Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Coupable ou victime ? De toute manière, DSK était l’homme à (...)

Coupable ou victime ? De toute manière, DSK était l’homme à abattre

Saura-t-on la vérité un jour ?

Dominique Strauss-Kahn aurait été le meilleur candidat aux élections présidentielles de 2012. Avec toutes les chances d'être élu Président. Des chances aussi pour la France qui aurait pu assurer son redressement !

J’annonce tout de suite la couleur pour ceux ou celles qui ne comprendraient pas totalement mes propos : je ne suis pas et je n’ai jamais été strauss-kahnien, de près ou de loin. A deux reprises dernièrement, j’avais écrit deux articles sur Dominique Strauss-Kahn et j’avais reçu de vives critiques de la part des antis DSK qui croyaient certainement que je partageais ses idées et sa politique. Tous mes sujets sont des commentaires d’opinion dont j’assume le fond et la forme, et je porte des jugements non pas en fonction des hommes ou de leurs idéologies, mais seulement sur leurs projets et leurs sensibilités face à la démocratie et à la république.

Aujourd’hui, je m’insurge sur les commentaires que je lis ou que j’entends autour de moi. Il va sans dire que Monsieur Strauss-Kahn doit bénéficier de la présomption d’innocence pendant toute la période de l’enquête avant que cette dernière soit bouclée. Les faits sont là tels que décrits par la police américaine, mais pour l’instant personne ne peut apporter de renseignements précis sur la personnalité de la femme de chambre du Sofitel, laquelle paraît un « peu trop angélique » selon la description qui en est faite.
 
En attendant que le dossier soit terminé avec les conclusions de toutes les investigations, il reste à l’heure actuelle deux scénarios possibles :
 
1ère hypothèse - DSK coupable : Bien évidemment, cette situation est envisageable, même si elle semble quelque peu irréaliste. Monsieur Strauss-Kahn est considéré publiquement comme "un homme à femmes", ayant eu de nombreuses aventures. Ainsi, "très porté sur le sexe" selon l’adage populaire, il a pu profiter de son autorité et de son pouvoir pour harceler une jeune femme bon consentante.
 
Bien qu’il soit difficile d’admettre les faits de la part d’un homme intelligent à stature internationale qui aurait eu ainsi la stupidité d’anéantir sa vie et sa carrière politique pour un vulgaire délit sexuel, il va falloir peut-être se rendre à l’évidence dans les prochains jours et les semaines qui arrivent. 
 
2ème hypothèse - DSK victime : C’est à priori ce qui semble le plus probable, même si la version précédente est reste totalement recevable.
 
Dominique Strauss-Kahn aime les femmes, et tout le monde le sait. Selon le dicton bien connu, « on ne prête qu’aux riches », et cet homme sulfureux est bien placé pour lui mettre sur le dos l’un des plus vils crimes liés à la sexualité. Dans ces conditions, quiconque ne sera pas étonné de découvrir un DSK plus pervers que jamais, ne se contentant pas uniquement d’aventures consenties, mais violant de faibles femmes au coin d’une rue ou dans une chambre d’hôtel.
 
La masse populaire se délectant assez souvent d’un mauvais « people », Strauss-Kahn est démoli à jamais que ce soit sur le plan international ou que ce soit à l’échelon politique français.
 
Alors, considérons ici la trame du complot de A à Z.
 
Depuis quelques jours, il n’y avait plus aucun doute : Dominique Strauss-Kahn serait présent aux primaires du Parti Socialiste. Compte tenu des sondages qui le mettaient largement en tête devant François Hollande, Martine Aubry et les autres concurrents, l’homme devenait vraiment gênant, puisque, normalement choisi par le PS, il remporterait sans aucun doute les futures élections présidentielles, battant ainsi le président sortant Nicolas Sarkozy, et par ricochet l’ensemble des députés appartenant à l’UMP.
 
a.L’histoire de la Porsche : Tout a commencé avec la Porsche de laquelle est sorti DSK, mais qui du reste ne lui appartenait pas. Ont suivi rapidement les violents commentaires portant sur sa fortune, ses biens immobiliers et son train de vie.
 
Mais cela ne suffisait pas à ses adversaires … compte tenu que les sondages restaient toujours largement favorables à Dominique Strauss-Kahn.
 
Alors, il a fallu passer à la vitesse supérieure et lui donner définitivement le coup de grâce.
 
b. Le viol de New-York : Contrairement à ce qu’ont dit certains journalistes comme Nicolas Domenach qui estiment que si le « coup bas » venait de l’Elysée, il aurait été déclenché plus tard au moment de la candidature officielle de DSK à la présidence de la République, je pense de mon côté, que le moment actuel était bien propice, si effectivement il y a eu complot et manipulation.
 
Il fallait que le viol se produise alors que Dominique Strauss-Kahn était encore Directeur du Fond Monétaire International. Les faits se sont déroulés à New-York, dans une chambre d’hôtel qu’il occupait quelquefois dans le courant de l’année. La personne supposée agressée était une femme de chambre, d’origine africaine, modeste et sans reproche. Dans la logique, DSK allait bientôt annoncer sa démission du FMI, et c’était peut être la dernière fois qu’il séjournait au Sofitel de New-York.
 
L’arrestation spectaculaire de Dominique Strauss-Kahn à l’aéroport par la police musclée américaine ne pouvait être qu’un coup d’éclat à l’échelon planétaire, compte de ses fonctions présentes certes, mais aussi de ses supposées futures responsabilités comme Chef de l’Etat français.
 
Aussitôt, toute la presse écrite et audiovisuelle s’emparant de cet énorme scandale c’est un véritable tsunami politique qui a secoué la Nation française et tous les autres Pays du Monde.
 
Il faut bien considérer que ces mêmes faits n’auraient pas eu le même retentissement et l’effet d’une bombe nucléaire, s’ils s’étaient produits seulement en France, dans un contexte où DSK candidat aux présidentielles, aurait quitté la direction du FMI depuis plusieurs mois.
 
Le complot contre DSK a donc parfaitement réussi.
 
Bien entendu, en France, ses opposants se réjouissent tout bas d’une telle situation : Assurément, certains socialistes qui découvrent tout à coup une « place vacante inattendue », mais surtout la majorité présidentielle qui renaît soudain dans ses aspirations pour conserver le pouvoir, alors que Nicolas Sarkozy est au plus bas dans les sondages.
 
Du côté de la rue de Solférino, il faut bien constater que le Parti socialiste est désemparé et les plus beaux projets s’effondrent à l’instant même où la gauche espérait faire bientôt un remake du 10 mai 1981.
 
Quant aux français dont l’espoir de changement était à portée de main, ils restent aujourd’hui consternés par une situation que personne ne peut maîtriser, laquelle met un terme réel et sérieux au redressement de la France.
 
Car, faut-il le reconnaître, au-delà des défauts dont on l’affuble, Dominique Strauss-Kahn est un homme compétent à tous niveaux, le seul sans doute à détenir une forte capacité pour réformer en profondeur le Pays. D’ailleurs, sans détour, les plus grandes personnalités politiques de la planète lui accordent une confiance sans limite pour la gestion du FMI et de la crise mondiale.
Malheureusement, quelles que soient les conclusions des enquêtes en cours, et sauf miracle improbable, la carrière de DSK s’est terminée à New-York le 14 mai 2011 à 12 heures.
 
Sans aucune arrière-pensée, et en toute objectivité, je dis tout simplement : Dommage pour l’Europe ! Et surtout, dommage pour la France !
 
Pierre-Alain Reynaud

Moyenne des avis sur cet article :  1.86/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Leo Le Sage 17 mai 2011 18:53

    @auteur
    Que ce soit un complot ou pas, il est écarté ce qui est essentiel pour tous ses détracteurs...

    C’est dommage, j’aurais aimé voir un match DSK - Hollande.

    A qui le tour ?


    • Nicolas D. 17 mai 2011 19:11

      Vous ne comprenez pas ce qu’est une PULSION.

      Il est au contraire tout à fait concevable qu’un « homme intelligent » se laisse aller à un tel débordement. Il y a bien AUTANT de violeurs dans les milieux bourgeois... vos sous-entendus sont immondes.

      Et c’est JUSTEMENT parce que la pression de la présidentielle augmentait qu’il a craqué. Je suis un ancien militant socialiste (section Petit Montrouge) et je n’ai PAS DU TOUT été étonné par cette annonce ayant vu personnellement les mains baladeuses de DSK.

      Cela ne m’aurait pas empêché de voter pour lui aux primaires appréciant l’intelligence et les compétences de l’homme sauf qu’il... vient de démontrer qu’il ne sait pas résister à ses PULSIONS (et arrêtez avec la présomption d’innocence : elle fonctionne dans les DEUX sens et encore plus dans les affaires de viol très difficiles pour les victimes, dont depuis des siècles, la parole est mise en doute).

      D’ailleurs le changement de ligne de défense des avocats de DSK vaut beaucoup de preuves... (je suis prêt à débattre de ce point très longuement).


      • julienfkf julienfkf 18 mai 2011 17:12

        Il y’a une hypotese que j’ai deja devellope ici, mais qu’apparemment personne n’a retenu, et si tout ca n’etait finalement qu’un coup monte, mais par les bideberg et cie ?
        je m’explique :
        Nous avons DSK, directeur du FMI (sionniste), fervent defenseur du NWO, or on peut voir sur la toile, que beaucoup de monde commence a s’inquieter de ce NWO, de cette olligarchie mondiale au-dessus des lois, et critiquent ouvertement le systeme financier industriel US qui, nous le savons, dictent leurs lois au monde entier.
        Donc en faisant tomber le directeur de FMI pour une vulgaire histoire de moeurs, ils prouvent par la meme occasion que le systeme judiciaire n’est absolument pas corrompus, et que les « complotiste » (terme que je n’aime pas) qui craignent l’instauration d’un NWO sont juste des tares qui ce font des films.
        Et apparemment ca marche, puisque quand je vois les commentaires sur AGV, je n’ai jamais vu autant de gens enscenser le systeme juduciaire americain, qui selon eux est impartiale et juste. o_0 !!! (il ya encore une semaine ces memes gens mettaient le systeme judiciaire americain 6 pieds sous terre car OBL n’avait pas eu de proces).
        j’ai meme vu des message encor pire du genre :
        « La Framnce devrait prendre exemple sur le systeme americain »

        conclusion : mission accomplis pour eux non ?


      • Nicolas D. 17 mai 2011 19:19

        Il faut arrêter de prendre ses rêves pour des réalités et redescendre sur terre (j’imagine que vous pensez que le 11 sept. a été orchestré par le Mossad...).

        Qui aurait fait cela ? QUI  ? Pourquoi maintenant et pas dans 6 mois ? (aucun intérêt actuellement)

        Non, l’explication la plus probable (surtout lorsqu’on connaît DSK...) est bien qu’il est retombé dans ses travers et ses pulsions. Le reste est au mieux ratiocinations au pire une insulte à cette jeune femme noire immigrée et sur laquelle le « feu nucléaire » (pour le coup) des avocats multi-millionnaires de DSK va tomber...


      • Peretz Peretz 19 mai 2011 15:30

        L’auteur me fait bien rigoler ! Cela fait quelques décennies que les politiques disent qu’ils vont « redresser » la France. La France ne pourra éventuellement se redresser (?) que toute seule et sans les hommes providentiels aussi incompétents ou impuissants les uns que les autres. Certes D.S.K aurait pu être le moins incompétent concernant l’Economie. Mais le problème est politique et non pas économique. Donc pas de regrets.


      • who_cares 17 mai 2011 19:22

        DSK a certainement un bons nombre de casseroles aux fesses concernant ses pulsions et c’est très bien qu’il finisse par payer que ce soit - ou non - un complot.

        Je ne peux néanmoins pas m’empêcher de penser qu’il y a autre chose derrière tout ça.

        En ce qui concerne le « complot » on peut effectivement se demander à qui cela profite. Etant donné ses attributions dans les instances internationales, je pense que cela dépasse le cadre purement franco-électoral.

        Cela peut également être un message à tous les puissants : « qui que vous soyez, même très puissant, vous n’êtes rien si on en a décider autrement » (qui est ce « on » ? ... c’est toute la question)

        Les questions que je me pose sont aussi

        « quel marché secret ont bien pu passer les américains avec Sarko en échange d’un coup de pouce pour 2012 ? »

        ou encore

        « sur quel dossier épineux DSK bossait-il au FMI et sur lequel il prévoyait un plan d’action allant à l’encontre des intérêts de banques ou des Etats-Unis ou d’autres lobbies industriels » ?

        J’invite par ailleurs tous les lecteurs/lectrices a voir cette stupéfiante mais non moins passionnante vidéo :

        http://www.dailymotion.com/video/xa636d_john-perkins-confessions-d-un-corru_news

        De toute façon, je doute qu’on sache un jour la vérité sur toute cette histoire mais bon, il faut toujours mieux se poser des questions plutôt que d’avaler bêtement tout ce qu’on nous sert.

        - my 2 cents -


        • who_cares 17 mai 2011 20:03

          Un petit complément que j’ai oublié dans mon post précédent

          Quand le FMI fabrique la misère. par John Kampfner (BBC) :
          http://video.google.com/videoplay?docid=4584572542018047702#


          • epapel epapel 17 mai 2011 20:36

            Et puis pour faire bonne mesure, chacun sait que les agents de la police de New-York et de son unité spéciale des victimes sont suffisamment bas du front pour ne s’apercevoir de rien, que le procureur et ses assistants gobent sans rien dire toutes les histoires qui sont présentées.

            A moins qu’ils ne fassent aussi partie du complot, tant qu’on y est.


            • vachefolle vachefolle 18 mai 2011 10:50

              La thèse du complot est encore imaginable pendant quelques heures, profitez en.
              Des que du sperme sera trouvé dans la chambre, ce scénario tombera.
              Car dans ce cas cela signifiera au « moins pire » pour DSK, qu’il s’est laissé aller a un adultère,
              a quelques minutes d’aller déjeuner avec sa fille, alors qu’il était prévenu de tous les pièges possibles
              compte tenu de sa situation.

              Bref, au mieux il est naïf, incontrôlable, impulsif et infidèle.
              Dans le cas contraire c’est un violent et un violeur.

              Dans les deux cas c’est indéfendable, et sa vie politique terminée.
              La seule question pour lui sera de savoir de combien d’années de prison
              il écopera au final en plaidant coupable et en payant.

              Maintenant, aujourd’hui, il y a encore une petite chance qu’il s’agisse d’un complot et que la fille craque.
              Elle a déjà dit qu’elle ne connaissait pas DSK, ce qui sera certainement contredit par la défense,
              ne serait-ce que parce que la photo de DSK était présente dans l’hôtel afin d’avertir de la presence de VIP.

              Une petite faille que la défense utilisera certainement. Trés très faible option.


              • _Ulysse_ _Ulysse_ 18 mai 2011 12:05

                @Auteur :

                Il y a la présomption d’innocence certes mais il semble que sur ce coup là la preuve sera faite rapidement si il y a procès.

                Je vous rappelle que comme dit plus haut la défense a changé d’avis en cours de route.
                Ils ont tout d’abord parlé d’un alibi en disant que DSK déjeunait avec sa fille.
                Maintenant il plaide une relation consentante. Ce n’est pas pour rien, il a bien du toucher cette femme d’une manière ou d’une autre et il sait que les prélèvements vont l’incriminer. Il ne peut donc plus utiliser cet alibi sous peine d’être condamné pour parjure lors du procès (avoir menti sur la bible).

                Le silence de ses avocats est mauvais signe : ils n’ont aucun moyen de défense. Ils doivent être en pleine tractation avec la victime pour éviter le procès à tout prix, ils ont jusqu’à vendredi.

                Ensuite, si il veut s’en sortir il faudra prier pour lui que cette affaire ne réveille pas les autres comme celle de Banon qui va finalement porter plainte aussi semble-t-il.

                Un autre élément c’est que la police New-yorkaise fait son enquête et interroge tous les employés de l’hôtel (ce qui est normal). Le procureur qui est en contact avec la police a parlé d’autres agressions dans le même hôtel. Le rapport de police semble de plus en plus épais. De ces interrogatoires risque de découler d’autres plaintes des autres victimes présumées.

                On verra la suite, journée capitale vendredi.


                • epapel epapel 18 mai 2011 12:55

                  Tout à fait d’accord, il n’y aura pas de procès
                  - compte tenu du risque démesuré pour la défense
                  - ou alors de la rétractation de la victime présumée

                  Un rapport consentant ? Ça va être très difficile de convaincre les jurés qu’il a séduit une jeune femme en moins de cinq minutes et conclut dans la foulée (au passage si c’est vrai ça mérite de figurer dans le livre des records), il doit confondre le Sofitel avec les clubs échangistes qu’il a fréquenté, à moins que la défense ne démontre qu’ils se connaissaient bien depuis assez longtemps.


                • johnford johnford 18 mai 2011 12:06

                  C’est l’homme du système, tout ses affaires de viols précédentes sont d’ailleurs peu évoquées (bien que tout le monde soit au courant depuis longtemps). Seulement sur cette affaire il n’a pas pu être couvert comme en France.

                  Pour le système, l’homme à abattre est une femme : Marine le Pen. Et tout sera fait pour l’empêcher de passer au second tour.


                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 18 mai 2011 12:26

                    Mais non malheureux, marine le pen était là pour faire élire à coup sur DSK qui était faiblard au second tour. Le système choisira Aubry ou Hollande probablement. Moi je penche pour Aubry vu qu’elle est européiste à mort, fille de delors elle sera presque aussi diligente à réaliser les « ajustements structurels indispensables » que DSK .

                    Sarko il est trop frileux sur les réformes, ses amis l’ont lâché.
                    Villepin il s’est battu avec une commissaire européenne alors qu’il voulait prendre des mesures protectionnistes il est out.

                    A droite il reste qui ? Borlo, copé, fillon ? Copé est pas assez populaire, Borlo est pas mal puisqu’il a une image un peu socialo, ca passe mieux pour appliquer la « rigueure » . Fillon a le carrisme d’une serpillière. A droite je vois que Borlo au fond pour le système or cela nécessiterais un changement de stratégie radicale.

                    Il faudrait annuler les candidatures multiples à droite, empâcher Sarko de se présenter. Et à l’inverse de ce qui a été fait multiplier les cendidatures à gauche. Rappeler besancenot etc. Et casser Le Pen qui a été poussée à mort dans les médias pour éviter qu’elle passe à la place du candidat de droite. Non c trop risqué. Le système restera sur le candidat du PS, la stratégie restera la même :

                    Atomiser la droite, faire passer Le Pen.
                    Limiter au max le nombre de candidatures à gauche.
                    Récupérer les électeurs opposants au système sur les faux opposants NDA et Mélanchon.

                    Et avoir un second tour Le Pen/Candidat PS .

                    Tel est le scénario voulu.


                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 18 mai 2011 12:28

                    J’oubliais Ségo est out car elle s’est rebellé visiblement elle a compris qu’on l’avait utilisée pour faire élire Sarko en 2007 .


                  • epapel epapel 18 mai 2011 12:44

                    Le système s’est tiré une balle dans le pied, si je comprend bien.


                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 18 mai 2011 14:09

                    C’est à dire je comprend pas ? C’est pas le système qui a prévenu la police de New York, c’est une femme qui venait d’être agressée.


                  • johnford johnford 18 mai 2011 15:47

                    je suis d’accord avec vous sur le schéma prévu du second tour, mais je pense que la diabolisation va se mettre en place (cf photo avec deux nazillons durant les cantonales) ; et c’est avec ce genre de mesures que le système va l’abattre et faire passer aubry ou hollande.
                    Sa lecture raci(ali)ste de certains problèmes servira à éclipser sa vision plutôt juste de l’Europe et de l’euro.
                    Je vois d’ici la même chose qu’en 2002 : les professeurs incultes et les associations étudiantes aux mains des partis dominants balançant des étudiants tout aussi incultes et bêtes dans la rue.

                    Ce qui est sur (de mon point de vue) c’est qu’on aura pas un Mélenchon contre Dupont-aignan, et que la France est finie..


                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 18 mai 2011 18:06

                    La France n’est pas finie, le système actuel s’effondre petit à petit. Comme l’URSS en son temps.

                    Vous avez l’air de sembler croire que Le Pen pourrait jouer la gagne en 2012 c’est faux.
                    On l’a vu aux cantonales, les médias l’ont poussé à mort on sortait des sondages à 25% pour le FN, au total ils ont fait 15% et n’ont remporté que 2 cantons ce qui est leur score habituel.
                    Elle ne va servir qu’à neutraliser des votes anti europe et anti euro. Le coup des nazillons c’est pour rappeler au bon peuple d’où viens le vieux noyaux dur du FN histoire de rendre marine innofensive pour le second tour.


                  • johnford johnford 18 mai 2011 20:30

                    trop peu de gens sont informés et ont l’énergie pour lutter, la France va se fondre dans l’Europe puis dans l’union Europe-Etats-Unis (prévue pour 2015) et tout le monde s’en fout.


                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 19 mai 2011 10:59

                    L’europe est au bord de l’éclatement, je ne sais pas si elle tiendra jusqu’en 2015 peut être c’est difficile à dire mais ses jours sont comptés. Les difficultés sur l’euro vont continuer d’empirer, ils repoussent sans cesse l’échéance, quand on arrivera au bout du processus je ne sais pas si l’UE s’en remettra. Ensuite dans toute l’europe les populations sont de plus en plus hostile à Bruxelles il n’y a pas de raison que cela ne continu pas sur ce chemin. Les plans d’austérité qui sont mis en place partout, pays après pays ne sont pas en train d’augmenter la cote de popularité de Bruxelles.
                    Ne vous faites pas trop de souci comme je l’ai dit ce système est en train de s’effondrer car il marche de moins en moins jusqu’à tout bloquer.


                  • johnford johnford 19 mai 2011 12:33

                    je prie pour que vous ayez raison.


                  • epapel epapel 18 mai 2011 12:42

                    Surprenant que Roland Dumas n’ait pas encore volé au secours de DSK.


                    • flesh flesh 18 mai 2011 17:40

                      Non ce n’est pas surprenant, car il ne peut tout simplement pas le faire. Dans l’affaire DSK, pas de BBC annonçant sa tentative de viol avant qu’il arrive à New York, entre autre.


                    • Imhotep Imhotep 18 mai 2011 12:47

                      Vous vous présentez comme philosophe or je croyais qu’en philosophie il y avait une part qui était quasi mathématique en d’autres termes 1+ 1 = 2. Vous devez franchement manquer de ce sens de la logique minimale.


                      Pour descendre DSK comme adversaire en utilisant ses affaires de cul, il suffisait plutôt d’utiliser une call girl tarifée qu’une femme de chambre car aux USA c’est aussi un délit. De plus il est plus facile de trouver une call girl tarifée qu’une femme de chambre consentante et bien moins risquée. Mais cela n’est rien. L’essentiel est ailleurs il est que la stratégie politique ne veut qu’en aucun cas on déclenche une affaire à un an des élections laissant le champ libre à un autre candidat et le temps de se redresser. La simple logique et la tactique enfantine était d’attendre que la campagne soit lancée afin, là, de casser le candidat socialiste empêchant du même coup un candidat de remplacement, brouillant gravement les cartes et déstabilisant le paysage politique.

                      Donc cette théorie est d’une imbécilité finie.

                      Venons en deux autres points. 
                      Le premier : de façon très insidieuse et très dégueulasse pour parler clair, vous discréditez la femme de chambre tout en vous en décriant.
                      Le second : votre théorie suppose que DSK est donc possiblement soumis à ses faiblesses et qu’en plus il succombe. ce qui est un défait gravissime pour être un chef d’état. Défaut d’être susceptible d’être soumis à des pressions à cause de ses faiblesses connues et second défaut cumulatif c’est qu’en plus il y succombe.

                      • Pierre Alain Reynaud Pierre Alain Reynaud 18 mai 2011 13:26

                        Monsieur,

                        J’ai l’habitude de lire tous les messages ainsi que les réactions que je reçois. Je respecte les idées de chacun, et c’est une règle fondamentale des principes démocratiques.
                        Quand vous assimilez votre théorie à « de l’imbécilité finie », vous devriez de temps à autre vous regarder devant une glace. Vous auriez sans doute - et je l’espère - une autre idée de la situation.
                        Je vois que vous avez une « dent » contre DSK et c’est très clair. Moi-même, je ne suis pas strauss-kahnien, et j’attends seulement le dénouement de l’enquête pour savoir exactement ce qu’il en est.
                        Enfin, je constate que vous avez mal lu mon article et que vous le confondez avec d’autres ! ...
                        C’est le comble, mais on voit tellement de « conneries » sur internet, que celle qui résulte de votre message ne m’étonne aucunement. 
                        Salut.

                      • tanguy 18 mai 2011 16:40

                        Les crimes pour lesquels il ne sera pas jugé !

                        Les sept péchés capitaux de Dominique Strauss-Kahn - François Ruffin

                        Les « succès de ce modernisateur », point par point.

                        La Tunisie et les dictats du FMI : Comment la politique macro-économique entraîne la pauvreté et le chômage dans le monde - Michel Chossudovsky

                        Si seulement les recettes strauss-kahniennes contre la révolution étaient abandonnées...

                        Le FMI épaulé par la Commission européenne organise le pillage de la Grèce - Jérome Duval

                        Après l’Afrique et l’Amérique latine, le néolibéralisme s’attaque à l’Europe.

                        Strauss-Kahn ? Une catastrophe pour la gauche, et pour la France ! - Eva R-sistons

                        Ce qu’est le Fonds Monétaire International ? Et qui est ce DSK ?

                        Le FMI, DSK, la réforme des retraites et le gel des salaires - Ivan du Roy et Nadia Djabali

                        Ses projets pour la France ? Une politique de sous-développement.

                        Stéphane Hessel, je suis indigné par votre soutien au directeur général du FMI - Alain Vidal

                        Votre ami préconise des mesures à l’opposé du programme de la Résistance dont vous vous réclamez.

                        Je le poste sur tous les articles le concernant (que d’ailleurs je ne lit pas !) car tout cela nous éloigne des vrais sujets et nous coûte du temps... Rien d’autre à faire ?

                        Donc toutes mes excuses pour les redites...


                        • lloreen 18 mai 2011 16:52

                          http://www.lepost.fr/article/2011/05/15/2494988_dsk-arrete-ou-les-preuves-d-une-operation-minutieusement-orchestree-par-l-ump.html
                          Il est de ces hasards...
                          Quand on dit qu’ils sont bonnets blancs et bonnets blancs.
                          Abstentionnistes, réveillez-vous, il est encore temps.
                          Cela, c’est le véritable débat.Les loups se mangent entre eux ; souhaitons leur que le dîner soit savoureux.
                          Les électeurs doivent savoir que le point crucial pour un nouveau système électoral, qui permettrait d’en finir avec des affaires comme celle-là et d’autres, est d’exiger l’abrogation de l’article 49-3 de la constitution qui permet tout simplement à un président, quelqu’il soit , de snober le vote des français.
                          Cela a été appliqué pour contrer le NON à 53% au traité de Lisbonne.


                          • Peretz Peretz 19 mai 2011 15:36

                            L’auteur me fait bien rigoler ! Cela fait quelques décennies que les politiques disent qu’ils vont « redresser » la France. La France ne pourra éventuellement se redresser (?) que toute seule et sans les hommes providentiels aussi incompétents ou impuissants les uns que les autres. Certes D.S.K aurait pu être le moins incompétent concernant l’Economie. Mais le problème est politique et non pas économique. Donc pas de regrets.


                          • lloreen 18 mai 2011 17:00

                            http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/1/67/15/03/Rothschild/Conf-Ed-Griffin-Creation-FED.pdf
                            A LIRE, pour comprendre l’enjeu du combat.
                            Que ce soit DSK ou un autre, l’essentiel est d’en finir avec le pouvoir du cartel bancaire.
                            L’Argentine l’ a fichu dehors, l’Islande l’a fait, espérons que les Grecs et les uns après les autres, tous les pays asservis par cette sinistre engeance démoniaque.

                            « Le but des Rockefeller et de leurs alliés est de créer un gouvernement mondial unique combinant le supercapitalisme et le communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle.
                            (...)Est-ce que j’entends par là qu’il s’agit d’une conspiration ?Oui, en effet.
                            Je suis convaincu qu’il y a un tel complot, d’envergure internationale, en planification depuis plusieurs générations, et de nature incroyablement maléfique. »
                            Lawrence Patton Mac Donald
                            Congressiste américain tué dans l’attaque d’un vol de la Korean Airlines.Message public diffusé en 1976.
                            En 2011 on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas.


                            • Sarlat92 18 mai 2011 19:14

                              Bonjour,

                              En faisant une petite recherche sur la toile, voici ce que je trouve...

                              http://pareynaud.doomby.com/

                              A part ça Monsieur Reynaud n’est pas Strauss-Kahnien...

                              Sous couvert de philosophie (je la cherche toujours à vrai dire...), il ne faudrait pas nous prendre pour des pigeons !


                              • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 19 mai 2011 09:24

                                Il faut supposer, selon vous, que cette jeune femme était téléguidée par NS, avec l’aide du groupe Accor, des services secrets français et de la police et de justice américaine, pour piéger DSK.


                                Mais pour se faire piéger de cette manière il faut que DSK soit incapable de résister à ses pulsions sexuelles et/ou qu’il était persuadé d’échapper à toute poursuite éventuelle. Ceci dit il se prépare à nous ressortir le coup du viol consenti, un grand classique du machisme ordinaire.

                                Et vous voudriez que ce homme devienne président de la république ? De quelle république ? Pouvez-vous préciser ?

                                • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 19 mai 2011 10:18

                                  De toute manière les faits avoués de l’oubli de son téléphone et de son ordinateur portable sont soit un signe d’état de panique, soit celui d’une incroyable légèreté de l’être qui prétend à des fonctions de responsabilité politique suprêmes. 


                                  Nous avons échappé au pire ! Mieux vaut maintenant que trop tard.

                                • Augoustino 19 mai 2011 16:11

                                  Je trouve hallucinant que DSK risque 74 ans de prison pour les faits qu’on lui reproche. Je suis sûr que même pour un meurtre, il risquerait pas autant !

                                  Je trouve hallucinant que la première personne relayant l’affaire soit justement un jeune de l’UMP faisant des campagnes anti gauche (on parle de lui pour avoir participer à monter le site de l’Observatoire des Mensonges de la Gauche.

                                  On voulait l’écarter de la scène politique, on ferait pas mieux.

                                  Mais clairement, ce mec, bien que sûrement compétent en finance, n’a rien à faire sur le plan politique et ce n’est pas parce qu’on est compétent qu’on peut se permettre ce genre de comportement.

                                  J’espère en tout cas que la justice trouvera la vérité car, à mon sens, il y a trop de zones d’ombre. Je suis vraiment partagé.


                                  • Bertrand123 19 novembre 2013 09:57

                                    Un rapport consentant ? Ça va être très difficile de convaincre les jurés qu’il a séduit une jeune femme en moins de cinq minutes et conclut dans la foulée (au passage si c’est vrai ça mérite de figurer dans le livre des records), il doit confondre le Sofitel avec les clubs échangistes qu’il a fréquenté, à moins que la défense ne démontre qu’ils se connaissaient bien depuis assez longtemps. — Doudoune Femme

                                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès