Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > De plus en plus de gouttières sur la toiture d’EELV

De plus en plus de gouttières sur la toiture d’EELV

Après avoir espéré en l’efficacité de la dynamique du rassemblement des écologistes qui a abouti le 13 Novembre 2010 à Lyon à la nouvelle formation politique d’Europe Ecologie les Verts, où nous avions assisté, entre autre à la réconciliation, du MEI de WAECHTER et des Verts de DUFLOT après 16 ans de rupture. A la suite des élections européennes, Régionales, et cantonales après avoir cru qu’ils représenteraient désormais la force alternative au Parti Socialiste Europe Ecologie Les Verts est retombé de son piédestal suite à la débâcle d’Eva Joly, au premier tour des présidentielles.

 Au delà de cette campagne désastreuse, c’est l’intégrité même du mouvement qui s’est ébranlé dans le paysage politique. L’accord politique avec le PS, l’affligeante attitude de Cécile DUFLOT et de J. V. Pour obtenir un ministère et bien d’autres épisodes ont fait d’Europe Ecologie Les Verts un parti qui est de plus en plus assimilé à un parti satellite du PS et souffre désormais d’un déficit de légitimité comme porte-drapeau de l’écologie. Mais peut-il en être autrement quand , dans un rapport de force défavorable et sans contrat de gouvernance, Cécile DUFLOT est ministre du logement, alors que plutôt rénover on va démolir à tout va dans une overdose de béton, Pascal CANFIN ministre du développement, alors que le développement c'est fini, car la croissance est désormais impossible. Arnaud de Montebourg ministre du redressement productif, alors que le productivisme est ce que tous les écologistes combattons systématiquement depuis René Dumont... Jean-Marc AYRAULT, premier ministre, entre autre, de l'aéroport de Notre Dame des Landes...Le bouquet revenant au président de la république et son gouvernement qui tentent de persuader la terre entière que le salut est dans la croissance, alors que celle-ci EST IMPOSSIBLE du fait que la pire des crises est la crise écologique. Celle-ci est due essentiellement à une surpopulation qui entraîne dans les pays riches la dilapidation des ressources naturelles et des énergies fossiles qui vont devenir de plus en plus rares et de plus en plus chères, ce dont Le Président de la république et le PS n'ont toujours pas pris conscience.

A force de penser qu'ils pourront ‘’écologiser’’ la société, via le PS, c'est bien le PS qui vampirise EELV sans pour autant s'écologiser…

Non seulement la grogne et la contestation de la stratégie des dirigeants d’EELV se fait de plus en plus pressante au sein de l’organisation, au point de réclamer un congrès extraordinaire pour se remettre sur les rails avec une nouvelle équipe dirigeante, de ci et de la l’édifice d’EELV continue de prendre l’eau sous les orages du PS.

Par exemple, à Lyon Philippe MERIEUX, personnalité nationale responsable d’EELV qui bénéficie de l’investiture du PS au National, alors que COLLOMB le Maire de Lyon et faiseur de roitelets locaux soutien l’un de ses adjoints Radical de Gauche qui lui sert accessoirement de ‘’serpillière’’ pour ses grands travaux, notamment, le ‘’grand stade l’O.L. Land’’ auquel s’oppose tous les écologistes et une bonne partie de la population Lyonnaise. Voilà qu’un Maire d’arrondissement d’EELV, soutenu par 2 autres élu(e)s Verts refuse de soutenir MERIEU et participe au côté de COLLOMB et de son candidat à une conférence de presse perçue comme un soutien…Ce qui soulève, à juste titre, l’ire des responsables locaux, lesquels menacent l’impétrant d’exclusion…Y a de la joie, y a de la joie…

Le pire, c’est que, même avec cette réalité, sauf à être débarqués, les dirigeants d’EELV semble totalement frappés de cécité et ne changeront pas d’attitude, tellement persuadés d’être dans le vrai et de n’avoir que la seule légitimité dans le paysage de l’écologie politique.

Après les Présidentielles, avec de plus en plus de gouttières sur la toiture d’EELV, les législatives pourraient bien s’annoncer comme un second chemin de Damas… 


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Scual 21 mai 2012 12:13

    Effectivement EELV est selon moi mort politiquement.

    Sinon je tiens quand même à rappeler qu’il ne faut pas confondre production et productivisme.

    Il faut produire, et même le plus possible...

    Le problème c’est de faire propre et durable. C’est sûr que si on arrête de produire et donc qu’on meurt tous, on ne polluera plus, mais la solution est pire que le problème, ou plutôt ça abouti à la même chose. Il faut contraindre la production et le capital qui est son maître à obéir aux règles écologique que l’on décidera démocratiquement.

    Voila pourquoi, bien que balbutiant, l’écologie du FdG a tout de même ouvert la voie à une écologie nouvelle qui n’est pas utopique, comme le sont le « capitalisme vert » ou les théories des partisans du retour à la nature. Je crois que beaucoup d’électeurs écologistes ont choisi de voter FdG. Maintenant il serait intéressant de voir une vraie formation politique écologiste choisissant cette nouvelle voie rejoindre le FdG afin d’approfondir la question.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 mai 2012 13:42

      Dur dur l’écologisme... smiley
      « la pire des crises est la crise écologique. Celle-ci est due essentiellement à une surpopulation »

      Pas facile de faire entendre à l’humanité qu’il faut en finir avec l’humanité pour sauver la planète  smiley


      • leypanou 21 mai 2012 15:17

        @ Monsieur Daniel Martin,

        Vous semblez découvrir l’arrivisme et l’opportunisme. Comment voulez-vous que le maire d’arrondissement d’EELV avec 2 autres élus Verts ne soutiennent G Collomb, qu’ils pensent qu’il va gagner, alors que plus P Mérieu, c’est plus hypothétique ?

        La candidature de C Duflot dans une circonscription « sûre » de Paris a suffi à la discréditer définitivement je pense, et prouver une fois de plus si nécessaire que ce n’est qu’une opportuniste, préférant envoyer E Joly au casse-pipe, pour éventuellement aller au secours d’un bon score mais ne prenant pas de risque si « score catastrophique » il y a. Les propos qu’a eu A Lipietz à son égard sont à ce point révélateurs.

        EELV n’est qu’un parti comme les autres, alors faire de la politique autrement, c’est à d’autres ou aux naïfs qu’il le faut dire. Déjà, quand Y Jadot, E Joly et D Cohn-Bendit ont traité H Chavez de dictateur ou au moins de « mauvais exemple », cela situait déjà le niveau politique de dirigeants importants d’EELV. Quant à l’autre, le moustachu, J Bové, renseignez-vous comment il a parlé de son voyage à Cuba.


        • LE CHAT LE CHAT 21 mai 2012 15:59

          Eva Joly soutenant les bombardement en Libye et insultant les irlandais qui comme nous ont voté non aux traités concoctés par les eurocrates , voici la vraie nature de ces verts là .................


          • Daniel MARTIN Daniel MARTIN 21 mai 2012 16:29

            Quelques coquilles se sont glissées dans le texte en effet 2éme ligne du 2 éme paragraphe après DUFLOT il faut J.V. PLACE et il ne faut pas DE MONTEBOURG, mais seulement MONTEBOURG.. Concernant Pascal CANFIN son Ministère du Développement remplace l’ancien Ministère de la Coopération...Je persiste à penser que raisonner, en terme devloppement, notamment, pour les pays Africain qui aspirent à vivre selon le modèle Occidental, alors que ce n’est pas possible, est une hérésie et conduit à une nouvelle forme perverse de colonialisme .


            • bigglop bigglop 21 mai 2012 17:45

              Bonjour à tous,

              Et pendant ce temps, dans l’indifférence générale, le silence des médias et des politiques, le 14 mai 2012, les eurodéputés du Parlement Européen ont adopté le « Two Pack » modifiant le précédent Pacte de Stabilité et de Croissance.

              Dans ce « two pack » est incluse la trop fameuse règle d’or et toutes les mesures de renforcement des contrôles budgétaires y compris à moyen terme. Il vient compléter le TSCG et le « six-pack » et quand Hollande veut « renégocier » le pacte budgétaire avec son projet de Relance Européenne et de Contrôle démocratique, on peut douter légitimement de son honnêteté politique.

              Même Pascal Canfin, eurodéputé EELV, membre de la commission Affaires économiques et financières du Parlement Européen n’en a soufflé mot.

              Il est vrai qu’il vient d’être nommé Ministre délégué au développement du gouvernement Ayrault.

              http://contrelacour.over-blog.fr/article-les-eurodeputes-votent-la-regle-d-or-budgetaire-dans-l-indifference-generale-two-pack-105339860.html


              • lionel-pg44 21 mai 2012 18:02

                Il y a un vrai parti écologiste à gauche, c’est le Parti de Gauche, co-présidé par Martine Billard et Jean Luc Mélenchon. 


                • Marc JUTIER Marc JUTIER 21 mai 2012 18:45

                  Tellement vrai ... à mourir de rire ! merci pour cet éclaircissement sur la bonne ambiance qui règne dans ce parti ! ah ah ah !


                  • Didier Barthès 21 mai 2012 21:43

                    Excellent article qui met l’accent sur de vraies contradictions et met bien en cause le concept de croissance auquel s’accrochent tous les partis alors même que dans un monde fini, toute croissance (fut-elle peinte en vert) est condamnée. Nous devons trouver pour la société de demain sur une autre source d’équilibre que la fuite en avant vers toujours plus de biens, et des effectifs toujours plus nombreux.


                    • Abou Antoun Abou Antoun 22 mai 2012 00:11

                      .Le bouquet revenant au président de la république et son gouvernement qui tentent de persuader la terre entière que le salut est dans la croissance, alors que celle-ci EST IMPOSSIBLE du fait que la pire des crises est la crise écologique. Celle-ci est due essentiellement à une surpopulation qui entraîne dans les pays riches la dilapidation des ressources naturelles et des énergies fossiles qui vont devenir de plus en plus rares et de plus en plus chères, ce dont Le Président de la république et le PS n’ont toujours pas pris conscience.
                      Oui, l’auteur, vous avez tout compris. De deux choses l’une soit la nouvelle équipe n’a, elle, rien compris soit elle nous prend pour des cons. Je pense qu’en fait les gens comme Hollande ont l’esprit tellement formaté par leur cursus universitaire et leur parcours politique qu’ils sont incapables de penser autrement, de reconnaître les faits et de gérer la décroissance en inversant tous les réflexes, ce qui est douloureux et pas simple. Ils croient peut être à leurs mensonges, ce qui est le pire des cas de figure. Avec un fourbe on a une petite chance d’arriver à une solution, avec un ignorant, aucune !
                      « Le premier qui dit la vérité .... »
                      A la décharge de Hollande, aucun de ses concurrents n’était plus lucide que lui, et surtout pas les verts.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès