Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Copenhague, l’échec des gouvernants !

Copenhague, l’échec des gouvernants !

Une mobilisation médiatique et populaire rarement vue autour de la protection de notre planète et du climat. Voilà tout ce qui restera du sommet de Copenhague.

En effet, jamais un sommet international sur le climat n’avait suscité un tel intérêt mais aussi une telle attente.

Or après des mois de battage médiatique, Copenhague a finalement donné lieu à une immense déception et à un constat d’échec cuisant.

Les raisons de ce terrible bilan sont multiples :
  • L’échec personnel de Barack Obama qui n’a pas été à la hauteur de ce rendez-vous et de l’espoir placé en lui. Il est resté prisonnier de son Congrès.
  • La position de la Chine (et de l’Inde également) qui refuse de ralentir sa croissance malgré les risques de surchauffe.
  • L’échec de l’Europe, sans doute la plus volontariste dans le discours mais toujours incapable de peser d’une seule voix dans le débat mondial.
  • Enfin, l’échec de la gouvernance mondiale : le concept de grande négociation à 193 est techniquement impossible, cela a été fait dans un vaste capharnaüm ouvert aux quatre vents et donc aux influences extérieures multiples, en particulier aux puissants lobbys dont les intérêts peuvent être divergents (lobbys pétrolier, automobile, fonds de placement…).
Les égoïsmes ont ainsi empêché de traiter le péril collectif.
 
Il faut croire que le péril n’était pas assez anxiogène pour les dirigeants du monde. Quand il a été nécessaire de sauver les banques et le système financier, nos dirigeants furent, là, beaucoup plus performants. Des conséquences plus lointaines (les générations futures) et des victimes plus loin d’eux (les futurs réfugiés climatiques les concernent moins que les détenteurs d’actifs financiers) peuvent peut-être expliquer cette différence…
 
En attendant, cet échec est une terrible responsabilité vis-à-vis de l’Humanité et des générations futures.
 
On ne peut en rester là, il faut rapidement revoir la copie. Cela passe, sans doute par une autre méthodologie mondiale.
 
Comme pour l’économie et la finance mondiale, le besoin de structure et de Droit mondial est urgent, il faut encadrer, dans l’intérêt collectif, les libertés individuelles. C’est la base de toute Société humaine et il faut maintenant prendre conscience que nous sommes entrés dans l’ère de la Société mondiale.
 
Pour la protection de notre planète commune, il serait donc souhaitable de créer un organisme international, sous l’égide de l’ONU, qui devra travailler à plein temps sur les futurs accords internationaux. Par ailleurs, des leaders doivent montrer l’exemple en premier tel que le G 20, avant de passer à des accords à 193.
 
Devant la médiocre performance de nos dirigeants, il faut maintenir et même augmenter la pression populaire dans le monde démocratique afin que Copenhague ne soit qu’un accident de parcours dans la sauvegarde de notre environnement.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Voris 23 décembre 2009 11:24

    Je propose que l’on chante « Copenhague » sur l’air de Waterloo du groupe ABBA. cela fera le nouvel hymne européen.

    Car Copenhague, c’est le Waterloo de l’Europe !


    • shadok71 shadok71 23 décembre 2009 16:03

      Sauf que Waterloo n’a pas été une défaite pour tout le monde en Europe.
      C’est même plutôt la victoire d’une alliance rassemblant la moitié de l’europe contre Napoléon.

       


    • Yena-Marre Yena-Marre 23 décembre 2009 12:40

      Bonjour,
      Contrairement à vous je ne voit pas « la pression populaire ».
      Je ne distingue qu’une hystérie médiatique.
      D’autre part je ne partage pas votre souhait de voir s’instaurer un gouvernement mondial.


      • plancherDesVaches 23 décembre 2009 15:17

        Amusant tous ces politiques qui se réclament de l’écologie sans vraiment proposer de solutions face à la racine du mal.
        L’argent détruit la nature. Mieux, il la dévore. (voir l’obsession de la « croissance » pour ceux qui ne me croiraient pas)

        Yena Marre : une gouvernance mondiale est le projet le plus cher de tout politique qui fait carrière : il serait toujours planqué à l’abri de son maître.


        • Fergus Fergus 23 décembre 2009 16:00

          Concernant Copenhague et plus particulièrement le rôle de Sarkozy, les propos de Merkel, rapportés par le Canard Enchaîné, sont éloquents :

          « Au lieu de construire une réponse franco-allemande pour entraîner toute l’Europe, Sarkozy s’est beaucoup agité pour montrer qu’il était le plus actif. Comme d’habitude, il a voulu faire un coup tout seul, alors que l’on aurait dû faire toutes nos démarches ensemble. Pour lui, le plus important était de faire une opération de politique intérieure. »

          Bravo pour cette clairvoyance, Angela. Sarkozy, une fois de plus, a en effet montré qu’il ne s’intéresse qu’à lui-même !


          • Armog 23 décembre 2009 17:53

            Je propose de faire une liste de tous les dirigeants et de tous les autres qui étaient à ce sommet et de porter plainte contre eux pour crime (j’oserais même dire contre l’humanité).


            • jacquotraphy 23 décembre 2009 19:50

              C’est peut être à grâce de Chavez à Copenhague.

              Il a trop critiqué sur ça. Vous ne lui avez pas entendu ?


              Merci à tous...

              • Daniel Roux Daniel Roux 24 décembre 2009 09:10

                Il faudrait se renseigner un peu avant de se prononcer sur ce soit disant échec.

                http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/quotas-et-taxe-carbone-pour-le-67035

                Le CO2 n’est que l’un des nombreux gaz à effet de serre et pas le plus actif. La taxe carbone et les quotas sont une invention des banques et des gouvernements pour faire du fric avec l’angoisse des gens, angoisse dont la mise en place a été soigneusement orchestrée avec la complicité de type comme Al Gore.

                La population humaine va passé de 7 milliards à 9 milliards dans les 40 prochaines années. Imaginez le choc toxique en matière de déchets et de consommation, d’autant que d’importantes populations en nombre accèdent à des niveaux de vie leur permettant d’approcher le niveau de consommation, et donc de pollution, occidentale.

                L’urgence absolue est de diminuer la population mondiale par l’éducation. En attendant, nous les riches, réduisons drastiquement notre consommation au prix d’une dépression économique inévitable mais gérable. Dommage que les dirigeants du monde soient aussi cupides et avides.


                • Madoff Madoff 28 décembre 2009 17:46

                  « Pour la protection de notre planète commune, il serait donc souhaitable de créer un organisme international, sous l’égide de l’ONU, qui devra travailler à plein temps sur les futurs accords internationaux. »

                  Lorsque l’on voit que chacune de ces « grandes institutions » internationale comme l’ONU , l’OMS ou l’OMC ont été crées en leur temps par les grand puissants du monde, on peut « légèrement » douter de leur aspect humanitaire.

                  Ce qui est assez intéressant c’est de remarquer à quel point ces instances sont inutiles lorsqu’il s’agit de résoudre des problèmes qui puissent interférer avec les interets des puissants ( leurs patrons ) .

                  La solution passe par une comissions d’experts , de scientifiques qui amennent de vrais solutions aux problèmes . Ceux ci ne devront avoir aucun parti pris dans la finance , le pouvoir en place ou la médiatisation . Car tout le peu de bien être que nous avons nous le devons à la technologie et pas à la finance , politique ... etc etc...

                  Donc attendre des solutions de la part de ces gens qui ne font que créer des problèmes je trouve ca assez drôle ... Rectifiez s’il vous plait :)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès