Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > De la politique en Russie

De la politique en Russie

Les commentaires sur les élections présidentielles du 2 mars dernier en Russie ont généralement été assez univoques : « manque de démocratie », «  opposition étouffée », « dérives vers le parti unique », « retour aux pratiques staliniennes », etc. Ces accusations ont maintes fois fait le tour des plateaux télés, les unes des journaux ou encore des nombreux blogs traitant de la Russie... Pourtant, le résultat de Dmitri Medvedev n’est que le reflet d’une évolution électorale très cohérente, stable et entamée dès 1991, année de l’instauration du suffrage universel direct, de l’effondrement de l’URSS, mais aussi l’année ou Boris Eltsine a été élu premier président de Russie ! Hé oui, la Russie est une "jeune" et vigoureuse démocratie souveraine...

Explications : l’échiquier politique occidental n’a pas du tout la même forme que l’échiquier politique russe. Dans la zone occidentale européenne ou anglo-saxonne, l’échiquier est marqué par des dualismes prononcés, généralement une opposition «  droite-gauche » ou encore « centre-extrêmes » voir éventuellement « partis libéraux-partis non libéraux ». Cette forme d’organisation de l’échiquier politique exclut totalement des alliances entre partis de droite et de gauche, ou entre partis du centre et les extrêmes, on peut dire que la segmentation politique est claire et tranchée et ne permet pas de « surprises ». Cette organisation politique est celle des États-Unis (démocrates vs républicains) ou de pays européens (droite vs gauche ET existence de partis extrémistes)...

Ce dualisme n’existe pas dans la Russie moderne (post-communiste). L’échiquier politique russe se compose lui d’une multitude de partis, très variés, mais que l’on peut rassembler dans trois cercles concentriques, en fonction de leur nature plus que des idées qu’ils prônent.

Le premier cercle, dit « cercle central » comprend les partis de gouvernements, généralement sans discernement de « droite ou de gauche ». Ce cercle central comprend généralement les alliances de partis de gouvernement, issus ou proches du Kremlin. Ce mouvement a été initié dès 1991, dès les premières élections « libres » de Russie, il comprend une alliance de partis que l’on pourrait qualifier de «  centro-pragmatiques » plutôt de centre droit (réformateur) sous l’ère Elstine (1991-1999) et de «  centro-patriote » sous l’ère Poutine (1999-2008), avec un fléchissement vers un axe patriotique de gauche. Le point commun de cette ligue de gouvernement est de regrouper des partis que l’on peut qualifier d’être globalement à tendance «  patriotique », les noms de partis qui depuis 1991 composent cette ligue parlent d’eux-mêmes : « Patrie », « Unité », « Notre Maison la Russie », « Notre Terre », « Russie juste », « Russie unie »...

Le poids de ce bloc central (ou bloc de gouvernement) que les Russes assimilent sans doute à juste titre à de la « stabilité » sociale (plus que politique) ne cesse d’augmenter à chaque élection : de 25 % aux législatives de 1999, à 40 % aux législatives de 2003 et enfin à 64 % aux élections de 2007. Le représentant de ce « cercle central », quant à lui, a aussi vu son score régulièrement augmenter aux élections présidentielles russes : de 35 % des voix en 1996, 52 % en 2000 et 70 % en 2004 et 2008.

Un « cercle périphérique » constitué de partis d’oppositions qui ont une solide assise électorale en Russie, des scores élevés et qui encadrent le « cercle central » sur l’échiquier politique. Deux sont principalement cités, l’Union populaire et démocratique de Russie (ou Parti communiste russe, donc plus à gauche sur l’échiquier) et le Parti libéral démocrate de Russie (parti néo-impérial, plutôt à droite de l’échiquier). Néanmoins, il en existe bien d’autres, notamment un Parti des entrepreneurs, un Parti nationaliste de gauche... mais ils ont rejoint en 2005 la coalition Russie unie du président Vladimir Poutine. Il faut noter que, en 1991 et 1996, le candidat de l’union populaire et patriotique de Russie (Guennadi Ziouganov) a fait jeu électoral égal avec le président Eltsine qui briguait un second mandat, celui ci ne devant son élection qu’au gain des voix des électeurs d’Alexandre Lebed. Enfin, en 1993, le Parti libéral démocrate de Russie (dirigé par Vladimir Jirinovski) à obtenu près d’¼ des suffrages aux élections législatives de Russie, devenant ainsi le premier parti politique à siéger à la Douma.

Enfin un « cercle marginal » existe, composé d’une kyrielle de partis tout à fait hétéroclites et qui comprend à la fois des partis ultraradicaux, extrémistes, tout comme des partis «  libéraux ». Parmi ces partis régulièrement présents aux échéances électorales des quinze dernières années, on peut citer « Le Parti agraire », « Iabloko », « L’Union des forces de droite », « Le Parti des régions » et de nombreux partis dits « indépendants ».

Il convient de s’arrêter sur cette variante appelée «  opposition libérale » par les commentateurs avisés, généralement occidentaux. Ces partis politiques généralement tournés vers l’Occident ne cesse de voir leur assise électorale diminuer de façon lente, mais régulière depuis 1991, époque où ceux-là mêmes occupaient les postes les plus importants du gouvernement Eltsine, avec les résultats que l’on connaît... Leur poids électoral est ainsi passé de presque 12 % aux élections législatives de 1993, 7 % aux élections législatives de 1995 et 1999, 4 % en 2003 et 2 % en 2006 (à comparer au 1,5 % du candidat libéral à l’élection présidentielle du 2 mars dernier).

Il y a pourtant une autre explication à cette érosion électorale que le fait entendu trop souvent selon lequel les Russes ne seraient pas démocrates ou que le Kremlin aurait censuré toute opposition...

En effet ces « partis d’opposition » se sont coalisés au sein d’une alliance intéressée dite « Alliance du désaccord », dirigée par deux hommes aux profils pourtant totalement différents, Gary Kasparov et E. Limonov. Cette alliance fondée sur l’anti-poutinisme primaire regroupe un tas d’associations et de partis politiques dont vous trouverez la liste là, qui jouent sur la carte de la déstabilisation médiatique sur le plan intérieur (organisation d’actions coup de poing systématiquement devant les caméras étrangères, manifestations qui dégénèrent uniquement lorsqu’elles ont été au préalable légalement refusées par les municipalités, etc.), ajoutez à cela les systématiques discours de M. Kasparov en anglais et l’on peut se demander les réels objectifs de ce dernier... Sur le plan extérieur, ces mouvements jouent sur les cordes sensibles de l’UE (atteintes aux droits de l’homme) et de l’Amérique (soutien aux révolutions orange, prises de positions anti-russes dans le Caucase ou l’Asie centrale...)

Curieuse opposition soi-disant libérale, composée des crânes rasés du PNB, des nostalgiques du goulag, d’anciens condamnés pour coup d’Etat, comme Limonov (qui a en outre la nationalité française), les associations politiques financées par les ONG démocrates américaines et le réseau SOROS, et des leaders membres de Think-Tanks US qui font des discours en... anglais au coeur de Moscou ! On est réellement en droit de se demander les raisons qui font que l’Occident y porte tellement d’attention lorsque l’on sait que les partis membres de cette alliance peinent à rassembler les conditions légales nécessaires pour se faire reconnaître comme étant des partis politiques russes, et que les associations, elles, ne constituent qu’une infime minorité de l’immense société civile russe, qui est par ailleurs très active. Le fait que Edouard Limonov ait la nationalité française et que Garry Kasparov soit régulièrement l’invité des plateaux télévisés américains est peut-être un début d’explication... Néanmoins, il faudrait peut-être expliquer un jour à Kasparov que ce sont les Russes qu’il faut convaincre (encore que...) et non les Américains et les Européens largement atteints par la kremlinophobie ambiante...

Il est à noter que deux partis principaux d’opposition ont refusé de rejoindre « L’Autre Russie » pour ne pas côtoyer les mouvements non démocratiques et violents qui s’y trouvent, il s’agit du parti "Iabloko" (dont l’évolution électorale si vous cliquez sur le lien démontre parfaitement la perte d’influence des partis "libéraux" en Russie moderne) et du parti "Union des forces de droite".

Pour la grande majorité des Russes, à la recherche de stabilité et d’ordre (après le terrible désordre des années 90), cela est tout sauf sérieux et surtout tout sauf crédible. Il faut rajouter que l’appellation libérale en Russie a aujourd’hui une connotation « pro-occidentale » qui est ouvertement décriée, cela depuis les années 1991 où le chaos sous l’ère Eltsine, et ses ministres souvent présentés comme « réformateurs/libéraux » a été assimilé dans l’inconscient collectif russe à «  libéralisation », « pillage économique » et « chaos social ».

Enfin pour finir, si Kasparov et consorts sont les garants de "l’opposition", ce n’est que pour les Occidentaux car ils restent très méconnus en Russie, mais c’est normal, en faisant campagne en anglais sur des plateaux télévisions de pays occidentaux, il est difficile de se faire "entendre" par le peuple russe, mais facile de se faire passer pour le chantre de la démocratie, devant des présentateurs complices et des téléspectateurs ignares.

Il est à noter que le mensonge ne marche que pour les Occidentaux en guise de sensation forte (et encore chez eux) puisque les scores des candidats du Kremlin chez les Russes de l’étranger (Allemagne, France, Angleterre, Royaume-Uni...) sont généralement « plus » élevés qu’en Russie... Il est difficile de croire que les urnes soient bourrées jusque dans les consulats et pourtant les voix des électeurs russes qui résident dans ces pays «  civilisés, libres et démocratiques » se portent plus naturellement vers les partis du Kremlin.

A méditer...


Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Nemo 27 mars 2008 12:43

    @ l’auteur,

    Connaissant personnellement la Russie, je suis heureux de voir enfin un article qui contrebalance quelque peu l’acception commune, répandue en Europe Occidentale, Poutine = Méchant KGB, les opposants = gentils démocrates.

    J’aimerai à ce sujet insister sur un point que vous évoquez sans trop le développer, à savoir le fait que les russes sont à la recherche de stabilité et d’ordre suite aux désordres des années 1990.

    Je tiens à rappeler à tous les nombreux lecteurs d’Agoravox, qui ne manqueront pas de s’acharner sur vous, suppôt d’un infâme dictateur exterminateur d’innocents tchétchènes, que durant les années 1990, la Russie était un véritable far-east, en proie à de multiples potentats locaux mafieux, qui ont mis le pays en coupe réglée, avec un pouvoir central quasi inexistant.

    Pendant ce temps, les grandes firmes occidentales s’en mettaient plein les poches, en encaissant les dollars sonnant et trébuchants de contrats d’exploitation de matières premières à des prix iniques, obtenus grâce à la corruption de quelques uns et à la collaboration ouverte avec la mafia russe. Et j’insiste sur ce point, les mêmes qui crient au loup en se lamentant de la manière dont Poutine les met au pas dans la renégociation de ces contrats, étaient ceux qui sans aucune vergogne collaboraient avec la mafia locale, l’alimentant à coups de valises de dollars.

    Transformer la Russie en une sorte de deuxième continent africain, avec des missiles nucléaires en plus ne sembler déranger personne. Sauf que les russes ne l’entendaient pas tout à fait de cette oreille.

    Alors lorsque Poutine est arrivé, avec un physique aussi engageant qu’une geôle de Lubianka, maniant l’Etat avec une main de fer dans un gant d’acier, je peux vous dire qu’ils étaient contents. Croyez-vous, vous les bien-pensants, que les russes se trouvaient heureux d’avoir pour chef d’Etat un alcoolique notoire, à qui l’on pouvait faire signer ce que l’on voulait du moment qu’on lui donnait une bouteille de vodka un peu avant ?

    Alors voilà, comme d’une part, c’est dans sa nature, et d’autre part, les mafieux ne comprennent que ce langage, Poutine a fait "dans la dentelle". Il a mis tout le monde au pas, et pour que tout le monde comprenne bien le message, il en a chopé un, qui avait le malheur de vouloir vendre des puits de pétroles russes à des américains, qui en plus était à l’époque l’homme le plus riche de Russie, et il l’a mis en taule, brisé en deux, lui et son Empire pétrolier.

    Et là, le message est bien passé. La force appartient à l’Etat russe, et à personne d’autre. Tous les petits dictateurs locaux ont été mis au pas, et la seule force qui vaille, c’est celle du pouvoir central. Et à tous ceux qui disent "c’est du pareil au même, on change un pouvoir inique par un autre pouvoir inique", n’oubliez pas que plus le pouvoir est petit, plus ceux qui le détiennent en abusent.

    En renégociant avec plus ou moins de finesse les contrats avec les compagnies étrangères, Poutine a ramené en Russie des capitaux qui partaient à l’étranger dans les poches des actionnaires des hedgesfunds, ceux que nombreux ici détestent - les mêmes qui détestent Poutine, souvent. De ce point de vue là, il a, avec d’autres méthodes, fait la même chose que nous français lorsque Danone était dans le viseur d’un acheteur étranger. Quand nous, en France, on se gargarise de patriotisme économique, Poutine acquiesce. Il fait pareil.

    Les américains ne sont pas en reste. Lorsque la Chine veut racheter une de leurs compagnies pétrolières, ils vont voter à la va-vite, pendant la nuit, une loi au Congrès pour empêcher ce rachat. On a souvent tendance à dénoncer les autres, mais il faut savoir balayer devant sa porte.

    Sur la question des élections elles-mêmes, franchement, je n’en sait trop rien. Ce qui est sûr, c’est qu’il y a forcément eu d’une manière ou d’une autre des bulletins de vote dans les chaussettes, comme à Perpignan. Mais là n’est pas l’important.

    L’important, c’est que Poutine a laissé la place à Medvedev, pour faire semblant de respecter la Constitution. Et c’est ce qu’on appelle un préalable. Cela veut dire que ceux qui suivront, plus tard, ne pourront pas se permettre de faire différemment.

    Aux Etats-Unis, rien dans la Constitution n’interdit de faire plus de deux mandats consécutifs (cf Roosevelt). C’est la pratique qui l’a imposé. Poutine inaugure une pratique, jusque là inconnue en Russie, celle de ne pas modifier la Constitution pour rester à la tête de l’Etat. Alors dans les faits, aujourd’hui, cela ne change pas grand chose, mais je vous donne rendez-vous dans 20 ans, vous les bons donneurs de leçon, et vous verrez que ce qu’il a fait est très important.

    Un pays de la taille de la Russie, cela ne se stabilise pas en un claquement de doigt. Ce pays n’a jamais connu la démocratie, les changements de pouvoirs se sont toujours déroulé dans le sang. Et pour couronner le tout, il a du en quelques années gérer une inversion totale du système de valeurs tout en passant d’un rôle de superpuissance à celui d’une proie pour des investisseurs occidentaux assoiffés de sang tendance Ponce Pilate.

    Alors si on regarde les autres scénarios possibles, eh bien l’on se dit que ce Poutine, aussi détestable que soit sa personne, est une bénédiction pour la Russie et pour la stabilité dans le monde. Contrairement à un G W Bush qui va foutre la merde un peu partout sur la surface terrestre.


    • TSS 27 mars 2008 14:03

      100% de votes positifs en Techetchenie me semble une reponse suffisante !!


      • TSS 27 mars 2008 14:08

        petite question à @Latsa

        par quelle miracle de pugnacité et de competence Poutine est il passé d’une fortune personnelle =à 0 à la 2ème fortune du continent européen en milliards de dollars ?


      • Alberjack Alberjack 27 mars 2008 17:10

        Poutine 2e fortune de l’Europe ! C’est vrai ça TSS ?


      • alcofribas48 27 mars 2008 15:30

        Qui est Alexandre Latsa ? Il a un profil bien evanescent sur son site (?).

        Alexandre, s’il te plaît, d’où viens-tu ? qui es-tu ? comment gagnes-tu ta vie ?

        Merci de nous éclairer.


        • Psykotik Psykotik 27 mars 2008 16:02

          Il faudrait se méfier, et je mets en garde les lecteurs de ton article, de la séduisante envie de sortir du "mainstream" des analyses sur la Russie.

          Car en sus de l’impasse sur les dictatures établies dans les régions russes (TSS relève à juste titre les "élections" tchétchènes), ton article comporte de nombreuses erreurs factuelles, dont seul la volonté idéologisante de défendre la politique du Kremlin peut l’expliquer :

          "Enfin pour finir, si Kasparov et consorts sont les garants de "l’opposition", ce n’est que pour les Occidentaux car ils restent très méconnus en Russie, mais c’est normal, en faisant campagne en anglais sur des plateaux télévisions de pays occidentaux, il est difficile de se faire "entendre" par le peuple russe, mais facile de se faire passer pour le chantre de la démocratie, devant des présentateurs complices et des téléspectateurs ignare"

          En même temps, quand Kasparov s’exprime, c’est soit 1 minute à 2h du matin (la seule plage horaire qui lui avait été laissée), soit dans la rue à travers des manifestations, où le pouvoir paye des opposants à Kasparov.

          La liberté d’expression, de pensée, politique, n’est pas négociable. Peu importe que la Russie soit plus stable sous une dictature ; sous Eltsine, la période "chaotique", ce n’était pas une démocratie non plus, mais une oligarchie. La Russie n’a jamais fait l’expérience de la démocratie, et à ma connaissance, le seul pays qui se soit embourbé dans la démocratie, c’est l’Algérie. Ca fait peu, pour justifier la mise en place d’une dictature népotiste en Russie.

          La peur de la démocratie, ce n’est que les gouvernements qui l’ont, pas les peuples. Il est toujours suspect de voir un citoyen la réclamer. Encore plus lorsqu’il la réclame pour une autre peuple.


          • Nemo 27 mars 2008 16:48

            La démocratie, elle met du temps pour s’implanter. Chez nous, français si prompts à donner des leçons au monde entier, je te rappelle qu’en 1961, la police parisienne balançait des arabes à la flotte pendant une manifestation. 1961. Ce n’est pas si loin. Et la première révolution, elle date quand même de 1789. Presque deux siècles après, on avait encore de sacrés progrès à faire (et je ne parle même pas de l’ORTF).

            Donc, avant de donner des leçons, balayons devant notre porte et attendons de voir comment ce peuple à la longue histoire va petit à petit s’acheminer vers une vraie démocratie. Mais si tu lâches tout de suite la démocratie, ce sont les plus forts et les plus puissants qui vont en prendre le contrôle pour leur bénéfice personnel (comme cela s’est passé sous Elstine).


          • 5A3N5D 27 mars 2008 17:46

            Alexandre Latska écrit en direct du Kremlin-Bicêtre.

            Cet article est à mourir de rire. Kasparov, "opposant" qui ne parlerait que l’américain ? Tout comme Anna Politkkovskaïa, ukrainienne née à New-York, sans doute ? C’est oublier bien vite la "diaspora russe" (qui envoie beaucoup d’argent à la famille, en Russie

            Le "Parti des régions" en Russie ? Ne serait- pas plutôt en Ukraine ? Lol !

            Ne confondez pas la "Marche du Désaccord", manifestation annuelle, avec un parti politique.

            Le Parti National Bolchevique, mouvement d’extrême gauche ? Non : fondé par Alexander Dugin, il s’agit d’un parti d’extrême droite, nationaliste, xénophobe, et interdit officiellement.

            Une petite vidéo sur le mouvement des "jeunesse poutiniennes" (nachis et autres crânes d’oeuf) chargés de prévenir toute tentative de révolution en Russie (les russes les appellent les "nachisti" (nazis.)

            http://www.dailymotion.com/video/x9ocq_poutine-les-nachis_news

            @ Nemo : ne vous donnez pas la peine de nous expliquer. Nous sommes tous des idiots et vous êtes un poutinolâtre convaincu.

            Un bel effort de l’auteur pour nous convaincre qu’une opposition libre existe en Russie, mais le résultat est plutôt décevant.

             

             


            • Alexandre Latsa Alexandre Latsa 27 mars 2008 19:59

              Bonjour

               

              Pour faire bref : je ne suis pas payé par le Kremlin pour traduire des articles, ni par les Serbes du Kosovo pour les défendre.

              Cher 5A3N5D, je me permets de revenir sur votre post :

              * Personne n’a prétendu que KASPAROV parlait que l’américain, mais que de parler Anglais lors de ces manifestations à Moscou ne pouvait que signifier que le message était destiné aux télévisions étrangères et non Russes. Imaginons un seul instant un candidat arrêté en france et qui se met a hurler en Chinois, nul ne doutera que son message est destiné aux ... télévisions Chinoises non ? :)

              * Anna Politovskaia n’est pas cité dans mon article. Je doute fortement cependant que le « Pouvoir » l’est fait assassiner, ou serait son interet ?

              * Le parti des régions en Ukraine est certes bien connu ! Le "parti des régions" en Russie ou "Régions russes" n’est pas le même, il s’agit du parti qui a obtenu 47 sièges aux législatives de 1999 (élections à la Douma) .. Une rapide recherche internet (wikipédia ou autres vous donnera rapidement les éclaircissements que vous attendez avec tant d’impatience) ..
              Vous avez juste confondu ces deux partis, ce n’est pas bien grave ...

              *Je n’ai jamais affirmé que la "marche du désaccord" était un parti, relisez plus attentivement : j’ai écrit : « les partis d’opposition se sont coalisés au sein d’une alliance intéressée dite Alliance du désaccord l’alliance du désaccord (avec un lien vers l’Autre Russie) .. Allusion imagée à la "marche du désaccord" ... Savez vous pourquoi ce nom d’ailleurs ? parce que le Kremlin a courant 2000 créé l’ancêtre en quelque sorte des NASHIS, l’organisation des « marcheurs ensembles » !

              * Le parti National Bolchevique d’extrême droite .. C’est discutable je pense, le symbole de la faucille et du marteau et l’appellation Bolchevique ne me semble pas à connotation d’extrême droite mais plutôt d’extrême gauche n’est ce pas ? Encore que ce parti rassemble plutôt des anarchistes, des cranes rasés de gauche et des adeptes de l’action coup de poing sans trop de connotation politique.
              Je précise que A.Douguine n’appartient pas au PNB, puisqu’en 1993 c’est le Front National Bolshevique qu’il créa avec E.limonov. Il a ensuite quitté ce FNB (1999 je pense) pour créer le mouvement EURASIE, et devenir conseiller proche de Vladimir Poutine. Ce n’est qu’alors que LIMONOV créa le PNB.
              Vous confondez FNB, PNB, et EURASIE.
              Quand au fait qu’il soit interdit, effectivement, c’est une des raisons pour laquelle les manifestations qu’il organise sont "réprimandées" .. Imagine t’on des mouvements politiques interdits organiser des manifestations au centre de Paris ?? 

              * Enfin les NASHIS, il me semble que c’est un mouvement qui lutte contre tous les extrémismes contrairement à ce que vous affirmez ... Mais je ne les connais pas personellement, je me réfère à leur site Internet ... Les Russes ne les appellent d’ailleurs pas NAZIS, si ce n’est l’infime minorité du désaccord ! Acceptez ce lien qui vous en dira plus sur les " Marcheurs du Kremlin "

               Vous allez voir, c’est bien plus "fiable" que Karl ZERO comme source ;))))

               


              • 5A3N5D 27 mars 2008 21:41

                Mon pauvre Sacha,

                "* Personne n’a prétendu que KASPAROV parlait que l’américain, mais que de parler Anglais lors de ces manifestations à Moscou ne pouvait que signifier que le message était destiné aux télévisions étrangères et non Russes. "

                Vous êtes décidément impayable : si vous saviez le nombre de russes qui comprennent l’anglais, vous comprendriez alors tout le ridicule de vos affirmations. Parler à la foule en anglais, c’est vous assurer que personne ne vous écoutera.

                Je n’ai pas envie de commenter le reste de votre intervention. Il y a trop de choses à dire. Je me contenterai de vous dire que démolir la presse occidentale (comme vous le faites pour Karl Zéro), c’est à peu près tout ce que sait faire le pouvoir russe actuel. Ainsi, les émeutes de banlieues de 2005 (en France) ont été montrées d’une façon assez curieuse : l’armée avait été déployée dans les rues de nos cités. Ça aussi, c’est de l’info. J’admets que les mêmes événements ont été montrés de la même façon aux USA. Mais ça reste quand même de la désinformation.

                Continuez avec votre Dugin, proche du pouvoir et néanmoins extrémiste de droite jusqu’au bout des ongles (voyez les relations qu’il entretient avec certains groupuscules occidentaux.) Je maintiens qu’il a été candidat du Parti National Bolchevique en 1995 à Pétersbourg ou dans la banlieue (je ne sais plus.)

                 

                 


              • Alexandre Latsa Alexandre Latsa 27 mars 2008 22:29

                Vous êtes décidément impayable : si vous saviez le nombre de russes qui comprennent l’anglais, vous comprendriez alors tout le ridicule de vos affirmations. Parler à la foule en anglais, c’est vous assurer que personne ne vous écoutera.

                C’est exactement ce que je dis en l’espece dans mon article ! Personne si ce n’est les journalistes de chaines Occidentales ... Nous sommes donc entièrement d’accord.


                Je n’ai pas envie de commenter le reste de votre intervention. Il y a trop de choses à dire. Je me contenterai de vous dire que démolir la presse occidentale (comme vous le faites pour Karl Zéro), c’est à peu près tout ce que sait faire le pouvoir russe actuel
                .

                Karl ZERO pour vous c’est donc la presse Occidentale ? ;))))
                Il me semble que le pouvoir Russe à rétabli l’ordre et que la croissance y est continue pour la 5ième ou 6ième année consécutive ! 
                Le patron de Merryl Linch ne vient t’il pas d’affirmer que la Russie était de loin le pays le plus stable de la BRIC ?


                Continuez avec votre Dugin, proche du pouvoir et néanmoins extrémiste de droite jusqu’au bout des ongles (voyez les relations qu’il entretient avec certains groupuscules occidentaux.) Je maintiens qu’il a été candidat du Parti National Bolchevique en 1995 à Pétersbourg ou dans la banlieue (je ne sais plus.)

                Ce n’est pas "mon" Douguine, qui d’ailleurs n’est pas cité dans mon blog, c’est vous qui en parlez ;) Et oui, il a été candidat en 1995, mais a l’époque c’était déjà le FNB puisque le manifeste du FNB a été signé en ... mai 1993 !!!! Néammoins, je doute que l’on puisse le ’qualifier’ comme quelqu’un d’êxtreme droite, illustrations :

                " Le néo-eurasisme de Douguine reprend ces idées mais il va plus loin. Il élève la théorie de Mackinder qui oppose « thalassocratie » et « tellurocratie », « île mondiale » (l’Amérique) et « terre mondiale » (l’Eurasie), à la hauteur d’une explication de l’histoire. La civilisation thalassocratique, anglo-saxonne, protestante, d’esprit capitaliste, serait irréductiblement opposée à la civilisation continentale, russe-eurasienne, orthodoxe et musulmane, d’esprit socialiste."

                ou encore

                " En avril 2001, Alexandre Douguine a créé le Mouvement social politique pan-russe Eurasia, qui s’appuie fortement sur les religions traditionnelles. Parmi ses dirigeants figurent le Mufti suprême de Russie Talgat Tadzhuddin, ainsi que des officiels bouddhistes et juifs (notamment le rabbin hassidique Avrom Schmulevich, dirigeant du mouvement Beat Artzein)".

                Cordialement


                • 5A3N5D 28 mars 2008 11:18

                  "Karl ZERO pour vous c’est donc la presse Occidentale ? ;)))) Il me semble que le pouvoir Russe à rétabli l’ordre et que la croissance y est continue pour la 5ième ou 6ième année consécutive ! Le patron de Merryl Linch ne vient t’il pas d’affirmer que la Russie était de loin le pays le plus stable de la BRIC ?"

                  Karl Zero n’est pas "la presse occidentale" mais il en fait partie. Cherchez un peu sur le net, et des vidéos de "nachis", vous en trouverez autant que vous voudrez, au combat comme à l’entraînement.

                  http://www.youtube.com/watch?v=LI4Q4RhvGNk

                  Parler d’ "ordre" en Russie, c’est se moquer du monde ! Parlez de terreur si vous voulez, mais pas d’ordre. Savez-vous que le 1er avril 2007, Poutine a pris un décret pour interdire totalement la présence des populations "bronzées" sur les foires et marchés, suite à des incidents racistes ? Malgré tout, entre le 1er janvier et le 21 mars 2008, il y a eu en Russie, 26 tués, 71 blessés dans des agressions racistes.

                  25 jeunes morts dans l’armée depuis le début de l’année, dont 17 par mauvais traitements et 8 par suicide. Deux journalistes assassinés la semaine dernière.

                  La croissance est en effet continue en Russie, mais ne repose que sur une chose : la vente de produits pétroliers. Il n’existe encore aucune industrie de transformation et l’agriculture ne "décolle pas". Et l’inflation à 14% fait que la vie est de plus en plus chère à Moscou et Petersbourg.

                  "Ce n’est pas "mon" Douguine, qui d’ailleurs n’est pas cité dans mon blog, c’est vous qui en parlez ;) Et oui, il a été candidat en 1995, mais a l’époque c’était déjà le FNB puisque le manifeste du FNB a été signé en ... mai 1993 !!!! Néammoins, je doute que l’on puisse le ’qualifier’ comme quelqu’un d’êxtreme droite, illustrations : "

                  Non, le FNB a été fondé en 1992 et le PNB en 1993. Dugin n’en est sorti qu’en 1999. Je vous laisse le soin de chercher les mouvements auxquels il est lié en Europe Occidentale, qu’il déteste d’ailleurs copieusement : trop "métissée" à son goût.

                  Ce guignol, est "persona non grata" en Ukraine pour propos insultants envers un chef d’état. Voilà un specimen de sa prose :

                  Оранжевый цвет - цвет растафарианизма, афро-наркотического мессианизма. Он вызывает психотропное воздействие. Показательно, что это цвет отсутствует в традиционной иконописи - его химический характер указывает на синтетические процессы, химию и галлюциногенные наркотики. Оранжевый - цвет т.н. "психоделической революции" и "лигалайз"-культуры. Обычно на оранжевом фоне изображаются стебли марихуаны.

                  Ющенко обращается к молодежи : "курни, браток", больше не надо будет работать. Это почти африканский стиль карго-культа - новая Украина мыслится как страна "делай, что захочешь !", а будешь жить как в Голландии. По сути это ультралиберальная программа. Ничего из этого, естественно, не получится, Украина станет глубокой и нищей периферией, кстати, ее скорее всего ни в какую Европу и не возьмут, так что "оранжевые" фанаты будут смиренно пить оставшийся от великой советской эпохи вагонный денатурат.

                   

                   

                   


                • 5A3N5D 28 mars 2008 11:19

                  M... !!! Les caractères cyrilliques ne passent pas !


                • Alexandre Latsa Alexandre Latsa 28 mars 2008 11:38

                  Karl Zero n’est pas "la presse occidentale" mais il en fait partie.
                  Ce qui ne fait pas pour autant de lui une "source fiable" ..
                  Lui et son frèrot d’extreme droite ... ;)

                  Parler d’ "ordre" en Russie, c’est se moquer du monde ! Parlez de terreur si vous voulez, mais pas d’ordre. Savez-vous que le 1er avril 2007, Poutine a pris un décret pour interdire totalement la présence des populations "bronzées" sur les foires et marchés, suite à des incidents racistes ?
                  Vous allez donc sans doute pouvoir me "trouver" ce décret ??????
                  Pour finalement vous apercevoir qu’il ne s’agit que d’un décret de réglementation des droits de "stands sur les marchés" en lien avec le droit de propriété et de résidence des villes dans lesquels ces marchés existent ! Rien avoir avec la couleur de peau ou l’origine ethnique !
                  Vous affabulez legerement ...

                  Malgré tout, entre le 1er janvier et le 21 mars 2008, il y a eu en Russie, 26 tués, 71 blessés dans des agressions racistes.
                  PERSONNE n’a dit que c’était parfait loin de la !!! Mais comparons à MOSCOU en 1996 .. La situation est en bonne voie .. Et je mantiens : l’ordre est revenu ...
                  Si vous n’en êtes pas convaincus c’est votre affaire (et votre droit) , il semble que les Russes eux le soient.

                  La croissance est en effet continue en Russie, mais ne repose que sur une chose : la vente de produits pétroliers. Il n’existe encore aucune industrie de transformation et l’agriculture ne "décolle pas". Et l’inflation à 14% fait que la vie est de plus en plus chère à Moscou et Petersbourg.
                  L’inflation n’est pas un "problème" si en parrallele le taux de croissance augmente et les salaires avec !

                  Je crois cependant avoir compris que c’est le gros chantier de Medvedev : diversifier l’économie au cas ou le cout des MP s’effondre ... Lisez son ITV sur mon Blog ....

                  A suivre !


                • Alexandre Latsa Alexandre Latsa 28 mars 2008 13:56

                  Karl Zero n’est pas "la presse occidentale" mais il en fait partie.
                  Bien sur mais entre ce guignol et son frère Basile (googlez ..), j’avoue que j’ai plus confiance dans l’analyse du patron de Merryl Linch .. Libre à vous de penser différemment ;)

                  Parler d’ "ordre" en Russie, c’est se moquer du monde ! Parlez de terreur si vous voulez, mais pas d’ordre. Savez-vous que le 1er avril 2007, Poutine a pris un décret pour interdire totalement la présence des populations "bronzées" sur les foires et marchés, suite à des incidents racistes ?
                  Ha bon ? Vous allez sans doute pouvoir nous trouver ce décret alors ... lol ...
                  Vous lisez le Russe ? Parceque sinon je vous le traduit, et en l’espece il ne contient évidemment AUCUNE référence à l’origine ethnique ou la couleur de peau mais régente les droits à vendre sur marché en lien avec les droits de propriété ... Je vous résume : la babouchka de TVER peut vendre au marché à TVER car elle y réside alors que le commercant Georgien ou Russe de Novossibirsk lui ne peut pas venir comme ca et vendre à tout va, il lui faut juste une authorisation ....
                  Vous affabulez un peu ;)

                  Malgré tout, entre le 1er janvier et le 21 mars 2008, il y a eu en Russie, 26 tués, 71 blessés dans des agressions racistes. 25 jeunes morts dans l’armée depuis le début de l’année, dont 17 par mauvais traitements et 8 par suicide. Deux journalistes assassinés la semaine dernière.
                  Personne n’a dit que c’etait parfait, mais que en comparaison à la la situation d’avant Poutine, ces faits divers tragiques n’entachent pas le "mieux" en cours... Mais libre à vous de ne pas être d’accord ! Quand aux journalistes c’est au Daguestan non ?

                  La croissance est en effet continue en Russie, mais ne repose que sur une chose : la vente de produits pétroliers. Il n’existe encore aucune industrie de transformation et l’agriculture ne "décolle pas". Et l’inflation à 14% fait que la vie est de plus en plus chère à Moscou et Petersbourg.
                  L’inflation n’est pas un problème en soi "si" dans le même temps, la croissance est forte et que les salaires augmentent ... Quand à la diversifiaction de l’économie (encore embryonnaire) c’est un des chantiers de Medvedev je crois avoir compris la ...

                  Non, le FNB a été fondé en 1992 et le PNB en 1993. Dugin n’en est sorti qu’en 1999. Je vous laisse le soin de chercher les mouvements auxquels il est lié en Europe Occidentale, qu’il déteste d’ailleurs copieusement : trop "métissée" à son goût. Ce guignol, est "persona non grata" en Ukraine pour propos insultants envers un chef d’état. Voilà un specimen de sa prose :
                  Dugin semble vous obséder .....Curieux !


                  • 5A3N5D 28 mars 2008 15:02

                    "Vous lisez le Russe ?"

                    Oui. 

                    "Parceque sinon je vous le traduit, et en l’espece il ne contient évidemment AUCUNE référence à l’origine ethnique ou la couleur de peau mais régente les droits à vendre sur marché en lien avec les droits de propriété ... "

                    Ce sera avec le plus grand plaisir !


                  • Alexandre Latsa Alexandre Latsa 28 mars 2008 20:09

                    Je reprends la fin de mon message, tentez de lire "attentivement" :

                    Vous écriviez ceci :

                    Parler d’ "ordre" en Russie, c’est se moquer du monde ! Parlez de terreur si vous voulez, mais pas d’ordre. Savez-vous que le 1er avril 2007, Poutine a pris un décret pour interdire totalement la présence des populations "bronzées" sur les foires et marchés, suite à des incidents racistes ?

                    Je vous ai répondu cela :

                    " Ha bon ? Vous allez sans doute pouvoir nous trouver ce décret alors ... lol ... Vous lisez le Russe ?
                    Parceque sinon je vous le traduis
                    ..."

                    ***

                    Je vous le traduis quand vous nous l’aurez fourni, ce décret qui classifie les gens selon leur couleur de peau ...
                    Remarquez au vu de la date (Den’ Duraka), c’état peut être une farce non ? ;)

                    Dans l’attente

                    Cordialement


                  • 5A3N5D 29 mars 2008 12:04

                    @ Sacha,

                    "Je vous le traduis quand vous nous l’aurez fourni, ce décret qui classifie les gens selon leur couleur de peau ... Remarquez au vu de la date (Den’ Duraka), c’état peut être une farce non ?

                    Vous pourtrez trouver le texte de ce décret à l’adresse suivante (j’espère que le lien fonctionnera.)

                    http://www.rg.ru/2006/11/16/kvota1-doc.html

                    Vous devriez éviter de regarder toujours la même chaîne de TV en Russie. En effet, vous ne semblez pas savoir que les russes et les membres de la Fédération de Russie doivent être porteurs d’un passeport intérieur. La nationalité des habitants est donc facile à vérifier, surtout par les "nachis" et autres bienfaiteurs de l’humanité.

                    Pour ce décret gouvernemental n°683 du 15 novembre 2006, il a été pris après les incidents de Kondopoga en Carélie en septembre 2006 et appliqué en deux temps : le 15 janvier 2007 (limitant le nombre d’étrangers sur les marchés à 40% et le 1er avril 2007 (0% d’étrangers sur les marchés.) Ce décret, sans bien sûr l’avouer, limite de façon très drastique l’accès aux marchés des non-russes, caucasiens notamment.

                    Eh, non, désolé, il ne s’agit en aucun cas d’une farce et je vous laisse à deviner lequel de nous deux est le plus "dourak". Mais, comme j’ai affaire à un poutinolâtre, je ne vois même pas l’intérêt de continuer cette discussion. Il est vrai que l’Occident est "décadent" et que la Russie, sachant conserver sa "race" est votre modèle de société. C’est votre choix et vous en êtes parfaitement libre.

                    Une petite vidéo devrait vous faire retrouver la mémoire : cet incident a été très bien exploité par tous les racistes que peut comporter le gouvernement de Poutine.

                    http://www.youtube.com/watch?v=7fotxKd_BvQ&feature=related 

                     


                  • 5A3N5D 29 mars 2008 14:43

                    "Je vous le traduis quand vous nous l’aurez fourni, ce décret qui classifie les gens selon leur couleur de peau ..."

                    Je crois qu’il est inutile d’argumenter avec vous, car vous reprenez des propos que je n’ai jamais tenus. C’est votre imagination qui vous joue des tours. Ou votre embrigadement.

                    Je n’ai jamais prétendu qu’il existait un décret "qui classifie les gens selon leur couleur de peau"... Apprenez à lire et revenez nous voir plus tard : j’ai parlé d’un décret limitant, puis interdisant aux non-russes de vendre leurs produits sur les marchés, lieu habituel d’approvisionnement des russes.

                    Et il se trouve que ces "non-russes" étaient, pour beaucoup, originaires du Caucase (les oranges poussent très mal en Sibérie.)

                     


                  • Alexandre Latsa Alexandre Latsa 29 mars 2008 18:41

                    bonsoir

                    Vous avez écrit :
                    Savez-vous que le 1er avril 2007, Poutine a pris un décret pour interdire totalement la présence des populations "bronzées" sur les foires et marché

                    Ce a quoi je vous ai répondu :
                    Le décret  ne contient évidemment AUCUNE référence à l’origine ethnique ou la couleur de peau mais régente les droits à vendre sur marché en lien avec les droits de propriété (= de résidence)... Je vous résume : la babouchka de TVER peut vendre au marché à TVER car elle y réside alors que le commercant Georgien ne peut pas venir comme ca et vendre à tout va, il lui faut juste une authorisation ....

                    Le décret différencie les "résidents" des "non résidents" sans aucune allusion à la couleur de peau.
                    Le décret permet à un Russe de Iakoutie (vous savez un Asien, ou un Eurasien) de vendre sur un marché alors qu’un Caucasien non Russe ( mais blanc) lui n’aura pas ce droit !

                    Par conséquent c’est donc exactement l’inverse de ce que vous affirmez !

                    Je maintient : le décret ne fait aucunement allusion à la couleur de la peau ou aux origines ethniques (ce que vous appellez les basanés) mais à la citoyenneté.

                    La Russie est un grand pays composé de peuples variés.
                    Vous affabulez complètement, et je vous invite à venir a Moscou et banlieue, ou ailleurs en Russie pour vérifier si il n’y a plus de "basanés" comme vous les appellez ...

                    Cordialement


                  • Alexandre Latsa Alexandre Latsa 29 mars 2008 19:18

                    re-bonsoir

                    Pour ne pas que nos nombreux lecteurs ne soient dans le doute et l’erreur, je reviens sur votre message concernant les passeports "intérieurs : extérieurs" !

                    Le passeport intérieur est le passeport Russe "standard" qui comprend la nationalité, vous avez parfaitement raison !
                    Par exemple, un Francais d’origine Arabe qui prend la nationalité Russe aura un passeport (Russe) interne mais avec sa nationalité, soit Francais (ce sera inscrit sur le passeport).
                    Dans le cas d’un Sibérien (imaginons un asiatique de Sibérie), il peut avoir un passeport interne avec sa nationalité si il en a une définie (ex une minorité comme les Bouriates, les Tchoutchkes ..) ou alors simplement avoir marqué "nationalité Russe"  !
                    Le passeport exterieur lui n’a de sens que si ce citoyen Russe se déplace "hors" de Russie.

                    Les gens dont vous parlez qui se seraient vu interdire de vendre sur les marchés ne sont simplement pas des citoyens Russes, qu’ils soient "basanés" ou pas (comme vous aimez à le préciser) ...

                    Aucun rapport avec la nationalité inscrite sur les passeports (intérieurs) des citoyens Russes ;)
                    Encore une fois, vous avez un peu tout confondu ..

                    **

                    Quand aux vidéo d’extreme droite dont vous envoyez les liens, ce sont celles du DPNI

                    Je vous rappelle que le DPNI est l’ennemi des mouvements antifascistes NASHI ou jeune garde .. Pour en être plus sur : lisez ceci  et surtout cela 

                    Puissent ces échanges vous être instructifs .. ;

                    Cordialement


                  • 5A3N5D 29 mars 2008 21:01

                    "Le décret différencie les "résidents" des "non résidents" sans aucune allusion à la couleur de peau. Le décret permet à un Russe de Iakoutie (vous savez un Asien, ou un Eurasien) de vendre sur un marché alors qu’un Caucasien non Russe ( mais blanc) lui n’aura pas ce droit !

                    Par conséquent c’est donc exactement l’inverse de ce que vous affirmez !

                    "Les gens dont vous parlez qui se seraient vu interdire de vendre sur les marchés ne sont simplement pas des citoyens Russes,"

                    Je ne vois pas où "c’est donc l’inverse de ce que j’affirme". Arrêtez d’essayer de noyer le poisson ! Bien sûr que ces gens ne sont pas citoyens russes et qu’ils n’ont pas les mêmes droits. Vous oubliez un petit "détail" : ils sont membres de la grande et glorieuse Fédération de Russie, qui est très jalouse de ses colonies (voir la Tchetchénie, l’Abkazie, l’Ossétie...) Les caucasiens sont effectivement blancs, mais ont les cheveux trops noirs et le teint trop hâlé pour certains habitants de Moscou ou de Petersbourg. Ils sont juste bons à fournir la main d’oeuvre sur les chantiers dans le bâtiment, du moment qu’ils se cachent la nuit.

                    Admettriez-vous que, par exemple, en Allemagne, un ressortissant de l’Union Européenne n’ait pas les mêmes droits qu’un allemand ? Non ? C’est pourtant ce que vous trouvez "normal" en Russie.

                    Au sein de la Fédération de Russie, il y a donc la Russie et des petites "républiques" (on va appeler ça comme ça par commodité) qui sont ni plus ni moins que des colonies de la Russie.

                    J’attends toujours la traduction du décret dont je vous ai donné le lien et dont vous avez même nié l’existence, en déformant mes propos. Merci pour les intervenants qui ne parlent pas le russe.

                    "La Russie est un grand pays composé de peuples variés."

                    Ah ? Vous avez remarqué ?

                    "Vous affabulez complètement, et je vous invite à venir a Moscou et banlieue, ou ailleurs en Russie pour vérifier si il n’y a plus de "basanés" comme vous les appellez ..."

                    Ben, désolé, mais je n’ai pas attendu vos conseils. Comme dit ci-dessus, il y a bien des "bazanés" mais ils ne sont pas en sécurité. Et je ne confonds nullement les mouvements "antifa" ou "SHARP" avec les autres, tous à la solde de Poutine. Merci pour votre lien sur le DNPI, mais, compte tenu de sa signification (Mouvement Contre l’Immigration Illégale), il s’agit bien d’un mouvement nationaliste et xénophobe. Désolé pour vous. 

                    Vous avez encore beaucoup de choses à apprendre, à commencer par le russe.

                     


                  • Alexandre Latsa Alexandre Latsa 29 mars 2008 22:57

                    Je ne vois pas où "c’est donc l’inverse de ce que j’affirme". Arrêtez d’essayer de noyer le poisson ! Bien sûr que ces gens ne sont pas citoyens russes et qu’ils n’ont pas les mêmes droits. Vous oubliez un petit "détail" : ils sont membres de la grande et glorieuse Fédération de Russie, qui est très jalouse de ses colonies (voir la Tchetchénie, l’Abkazie, l’Ossétie...) Les caucasiens sont effectivement blancs, mais ont les cheveux trops noirs et le teint trop hâlé pour certains habitants de Moscou ou de Petersbourg. Ils sont juste bons à fournir la main d’oeuvre sur les chantiers dans le bâtiment, du moment qu’ils se cachent la nuit.
                    La faille ;)
                    Vous confondez donc Tchétchénie (appartient à la fédération de Russie), et Abkazie (=n’appartient pas ’encore ?’ à la fédération de Russie ..) ... Lourde erreur ;)
                    Vous devez bien comprendre qu’il existe une différence entre les uns (Russes) et les autres (pas russes)

                    Quand à vos délires sur les couleurs de cheveux des uns et des autres, ou sur leurs teints de peau .... Vous devriez savoir que les Tchétchènes ont un "teint" bien plus Européen que nombre de Russes ..
                    Enfin personne ne se cache la nuit si ce n’est les Clandestins de quelque origine que ce soit ...
                    Vous dites donc n’importe quoi ;))))

                    Admettriez-vous que, par exemple, en Allemagne, un ressortissant de l’Union Européenne n’ait pas les mêmes droits qu’un allemand ?
                    Absolument pas, je suis justement en train de vous expliquez l’inverse !
                    A savoir qu’un Caucasien détenteur d’un passeport Russe avait autant de droit qu’un Russe de souche (détenteur du passeport Russe). Par contre un Caucasien, ou un Asiatique non détenteur de la nationalité Russe n’a pas plus de droit qu’un Francais ou un Allemand, ou un Chinois en Russie !!!!

                    Non ? C’est pourtant ce que vous trouvez "normal" en Russie.

                    Pouvez vous me "dire" ou j’aaurais affirmé cela ??

                    Au sein de la Fédération de Russie, il y a donc la Russie et des petites "républiques" (on va appeler ça comme ça par commodité) qui sont ni plus ni moins que des colonies de la Russie. J’attends toujours la traduction du décret dont je vous ai donné le lien et dont vous avez même nié l’existence, en déformant mes propos. Merci pour les intervenants qui ne parlent pas le russe.
                    J’ai nié l’existence de ce décret ? Et quand donc ?
                    J’ai nié votre délire quand aux couleurs de peau, c’est tout ...


                    Ben, désolé, mais je n’ai pas attendu vos conseils. Comme dit ci-dessus, il y a bien des "bazanés" mais ils ne sont pas en sécurité. Et je ne confonds nullement les mouvements "antifa" ou "SHARP" avec les autres, tous à la solde de Poutine. Merci pour votre lien sur le DNPI, mais, compte tenu de sa signification (Mouvement Contre l’Immigration Illégale), il s’agit bien d’un mouvement nationaliste et xénophobe. Désolé pour vous.
                    C’est précisemment ce que je vous dit ! Je vous ai dit : ’vous nous envoyez des liens d’extreme droite’ (à savoir le DPNI) mais que les mouvements pro kremlin actuel eux sont des mouvements anti fascistes ..
                    Libre à vous de soutenir "qui" vous voulez y compris l’extreme droite !
                    Essayez de ’comprendre’ ce que vous lisez ...
                    Bien sur peut etre que TOUT le monde se trompe et que vous vous savez tout ;)))

                    Vous avez encore beaucoup de choses à apprendre, à commencer par le russe.
                    Qui n’est que ma langue maternelle ;)))))))))))))

                    Tentez de lire attentivement ce que votre interlocuteur vous écrit afin de respecter les règles du débat , sinon c’est morose, vous passez votre temps à mal comprendre, accuser de contre vérités et ne pas comperndre ce que l’on vous dit ...
                    Tentez d’être plus attentif (comme à l’école) et allez vous détendre le 1ier avril (c’est la journée de l’humour ...)
                    ............ ;

                    Da Vstretchi !


                  • alcofribas48 28 mars 2008 16:48

                    Vinguieu, on l’aime la Russie ! C’est ça qui nousdonne le droit de causer dans le post !

                    Allez, allez, Russie, on l’attend de pied ferme en Europe, rogntoudjou, On peut toujours causer, la Russie, l’Asie, l’Oural et Port-Arthur et ... Sakhaline, et ... patières mremières. Bon, c’est bien la stratégie, mais il ne faut pas se disperser. (Antoine de Jomini) 

                    Russie, avec ton génie historique de la créativité (voir les maths, Kolmogoroff...), les langues (je n’ai JAMAIS rencontré à la surface de la planète de gens qui pouvaient parler aussi bien le français, sans AUCUN accent - salut belle Kira !), avec une connaissance très subtile de notre littérature, avec le génie de la fête et de l’amitié, du délire sain, les pieds sur la glace à manger des harengs fraîchement pêchés, en parlant de Pouchkine, Essenine, Blok, Akhmatova et Vissotsky et autres vidages de tête...

                    Sartibois, on n’attend que ça !!!

                    Arrêtons les poutinades caserno-spioniem... L’odeur de la graisse du cuir des bottes. Remugles de cachots de désespoir

                    Chez nous, ben ouais, souvenons-nous des extases bonaparto-napoléonniennes, boulangériennes, cavaillèsques, mcmahonesques (la gloire que Monk eût..., encu.ades despotico-éclairées,) http://en.wikipedia.org/wiki/George_Monck,_1st_Duke_of_Albemarle ), le caporalo-bonapartisme à prostate en bandoulière et de leurs assassinats impunis. Hune-Deuiille ! Avec le monstrueux quotidien du troupier russkof... (Ki ki justifie ça, officiellement ? Euh ? C’est beau le règlement.).

                    FSB/KGB, démocratie de l’Intelligence, abjection de la raison d’état, direct à la braguette. Lip service or blow job, same job.

                    Y sont bien éduqués, ces gensses-là. Doncques, éduquons, éduquons tout partout...

                    Aux tueurs de masse suaves qui maîtrisent les médias, fouteurs de m.rde qui ravitaillent (ou épargnent) les colonnes islamiques, sur les crêtes de l’Hymalayia, du Khirguistan à l’Uzbekistan pour acheter - bordures (Bordurie !) pourraves - la "paix tchétchène" et refouler la m.rde vers l’Afghanistan et plus loin.

                    Apprentis sorciers de longue pratique (lire : Persia in the Great Game. Sir Percy Sykes, explorer, consul, soldier, spy. London, John Murray, 2003 - point de vue British), pas les seuls bien sûr. Vieille, très vielle histoire qui cocotte l’imagination crapoteuse des écoles de guerre. Les Français, agaga agaga, l’Hafhriquhe de petits incapables, middle-class ineptes, sacrés cadres/chefs/adjudants là-bas... Ha ! Jésus !

                    Vois pas pourquoi à la méfiance naturelle vis à vis de nos crapules à nous, on oublierait les autres.

                    Connards en France, connards en Russie = même kombat !

                    Il y a toujours un sous-sbire servile pour prendre la défense des puissants (Ivan Labibine-Ossouzoff - Alphonse le pharmacien).

                    Na zdrowie, Gaspadin !

                    Alcofribas.

                     


                    • 5A3N5D 30 mars 2008 10:52

                      Sacha a écrit :

                      "Quand aux vidéo d’extreme droite dont vous envoyez les liens, ce sont celles du DPNI

                      Je vous rappelle que le DPNI est l’ennemi des mouvements antifascistes NASHI ou jeune garde .. Pour en être plus sur : lisez ceci et surtout cela"

                      "Je vous ai dit : ’vous nous envoyez des liens d’extreme droite’ (à savoir le DPNI) mais que les mouvements pro kremlin actuel eux sont des mouvements anti fascistes .. Libre à vous de soutenir "qui" vous voulez y compris l’extreme droite ! Essayez de ’comprendre’ ce que vous lisez ..."

                      Un mouvement d’extrême droite, ennemi des mouvements pro-kremlin, qui possède son site internet, son forum et tout. Et il n’est pas interdit ? Ça ne vous surprend pas ? Vous avez une once de logique en stock ? Tous ces mouvements plus ou moins puants (et il y en a une multitude) ont été fédérés par le Kremlin.

                      Les "Nashi", c’est bien connu, sont des mouvements antifascistes, surtout les groupes de combat. A mourir de rire !!!

                      "La faille ;) Vous confondez donc Tchétchénie (appartient à la fédération de Russie), et Abkazie (=n’appartient pas ’encore ?’ à la fédération de Russie ..) ... Lourde erreur ;) Vous devez bien comprendre qu’il existe une différence entre les uns (Russes) et les autres (pas russes) Quand à vos délires sur les couleurs de cheveux des uns et des autres, ou sur leurs teints de peau ...."

                      Vous êtes irrésistible : en effet, l’Abkasie n’est pas un pays mais une région de la Géorgie, mais Moscou fait tout son possible pour créer une sécession, peuplée de russes. Comme en Transdniestrie.

                      http://www.un.org/french/documents/view_doc.asp?symbol=S/RES/906(1994)

                      "A savoir qu’un Caucasien détenteur d’un passeport Russe avait autant de droit qu’un Russe de souche (détenteur du passeport Russe)."

                      Oui. Et il fait comment, le Caucasien, pour avoir un passeport russe, vu qu’il n’a pas la nationalité russe ? Je vais vous le dire : il n’a qu’une solution : frauder. Et vous le savez très bien. Mais les "jeunesses poutiniennes" veillent. Vous êtes décidément très mal informé pour quelqu’un qui veut informer les autres. 

                      "Tentez d’être plus attentif (comme à l’école) et allez vous détendre le 1ier avril (c’est la journée de l’humour ...) ............ ;"

                      Merci, j’ai déjà eu largement ma dose (d’humour) avec votre article. Tentez également de vous exprimer en français de façon claire, ce qui évitera toute mauvaise interprétation. Et je n’ai pas eu la traduction du décret "qui n’existe pas" que vous auriez eu plaisir à traduire et qui, de fait, interdit à tout étranger de vendre sur les marchés ouverts en Russie.

                      Au plaisir de ne plus jamais vous lire.

                       


                      • Alexandre Latsa Alexandre Latsa 30 mars 2008 18:42

                        Un mouvement d’extrême droite, ennemi des mouvements pro-kremlin, qui possède son site internet, son forum et tout. Et il n’est pas interdit ? Ça ne vous surprend pas ? 
                        Non, la preuve, des mouvements interdits comme le PNB ont aussi leurs sites ..
                        Vos dites n’importe quoi .. Vous tentez de jouer sur l’émotionnel et l chasse au ’racisme’ qui n’existe nul part sauf dans votre cerveau ..

                        Tous ces mouvements plus ou moins puants (et il y en a une multitude) ont été fédérés par le Kremlin.
                        Vous allez sans doute pouvoir nous prouver cela alors ?

                        Les "Nashi", c’est bien connu, sont des mouvements antifascistes, surtout les groupes de combat. A mourir de rire !!!
                        Bien sur, aucun rapport entre ’fascisme’ et ’combat’. Vous devez confondre Antifascisme et Pacifisme !!


                        Vous êtes irrésistible : en effet, l’Abkasie n’est pas un pays mais une région de la Géorgie
                        ,
                        C’est ce que je vous dit, rien à voir avec la Tchétchénie qui est une région de Russie .
                        Je recommence parceque vous semblez "long" à la détente :
                        TCHETCHENIE = région du caucase qui appartient à la fédération de Russie (des Caucasiens à passeports Russes ???? )
                        ABKAZIE = région de la Georgie dont les ressortissants ’ont’ en grande partie le passeport Russe, mais pas tous ! Il y a donc aussi des Abkazes qui n’ont pas le passeport Russe.
                        Suit cette conclusion : il existe des Caucasiens avec le passeport Russe et des Caucasiens sans passeport Russe.

                        http://www.un.org/french/docum...)
                        Le lien ne marche pas, ce doit être un signe :))


                        Oui. Et il fait comment, le Caucasien, pour avoir un passeport russe, vu qu’il n’a pas la nationalité russe ?

                        C
                        F raisonnement dessus ..

                        Maintenant peut etre que vous allez affirmer que il n’y a pas de Caucasien qui a la nationalité Russe ?


                        Merci, j’ai déjà eu largement ma dose (d’humour) avec votre article. Tentez également de vous exprimer en français de façon claire, ce qui évitera toute mauvaise interprétation. Et je n’ai pas eu la traduction du décret "qui n’existe pas" que vous auriez eu plaisir à traduire et qui, de fait, interdit à tout étranger de vendre sur les marchés ouverts en Russie.
                        Il m’est plaisant de lire cette phrase : oui , c’est cela ! Enfin vous revenez à la raison ..
                        Le décret limite les quotas ’d’étrangers’ (=non détenteurs d’un passeport Russe), sans aucune référence à la nationalité ou la couleur de peau.

                        Donc comme je vous le disais : la babouchka de Tver peut vendre sur le marché, et non le Georgien (celui qui n’a pas de passeport Russe) ... Donc c’est EXACTEMENT ce que je vous disais : il n’y a aucun rapport à la couleur de peau contrairement à ce que vous affirmez depuis le début
                        (je vous cite ) :
                        "Savez-vous que le 1er avril 2007, Poutine a pris un décret pour interdire totalement la présence des populations "bronzées" sur les foires et marchés"

                        Au plaisir de ne plus jamais vous lire.
                        Ca c’est votre affaire ;)

                        Soit vous êtes un âne (ce dont je doute) soit vous faite l’âne et à ce moment la, je me pose la question de vos motivations ...

                        Cordialement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès