Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Copé-Fillon : deux stratégies

Copé-Fillon : deux stratégies

On peut comprendre qu’un sympathisant ou un électeur de gauche se soit parfaitement ennuyé ou ait changé de programme lors du débat entre Copé et Fillon sur la 2 chez Pujadas. Il aura pu aussi se fâcher tout rouge (rose) en entendant les critiques souvent acerbes des deux compétiteurs vis-à-vis de la politique menée par Hollande. Pour autant rappelons-nous que les primaires socialistes, il y a un an, ont également occupé les écrans bien plus longtemps que cette unique émission sur la compétition à droite. Ces débats au sein des formations politiques ne manquent pas d’intérêts. Ils permettent à ceux qui le veulent de se faire une appréciation et aux autres de « zapper ». Le PAF est si riche en chaînes diverses et variées qu’il n’y a que l’embarras du choix. Passionné de « la chose publique », ayant regardé tous les débats à gauche l’an dernier, je n’ai bien sûr pas manqué ce premier rendez-vous de la « sélection » à droite. Qu’en dire ?

Contrairement à l’envie des journalistes et en dépit des efforts méritoires d’un Pujadas, la petite phrase assassine, le gros couac, la division manifeste, n’ont pas pu se faire jour. Les deux compétiteurs ont évité ce premier obstacle qui leur était tendu. Certains en profitent pour déclarer que c’était un débat « pour rien », les divisions n’apparaissant pas. C’est une analyse trop rapide. Les différences sont apparues clairement mais sur un mode plus subtile, n’empruntant pas à la « petite phrase » ou à l’invective. Manifestement la stratégie n’est pas la même. François Fillon joue déjà 2017 ; il se place au niveau de l’Etat, de la France. Il essaye de se hisser au-delà d’une « querelle » de boutique. Jean-François Copé joue plus prêt du calendrier : une étape après l’autre. Il se préoccupe des militants de l’UMP, les électeurs du moment, et se permet toutes les démagogies à leur égard, insistant avec lourdeur sur les questions sociétales. Conscient de la persistance douloureuse pour ces militants du traumatisme du printemps, il va même jusqu’à déclarer qu’il serait prêt à s’effacer pour un Sarkozy de retour en 2017 : les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent. Il est évident qu’une fois élu, si ce devait être le cas, Copé n’aurait plus rien « à battre » de Sarkozy et ferait tout pour empêcher son retour éventuel et d'ailleurs peu probable. Sur ce point ils sont à égalité et c’est la règle en politique ; Sarkozy en a été lui-même l’exemple marquant. La seule différence réside dans le fait que Copé ment sur ce point alors que Fillon est plus clair. On aura pu noter quelques différences sur le plan de l’économie, certes discrètes, mais essentiellement sur la méthode, toujours moins « brutale et frontale » chez Fillon que chez Copé. Le court chapitre européen laissera également éclater les différences entre un « européen de toujours, ayant tout voté », JF Copé et un F Fillon rappelant son NON à Maastricht derrière Philippe Seguin. Il s'empresse de le corriger avec cette formule admirable, « nous pourrions dire que nous avions eu raison, mais les choses étant ce qu’elles sont, il faut maintenant gérer l’existant et ne plus pleurer sur le lait renversé » Ce rappel habile du passé dans le contexte actuel, pour ensuite embrayer sur les réalités et la nécessité de les prendre en compte et d’y faire face est d’une grande subtilité. Au total les deux hommes ne visaient pas tout à fait le même objectif. Fillon s’adressait au-delà des militants à la France toute entière ; Copé parlait aux électeurs du 18 novembre prochain. Fillon aura plus rassemblé, Copé plus ciblé.

Les conclusions sont très éclairantes. Copé se focalise sur les échéances de 2014 et promet la "vague bleue" : l'UMP a aujourd'hui « un rôle historique à jouer ». Et de développer sa vision pour le parti : « Je veux une opposition extrêmement tonique et je veux montrer que je m'engage totalement à cette démarche de rassemblement, mais sur le terrain. Car la prochaine échéance c'est 2014 et l'objectif c'est une vague bleue pour répondre à la vague rose que nous venons de subir » ; du pur militantisme. Fillon s'il salue "les formidables militants de l'UMP", c'est pour leur dire qu'ils incarneront dès le 18 un espoir pour les Français. Il franchit immédiatement la frontière partisane : "De la crise sociale, on voit poindre la crise politique", s'inquiète-t-il pour souligner une dernière fois la nécessité de se rassembler pour convaincre les Français et pas seulement les militants. Des félicitations pour terminer aux journalistes, FOG en tête, chargés de faire la synthèse de fin d’émission. L’exercice était difficile ; ils ont relativement bien réussi l’exercice périlleux, pour la simple raison qu’ils n’ont pas été ennuyeux. Reste à savoir maintenant quelle sera la « stratégie » la plus payante pour le 18 novembre ? Ce sont les militants de l’UMP qui trancheront.

Le BLOG


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • jako jako 26 octobre 2012 12:40

    Ni l’autre , ni l’autre ni l’autre ne me conviennent, le meilleur prochain candidat sera la RUE


    • taberleroi 26 octobre 2012 17:56

      Que tout le monde vous entende !

      Les politiques n’aiment pas les initiatives venant du Peuple !

       Assez de ces guignols qui veulent absolument nous gouverner sans le contrôle du peuple ET QUI NE FONT JAMAIS RIEN POUR LA DIGNITE DE L’HOMME !

      Le SERMENT DE CITOYEN DEMOCRATE LIBRE ET DIGNE

       Exprime les 10 volontés du peuple.

      C’est le seul document venant du citoyen vers les politiques qui chaque jour réduisent la démocratie, la liberté et la dignité des citoyens, bien réfléchi, sans angélisme béat ni naïf et immédiatement applicable.

      C’est le seul document avec lequel les politiques doivent compter ou se démettre ou être démis  !

      Le temps de s’indigner est passé :

      REVOLTEZ –VOUS !

      cliquez ou recopiez ce lien :

      http://www.google.com/url?sa=t&...

       

      Cherchez ceux de droite et ceux de gauche, la plus grande part sortant des mêmes écoles et administrations, et vous ne trouverez que des politiques qui gouvernent selon les circonstances les plus favorables pour eux, oubliant ce pourquoi ils sont élus et ceux qui les ont élus devenus leurs otages .

      Il est facile de renoncer à tout parce qu’on ne peut pas réussir du premier coup mais faut-il continuer à renoncer à ses droits et à sa dignité, à se soumettre, à se donner des coups de pieds tout seul, à agir comme des pleutres, se plaindre et dire que c’est toujours la faute des autres ?

       Le serment de Citoyen Démocrate Libre et digne que voici doit être appliqué sans chercher aucune à créer aucune Constitution constituante bidon. 

      Il n’y a pas meilleure arme pour atteindre les politiques et leurs comparses, les banquiers, les multinationales et les entrepreneurs voyous !

      Après seulement, vous pourrez en tirer les conséquences et améliorer les choses.

       

      SERMENT DE CITOYEN
      DEMOCRATE LIBRE ET DIGNE
      Les dix volontés


    • L HYDRE A 3 TETES MAFIEUSE SARKO..COPIE-COLLé et FILONS de L UMP union des

      magouilleurs parisens....doit se faire opérer par leurs amis chirugiens mandarins comme debré..

      espèrons que le cooeur l chera...l’hydre n ’en aurait qu’un

      ON POUURA CHANTER LA BETE IMMONDE EST MORTE...VIVE L ’ UDI....iiiiii


    • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:58

      Fillon, c’est du Copé/collé  smiley


      • DanielD2 DanielD2 26 octobre 2012 15:48

        Ce que je redoute le plus dans cette histoire, c’est que l’UMP et compagnie se sépare en deux avec une branche molle et une branche faussement dur pour piquer les voix du FN, que ça marche comme en 2002 et qu’on perde encore quelques années avant que les gens ne se rendent compte qu’ils ne ferons rien. 


        • Romain Desbois 27 octobre 2012 01:23

          Mais le FN a toujours été une excroissance du RPR puis de l’UMP.

          Nombre d’entre eux sont passés de l’un à l’autre et inveversement.


        •  ces 2 mafieux ont chacun leur stratègie...

          MAIS LEUR GRAND « AMI » SARKOZY A BIEN ORDONNE A PHILIPPE VARIN DE REPOUSSER L ANNONCE DU PLAN SOPCIAL DE PSA ...APRES LES ELECTIONS

          ET CE N EST PAS LES SEULES MINES A RETARDEMENT LAISSES PAR CETTE EQUIPE DE PIEDS NICKELES....MAFIEUX...ET CAPABLES DE TOUT POUR GARDER LE POUVOIR DES MAFIEUX OUI MAIS DES FOUS DU POUVOIR AUSSI..
          CE TRIUM VIRAT DE TRUANDS DEVRAIENT ETRE JUGES ...............INELIGIBLES


          • fred74 fred74 27 octobre 2012 06:29

            Bonjour,

            Je suis FN et peu vous dire qu’au 2 ieme tour je n’ai pas bougé mes fesses de chez moi. Par contre il y a les autres, ceux pour qui Sarkosy était devenu l’ennemi à abattre et oui, cela à fait pencher la balance.
            Hollande fut voté par dépit car si marine ne fut pas présente cette année, attendons de voir aux prochaines élection , elle le sera par dépit aussi....car trop de gens en ont marre même des socialos de la première heure. Il faut aussi compter les abstentionniste bien sur.....


            • Romain Desbois 27 octobre 2012 09:26

              Vous avez donc voté pour Hollande indirectement smiley


            • taberleroi 27 octobre 2012 10:33

              Lorsqu’ une république n’est pas mesure d’assurer le bien-être de chaque citoyen et crée les plus grandes récompenses aux politiques, aux corps intermédiaires de l’Etat et autres, c’est de la décadence des représentants du peuple qu’il s’agit et de leurs principes corrompus. C’est pourquoi il n’y a pas de séparation des pouvoirs ni la garantie des Droits de l’homme et du citoyen exprimés dans la Déclaration du même nom non respectée, bafouée encore à ce jour et exposée pour la galerie, texte considéré fondamental dans notre pays dit de droit.


              - Assez de ces traditions politiques et religieuses divisant les citoyens pour faire oublier les problèmes de la population.


              - Assez aussi de vouloir obtenir du sang et des larmes pour le peuple et les palais dorés, des décorations, des lumières et des feux d’artifice, intempérance et la luxure pour les politiciens et tous ceux qui sont cachés comme les banquiers, les multinationales et autres, dans cette période d’austérité décrétée par eux-mêmes.


              - Assez une fois pour toutes d’obéir à ces politiciens menteurs et incapables, sans contrôle du peuple et sans vergogne, qui pratiquent l’abus de confiance, d’extorsion de cotisations et d’impôts, qui font payer les citoyens pour leur compromission, collusion, concussion, les complots, la corruption et autres, les même politiciens qui donnent des leçons de morale, civisme, économie, finances, etc., faisant du citoyen un délinquant coupable et condamné à payer toutes les catastrophes, notamment d’ordre financier, à cause de la délégation des pouvoirs qui leur a été extorquée aux citoyens par le vote, à ces politiciens employés du peuple, qui ignorent le peuple, qui deviennent les patrons du peuple, qui s’accordent privilèges sur privilèges augmentations de leurs revenus et prébendes ans aucune responsabilité.


              - Assez d’entendre que le peuple est accusé de tous les maux pour justifier la crise : non compétitif, ne travaille pas, trop d’avantages sociaux, fraudeur, toujours malade, trop d’allocations, subventions etc.


              - Assez de cette démocratie meurtrière représentée par un parti ou une coalition de circonstances qui ne représente que 20% des électeurs piégés et contrôlent les autres 80% des citoyens qui se sont abstenus ou n’ont pas voté pour ce parti au pouvoir.

              Pourquoi continuer à se soumettre aux castes et oligarchies organisant l’oligopole, la fraude fiscale dans les paradis qui eux seuls fréquentent pour y mettre l’argent volé du travail du citoyen et des petites et moyennes entreprises, avant de fermer les activités, à s’adapter et de faire les mêmes erreurs quand nous avons beaucoup d’autres efforts à faire pour atteindre la presque perfection ?

              Lorsque, après plus de 70 ans, les politiciens n’ont rien d’autre à proposer aux citoyens :
              « Je n’ai rien à offrir que du sang, de labeur, des larmes et de la sueur », nous devons crier s’en est assez, nous battre pour le respect de nos parents et grands parents et pour l’avenir de nos enfants ; lutter encore pour l’amélioration des acquis sociaux et non pour leur réduction ou disparition et le désir de vivre en se rendant utile en toute responsabilité, dignité et humanité.

              Non, le citoyen de toute catégorie sociale : indépendants, paysans, ouvriers, agents de maîtrise, cadres, etc., n’est pas une ressource pour le développement du capitalisme synonyme de cannibalisme, de chômage et de malheurs des familles  ; il est l’auteur du développement et du progrès social et il doit en recevoir les bénéfices et non les pertes dont il est accusé à cause de la gabegie, l’incurie, le gaspillage, le gâchis de l’argent de la sueur du travail du citoyen par les politiques de tous bords, pour le payer aux riches spéculateurs qui deviennent de plus en plus riches et le citoyen de plus en plus pauvre même lorsqu’il a du travail.

              Non, la liberté, la responsabilité et la prospérité pour chacun ne sont pas des valeurs divisibles mais transmissibles.

              Non, ne pas voter, voter blanc ou nul n’est pas le renoncement de son droit de vote, mais l’expression de son mécontentement et la volonté de ne pas accorder la légalité aux représentants du peuple, payés par le peuple et devenus les patrons du peuple utilisant tous les moyens y compris la force publique contre le peuple s’il manifeste son désaccord.

              Non, nos élus n’ont pas la légitimé du peuple et ne sont pas légalement élus au regard de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, ce Citoyen trompé tous les jours.


              Si vous en avez assez des pratiques actuelles qui détruisent la cohésion de la famille et de la société, le bien-être et la sécurité de chacun, acceptez les dix volontés exprimées dans le Serment de Citoyen.


              La Démocratie, la Liberté et la Dignité personne ne doit les voler au Citoyen

              Les politiques n’aiment pas les initiatives venant du Peuple !

              Concernant la politique, cherchez ceux de droite et ceux de gauche, la plus grade part sortant des mêmes écoles et administrations, et vous ne trouverez que des politiques qui gouvernent selon les circonstances les plus favorables pour eux, oubliant ce pourquoi ils sont élus et ceux qui les ont élus devenus leurs otages .

              Il n’y a pas meilleure arme pour atteindre les politiques et leurs comparses, les banquiers, les multinationales et les entrepreneurs voyous !

              Le SERMENT DE CITOYEN DEMOCRATE LIBRE ET DIGNE

               Exprime les 10 volontés du peuple.

              C’est le seul document venant du citoyen vers les politiques qui chaque jour réduisent la démocratie, la liberté et la dignité des citoyens, bien réfléchi, sans angélisme béat ni naïf, concret et immédiatement applicable sans autres organisation telles que Consitution nouvelle et autres que nous connaissons pour avoir déjà donné, que nous continuons à donner encore et continuerons toujours si rien ne change.

              C’est le seul document avec lequel les politiques doivent compter ou se démettre ou être démis  !

              Le temps de s’indigner est passé :

              REVOLTEZ –VOUS !

              cliquez ou recopiez ce lien :

              http://www.google.com/url?sa=t&...


            • Romain Desbois 27 octobre 2012 12:46

              tabernacle

              vous êtes chiant de mettre le même texte partout. C’est du trollage !


            • curieux curieux 27 octobre 2012 09:39

              Un article par jour sur Copelovici-Fillon
              Ca m’en touche toujours une sans bouger l’autre.


              • bonnes idées 27 octobre 2012 11:42

                La plus grosse traîtrise est de relayer ce non évènement. Les gens se foutent de ce débat. Il eut été plus intelligent de ne pas en parler. laissez cela au Gros Calvi et à sa clique d’insignifiants. Ils excellent dans ce genre de débat stérile.


                • cliquet 28 octobre 2012 11:19

                  « européen de toujours, ayant tout voté »
                  C’est bien là le problème de Copé. Cet énarque recruté par la Commission Trilatérale est aux antipodes du Gaullisme. Il a cru au mythe de l’europe fédérale et supranationale et oublié que la mondialisation était en fait une américanisation. La soi disant gouvernance mondiale que nos dirigeants appellent « nouvel ordre mondial » est en train d’apparaître beaucoup plus clairement aux yeux de nos concitoyens et,quelle que soit la volonté de nos élus UMPS d’en taire la réalité, il faudra bien que ce débat de fond arrive.
                  De ce point de vue, François Fillon, qui aurait du capitaliser la dessus, préfère rester dans l’ambiguité, alors que tout dans son passé montre qu’il a été souverainiste. Il ne peut plus le dire aujourd’hui en raison de la proximité avec les idées de MLP que cela démontrerait. C’est dommage pour lui car il aurait pu devenir une sorte « d’homme providentiel » alors qu’il va jouer le rôle du notaire de l’UMP.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès