013 01:19

          Que vient faire votre courageux combat anti-clérical dans ce débat éclairé ?

          Votre preuve est surfaite, je le déplore. Le mariage n’oblige évidemment pas la famille, elle la dispose et la conditionne. Vous savez que la Nation est responsable de son renouvellement par les futures génération. C’est pourquoi elle encourage les naissances par l’institution d’un cadre et qu’elle propose de pallier aux infertilités accidentelles dans ce cadre (le mariage). Avec l’acceptation du mariage en tant que reconnaissance d’un couple sexuel - à partir de mardi si tout va bien - les droits d’adoption puis plus tard à la PMA et à la GPA s’ouvriront logiquement aux couples naturellement stériles. Et plus tard (encore, car oui, le progrès navigue sur le tempétueux fleuve de la réaction et de l’obscurantisme), ces techniques pourront pallier à la dangerosité biologique des unions incestueuses.

          Et quand bien même vous resteriez sur l’idée biaisée que le mariage ne serait QUE la reconnaissance civile du couple, j’en déduis que vous rejoignez le combat républicain pour l’ouverture du mariage aux couples incestueux. : )

          (Pour votre gentil commentaire sur mon avatar, je reconnais que le Ché appartient à une génération un peu sclérosée, mais je ne savais pas que Sarah Palin avait proposé d’aller plus loin que l’ouverture du mariage aux seuls couples gays. J’avoue que je n’ai pas lu son programme, à l’époque il devait me demeurer quelques préjugés sur les femmes smiley )


        • armand 24 avril 2013 20:05

          pas de problème Menou, il le démontre tout seul c’est une


        • menou69 menou69 19 avril 2013 13:18

          @ Wasp

          Merci pour cet article qui fais du bien et qui est courageux car peu de gens osent s’exprimer contre cette manif pour tous dont les participants menacent ceux qui s’opposent à eux.

          Jésus-Christ a dit « aimez-vous les uns et les autres, comme je vous ai aimé » et bien les chrétiens ont oublié ce précepte lorsque ils agressent, menacent les journalistes et les députés, au nom d’une certaine idée de la famille qui à mon avis ne serait pas soutenue par Jésus lui-même puisque il a vécu avec un père qui n’était pas son géniteur et dont on lui a affirmé que ce dernier était Dieu. De plus il a reconnu l’adoption, puisque lorsqu’il était crucifié sur la croix il a dit à Marie sa mère en désignant l’apôtre Jean : « Mère voici ton fils » et à Jean il a dit « Jean voici ta mère ». A se demander si les cathos français ont vraiment lu la Bible !


          • eric 19 avril 2013 13:46

            Il n’y a effectivement plus de débat à mener, mais une lutte a poursuivre.

            Ce texte concerne assez peu les homo qui ne servent que de bouc émissaires à la gauche des « sans famille ».
            Ce que veut celle ci, c’est faire de son modèle d’échec familiale la norme sociale. Ce n’est pas uniquement par intérêt corporatiste.
            Toutes les réformes dites sociétales, se sont traduite en effet par des transferts d’argent des familles aux sans familles. On pourrait le justifier sur le plan social, mais c’est leur caractère incitatif qui est discutable. La gauche à le prosélytisme de l’alcoolique sur le plan du détricotage familial.
            C’est aussi son dernier combat pour ses utopies mortifères du 20 ème siècle.
            Tout son idéologie égalitariste était fondée sur l’hypothèse de la création d’un homme nouveau débarrassé des pesanteurs du passé et créant un avenir radieux. Ceci devait passer notamment par une rupture avec le monde ancien et notamment avec la transmission familiale.

            Cette gauche marxisante a échoué en tout. En économie, en politique, dans le domaine culturel etc...Et ce n’est pas moi qui le dit. Il n’y a pas UNE expérience historique de gauche que celle ci reconnaisse comme un vrai succès durable de ses idées. Son constat sur le monde actuel est que cela va plus mal que jamais après 200 ans de « luttes » et quand même quelques périodes au pouvoir.
            C’est bien pourquoi elle est attaché à cette loi, plus encore qu’au vote des étrangers. C’est le dernier marqueur du surmoi totalitaire des gauches archaïques. Du reste, plus on est « à gauche », plus on y est favorable ; Il y a au PS des gens qui ont des doutes, moins au FdG.
            Ce n’est pas un hasard si cela constitue son principal combat, bine plus que l’économie, le chômage ou la pauvreté. Dans cette histoire, les gauches nous révèlent leur vraie nature. Ce qui les intéresse vraiment. Au fond, se venger d’une humanité et d’une société qui les ont déçu..

            Fondamentalement, cette loi veut aussi apporter des « solutions »a des situations inextricables ; Quand tous le monde couche avec tous le monde, que les enfants sont à tous et à personne, que l’engagement est réversible et qu’il n’y a ni responsabilité ni inscription dans la durée, on arrive effectivement à un grand bordel généralisé dans les familles, avec toutes les conséquences possibles pour les enfants. Pourquoi pas ; C’est un choix de vie comme un autre.
            Le problème, c’est que comme dans tous les autres secteurs, la gauche propose, et au cas précis, impose, des solutions qui ne peuvent pas marcher. Par incompétence, par méconnaissance de l’humain.
            Il est absolument prévisible, que cette polyparentalité qu’introduit la loi Taubira, se traduira par une salomonisation du droit et une prime à ceux qui auront les meilleurs avocats, dans un système juridique déboussolé, ou des adultes, pas nécessairement limités en nombre, se déchireront pour la propriété d’enfants.

            Oui c’est un choix de civilisation. c’est le dernier feux d’une gauche idéologique qui à, de fait, commencé son agonie en 68 et ne veut pas mourir. Elle tente de couronner son échec global par un dernier effet de manche destructeur.
            Oui dans un pays ou il existe un contrat social démocratique qui fait qu’il faut une majorité qualifiée pour changer un alinéa de la constitution, changer la civilisation a main levée, en catimini, et avec peut être 10 voix de majorité, qui plus est en imposant la discipline de parti sur un choix éthique est un déni de démocratie d’une rare violence.
            Et bien sur, il y aura des effets boomerang qui seront parqué par cette violence initiale.

            Une fois de plus, les droites démocratiques auront pour mission historique de tenter de conserver un caractère un minimum serein et démocratique aux progrès qui seront nécessaires pour revenir sur ces mesures nihilistes d’un autre temps.


            • ThaTon ThaTon 19 avril 2013 13:51

              Ah ça ! Les fameuses droites sereines et démocratiques du traité de Lisbonne !


            • Feilusha Feilusha 19 avril 2013 17:19

              Vous vivez dans le mythe et la théologie ! Vous n’avez aucune connaissance de la réalité historique et sociologique du mariage. Le mariage n’est que depuis bien peu de temps une histoire d’amour. Ayant étudié un bon nombre de contrats de mariage médiévaux, je vous fiche mon billet que la bénédiction du prêtre n’était que la conclusion d’un mariage arrangé par les lignages, le plus important étant ce qui avait été écrit par le notaire. Oh oui, le notaire bien plus important que le curé !
              Le mariage pour faire des enfants ? Que faites vous des couples stériles ? Vous voulez leur interdire le mariage puisqu’ils ne peuvent pas procréer ?
              Vous oubliez que la bonne vieille famille bourgeoise était agréablement complétée par l’usage intensif du bordel (pardon ! la maison close !) et si nécessaire par l’usage aussi intensif de la « petite bonne » destinée à être virée si elle était grosse d’un bâtard qui, lui, n’avait pas droit à une part d’héritage.
              Parce que l’héritage est la vraie motivation, la vraie consécration si j’ose dire, de la « famille ». Et à défaut d’enfants, songez bien que neveux et nièces sont là pour surveiller une dévolution patrimoniale tant attendue !

              En fait, votre argumentation minable n’est que le signe de votre refus forcenée de l’évolution de la société. Peut être parce que vous refusez l’idée même d’évolution ! Je vous sens quelque peu créationniste. Sans doute un digne descendant de ce premier couple du mythe biblique, Adam et Eve. Cela a dû être du joli ! Papa Adam s’est-il tapé ses fifilles ? maman Eve a -telle eu des enfants avec ses fils ? Ou frères et soeurs ont-ils copulé à qui mieux mieux ?

              La société dont vous rêvez n’existe plus depuis longtemps ! Si tant est qu’elle ait existé comme vous semblez le croire. Vous semblez ignorer qu’il y a presque autant de PACS que de mariages. Qu’un mariage sur deux se termine par un divorce. Qu’il y a nombre de familles monoparentales et de familles recomposée. Vous ne vivez pas dans le temps présent !

              Faut-il vous rappeler que le mariage est un contrat civil, révocable comme tout contrat par le divorce. Qu’à défaut de mariage civil, un mariage religieux n’a aucune valeur légale ? Combien croyez vous qu’il reste de mariages religieux au regard du nombre de mariages civils ?

              la France n’est plus depuis longtemps la fille aînée de l’Eglise ! Heureusement ! C’est une République laïque, et aucune loi religieuse n’est acceptable dans ce pays qui est le mien. Vous calquez votre position sur les pires régimes où la religion a force de loi : ceux des pays musulmans. Et encore ! Un nombre de plus en plus grand de personnes de ces pays essaient de se débarrasser de cette emprise religieuse que vous semblez appeler de vos voeux. Soient qu’ils soient devenus indifférents, soient même qu’ils aient passer du côté de l’athéisme, en se cachant le plus souvent tellement la violence des religieux est grande.

              Que vous le vouliez ou non, l’incroyance progresse ! Le dernier sondage Gallup sur la religiosité dans le Monde est éclairant à ce propos. Les croyants de toutes les religions sont désormais minoritaires en France (37 %). Personne ne vous conteste le droit de continuer à croire à ces vieux mythes antiques. mais n’essayez pas d’imposer vos vieilles lunes.

              Il n’y aura pas de « charia catholique » en France !


            • eric 19 avril 2013 17:50

              Vous êtes un « déficient intellectuel » et un « invalide du dialogue », vous m’assommez d’arguments qui ne me concernent en rien, vous me prêtez des idées qui sont à l’opposée des miennes, et vous accumulez des évidences historiques et sociologiques qui n’ont rien a voir avec la question de la filiation et de la polyparentalité introduites par ces lois.
              Je ne comprends pas très bien l’intérêt que vos trouver à perdre du temps a accumuler ces poncifs et ces procès d’intention.
              Oui ou non, les grandes réformes sociétales genre pacs ont elle favorisé la multiplication des familles monoparentales au frais du contribuable ?
              Oui ou non, ces familles sont elles en général ( 80%) des femmes seules avec enfants dont les pères n’assument pas les frais et l’éducation, et qui sont l’essentiel des « nouveaux pauvres » ? Plus marginalement des macs cassés et sans familles qui sont les gros bataillons des SDF Oui ou non est ce un progrès pour la société et pour les enfants ? Oui ou non ce problème touche t il majoritairement les milieux sociologiquement à gauche ? Oui ou non les centres medico pédagogiques sont ils débordés par des gamins à problèmes faute d’avoir bénéficié d’un environnement familial un peu stable ? Voila le genre de question qui ont un intérêt aujourd’hui dans le contexte de cette loi. Pas de savoir ce que faisaient les notaires au 16 éme siècle ou ce qu’est ma théologie du mariage. Au passage j’appartiens à une tradition ou le mariage n’est pas un sacrement, ou historiquement la cohabitation précédait le mariage et ou la seule forme reconnue est le mariage civil et ou il y a toujours eu des divorces.
              Si vous recherchez des précédent historiques à cette loi, je pense à nos cousins Callas. A l’époque aussi, le pouvoir avait décidé qu’ils savait mieux que les autres ce qui était bon pour les enfants ; Cela ne lui a pas réussi.


            • Luc le Raz Luc le Raz 19 avril 2013 13:49

              Qui pourrait nous indiquer où se trouve la frontière entre les antis-mariage-pour-tous et les homophobes ? Je crains, par contre, que ces derniers se sentent soutenus par les discours insensés d’une droite, matinée d’extrémistes, irresponsable, dont le seul but est de contrecarrer tout et n’importe quoi qui viendrait de la majorité.
              Quant à l’église, elle ferait mieux de la fermer, Torquemada est mort depuis longtemps. En outre, si, selon ses préceptes, les homosexuels seront damnés pour l’éternité, il me semble superflu de leur offrir l’enfer ici-bas pendant leur courte vie.
              Si chacun s’occupait de ses fesses et ne passait pas son temps à sniffer le trou duc des autres, on ne pourrait que s’en porter mieux et passer à des choses plus constructives. 5 000 amendements, des centaines d’heures perdues... je rêve ! Et sur l’emploi, quoi de neuf, des propositions ?
              Allo le droite ? Allo, kouâ...


              • Lieutenant X 19 avril 2013 14:10

                Mais PoltPot et Staline perdurent


              • Luc le Raz Luc le Raz 19 avril 2013 14:59

                Mon lieutenant
                Staline, Polpot ? qu’est ce que ça vient ficher ici ? Si je voulais un point Godwin j’ajouterais bien Hitler et son soit-disant socialisme smiley
                Vous me pensez de gauche ? Ben non, perdu !
                Je ne suis, ni à droite, ni à gauche, juste dans le bon sens.


              • Luc le Raz Luc le Raz 20 avril 2013 11:25

                Si je comprends bien, les antis envahissent tout, depuis les Invalides, vu leur état, là c’est normal, jusqu’aux forums (fora) sur internet ! smiley
                Donc comme aucun n’a répondu à ma question : "Qui pourrait nous indiquer où se trouve la frontière entre les antis-mariage-pour-tous et les homophobes ? J’en déduis que ce sont les mêmes. Q.E.D (quod erat demonstrandum, pour ceux qui ne fréquentent pas assidûment Saint-Nicolas-du-Chardonnet : C.Q.F.D).
                Bis repetita placent : Si chacun d’eux, s’occupait de ses fesses et ne passait pas son temps à sniffer le trou duc des autres, on ne pourrait que s’en porter mieux.
                Allez « Bye, bye, les clébards ! et BANZAÏ ! » vous nous faites bien rire !


              • Lieutenant X 19 avril 2013 13:57

                Blablabla, ce sont toujours les premiers détracteurs de la religion qui la remettent sur le tapis alors que les revendications n’ont rien à voir. De plus, ils n’y connaissent rien. Cela ne fait que montrer un formatage d’esprit.


                • Luc le Raz Luc le Raz 20 avril 2013 16:30

                  Quand on vous en touche une, ça fait bouger l’autre, on dirait ! smiley
                  « De plus, ils n’y connaissent rien » C’est vrai. J’aimerais donc que vous m’expliquiez comment Adam et Ève qui ont eu que deux fils sont arrivés à créer une descendance. Une bonobo passaient par là ? Ils se sont mariés ? Ça c’est pour justifier des propos tenus par des députés de la droite bien pensante.
                  Dans le domaine du formatage d’esprit, vous croyez, vous aussi, que la terre à 6 000 ans et que les premiers hommes « chevauchaient » des dinosaures ? En ce qui concerne le formatage, quoi de mieux que les religions ?
                  [root@bible ]# mkfs.ext3 -b 4096 /dev/Lt’s brain

                  Arrêtez de nous pomper avec ce truc sans intérêt, bien que certains propos, pas seulement les vôtres, soient à pisser de rire.


                • 2000mg 2000mg 19 avril 2013 15:58

                  Le combat pour la norme psychologique, brassé à chaque génération. C’est tout de même intolérant de minimiser le rôle de la famille hétéro comme fondement, symbole et certitude de notre civilisation, pour avant encore et dans le principe naturel de procréation. La famille homo s’oppose à l’éthique naturelle et mobilise sur l’évolution de l’enfant dans un environnement incertain, aux symboles controversés, au socle fragile dans notre contexte actuel.


                  • Traroth Traroth 19 avril 2013 17:05

                    On en arrive à un degré d’hypocrisie qu’on avait rarement atteint : d’un côté, Barkot « exige » que la police arrête les extrémistes qu’elle a passé les derniers mois à exciter, et de l’autre, si la police fait mine de vouloir réprimer lesdits extrémistes, les députés UMP lancent des cris d’orfraie à l’assemblée...


                    • Traroth Traroth 19 avril 2013 17:06

                      Barjot*            


                      • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 19 avril 2013 17:40

                        Bonsoir,


                        Très bon article,

                        Tous et toutes les mêmes droit, tout simplement.

                        Cordialement

                        Franck

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Wasp


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès