Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Critique d’un article « Au nom de l’enfant, prenons le temps du (...)

Critique d’un article « Au nom de l’enfant, prenons le temps du débat ! »

Article "Au nom de l'enfant, prenons le temps du débat !" paru sur libé :

"Il faut vingt heures de formation pour le permis de conduire et un simple formulaire pour se marier !"

 Ha, je ne savais pas qu'on faisait passer un test aux hétéros souhaitant se marier, tout à fait constructif comme remarque !

 "Motivée par la lutte contre les discriminations et l’égalité des droits, Mme Bertinotti, ministre de la Famille, ne peut ignorer les conséquences sociales, juridiques et économiques d’une telle loi. "

 Quand on a dit ça, on a tout dit n'est-ce pas ?

Quelles sont les conséquences sociales de cette loi ? Je vous pose la question Monsieur !

Prouvez-moi, par des études sans parti pris qu'il y a une conséquence néfaste, dites-moi ce qu'il s'est passé dans les pays ayant déjà modifié leur constitution au niveau du mariage ? Y a-t-il seulement eu bain de sang, manifestations graves, arrestations etc ?

 Quelles conséquences juridiques imaginez-vous ? Justement, juridiquement, il s'agit de protéger les couples et non plus ignorer leur existence et cela en cas de mariage comme en cas de divorce. N'oubliez pas que le mariage est un engagement, qu'il est régit par des lois, des droits et des devoirs, il régit par lui même les divorces !

 Les conséquences économiques ? C'est-à-dire ? Oui, une loi engendre des frais, très certainement mais bien moins que les conséquences de gouvernement européenne et mondialiste dans laquelle on vit actuellement. Est-ce pour autant qu'on cesse de vivre ?

 "les services sociaux sont-ils discriminatoires en proposant en priorité à un enfant à adopter un couple stable composé d’un homme et d’une femme ? Dans le cas d’une procréation médicalement assistée pour un couple de deux femmes, est-ce légitime que l’Etat institutionnalise d’emblée le fait que des enfants soient privés de leur père ? Le mariage républicain est-il une validation d’un sentiment amoureux entre deux époux ? Est-ce le rôle du législateur de s’immiscer dans l’intimité des couples ?"

 Non Monsieur, ce n'est pas discriminatoire de proposer un enfant à l'adoption à un couple stable.... ce qui est discriminatoire, c'est de dire que les couples stables sont uniquement ceux composés d'un homme et d'une femme....

Il n'est pas fondé de dire qu'un enfant né d'une PMA est privé de son "père".... que dire des femmes qui élèvent seuls leurs enfants, que dire des couples hétéros qui ont besoin d'une PMA ? Ces couples mentent-ils à leurs enfants sur leurs origines ?

Et quand bien même, n'est-ce pas là leur droit ? A eux d'en assumer les conséquence si toutefois il est prouvé qu'il y en ait....

 

Oui, le mariage est la validation d'un sentiment amoureux entre deux époux ou épouses, il scelle cet amour et donne aux deux personnes des droits mais aussi des devoirs. C'est un engagement que toute personne majeure et informée peut tenir.... doutez-vous de l'état mental des homosexuels ?

Il est du rôle du législateur de donner la possibilité aux couples d'unir leurs vies pour fonder leurs familles, il n'y a pas là une entrée à grand fracas dans l'intimité des couples.... juste des droits et des devoirs.

Que je sache, ce n'est ni plus ni moins instructif que pour les couples hétéros. Est-ce qu'on demande aux couples quelles sont leurs moeurs avant de les marier ?

Est ce qu'on s'interroge sur les capacités de ces couples à avoir et élever des enfants ?

Est ce qu'on est en mesure de savoir si le père aura des vices envers ses enfants ?

 

Devons-nous être présumés coupables, devons-nous prévoir notre défense alors même que nous ne sommes accusé de quoi que ce soit ?

En serait-il de même pour les couples hétéros ? Ont-ils un devoir de "prouver notre bonne foi" ?

Non Monsieur, les couples hétéros se marient sans test psychotechniques, on ne juge pas de leurs capacités à avoir et élever des enfants, de mener à bien leurs familles.

Aussi, le mariage ne signifie pas "un homme, une femme et des enfants" sans oublier le chien, la maison et la voiture.... c'est un cliché, voulez-vous être relégué au rang des clichés et préjugés ?

Nous non plus....


Moyenne des avis sur cet article :  3.11/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Cocasse Cocasse 20 novembre 2012 12:48

    Le PACS est prévu pour.

    Il suffit de le revaloriser si besoin est.
    Le Mariage est par définition un homme + une femme.
    Revendiquer le mariage dans d’autres conditions est hétérophobe.

    • Robert GIL ROBERT GIL 20 novembre 2012 13:32

      Cocasse,
      cette loi va vous priver de quoi ? ça ne va pas jouer ni sur votre compte en banque, ni sur votre travail, ni sur votre vie ! C’est simplement que ça vous emmerde qu’il puisse y avoir une loi donc vous etes exclus. La loi sur le bouclier fiscal, je pense quevous en etiez exclus ? Avez-vous fait tout ce ramdam pour la supprimer ? Les 20 milliard que l’on va donner au patronat vous en pensez quoi ? Pourtantces loisconditionnent directement votre vie, votre compte en banque et votre travail. Non c’est juste que vous n’aimez pas les homos (ni les jeunes, ni les etrangers, ni les gens trop a gauche ni...)C’est votre petite satisfaction personnelle !

      de plus l’adoption, est déjà compliqué pour les couples hétéros, donc pour les couples homos cela risque d’être un véritable « chemin de croix ». Surtout qu’il existe déjà des enfants élevé par deux mamans et deux papas ou un papa et deux mamans ou élevé par deux hommes ou par deux femmes ou…. Dans ces cas la, l’enfant est-il plus mal élevé qu’un enfant élevé par un homme et une femme ? La situation sociale influe autant et joue un grand rôle dans les familles explosées et recomposées soumis au chômage et à la précarité. Il serait intéressant de savoir si les criminels, pédophiles et autres délinquants en cols blanc ou non ont été élevés par des couples homos ? Quand aux personnes qui n’hésitent pas à licencier quelques milliers de personnes pour améliorer leur compte en banque par qui ont-ils été élevés ?

      voir :VIVE LE MARIAGE ...


    • slave1802 slave1802 20 novembre 2012 15:42

      Le mariage religieux est par définition un homme + une femme + une divinité.
      Le mariage civil est un contrat entre deux citoyens...


    • Traroth Traroth 20 novembre 2012 17:15

      « Le Mariage est par définition un homme + une femme »


      Non, le mariage est une création humaine et il sera très exactement ce que la loi prévoit qu’il soit, ni plus ni moins. C’est nous, les humains, qui donnons sa définition au mariage.

    • ctadirke 20 novembre 2012 21:11

      Parmi les contre, il n’y a pas que des motivés par la politique ou la religion ; il y a aussi les gens sage et sains qui raisonnent sagement et sainement , hors de toute influence politique ou religieuse, en regardant la nature très majoritairement bi-sexuée et leur nature humaine avec son psychisme sexué cherchant aussi, quoique loin de tous les clichés machistes ou féministes, à acquérir les qualités de l’autre sexe.

      Sans aucun mépris ou autres peu flatteurs sentiments pour les couples homos fidèles, équilibrés et de préférence serviables autour d’eux qui se moquent de tout ce cirque et ce droit au mariage. Ils ne cherchent pas à nier les évidences ; ils admettent, en adultes sereins, ne pas être comme les autres et avoir une façon particulière d’exprimer érotiquement leur affection privilégiée pour leur conjoint ou conjointe. Et, avec des regrets peut-être, ils n’entendent pas égocentriquement imposer à un ou deux enfants l’absence non naturelle et non souhaitable d’un géniteur ou d’une génitrice de l’autre genre « pour être comme les autres » . Longue vie et bonheur à eux .



    • Traroth Traroth 20 novembre 2012 22:38

      « ils admettent, en adultes sereins, ne pas être comme les autres » : ah oui ? Et vous en connaissez beaucoup, qui raisonnent de cette manière ?


      Vous devriez commencer par vous interroger sur vos propres illusions sur la normalité.

    •  C BARRATIER C BARRATIER 20 novembre 2012 16:19

      Le mariage religieux a fait la preuve de son échec, il y en a de moins en moins.
      Le mariage hétéro a fait la preuve de son échec : il y a de plus en plus de divorces depuis 20 ans.

      La vérité est que les groupes de pression religieux et rétrogrades utilisent toutes les occasions pour combattre tout travail politique reposant sur la démocratie. Ils veulent le pouvoir, SARKOZY était à leurs ordres, ils considèrent la nouvelle majorité comme des usurpateurs !

      Voir en table des news :

      « Liberté d’opprimer dans la République, stop »

       http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=220

       


      • Traroth Traroth 20 novembre 2012 17:16

        Opposer mariage hétérosexuel et mariage homosexuel est stérile. Vous faites le jeu de ceux qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas.


      • LIBé a raison

        pensons s l’enfant

        —une mère est douca avec ses enfants....on ne peut se passer d’une mère pour l’éducation

        - un père c’est indispensable a l ’enfant pour se construire

        donc pére et mère NE PEUVENT ETRE REMPLACES


      • rectif une mère est DOUCE.....UN PERE EST INDISPENSABLE POUR QUE L ENFANT SE

        CONSTRUISE....et pour le mariage classique....1 mariage sur deux finit par un divorce
        les jeunes ne se marient plus....EST CE UNE PROVOCATION POUR FAIRE OUBLIER LA CHERTE DE LA VIE..........DES LOYERS ET DE L INCOMPETENCE DES ELUS LOBBYISTES QUI SE REMPLISSENT LES POCHES.........

        ET MAINTENANT MOINSSEZ


      • TOHT 20 novembre 2012 17:27

        Les LGBT xyz se sont donnés rendez vous sur AV !!!!

        Question ce texte apporte quoi au débat ??? Rien

        Pourrait il en être autrement au nom de la démocratie ils refusent le référendum populaire

        Les totalitaires aujourd’hui C Vous


        • Stellana 20 novembre 2012 17:44

          Que savez vous du fait que je sois pour ou contre un référendum ?
          Ceci dit, tout ce tapage est bien franco-français.

          Quand vous voyez les pays limitrophes qui ont fait passé la loi, rien ne s’est passé ainsi !
          Que je sache, ces pays n’ont pas connus de changement de civilisation.

          De plus, un référendum dans un pays où le vote n’est pas obligatoire, cela n’a aucun sens.
          Il n’y aurait pas l’avis du peuple mais l’avis de certains groupes ou communautés. Ce référendum ne serait donc pas du tout représentatif de la population.

          Enfin, ne me jugez pas, ça ne fera pas avancer le débat.
          Vous avez le droit de ne pas être d’accord, mais les jugements ad hominem n’ont rien à faire là.


        • Traroth Traroth 20 novembre 2012 18:20

          Un référendum sur une question qui ne concerne qu’une partie de la population, c’est aussi démocratique que de dire « je propose que ça soit Robert qui fasse la vaisselle. Qui vote pour ? »


          Evidemment, il n’y a que ce pauvre Robert qui vote contre... smiley

          Pour être plus clair : pourquoi faudrait-il vous demander votre avis à vous pour savoir si d’autres personnes que vous ne connaissez pas ont le droit de se marier ?

        • Traroth Traroth 20 novembre 2012 18:21

          ...que vous ne connaissez pas et que manifestement vous n’aimez pas !


        • bel95 21 novembre 2012 10:39

          Superbe !!! si je résume votre pensée un projet de Loi Francais ne concerne pas les Francais « ..Franco-Francais »
          Parcque je pense que nous possédons la maturité suffisante, que j’ai confiance en la souveraineté des citoyens qui compose une nation je suis un individus qui desteste une catégorie d’orientation de notre population.
          Vos positions, vos arguments suffisent amplement à démontrer la dangerosité de laisser des extrêmistes doctrinaires, mal à l’aise avec leurs théories faire loi.
          Le mandat de n’importe quel parlementaire lui impose de représenter l’ensemble d ela population même si celle-ci n’a pas voté pour lui, et je vous affirme que tout ceux que je rencontre sensibilité de gauche comme de droite sont contre ce projet pour notre société. C’est un fait Têtu, mais un fait !!!


        • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2012 11:18

          Bonjour Stellana, courage !
          Dans un mois ce sera fini, cela passera dans les mœurs et tous les grands défenseurs du maraige hétéro vivront avec sans même s’en rendre compte.
          Hep ! Et si vous militiez pour l’interdiction des guerres, les grands défenseurs des enfants, ça ,ça serait un bon plan pour vous occuper !


          • Le chien qui danse 22 novembre 2012 15:41

            « Celui qui fait un don anonyme est le père dans la première définition du mot, il n’y a pas à se demander s’il peut l’être ou pas, il l’est. Les sentiments, les interprétations, les refus obstinés de réalité, les discussions interminables, trois mille articles sur AV, ne peuvent rien y changer. »


            Ne peuvent pas VOUS changer, nuance... Il y a beaucoup de monde qui suit ce projet et les discutions qui en découlent. Ils comprennent que nous vivons une mutation profonde et tous ne l’interprètent pas comme un cataclysme anti-nature. Figurez vous qu’ils en a qui ont compris depuis longtemps et qui se disent « enfin » un débat sur la famille, haut lieu indétrônable de confusions en tous « genre », parce que les dégâts, on les mets bien de coté, soulevons le tapis pour voir...

            Il n’est que le géniteur, un acte basique qui n’engage à rien. Les parents n’impressionnent que les enfants. Quand des adultes réels les observent avec leur progéniture, on est souvent bien triste.
            P’tin, si j’fais un don anonyme, et vu que « j’arrose sec » si tous les mômes, engendrés in vitro ou in utéro avec mon produit de haute qualité, sont mes enfants qui vont réclamer ma paternité, bonjour les pensions alimentaires... Et le connard qui va l’élever va, en plus, profiter de mon pognon. Dans la paternité vous mettez l’avantage à trois dixième de seconde face à vingt ans de vécu, de suivi et soyons fou, d’amour. 

            La famille y’a que les parents qui croient que c’est bien, ils ont l’impression d’être adultes, les enfants, eux, la subissent. D’ailleurs les enfants de nos jours sont bien plus éduqués par le milieu social que par leur parents et ils ont bien vite compris qu’il suffit de les contenter dans leur croyance pour avoir la paix, vu qu’ils ne peuvent s’appuyer sur eux pour l’ouverture d’esprit.

            Y’a même des parents qui ont de réelles intentions bienveillantes, (non pas protectionnistes), pour les êtres qu’ils ont engendrés et bien souvent se retrouvent coincés par l’obligation de réagir comme des « parents » pour que les autres reconnaissent qu’ils en sont.

            Bref, y’en a qui réfléchissent et d’autres qui beuglent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Stellana


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès