Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Création d’un Collectif de la dissidence française

Création d’un Collectif de la dissidence française

Cette lettre est adressée personnellement à tous les leaders d’opinion de la dissidence, écrivains, bloggers, conférenciers, etc., par poste accompagnée du livre « rendez vous », pour ceux dont j'ai les coordonnées, et par la Web pour les autres, sachant qu'il se trouvera toujours un internaute qui saura leur faire parvenir. Le livre leur sera posté dès réception de leurs coordonnées.

 

 Cher compagnon qui luttez pour la vérité,

 

 En manifestant votre désaccord avec le discours officiel et en dénonçant un certain nombre de mensonges des médias ou des dirigeants de notre pays, vous appartenez à ce monde qu'on nomme couramment "la dissidence". Que cela soit l’agriculteur dénonçant les normes européennes l'obligeant à utiliser des produits chimiques détruisant sa terre, le médecin utilisant des traitements plus efficaces mais hors du cadre officiel recommandé par le lobby pharmaceutique, l’économiste informant que la dette française est une fausse dette, ou le journaliste dénonçant un supra-gouvernement contrôlant les dirigeants de notre pays, toute personne qui se marginalise publiquement des normes dictées par les pouvoirs en place, est un « dissident », et c’est à ce titre que je vous écris car vos manifestations ou témoignages montrent que vous êtes,
 
- de ceux qui dénoncent l’ensemble du système de gouvernement actuel et sa soumission évidente à des intérêts étrangers à la France et aux Français.
 
- et/ou de ceux qui dénoncent le contrôle des institutions françaises et des grandes entreprises, par l’intermédiaire des politiciens à leur solde, par la franc-maçonnerie internationale représentée essentiellement par le Club Bilderberg et sa filiale française « le Siècle »
 
- et/ou de ceux qui nient la légitimité des traités ou accords passés malgré leur rejet par les Français, ou sans même les avoir consultés.
 
- et/ou de ceux qui accusent l’ensemble des politiciens d’avoir pour le moins entériné l’escroquerie de la dette française, et favorisé, par incompétence ou corruption, la crise économique.
 
- et/ou de ceux qui dénoncent la transformation de la nation française, par le traité transatlantique, en un simple vassal des USA.
 
- et/ou de ceux qui nient que la république soit une démocratie et souhaiteraient que les Français soient concernés par le mode de gestion de leur pays.
 
- et/ou de ceux qui défendent l'intérêt général en matière de santé, alimentation, environnement... venant s'opposer aux lobbies des multinationales.

 

 
 Certains des leaders d’opinion défendent tous ces principes, d’autres seulement quelques-uns, mais TOUS, dans leurs discours, leurs écrits, ou par les conséquences de ceux-ci, s’accordent au moins sur les trois points suivants :
 
1- L’ensemble de la classe politique est corrompue non pas par les hommes mais par le système, et doit laisser place à une structure différente. Ce qu'on appellera "CHANGEMENT STRUCTUREL".
 
2- Il faut que la France retrouve son indépendance, juridique, économique et militaire. Donc qu’elle sorte de l’Europe, de l’Euro et de l’OTAN. Ce qu'on nommera "INDÉPENDANCE".
 
3- Il ne faut ABSOLUMENT PAS que la France soit soumise aux USA par le traité transatlantique. Ce qu'on nommera "SOUVERAINETÉ".
 
 

 Dans l’état actuel, les leaders d’opinion, qu'ils soient conférenciers, bloggers, écrivains ou autres, emportent la conviction de nombreux Français qui adhèrent souvent aux idées de plusieurs d’entre eux, mais leur dispersion a, jusqu’à présent, empêché la création d’un mouvement collectif.

 Tous, nous avons voulu partager le résultat de nos recherches et de nos constats. Nous avons écrit des articles, des livres, réalisé des vidéos, des spectacles, des entrevues, des émissions, des films, des chansons, des conférences… pour informer et dénoncer. Mais nous ne sommes pas des politiciens, et notre lucidité à propos de notre société, comme notre intégrité morale, nous interdit d’entrer dans un jeu électoral que nous savons truqué à la base.

 Chacun d’entre nous essaie d’apporter un éclairage des réalités de notre monde auprès du grand public. Mais au-delà des recherches, des analyses, des révélations, des idées ... que le monde de la dissidence apporte, comment faire en sorte que les individus puissent se mobiliser autrement que par des protestations, pétitions et manifestations ne débouchant jamais sur rien de concret ? Il suffit de constater la marche sur Madrid ayant réuni plus de 2 millions de manifestants : cette mobilisation massive n’a accouché d’aucun changement en profondeur. Les mouvements, pétitions et manifestations se succèdent mais restent sans résultat. A ce rythme, les participants risquent de s’épuiser petit à petit !

 Les Français aujourd'hui doutent de toute la masse politique, mais n'entendent pas de notre part une voix forte et distincte, ne se voient pas proposer une action précise vers une société meilleure.
 Ils ont besoin qu’un collectif bienveillant leur montre que de nouveaux repères sont possibles, qu’un collectif leur ouvre la voie, tienne le cap et apporte le « contenant » au travers duquel les solutions pour demain vont pouvoir apparaître, en toute liberté, de façon participative et consensuelle.

 Pour que le plus grand nombre se mobilise, le Peuple de France a besoin de se rallier à un projet concret et précis dans lequel il croit et qui lui permette d’envisager l’avenir sous un jour nouveau.

 Aujourd’hui, la classe politique seule prétend se réserver le droit d'offrir la face au grand public.

  Le temps est venu d'une alliance entre nous tous, et d’occuper un maximum d’espace tout en faisant corps face à cette masse politicienne, afin de faire entendre aux Français qu’une autre voie est possible.

 Voilà la raison pour laquelle je vous écris et vous propose de nous unir afin d’être beaucoup plus visibles, efficaces et convaincants que chacun d’entre nous œuvrant de façon isolée. Le résultat ne peut être que supérieur à celui de la somme des individualités !
 Aussi, je vous propose de former ce collectif en dépassant nos individualités, nos égos, et en alliant nos forces pour que, de notre diversité, émerge le meilleur. C’est, à mon sens, la meilleure façon de donner un signe au Peuple français que cela est possible, et une façon d’amorcer le changement quant à la représentation des modèles de gouvernances.
 

 

 Vous comme moi, et quelques autres, en nous engageant comme nous l’avons fait ; en éveillant tant de gens aux réalités de notre monde, au constat d’une société viciée qu’il serait facile d’assainir ; NOUS AVONS PRIS UNE RESPONSABILITÉ à laquelle nous ne devons pas nous dérober : tous, séparément mais déjà ensembles, nous avons persuadé une multitude de gens à croire en nous et aux solutions que nous pouvons apporter. Avons-nous le droit de les faire rêver puis de leur abandonner le soin de la réalisation de ces rêves ? Pouvons-nous lancer des idées et compter sur les autres pour les réaliser ? Avons-nous le droit de nous soustraire aux engagements moraux déjà pris ?
 
 Il s’agit donc d’une obligation morale que d’assumer cette responsabilité, et de ne plus nous contenter d’être des relais d’opinion, qui finiraient par être considérés comme des « vendeurs d’espoir » si nous ne faisions rien !

 

  Donc, je NOUS invite tous à nous unir par un consensus basé sur les trois points évoqués ci-dessus, « changement structurel, indépendance, souveraineté », et à intervenir HORS du cadre politique contrôlé par ceux en place, et donc HORS du calendrier électoral. Nous ferons alors l’unanimité de tous les Français aspirant eux aussi à ces mêmes changements.
 
 Un tel consensus, une fois mis en place et défendu par tous conjointement, recevra la pleine approbation des Français, QUELS QUE SOIENT LES LEADERS QUI LE COMPOSENT, pourvu que ceux-ci s’en tiennent à un engagement simple :
 
La participation commune à l’établissement d’un gouvernement provisoire, le temps que le Peuple de France choisisse lui-même son mode de gouvernance.
 
 Tous nous dénonçons un modèle de gouvernance favorisant les intérêts étrangers sur les nôtres, or le seul fait de dénoncer une injustice se commettant sur tout un peuple nous classe parmi les humanistes. C’est en ce nom, « humanisme », que nous pouvons unir tous les français dans la conception d’une société nouvelle.
 
 La date d’intervention, assez lointaine pour nous donner le temps nécessaire à une opération de cette importance, sans toutefois excéder les limites imposées par la situation française, et le motus operandi, sont décrits en détails dans l’ouvrage « rendez vous le 14 juillet 2015 » que je joins à la lettre postale, ainsi que dans une première vidéo que vous pouvez visionner sur mon site www.demosophie.com ou directement ci-dessous.
 
 Tous, nous avons notre personnalité, et des gens que nous préférons à d'autres. Notre devoir est de passer outre nos préférences pour considérer bienvenus tous ceux qui se joindront à cette union en s'engageant comme nous.
 
 Agriculture, santé, éducation, économie, politique, art… de tous les secteurs de la société, des voix s'élèvent pour témoigner et dénoncer les malversations de nos dirigeants et les injustices que le peuple subit, je n'en connais pas tous les auteurs, mais sais que tous sont convaincus que cet engagement simple de notre part, sous la bannière de l’humanisme, est ce qui ouvrira la porte de la liberté dont tous rêvent.
 

 

 Je vous informe donc que j'adresse ce courrier aux personnes de la liste ci-dessous, et vous remercie par avance, cher compagnon, de me signaler ceux de nos amis que j'aurais pu oublier.
 
 Je n'hésite pas non plus à rendre cette lettre publique afin qu'elle parvienne à ceux à qui je n’aurais pu l’envoyer, ainsi qu'à tous ces bloggers dont le nom de blog est plus connu que celui qui l'anime.
 

 

Quelques uns parmi ces dissidents (par ordre alphabétique) :
 
Bigard Jean-Marie, Billien Jean-Yves, Bourguignon Claude, Casasnovas Thierry, Chaboy René, Chouard Etienne, Cohen Jacob, de Closets François, Dennery David, de Villemarest Danièle, Dieudonné M'bala M'bala, Dogna Michel, Domota Elie, Dupille Chantal, Epineuze François, Fontenelle Sébastien, Gimenez Pascal, Gouget Corinne, Hillard Pierre, Jovanovic Pierre, Kassovitz Mathieu, Kempf Hervé, Kenny Arkana, Kémi Séba, Laforêt Marie, Laîbi Salim, Lartigot Gilles, Latouche Serge, Meyssan Thierry, Michéa Jean-Claude, Moreira Paul, Rabhi Pierre, Salmon Christian, San Giorgio Piero, Séverac Claire, Soral Alain, Wittig Richard, Wolf William…

 Tous, chacun à sa manière et dans son domaine d'expression, participent à l'éveil de la population. Unis sous un seul mouvement, ils deviennent un collectif de référence auxquels beaucoup d'autres viendront se rattacher.
 Si tous, et sans cesse, nous passons ce message du 14 juillet 2015 dans nos écrits, discours, interviews et autres, en peu de temps ce message se retrouvera sur tous les blogs-relais, les radios et TV libres, et représentera rapidement cette union à laquelle adhèrera le public. Une union marquée par le message commun d'un projet précis, répercutée par les centaines de milliers de Français que nous représentons à nous tous, est quelque chose que les médias officiels ne pourront éviter de finir par mentionner à leur tour.

 

 Fin septembre, un congrès général de la dissidence auquel nous pourrons donner tout l’éclat nécessaire durant ces quelques mois à venir pourrait venir sceller l’union d’une nouvelle force française et permettre de déterminer une organisation et un programme menant au succès de l’action du 14 juillet 2015, ouvrant sur la mise en place de ce gouvernement provisoire.
 Cette dissidence aura sans aucun doute des répercussions dans le monde francophone et nous souhaiterons alors la bienvenue à des gens comme Laurent Louis, Etienne de Harven, Robert Bibeau, etc...
 
 
 Avec toute ma considération à chacun pour son œuvre personnelle, et mon espoir en ce Peuple de France, recevez l’expression de ma plus vive sympathie et ma gratitude pour votre prompte réponse.

 

Eric Fiorile
 

 

ORIGINAL : http://mvt14.blogspot.fr/2014/04/appel-la-dissidence-francaise_18.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • France libre 2 mai 2014 12:30

    Tiens c’est marrant ! Asselineau est pas cité. Et l’UPR créée il y a 7 ans pour faire sortir la France de l’UE de l’euro et de l’Otan est pas citée non plus.

    L’UPR est en croissance exponentielle : elle compte 4840 adhérents et en reçoit 10 à 20 de plus tous les jours. Eh ben ça ne va pas à monsieur Démosophie.
    C’est quand même poilant de voir un anonyme se réveiller 7 ans après, faire comme si l’UPR n’existait pas, et appeler à se rassembler derrière lui. MDR !

    Quant aux personnes citées dans cet appel, je me bidonne à l’avance en pensant aux suites qu’elles vont faire à cette proposition géniale, qui n’est jamais que la 357ème du même genre.

    Sûr que Soral (qui roule pour le FN), Dieudonné, Chouard, Meyssan, Hillard, Rabhi, etc., qui se connaissent tous les uns les autres depuis des années et qui font des centaines de milliers de visionnages sur Internet, vont brusquement avoir la révélation et se ranger derrière le panache blanc de monsieur Démosophie. MDR !!


    • demosophy demosophy 2 mai 2014 13:20

      Bien sûr qu’aucun politicien n’est cité ! Et si vous vouliez être honnête, vous qui manifester en faveur de l’un d’eux, vous reconnaitriez que TOUS les politiciens de second rang tiennent le même langage « dissident », Mélenchon, Le Pen, Asselineau ou Dupont Aigna... tous ont repris les thèmes de la dissidence et s’en servent pour leur discours. Vous essayez de justifier par l’ancienneté ? la démosophie est sortie en 1994, La sortie d’un nouvel ouvrage réactualisé a eu lieu en 2008, traduit en français en 1010 (et presqu’aussitôt commandé par la plupart des meneurs dissidents français). Alors vos propos pour le moins déplacés de « anonyme se réveillant » seraient plutôt à inverser ! Il est certain que n’étant pas le poulain de Pasqua, ne vivant pas déjà richement des avantages de la République, et n’ayant aucune ambition politique, je ne cherche pas être connu, mais à offrir aux gens sincères et éveillés une plateforme LOGIQUE : celle d’une union de ceux qui ont pris conscience des réalités et sont prêts à mettre leur égo de côté pour s’unir dans le but de construire quelque chose de concret : offrir à son public des projets ou programmes que l’on sait parfaitement irréalisables, est parfait pour un poliiticien cherchant à grimper, mais les gens intègres préféreront un mouvement collectif offrant des réalités plutôt que des rêves. Quant aux gens cités, un appel à l’union NE PEUT PAS SE CONTREDIRE en n’étant pas ouvert à tous ! Enfin, « 357ème appel de ce genre »... S’il y en avait eu ne serait-ce qu’un seul (concret, précis, élaboré), je m’y serais joint au lieu de me résoudre à me mettre en avant !!!
      E. Fiorile


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mai 2014 18:49

      demosophy,
      Si vous croyez que l’ UPR dit la même chose que Mélenchon, Dupont Aignan ou le FN, c’est que vous ne devez pas fréquenter souvent le site de l’ UPR...

      Il n’y a que 3 organisations qui veulent sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN :

       Le M’PEP, le PRCF qui appellent à l’abstention, et l’ UPR qui présente des listes dans les 8 circonscriptions aux européennes.
      Tous les autres, depuis 1979, proposent « Une Autre Europe ».


    • jaja jaja 2 mai 2014 19:03

      « Autre Europe » qui ne pourra jamais se faire en respectant les traités existants... Maastricht, Lisbonne règle d’or, TSCG tous doivent être abrogés....par un gouvernement anti-austérité soucieux de faire reculer les inégalités et s’attaquant à l’expropriation des banques, à l’annulation de la dette, aux privatisations et engageant la socialisation des entreprises.....

      ça ne se fera pas en douceur mais c’est la seule solution... La sortie légale par les urnes manipulées par la bourgeoisie c’est pour jamais ! (du moins tant que l’oligarchie ne le voudra pas)....


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 mai 2014 07:29

      posteur,
      « Sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN » n’est pourtant pas écrit sur les affiches du FN...
      Lisez bien les documents électoraux du FN, on n’y retrouve jamais les discours tenus entre deux élections...


    • scylax 2 mai 2014 12:36

      La dissidence ? en France, Visiblement ces jeues c... n’ont pas connu le totalitarisme communiste où il y avait de vrais dissidents.


      • demosophy demosophy 2 mai 2014 16:24

        Il est vrai que j’ignore si le totalitarisme communiste est pire que celui du nouvel ordre mondial, plus dissimulé, plus pernicieux et vicieux, et que je n’ai pas trouvé un mot plus approprié que « dissident » pour désigner ceux qui ont pris conscience de cette dictature actuelle. Mais pour essayer d’être exact dans les mots, j’informe dès le départ de cette lettre de ma définition de ce mot. Et heureusement, les retours suite à celle-ci ont confirmé que cette définition avait bien été entendue.


      • scylax 2 mai 2014 16:49

        Dictature ? Mais il faut aller voter mon petit vieux. C’est moins dangereux que d’avoir été dissident sous le régime bolchévik !


      • Imperator Djanel III Imperator Djanel III 3 mai 2014 02:27

        Virés, les nazis reviennent sous d’autres pseudos. Un autre Nuremberg, schneller ! smiley


      • Ruut Ruut 3 mai 2014 06:00

        Ils connaissent la dictature UMPS c’est déjà pas mal.
        Ils connaissent l’esclavage salarial (le smig ou rien ; l’abrogation des acquis ou la délocalisation immédiate).
        Ils sont assez sages pour savoir qu’un coup d’état ne fait qu’empirer les choses.


      • scylax 3 mai 2014 12:37

        Vous m’ôtez les mots de la bouche. En plein accord avec vous.


      • Imperator Djanel III Imperator Djanel III 3 mai 2014 13:32

        Exactement, nous sommes légion, Je suis partout, ah ah ah ah ah ah.


      • jaja jaja 2 mai 2014 12:48

        Il est curieux que l’UPR se lamente de ne pas être citée dans ce nid de fachos et se plaigne d’être considérée comme telle par les manifestants de gauche du premier Mai.... smiley


        • jaja jaja 2 mai 2014 12:53

          post mal placé... c’est pour « France libre »....


        • Aristoto Aristoto 2 mai 2014 15:19

          Hu hu hu  !!!

          Cté rigolo !


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mai 2014 18:09

          jaja,
          Vous avez l’air bien au courant de ce qui s’est passé lors de la manif du 1er Mai...

          Alors, c’est vrai ce qui se dit ? Que le NPA est lié aux antifas qui ont agressé les militants de l’ UPR le 1er mai ?

          Ils les ont, menacés, frappés, traités de fachos parce que l’ UPR envisage un referendum sur l’ immigration dans son programme.
          Le Mouvement de Chevènement a aussi été agressé à Marseille.
          Il est facho, Chevènement ? Ou il critique fortement l’ UE et la perte de souveraineté de la France ? Comme Chouard ?

          L’UPR a déjà eu affaire aux antifas, avec les sites Rebelyon et INDYMEDIA.
          L’enquête d’Asselineau montre qu’ Indymédia est financée par les Fondations Soros, Ford, Rockefeller et plusieurs départements du Gouvernement américain.
          Et ça se dit « de Gauche internationaliste » ?


        • jaja jaja 2 mai 2014 19:13

          @ fifi...Le cortège du NPA a eu à faire face à une brève charge policière mais n’a vu aucun facho à virer sur son parcours.... smiley

          J’imagine ce qu’il se passerait si on allait nous à deux ou trois differ à la manif du FN.... Il faut être stupides comme le sont les gens de l’UPR pour venir distribuer leurs tracts du gourou de droite Asselineau dans une manif de gauche... D’ailleurs il était où Asselineau...il est pas venu ? Pas si fou lui....


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mai 2014 20:42

          jaja,
          L’ UPR de Droite ? Ce n’est pas ce que pensent les 2500 adhérents à l’ UPR qui viennent de la Gauche, lassés par les Mamamouchis européeistes de « L’europe sociale à la St Glinglin », dans votre genre.

          D’ailleurs le NPA avait 9000 adhérents en 2009, il ne lui en reste que 2500.
          Ils ont du se lasser de votre peu d’intérêt pour la France et les Français...

          L’UPR est un Parti légaliste, démocrate et républicain. Ce sont des gens comme vous qui décidez qu’un programme CNR est d’extrême-droite.

          J’ai vu Besancenot faire de la calinothérapie au FDG :
           C’était touchant : « Pour une Gauche unie et radicale », vous avez remarqué qu’au FDG, ils finissent toujours par voter PS ?
          Vous savez que la Gauche européenne est financée par Bruxelles ?
          Qu’elle veut humaniser les banksters et le capitalisme ?
          Mais entre Mamamouchis europathes, vous devriez vous comprendre...


        • jaja jaja 2 mai 2014 20:54

          La preuve que non puisque le FdG a refusé l’accord proposé par le NPA smiley
          Par ailleurs il n’y a aucun adhérent au NPA... On ne paye pas 40 euros à l’année comme à l’UPR... l’activité militante et une et cotisation mensuelle sont le lot commun pour tous au NPA....qui a aussi des sympathisants donnant occasionnellement un coup de main, mais qui ne sont pas prêts à un investissement militant très prenant....

          Et à part ça vous n’êtes pas venus à la manif avec votre copain Ayoub et ses crânes rasés ? Asselineau n’a plus de contacts avec les anciens du SAC ? smiley


        • jaja jaja 2 mai 2014 20:55

          Tiens un nouvel ignare facho smiley


        • jaja jaja 2 mai 2014 20:57

          Qui pourrait d’ailleurs nous expliquer ce qu’est l’essentiel du capialisme que nous cachons...histoire de rire...


        • jaja jaja 2 mai 2014 21:07

          bon je vais réviser...mais à force de lire des conneries...ça fatigue smiley


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 mai 2014 07:43

          Sampiero,
          Et oui, la moitié des adhérents à l’UPR vient de toute la Gauche..., et ce n’est qu’un début, faudra vous y faire ! Ils en ont eu assez de voir les divers Partis de la Gauche défendre l’ Europe des Banksters, en faisant croire qu’un jour cet outil de la finance deviendrait« social ».

          La BCE, dirigée par des non- élus, a pour unique objectif dans ses statuts, de veiller à une inflation en dessous de 2%.
          Keynes disait que « l’inflation était l’euthanasie des rentiers ».

          La BCE veille à préserver la bonne santé des prêteurs aux Etats. Vous pouvez toujours rêver qu’elle soit aux services des peuples... !
          Il faudrait changer ses statuts, par un accord des 28 pays.

          Les USA ont chargé l’ Allemagne de veiller au maintien de l’ UE et de l’euro. Quand l’ Allemagne sera d’accord pour changer les statuts de la BCE, prévenez-nous !


        • Bergegoviers Bergegoviers 3 mai 2014 09:26

          Fachos, racistes, antisémites, homophobes, islamophobes, nauséabonds, nazis, nauséeux, intolérables, incultes, lobotomisés, scandaleux, de vrais animaux et retardataires sont tous ceux qui pensent faux.


          Il est nécessaire, pour le bien de l’humanité, de les exterminer sans pitié.

          La vérité rend libre, le Bien triomphera du Mal, la lumière des ténèbres, il ne faut pas être plus royaliste que le roi, la nuit tous les chats sont gris et en mai, fais ce qu’il me plait !


        • Vipère Vipère 2 mai 2014 12:54

           

           

          Bonjour à tous

           

          « Création d’un collectif de la dissidence française » ...

           

          Ne s’agit-il pas plutôt d’une opération financière en la forme de la vente de votre livre dont vous préconisez d’en fourguer un carton aux dissidents, idiots utiles ?

          Vous écrivez :

           " Il est presque certain qu’aucun éditeur ne prendra le risque de sa diffusion et la seule vente par internet n’atteindrait toujours pas le « grand public ».  J’en appelle donc à toutes celles et ceux qui désirent autant que moi l’aboutissement de cette opération en répandant cet ouvrage le plus possible et le plus rapidement possible.

           Aussi, en plus de sa diffusion par le site, je vous propose d’être les relais-informateurs auprès du grand public.
           Qui est ce "grand public" ? Eh bien, tout simplement nos amis, relations, voisins, et tous ces inconnus proches de nous que nous ignorons le plus souvent lorsque la convivialité disparait de nos mœurs. Faisons-la renaître en allant au devant de ce voisinage que nous méconnaissons !
           Sachant que le prix de vente public est fixé à 7€, l’envoi d’un livre commandé sur le site web revient à l’acheteur 10,30€ avec les frais d’expédition.
            En revanche, les membres qui se chargeront d’être les relais-informateurs pourront acquérir un carton de 12 livres + 4 gratuits au prix de 84 euros (au lieu de 112) ou de 18 livres + 7 gratuits au prix de 126€ (au lieu de 175) ; + 11,00 de frais d’envoi. Ce qui permettra de disposer de 4/7 ouvrages gratuits.
            Cette diffusion de 16 ou 25 livres par les membres « relais-informateur » devrait être assez attractive pour faciliter des rencontres et des échanges conviviaux au cours desquels de nombreuses informations sur les réalités pourront être transmises, car ceux qui commencent à savoir veulent toujours en savoir plus ! Je crois que nous pouvons donc ainsi créer l’émulation humaniste capable de faire bouger tout un peuple."

           
           Bien évidemment, les bénéfices seront intégralement dédiés à la promotion de cet appel. Et aussi, la remise gratuite d’ouvrages est prévue à des associations de SDF pour permettre à ceux-ci de se gagner un peu d’argent en vendant ces livres pour leur compte.

          25 livres

          16 livres

          Unitaire

            Dans chaque département, il faudrait aussi un responsable de distribution en librairies mais ce genre d’activité exige un investissement conséquent que je ne peux faire pour l’instant. Si l’un de nos membres disposait de ces moyens et souhaite s’atteler à cette activité, je l’invite à prendre contact directement via demosophy@gmx.com
           

          Aucun commentaire :
          Enregistrer un commentaire

          ECRIVEZ ICI VOTRE COMMENTAIRE. Merci d’utiliser un langage correct.

           

           

           


          • demosophy demosophy 2 mai 2014 13:44

            Le message que vous citez était destiné aux membres de la démosophie, pas au public. Les bénéfices de cet ouvrage, (c’est clairement annoncé) sont exclusivement dédiés à ce mouvement du 14 juillet. Tous les membres qui se chargent maintenant de sa diffusion sont des gens qui, ayant lu la démosophie, ont comme moi conscience de la nécessité d’atteindre ce grand public avant que la France ne soit entrée dans un processus irrémédiable, ce que beaucoup de spécialistes en géopolitique estiment à 2015, mais sans offrir de solution !
            Alors dénoncer et transmettre par des vidéos, articles, livres... est bien, mais s’unir avec tous sur une action représentant une solution me semble encore mieux. En 2006, j’animais une émission télévisée sur le « nouvel Ordre Mondial » et la fausse crise économique, et les finalités de celle-ci. J’étais alors inconscient de la vitesse à laquelle cette progression allait se faire. Mais depuis, la Grêce, le printemps arabe, jusqu’à la Syrie et l’Ukraine aujourd’hui, quiconque disposant des informations est capable de voir le plan global en route, son accélération, et ses répercussions directes et proches pour la France. Alors il fallait ce petit bouquin, comme il fallait cet appel... comme il faudra beaucoup de gens de bonne volonté pour que cela aboutisse, mais y a-t-il une autre proposition sérieuse ?


          • Vipère Vipère 2 mai 2014 14:02

             

             

            A l’auteur

             

            Je ne peux que vous inviter à relire vos écrits ci-dessous et qui sont très éloignés de l’altruisme, puisque la dite dissidence passe obligatoirement par l’achat du brulot, dont vous ne dévoilez pas une ligne gratis.

            Et pour cause, il faut préalablement passer à la caisse  !!!

             

             

             « Aussi, en plus de sa diffusion par le site, je vous propose d’être les relais-informateurs auprès du grand public.
             Qui est ce »grand public«  ? Eh bien, tout simplement nos amis, relations, voisins, et tous ces inconnus proches de nous que nous ignorons le plus souvent lorsque la convivialité disparait de nos mœurs. Faisons-la renaître en allant au devant de ce voisinage que nous méconnaissons !
             Sachant que le prix de vente public est fixé à 7€, l’envoi d’un livre commandé sur le site web revient à l’acheteur 10,30€ avec les frais d’expédition. »

          • demosophy demosophy 2 mai 2014 16:17

            Désolé, mais une fois de plus vous attribuez aux gens des comportements qui relèvent plus de la projection que de l’analyse : si vous aviez toutes les informations comme l’ont les membres de la démosophie, vous sauriez que tous mes bouquins sont vendus, ou envoyés gracieusement à ceux qui n’ont pas les moyens de se les offrir, et ce depuis le premier paru (2008).


          • Txotxock Txotxock 2 mai 2014 13:31

            Ça y est, la révolution est (enfin) en marche. C’est vrai quavec la liste de comiques citée, on n’a pas fini de rire… jaune.


            • demosophy demosophy 2 mai 2014 13:53

              J’ignore si vos insultes sont dirigées à tous les gens cités ou seulement à quelques uns, mais si vous voulez offrir une liste de dissidents qui ne soient pas « comiques », je suis prêt à l’ajouter. Le collectif déjà créé est d’accord à l’unanimité de conserver ce message « ouvert à tous », et d’accueillir favorablement TOUS CEUX qui ont pris conscience qu’il fallait un vrai changement structurel pour libérer la France de l’emprise sous laquelle elle est actuellement maintenue et, par extension, ouvrir une voie humaniste capable de contrecarrer la dictature en cours de s’instaurer au niveau mondial.


            • Bergegoviers Bergegoviers 3 mai 2014 09:48

              Votre effort est louable, demosophy, mais vous oubliez, on ne voulez pas voir par naïveté ou aveuglement, ceci : 


              Tous les dissidents que vous citez, ou presque (Bigard n’en fait assurément pas partie), ont lancé leur petite petite entreprise « Dissident SARL », dont ils sont le Chef, le Président, le Meneur ou le Rédac Chef.

              Cette petite entreprise, devenue leur chapelle, est devenue leur raison d’exister.

              M’Bala M’Bala, Seba, Chouard et Soral, entre autres, sont même devenus des petits gourous et jouissent visiblement d’avoir à leurs basques une cohorte d’admirateurs aussi fanatisés que sectaires et hypnotisés.

              Ainsi leur discours est devenu un argument de vente plutôt qu’une réelle motivation de faire changer les choses (la preuve : ils ne font que se répéter en tournant en rond), car la situation actuelle leur convient bien mieux que de se fondre dans une masse, qui pourrait vraiment renverser la table mais les forcerait à remettre en question les plus plébiscités de leurs délires.

              Je vous prédis donc l’échec de votre initiative, que pourtant dans l’absolu je soutiens, car ces gens ne sont pas des dissidents mais des hommes d’affaire devenus des people en surfant avec succès sur la vague du mécontentement inculte et paresseux qui finira par tous nous engloutir.

              Un appel à l’union des dissidents de l’ombre me paraitrait bien plus approprié.



            • Cousin Jacques 2 mai 2014 15:54

              Ce n’est pas par de la Philosophie à deux balles que la France sortira de sa situation désastreuse que nous impose les banques privés.


              L’UPR est effectivement le seul mouvement qui affiche une positon très affirmé contre un système qui contraint les français depuis plus de 10 ans.

              La constitution Européenne a été rejetée par référendum en France et dans d’autres pays européens, et les députés Français ont permis qu’elle s’applique aux Français.

              Je rappelle que la Commission de Bruxelles, non élue, s’impose sur les décisions votées par les députés Européens élus et toujours pour servir les Banques et les gros lobbying qui nous enferment dans des choix unilatérales dignes du fascisme.

              La France, l’Italie, l’Espagne, la Grèce, la Finlande et le Royaume Unis, ces 6 pays participent à cette dissidence et sont tous les 6 en phases sur la même ligne qui consiste à stopper le remboursement d’une dette honteuse à des banques mafieuses.

              Les Espagnoles sont dans la rue pour réclamer l’arrêt de cette dette, car eux comme nous, avons payes déjà TROIS fois le montant de l’emprunt d’un état dépensier. 

              Le soutien de l’UPR pour les élections Européennes, n’’est qu’une étape avant que la politique ne change en France, car le PS comme l’UMP, ne laisseront pas leur place aussi facilement que certains peuvent le penser.


              • demosophy demosophy 2 mai 2014 16:13

                Que dire à ceux qui croient encore aux politiciens ? 200 ans de république, des centaines de politiciens qui se sont succédés et pas un seul qui ait été sincère, des politiciens actuels qui tiennent les discours puisés dans la dissidence, mais qui invitent à rester dans le système dont ils seraient les bénéficiaires en lieu et place de ceux qui y sont actuellement, qui offrent des projets que les modalités de réalisation rendent impossibles... et il y en a toujours pour y croire !!! La fausse dette est dénoncée depuis le traité de Maastricht (1992) par les vrais dissidents, et si encore c’était le seul problème ! ou le plus grave !


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mai 2014 18:54

                Ceux qui croient encore aux Partis politiques sont ceux qui préfèrent De Gaulle à Pétain, et Chavez ou Maduro à n’importe quels dictateurs mis en place par la CIA en Amérique du Sud...
                Et Maduro n’est pas seul : «  33 chefs d’état réunis fin Janvier 2014 à la Havane... »


              • Bergegoviers Bergegoviers 3 mai 2014 09:54

                @ Demosophy : « Que dire à ceux qui croient encore aux politiciens ? »


                Devenir individualiste, leur parler au second degré, rire de la façon dont ils répondent au premier et les laisser patauger dans leur auge favorite.

                Ainsi qu’abandonner définitivement l’idée de les faire changer d’avis par une argumentation raisonnable, puisque même les faits et les expériences douloureuses ne peuvent les sortir de leur terrifiante torpeur intellectuelle.

                Laisse derrière toi ceux qui te retiennent !

              • patatas.fritas patatas.fritas 2 mai 2014 16:25

                Désolé, j’ai rien à foutre avec Alain Soral, Rabhi Pierre, Pierre Jovanovic et Laîbi Salim, pour connaître ceux-ci à travers leurs discours !!!

                La plupart d’ailleurs sont des croyants anti-laïque convaincus !!!
                Ce ne sont en rien des dissidents, se sont au contraire des réactionnaires en puissances qui veulent revenir au temps jadis ....


                • demosophy demosophy 2 mai 2014 16:43

                  Il est possible que vous ayez raison « au travers de leurs discours », mais ils représentent une opinion qui est suivie par des milliers de gens qui, en général, n’adhèrent qu’en partie « aux discours ». Par ailleurs, qui, persuadé d’une chose sur les bases de sa connaissance, ne changerait pas d’avis si sa connaissance s’étendait ? Ils sont dissidents en ce sens qu’ils nient la validité de nos dirigeants actuels, qu’ils savent plus ou moins bien qui les contrôle (Club Bilderberg, NWO), et qu’ils sont conscient d’un plan général, mondial, en cours d’éxécution. Certains les nomment « théoriciens de la conspiration », d’autres les nomment dissidents. Appelant à l’UNION de TOUS les dissidents, comment pourrais-je discréditer mon message par l’exclusion de quelques-uns ?


                • Bergegoviers Bergegoviers 3 mai 2014 09:59

                  Certains les nomment aussi « l’opposition contrôlée ».


                  C’est évident dans le cas de Soral, de M’Bala M’Bala et du FN, tant le Gouvernement et les médias qu’ils prétendent combattre ne manquent pas une occasion de leur faire de la publicité, et donc de rallier à eux la majorité des mécontents.



                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mai 2014 18:24

                  demosophy,
                  Votre appel est sympathique, mais hors de saison.
                  La question centrale aujourd’hui est de sortir la France de l’Union européenne, de l’euro et de l’ OTAN. De manière légale et définitive par l’article 50.

                  Pour cela il existe déjà un rassemblement provisoire, ouvert à toutes les sensibilités politiques, sous réserve d’être d’accord avec la Charte fondatrice de l’ UPR.
                  Que je vous invite à lire, puisqu’il semble que la souveraineté est dans vos préoccupations.

                  Il ne peut y avoir de souveraineté en restant dans l’ UE, pas plus que de démocratie ni de programme politique dans le sens de l’intérêt général.
                  Et seul gouvernement de libération nationale peut demander l’application de l’article 50.

                  Programme de Libération Nationale de l’ UPR, copié et réactualisé sur le programme du CNR.

                  PS : Je me permets de vous faire remarquer que tous les gens que vous citez connaissent très bien l’ UPR, mais que pour diverses raisons, ils ne veulent pas y entrer. Donc, ils ne sont d’accord, ni avec la Charte, ni avec le programme de l’ UPR.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mai 2014 18:34

                    L’UPR n’est pas favorable à un regroupement de Partis ou d’organisations.

                    Il suffit de voir la panier d’oursins qu’est devenu le FDG, pour comprendre que mettre ensemble des organisations différentes ne peut qu’aboutir à des conflits internes et à une menace d’éclatement permanente...

                    Néanmoins, l’ UPR est ouverte à des alliances sur la base de certaines conditions :

                    * Avoir comme objectif prioritaire de sortir la France de l’ UE, car elle est menacée de dislocation à cause des accords transatlantiques et des euro-régions.
                    Priorité : sortir du Titanic.

                    * Sortir de l’UE pour sortir de l’euro et de l’ OTAN de manière légale, l’ UPR est légaliste et respectueuse du Droit International.

                    * Respecter les Français et leur intelligence, pas de discours ambigus qui changent tous les 4 matins, ou sont différents suivants le public et le lieu.
                    C’est une clause de cohérence, l’ UPR veut des alliances avec des gens fiables.

                    Si cela vous intéresse, vous prenez contact avec l’ UPR : upr.fr
                    Bien à vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès