Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Crise : l’urgence du changement

Crise : l’urgence du changement

Nous vivons dans un monde extraordinaire ! Il y a 3 ans, la crise survenait sans que la grande majorité des économistes, mais aussi des gouvernements en place, n’aient été capables de l’annoncer…et à fortiori de la prévoir. Mais la crise allait être salutaire. Juré, craché, le monde allait changer ! Le fonctionnement de l’économie allait être assaini, les régulations nécessaires allaient être mises en place. Les banques privées, reconnaissantes de l’aide apportée par les Etats, seraient sous contrôle…même s’il n’était quand même pas question de les perturber trop sévèrement par des présences politiques au sein de leurs conseils d’administrations.

Les Etats montreraient l’exemple par une gestion rigoureuse… mais juste( !), et l’endettement des ménages allait être réduit par une lutte sans merci contre les bulles de toutes natures (immobilières, informatiques, financières…).

Nous vivons un monde extraordinaire ! Trois ans plus tard, la spéculation a repris de plus belle, les régulations sont toujours…promises et les états ont continué à s’endetter. De ce point de vue, le gouvernement français de Nicolas Sarkozy a été particulièrement « performant » : création de nouvelles niches fiscales (réduction de la TVA pour les restaurateurs..), suppression de l’Impôt sur la Fortune, maintien des exonérations sur les heures supplémentaires ou sur les successions…en bref diminution des impôts des plus riches… et forcément des recettes de l’Etat ! Franchement, peut-on continuer à faire confiance à ce président qui avait promis la hausse du pouvoir d’achat…et qui l’a réservé uniquement à ceux qui en avaient déjà un particulièrement élevé ??

La dette des ménages, elle, n’a absolument pas régressé avec des prix qui ont continué à augmenter quand les revenus restaient, eux, particulièrement sages…On parle bien sûr des salaires et pas des revenus obtenus par les spéculateurs jouant la politique du pire pourvu qu’ils puissent continuer à s’enrichir ! Toutes les études le démontrent, les inégalités se sont accrues et n’ont jamais été aussi scandaleuses qu’aujourd’hui.

Et on retrouve nos fameux économistes…toujours aussi arrogants, à croire que la réalité n’a aucune prise sur leur foi libérale, et qui continuent, de surcroit, à penser que leur discipline repose sur des certitudes « mathématiques »…nous expliquer doctement qu’il n’y a, de toute façon, aucune autre solution que l’austérité pour la majorité…même si le monde, dans sa globalité, n’a jamais été aussi riche !

Et les politiques ,de droite bien sûr, mais aussi malheureusement quelques-uns à gauche, par souci d’image « responsable » … ou par manque d’imagination ( !) … s’engouffrent dans ce qu’ils imaginent être la voie royale vers le succès aux élections, et rivalisent d’attitudes plus « raisonnables » les unes que les autres , confortant ainsi des théories libérales, dont on voit pourtant le résultat, et l’idée que seuls “des larmes et du sang” pourraient nous sortir d’affaire ! Heureusement, d’autres à gauche, et Martine Aubry en particulier, ont su rappeler que « gouverner c’est faire des choix » et que la répartition des richesses pouvait être organisée autrement. En bref qu’il pouvait y avoir une politique de gauche différente de celle de la droite !

Le PS a aujourd’hui, et Martine Aubry y est pour beaucoup, un projet cohérent et financé pour redresser la France et proposer un nouveau modèle de développement, pour retrouver justice et égalité réelle et rassembler à nouveau les Français autour des principes républicains. Il doit être la base du programme de notre candidat(e) pour l’élection présidentielle…même si certains s’en écartent un peu trop parfois.

Car, pendant ce temps les financiers, sûrs de leur force, ont, eux, sans remords, oublié l’aide apportée par les Etats et n’hésitent pas à profiter de faiblesses qu’ils ont contribué à provoquer pour mieux enfoncer des populations entières ! Le monde est toujours aussi profitable, les banques privées peuvent continuer à prêter aux Etats comme aux particuliers, et ainsi maîtriser la création monétaire …et les dettes… souveraines ou privées !

Une nouvelle étape de la crise peut commencer. Rien n’a changé…pour le moment. Mais jusqu’à quand les peuples accepteront-ils sans réagir la domination d’une caste de privilégiés qui pillent ouvertement les richesses de la planète ? A gauche il est urgent d’agir pour le changement !


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • chevalierboulid 13 août 2011 04:52

    L’énorme problème, dans toute cette histoire, c’est que le soulèvement, la fraternité, l’élan héroïque du peuple ne se fait que sur les cendres et le sang. Le système, tel que nous le connaissons depuis l’après guerre se meure, mais nous le voyons bien, tout va être fait pour tenter de le sauver car par habitude, paresse, égoïsme nous ne sommes pas en mesure d’en inventer un autre. Les élites ont trop à perdre a tenter de le changer, et nous, le peuple, nous ne pourrons nous soulever que lorsque nous aurons faim. Ceci nous prépare à vivre des jours noirs. Le système, avant de mourir, verra les tensions sociales provoquer des émeutes, ces émeutes vont effrayer le peuple, qui nommera des dirigeants autoritaires, ce qui inévitablement verra les nations se replier sur elles-mêmes à la recherche de boucs émissaires, vous connaissez la suite. Le danger nationaliste et fasciste le plus à craindre est américain.



    • IL SUFFIT DE CREER UNE ECHELLE DE SALAIRE DE 1 A 5....PAS DE REMUNERATION DES
       
      ACTIONNAIRES.......EN PONCTIONNANT LES SALARIES..

      POUR LES TRES R ICHES MISE EN PLACE DE LA TAXE TOBIN DE 10 % SUR REVENUS BOURSIERS ET IMMOBILIERS ET SURTOUT.....INTERDIRE AUX AVOCATS...HOMMES OU BANQUIERS D AFFAIRES GERANTS DE SCI DE SE PRESENTER AUX ELECTIONS NATIONALES.

      POUR LES CONFLITS D INTERETS ...EN CAS DE RECIDIVE...PRISON A VIE..


      • complément


        LA FAILLITE SU SYSTEME CAPITALISTE FAVORISANT RICHES ET TRES RICHES EST AVERE..

        il faut trouver un système permettant le controle des citoyens...et respecter leur vote ...lors des referendums..
        ET METTRE LA TAXE TOBIN DE 10% EN PLACE voite avant que ca dégénère


      • copainsky 13 août 2011 12:14

        On ne pourra compter que sur la société civile, les politiques sont trop frileux. Nous sommes mobilisés pour le prochain G20 et n’accepteront pas qu’une caste de privilégiés continuent à piller les ressources de la planète. www.aidonslargent.org


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 13 août 2011 23:40

          Les résultats sont mauvais car la politique est mauvaise, comme la Cour des comptes l’a montré, les deux tiers des déficits sont dus à la politique de Nicolas Sarkozy.


          • loco 14 août 2011 01:18

            « nous vivons un monde extraordinaire »... avez-vous remarqué, mon cher, les quatre encarts publicitaires affichés sous votre bel article sur agoravox ?
            1/ Groupon.......voir le deal
            2/ Devenez non-imposable
            3/ Épargnez à......
            4/ Deviens trader !
             
             Il semble qu’il y ait une clientèle pour ces conneries (saloperies ?) et que vos discours soient de nature à l’attirer.....

                          


            • joelim joelim 14 août 2011 17:54

              Ben non, c’est la magie des mots-clés. 

              Vous trouverez des annonces pour mariage musulman sur un article islamophobe par exemple. C’est mignon c’est naïf, ces procédés de réclame. smiley 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès