Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Contre toutes attentes Jean-Luc Mélenchon réveille la Gauche (...)

Contre toutes attentes Jean-Luc Mélenchon réveille la Gauche !

Le candidat à la Présidentielle du Front de Gauche, de la Gauche unitaire et du Parti Communiste n'a certainement jamais douté de ses capacités à pouvoir ramener à lui l'essentiel du discours politique des socialistes… Faut dire qu'il manque un peu de venin ce Parti Socialiste aux multiples nouvelles formules pour contrecarrer la casse sociale et économique menée par l'Ump à coups de réformes dont l'enchaînement n'aura eut que le mérite de semer le trouble dans les esprits des populations.

Alors que le Parti Socialiste semble chercher ses mots, au pire, court-il après son programme dont l'achèvement de l'élaboration est prévu pour la fin du mois de janvier que déjà bien avant eux, Jean-Luc Mélenchon tiens le sien de vive voix depuis qu'il claquât la porte de ce même PS au lendemain d'un congrès de Reims (2008) qui voyait les motions les plus opérantes pour lutter contre le capitalisme jetées aux oubliettes… De cet esprit "sauce dém' " dont il ne veut surtout pas se faire affubler, Jean-Luc Mélenchon a gardé sa rage et ses convictions politiques plutôt à gauche qu'au centre et démarre une campagne électorale sur les chapeaux de roues… Pour preuve, son passage sur le plateau de France2 dans Des paroles et des actes chez l'implanté Pujadas a défrayé la chronique et soulevé maintes éloges et bonnes intentions qui ne demandent qu'à se traduire en actes… De là à dire qu'il aurait séduit la critique ne tarirait en rien les impressions du lendemain qu'a laissée sa prestation dans cette émission très vite confortée et solidifiée le week-end suivant dans un meeting nantais où un Zénith gonflé à bloc attendait avec ferveur l'exposé de ces lignes qu'il faudrait faire bouger à gauche pour que le Socialisme reprenne de la vigueur et de la crédibilité…

C'est alors en ce début de semaine que se découvre concrètement qu'une autre politique à gauche est possible et d'inciter Jean-Luc Mélenchon à lancer d'un ton provocateur qu' "à 10%, il n'y a plus de majorité sans nous"* ! Très crédible, cette déclaration à propos d'intentions de vote désormais acquises dont le Parti Socialiste ne pourrait plus se passer accentue le soutient officielle d'Anémone dont l'âge, maintenant, n'enlève en rien à la lucidité sociale et économique sur les enjeux électoraux du moment. Au contraire, c'est en prenant de la bedaine qu'on forge ses idéaux et raffermit ses convictions politiques sur le sol disloqué des promesses non tenues et des engagements vites abandonnés (1983) pour rester persuadé qu'il doit bien en rester un des socialistes capable d'être "le seul candidat de la résistance face à la finance" qui ne capitule jamais… Parce qu'elle est de gauche et écologiste, la comédienne Anémone a donc choisi de soutenir Jean-Luc Mélenchon ce qui pourrait bien déplacer la ligne directrice du programme socialiste toujours en gestation… Pire encore et comble du manque d'initiative qui règne au PS est cet étrange ralliement qu'effectue l'aile gauche elle-même de ce Parti Socialiste qui se met à faire référence au "trublion" Mélenchon venu secouer l'immobilisme idéologique et faire valoir les bases d'une politique qui n'a qu'un mot d'ordre, "à gauche toute" ! Déjà crédible d'un accord "anti-austérité" établi avec Bernard Thibault (CGT), ils mettent tous deux l'accent sur le caractère "anti-social" d'un sommet élyséen qui n'aura pour effet que de "tourner en eau de boudin" (J-L M.) l'équilibre de plus en plus précaire des salariés !

Insufflant ainsi de près ou de loin le dénominateur commun à toutes les gauches Jean-Luc Mélenchon en vient même à implorer François Hollande de ne pas se tromper pour l'inviter à rendre les coups au capitalisme qui dissèque et accentue les écarts entre les plus riches et les plus défavorisés cependant que le Socialisme Historique est laissé sur le bas côté par nécessité d'élaboration d'un socialisme majoritaire… Assurément Jean-Luc Mélenchon se pose ainsi en moteur didacticiel incontournable de cette campagne Présidentielle là où le Parti Socialiste peine à se faire entendre et pour peu que les oreilles le prennent en considération, il pourrait devenir l'unificateur approprié d'une gauche disséminée.

 

*http://www.lexpress.fr/actualite/politique/melenchon-a-10-il-n-y-a-plus-de-majorite-sans-nous_1072372.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (108 votes)




Réagissez à l'article

169 réactions à cet article    


  • Scual 19 janvier 2012 10:15

    Jean-luc Mélenchon doit malheureusement combattre les médias, instituts de sondages pourris y compris, en plus de combattre ses adversaires. Et pourtant il les aura les 10%... peut-être même bien plus encore...

    Le seul problème de sa campagne étant les chiffre absurdes que lui attribuent les médais afin de faire pencher la balance du coté du vote « utile ». La réalité est toute autre. Le FdG a eu 10% à toutes les élections et est en phase ascendante depuis sa création, c’est pas pour baisser maintenant alors que tout montre le contraire et que le vent soufle dans sa direction !

    A mon avis le FdG est à 10% depuis le début et les corrections « magiques » secrètes des sondages ont donné une partie de ses voix et des indécis au PS, à Bayrou, et à LePen.

    En tout cas il y a une chose de sure : si un sondage le donnait à 14 ou 15 %, c’est quasiment la moitié des électeurs socialistes qui basculeraient vers le FdG, ne pensant plus au vote utile et acceptant de tourner le dos au vieil éléphant malade.


    • tanguy 19 janvier 2012 10:29

      Il doit aussi se combattre lui même :

      Regardez le « petit journal » à partir de 6 minutes 54.... Traiter un militant de con, c’est du sarkozy dans le texte et se plaindre auprès de son équipe d’avoir croisé « un gaucho », cela laisse sans voix !


    • Ronald Thatcher rienafoutiste 19 janvier 2012 11:16

      la méluche « a lancé mercredi une »opération nettoyage« contre le Front National et sa présidente, Marine Le Pen, qu’il a qualifiée de »semi-démente".

      à vouloir faire près du peuple, le francmaç arrive à être plus tribun que Dédé du bar du commerce... toute la dictature du bolchévisme résumée dans cette phrase !


    • devphil30 devphil30 19 janvier 2012 11:18

      D’accord avec ce commentaire 


      Que pensez d’un homme politique qui traite clairement un électeur de con 

      On a déjà entendu ce type de paroles ce n’est pas flatteur pour Mr Melanchon 

      Philippe

    • Scual 19 janvier 2012 13:18

      Le petit journal. En voila une bonne source. Jamais ils ne se permettraient de faire un montage pour rabaisser un homme politique, pas le genre de la maison n’est ce pas ?

      Ce qu’il dit sur le Front national et ses électeurs est parfaitement justifié et il faudra s’y faire. Lui il ne regarde pas par terre en disant amen à tout. Oui ça vole pas haut, on peut le dire et voila une preuve parmi des milliers :

      « toute la dictature du bolchévisme résumée dans cette phrase ! »

      Alors, c’est pas pertinent, ça ! ça tape pas en plein dans le mille ? On voit bien que la culture politique déborde de tout les cotés chez les amis du FN, non ? Ça mérite le respect, effectivement. Ils ont toujours des belles phrases de vainqueurs...


    • Ronald Thatcher rienafoutiste 19 janvier 2012 14:10

      Du bolchévisme bien sûr, comment comprendre « OPERATION NETTOYAGE DU FN » autrement qu’une allégorie aux purges stalinienne, la mise au « frais » des opposants à leur politique « démente »

      ... la jalousie rend méchant et con, rouge de colère la méluche avec ses 5%,
      ben oui le peuple en a soupé de l’internazional sozialisme et son bonheur obligatoire !


    • Guy Liguili Guy Liguili 19 janvier 2012 14:35

      Le bonheur obligatoire c’est toujours plus agréable que le malheur contraint et forcé !


    • Scual 19 janvier 2012 16:02

      Disons qu’avec ses 8% corrigés à la baisse mais en hausse constante, il se porte très bien Mélenchon. De mieux en mieux même.

      Mais bon la vérité, vous vous en fichez complètement pas vrai ? Parce que vous dites que Mélenchon a dit « OPERATION NETTOYAGE DU FN » alors qu’il a dit : « grande campagne de nettoyage par rapport à la présence supposée du Front national dans les milieux ouvriers ».

      Et là, la propagande mensongère grossière que vous venez de faire, je pourrais dire que c’est la propagande type utilisée dans les dictatures fascistes. Sauf que moi, c’est tout à fait pertinent comme exemple.


    • Ronald Thatcher rienafoutiste 19 janvier 2012 16:15

      le milieu ouvrier est donc la propriété de mélench’ et de son parti, pas touche à nos pauvres ?
      ça devrait être interdit de prendre les gens autant pour des cons...


    • posteriori 19 janvier 2012 16:37

      ça devrait être interdit de prendre les gens autant pour des cons...

      Hé bob l’éponge, pourquoi que tu veux qu’elle arrête ta marine poissonnière au ton rouge ?


    • antochrit antochrit 19 janvier 2012 17:16

      Un syndicaliste n’est pas forcément un homme de gauche ! et quand on entame la conversation par un « j’ai un problème avec les ministres... »

      Des cons il y en a partout

    • Scual 19 janvier 2012 18:54

      Non, non. Le milieu ouvrier n’est pas sa propriété du tout et il n’en est pas question du tout. Il n’est pas d’extrème-droite, lui.

      Cela dit quand les médias disent que les ouvriers votent FN, c’est faux à 70% et il faut effectivement nettoyer le caca mensonger des médias pour que personne ne croit à ces sornettes. On essaie de manipuler le vote de classe afin que les pauvres, les ouvriers et les employés votent contre leur classe, c’est à dire pour le FN. Il est temps de mettre fin a cette guerre médiatique contre la vérité et contre le peuple !


    • Ronald Thatcher rienafoutiste 19 janvier 2012 20:08

      votez l’Yvette Horner de la politique, qui méprise les ouvriers qui votent le FN !


    • SEPH 19 janvier 2012 22:37

      Mélenchon comme certains de ses partisans répondent par l’insulte à la place d’arguments politiques.

      L’insulte a été toujours l’argument des faibles (d’esprit)


    • tanguy 19 janvier 2012 23:59

      C’est tout de même vrai qu’il doit se combattre lui-même, regardez cette attaque d’un étudiant journaliste, constatez cette agressivité incroyable et gratuite (http://www.youtube.com/watch?v=_-d6PAvsIh4).

      Relevons ceci : bien qu’il y ait certainement des sujets "plus importants" que la réouverture des maisons closes, voyez le mépris qu’il a pour « les filles ».

      Question : « Parce que le problème c’est qu’elles sont dans les bois, les prostituées, à l’heure actuelle »
      Réponse : « Mais je n’en ai rien à faire »

      Heureusement qu’il se dit « de gauche »


      Bon, évidemment cet homme qui a déclaré "j’espère faire aussi bien que Mitterand" (http://lherminerouge.over-blog.com/article-j-l-melenchon-sur-france-3-faire-aussi-bien-que-f-mitterrand-91150384.html) et qui tient un discours sur la mort que ne renierait certainement pas les plus chauds partisans de la peine capitale

      (voir « Mélanchon et la mort ») ne devrait plus nous étonner depuis que nous l’avons vu feindre ignorer l’existence du club « le siècle » devant les caméras de Pierre Carl (un ex-ministre, sénateur, franc maçon ne peut ignorer ce genre de club, ou alors c’est vraiment un idiot utile et il n’a aucun intérêt !!!) .

      Il est toutefois consternant de constater qu’un type pareil représente « la gauche » ! Même pour le mauvais rôle qui est le sien nous aurions apprécié quelqu’un d’un tant soi peu crédible et humaniste (soit dit en passant, il a vraiment bien cassé ce que l’on appelle « l’extrême gauche » qui se retrouve sans candidat.... Les anglophones diraient « he did the job »)..

      Franchement, dans cette joute électorale, tout se passe comme dans ce super petit dessin animé que je conseille à tous : http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=Fu2k_IbQ1zw


    • tanguy 20 janvier 2012 00:01

      Je précise que le club est connu depuis les années 70 !!! Et que, si ma mémoire est bonne, son existence a été révélée par l’Huma....


    • SEPH 20 janvier 2012 09:46

      L’insulte n’a jamais été un argument politique. C’est une marque de mépris déplacée.

      L’insulte déssert celui qui l’emploie et renforce son ou ses contradicteur(s ).

      Les hommes politiques sont des hommes publics que chaque citoyen a le droit et le devoir de critiquer, cela est normal. En revanche quand un homme politique insulte un citoyen c’est un mépris du peuple et c’est inexcusable.

      Les hommes politiques doivent savoir se tenir et respecter les autres. Sinon qu’ils changent de « métier ».


    • Scual 20 janvier 2012 14:19

      Ou mais on a droit à une véritable campagne de bêtise ici.

      Allez c’est parti pour remettre tout ça en place.

      Tout d’abord « l’insulte est l’argument des faibles d’esprit »... et l’argument dans cette phrase est, « faibles d’esprit » qui comme chacun sait n’est pas du tout une insulte et ne rend pas du tout la phrase en contradiction avec elle même ! De toute façon quand on dit simplement « débile », il n’y a pas d’argument c’est vrai. Mais quand on écoute tout le discours où il explique pourquoi il s’agit de débiles, on se rend compte qu’en fait il y a de vrais argument très difficiles à réfuter. Alors plutôt que les réfuter on sort cette phrase pleine de sens qui fait exactement ce qu’elle dit de ne pas faire et fait passer une conclusion pour un argument... Du pur FN comme d’hab. La bêtise de l’extrème-droite n’est pas une insulte, c’est la conclusion d’une réflexion argumentée.

      Dans son discours avant de conclure par l’ « insulte » il donne des arguments, je vous en prie le discours est là : http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/01/18/discours-au-meeting-de-metz/ . Avant de dire que c’est pas bien de se faire traiter de débile, il va falloir arrêter de se comporter en débile et réfuter les arguments. Sinon je ne vois pas ce qui nous obligerait à avoir du respect. Qu’à fait l’extrème-droite pour que tout d’un coup on l’a respecte ? Je vous signale qu’insulter l’extrème-droite, c’est rien du tout, on l’a même déjà combattu par les armes et ceux qui l’ont fait sont aujourd’hui considérés comme des héros ! Alors il va falloir donner d’autres garanties que la propagande et le dénigrement habituels, même aidé par les médias, pour gagner le respect. Tout ça c’est du vent, l’extrème-droite est ouvertement l’ennemie depuis 1939 et il n’y a aucune raison pour que cela change malgré la campagne de respectabilisation actuelle.

      En ce qui concerne l’étudiant, c’est vrai que Mélenchon excédé par les demandes répétées pour qu’il réponde à propos des putes alors que des tas de choses bien plus importantes devraient être abordé à renvoyé cet étudiant à ses études. Et il a eu bien raison, même s’il aurait du rester plus calme, mais bon avec la fatigue... Par contre je me demande comment on peut utiliser cet argument alors que lui est le seul à pouvoir être approché par des étudiants ? Le seul, les autres c’est à coup de15 men in black empêchant toute approche, et pourquoi à votre avis ? On aurait des kilomètres de films du même genre sur tout les candidats, si ce n’était pas le cas.

      En tout cas je réfute totalement le soi disant « mépris » qu’il a pour les fille, c’est totalement faux. Et il n’en a rien à faire de la question posée, pas du fait qu’elles soient dans les bois, c’est une manipulation grossière de faire croire le contraire !

      En ce qui concerne Mitterrand c’est pas une insulte, contrairement à Pétain dont les héritiers ont encore aujourd’hui honte. Mittérand à mis en place une bonne partie des propositions qu’il avait formulées et il a fallu 2 ans avant qu’on arrive à l’empêcher de continuer. C’est déjà pas mal. A noter que la constituante proposée par le FdG changerait la donne de 1983 quand Mitterrand à renoncé à affronter le conseil constitutionnel... si c’est Mélenchon ça risque donc de durer plus longtemps qu’en 1981. En tout cas c’est un bel héritage que nous a laissé Mitterrand et à chaque fois qu’on essaie de revenir dessus les rues se remplissent de manifestants... y a pas beaucoup de présidents qui pourraient se vanter d’une telle chose.

      Il ne tient pas un discours sur la mort mais sur sa médiatisation. Tout votre argumentaire revient à lui reprocher de parler du sujet dont il parle ! C’est donc manipulateur, mensonger, et même pas loin de la diffamation et du procès d’intention puisqu’il n’est en aucun cas pour le meurtre, même le meurtre commis par un État.

      En ce qui concerne le reste, le siècle, le cassage de l’extrème-gauche et le reste, là on bascule carrément en plein délire ! "Il dit qu’il sait pas, mais en fait il sait, parce que je le dis que je le sais, c’est sur et puis il a fait le job caché que personne sait mais moi je sais, de détruire l’extrème gauche de l’intérieur parceque c’est qu’un franc-maçon etc... on descend en plein dans les abysses de la folie que représente la propagande de l’extrème-droite pour ceux qui y croient.


    • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 20 janvier 2012 14:25

      Mélenchon ne fait que réveiller la gauche, il l’insulte aussi !


    • tanguy 20 janvier 2012 15:41

      Vous êtes motivés :

      D’abord, vous amagalmez vos réponses à différents posts. Pour ma part, je n’ai parlé que de l’insulte au syndicaliste : « moi j’ai un problème avec les cons ». Je ne sais pas quel discours il a fait pour justifier cela ! De toute façon, cette histoire de traiter les gens de cons et de ne pas vouloir « rencontrer le seul gauchiste » est indéfendable et vous ne devriez pas essayer, cela pollue les commentaires, mais il me semble qu’ici on ne discute pas « faits », ni « politique », mais on défend (mal) son champion ! 

      "En ce qui concerne l’étudiant, c’est vrai que Mélenchon excédé par les demandes répétées pour qu’il réponde à propos des putes alors que des tas de choses bien plus importantes devraient être abordé à renvoyé cet étudiant à ses études.« 

      Libre à vous d’appeler cela comme vous voudrez. Je maintiens que dans ce discours il est plein de haine. Le regarder c’est le constater. Peut être était il fatigué mais s’il perd ses nerfs comme cela devant un jeune qui pose des questions (et est bien gentil vu la manière dont il est traité), je vous laisse deviner son état lorsqu’il sera confronté à des adversaires au niveau international.... Là il »tiendra ses nerfs«  ? En une phrase de quelques mots, il aurait pu »éliminer le sujet« et continuer une interview normale.

      Pour ce qui est des filles, peut-être a t il répondu trop vite mais la citation ci-dessus est rigoureusement exacte !!! Réécoutez la scène, même si cela fait mal ! Et faites la écouter par quelqu’un de moins impliqué que vous et demandez lui ce qu’il entend...

      Concernant la mort : »Il ne tient pas un discours sur la mort mais sur sa médiatisation« . C’est exactement ce que je dit, nous sommes d’accord : la mort de ces gens ne l’a pas gêné, mais il a des problème avec la médiatisation qui en a été faite !!!! Il dit aussi : »(...) je n’ai pas de regrets à leur sujet. J’espère que cela fera réfléchir les autres tyrans de la région.« 

      C’est ce que disent les partisans de la peine de mort : »c’est pas chouette de tuer les gens, mais ci cela peut faire réfléchir les autres« ....

      Vous dites encore, sur-motivé :  »En ce qui concerne le reste, le siècle, le cassage de l’extrème-gauche et le reste, là on bascule carrément en plein délire ! "Il dit qu’il sait pas, mais en fait il sait, parce que je le dis que je le sais, c’est sur et puis il a fait le job caché que personne sait mais moi je sais, de détruire l’extrème gauche de l’intérieur parceque c’est qu’un franc-maçon etc... on descend en plein dans les abysses de la folie que représente la propagande de l’extrème-droite pour ceux qui y croient.« 

      La seule chose que j’ai affirmé, c’est que d’après moi, il était au courant et a menti !! Si ce n’est pas le cas, c’est que personne dans ses réseaux (Franc maçon, politique de longue date et ayant accédé aux plus hautes responsabilités) ne lui en a parlé. Dans ce cas il ne serait qu’un pantin manipulé et donc totalement insignifiant. 

      C’est vous qui parlez du cassage de l’extrême gauche, je me contente de dire qu’elle n’a pas de représentant. Je pense d’ailleurs, tout comme lui, qu’il n’est pas »à l’intérieur de l’extrême gauche« , et ne pourrait donc avoir sous-entendu qu’il »la casse de l’intérieur« . Je le situe à la gauche du PS, voilà tout. Et il n’y a pas de représentant de l’ »extrême gauche« , c’est un fait !

      Comme vous semblez aimer défendre cet homme, pourriez vous nous expliquer pourquoi il se plait à soutenir les guerres de l’OTAN ? Pensez vous que quelqu’un de gauche (ce que vous appelez certainement »d’extrême gauche") et d’éduqué puisse soutenir ces guerres ? Avez vous des explications concernant JLM ?

      Je finirai en vous disant que je suis (très) loin d’être d’extrême droite... Et ne vous remercie pas pour vos amalgames.


    • Scual 20 janvier 2012 18:15

      Il a dit qu’il a un problème avec les anciens ministres. C’est comme avoir un problème avec les plombiers ou avec les médecins, un rejet aveugle et stupide. Oui c’est très très con, mais bon c’est pas sur... parce que de toute façon le petit journal est au journalisme ce que la pub est à l’information. Qu’on me montre la séquence complète et après on fera autre chose que discuter d’un énième montage racoleur et manipulateur.

      En ce qui concerner le journaliste j’ai déjà répondu, et un jeune idiot qui vous interpelle alors que vous avez rien demandé, c’est pas pareil que le président d’un autre État lors d’une rencontre préparée, votre argument est absolument ridicule.

      Pour les filles, oui, oui, il n’y a aucun doute que ce que vous dites est une pure manipulation mais alors à fond à fond. Il n’y a pas le moindre petit doute possible et pour tout le monde. Il n’affiche aucun mépris pour les filles dans cette vidéo. C’est impossible de trouver quelqu’un pour dire le contraire sans mentir sciemment. Ce n’est pas un argument votre truc, c’est un mensonge pur et simple. Par contre on voit bien tout le mépris qu’il a pour le journal le Parisien, bien justifié d’ailleurs. Tout le monde peut voir qu’il n’est pas le larbin des médias qui obéit quand on le sonne et réponds sur n’importe quel sujet gentiment, histoire de se faire bien voir. Alors vous pouvez toujours essayer de diffuser vos interprétations ridicules, moi j’invite aussi tout le monde à regarder cette vidéo du début à la fin pour se faire sa propre idée des absurdités que vous essayer de leur faire gober...

      Concernant la mort c’est encore pire. Vous répondez à sa place à une question qui ne lui a pas été posée et le jugez pour cette réponse inventée ! On est dans le caniveau des arguments mensongers et des manipulations diffamatoires.

      Et on continue vous essayez de défendre vos procès d’intention, vos manipulation, vos sous-entendus sans preuve comme si c’était normal d’utiliser de tel procédés... et vous en rajoutez même une couche avec un mensonge pur et simple : « il se plait à soutenir les guerres de l’OTAN ». Pour ça c’est assez facile, une autre discussion avec un propagandiste FN m’a amené à aller chercher directement les preuves du mensonge parce que je savais qu’elles resserviraient. La propagande partisanne a toujours joué à fond sur la répétition de faux arguments pour les faire passer pour des vérités... rien de neuf.

      Voila une émission où Mélenchon donne son avis sur la Libye le 28 mars 2011, c’est à partir de 2 minutes 50.
      http://www.dailymotion.com/video/xh...

      Et voila le texte voté au parlement Européen le 10 mars, confirmant les déclarations de Mélenchon, et prouvant votre mensonge.
      http://www.europarl.europa.eu/sides...

      Résumons : Manipulations, mensonges, procès d’intention, sous-entendus biaisés, montages vidéos, fausses preuves, détournement de citations et j’en passe. Ce que vous faites est digne de Goebbles. Plus c’est gros plus ça passe ? Ben non pas avec le Front de gauche qui ne capitulera pas. Il va vous falloir de vrais arguments. Que ce soit contre le candidat ou le programme du FdG, on ne laissera pas passer les mensonges. Inutile de compter sur le découragement pour avoir le dernier mot avec des mensonges, il vous faudra dire la vérité ou vous suporterez la mise à jour de votre perfidie.


    • tanguy 21 janvier 2012 19:06

      Merci pour les liens, j’irai voir. Peut être a-t-il une excuse pour avoir soutenu la guerre de Libye (c’est vrai qu’il disait que ce n’était pas une guerre, mais une opération humanitaire). Il n’est en aucun cas mensonger de dire qu’il a bien soutenu la guerre à ses débuts !!! Voici ce qu’en disaient des communistes fin mars. (il y a des dizaines de textes du même genre, si vous voulez ouvrir votre réflexion).


      Pour ce qui est des films, que vous qualifiez de « montage » (il faudrait expliquer pourquoi, dire où est la manipulation), je suis d’accord avec vous, chacun devrait les voir et se faire sa propre opinion. Bien que cela fasse mal de voir le représentant de « la gauche » sous ce jour peu flatteur.

      Pour ce qui est de la citation de « Mélanchon et la mort », je ne fais aucune manipulation, vous pouvez le vérifier sur son blog à l’adresse suivante : http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/10/21/antenne-et-consort/

      Effectivement, personne ne lui avait rien demandé et il s’est exprimé, reprenant une dialectique qui est celle des partisans de la peine de mort ! Je n’ai en rien provoqué ces propos ni ne les ai tronqués !!! Il n’est pas fair-play de votre part d’insinuer le contraire.

      Ce que je fais serait digne de Goebbels ? Là vous frôlez le point Godwin... Dites moi quelle est la vérité et en quoi je serais « perfide », c’est à dire trompeur, déloyal ? Serait il déloyal de mettre en avant des actes faits par une personne publique et de faire connaître certains de ses propos ? 

      Toutefois, je comprends votre problème si vous êtes vraiment attaché, comme je le suis, aux valeurs mises en avant par le front de gauche. Ce front est incarné par quelqu’un qui est « une bête politique » et a un long passé dans ce milieu du pouvoir, aux côtés de nombre de personnes. Dans le cadre actuel imposé par notre système il serait effectivement illusoire de vouloir remporter une bataille électorale sans pareille personne, qui devra d’ailleurs s’allier avec d’autres s’il remportait le scrutin. 

      Vous pensez peut être qu’en dévoilant ainsi certaines facettes de l’individu je m’attaque aux valeurs du front, et ce n’est pas exact. Je ne crois plus à cette farce que sont les élections, je ne crois pas à un homme qui dit « qu’ils s’en aillent tous » de ses collègues politiciens qu’il a fréquenté durant des décennies (d’autant qu’il sait qu’il n’est techniquement pas possible de « mettre tout le monde dehors », il faut profondément changer le système dans son entièreté !!!), je ne crois plus à la possibilité du « réformisme ». 

      Je crois que la solution se doit d’être bien plus radicale et qu’il ne faut pas penser qu’un homme puisse changer la situation. C’est un leurre terrible et ce qu’il reste des courants de gauche risque, à mon sens, d’avoir bien du mal à se relever de ce ennième coup. 

      Ceci dit, je pense que ce genre de post n’a que peu (pas) d’influence sur le scrutin : les personnes qui ont des « valeurs de gauche » et qui croient encore au jeu des élections avec son organisation actuelle voteront Mélanchon car l’enjeu dépasse la personne, il n’est que l’incarnation du mouvement. Ceux qui rejettent ce jeux s’abstiendront ou iront voter à l’extrême, parfois juste pour « faire ch.er ». Et ceux qui sont bien moutonnier ou content de leur place iront voter UMPS.... 

      Et, encore une fois, merci d’arrêter de m’amalgamer avec le front (national, pas de gauche). L’on peut ne pas aimer Mélanchon sans être du front national. Et cet article traitait bien de Mélanchon, pas du front national !!! 
       

    • miha 19 janvier 2012 10:17

      Je sais pour qui je ne voterai pas : ni UMP, ni PS, ni FN, ce trio de tête qu’on veut nous imposer à grands coups de sondages bidons, de titres raccoleurs dans la presse, ...

      Je ne sais pas encore pour qui je voterai (si je vote)... il se pourrait que ce soit pour JL Mélenchon

      (et qu’on me fiche la paix avec le « vote utile » ou alors.... on supprime le premier tour et on le remplace par des sondages ? sondages, sondages, sondages et tout le monde de sauter comme des cabris et d’y croire à fond la caisse.... quand je pense qu’il y en a pour faire des cris de pucelle effarouchée dès qu’on parle de tirage au sort... )


      • epapel epapel 19 janvier 2012 13:37

        Agnostique un jour, agnostique toujours.

        Restez chez vous, c’est moins fatiguant.


      • Yvance77 19 janvier 2012 10:18

        Salut,

        Merde quand je vois qu’il y a encore 27 % de crétins qui pensent voter Flamby au 1er tour, et bien je me dis qu’il va encore en falloir des coups de clairon à Jean-Luc ... pour tous les réveiller !!!


        • Yaltanne 19 janvier 2012 10:45

          Oui, de crétins bien-pensant.
          Je suis désespérée (sans espoir) au spectacle de ces braves gens (de mes amis pour la plus part), annoner en cœur la même stupidité, convaincus de faire acte de courage, drapés de sérieux compassé, lâches - je crois en fait…

          Ils vont se la jouer jean Moulin à pas cher en glissant leur bulletin con-sensuel, et puis ils reprendront leur petite vie de collabos à coup de « si c’est pas moi c’en sera un autre, je suis bien obligé, j’ai une famille à nourrir… »

          Et en plus ils vous font la morale en vous expliquant la vie d’adulte… pfff


        • gordon71 gordon71 19 janvier 2012 13:05

          et quand tu vois que les 6% de voix péniblement ramassés par ta star vont aller à Flanby au deuxième tour tu joues quoi sut ta trompette l’internationale ?


        • Voltaire Voltaire 19 janvier 2012 13:26

          La montée de JL Mélanchon, qui objectivement fait une bonne campagne, est une mauvaise nouvelle pour F Hollande. Jusqu’ici, ce dernier avait réussi à se positionner sur un créneau assez réaliste, qui lui assurait un bon score de premier tour et un très bon report de voix de l’électorat modéré au second tour. Si JL Mélanchon parvenait à grignoter son électorat sur sa gauche, F Hollande serait obligé de gauchiser sa campagne, ce qui aurait de multiples conséquences :
          - des divisions internes au PS (on vient de voir le cafouillage sur l’éducation, créé par son aile gauche, et ce type de mésaventure ne pourrait que s’accentuer) ;
          - une baisse des intentions de vote en sa faveur au premier tour, qui permettrait mécaniquement à N Sarkozy d’espérer, mais qui surtout rendrait moins automatique sa qualification au second tour
          - un moindre report de voix des centristes au second tour, rendant sa victoire beaucoup plus aléatoire.

          On peut imaginer que les média de droite ne seront pas fâchés de mettre en valeur JL Mélanchon, qui est aussi susceptible de diminuer la menace Le Pen pour Sarkozy.


        • epapel epapel 19 janvier 2012 13:57

          Effectivement, Mélenchon est un allié objectif de Sarkozy au premier tour pour empêcher Hollande d’accéder au second et diminuer le score de MLP qui menace Sarkozy et au second pour plomber le programme PS avec des mesures irréalistes.


        • Guy Liguili Guy Liguili 19 janvier 2012 14:38

          1) Encore faudrait-il que l’ami Molette soit présent au second tour
          2) Je vais voter Mélenchon mais ma voix n’ira pas à l’autre pays du fromage !


        • laurentgantner laurentgantner 19 janvier 2012 15:05

          non... « tiens, voilà du boudin » !...


        • Gabriel Gabriel 19 janvier 2012 10:21

          C’est à l’heure actuelle le seul qui a vraiment des propositions novatrices, maintenant les tiendra t-il si il est élu ? Peut être que l’avenir nous le dira. En attendant, quitte à faire changer les choses autant que ce soit avec lui et ses idées.


          • epapel epapel 19 janvier 2012 13:38

            Novatrice n’égale pas crédible et faisable.


          • epapel epapel 19 janvier 2012 13:41

            Le problème avec les nouveautés, c’est qu’il est impossible par définition de savoir à priori si va marcher ou bien se terminer en catastrophe.

            Les nouveautés, il faut les tester d’abord à petite échelle pour s’éviter de grosses déconvenues.


          • Guy Liguili Guy Liguili 19 janvier 2012 14:43

            Le problème avec les choses habituelles, c’est qu’on sait, par définition, si marche ou bien si c’est en train de se diriger vers une catastrophe.

            Le libéralisme, il faut le tester d’abord à petite échelle pour s’éviter de grosses déconvenues.


          • penajouir penajouir 19 janvier 2012 15:56

            Hep lepapel ! Les autres ont les a déjà essayé et ils nous ont mis dans la merde alors si tu veux continuer avec les mêmes, c’est sans nous ! Et puis, si t’essayes pas tu sera jamais.


          • Defrance Defrance 22 janvier 2012 10:18

              Le Communisme a échoué, le Capitalime est au bord de la falaise, il faut bien tenter AUTRE CHOSE, quite à ce cela ne fonctionne pas à 100% ? Sinon quoi faire , reprendre les même recettes de cuisine merdiatique et continuer en direction de l’abime ? 

                Les gens qui pensent cela ne sont soit pas raisonnables soit dépendant de la presse qui perfuse les idées pour lesquelles on les paye ? 

             J’aimerai personellement un gouvernement qui rassemblerai les idées de Melenchon, Dupont-Aignan voire même de Villepin et Bayrou en excluant les extrémistes , le PS et l’UMP ! 


          • Interlocuteur Interlocuteur 22 janvier 2012 10:47

            Heu... bonne question Gabriel !

            En effet, Mélanchon tiendra-t-il ses promesses ?
            Parce que pour l’instant on se demande qui défend les petites gens...
            La loi Léonard visant à dégager les gens sans domicile, vivant (contre loyer) dans le petit confort d’un mobil-home à l’année, vient d’être votée au parlement à l’unanimité !
            Pourquoi à l’unanimité ?
            Parce que les députés socialistes, les verts et aussi ceux du FDG se sont abstenus !
             

          • eric 19 janvier 2012 10:26

            De plus en plus inquietant ! Non seulement la gauche dans son ensemble ne rassemble que 40% des intentions de vote au premier tour, mais elle est de plus en plus dechiree dans le meme temps ou elle est de plus en plus a droite....

            Bon, d’accord, le PC a ete oblige de se choisir un candidat exterieur sur sa droite ( Melenchon a quand meme fait toute sa carriere au PS) pour essayer de perseverer dans l’etre, mais malgre cette droitisation, il explique quand meme qu’il refusera d’aider Hollande a gouverner sur son programme si il parvient a faire 10%. Comme aux elections legislatives et locales, les ecolos n’ont pas un moindre pouvoir de nuisance, en cas de victoire socialiste (sur le terrain, le PC reste malgre tout moribond, (il suffit de voir les retraites qui tractent pour le front de gauche sur les marches), on va avoir quoi ? Un gouvernement sociologiquement minoritaire, tributaire de lobbies faisant de la surenchere pour exister et obtenir des credits et des postes pour leurs clienteles respectives.

            Une victoire de la gauche aux presidentielles n’est pas completement exclue. La possibilite qu’elle debouche sur une politique claire et a la hauteur des enjeux de l’heure et des appetits de ses differentes clienteles reposerai desormais sur la capacite de Hollande a imposer des choix, clairs, difficiles et tranches a des melanchons et Joly.....Quand on voit comment il a vendu des postes de deputes aux verts au detriment du libre choix des electeurs et comment il a signe des accords sans les lires pour les modifier apres signature, Cela promet....


            • laurentgantner laurentgantner 19 janvier 2012 14:59

              effectivement c’est consternant mais quelque peu compréhensible ce désintérêt affiché envers le politique qui finalement récolte ainsi ce qu’il a semé... Combien de déçus après 1983 ?... Que faire lorsque la politique pour laquelle vous aviez votés tourne le dos aux programmes présentés de peur de choquer ou de heurter au monde de la finance... Aujourd’hui il n’y a que le socialiste Mélenchon et les partis anticapitalistes qui peuvent faire évoluer cet état de faits... Ils ont besoin de notre soutient pour inverser l’avenir des sur-médiatisés qui ferait d’eux des présidentiables incontestables puisque favoris dans les sondages... Mais les sondages ne réfléchissent pas , ils récoltent des chiffres et les gens qu’ils consultent sont pris à parti sur le qui-vive sans laps de temps nécessaire à toute opinion... Il faut répondre vite ou les envoyer se faire........

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès