Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Dailymotion vs NKM : Martin Rogard face à ses contradictions

Dailymotion vs NKM : Martin Rogard face à ses contradictions

Que penser du conflit virtuel qui oppose Dailymotion et la Secrétaire d’Etat à l’Economie Numérique, débat qui agite le web depuis hier ?

Rappel des faits : hier Martin Rogard, Directeur France de la plateforme vidéo adresse une lettre très amère à Nathalie Kosciusko-Morizet, l’accusant ouvertement de « pensée anti-internet », accusation grave s’il en est pour la ministre des affaires digitales. Pourquoi ? Parce qu’elle ne se serait pas insurgé publiquement contre la demande d’un député réclamant une commission parlementaire pour enquêter sur les relations entre diffusion vidéo et droits de propriété.

Réponse de la bergère au berger : Martin Rogard est-il bien placé pour parler ? problématique légitime en effet, puisque ce dernier a été reçu à plusieurs reprises par la Ministre et qu’il s’est contenté d’apprécier le repas et le décor, se gardant bien de dire un mot sur le fond de sa pensée.

Problématique doublement légitime, et c’est ce que Nathalie Kosciusko-Morizet défend sur sa page Facebook, car plus de cela Martin Rogard était conseiller au ministère de la culture en 2006, au moment de la loi DAVDSI qui prônait la mise en place de verrous numériques pour protéger les droits d’auteur. Dédoublement de personnalité ou simple acte d’hypocrisie ?

La question n’est pas anodine puisque le père du directeur France de Dailymotion, l’espace de partage à tout va des contenus vidéos, n’est autre que Pascal Rogard, président de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques et ouvertement engagé dans la lutte contre le pillage des œuvres sur le Net. C’est d’ailleurs lui-même qui avait conseillé au député européen Guy Bono opposé au projet de loi Création et Internet et au fichage des internautes, il avait conseillé l’an dernier "un bon traitement psychiatrique adapté au délire paranoïaque et à cette forme particulière dite du délire en réseau".

De là à prendre des projets de régulation comme prétexte pour des attaques de personnes, il n’y à qu’un pas. Autant dire que cette affaire est à prendre avec la plus grande précaution, car les amis des internautes ne sont pas forcément ceux qui le crient le plus fort.


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 20 mars 2009 16:12

    Oui, moi aussi je lui trouve bien du charme à Nathalie. Mais je reste sur mes gardes quand même !


    • K K 21 mars 2009 09:59

      Taverne, je suis bien de votre avis. Belle, intelligente et charmante, cette ministre l’est incontestablement. On ne peut nier non plus sa competence politique. Elle est donc tres dangereuse en fonction des choix qu’elle fera.


    • Webes Webes 20 mars 2009 17:54

      Les amis des internautes ne sont surment pas ceux qui veulent leur imposer un Trojan estampille Republique Francaise, comme Mme MKN ! 


      • souklaye souklaye 20 mars 2009 18:51

         Redéfinition :

        Le mot création est l’une de ces prétentions consanguines qui n’a de sens que dans les livres.La création traduit et matérialise le besoin enfantin d’existence dans le regard de l’autre qui obsède les gens sains. Car les fous, eux, ont la modestie et l’honnêteté de ne pas faire état ni commerce de leur soi-disant découvertes ex-nihilo.

        Internet n’est qu’une technique de langage sophistiquée de plus qui, en promulguant la liberté extrême, a permis de définir les limites des utilisateurs et d’institutionnaliser l’autocensure comme outil démocratique.
        La dictature de l’instantanéité voudrait nous faire croire que nous sommes en pleine révolution, mais tout au plus il s’agit d’une vulgaire révision mécanique des 4,7 milliards d’années.

        Les insultes ou jeux de l’esprit sont, quant à eux, gratuits lors de leur formulation confidentielle et payants a posteriori, via la diffusion de masse.Puisque la civilisation est l’objet de maîtrise sociale le plus high-tech, les lois qu’elle engendre ne tolèrent pas ce qui sort de son cadre mais elles pardonnent parfois pour le bon fonctionnement du système de refroidissement culturel.
        la suite ici :
        http://souklaye.wordpress.com/2009/03/13/creation-internet-et-insultes-gratuites/


        • souklaye souklaye 20 mars 2009 21:21

           1- D’un côté, nous avons une industrie culturelle déclinante n’assumant pas le proxénétisme économique et la pandémie infantilisante qu’elle exerce sous le regard de son débiteur. Celui-ci est à la fois une fondation philanthrope de gestion nationale et une entreprise d’import/export.

          2- De l’autre côté, nous avons une infinité de niches de population n’ayant rien à voir les unes avec les autres, mais faisant front par principe de précaution. Nous prouvant par la même occasion à quel niveau de léthargie se trouvent nos sociétés occidentales pour qu’un luxe devienne une lutte nécessaire.

          3- Au centre, se trouve le gros du troupeau qui n’a pas d’avis et fait preuve d’intelligence situationniste ou d’indifférence banale sur ce combat qui est à la fois d’avant-garde et d’arrière-cour.

          4- Dans toutes les batailles, il y a des pertes acceptables. Mais comme nous ne prenons plus plaisir à nous salir les mains avec une de ces barbaries ancestrales, les invectives servent de nos jours de courroux médiatique ou de Hit Combo virtuel pour le bonheur des voyeurs générationnels et des lâches éternels.

          5- Quand on pratique l’affrontement constant ou la paix commémorative pour occuper son temps, c’est que l’on est plus en mouvement. Alors la guerre civile des flux a-t-elle un sens ?

           

          http://souklaye.wordpress.com/2009/03/13/creation-internet-et-insultes-gratuites/


          • Christoff_M Christoff_M 21 mars 2009 11:17

             elle n’est pas la par hasard, elle s’est doté d’ une bonne image avec le Borloo sur l’écolo...

            maintenant on va peut etre moins sourire et moins l’entendre, mais elle fait une remarquable femme d’affaires que cache t elle derrière ses sourures affables... on ne sait pas grand chose de ce qu’elle fait réellement, je l’ai vu en visite au Japon envoyer sur les roses gentiment ses interlocuteurs nippons qui étaient dans leurs petits souliers face une femme ministre occidentale....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

nora18


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès