Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Copé : un choix qui pose problème

Copé : un choix qui pose problème

La bataille pour la présidence de l’UMP a donc rendu son verdict. Une issue laborieuse mais un choix finalement définitif : ce sera Jean-François Copé. Un choix qui suscite, tout de même des interrogations puisqu’il influe sur la suite prévisible des évènements, à droite.

 Le désaveu du candidat favori, François Fillon, peu importe l’ampleur du score, indique nettement que la nostalgie du sarkozysme règne dans un courant très déterminé de l’UMP et qu’il va falloir faire avec, notamment dans la perspective de prochaines échéances électorales. En effet, la campagne ouvertement droitière de Jean-François Copé (pain au chocolat) a dû révulser bien des gens qui avaient cru, manifestement trop vite, que c’en était fini avec le sarkozysme et la dérive droitière. Le peuple (de droite) en a décidé autrement, et il va falloir faire avec.

Il convient de préciser tout de suite que les deux hommes (Fillon et Copé) tous de droite, sont, sur le fond, d’accord sur quasiment tous les sujets (Europe, économie libérale, mondialisation,…). C’est le style, pour l’essentiel, qui les différencie. Et ce n’est pas rien. Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin étaient en 2007 des candidats potentiels de l’UMP à la présidence de la République. Néanmoins, on sait que la France aurait vécu un quinquennat moins « hystérique » avec Dominique de Villepin.

Ce style, républicain et apaisé, ne change pas le contenu du porte-monnaie des gens mais il favorise au sein de la nation un climat d’apaisement, indispensable pour affronter des moments difficiles avec beaucoup plus de cohésion. Et Dieu sait combien on en a besoin.

En optant pour un « style clivant », les militants de l’UMP prennent le risque d’octroyer à la France une opposition « hystérique » et enflammée, sur la forme, mais faible sur le fond, face à la majorité gouvernementale de gauche.

Ils prennent aussi un risque électoral certain. Le sarkozysme a beau être un courant majeur au sein de la droite, il a atteint ses limites. La droitisation de l’UMP, parti du système, n’est pas crédible face à la stratégie de « ratissage » dans les couches populaire menée par le Front National qui rappelle à l’électeur de « préférer l’originale à la copie ». Dans un affrontement direct Copé - Le Pen, le maire de Maux n’a aucune chance dans l’électorat d’extrême droite. Or les chances pour l’UMP de l’emporter en 2017 résident dans la capacité de son candidat à siphonner l’électorat FN.

L’exploit a été réalisé une fois, en 2007, par Nicolas Sarkozy, qui n’a pas réussi à le rééditer, les électeurs du Front National, déçus, ayant choisi de revenir dans leur camp traditionnel.

Au-delà des questions de positionnement (droite, droite de la droite, centre) se pose la question de l’alternance. Quelle démarche adopter pour que la droite espère l’emporter en 2017 ?

On peut déjà considérer que François Fillon part avec un gros handicap. Il faut contrôler le parti pour maximiser ses chances d’être investi. Si, d’ailleurs, Jean-François Copé l’a emporté dans la bataille pour la présidence de l’UMP, c’est parce que, comme Secrétaire général, il « contrôlait » le parti. Maintenant qu’il en devient Président, il va naturellement s’en servir pour mener à terme ses ambitions élyséennes dont il ne se cache pas.

Reste que sa stratégie, quasiment du populisme, risque de lui jouer des tours, à lui et à toute la droite. Nous venons de vivre l’issue de la présidentielle aux Etats-Unis. Le parti républicain, « ravagé » pendant des mois par cette affaire des « T-Party », a mis du temps pour se rendre compte que le climat hystérique que Sarah Palin répandait sur le pays relevait d’un populisme suicidaire, sur le plan électoral. Lorsque le parti républicain a essayé de redresser la barre, c’était trop tard.

Mitt Romney a même essayé de « recentrer » sa campagne et à éviter les aspérités. C’était trop tard. Barack Obama rempilait pour un deuxième mandat alors que son bilan, assez maigre, aurait pu être un boulet dans la course à sa réélection. A qui la faute ?

Ainsi, chers amis de l’UMP, la balle est dans votre camp. La France a besoin d’un débat droite-gauche sur le fond, projet contre projet. Les polémiques comparables à celles qui se sont cristallisé sur des affaires aussi dérisoires que cette histoire du « pain au chocolat », si elles devaient se reproduire durant le mandat de François Hollande, ce dernier n’aura qu’à déposer un bulletin dans l’urne.

Avec Copé comme adversaire, Hollande serait bien parti pour s’octroyer un deuxième mandat en 2017.

Boniface MUSAVULI


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 20 novembre 2012 14:31

    non, c’est naturel que Cope soit elu , a force de parler d’auvergnat ou de pain au chocolat, on plante des petites graines et ensuite il ne faut pas s’etonner si LES FACHOS ARRIVENT


    • Luc le Raz Luc le Raz 20 novembre 2012 15:02


      Comme l’écrit le Washington Post, l’UMP s’est tiré une balle dans le pied et a ouvert la porte au FN.

      Halte à la pollution Marine !!


    • appoline appoline 21 novembre 2012 12:40

      Facho, revoyez la définition dans le dictionnaire. Parce que vous croyez que la gauche guimauve va nous sortir de la merde dans laquelle nous sommes. Il est grandement nécessaire que la droite réagisse et vite.


      La gauche est en bonne partie responsable de la décrépitude de la France, la grenouille s’en est chargée. Il faut maintenant redresser l’institution publique

    • julius 1ER 21 novembre 2012 13:14

      @appoline


      mais il ne faut pas prendre tes désirs(délires) pour la réalité, depuis l’avènement de la 5ie REP
      ce qui fait plus de 50ans maintenant la droite totalise 40ans de pouvoir et la gauche UNE dizaine
      d’années ce qui représente déjà trop pour les fâchos de droite qui se croient investis du pouvoir à vie,d’ailleurs pouvoir de ne rien faire sinon servir leurs intérêts propres et ceux de leurs affidés, alors une relecture de l’histoire te serait bien nécessaire !!!!!

    • Luc le Raz Luc le Raz 22 novembre 2012 12:52

      Bis repetita placent : Halte à la pollution Marine !!

      Aux « Mariniers et Marinières » qui m’ont « moinssé », je n’en attendais pas moins !  smiley

      ROTFL


    • appoline appoline 22 novembre 2012 18:47

      Bouhouhou, les vilains fachos qui veulent que la France reste la France ; mais quel ramassis de bêtises pour ne pas autre chose, on peut lire.


      Heureusement que la gauche n’est restée au pouvoir qu’une dizaine d’année ; entre la 5ème semaine, les 35 heures, quelle plaie pour la compétitivité. Bien sûr que les gens aiment être en vacances, bien sûr qu’ils aiment être en RTT, mais voilà, l’économie ne fonctionne pas comme ça, la gestion d’une entreprise non plus. Et maintenant, cette gauche dénaturée veut nous coller le vote des étrangers et le mariage gay, ils voudraient foutre le pays en l’air qu’ils ne s’y prendraient pas différemment

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 novembre 2012 15:19

      On a compris avec Hollande que celui qui est à l’Élysée ne peut faire que ce qu’on lui dit de faire. Aussi longtemps que les Français goberont l’hameçon d’un « choix démocratique » qui a un impact réel sur la gouvernance, ils parleront pour s’écouter, poseront des gestes inutiles et se rendront autrement ridicules. Je suis un vieil homme qui complète une oeuvre de politologue dont je crois quelle sera un jour relue et je ne le fais plus qu’en dilettante. Si vous voulez VRAIMENT un changement, prenez le maquis .


       Pierre JC Allard

      • louphi 20 novembre 2012 16:27
        Pierre JC Allard
         
        "Je suis un vieil homme qui complète une oeuvre... Si vous voulez VRAIMENT un changement, prenez le maquis.« 
         
        Un adage dit : »La bonne sauce se trouve dans de vieilles gamelles". Vous en êtes la confirmation. Par les temps qui courent, çà n’arrive pas toujours.

      • MUSAVULI MUSAVULI 20 novembre 2012 21:39

        Cher JC Allard,
        Pour « réussir » dans le maquis, il faut du ravitaillement. Il faut nourrir et équiper les combattants. Ainsi, même les maquis sont sous le même type de « dictée » que celui qu’on fait subir à nos honorables élus. Sinon, « on coupe les vivres ». On est donc au bout de tout ! Il n’y a plus rien à faire, même dans les maquis.
        Vivement le 21 décembre 2012 pour que tout ce foutu monde dégage !


      • jef88 jef88 20 novembre 2012 15:27

        - 1ère connerie :
        n’avoir que deux candidats le barrage fait aux autres à créé deux blocs
        - 2ème connerie :
        avoir des pros de la politique : le militant de base ne compte pas
        - 3ème connerie :
        Organisation pratique du vote complétement nulle ! bravo Copé


        • julius 1ER 21 novembre 2012 14:51

          tu nous les brises menu avec ton microcosme de pacotille et tes facs simmili conneries !

          1er les deux sont les mêmes dans le même bateau et crois- moi pour te la mettre profond ils ne viendront pas te consulter !!!!

        • OMAR 20 novembre 2012 16:24

          Omar 33

          Article assez réaliste et appréciable...

          Mais, ce qui est étonnant, c’est que le « peuple » UMP sait que Coppé n’a pas l’envergure politique ni le charisme de Fillon..

          Que même cette élection sent le moisis et le renfermé par le bourrage des urnes..
          Qu’importe, pourvu que Coppé s’occupe lui aussi des immigrés, de la sécurité, de la burqa..

          Même si ainsi, il garantit la réélection de Flamby...


          • OU SONT PASSES HORTEFEUX ET BESSON.............. ???????????????

             SONT ILS DANS LE RIAD OFFERT PAT TAKKIEDINE A L EQUIPE D INTERMEDIAIRES

             SARKO....COPE....HORTEFEUX

            BESSON AVEC SES RELATIONS AU MAROC A T IL REJOINT LA BANDE DES 4 DRIVE PAR TAKKIEDINE ???????????????????????????

            LA JUSTICE ENQUETE


            • louphi 20 novembre 2012 17:18

              TOUSENSEMBLE retraité FRONT DE GAUCHE sante social

              « OU SONT PASSES HORTEFEUX ET BESSON ...... »

              Comme Sarko, ils sont ambassadeurs itinérants occultes du GOUVERNEMENT MONDIAL leur employeur. Ils sillonnent le monde à visiter les palais, à planifier les prochaines campagnes de chasse du Gouvernement mondial. Ce n’est pas l’activité qui leur manque. Et ils sont bien au chaud, tout en sécurité, à l’abri de la vindicte populaire.

              « LA JUSTICE ENQUETE »

              Vous croyez ? En tout cas çà dure déjà depuis longtemps. Ils n’ont rien à craindre. Leurs successeurs, frères des loges, couvrent leurs arrières, car entre frères de loge, on se doit fidélité. De toute façon, le Gouvernement maçonnique mondial assure leur immunité.


            • John Eastwood 2 John Eastwood 2 20 novembre 2012 17:21

              En effet, Hollande est tranquille pour son prochain mandat.

              Face a lui, COPE et son equipe de choc, MORANO, DATI, TABAROT et le fils SARKOZY, les meilleurs. Meme le 7eme arrondissement de Paris votera pour flamby, si le centre n’a pas reussi a devenir important.

              Ils ne travaillent pas pour la collectivite comme DEBRE, FILLON, BAYROU ou JOSPIN mais pour leur propre personne. Ils grimpent les echelons en cultivant la connerie des francais, la haine, la stupidite.

              C’est dommage pour la France et ses elites, ingenieurs, medecins, scientifiques qui ne sont plus du tout representes dans la droite, en tout cas pas avec des COPE, MORANO, DATI, TABAROT et leurs idees simplistes.


              • julius 1ER 21 novembre 2012 13:24

                C’est dommage pour la France et ses elites, ingenieurs, medecins, scientifiques qui ne sont plus du tout representes dans la droite, en tout cas pas avec des COPE, MORANO, DATI, TABAROT et leurs idees simplistes.


                mais s’ils continuent de se reconnaître dans ces caricatures en vertu des adages « qui ne dit mot consens » ou « qui se ressemble s’assemble » et bien un jour ils seront emportés par la vague. Car le vrai courage c’est de savoir renier sa famille quand elle ne correspond pas aux valeurs auquelles on croit ou adhère, pas celui de suivre car cela s’appelle de l’opportunisme !!

              • R-sistons R-sistons 20 novembre 2012 17:42

                (..) François Fillon doit quitter cette UMP là dont la victoire est d’ailleurs contestable, et fonder sa Droite, celle qui est compatible avec les valeurs de la France (..) Il ne faut pas accepter en France une seule Droite, tyrannique, clivante, affairiste, haineuse, raciste, sans scrupules, arrogante.... Non à la France hideuse  ! (..)

                Mon article ici :
                http://r-sistons.over-blog.com/arti...

                Sur mon blog officiel, j’ai aussi écrit une Lettre ouverte à François Fillon :
                http://chantaldupille.over-blog.com...
                .


                • julius 1ER 21 novembre 2012 15:10

                  je suis allé sur votre blog, en fait vous demandez à Fillon de quitter cette droite pour éviter le naufrage avec elle car naufrage il y aura , mais Fillon n’est pas De Gaulle, et c’est pour çà qu’il ne fera rien, car déjà s’il avait été un tant soit peu inspiré par sa pseudo veine gaulliste il n’aurait jamais séjourné plus d’un ans dans le gouvernement Sarkosy, ce type est un lâche mais bon qu’il se rassure il n’est pas seul la plupart des gens le sont !!! sur votre blog vous situez chirac je le mets en minuscule dans la veine du gaullisme, là et las vous vous trompez il n’était pas plus gaulliste que moi-même , en prendre les habits ne veut pas dire qu’on ait la même taille, peut-être que Mitterand l’était finalement davantage que Chirac et sur bien des aspects !!!!


                • RBEYEUR RBEYEUR 20 novembre 2012 19:08

                  De 1981 à 1986 l’extrême droite a progressé de plus de 2000%.
                  De 0,45% aux élections législatives de 1981 à près de 10% aux élections législatives de 1986.
                  Grâce à « SOS racisme/touche pas à mon pote ».
                  Aujourd’hui c’est le « pain au chocolat »….  


                  • julius 1ER 21 novembre 2012 13:34

                    çà se sont des conneries que tu racontes là car l’extrème droite dont tu parles existait dans les années 70 sauf qu’elle était multiforme et composée de petits partis qui se sont plus ou moins unifiés sous la bannière du FN alors c’est sûr plusieurs partis à 1,5% rassemblés çà a fini par donner les 10% du FN pendant les décennies 80/90. 


                  • Fourmi Agile Evrard 20 novembre 2012 19:38

                    Diviser pour régner. 

                    Si FIllon avait été élu, il aurait été un adversaire redoutable pour Hollande.
                    Avec Coppé, ils ne risquent rien, au moins pour l’échéance 2017.

                    C’est le président de la Commission électorale qui a décidé des résultats finaux, après avoir supprimé une certaine quantité de votes pas nets. Au pays de la corruption, c’est facile d’acheter cette personne. A moins qu’il soit lui même du Ps.

                    La politique devient minable. 

                    • Abou Antoun Abou Antoun 20 novembre 2012 19:46

                      Il convient de préciser tout de suite que les deux hommes (Fillon et Copé) tous de droite, sont, sur le fond, d’accord sur quasiment tous les sujets (Europe, économie libérale, mondialisation,…). C’est le style, pour l’essentiel, qui les différencie.

                      Un peu comme Sarkozy et Hollande en somme.


                      • julius 1ER 21 novembre 2012 13:39

                        étant très à gauche , on peut se poser la question car à reculer sur tous les sujets , hollande va finir par ressembler plus à Doriot qu’à Blum.....


                      • Martha 21 novembre 2012 08:17

                        De toutes les façons l’UMP est fichue, c’est la descente aux enfers et c’est tout à fait justifié et ils y resteront.
                         Comment les Français pourront-ils oublier les cinq ans de majorité absolue qui l’ont mené qu’au désastre : Traité de Lisbonne imposé de façon inacceptable après le référendum qui a abouti clairement au refus de la « Constitution Européenne ». La diffusion complète des forces armées Françaises (armée de métier) dans l’OTAN : si ce n’est pas la vassalisation à l’Empire, qu’est-ce que c’est ? Et enfin le pire, mais c’est le corollaire de la décision précédente, d’un seul homme, pour près de 70.000.000, dite ci-dessus : la guerre criminelle et facho en Libye : Ce méchant parti nous a rendu responsable de 70.000 à 160.000 morts dans ce pays, sans compter les blessés et toutes les souffrances horribles. Le point d’orgue a été le massacre barbare de leur chef d’Etat légitime.
                         C’est impardonnable. Et puis JF Copé à sa tête, on ne pouvait pas faire mieux : peut-il nous dire ce qu’il pense des agissements Israëliens en Palestine et de notre comportement en Syrie, qui est de leur fait ?
                         Qui a mis la France dans cette situation indéfendable ?


                        • citoyenrené citoyenrené 21 novembre 2012 09:17

                          plus que le putch bonapartiste de coppé,

                          il est à remarquer que 175 000 votants sur 40 millions d’électeurs représente 0,40%

                          l’ump récolte 40% du temps médiatique

                          0,4% obtient 40%

                          démocratie démocratie


                          • Punkonfou Punkonfou 21 novembre 2012 10:47

                            Bien vu j’espérais vraiment que quelqu’un allait finir par en parler que ce parti n’est représentatif de rien et ne sert à rien mise à part gaspiller de l’encre, de la salive et du temps à lire les articles tous aussi sans importance les uns comme les autres puisque ce parti ( et tous les partis en générale) ne servent que les intérêts d’une petite élite !!!!
                            Malheureusement beaucoup encore continue de tergiverser sur ces politiques qui n’en valent pas la peine !!! Le changement ne viendra jamais des urnes et encore moins par le haut !!!! le peuple a perdu le pouvoir et ne le retrouvera quand chassant ces imposteurs et tous les jugé pour forfaiture, haute trahison !!!


                          • Martha 21 novembre 2012 09:28

                            Le plus bô :

                             La gôôôôÔCH, est en train de faire pareil. Harlem Désir chef du partie Socialiste !
                             La France est-elle tombée malade ? Une maladie inguérissable si elle continue a avaler les pilules toxiques que ce petit monde lui administre de force.

                             Il faut recracher tout ça.... Urgence absolue.... risque vital....

                             Le pire c’est qu’ils ne voient pas à quel point c’est évident et qu’ils n’ont aucune notion des limites...

                             Moody ou Goldman Sach, je ne sais plus, de ttes les façons c’est pareil, « dégrade » (un mot a bien peser, il a ici tout son sens) la France. Après nous avoir imposé un système économique débile qui nous enchaîne, nous rend impuissant et nous ruine. Après qu’ils aient été renfloué, suite a leurs agissements maffieux ( « surprimes » ), voilà qu’ils se mettent à étrangler sans vergogne les Etats, comme par hasard juste après le « vote » (laissez-moi rire) de la « rigueur ».

                             Le mieux de tout c’est le discours d’Harlem Désir au sujet du transfert de l’aérodrome de Nantes. On croit rêver !

                             Etudiez le dossier, cela vaut le coup. Au moins on est prévenu, les films, à ce sujet, sur la situation en Espagne, la « bulle immobilière » et les aérodromes sans avions, mais à payer, ne manquent pas.
                             La manif de samedi à Notre Dame des Landes montre l’exaspération qui monte et qui n’a pas fini de le faire.

                             *Un conseil cliquer sur Google après avoir écrit : notre dame des landes. Un régal !
                             *Les rayons de soleil, entre les nuages noirs : La réaction populaire et civique à Notre Dame des Landes (écoutez les chansons... j’adore !)
                             La réaction populaire contre le mariage civil des homosexuel : ils veulent faire croire que c’est une manif catho pour la décrédibiliser. Il ne faut pas s’y tromper il s’agit bien là de vagues de fond : elles iront croissantes et si le parti socialiste continue comme cela, ça fera boum ou plutôt plouf !
                             La commission de la chambre des députés réunie lundi après midi, initiée par le discours du ministre de l’agriculture : Stéphane le Foll, excellent, qui ne dit que des vérités, enfin. Que j’ai aimé l’écouter !
                             C’est long mais le débat est extraordinaire : vive internet.
                             Bravo à Gilles-Eric séralini pour ses travaux et d’avoir fait exploser le couvercle et la petite mafia qui couvre tous ces scandales.
                             La meilleur preuve que c’est du vrai et du fort c’est que les médias n’en parle pas ou juste un peu en tordant la vérité.

                             * Les OGMepa (dites maintenant par nos têtes pointues : PGM), le Roundup, l’aérodrome de Notre Dame des Landes, le mariage des homos, tout en vrac ON N’EN VEUT PAS.
                                                    UN POINT C’EST TOUT


                            • julius 1ER 21 novembre 2012 14:03

                              il faut arrêter de tout mélanger le sociétal et l’économique , le mariage homos et l’aeroport de Notre Dame des landes en disant tout cela c’est la gauche bla bla....

                              je suis de gauche hétéro vivant en union libre depuis 35 ans je me fous des cathos , le mariage homos je suis pour au nom de la tolérance et de l’équité, mais s’il me faut me convertir à l’homosexualité pour assurer la tolérance et léquité alors tel Henri IV je réfléchirai à me convertir !!!

                            • Martha 22 novembre 2012 11:36

                              @ julius 1ER,

                               Vous faites semblant de ne pas voir...
                               Il y a une unité dans mon vrac : il s’agit d’un changement de société dont on ne veut pas.
                               La gauche a été élue avec une forte majorité. L’attente est forte et voilà que l’on va retrouver, à nouveau le pire : elle va faire les mêmes bêtises que l’UMP : utiliser sa majorité absolue pour tout faire passer en force.
                               C’est grave parce que les Sionistes sont toujours aux commandes. Ces monstres débiles ne rêvent qu’à une chose : transformer en profondeur la Nation Française pour qu’elle ne puisse plus se reconnaître ni s’exprimer et qu’elle accepte le système de caste qu’ils sont en train d’installer. L’apartheid qu’ils ont installé en Palestine en est un exemple. « Il y en a qui sont plus égaux que les autres » (lire « la ferme des animaux »).

                               *Les manifs autour du projet de N.d.d.L. (megaloidionéoliberalosuicidaire) : ce refus, non violent, mais déterminé est animé du désir de faire des choix qui vont dans le bon sens. Notre avenir se fera avec un regard sur la terre tout différent.
                               *Le « mariage pour tous » cela veut dire quoi au juste ? jusqu’où ira la glissade ? Jusqu’où faudra-t-il aller ? Deux homos, puis bientôt trois, des frères, des soeurs ?
                               En réalité c’est la disparition du mariage qui est l’acte civil qui consacre dans notre société républicaine la création d’une nouvelle famille par consentement mutuel d’UN HOMME et d’UNE FEMME. C’est un acte fondateur de notre société.
                               * Pour les PGM, nous ne somme qu’au début du tsunami qui s’annonce.

                               A vouloir tout faire passer en force en profitant de la débilité de notre Vème bis, cela ne pourra pas aller bien longtemps.


                            • Dzan 21 novembre 2012 11:55

                              Avec Copé, il ne risque rien.
                              Pas si sûr.
                              Même en campagne profonde, où il n’y a aucun immigré, aucun CMUiste, les scores de la droite dure ne cessent de grimper, chez les électeurs rivés à TF1.ou au journal de Canal+
                              Les hommes qui ont vu l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours, il y en a plein,
                              Les idées nauséabondes, similaires à celles propagées par la droite en 1934, se répandent à nouveau.
                              Foutons l’étranger dehors, et tout ira bien.
                              Les jeunes sont des fainéants
                              Les enseignants sont tous socialistes fainéants eux aussi.
                              Supprimons le droit de grève ( Tooptit avait déjà donné le ton)
                              Revenons 100 ans en arrière, à l’époque de Germinal.
                              Le salaire minimum à 300 euros comme en Roumanie.
                              Que des journalistes de droite à la place des révolutionnaires Pernault, Chazal, Calvi, etc...
                              Revenons à un Ministère de l’Information, qui prendra ses ordres à l’Elysée, comme au bon vieux temps du Grand Charles, mais seulement si la Droite est au pouvoir.bien sûr.


                              • julius 1ER 21 novembre 2012 14:21

                                je ne connais pas ce DJAN mais sur le fond il a raison les gens ne font que du court termisme

                                on crie haro sur la gauche alors que sur ces 50 dernières années elle n’a eté au pouvoir qu’une Dizaine d’années, que la droite aurait tout réussi et la gauche tout raté, c’est quand même un peu juste comme analyse ????
                                mais ce qui emmerde le plus les gens de droite c’est que les vertus qu’elle prétend incarner cad 
                                une saine gestion des affaires publiques par rapport à une gauche dispendieuse, un certain ordre et une certaine morale et bien voila cette droite ne se reconnait plus dans ses propres valeurs et pour cause elle est trahie par son propre camp, alors oui cette droite a besoin d’une bonne psychanalyse mais de grâce qu’elle arrête de projeter ses propres tares sur la vraie gauche qui elle ne change pas car elle veut toujours une plus grande égalité, une plus grande justice sociale,et çà ce ne sont pas que des mots M Onffray dit qu’être de gauche c’est apporter des preuves de gauche, pas s’autoproclamer de gauche.

                              • DanielD2 DanielD2 21 novembre 2012 14:13

                                Bah, de toute façon le bipartisme marche à l’alternance. Le parti au pouvoir est toujours tellement nul qu’il perd les élections et attends sagement de reprendre le pouvoir le tour d’après. 


                                Combien de temps les gens vont continué de voter pour l’UMPS ? Tant qu’ils aurons un boulot ou des aides sociales, j’imagines ...

                                • julius 1ER 21 novembre 2012 14:24

                                  en tous cas les rigolos du FN ne sont pas la solution !!!!!!


                                • njama njama 21 novembre 2012 14:24

                                  « Copé, Fillon, c’est du pareil au même »
                                  Marie France Garaud

                                  http://www.youtube.com/watch?v=DWlGMTcnGK0&feature=player_embedded


                                  • julius 1ER 21 novembre 2012 14:35

                                    aucun doute la dessus,ils ne se remettent pas du tout en cause si l’on voulait être un homme (M et F) politique crédible à la minute ou j’écris ces lignes et que l’on veuille le bien du pays et de son peuple et bien le modèle si modèle il y a car il n’y a aucun intérêt à copier bêtement un modèle qui varie de tout temps et bien au moins s’inspirer de sa démarche eh bien ce serait en Islande qu’il faudrait aller se ressourcer car après avoir vécu cette crise qui a failli les emporter au moins eux se remettent en question et essayent de faire évoluer leur société , chez nous rien de çà on fait comme si de rien n’était , on est dans le déni le plus absolu ,jusqu à quand ?????


                                  • Le péripate Le péripate 21 novembre 2012 14:49

                                    Pauvres gens de droite... Ils ne savent même plus penser par eux-mêmes et reprennent sans réfléchir le vocabulaire de la gauche. Pauvre Fillon, qui parle de « fracture morale ». Pauvre Copé aussi qui revendique le terme de « droite décomplexée ».


                                    La gauche vertueuse (toujours) dit qui est la droite, dessinant une sorte de frontière, ici l’humanité, là-bas l’animal, la jungle.

                                    • JL JL 21 novembre 2012 15:08

                                      Tiens ? Péripate, je vous croyais libéral !?

                                      Vous êtes de droite, maintenant ?

                                      Les récriminations récurrentes de la droite sur ce sujet de la morale sont une sorte d’hommage du vice à la vertu.


                                    • julius 1ER 21 novembre 2012 15:22

                                      c’est bien le peripate, tu progresses , tu vas bientôt pouvoir dialoguer avec les vrais gens !!!!


                                    • julius 1ER 21 novembre 2012 15:57

                                      @ le péripate

                                      Pauvres gens de droite... Ils ne savent même plus penser par eux-mêmes et reprennent sans réfléchir le vocabulaire de la gauche. Pauvre Fillon, qui parle de « fracture morale ». Pauvre Copé aussi qui revendique le terme de « droite décomplexée »
                                      la fracture morale c’est une redondance, un plagiat ou un copié-collé de la fracture sociale de Chirac un terme emprunté à un sociologue de l’époque dont j’ai oublié le nom et mis en forme par le Guaino du moment cad une analyse et un concept qui ont fait le « buzz » mais rien pour y remédier, c’était les années Chirac..
                                      Quant à la Droite décomplexée il faut savoir ( peut-être que tu es trop jeune pour le savoir) c’est un terme qui a émergé par opposition aux années de la honte qui sont les années collabos de Pétain 40à 45 et ou après guerre plus personne n’osait se revendiquer de droite
                                      c’est ainsi que la droite s’affichait sans étiquette, apolitique, du renouveau etc....et pleins de gentils noms d’oiseaux pour faire oublier sa filiation seulement voilà reprendre les mêmes gamelles pour faire la soupe ne veut pas dire que celle-ci sera meilleure qu’avant !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès