Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Cumul des mandats ; au PS « le bal des faux culs » continue...

Cumul des mandats ; au PS « le bal des faux culs » continue...

A l’ouverture de l’université de la Rochelle, Martine Aubry avait annoncé une rénovation de A à Z du Parti Socialiste, de C à P (cumul des mandats et Primaires).
Si les primaires est une affaire interne au parti, le projet de décision sur le non cumul des mandats concerne notre démocratie et était donc une très très bonne nouvelle. D’autant plus que le qualificatif de DRASTIQUE« avait été prononcé. !! Bien, bravo. Cette déclaration a dû faire plaisir à de nombreux démocrates. Appellation qui ne signifie dans mon propos aucunement »militant du Modem".

Cette annonce a pris les caciques du PS par surprise, mais le premier jour de l’Université personne n’a moufté parce que la secrétaire Aubry a reçu, paraît-il, une ovation des militants. Il est vrai que certaines sections locales du PS avaient déjà commencé à prendre des mesures à leur propre niveau . Par exemple voici le communiqué de la section socialiste du Finistère du 24 /07/2009/ .lemonde.fr/politique/article/2009/07/24/le-ps-finisterien- "Les militants socialistes du Finistère ont imposé le non-cumul des mandats et la parité intégrale à leur fédération, la première en France à proposer de telles "restrictions". En clair, "c’est la fin des ’député-maire’ et ’sénateur-maire’", a expliqué le premier secrétaire fédéral, Marc Coatanéa. Selon le responsable, 60 % des onze cents votants inscrits se sont exprimés en faveur du non-cumul d’un mandat de parlementaire avec des "fonctions exécutives".

Le vent semblait donc porteur, même si l’intervention de Martine Aubry à La Rochelle, pouvait se comprendre d’une manière plus politicienne. En liant les deux affaires , "non cumul des mandats et Primaires", elle mettait le sémillant "cumulard" Montebourg face à ses contradictions, et dans le même mouvement signifiait aux porteurs de ces primaires abracadabrantesques qu’un autre défi les attendait. C’était donnant donnant.

Mais elle n’a pas osé. Certains diraient que c’est de famille. On promet beaucoup mais on ne fait jamais le pas qui doit être fait. N’est-ce pas Monsieur Delors ? Puisque à peine un jour plus tard ; Changement de discours ; Il serait trop tard pour le non cumul des mandats pour les régionales. Ah bon !! les listes sont faites ???  


 PS : "Trop tard" pour le non cumul des mandats aux régionales

La première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, a annoncé que le projet du PS d’imposer à ses élus le non cumul des mandats ne concernera pas les régionales de mars, estimant qu"il est trop tard". Pour les régionales, c’est trop tard", on "ne change pas au milieu du gué", "tous les présidents de région socialistes ont fait du bon travail",

".. pour le député Bruno Le Roux, proche de François Hollande, le PS devrait surtout présenter une "proposition de loi" sur le non cumul, qui concernerait aussi les élus de droite.

  • Ah bon ; on connaît le résultat !!! .. C’était déjà le cas pour le comité Balladur.

 Jean Paul Huchon, estime quant à lui qu’"il peut y avoir un cumul entre un mandat parlementaire et un mandat local non exécutif". Le président de la région Ile-de-France, qui se présente pour la troisième fois, justifie sa propre candidature par le fait que les projets régionaux, notamment en matière de transports, sont à très long terme, et portent sur dix à vingt ans"...


De fait rien ne change. On connaît toutes ces excuses. Et donc le débat est clos au PS. On va quand même faire un sondage militant le premier octobre, mais ce sera pour bien plus tard. Ce parti socialiste se décrédibilise à chaque sortie. "Le bal des faux culs continue". 

ll ne faut pas être grand clerc pour savoir que le destin des primaires sera le même. A la limite on s’orientera vers des primaires au PS avec des militants à 2 Euros au lieu des 20 euros de 2007. Et encore même pas. Mais l’important n’est pas là . L’important est d’avoir fait le buzz médiatique un matin de fin Août 2009 à la Rochelle et de placer dans la course des précandidats ou plutôt ne pas se faire distancer par ses petits camarades.

Pour notre part la revendication sur la règle de non cumul continue et s’inscrit dans un Pacte démocratique pour 2012. Cependant il est de plus en plus nécessaire de déclencher des opérations vers les candidats à CHAQUE ELECTION. Et d’abord pour ces régionales de 2010.

Plusieurs associations ont commencé ce travail ; il faut s’y associer, sous quelques manières que ce soit...

CHANGER LA REPUBLIQUE 

 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Lili 2 septembre 2009 14:05

    Vous avez pleinement raison.

    Cette règle de non cumul des mandats était ambitieuse et même courageuse dans un parti d’élus. C’était la promesse d’un renouvellement, d’un changement de mentalité, d’une plus grande responsabilité de l’élu face à ses électeurs. Si cela reste une promesse en l’air ce sera une lourde désillusion.

    Après les mots il faut des actes sans tarder !


    • bernard29 bernard29 2 septembre 2009 14:20

      DEUX NOUVELLES EN PLUS

       DEPËCHE AFP 01/09/2009 19:34

      Claudy Lebreton (PS), président de l’Association des départements de France (ADF), a proposé mardi que le non cumul des mandats s’applique aux conseillers territoriaux, que le gouvernement veut créer pour sièger aux départements et aux régions.

      « Nous mettrons ce sujet lors du débat sur la réforme territoriale qui va commencer à l’automne au Sénat », a annoncé M. Lebreton, qui s’exprimait sur ce sujet en son nom, en présentant à la presse la position de l’ADF sur le projet de réforme qui n’est pas encore définitif.

      Et voir la déclaration de Ségolène Royal à RTL (interview Apathie) avant hier qui a déclaré que cette question devait être posée aux militants PS au mois d’aoctaobre et que donc ils pouvaient décider que ce non cumul puisse s’appliquer dès les régionales de 2010. 

      On verra bien , mais il ne faut pas lâcher le combat.


      • xray 2 septembre 2009 21:29


        Lorsque vous cesserez de croire que ce sont les élus qui ont le pouvoir, on pourra peut-être avancer. 

        Vos chers élus se moquent de vous. Ils ont bien raison. 
        Ils ne sont que des marionnettes d’un grand guignol. 
        Le pouvoir est dans les mains de ceux qui contrôlent le capital de la Dette publique. (Pour la France, cinq fois le budget net de l’État.) 

        Le « capital de la Dette publique » gagne à pourrir la vie du plus grand nombre. C’est de cette façon qu’il s’est construit. (Misères et maladies) 

        Le capital de la Dette publique est entre les mains de ceux qui bénéficient de la loi 1905. La loi 1905 défiscalise les immenses revenus des « curés ». 

        Le Grand Guignol politique 
        http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/ 

        Google antisémite 
        http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/17/google-antisemite.html 



        • moebius 2 septembre 2009 22:31

           a mort le capitalisme politique, mort aux cumulards de tout poil, il faut pendre les cumulards de droite avec les tripes des cumulards de gauches... ou l’inverse...je les hais, pas vous ?


          • Michel DROUET Michel DROUET 3 septembre 2009 10:03

            Le non cumul : juste un effet d’annonce qui a permis au PS de faire parler de lui.
            Les élus concernés ne se presseront pas pour abandonner tel ou tel mandat et une proposition de loi n’a aucunne chance d’être adoptée par l’assemblée nationale où 85 %des élus cumulent.
            Seule une pression citoyenne peut faire changer le cours des choses

            Rappelons quelques tares liées au cumul :
            - conflits d’intérêts entre le mandat national et le mandat local
            - absentéisme accru dans les assemblées
            - délégation à des non élus (cabinets, assistants, etc), pour pouvoir tout suivre
            - élection sur l’image de l’homme (ou de la femme) providentiel qui sait intriguer pour obtenir des passe droits et des avantages pour son mandat local (on utilise le bilan d’un mandat au profit de l’autre)
            - logique de soumission au parti
            - indemnités et frais de représentation conséquents
            etc...

            Enfin le cumul des mandats c’est aussi la succession de mandats sur la durée qui permet à son bénéficiaire de faire carrière et qui empêche un turn over qui serait salutaire pour la démocratie. Il faut donc donner une limite dans le temps (pas plus de 2 mandats successifs par exemple), l’ex élu pouvant se représenter après un retour dans le monde du travail, ce qui permettrait d’avoir des élus en prise avec la réalité.


            • YVAN BACHAUD 3 septembre 2009 13:15

              Bonjour,
              Pour le NON CUMUL au niveau du PS cela peut être évidemment être fait pour les Régionales Mmes AUBRY et ROYAL l’ont fait d’elles mêmes.

              Et le PS ne pourra pas sérieusement dire qu’il est contre et ne pas l’appliquer pour les régionales. Ceux qui seront élus peuvent s’engager à opter..

              Mais pour obtenir le NON CUMUL au niveau national il faut un vote conforme du SENAT et de l’A.N ... Lionel JOSPIN l’avait fait voter à l’AN car il savait que le sénat le refuserait..

              Il y a un moyen certain de l’obtenir c’est de disposer du REFERENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE souhaité par 82 à 88% des Français.

              Par cette voie le canton de GENEVE a voté le NON CUMUL il y a quelques mois...

              Guy CARCASSONNE et Olivier DUHAMEL le disent sur une vidéo sur www.ric-france.fr dans « vidéo chocs »...

              Le RIC outil universel de la démocratie permettrait d’obtenir bien d’autres réformes largement majoritaires dans le pays et jamais mise en place malgré 6 alternances et 3 fois 5 ANS de gauche au POUVOIR...
              Espérer dans une nouvelle alternances après 30 ANS d’échec ne semble pas très raisonnable..

              Donnons ENFIN le pouvoir aux 45 millions d’adultes français qui ont toutes les compétences pour initier une loi et pour la voter... !

              Si le PS veut vraimen,t être utile aux Français qu’il mette une proposition de loi en faveur du RIC à l’ordre du jour .. IL pourra contrôler par cette voie l’Etat SARKOZY..

              F.MITTERRAND a écrit en 1988.. aux Français que le référendum d’initiative populaire était une aspiration profonde des Français qu’il allait saisir le légiste.. smiley

              Il serait temps...


              • bernard29 bernard29 3 septembre 2009 13:43

                En 2012, il suffira d’élire un président qui aura pris l’engagement de soumettre cette question au référendum. 

                je crois que ségolène Royal remettra cela dans son programme présidentiel, c’était dèjà dans son programme de 2007. la différence, c’est qu’il faudra qu’elle gagne cette fois ci.

                Attendre qu’il y ait 4 millions de personnes à signer une pétition ( condition pour le RIC actuel) , c’est croire au pere noel.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès