Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > De l’info éprouvante pour certains

De l’info éprouvante pour certains

La présente lettre totalement spontanée de ma part est la conséquence directe à deux reportages diffusés par France Télévision : l’un hier, l’autre ce soir même. Ces quelques lignes sont plus le fruit d’une réaction que d’une réflexion. Je tiens cependant à en faire profiter tous ceux qui le valent bien. (Ph Acquisto le 16 / 09 / 2014 à 23 H 35)

De l’information éprouvante à qui n’en veut

Lundi soir 15 septembre j’ai passé le début de la nuit avec le Juge Van Ruymbeke sur France 3. En fait, ce document de rétrospective ne m’a rien appris que je ne sache déjà : néanmoins mon regard et ma compréhension de ce qui se passe au cœur de notre république se trouvent validés lorsque Monsieur Van Ruymbeke emploie en plus exactement mes mots pour décrire une situation globale que lui est chargé d’améliorer.

Mais que de peines pour ce juge ! Un juge d’autant plus remarquable qu’il est pratiquement seul à combattre la notoriété délinquante et qu’il n’a pas démissionné comme l’ont fait ses quelques derniers collègues. Il est vrai que le lien informel et opaque entre parquet et magistrature, joint au concept de secret-défense constituent une véritable cuirasse de protection pour les barbouses de la politique. C'est-à-dire pour ceux qui donnent des leçons à longueur de commentaires et discours et qui pourtant pourrissent la France de l’intérieur.

Bref, sachant tout cela depuis l’âge de trente cinq ans, je m’étais doucement remis de ce documentaire intimiste construit sur l’expérience et le regard de Monsieur le Juge Van Ruymbeke.


En revanche ce mardi 16 septembre 2014, et par manque de chance, je tombe à nouveau sur un document diffusé cette fois sur France 5 concernant l’enfance en souffrance. Et là, c’est le début d’une nausée qui va durer tout au long du reportage et plus d’une heure encore après ! Nausée dont cette putain de mentalité de responsables de tout acabit est la cause.

Ce reportage traite d’ignominies sur ignominies commises par ceux à qui ont confie pourtant la charge des enfants malheureux, déshérités, délinquants ou en quête d’une meilleure adaptation !
J’espère que les grandes gueules qui ont défendu l’éthique de la famille face au projet de mariage pour tous, ont vu cette enquête sur l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance).

N’y a-t-il pas là un bon motif de défiler bruyamment comme elles ont su le faire tout le printemps 2013 avec, pour certains puristes, le bonnet phrygien sur la tête ?
N’est-ce pas Mes Seigneurs Vingt Trois, Ricard et Barbarin ? N’est-ce pas Père Grosjean ? N’est-ce pas Mesdames de la Rochère, Bourges et Barjot ? Où êtes-vous donc tous et toutes ?
Votre éthique remarquable devrait pouvoir se manifester avec autant de hargne pour défendre justice, équité et droit des enfants malheureux auprès de tous les Directeurs chargés de la solidarité dans les Conseils Généraux.
 
Drôles de cocos encore que ces derniers ! Il faudrait un juge Van Ruymbeke par département et suis pas encore sûr que la France marcherait droit. Misère ! Quand je pense que Hollande tente de redresser le pays avec tous ces zozos, il y a de quoi se biturer tous les soirs. Je vais écrire à l’Elysée : supprimez aussi les départements.


Cerise sur le gâteau : tout juste fini d’exorciser ce que les Françuzi m’inspirent, voilà-t-il pas que je reçois un mail d’un ancien collègue de travail qui tient à m’informer à l’instant (comme par hasard je le jure) de la chose suivante :

« L'affaire avait été révélée par Le Parisien/Aujourd'hui en France au mois de mai 2014 : le Parquet de Paris avait ouvert une information judiciaire pour des faits de "détournements de fonds publics", "abus de confiance" et "blanchiment". Dans son viseur, des sénateurs UMP qui auraient perçu des fonds publics (400 000 euros au total) sur leurs comptes personnels, via des associations parlementaires, notamment l'URS, l'Union républicaine du Sénat. »

Ce sont ces mêmes gens qui nous représentent pour faire les lois, voter ou non la confiance au gouvernement… est-ce possible ? Je n’en peux plus, je vais me coucher sans dire bonsoir à personne.


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Acquisto 19 septembre 2014 14:19

    les zozos de toutes sortes dont je parlent, existent néanmoins pas dans l’intérêt du pays - j’attends avec impatience le prochain président et on en reparlera avec autant de spontanéité....
    Depuis que je l’analyse, le Français s’est toujours moqué des gens propres, et a toujours respecté ou craint les salauds... Les exemples sont multiples...


    • zygzornifle zygzornifle 19 septembre 2014 14:47

      « des sénateurs UMP qui auraient perçu des fonds publics (400 000 euros au total) sur leurs comptes personnels ».....Au PS ce n’est certainement pas mieux, ces gens font de la politique car ça rapporte gros autrement ils feraient autre chose, ils iraient piller ailleurs......


      • 65beve 19 septembre 2014 22:06

        Acquisto,


        On est deux.
        Je vais me coucher sans prendre ma verveine pour me mortifier.

        cdlt.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Acquisto


Voir ses articles







Palmarès