Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Copé super menteur

Copé super menteur

Jean-François Copé se répand dans les médias en traitant, sans nuance, le 1er Ministre, la Garde des sceaux, le Président de la République et le Ministre de l’Intérieur de menteurs : « Trop c’est trop. À partir de combien de mensonges de la part de la ministre de la Justice doit-on considérer qu’elle ne peut plus continuer d’exercer sereinement ses fonctions ? Cette question, je la pose au président de la République, le Premier ministre a menti également, il faudrait rajouter à la liste le ministre de l’Intérieur qui dit avoir appris l’affaire par la presse. »

Ce bruit de casseroles agité par le Président de l’UMP (on se souvient encore avec quelle tricherie il a accédé à ce poste) n’a pour tout objectif que de couvrir le vrai vacarme des affaires Sarkozy et les siennes. On n’en fera pas la liste, elle est trop longue.

Mais arrêtons nous un instant sur l’ouverture d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris, le 5 mars dernier, laquelle vise implicitement Jean-François Copé et surtout les marchés de la société Bygmalion (par le biais de sa filiale Event et cie) obtenus pendant la dernière campagne présidentielle.

C’est l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales qui s’est vu confier l’enquête. Il est question d’établir les infractions suivantes : « faux, abus de biens sociaux et abus de confiance ».

Monsieur Copé aurait utilisé les fonds de son parti pour « surfacturer » les prestations de Bygmalion pendant la campagne de Nicolas Sarkozy. Cette société a été fondée par Bastien Millot, son ancien directeur de cabinet à Meaux (dont Copé est le maire) et Guy Alvès, son ancien chef de cabinet à Bercy.

Selon le Point ce ne serait pas moins de 8 millions d’euros qui auraient été ainsi facturés pendant la campagne de 2012, le tout sans aucun appel d’offres. Ce sera à l’enquête de déterminer s’il y a bien eu surfacturation.

Alors que Bygmalion a su tirer profit de ces commandes, les sympathisants UMP ont du mettre la main au porte-monnaie pour trouver les 11 millions d’euros manquant dans les caisses, après, ne l’oublions pas, l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy.

Pendant ce temps là, on apprend à travers l’affaire des enregistrements illégaux de Patrick Buisson que l’ancien chef d’État avait de bien curieuses conversations avec son avocat par l’entremise d’une « ruse » utilisée par les maffieux pour tenter de déjouer les écoutes judiciaires.

Bref … les gesticulations répétées de Monsieur Copé ne suffiront pas pour couvrir le nid de mensonges qu’abrite l’UMP et son chef.

D’ailleurs, certains à l’UMP ne s’en laissent pas conter puisqu’ils ont déjà fait savoir qu’après les municipales ils demanderont à Jean-François Copé de rendre des comptes, Alain Juppé en tête, lequel s’apprête visiblement à une réélection dans un fauteuil à sa mairie de Bordeaux.

Jean-François Copé n’a pas cessé depuis deux ans de « pourrir » littéralement le principal parti d’opposition. Le retour de celui-ci aux affaires dans deux ans et demi ne pourra éventuellement se faire qu’après un ménage en profondeur à droite, pour lui redonner sa légitimité républicaine.

Mensonges aviez-vous dit Monsieur Copé ? On verra bientôt où se niche le mensonge.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 13 mars 2014 18:57

    Dans le monde politique qui compte pourtant un certain nombre « d’oiseaux rares », J.F Copé bat de nombreux records. En fait, tout au long de son parcours, il a accumulé tellement de casseroles diverses qu’il pourrait ouvrir une mercerie.
    De plus, dans sa communication, je pense qu’il n’y a pas une once de sincérité, de vérité. Tout est fabriqué, inventé. Et cela, tout le monde le « sent ».

    Disons que s’il venait à faire du cinéma, le rôle du traitre lui serait dévolu d’office et lui irait à merveille.

    Ce qui n’exclut pas que le gouvernement se prend les pieds dans le tapis avec cette affaire qui aurait pourtant dû être du pain béni pour lui.

    Quand on n’y arrive pas, on n’y arrive pas.


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 13 mars 2014 19:35

      et c’est tout à fait désolant...



    • Pere Plexe Pere Plexe 14 mars 2014 19:24

      ...des casseroles dans une mercerie ?


    • moebius 14 mars 2014 22:14

      « Promis j’arrete la langue de bois »... le titre d’un de ses livres, deja et toujours cette

       volonte de parler vrai est pour lui la clef qui lui permettra d’’assouvir une ambition triste. Un cynisme froid, miserable et chagrin comme un oeuf dur sur un zinc... et qui ne sert que lui car on ne voit rien au dela de cette oeuf esseulé sur ce zinc....neant sous la lumiere cru du neon qui clignote ... On preferrait la langue de bois qui crepitait.. celle ici chouine dans le pain au chocolat, sucrerie ecoeurante de pleurnicherie 

    • Luc le Raz Luc le Raz 15 mars 2014 15:52

       « il a accumulé tellement de casseroles diverses qu’il pourrait ouvrir une mercerie. » ou, avec la participation de quelques autres de son clan, chef du grand orchestre des casseroles à l’Assemblée Nationale. smiley


    • bleck 13 mars 2014 19:37

      @ Alpo

      Pas de soucis : ce qui n’est pas du pain béni pour lui l’est pour d’autres  smiley


      • Fergus Fergus 13 mars 2014 19:43

        Bonsoir, Jean.

        Copé super menteur = pléonasme. Plus le temps passe, plus ce type tire la politique française dans la fange !


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 mars 2014 12:13

          responsabilité historique du déclin de l’UMP et de l’envolée du FN




        • Luc le Raz Luc le Raz 14 mars 2014 13:30

          Bonjour Fergus,
           « ce type tire la politique française dans la fange ! » dont il resortira tout propre après un petit plongeon dans la piscine de Ziad Takieddin.
          Alors a mon tour « Copé, démission !! » smiley Quelle bande de hyènes (*) !
          (*) Les hyènes tachetées sont des redoutables chasseurs mais aussi des charognards et opportunistes invétérés. (Wiki)


        • Luc le Raz Luc le Raz 14 mars 2014 15:35

          Bonjour Jean,
          « envolée du FN » hemmmm ! Fait pas bon de prendre son envol en ce moment....un Boeing 777 de la Malaysia Airlines à destination de Pékin s’est volatilisé. Si seulement ! smiley


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 14 mars 2014 17:41

          srako et copé delinquants de haut vol !!!!!!!!!!!!!!!!!!

           traitent les autres de menteurs
           
           pourtant autour de sarko il y avait 40 VOLEURS ET MENTEURS  ! tout son gouvernement de cumulards et de lobbyistes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! + BUISSON TAKKIEDINE BALKANY..........................................................

          copé encore Pire que sarko


        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 13 mars 2014 20:31

          @l’auteur


          Les protestations de vertu offensée de J-F. Copé me font penser à une sorte d’Al Capone qui s’indignerait de l’insécurité dans les rues de Chicago.
          La couverture de l’hebdomadaire Marianne ne manque pas d’humour et résume le propos.




          • Luc le Raz Luc le Raz 14 mars 2014 13:39

            A mon avis, il va hurler que c’est « une atteinte à son honneur » ! smiley

            Merci Audiard (RIP) !


          • moebius 14 mars 2014 22:31

            On a le sentiment curieux que dans ce milieu d’avocats d’affaire, de communicants , de publicitaires, de consultant, d’affairiste en tout genre de l’est parisien, des elections peuvent etre une bonne affaire en soit.. Et pas seulement en soit , pour peu qu’on ait une vision au dela de son interet immediat, une vision politique en quelque sorte on peu admettre que des elections peuvent vous ouvrir sur tout un monde de possibilités mercantile mutiples et infinis... mais ne nous emballons pas trop


          • ETTORE ETTORE 13 mars 2014 21:37

            Copé, l’épouventail patenté .
            le seul qui couvre le pillage des fonds
            tout oiseaux confondus
            A force de jouer des appeaux à gorge déployée , il n’en paraît que plus pitoyable.
            M’enfin, vu le champ morne de la politique, fallait bien un tel rapace pour couvrir
            les piaillements de ses copains emplumés de tous bords.


            • Denzo75018 14 mars 2014 07:22

              Depuis 2013, la France a basculé dans le totalitarisme !

              Il n’y a guère plus qu’en Russie qu’on écoute ses leaders de l’opposition pendant un an sur de simples suspicions !

              Il nous reste plus qu’à ré-ouvrir des camps de travail !!!


              • Mania35 Mania35 14 mars 2014 09:04

                Si totalitarisme il y a, il est plus ancien, Sarko n’a-t-il pas poursuivi son opposant de Villepin en justice et menacé de pendre ce « coupable » à un croc de boucher, sur une simple suspicion.

                C’est drôle, la présomption d’innocence n’existe en France que pour Sarko et ses complices. Pour Hollande et ses ministres seule la culpabilité existe (même pas de présomption de culpabilité). Ils sont tous coupables de mensonges, ils ont ourdi un complot pour abattre Sarko, le sauveur de la France, ils sont de mèche avec les juges rouges, etc.....


              • Fergus Fergus 14 mars 2014 09:26

                Bonjour, Denzo.

                L’excès de votre commentaire le disqualifié complètement.

                De surcroît, Mania35 a raison : s’il a pu y avoir tentation de totalitarisme en France dans l’histoire récente, c’est sous Sarkozy qu’elle a été, et de loin, la plus évidente.


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 mars 2014 12:15

                Denzo,

                répéter n’est pas affirmer, mais juste bafouiller, vous êtes ridicule.
                je suis sur que vous pouvez faire mieux.



              • bernard bernard 15 mars 2014 08:17

                Mitterand n’a jamais « écouté » qui que ce soit pendant ses mandats.

                 smiley smiley smiley

              • bernard bernard 15 mars 2014 08:20

                Je le dis , le redis et re-redis...(cela n’en fait pas une vérité), (quoi-que !)

                Gauche/droite,droite/gauche, même combat !
                Et bien malin qui peut prétendre le contraire ! 

                S.......s de politiciens !

              • claude-michel claude-michel 14 mars 2014 08:58

                Copé est comme les autres (tous les autres) politiciens...(droite ou gauche) des menteurs...c’est la leçon N°1 en politique..apprendre le mensonge...Certains sont plus menteur que d’autres...par exemple Mitterant était au sommet de son art.. !


                • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 mars 2014 09:08

                  Mitterrand svp


                • claude-michel claude-michel 14 mars 2014 09:30

                  Par Pelletier Jean...c’est vous le gars aux biscottes.. ?..la différence entre un t et un d...c’est une question de genre simplement..le premier aimait les femmes et le second les camionneurs de 40 ans.. !


                • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 mars 2014 12:16

                  pas vraiment, l’orthographe est la même : l’oncle et le neveu et je ne suis pas sur que ce dernier aime les hommes de 40 ans... à le lire




                • zygzornifle zygzornifle 14 mars 2014 09:02

                  SUPER MENTEUR ? C’est la première caractéristique d’un homme politique Français , enlevez d’un discourt les mensonges et il ne restera que les articles définis et indéfinis le, la, les, un, une, des .....


                  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 14 mars 2014 12:00

                    copé comme sarko devraient etre arretés et CONDAMNES
                    ET LEURS AVOCATS MAFFIEUX AUSSI !!!!!!!!!!!!!!!!! POUR ATTEINTE A
                     LA SECURITE DE L ETAT FRANCAIS ( khadafi Takkiedine .PAKISTAN.) !!!!!!!!!!!!!!!!!


                      • seb71 14 mars 2014 14:37

                         beaucoup de nos politiciens sont touchés pas l alzheimer....c est pour ça qu ils oublient leur récent mensonges.


                        • Luc le Raz Luc le Raz 14 mars 2014 15:18

                          Merci Seb,
                          Ce doit être pour cela que sarko a rendu visite récemment à un centre spécialisé. Aurait il envie de recouvrer la « mémoire » ou de l’effacer définitivement ? Cela vaudrait certainement mieux !
                          - « Bonjour Nicolas, c’est Mamy et Me Thierry Herzog »
                          - « Qui ça ? »
                           smiley


                          • Grandloup74 14 mars 2014 15:24


                             Tant qu’il y aura des incultes ou des vautours pour voter pour ces bouffons, on en aura plein les bulletins électoraux.
                             On a les pitres politiques qu’on mérite...
                             Tout ce qui sort de l’ENA et de Sciences-Po sont des conditionnés aux valeurs sionistes.


                            • vachefolle vachefolle 14 mars 2014 16:37

                              Plusieurs faits sont avérés :
                              Factuellement Taubira a menti plusieurs fois aux francais et le premier ministre aussi.
                              Ils l’ont reconnu.
                              Oups non, ils n’ont pas menti, mais ont confondus les dates, les lieux, les personnes et tout mélangés....
                              Comme si taubira avait été au JT sans avoir révisé sa fiche. Elle a menti SCIEMMENT, et retropédale devant l’évidence. Il n’y a rien d’autre a dire, c’est factuel.

                              Point 2 : DE façon quasi certaine VALLS ment aussi. Comment croire que le premier flic de france apprendrait les infos par le monde.

                              Maintenant sur COPE, il y a une procédure en cours et qu’elle aille au bout, et j’espere que vous ecrirez un article aussi long quand il sera blanchi, car franchement les accusations de surfacturation « de l’ordre de 20% » sont risibles (sans parler des formations a 3000 euros faites ou pas)... Car une surfacturation de 20% ca s’appelle la marge commerciale, et c’est ce que pratique toutes les entreprises tous les jours. Pour pouvoir argumenter d’une surfacturation il va falloir trouver des elements plus probants. Sand parler du fait que les comptes de camapgne ont été epluchés par le conseil C et autres sans trouver ce type d’anomalies.

                              Ensuite vous mélangez les affaires Buisson et Herzog qui n’ont rien a voir.
                              Dans l’affaire Buisson, la victime est Sarkoy et on ne sait pas encore si Buisson est une victime ou un coupable, a défaut d’etre un abruti (ce dont on est sur).

                              Concernant l’Affaire des ecoutes, plusieurs points trés intéressants.

                              Car pour rappel Sarko est VICTIME dans l’affaire du financement Libyen. Mediapart a publié un FAUX entre les deux tours de l’election presidentielle (bonjour la manipulation), et Sarko a porté plainte. Et d’aprés les infos dans la presse, aucune charge n’a pu lui etre attaché après 6 mois d’écoutes et les autres recherches. Bref, Rien sur la Lybie, sinon le sjuges l’aurait mis en examen comme sur l’affaire Bettancourt !

                              Donc toujours rien pour attraper Sarko, et venons au filet dérivant de l’affaire du Trafic d’influence. Donc un gars essaye de convaincre ses collègues de ses idées, et c’est du trafic d’influence ? Si le magistrat n’a fait qu’une phase de lobbying ce n’est pas répréhensible, puisque cela correspond a ses opinions personnelles. Libres aux magistrats de la cour de cass, de juger comme ils le souhaitent sans l’écouter. Il faut prouver qu’il avait des moyens d’influencer ce jugement autrement que par la parole !!

                              Et pour finir tout le monde sait qu’au final il n’a pas été nommé a Monaco, donc bonjour l’influence....Bref un gros psitch en perspective. Mais ne vous inquietez pas, avec les trois quart des journalistes et juges de goche, Sarko ne devrait pas tarder a avoir d’autres casseroles vraies ou fausses jusquen 2025...


                              • ARMELLE 14 mars 2014 17:55

                                Copé !!! Le summum de la mauvaise foi, de la malhonnêteté et de la prétention dans un seul et même individu, de quoi définitivement dégoûter de la politique.

                                Soit le monde politique ne porte que des abrutis dans son genre, soit ce malade mental a fait l’objet de concours de circonstances successifs totalement improbables pour occuper un tel poste. Respectivement je miserais pour 40 et 60% ; 
                                Le peuple devrait avoir, à n’importe quel moment, sous quelle forme je ne sais pas, la possibilité de révoquer des individus qui sont à mille lieux de la dignité requise pour exercer de telles fonction !!!
                                Et dire que cet abruti, à travers la présidence de l’UMP, visait celle de la république en 2017 !!! Comme quoi il existerait bien une forme d’ambition exclusivement bâtie sur la connerie humaine. Il ne doute de rien le garçon !

                                 

                                • ahtupic ahtupic 15 mars 2014 01:06

                                  Il est vrai que Copé est un super-menteur. Mais aujourd’hui, le problème, c’est que ceux qui sont au pouvoir comme Flamby ont réussi à l’égaler et même à le dépasser.


                                  • Mortargent 15 mars 2014 01:25

                                    Ce qui est assez drole à voir c’est le type de réflex pavlovien des gens dans sa situation. ca fonctionne comme en «  management » dans les entreprises.

                                    Dans une boite, lorsque les employés sont poussés à bout dans des conditions de travail de plus en plus dégradées, avec des salaires qui ne bougent plus ou qui déclinent, avec des rythmes de dingue, bref quand ils sont sur le point de craquer, le management a une solution très précise : l’avertissement.

                                    Quand vos employés commencent à grincer des dents et à se plaindre, il faut leur taper dessus. Le plus vite, le plus fort et le plus souvent possible, surtout pour rien ou des broutilles. Ca les mets dans une position de faiblesse, ils ont peur, se sentent menacés et du coup ferment leur clapet.

                                    Ca ne change rien à leur situation, mais ca nous permet de ne pas investir dans leur bien-être et de mieux nous remplir de primes, dividendes etc... Et ils se tiendront à carreau pour les 6 prochains mois.

                                    Un politique c’est pareil. Dès qu’il est pris la main dans le pot de confiture, qu’il en a plein la tronche, il attaque. Et vas-y que je te fais un procés en diffamation, et vas-y que je montre les dents, et vas-y que le sors le menton à défaut des burnes pour impressionner et faire peur. On le voit avec Copé, on l’a vu avec Cahuzac ou Sarko, ou Balkany, ou Dassault etc... C’est un réflex.

                                    Ils savent qu’ils ont menti, triché, volé. Mais puisque ce sont des hommes politiques ils savent ( souvent à raison ) que les lois ne sont pas faites pour eux. Ils sont au dessus, intouchables ou presque. Et même condamnés ils savent aussi que nous, peuples de cons, nous allons revoter pour eux et les élire de nouveau aussi vite que possible. Du coup, ils attaquent. Ca en serait presque drôle et risible si ce n’était si pathétique et disgracieux...


                                    • bernard bernard 15 mars 2014 14:35

                                      Pour mémoire :

                                      1983/1986 les oreilles de l’Elysée :

                                      plus de 1000 personnes sur écoute...

                                      Parmi les personnes écoutées à leur insu, des personnes suspectées de préparer des attentats, donc, mais aussi des journalistes (Edwy Plenel), des écrivains (Jean-Edern Hallier) des personnalités ou des acteurs comme… Carole Bouquet. Le but de l’Elysée ? La sécurité bien sûr – et aussi la volonté de savoir qui savait quoi sur certains sujets délicats, à commencer par le cancer dont souffrait François Mitterrand dès le début de son premier mandat.

                                      Juridiquement, l’affaire ne s’est terminée qu’en 2005, avec sept condamnations à la clef, d’ailleurs plutôt légères : quelques amendes et des peines de prison avec sursis. Le tribunal a bien conclu à la responsabilité directe de l’ancien Président, désigné comme « l’inspirateur et le décideur » de ces enregistrements – mais bien trop tard pour que François Mitterrand, mort en 1996, puisse se défendre ou en répondre.

                                       

                                      Source France TV info « Déjà vu »

                                       


                                      • bernard bernard 15 mars 2014 21:55

                                        Un coup à gauche, sous Mitterand...

                                        Un coup à droite, sous Pompidou
                                        Pas de jaloux !

                                        Un Watergaffe à la française

                                        Reste que le plus rigolo des scandales à base d’écoutes reste celui dont faillit être victime le Canard Enchaîné.

                                        Un soir de décembre 1973, deux journalistes de l’hebdomadaire satirique passent en dessous des locaux du Canard quand ils aperçoivent de la lumière dans les bureaux. Surpris que quelqu’un travaille encore à cette heure tardive, ils montent dans l’immeuble et surprennent deux types habillés en ouvriers. Lesquels pieds nickelés tentent d’expliquer qu’ils sont… plombiers. En réalité, il s’agit de deux agents de la défunte DST, fusionné depuis avec les RG au sein de l’actuelle DCRI. Le tout avec des murs troués alors qu’il n’y passait strictement aucune canalisation.

                                         Les journalistes du Canard ne sont pas réputés pour être des lapins de six semaines : bizarrement, l’explication passe mal. A la foi amusé et furieux, l’hebdomadaire va se faire une joie de démonter la DST dans une série d’articles au vitriol. La DST niera en bloc et contre toute évidence, la justice finira par donner raison à l’administration. Reste que le ministre de l’Intérieur, Raymond Marcellin, se fera opportunément débarquer quelques semaines plus tard au profit du ministre de l’agriculture, un certain Jacques Chirac

                                        Source France TV info « Déjà vu »

                                        Vous avez dit...tous pourris ?



                                      • bernard bernard 15 mars 2014 22:08

                                        Et une dernière pour en terminer.

                                        Bien qu’il en existe encore beaucoup d’autres.

                                        Cette fois, sous Chirac :



                                        Pas tous pourri...vous êtes sûr ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès