Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Dati, encore et toujours

Dati, encore et toujours

Les bourdes de Dati, ses colères réputées et sa mauvaise réputation grandissante auprès de ses pairs ont obligé Sarkozy à faire une mise au point et à lui réaffirmer son soutien.
Ce soutien durera-t-il (souvenez-vous de Martinon !)
Mieux, même si Sarkozy l’estime réellement, le monde politique n’est guère régi par les amitiés et fidélités personnelles (là encore, Sarkozy est connaisseur).

Je lisais hier sur Bêtapolitique un article qui parlait de la "disgrâce" de Rachida Dati, article signé Olivier Bonnet, je crois. Il y rappelait une anecdote selon laquelle, Sarkozy aurait constitué une task force, sept ministres y étant embarqués, et narrait les pleurs de Dati pour rejoindre cette "task force". On pouvait donc dire qu’effectivement, à l’écriture de l’article en question, une disgrâce ou un début de mise à l’écart se faisait sentir. Dati Prada n’était plus dans les petits papiers sarkoziens.

Trop de gaffes, trop de budget dépensé (et surtout prise sur le fait, c’est bien là le problème), trop de people, trop de glam tape-à-l’œil, façon "je suis belle (faut voir), j’ai réussi, et je vous emmerde".

S’afficher avec Galliano (le nouvel ami de DidierB.) et autres vedettes fripées/fripières quand on refuse de rencontrer les magistrats ou les avocats, qu’on évoque avec légèreté et dédain un petit problème de surpopulation carcérale, s’aliéner tous ses collaborateurs au point que plus personne ne veuille intégrer le cabinet Dati, ça commence à faire beaucoup.

On a beau être un symbole sarkozien, un pied de nez à la gauche (elle qui refusa l’allégeance datienne, il y a quelques années), cet empilage de casseroles commence à peser. On commençait à se dire, tiens, Dati pourra se consacrer à sa mairie du 7e. Loupé, c’était oublier l’aveuglement et l’entêtement du petit Nicolas. On ne touche pas à la favorite, même quand on la voit plus près de la porte que de l’augmentation. C’est Sarko le boss, et c’est lui qui fait et défait les Fouquet et autres Lavallière (je n’ai pas dit que Sarko et Dati, voilà quoi).

Quand la rumeur enfle (pourquoi la rumeur enfle ou gronde au fait) et gagne le Tout-Paris comme le Landernau, ça l’énerve Nico, alors il met les choses au Point, et les godillots, toujours serviles, s’empressent de le suivre ; même s’ils n’en pensent pas moins. Et puis Rachida, en attaquant la gauche, vient à nouveau de montrer une pugnacité qui ne peut que plaire à notre hargneux chef d’Etat.

Ceci dit, Mme Dati (oui, je reviens à un vouvoiement plus respectueux parfois), souvenez-vous du précédent Martinon (si, ce garçon qui ânonnait des no comment à longueur de journée). David Martinon, un temps chouchou du chef, puis assuré du soutien sarkozien dans la tourmente, mais qui finit quand même exécuté à l’aube. On ne compte plus les sacrifiés en politique. Le soutien n’est quelquefois que provisoire.


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 5 juin 2008 10:26

    Décidement les tenants du TSS en viennent maintenant à s’attaquer aux personnes plutot qu’aux idées politiques.

    Il y a bien une dérive extrèmiste faschiste rouge

    Alors,que la nouvelle loi de la modernisation de l’économie va être votée et permettre aux créateurs d’entreprises de pouvoir se développer sans avoir des contraintes administratives et en finir avec les vantours notables qui considéraient la création d’entreprise comme une vache à lait pour eux,

    Alors que le chomage baisse à 7,2% en France !

    Alors que le prix du barril de pétrole baisse et donc attendons nous à le voir baisser à la pompe

    Alors,que la France en mouvement avance,les tenants du TSS,virent à l’extrème en s’attaquant à la personne avec des arguments digne de l’extrème droite avant guerre

    Encore un article pitoyable

     


    • pseudo pseudo 5 juin 2008 10:43

      @ Lerma

      Je sais que la mode est à la grandiloquence :

      - Dans le domaine médiatique : les grévistes prennent les usagers en otage, c’est la galère.

      - Dans le domaine privé : on ne passe plus de bonnes vacances, mais des vacances super ! Dans une fête, on ne s’amuse plus, d’ailleurs ce n’est plus une fête, c’est une méga teuf...

      Mais quand même, ouvrez de temps en temps un dictionnaire et cherchez les mots "extrêmiste" et "fasciste". Vous ferez d’une pierre deux coups, vous apprendrez leur signification et leur orthographe.

      Je note également dans votre article, que le prix à la pompe allait baisser. Alors pour le coup, je vais être grandiloquente : c’est super, hyper, méga chouette ! Mais au fait, quelles sont vos sources (d’essence ) à propos de cette nouvelle inattendue ?

       

       


    • wesson wesson 5 juin 2008 10:46

      @Lerma :

      "le chomage baisse à 7,2%"

      le chiffre du chomage baisse à 7,2%

      • si on comptes pas les DOM-TOM (avec, c’est 7,5%)
      • si on utilise le nouveau mode de calcul (avec l’ancien on sait pas mais je parierai que c’est +)
      • si on ne comptes que la catégorie 1 des demandeurs d’emploi (personnes sans emploi immédiatement disponibles, tenues d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi, à la recherche d’un emploi à durée indéterminée à temps plein.) Il y a 8 catégories en fait, seule la 1 compte

      En gros, 1905500 chomeurs sont comptabilisé, pour 3460600 chomeurs réels, sans compter les RMISTES.

      Dormez brave gens, tout va bien.


    • Varsass 5 juin 2008 10:51

      Le chômage n’a pas baissé, au contraire. Les radiations de l’ANPE se multiplient, nuance.

      Sarko applique la méthode Blair concernant les chômeurs : on leur enlève tout et on attend —> 3 mois plus tard 50% des chômeurs sont devenus SDF, et on peut se gargariser d’avoir fait baisser le chômage de moitié.

      Avec ce genre de méthodes n’importequel abruti peut faire baisser le chômage. (même un Sarkozy)


    • spartacus1 spartacus1 5 juin 2008 11:16

      Lerma, je crois que Pierre Dac pensait à vous lorsqu’il a dit :

      "Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir."


    • Zalka Zalka 5 juin 2008 11:30

      Lerma, c’est le Pangloss du sarkozysme.


    • Philippe87 Philippe87 5 juin 2008 11:50

      "dérive extrèmiste faschiste rouge"

      "le chomage baisse à 7,2% en France"

      "le prix du barril de pétrole baisse"

      En forme ce matin, Lerma !

      Je propose un grand jeu-concours à tous les contributeurs d’Avox : combien de fois notre Lerma national a-t-il, au cours disons des 6 derniers mois, utilisé l’expression "tenants du TSS" ?


    • Nobody knows me Nobody knows me 5 juin 2008 15:34

      lerma, voilà une étude à propos du chômage et de ces feignasses de chômeurs : ici.

      Et concernant le célèbre exemple du chômeur ayant refusé 63 offres d’emploi... C’était un malade psychiatrique.

      Il faut vraiment installer un organe officiel de vérification du pipeau...


    • wesson wesson 5 juin 2008 10:33

      Je ne sais plus quel auteur parlait ici même de sarkozy comme d’une machine à faire des assassinat et des suicides politiques...

      Je rejoint assez la pensée de l’auteur. il ne fait peu de doute que ce soutient de M. Sarkozy tient plus du baiser de la mort que d’un soutient véritable. A la prochaine incartade - et il y en aura - ce sera l’hallali.

      Madame (ou Mademoiselle, tiens au fait, elle est quoi ?) Dati serait-elle la première de l’équipe Sarkozy à (se) jeter (sa carrière politique) par la fenêtre ?

      De toute manière, on aura peu de peine à la voir disparaitre en politique, tant finalement elle n’y est pas à sa meilleure place.

       


      • La Taverne des Poètes 5 juin 2008 10:43

        Sarkozy-Dati : mariage annulé ?


        • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 5 juin 2008 10:47

          Voilà ce que j’écrivais en juillet 2007 à propos de R Dati :

          "Le problème avec Mme R Dati, ce n’est évidemment pas ses origines ou son sexe, ou le fait que ses frères soient des délinquants, ni même qu’on lui ait fait "cadeaux" de ses diplômes (son entrée à l’ENM sans examen) ni même peut-être ses promotions "canapé", non son drame c’est son incompétence non seulement en matière politique mais aussi en droit, son ascension aussi rapide qu’irrésistible en est certainement la cause.

           

          Elle est en cela une copie conforme de son mentor et maitre N Sarkozy. Elle a été mise à son poste pour appliquer à la lettre ses désirs en matière de répression tout azimut.

           

          Elle est détestée par presque tout les professionnels de la justice ce qui ne lui permettra certainement pas de se maintenir à son poste. Si c’était encore pour de bonnes raisons, comme une réforme de fond en comble de toute la justice, mais non c’est parce qu’elle est encore plus réactionnaire que les nombreux ultras conservateurs de la magistrature. Donc le plus tôt sera le mieux, les citoyens justiciables n’ont pas besoin d’une telle catastrophe ambulante fusse t’elle en jupon..."

           

          Cela se vérifie aujourd’hui un an après,non ? (comme pour son maître sa majesté Sarko Ier)...


          • Didier B Didier B 5 juin 2008 10:55

            Reste a savoir combien de temps elle tiendra avant de rejoindre un consulat et ou elle partira. Quito ? Bogota ? Nouakchott ?


            • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 5 juin 2008 11:06

              Tombouctou...


            • Gazi BORAT 5 juin 2008 11:14

              J’ai un peu abusé de la moquerie facile sur le goût assumé de Mme Dati pour les fanfreluches onéreuses qu’elle porte très bien (je ne retire rien là dessus) ni sur son charme indéniable.

              A part ça, que dire sur cette dame ?

              Tout d’abord que son comportement ne dépare pas de celui des autres membres du "premier cercle" sarkozien. Le président lui-même, avec son affichage dans la jet-set, son augmentation de traitement éhontée, ses vacances en yacht, ses fêtes au Fouquet’s et sa romance avec un modèle de chez Lancia nous avait déjà habitué.

              Les goûts de luxe de Mme Dati, sa joaillerie à 10 000 euros (prêtée ou non) portée lors d’une visite d’établissement pénitentiaire, son rôle assumé de porte-manteau des grands couturiers n’auraient peut-être pas été possible sans un encouragement que lui aurait (selon le Canard Enchainé) prodigué le président :


              • -"Rachida, fais-toi plaisir !"
                 

              On retiendra, lorsque l’ère sarkoziste aura été reléguée aux poubelles de l’Histoire, que ce mouvement qui jouait avec le populisme tout en méprisant le peuple ("connards" , "racailles" ou "feignants", selon les circonstances), qui se réclamait de valeurs on ne peut plus réactionnaire, aura adopté curieusement dans les faits une devise héritée du tant honni mai 68 :


              • "Jouissons sans entraves !"
                 

              Et, pendant ce temps, le "peuple" angoisse en calculant le prix à payer lorsque son caddie passera à la caisse.

              Rachida Dati est à une place dangereuse et peut basculer d’un moment à l’autre de "vitrine de l’ouverture sarkozienne" pour ceux parmi les attardés qui pourraient encore s’étonner en 2008 qu’une jeune femme "issue de l’immigration" puisse accéder à un ministère-clé à celui de "fusible" en cas de remous de la part de cette même catégorie d’électeurs.

              Peut être faut-il y voir là l’explication de son comportement exmplaire de "bon petit soldat du sarkozisme" et dans sa frivolité l’exutoire à l’angoisse de la précarité de sa position.

              Sympathique, Rachida ?

              Si on laisse de côté son arrivisme indéniable, peut-être... Si on tient compte qu’elle aura été manipulée certainement. On peut penser qu’à un moment où le président appréciait d’être surnommé "Sarkozy l’Américain" et, en manque d’imagination, copiait-collait ce qu’il observait outre Atlantique, lui vint l’idée de se doter d’une sorte de "Condoleeza Rice", l’élégance parisienne en plus..

              Qu’en restera-t-il, dans dix ans ? Un modèle pour les obsédés de "l’intégration", un exemple d’ascension sociale ? Un progrès sociologique ?

              Lorsque l’on interrogea Angela Davis sur la présence d’un Colin Powell ou d’une Condoleeza Rice dans les hautes sphères de la politique etats-unienne, elle répondit :


              • "Je préfèrerai toujours un homme blanc et progressiste à une femme noire et réactionnaire"

              Sinon... Pourquoi l’article n’est il pas illustré par une jolie photographie ?

              gAZi bORAt

               


              • Rébus Rébus 5 juin 2008 15:47

                Evidemment que la moquerie était facile Gazy mais ce gout pour les fanfreluches fait partie du personnage (explosion du budget réceptions).

                Pour la photo, je ne saurais dire, il y en avait une à la base pourtant...


              • Lisa SION 2 Lisa SION 5 juin 2008 11:16

                Ce que madame Dati doit craindre le plus, c’est quand NS lui assurera la soutenir " à mort " ! ...

                Ce que Rachida doit comprendre, avec omniprésence, c’est que depuis que " Rachida est garde des sceaux ", à part Villiers le Bel, la banlieue s’est calmée...C’est le premier effet " kiss coule " dans une société matriarcale. C’est sa seule mission que d’être là et de s’en réjouir en silence, sans vagues, et avec discrétion... Ceci dit, ou la banlieue s’est calmée...ou les médias sont bouclés... !


                • Lisa SION 2 Lisa SION 5 juin 2008 13:01

                  Si vous avez qu’ une minute vingt quatre pour  vous serez coupé ;..C’est le cas. Merci Morice. 


                • morice morice 5 juin 2008 11:17

                   suffit de demander, Gazi.. 


                  • morice morice 5 juin 2008 11:18

                     sinon on a ça aussi, mais c’est moins euh.. brillant...


                  • morice morice 5 juin 2008 11:21

                     Et sur celle-là, on est pas dans la m... 


                  • morice morice 5 juin 2008 11:23

                     j’avais oublié ça.


                  • Gazi BORAT 5 juin 2008 16:31

                    @ Morice

                    En fait, je ne fais pas de fixation sur Mme D. mais il se trouve que nous nous sommes croisés au tout début des années quatre-vingt, quelque part en Bourgogne, à une époque où ma libido était plus développée qu’aujourd’hui, mais que je ne garde aucun souvenir de la Dame.

                    Il me semble impossible qu’en cet endroit que nous avons fréquenté tous deux, elle aurait du retenir mon attention mais, j’ai beau chercher dans ma mémoire... Nada ! Elle devait pourtant être déjà jolie fille, bien que vêtue plus modestement.

                    Une mention erronée dans sa bio officielle ?

                    Celle-ci finit par devenir aussi mystérieuse que celle de M° Vergès..


                  • Gazi BORAT 5 juin 2008 20:03

                    @ Parkway

                    Je trouve effectivement que les Bourguignons et particulièrement les Dijonnais et ex-Dijonnais sont surreprésentés..

                    Pourquoi ne pas créer un lobby ?

                    gAZi bORAt


                  • Rébus Rébus 5 juin 2008 23:26

                     Un lobby dijonnais ? Ok, ça marche.

                    C’est vrai qu’il y a presque surreprésentation sur Avox


                  • Gazi BORAT 6 juin 2008 06:21

                    DECLARATION SOLENNELLE :

                    En ce XXI° siècle qui apparemment voit le retour du religieux, et avec un président qui semble concerné par le sujet, il est raisonnable de demander à inclure dès la rentrée prochaine l’étude des textes du Chanoine Kir dans les programmes scolaires !

                    gAZi bORAt


                  • Gül 9 juin 2008 07:28

                    @ G. Borat

                    Avec exercices pratiques !!!!


                  • Plum’ 5 juin 2008 11:20

                    Pas besoin d’aller voir plus loin, il y a une raison essentielle pour laquelle elle devrait être sanctionnée : sa destruction de la justice de proximité.


                    • Bulgroz 5 juin 2008 12:02

                      par lerma (IP:xxx.x1.72.24) le 5 juin 2008 à 10H26

                      Décidement les tenants du TSS en viennent maintenant à s’attaquer aux personnes plutot qu’aux idées politiques.

                      Il y a bien une dérive extrèmiste faschiste rouge

                      Alors,que la nouvelle loi de la modernisation de l’économie va être votée et permettre aux créateurs d’entreprises de pouvoir se développer sans avoir des contraintes administratives et en finir avec les vantours notables qui considéraient la création d’entreprise comme une vache à lait pour eux,

                      Alors que le chomage baisse à 7,2% en France !

                      Alors que le prix du barril de pétrole baisse et donc attendons nous à le voir baisser à la pompe

                      Alors,que la France en mouvement avance,les tenants du TSS,virent à l’extrème en s’attaquant à la personne avec des arguments digne de l’extrème droite avant guerre

                      Encore un article pitoyable


                      • Gazi BORAT 5 juin 2008 13:00

                        "Toutous de pacotilles aux ordres de l’arrivisme."

                        L’arrivisme.. Le dernier défaut que l’on pourrait reprocher à Mme Dati.

                        gAZi bORAt


                      • Medkorp Medkorp 5 juin 2008 14:09

                        Salut !

                        Et bien on commence à voir le personnage, aussi doué que lerma, tu ne serai pas assi juste à coté des fois ?

                        Sinon, les betises que profère Data n’ont bien sur aucune réalité, elles servent uniquement à mettre la balle dans l’autre camps...

                        La gauche n’a été au pouvoir qu’une fois et pourtant tous les maux lui sont attribué par la droite et le plus drole, c’est que l’on trouve du monde pour etre d’accord...

                        La politique de droite n’est faite que de déni de la réalité, et le pire c’est qu’il y a des gens pour continuer à les croires !


                      • pallas 5 juin 2008 12:41

                        Les humains sont contents lorsque chacun occupe sa place, lorsque chacun sait parfaitement ce qu’il représente dans l’agencement des choses et ce qu’il peut espérer accomplir. Détruisez cette place et vous détruisez l’être.
                         


                        • Rébus Rébus 6 juin 2008 03:17

                          Là, j’approuve, être un TSS primaire, Lerma dixit, n’empêche pas de reconnaitre que Jospin, si il a un bilan globalement positif (on dirait Marchais parlant de la défunte URSS) a montré que la Gauche était toute aussi acquise aux privatisations que la droite.

                          C’est pour ça que, quand j’entends Delanoé se déclarer libéral, ce n’et pas une tare en soi, d’ailleurs (cf l’article de DidierB. de ce jour sur Avox), je me demande ce qu’il met dans ce vocable...

                          Le rapport avec Rachida Dati ? Ben, je sais pas, mais on a amené Jospin et les privatisations alors, voilà


                        • morice morice 5 juin 2008 12:53

                           "Sarko applique la méthode Blair concernant les chômeurs : on leur enlève tout et on attend —> 3 mois plus tard 50% des chômeurs sont devenus SDF, et on peut se gargariser d’avoir fait baisser le chômage de moitié." exact !!! 

                          "Tony Blair est-il socialiste ? Non, il ne l’a jamais été. Il ne croit pas à la propriété publique ni à l’action collective. Il s’oppose à tous les principaux objectifs des syndicats. Il a combattu les valeurs de base et les intérêts de tous les groupes de tradition socialiste. Il soutiendra l’économie de marché et le libre-échange. Il étendra le rôle du secteur privé et encouragera les entreprises à saisir toutes les occasions pour faire mieux que le secteur public"


                          • djib 5 juin 2008 13:24

                            Au delà des problèmes humains que Rachida Dati peut rencontrer vis à vis de ses collaborateurs, le gros problème qu’elle pose aujourd’hui à la classe politique, et c’est un problème qu’elle n’est pas la seule à poser d’ailleurs, c’est le manque de légitimité de son statut.

                            Elle est à un poste qu’elle ne peut légitimement pas gérer. La gouvernance demande un recul sur tous les aspects techniques de l’appareil que l’on prétend à réformer ou à administrer. Comment Madame Dati pourrait elle avoir un quelconque recul vis a vis de l’appareil judiciaire quand on observe son parcours.

                            On nous a fait croire que l’aristocratie était morte, mais si elle a perdu ses lettres de noblesses avec les titres qui lui étaient associés, le système en lui-même n’a pas perdu de sa vigueur. Et l’apparition des courtisanes aux plus hautes fonctions de l’état n’est pas fait pour calmer mes inquiétudes.

                            Je me passerais des nombreuses allusions faciles qui me passent par l’esprit par respect pour Madame Dati. Mais je ne pense pas que les moyens qu’elle a employé pour arriver où elle est aujourd’hui puissent fonctionner pour un pays tout entier... ou alors va falloir travailler le souffle.


                            • fonzibrain fonzibrain 5 juin 2008 13:35

                              jacob c’est le coté bush que tu aime en sarko


                              • Hal. Hal. 5 juin 2008 14:06

                                 Tu n’avais qu’à lire son programme. Tu aurais vu que si ! En tous les cas DSK est de loin le compétent pour occuper le poste de président.


                              • tvargentine.com lerma 5 juin 2008 13:44

                                Alors,pour bien comprendre nous avons un "socialiste" qui dirige le FMI et je dois dire que la gestion du "camarade socialiste" n’a rien à envoyé à un Chicago boys,car nous avons dans des pays des émeutes de la faim dont l’une des conséquences et le suivisme de la politique économique ultra libérale du FMI

                                Voila donc "un candidat socialiste" pour 2012 ?????

                                Ensuite nous avons le créateur d’une avancée sociale tres importante : PARIS-PLAGE

                                Voila donc un nouveau "candidat socialiste" pour pour 2012

                                Ensuite,vous avez SEOGOLENE ROYAL qui se cache quand elle va prier DIEU ,à l’église et qui considère que la compassion du catholicisme social c’est du socialisme

                                Bref,au lieu de porter des attaques personnels sur un ou des membres du gouvernement,commencez donc à demander un vrai débat de société pour construire un vrai projet de société au PS

                                Il est sur,que cela arrange ces "candidats" de ne pas avoir de vrai débats d’idées

                                 

                                 

                                 

                                 

                                 

                                 

                                 


                                • Hal. Hal. 5 juin 2008 13:58

                                  Retrouver dans la même collection les Bourdes :

                                  SARKOZY , encore et toujours...

                                  FILLON, encore et toujours...

                                  KOUCHNER, encore et toujours...

                                  BERTRAND, encore et toujours...

                                  DARCOS, encore et toujours...

                                  PÉCRESSE, encore et toujours...

                                  BACHELOT, encore et toujours...

                                  LAGARDE, encore et toujours...

                                  LES FRANCAIS en ont marre que ce ...... de gouvernement soit encore et toujours en place...

                                  à paraître : 

                                  DATI, encore et toujours... Mais plus pour longtemps !


                                  • Hal. Hal. 5 juin 2008 14:11

                                     Vous pouvez ajouter :

                                    Lerma, encore et toujours...

                                     


                                  • Medkorp Medkorp 5 juin 2008 14:13

                                    Salut !

                                    Croire que la banlieu est géré par les grands frères montre à quelle point vous n’y avez jamais mis les pieds.

                                    C’est dr’ole, lors de le soi disant emeutes de Villier le bel, sarko a essayé de faire le meme coup, sauf que la meme les RG avait indiqué que personne ne controle les banlieux et encore moins les jeunes désabusé qui y vivent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès