Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > De ses erreurs, l’Ump ne tire aucune leçon et réinvestit Sarkozy à la (...)

De ses erreurs, l’Ump ne tire aucune leçon et réinvestit Sarkozy à la tête de son clan !

On ne peut même pas dire qu’il s’agit d’une famille puisque la participation ne s’élève qu’à peine à plus de la moitié des inscrits prétendant appartenir à cette formation politique… Depuis sa défaite, ce parti politique qu’était devenue l’Ump, qui au départ se voulait composite, se retrouve à vivre reclus sur lui-même… avec à peine 158 000 des Français et certainement aussi qu’à peine la moitié de l’économie française ; dans les 60% également, comme le score du repêché Sarkozy, le reste étant entre les mains du Fn « bancaire » et bankstérisé depuis l’ère Giscard…

Nicolas Sarkozy se sent imbu d’un pouvoir absolu au sein de son ancienne formation politique qu’il voudrait transformer pour mieux en oublier ce qu’une nombreuse presse a communément décidé d’appeler « des casseroles » !… Assurément que ces élections pour la direction à venir d’un parti qui n’a pas d’avenir en constituent peut-être même la marmite, le chaudron, la foire aux empoignes, le forum aux calamités ; bref, l’Ump dont il était vraiment devenu difficile d’y déceler une quelconque splendeur, ne restitue, en somme, que ce qu’elle était dès le départ, à savoir, la poubelle du capitalisme !
 
Comme dans un futur récent qu’il aurait déjà vécu, Nicolas Sarkosy s’estime en visiteur approprié, jamais remis en cause, ni par lui-même, ni par cette presque moitié augmentée de ses sympathisants ; obligé, à ses yeux, de se hisser à nouveau sur son trône usé par les magouilles, ruiné dans des affaires sordides… Et qu’il ose envisager son retour à l’Élysée alors qu’au niveau du simple calcul de la participation à son show pour la direction se solde par le résultat fulgurant qui le place comme une 1/2 portion politique de sa formation, ou un simple 1/3 payant… François Fillon lui donnerait la réplique immédiatement que ça relativiserait le niveau des enjeux… Si des candidats ont la politique spectacle dans la peau, ce n’est pas sans retour de manivelle !… Ce piteux résultat, tant au niveau de la participation que des scores récoltés, en est la preuve irréfutable, qu’à droite et qui plus est à l’Ump, Sarkosy ne fait pas l’unanimité !… Lui qui voulait « rassembler » se retrouve presque seul… Abandonné par les élans qui mènent aux pires conneries, soudé sur lui-même mais pas dans l’ensemble du coeur des inscrits à l’Ump… du moins, ce qu’il en reste !… Comme de ces restes resservis les lendemains de fêtes pour ne pas déchanter mais qui en fait, à force de s’être exposés de trops longues semaines sous les feux brûlants de l’actualité politique, se retrouvent le jour des résultats, comme avariés !… Même pas besoin de lui amener ses godasses chez le cordonnier pour lui limer les talons, il se les rabotent lui-même !

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 3 décembre 2014 10:22

    Dans une autre intervention, je proposais un nouveau nom pour cette « famille » : les Atrides !


    • fred.foyn Le p’tit Charles 3 décembre 2014 11:24

      Ce qui est désolant ce sont les gens qui sont allé voter pour lui...100.000 décérébrés inscrits dans un parti politique.. ?

      Tous les Psys de la planète vous le dirons...c’est un grand malade..écoutez ses discours..regardez son comportement pour paraître changé..ses fausses attitudes et sa voix déformée doucereuse...merci merci beaucoup..les mots qu’il rabâche sans cesse..mais ses poings se crispent lors d’une intervention sur une estrade rehaussée..il ne peut s’en empêcher..le naturel revient au galop...Oui..un malade qui fut président-casseur revient par la niche du chien pour rebondir a la première place...
      Un malade... !

      • La cerise sur le gâteau 3 décembre 2014 11:30

        En quoi cet article diffère-t-il de celui ci  ?(pour ne citer qu’un exemple).

        (J’ai bien compris que c’était un sujet qui permettait de faire du chiffre et je ne milite absolument pas pour l’UMPS).


        • eric 3 décembre 2014 12:21

          Mort de rire.....

          Alors on reprend les chiffres et on contextualise.....

          Avec 64% des suffrages exprimés au sein de son propre parti, il vient d’être à peu prêt aussi « plébiscité » en interne que nombre de ses adversaires

          - Cambadelis élu avec 65% des voix...du bureau parlement du parti (400 personnes non représentatives), c’est à dire quelques centaines d’apparashiks, élus avant la contestation interne contre la politique hollande.

          - Melenchon, « désigné » par 63% des 600 apparatchik du PC comme candidat, mais confirmé par seulement 59% des 50 000 votants

          - Emmanuel Cosse elle, n’a recueillie que 53% ou 55 suivant les versions des suffrages parmi les 600 délégués....et cela n’ a pas été de la tarte...http://tempsreel.nouvelobs.com/poli...

          Mais avec 100 000 suffrages sur son seul nom, il représente plus de militants réels que le total de tous les militants de gauche réellement à jour de leur cotisation. Et il n’y a eu que 57% de votant....

           Derrière un score relatif en pourcentage comparable à celui des principaux leaders de partis de gauche, on a en réalité une marée militante au sein de ce qui reste de très loin, la principale force « civile civique citoyenne de France ». Pensez que cela représente plus aussi que la totalité des encartés Fn telle que revendiquée par ce parti.

          Hors Fn, l’UMP apparait comme le moins divisé des grands partis, parce que entre Mariton, Lemaire, Sarko, les divergences profondes....

          Avec la direction du plus grand parti de France, disposant d’un max d’élus, la perspective de peser sur les choix de candidats aux cantonales et régionales, un accès aux médias naturellement supérieur à tous ses rivaux compte tenu qu’il est le chef officiel, Sarko est dors et déjà à peu prêt assuré d’emporter d’éventuelles primaires.

          Et donc, il ne saurait y avoir d’incertitude que si l’électorat de gauche hésitait vraiment au second tour entre Le Pen et lui.

          Or, c’est un électorat extrêmement conservateurs et assez discipliné, qui peine à évoluer. Il se serine à lui même depuis 30 ans que le Fn, c’est Hitler. Ce n’est donc qu’à la marge qu’il votera pour Marine, au moins cette fois-ci

          La preuve ? Tout dans les comportement, les choix, les programmes de Hollande permettait d’anticiper la catastrophe actuelle, cela n’a pas empêché, même les « gauches de gauche » de voter pour lui au nom d’un TSS que nombreux regrettent déjà http://tempsreel.nouvelobs.com/bata...

          Ces gens sont souvent assez binaires et répétitifs dans leurs comportement. Le tout sauf le front est donc prévisible et assurera une victoire confortable de Sarko.

          Bref, si l’UMP est un « clan » alors les autres partis de gauche sont quoi ? les mots manquent...

          Une famille ? Même pas, une famille « redécomposée » peut être... ?


          • BA 3 décembre 2014 13:14

            Nicolas Sarkozy vient de payer 363 615 euros à son parti, l’UMP. Ce chèque sera ensuite remis au Trésor public.

            Si des militants UMP sont fauchés, ils savent ce qu’il leur reste à faire :

            ils peuvent demander de l’argent à leur chef.

            Nicolas Sarkozy est riche : il donne des conférences pour (entre autres) la banque américaine Goldman Sachs. Et il est payé 100 000 dollars la conférence.

            Sarkozy, conférencier pour Goldman Sachs.

            Le 3 juin 2013, l’ancien chef de l’État est invité à Londres par la banque de Wall Street à disserter sur la politique européenne. Depuis son départ de l’Élysée, Nicolas Sarkozy donne fréquemment des conférences pour les banquiers. Cette fréquentation assidue du monde bancaire, qui ne fait rien gratuitement, mérite qu’on y prête attention.

            http://www.mediapart.fr/journal/france/190413/nicolas-sarkozy-conferencier-pour-goldman-sachs

            Mercredi 3 décembre 2014 :

            La Commission nationale des comptes de campagne avait imposé à Nicolas Sarkozy de verser au Trésor public une somme égale au montant du dépassement de sa campagne, à savoir 363.615 euros. Selon les informations d’Europe 1, Nicolas Sarkozy a payé lui-même cette pénalité. Il a remis un chèque de ce montant au trésorier général de l’UMP.

            Une lettre datée du 1er décembre sera rendue publique pour expliquer les raisons de ce choix, qui est une initiative personnelle de Nicolas Sarkozy et non une obligation juridique, assure un de ses proches.

            "J’ai décidé d’assumer personnellement la charge financière de cette pénalité en vous faisant parvenir un chèque d’un montant de 363.615 euros, qui met la formation politique que je préside à l’abri de toutes contestations", écrit l’ancien président au trésorier de l’UMP, Jacques Laisne.

            http://www.europe1.fr/politique/penalite-de-campagne-sarkozy-a-paye-de-sa-poche-363-615-euros-a-l-ump-2307545


            • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 2014 13:18

              pareil au PS .....


              • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 2014 13:19

                de ses erreurs et de ses horreurs .....


                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 3 décembre 2014 16:54

                  Un ancien chef d’État qui met toute son influence pour squatter une formation politique orpheline...Sarkozy a bien un objectif inavoué !

                  Sincèrement je ne pense pas que les Français puissent répéter la même erreur qu’ils avaient commise en 2012 lorsqu’il avaient remplacé Sarkozy par Hollande ! Déboulonner Hollande en 2017 pour réinstaller Sarkozy là où il avait agacé 65 millions de Français durant cinq ans : Est-ce raisonnable, est-ce compréhensible, est-ce réellement envisageable : Franchement je ne crois pas que les Français sont à ce point bornés !

                  La solution à la crise est en dehors du Pendule Gauche-Droite !


                  • aimable 4 décembre 2014 15:12

                    de quoi se poser des questions sur la santé mentale des Français , je vous l’accorde !!!!!!


                  • Esprit Critique 3 décembre 2014 23:02

                    Le paiement de l’amende de 365000 euros par l’ UMP pour Sarko a été jugé valable , en son temps, par le directeur des services juridiques de Bercy. Avis porté En manuscrit sur le dossier.

                    Sarkozy n’a rien a craindre sur ce sujet, et l’argent qu’il verse reste L’UMP puisque c’est déjà payé. Fillon peut aller se faire voir. Par contre Sarko étant plein de fric, et l’UMP en Faillite, ça lui permet d’avoir l’air bon prince, et surtout il alimente la trésorerie de la boutique pour l’exploiter, a redorer son plastron. Chose qu’il peut-être réussir n’en déplaise a ceux que ça gène, perso je m’en bas les oreilles....


                    • ZenZoe ZenZoe 4 décembre 2014 10:58

                      Hollande et Sarkozy font tous les deux le même rêve : Marine le Pen sera forcément au second tour, et bien sûr chacun pense qu’il y sera aussi et pas l’autre. Du coup, l’élection sera dans la poche.
                      De toute façon, si ces trois-là arrivent bien en finalistes, et quel que soit le résultat, il y aura forcément 1 seul gagnant, et plus de 66 millions de perdants.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

UMP


Palmarès