Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Daniel Cohn Bendit Président ?

Daniel Cohn Bendit Président ?

Daniel Cohn Bendit a récemment déclaré sur Europe 1 que le Président de 2012 devra être, je cite, «  Amusant, sympa et ni de droite, ni de gauche ». Cela ressemble fort à un autoportrait… Et si notre éternel soixante-huitard avait soudain des pensées impures en se rasant ? Il a beau claironner haut et fort que l’Elysée ne l’intéresse pas, on sait ce que valent les paroles des politiques…

Cette petite allusion anodine pourrait s’avérer d’une importance nationale si elle venait à être fondée car aussi loin que l’on se projette, dans l’échiquier politique actuel, il est le seul à pouvoir menacer réellement Nicolas Sarkozy aux prochaines élections présidentielles et, je pense ne pas prendre un grand risque en l’affirmant, à le battre à plate couture.

Le monde de la politique est ainsi fait que l’un des Présidents les plus  impopulaires que l’on ait connu se trouve dans une position on ne peut plus confortable sur le plan électoral du fait, d’une part de la médiocrité des représentants du camp adverse et d’autre part de la faiblesse  et de la cupidité des représentants de son propre camp. On a beau passer en revue la liste des prétendants, aucun ne fait le poids face au rouleau compresseur politique, que Sarkozy a réussi à mettre en place pour moitié par la corruption,  pour moitié par l’intimidation. Même dans l’hypothèse d’un sursaut peu probable des gaullistes et des chiraquiens, qui dans un moment de lucidité retrouveraient leur dignité, il semble difficile, dans l’état actuel des choses, et même en cas de double candidature à droite, que le rival éventuel (par exemple Dominique de Villepin) réussisse à rassembler assez de monde autour de lui pour l’empêcher d’être au deuxième tour. Quant à la gauche, ce ne sont pas les jeunes TDC *[i] qui s’agitent dans tous les sens qui feront croire à la Nation qu’ils ont l’envergure d’être Chef d’Etat et Dominique Strauss Khan, seul candidat de taille,  ne semble pas avoir la côte auprès de militants socialistes ce qui fait qu’en cas de primaires… 

Reste le cas Cohn Bendit : là, je vois mal comment il  pourrait ne pas gagner ! S’il y a bien un homme capable de rassembler tous les déçus de la gauche, tous les déçus de la droite, ceux du centre et des extrêmes et même ceux déçus de leur dernier séjour de vacances, c’est bien ce vieux renard de Cohn Bendit. Surfant par ailleurs sur l’angoisse extrapolitique de la protection de l’environnement qui parle à tout le monde, quelle que soit sa sensibilité, il donne l’image “ d’un peu de douceur dans ce monde de brutes “ où même ceux qui semblaient les plus purs et idéalistes (De Villiers, Besancenot) démontrent pitoyablement que l’Idéal passe après l’Ego.

 Alors Cohn Bendit Président ? Ce n’est peut-être pas aussi simple que cela. Si le portrait est idyllique, la réalité est parfois plus complexe. La première question raisonnable à se poser, face à un choix qui engage l’avenir de tous est “ l’écologie est-elle une politique en soi ? “ Pour ma part je suis convaincu que non ! Ce qui mène le monde, qu’on le veuille ou non, c’est l’économie ! Et c’est uniquement par l’économie que l’on pourra préserver la Planète. Que l’on imprègne à sa politique une forte connotation écologique, qu’on fixe des objectifs ambitieux dans ce domaine est une chose mais que l’on érige l’écologie en système économique me semble être une utopie. N’oublions pas que nous vivons dans un monde où les ressources de tous ordres sont limitées et de ce fait convoitées par les multitudes d’individus qui peuplent la Planète. Le rôle du politique est de veiller à ce que chaque individu dispose des ressources essentielles dont il a besoin pour assurer sa subsistance y compris sur le long terme. Je prendrais l’exemple on ne peut plus actuel de la Taxe Carbone. La solution écologique pure et dure serait de limiter, voire de supprimer les déplacements automobiles producteurs de Co2. C’est ce que suggère Sarkozy pour faire plaisir aux verts : “ rendre l’essence tellement chère que seuls les riches puissent circuler en voiture ou en camion“. Seulement la réalité économique c’est que des millions d’individus ont besoin non  seulement de se déplacer pour gagner leur vie mais de véhiculer les produits indispensables à leur existence : aliments, vêtement, matériaux de construction, médicaments, instruments etc. L’impératif politique (ou si l’on préfère, économique) est de procurer à ces millions d’individus ce dont ils ont besoins (je me réfère bien entendu aux besoins essentiels). La véritable politique écologique consiste donc, non pas à supprimer ou rendre prohibitifs les moyens de transports mais à les substituer par d’autres moyens capables de répondre aux besoins des individus (qu’on ne saurait effacer par une simple idéologie politique) tout en préservant l’environnement, condition sine qua non à la survie à long terme. Ainsi la Taxe carbone qui pour l’instant n’est encore qu’une idée dans l’air, ne sera acceptable que si l’intégralité de son produit est directement et immédiatement réinvestie dans les technologies nouvelles susceptibles de remplacer les anciennes polluantes : automobile électrique, transports en commun humanisés, ferroutage, transport fluvial, énergies renouvelables etc. Je ne suis pas sûr que le gouvernement ait une vision aussi précise de l’emploi de l’argent récolté.

Si “ science sans conscience n’est que ruine de l’âme“, écologie sans économie n’est que ruine du citoyen et par voie de conséquence de la Planète dont il est le dépositaire.

Alors Conh Bendit Président ? Pourquoi pas ? Je soupçonne l’homme d’avoir une vision qui va bien au-delà de celle butée et rétrograde de son parti, les Verts…


[i] *TDC : Trous Du Cul, note de l’Auteur

 

Par José CITA - www.florangetribune.fr


Moyenne des avis sur cet article :  1.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • abdelkader17 12 septembre 2009 12:44

    le renégat Cohn Bendit réussira il de nouveau le tour de force de pouvoir se placer,ça fait 40 ans que cette girouette politique embobine le monde après nous avoir vendu sa pseudo révolution de salon il tente de vendre « le projet écologique » dernier des avatars en date du système capitaliste.


    • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 12:48

      N’étant pas français, DCB ne peut se présenter aux présidentielles.


      • Pépère 57 12 septembre 2009 15:11

        Daniel Cohn Bendit détient la double nationalité Allemande et française, à ce titre il peut donc se présenter à la Présidence. J’ai moi-même la double nationalité et je me suis présenté aux législatives.


      • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 16:16

        L’Allemagne ne reconnaît pas les doubles nationalités ; j’ai entendu DCB en personne l’expliquer.


      • manusan 12 septembre 2009 17:03

        c’est possible, ... mais pas facile.

        http://www.senat.fr/lc/lc15/lc152.html


      • Teo Toriatte 13 septembre 2009 15:48

        Je ne crois pas que Daniel Cohn Bendit ait la double nationalité.
         
        J’ai lu récemment qu’il est apatride jusqu’à l’âge de 14 ans, où il opte pour la nationalité allemande pour, dit-il, ne pas être soumis au service militaire en France. Il se définit toutefois comme « citoyen européen ».


      • abdelkader17 12 septembre 2009 12:52

        @Courouve
        c’est une bonne nouvelle


        • kitamissa kitamissa 12 septembre 2009 14:19

          Cohn Bendit président ?

          soit il se fait flinguer dans les jours qui suivent son élection ,soit c’est une révolte avec des dérives imprévisibles le soir même !


          • JoëlP JoëlP 12 septembre 2009 14:50

            En tous cas, pour un débat Nico contre Dany, je réserve ma soirée bien à l’avance. Un duel qui devrait être un pur régal. Je suis assez d’accord avec l’auteur, vu d’aujour’hui, Cohn Bendit est le seul a pouvoir battre Sarko.

            Pour être candidat, il faut avoir 23 ans, être électeur et recueillir 500 parrainages.
            http://www.presidentielle-2007.net/faq.php


            • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 12 septembre 2009 16:18

              Au Parlement européen DCB avait agressé Sarkozy ; je doute que celui-ci accepte de débattre avec le rouquin.


            • Loan 12 septembre 2009 15:01

              Il ferait un excellent ministre de l’éducation nationale : 1ère réforme : cours de touche-pipi dès 3 ans


              • Senatus populusque (Courouve) Claude Courouve 21 septembre 2009 18:38

                Cohn-Bendit n’est pas pédophile personnellement ; il s’est retranché derrière Freud et Reich pour envisager une pédophilie politique. Mais ces deux auteurs n’ont jamais prôné la libération sexuelle de l’enfance.

                Dans une « Tribune libre » publiée en 1984, le G.R.E.D. (Groupe de recherche pour une enfance différente) affirmait : 

                  «  L’enfant, même très jeune, a une sexualité très « ouverte » : qu’il s’agisse d’onanisme, de jeux sexuels avec d’autres enfants ou avec des adultes, que les partenaires soient du même sexe ou non, cette sexualité polyvalente n’a pas à être réprimée  ». 

                Il se proposait d’aider à l’organisation de l’enfance : 

                  «  Comme l’ont fait tous les groupes humains aspirant à l’émancipation (travailleurs, esclaves noirs, peuples colonisés, femmes ...) les jeunes (enfants et ados) doivent s’inventer des structures radicalement en rupture  », pour créer «  l’expérience (et le réflexe mental) de la lutte collective pour leur liberté et leurs revendications ; peut-être la solution à la crise générale du militantisme ...  » Travail social - Actualités, n° 55, 23 novembre 1984.

                Louis Pauwels se déclara choqué par cette tribune dans le Figaro Magazine du 19 janvier 1985. Jacques Girard me signala alors l’existence d’autres groupes pédophiles ayant milité en France, parmi lesquels le FLIP (Front de libération pédophile, en 1977) et le FRED (Front d’action et de recherche pour une enfance différente, créé par des radicaux du GRED). En Belgique, il y eu le groupe CRIES, qui éditait le bulletin Espoir, et aux activités duquel la police a mis fin en 1987.


              • Deneb Deneb 12 septembre 2009 16:09

                Article cabalistique, ou l’auteur met en avant sa croyance dans la religion economique et chante la messe à la gloire de la voiture individuelle, le plus haut symbole de cette religion.

                J’ai largué ma bagnole, je travaille par Internet, je me deplace en transport en commun, il m’arrive très rarement de devoir en louer. On commence à être nombreux dans ce cas, pas forcément pour des raisons ecolos, mais pour préserver son budget et surtout les nerfs. Rien n’est plus fatiguant nerveusement que de posséder une bagnole.

                L’economie c’est juste un système de croyances comme un autre, ça marche parce que les gens y croient. Avec la crise, sa pertinence s’approche de l’astrologie.

                Quant à ce bon vieux Dany, s’il se présente, je vote pour lui. Il a l’air bien plus sympa que les autres rabats-joie. Si, bien sûr, le président de la république sera à ce moment encore une personne influente, ce qui n’est pas si sûr.


                • Deneb Deneb 12 septembre 2009 16:59

                  Je trouve bien des jeunes d’aujourd’hui trop attachés aux croyances de l’economie monétaire et aux valeurs mercantiles. Arriverez-vous vous débarasser de vos croyances pour penser avec votre tête ? C’est bien vous qui risquez de devenir une genération des beaufs, n’inversons pas les rôles.


                • ASINUS 12 septembre 2009 16:38

                  yep dcb si napoleon l avait connu il en aurait dit la meme que de Talleyrand, yep
                  liberal libertarien comme tous les revolutionnaire à la mie de pain de 68 qui ne voulaient
                  changer de la societé que les culs sur les fauteuils , yep belle transistion intellectuelle que celle de ces donneurs de leçons devenus mondialistes humanistes et tout et tout vus que dans leurs quartiers la seule misere mondiale qu ils croisent c est leurs femmes de menage.Outre que ce triste sire à oser comparer le vote noniste au vote allemand d adhésion a hitler il est peu de gens a se souvenir que nos gauchos passés au cigare et a la jet set televisuelle on soutenus mordicus les kmers rouges sans parler de leur interdiction d interdits et de brise tabous y compris en direction des plus faibles .


                  • Keshhimef 12 septembre 2009 18:32


                    President , à condition qui’à Noel ,il n’organise pas de green party pour les momes ......
                    On ne sait jamais avec ce pantin , son envie de se faire un boutoneux peut faire surface...


                    • Montagnais Montagnais 12 septembre 2009 20:35

                      « Amusant, sympa et ni de droite, ni de gauche . Cela ressemble fort à un autoportrait »

                      Vous voyez à l’envers vous, l’auteur.. Tout de travers..

                      Dany le Bouge est sinistre, égoïste, rabat-joie, bourgeois, faux-cul, hypocrite, lâche, rond, gras et luisant, prospère.. Gueulait « élections - pièges à cons ! » Mais s’est fait élire largement par une manip du cirque médiatique... Pas amusant du tout..

                      Ni de droite ni de gauche ? Ratisse plutôt toute la droite et toute la gauche conventionnées, par presse et média interposés. L’archétype du stipendié jusqu’à la dernière molécule, faux-moine arriviste.

                      Quant à « sympa ».. Pour les Bobo’s et les Bonobos, les gogo’s certes, « sympa ».. Les vieux recuits de 68, cette mise en scène du pouvoir bourgeois.


                      • 1984 12 septembre 2009 20:46

                        Vous n’avez rien à nous présenter que cette M.... de dany le kaki encore plus dangereux que le nain. Au fait vous savez que ce brave écologiste prone en allemagne l’envoi des déchets nucléaires allemands en France, en plus d’être bien sur comme toutes ces saloperies européanistes pro-régionaliste histoire de détruire les états qui gène l’édification de cette merde anti-démocratique et franchement nazie d’europe.
                        Vous savez que ce pourri à défendu le traité de Lisbonne qui réintroduit la peine de mort !


                        • joelim joelim 12 septembre 2009 21:03

                          Je le vois comme un joker qu’il serait idiot de défausser, toute carte pas trop ridicule étant bonne à prendre en face du camp néo-conservateur mené par Mr Sarkozy.

                          Evidemment l’européanisme bobo et béat dans lequel Danny se complaît risque de lui coller à la peau. Mais c’est un gars sympa et intelligent, lucide aussi peut-être. Peut-être défend-il l’Europe qui pourrait exister si elle n’était pas dirigée par la mouvance « vassale pro-étatsunienne » comme actuellement ? S’il voulait être crédible il faudrait qu’il remette ses godasses à ce sujet. Je ne le crois guère probable.

                          • JoëlP JoëlP 12 septembre 2009 22:09

                            Vilistia,
                            Faut pas croire tout ce qu’on lit, ça rend parano. Faut faire preuve d’esprit critique et pas seulement critiquer. Lire par exemple le commentaire du 5 septembre à 12:10


                          • JoëlP JoëlP 14 septembre 2009 11:30

                            Désolé de vous avoir vexée à ce point.

                            Envisager DCB comme président est-ce une idée étrange ou est-ce une idée conformiste ? Entre les deux il faut choisir.

                            Quant à Deneb, j’aime bien sa forme de conformisme qui décape smiley


                          • Diogene86 Diogene86 13 septembre 2009 03:38

                            Est ce que vous n’êtes pas un peu gênés à Agoravox, de faire vos choux gras avec des bobards de cette taille ?
                            Peut on sérieusement avancer sans rire et sans crainte de sombrer dans le ridicule, que le peuple de France serait assez débile pour élire un cohn bendit à la tête du pays ?

                            Réveiiez vous, messieurs,mesdames, vous êtres sous anesthésie, comme la belle au bois dormant !


                            • ASINUS 13 septembre 2009 10:52

                              Peut on sérieusement avancer sans rire et sans crainte de sombrer dans le ridicule, que le peuple de France serait assez débile pour élire un cohn bendit à la tête du pays ?



                              heu ce peuple français pas débile vous voulez bien me rappeler son dernier élu ?


                              • Diogene86 Diogene86 13 septembre 2009 11:47

                                exact, hélàs, cher ami, mais on peut rêver non ?


                              • Blé 14 septembre 2009 06:48

                                Chez les écolo, comme dans les autres partis politique il y a certainement des gens bien et moins fatigué de la politique que des gens de la génération de Daniel Cohn-Bendit.
                                Les appareils politiques ne laissent pas émerger facilement des nouvelles têtes. Quand on fait le tour, quelque soit le parti, on voit les leaders dans les média depuis environ une trentaine d’années. (je ne parle des jeunes pousses qui ont émergé à la suite des élections européennes)
                                Aujourd’hui, l’urgence ce n’est pas de savoir si Cohn-bendit peut-être élu mais de stoper au plus vite l’ultra libéralisme qui sévit et qui emporte tout : les ressources naturelles, l’environnement et la majorité des humains qui subissent cette folie.


                                • Dominique TONIN dume 14 septembre 2009 17:20

                                  DCB n’a pas de programme pour la France et les Français, en tout cas il ne l’a pas annoncé. De plus il est député européen, donc déja dans la magouille, même s’il a de la gouaille, il est avant tout un « fouteur de trouble rangé ». N’oublions pas non plus que SARKO, au cours de leurs dernières joutes politiques, a confirmé l’avoir invité trois fois à déjeuner à l’Elysée ou je ne sais où ! Sarko pèle les oignons et DCB pleure, en gros !
                                  NON, DCB ne serait pas le remplaçant idéal de SARKO. Il faut changer les hommes et les femmes politiques si l’on veut changer la forme de gouvernance de la France, c’est IMPERATIF !
                                  Le candidat idéal, c’est moi, ou un représentant désigné par le peuple français, qq’un qui nous ressemble qui a les mains dans le cambouie (surtout pas DSK), qui sera majoritairement dévoué et tourné vers le peuple, non pas les 20 % des riches et de ceux qui exploitent de manière abusives et éhontés le reste de la population.
                                  Si je ne vous ai pas convaincu, lisez : www.peuplefrancais.fr
                                  Le salut du peuple francais passe automatiquement et inévitablement par un changement radical de politique et de ses représentants en 2012, sinon c’est la faillitte, le chaos, la fin !


                                  • Dominique TONIN dume 14 septembre 2009 17:26

                                    OUI, DCB a raison, le prochain président des français ne sera ni de gauche ni de droite, amusant, je ne sais pas, sympa, c’est pas plus mal.
                                    Je pense que DCB a des talents de visionnaire, mais je pense également qu’il ne parle pas pour lui !
                                    En tout cas ni de gauche ni de droite, cela ressemble au «  PF » : www.peuplefrancais.fr à s’y méprendre !
                                    Je sais, j’insiste, mais que voulez vous quand on voit dans quel état est la France actuellement, ça vous oblige un homme !


                                    • iris 21 septembre 2009 18:21

                                      à la télé l’autre jour DCB ne m’a pas convaincu-il est trop ami avec kouchner et consorts
                                      et à trop fréquenté les politiques depuis longtemps -ne risque t il pas d’en attraper les défauts ??-et il a dit que la présidence ne l’interessait pas-mais les politique disent toujours la vérité ??
                                      il faut des idéees neuves et de nouvelles energies
                                      ...


                                      • ZEMBLA 27 février 2010 19:35

                                        Quoi qu’on pense de Cohn Bendit, une chose est sûre : c’est actuellement le seul capable de battre Sarkozy à la Présidentielle.


                                        • Yakaa Yakaa 27 février 2010 22:49

                                          Une vidéo à diffuser pour comprendre et faire comprendre qui est Cohn Bendit :
                                          http://www.youtube.com/watch?v=rxyu80sZrXE
                                          Ce révolutionnaire en pantoufles qui passe pour un type « sympa et cool »
                                          à ni plus ni moins vendu l’écologie au capitalisme...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès