Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Copé et les morts-vivants du néolibéralisme

Copé et les morts-vivants du néolibéralisme

Jean-François Copé ne fait pas dans la dentelle. Certes, les Français expriment un véritable ras-le-bol fiscal que même Pierre Moscovici reconnaît, mais la feuille de route qu’il a récemment dessiné en cas de retour de l’UMP au pouvoir en 2017 représente un virage d’une brutalité sidérante.

 
Au secours, Thatcher et Reagan reviennent !
 
Impossible de ne pas penser à eux devant la radicalité des idées avancées. Il propose de réduire de pas moins de 130 milliards d’euros la dépense publique, dont la moitié servirait pour des baisses d’impôts pour les ménages et les entreprises. Ces dernières bénéficieraient de 40 milliards de baisse de charges sociales. S’il dit vouloir concilier « l’humanisme et la générosité  », les 35 heures et le RSA seraient sérieusement remis en question. Il propose de « libérer l’éducation nationale  », « libérer le marché du travail  » (sur le temps de travail), réécrire les codes de l’urbanisme et du travail, ainsi que réformer notre modèle social (dégressivité des allocations, travail pour les bénéficiaires du RSA).
 
On ne pourra pas reprocher au président de l’UMP d’incohérence dans les propositions. Il s’agit d’un agenda très clairement néolibéral (même s’il s’en défend), qui fleure bon les années 1980 et le programme du RPR de 1986, qui lorgnait alors ouvertement vers Londres et Washington plus que vers Colombey-les-deux-églises. Il faut dire que les cures d’austérité créent un terrain favorable à de telles idées : hausse de l’endettement, maintien de déficits importants malgré les hausses d’impôt et les coupes budgétaires. L’Etat semble impotent, impuissant et obèse, de quoi provoquer une révolte fiscale et néolibérale sur laquelle Jean-François Copé semble parier, du moins, pour le moment.
 
Transformer Paris en Athènes
 
En effet, ce serait le résultat de la potion amère proposée par Jean-François Copé. Fin 2012, le FMI a publié des études sur les plans d’austérité menés en Europe. Avant, on pensait que le multiplicateur budgétaire était de l’ordre de 0,5, à savoir que quand l’Etat baisse ses dépenses d’un point de PIB, il provoque une chute de 0,5 point du PIB, ce qui démontrait théoriquement que l’austérité pouvait marcher. Mais les derniers travaux d’Olivier Blanchard, chef économiste du FMI, démontrent que le multiplicateur budgétaire se situe entre 0,9 et 1,7, ce qui explique les échecs des plans européens en Grèce, au Portugal et en Espagne, où les gouvernements ne tiennent pas leurs objectifs.
 
Appliquée à la France, une baisse de 6,5 points du PIB de la dépense publique provoquerait une contraction du PIB de 6 à 11% !!! Bref, l’UMP semble vouloir transformer Paris en Athènes. Il ne manque plus que la baisse des salaires pour être plus compétitif pour compléter le tableau néolibéral, réduire la demande privée et alors, il pourra viser une baisse de la richesse nationale de 20%, comme en Grèce. Avis aux angoissés du poids de l’Etat : il vaut mieux jouer sur la croissance de l’économie pour le réduire que de chercher à le faire en taillant à la hache dans les dépenses car il est possible alors que le PIB chute aussi rapidement que la dépense publique, réduisant l’objectif à néant.
 
Il est effarant que l’UMP s’engage dans cette voie-là de la sorte. Par delà le manque de crédibilité du fait des deux mandats précédents, il s’agit d’un raisonnement à courte vue, qui, pour surfer sur un sentiment (pas totalement illégitime) de ras-le-bol fiscal, revient à proposer d’appliquer la potion grecque !

Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 31 août 2013 13:23

    ce mec est remboursé à 100% par la sécurité sociale pour une petite maladie. un de ses potes vient de se faire choper avec 350 000€ en cash tous pourris


    • escoe 31 août 2013 15:27

      Copelovici au wagon et retour en Roumanie, vite !


      • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 31 août 2013 16:02

        comment osez-vous afficher la photo de la nuit de noce de mes parents au vu de la plèbe froggies, manant !


        • smilodon smilodon 31 août 2013 22:52

          @ laurent pinsolle : Franchement, c’est quoi, c’est où, c’est comment la différence entre Nico et François ???!!...... Les peines planchers, le mariage gay, la couleur des tapisseries !!..???..... Franchement ??!!... C’est les mêmes !..... Exactement les mêmes !.... C’est que ça le « changement » ??!!.. Maintenant, tout de suite ou après !.. C’est çà ??....Bravo !... Les arabes font leurs révolutions !.... On est plus bêtes que les arabes ??!!.... Faisons la nôtre !..... C’est pas compliqué !.. Pas si compliqué que pour les « arabes » !.... Un bulletin dans une urne !.... Pas de bombes, pas de « lacrys », pas de gaz toxiques !!... Un bulletin dans l’urne !..... C’est ça, ce serait çà, et rien d’autre, le « printemps Français » !.... Rien que çà !.... C’est si dur ??!!.. RDV en 2017...... Chacun aura son choix !.... La « révolution républicaine » !...... Et enfin une femme aux commandes !.... Blonde en plus !...... Faut essayer !... Au point où on en est !.... La « marine à voile et à pas peur » !..... Essayons !...... Essayons !...Adfishatz !...Moi, j’essaierai !.... Sans peur et sans reproche !... Ca fera 36 ans, que je n’aurai pas voté !.. Le dernier que j’ai aidé à élire, c’était en 81... Il s’appelait déjà François !....Marine, 36 ans plus tard, ça me plait bien !.... Si j’ai tort, on verra !.. Ca fera que 2 fois !... Adishatz !..


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er septembre 2013 11:45

            La Marine cache bien son jeu en mettant en avant son programme soit disant social mais nationaliste aussi.


            Le Fn a toujours été un des partis les plus ultra-libéraux, et cela n’a pas changé.

            Son programme de couper la sécu en 5 branches indépendantes ? Une façon discrète de vendre à la découpe les secteurs les plus intéressants au privé !

            Comme quoi, on trouve toujours pire que ce que l’on pense.

          • alphapolaris alphapolaris 1er septembre 2013 09:34

            S’il est « effarant que l’UMP s’engage dans cette voie-là », il l’est tout autant qu’elle le fasse par décret . Pour la démocratie, on repassera

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès