Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Défendre les communes et les Conseils départementaux ! Le 19 septembre des (...)

Défendre les communes et les Conseils départementaux ! Le 19 septembre des élu(e)s descendent dans la rue…..

JPEG De plus en plus de maires, d’élus municipaux provenant de différents horizons refusent le regroupement forcé des communes et la disparition des conseils départementaux.

Cette mobilisation des élus est très forte en milieu rural car c’est là qu’est programmée la liquidation des communes mais elle prend de l’ampleur dans les villes.

NON ! CES ELUS NE SONT PAS DES RETROGRADES !

Comme tous les résistants, les maires et élus engagés dans ce combat de maintien d’un cadre acquis, né ici de et avec la République, sont parfois étiquetés de passéistes.

Ils ne refusent ni la fusion de communes, ni la coopération intercommunales.

Ce qu’ils n’acceptent pas c’est que tout soit décidé et imposé par les Préfets !

Voici l’appel de  Jean Bartholin et de Gétrard Schivardi

 

« Jean Bartholin conseiller départemental de la Loire

Gérard Schivardi maire de Mailhac

 

Aux élus attachés à la défense des communes et à libre coopération intercommunale

 

Cher( e ) collègue,

 

11 milliards d’euros de baisse des dotations de l’Etat en trois ans, 28 milliards cumulés, soit 30 % des ressources des communes ; 1 000 communes placées au bord de la faillite en conséquence de la mise en œuvre du pacte de responsabilité…

Et pour tenter d’en finir avec l’existence même des communes, les préfets préparent, pour la fin du mois de septembre, la mise en œuvre de la loi NOTRe avec la publication des nouveaux SDCI regroupant autoritairement les communes dans des communautés de 15 000 habitants, voire 405 000 habitants comme dans les Yvelines, en application de la loi Maptam, avec la suppression de milliers de postes de fonctionnaires territoriaux et la disparition des syndicats intercommunaux qui assurent le service public.

A l’issue du rassemblement, auquel nous avons participé avec 800 maires, organisé le 24 juin à l’Assemblée nationale à l’appel de l’AMRF, nous avons lancé un nouvel appel :

« Si les maires, les conseils municipaux et la population de ce pays, les employés territoriaux avec leurs organisations étaient appelés à manifester à Paris, là où cela se décide, pour exiger l’abrogation de la loi NOTRe et de la loi Maptam, des centaines de milliers répondraient à un tel appel. »

Samedi 19 septembre, l’AMF appelle les élus « à sensibiliser de 10 heures à 12 heures, sur place et dans chaque collectivité, les administrés aux conséquences de la baisse des dotations » et à dire « non à la disparition programmée des communes ».

Nous appelons nos collègues qui chercheront à se saisir de cette journée pour défendre leurs communes à signer massivement notre appel et à préparer la troisième rencontre nationale pour discuter des moyens à mettre en œuvre pour :

l’abrogation des lois Maptam et NOTRe,

le rétablissement de la libre coopération entre les communes,

l’annulation du plan de réduction des dotations aux communes et le rétablissement des moyens financiers leur permettant d’assurer leur libre administration et de faire vivre la démocratie de proximité,

l’obligation de l’Etat de donner aux conseils départementaux les moyens financiers d’assurer leurs compétences, à commencer par la solidarité sociale et territoriale.

Signez notre appel, participez à la troisième rencontre nationale.

https://democratiecommunes.wordpress.com/

Soyez assuré ( e ) cher ( e ) collègue de nos sentiments républicains les meilleurs .

Jean Bartholin, Gérard Schivardi »

 

Des élu(e)s qui ne partagent pas la même orientation politique se sont rassemblés et se rassemblent autour de cette initiative.

D’autres appels circulent…..

Il faut arriver à organiser un grand front républicain et faire échec au projet gouvernemental….

Ce projet gouvernemental est une réponse au diktat de l’Union Européenne qui estime qu’il y a trop de communes dans notre pays !?

 

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.17/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 18 septembre 2015 18:37

    Ce projet gouvernemental est une réponse au diktat de l’Union Européenne qui estime qu’il y a trop de communes dans notre pays !?

    Ceci n’est qu’un avatar parmi tant d’autres dans l’entreprise de démantèlement de notre cher pays.
    Ce qui m’interpelle c’est que les édiles réagissent , serait ce la perte de leur fauteuil qui les chagrine ? Que n’ont ils réagi aux innombrables agressions précédentes !

    Allez je vais encore faire le naïf, peut-être aiment ils la France après tout ?!  smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 septembre 2015 19:33

      @colere48
      La conséquence de l’impossibilité de nombreuses communes de boucler leur budget, sera la hausse des impôts locaux.


    • zygzornifle zygzornifle 19 septembre 2015 10:16

      @Fifi Brind_acier

      en fait c’est surtout eux et leur job qu’ils défendent avant tout .....


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2015 18:51

      @zygzornifle
      Vous voyez les choses par le petit bout de la lorgnette, il s’agit de rien de moins que la destruction programmée de l’ Etat français. Un rapport préconise la suppression des 36 000 communes.

      Le Monde diplomatique : « L’Etat en miettes dans l’Europe des euro-régions »


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 21 septembre 2015 09:34

      @zygzornifle

      bien sur que oui non contents d’utiliser 500000 CONSEILLERS BE
      NEVOLES ILS MOBILISENT 800000

      ASSOS POUR FAIRE LE BOULOT CAR SANS AUCUNE FORMATION ILS SONT INCOMPETENTS

      150000 ELUS REMUNERES CUMULARDS SENAT DEPUTES CONSEIILERS DEPART MAIRES DEVRAIENT NOUS DIRIGER MAIS A MOITIE SENILES OU ALCOOLIQUES ILS ONT DEJA DU MAL POUR DIRIGER LE JET DE PIPI AUX WC !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      combien ont des COUCHES SENIORS ???? LAMENTABLES NOS ELUS QUI BRASSENT DE L AIR !!!!!!!!!!!!


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 septembre 2015 19:32

      Ceci est la conséquence des exigences de la Commission européenne de faire de coupes sombres dans les finances publiques.
      ET de la volonté d’en finir avec l’organisation du territoire issue de la Révolution.
      Quand l’ UPR dit que l’ UE, c’est la fin de la Nation française, c’est exactement cela, détruire le cadre communal auquel les Français sont les plus attachés.


      Pour faire des économies ? CQFD. Par contre, nul ne mentionne ce que nous coûte le budget européen, et ses gaspillages. C’est un tel boxon, que la Cour des Comptes européenne refuse depuis 18 ans d’en valider le budget !

      L’UPR soutient le mouvement des Maires du 19 Septembre. 

      • Garance 18 septembre 2015 21:35

        Les maires viennent de comprendre que qui ne devait leur couter que «  quelques millions d’euros » ( dixit Sapin et sa pine à entuber le problo ) à accueillir les djihadistes de demain va en fait leur couter des milliards


        Alors ils râlent ( pour la frime ) parce que la solution ils l’ont déjà : augmenter les impôts locaux que devront payer les chiens de payants qui ont voter pour eux afin qu’ils le fassent sur ordres des pourris qui nous gouvernent qu’eux-mêmes ont mis à la (bonne) place ou ils sont

        Ainsi va la vie en socialie fasciste 

        • Garance 19 septembre 2015 04:49

          Tiens.. !!!!.....qu’est-ce je vous disais ?


          Ca ne traine pas : il y a du réactif pour une fois : 


          Ils sont forts....ils font trés forts nos édiles « frondeurs »

          Ah.. !!!....les vaches... !!!!.....à ce niveau-là : c’est du grand art..... !!!!!

          Pendant c’temps là : Pépére est en campagne pour se faire réélire.... !!!!

          Pincez-moi : je rêve......ou plutôt ....je cauchemardise.....

          Ainsi continue la vie en socialie....

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2015 06:25

          @Garance
          Vous racontez n’importe quoi, la baisse de la dotation de l’ Etat aux Collectivités locales est prévue depuis le début 2014. C’est l’application des directives de la Commission européenne de réduction des dépenses publiques.


        • Spider 19 septembre 2015 01:04

          Certes, il y a beaucoup de communes, mais ce ne sont pas les petites communes qui dépensent le plus et qui font le plus d’excès au niveau budgétaire, mais bien les plus grosses communes qui ont emprunté à tout va, qui ont un personnel pléthorique, qui sont aux mains de partis politiques et donc servent aussi de machine à cash pour alimenter les partis et aussi leur cagnotte personnelle par la même occasion .. voir la mairie de Puteaux (92), Levallois (92) et autres dont les élus devraient être débarqués de leur mandat d’élu et poursuivis ; Une commune ne peut pas être un état dans l’état et les maires ne devraient pas être seuls maîtres dans leur commune.
          Les économies sont possibles dans les communes et à grande échelle, le taux d’absentéisme du personnel y est trop important, de multiples postes pourraient être partagés entre les communes pour les moins importantes et des services pourraient être partagés entre plusieurs communes au lieu d’avoir chacun les siens. Il y a aussi les systèmes informatiques et de gestion qui faute d’être communs occasionnent des frais trop importants.
          Ceci dit, il y a aussi des économies d’échelle importantes qui pourraient être faites et dont personne ne parlent et au niveau des préfets et la palanquée de préfets hors cadre qui sont continuent d’être nommés et non affectés à des postes.
          Et tout cela n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan des dépenses, parce qu’il y en a bien d’autres dont les dépenses sont énormes et qui pourraient être réduites ou carrément supprimés (voir les diverses associations qui ne servent à rien, par exemple l’association des Français de l’Etranger dont l’effectif a été plus que doublé à la fin du quinquennat Sarkozy, les députés de l’étranger qui ne servent à rien, les postes dans les ambassades qui ne servent à rien .. etc etc etc)


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2015 06:29

            @Spider
            En théorie vous avez raison, en pratique, vos propositions ne feront qu’augmenter le chômage. Bien des familles ne survivent, en particulier dans l’agriculture, que grâce à un salaire fixe dans la fonction publique.
             


          • Jeussey de Sourcesûre Rascar-Capac 19 septembre 2015 07:45

            @Fifi Brind_acier

            c’est le serpent qui se mord la queue !
            Sont-ce les impots de ces familles qui financent leurs salaires de fonctionnaires ?

          • Spider 19 septembre 2015 17:17

            @Fifi Brind_acier

            Si les agriculteurs faisaient de l’élevage de qualité, ils s’en sortirait bien mieux qu’avec le porc type industriel.
            Ceci dit, ce ne sont pas les petits postes de fonctionnaires qui grèvent les budgets de l’Etat, mais ceux de beaucoup les copains qu’on case de ci de là et qui sont des postes à haut salaire .. eh oui, même dans la fonction publique, certains se font des couilles en or et ceux d’en bas ne le savent pas.
            Tout cela pourrait être beaucoup mieux organisé en partageant les moyens en personnel et en matériel .. Chez moi, une petite commune de 300 habitants, donc avec un petit budget, les habitants collaborent activement à l’entretien de la commune, balaient le trottoir devant chez eux, pas d’employé municipaux, lorsqu’il neige, chacun déneige sa partie de trottoir et de rue (et personne ne râle), tout le monde trie ses déchets ménagers, beaucoup font leur compost, ce qui réduit les déchets ménagers .. il y a aussi des accords avec les communes voisines pour le ramassage une fois par semaine, deux fois en été ... toute cette collaboration des habitants font baisser les charges de la commune .. Alors bien sûr ce qui est faisable dans une petite commune n’est pas forcément applicable dans une plus grande commune, mais si les gens y mettaient un peu du leur au lieu d’attendre que des employés municipaux le fasse, çà irait déjà nettement mieux. Les grosse communes ont aussi des budgets communication de plus en plus importants, tout cela pourrait être considérablement réduit, et on ne parle pas des diverses magouilles des élus au niveau politique et qui sont payées par le contribuable.
            Les gens sont aussi de plus en plus faignants .. que les maires facturent les déchets ménagers au poids, on verra si les contribuables ne seront pas obligés de faire quelques économies et de jeter moins.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2015 18:56

            @Spider
            Si les agriculteurs n’avaient pas fait confiance à la FNSEA, au Crédit agricole, aux Conseillers agricoles, à l’ Europe de la PAC, ils ne se seraient pas endettés. Si vous voulez bien payer leurs dettes et leur avance de l’argent, ils pourront sans doute se reconvertir...


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 22 septembre 2015 10:25

             pour l’état et surtout les hopitaux - 30%

            les fonctionnaIres territoriaux augmentent de 30%

            bizarre y a un truc pour embaucher le fiston le cousin la maitresse et ses enfants !

            VIVENT LES RIPOUXBLICAINS COMMUNAUX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

            3000 COMMUNES VITE AVANT QU ILS NOUS RUINENT : impots communaux doublés pour faire des GRANDES communes de 2000 HB POUR LES COMMUNAUTES DE COMMUNES 15000

            on garde les DEUX et on se fracasse contre un MUR EN BETON : LE NEPOTISME !!!!


          • Jeussey de Sourcesûre Rascar-Capac 19 septembre 2015 07:43

            l acharnement thérapeutique pour la survie des petites communes n"a pour but que le maintien de grands électeurs conservateurs et d’un découpage électoral anti-démocratique, le contraire de la proportionnelle. La résistance au changement n’est pas génératrice de progrès. 


            Le maintien de structures inutiles parce que privées de compétences transférées aux comcom et autres groupements n’a comme conséquences que d’aggraver les charges du secteur public sans contrepartie productive.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2015 07:54

              @Rascar-Capac
              Les services publics n’ont à être ni productifs ni rentables. Ils servent l’Etat dans son fonctionnement.
              Les pays qui négligent leurs services publics sont rongés par la corruption, comme dans les anciens pays de l’ Est ou en Grèce par exemple, où tout s’achète, y compris sur le plan fiscal.


              Essayez en France d’aller corrompre les agents du fisc... Il y a très peu de corruption dans les services publics en France. Parce que le statut des fonctionnaires est protecteur et que les agents, en échange, servent l’ Etat loyalement.

              Mais comme le but de l’ UE, c’est d’en finir avec l’échelon national, pour diriger directement les euro-Régions, il est normal que le statut de la fonction publique en France soit détruit à plus ou moins long terme, ainsi que les services publics.

            • Jeussey de Sourcesûre Rascar-Capac 19 septembre 2015 08:15

              @Fifi Brind_acier

              1. la rentabilité n’est pas la profitabilité : les services publics doivent avoir une rentbilité sociale, c’est-à-dire être utiles. S’ils ne le sont pas ce sont des parasites

              2. créer des emplois de fonctionnaires crée des charges et des impôts financés par les secteurs qui produisent des richesses (et qui peuvent être publics comme la SNCF, la Poste et EDF). Avoir recours à la création de postes inutiles por résorber le chômage est aussi absurede que de fonder l’économie sur la finance et non la production

              3. heureusement que les fonctionnaires ne sont pas (trop) corrmpus, parceque les ministres le sont : Cahuzac, Worms, etc

              4. arrêtez de nous servir la tarte à la crème du complot européiste. Certaines analyses comme les intérêts transnationaux des groupes privés sont pertinents, mais le rejet de cette saloperie ne doit pas justifier la sclérose.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2015 19:02

              @Rascar-Capac
              Il n’y a aucune complot européiste, les euro-régions sont connues de tous ceux qui cherchent les bonnes informations : « Les Etats en miettes dans l’ Europe des euro-régions » La destruction programmée de la France, c’est tellement énorme, que même avec les textes européens et les preuves sous le nez, il y a en encore qui nient l’évidence.


            • fred.foyn Le p’tit Charles 19 septembre 2015 07:48
              Défendre les communes et les Conseils départementaux ?...Vous savez les « machins » qui ont fait explosé le portefeuille des Français depuis les années 2.000 de plus de 40%...Des bandits..la mafia au pouvoir qui dilapide notre argent...Virez les ça urge... !

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2015 07:56

                @Le p’tit Charles
                Allez donc voir dans les pays dont les services publics sont négligés, c’est la corruption à tous les étages. Cf le cadastre en Grèce.


              • rocla+ rocla+ 19 septembre 2015 08:11
                Bonjouir Fifine ,


                Vous devriez vraiment essayer le sexe , ça apaise quand on baise . 

                Une vingtaine de commentaires dans le fil des commentaires sont de vous 
                matin à 8 heures . 

                Avez vous vu ma proposition hier soir ?

                Tendrement à vois .

                Capitaine Haddock 


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2015 19:05

                  @Laissebéton
                  Laisse béton, c’est le cas de le dire ! Personne ne retient à l’ UPR quelqu’un qui préfère être ailleurs...
                  Chaque jour , c’est entre 15 et 20 adhésions de plus à l’ UPR, alors un de plus ou de moins...


                • Michel DROUET Michel DROUET 19 septembre 2015 08:33


                  @CHALOT

                  "De plus en plus de maires, d’élus municipaux provenant de différents horizons refusent le regroupement forcé des communes et la disparition des conseils départementaux."

                  Tout est dit : ce sont les élus qui ne veulent pas perdre leur hochet.

                  Et si on expliquait un peu mieux les choses aux citoyens en proposant une alternative ?
                  Faire le pari de l’intelligence et de l’éducation populaire, cela devrait vous parler.

                  Je pense que les citoyens méritent mieux que la manipulation d’un lobby d’élus pilotés en sous main par les sénateurs.


                  • zygzornifle zygzornifle 19 septembre 2015 10:15

                    chic pour une fois on va enfin les apercevoir en vrai en dehors d’un banquet , d’une inauguration ou des caméras .... j’espère que le père Valls leur lâchera les gendarmes mobiles sur le dos ça leur fera du shiatsu gratuit ....


                    • Trelawney Trelawney 19 septembre 2015 10:46

                      Ils ne refusent ni la fusion de communes, ni la coopération intercommunales.

                      On ajoute deux principes qui se contredisent, parce que « coopération intercommunales » ne veut strictement rien dire. Après tout quand une commune envoie sa troupe de majorettes pour la fête de la commune d’à coté c’est de la coopération intercommunales.

                      Alors combien de fusion de commune en France ? Je n’en connais qu’une et une seule : Beaugé en Anjou où les 13 communes du canton entier ont fusionné. Ailleurs nada walouhh peau de bal.

                      Je serais Hollande ce serait 0 euro 0 centime pour les communes. Quelles se démerdent avec leurs déficits chroniques. Et si elles veulent faire des économies, qu’elles commencent par licencier une partie de leur effectif pléthorique


                      • Michel DROUET Michel DROUET 19 septembre 2015 11:04

                        @Trelawney
                        En fait la dernière loi sur les fusions de communes votée par le Parlement, n’était là que pour mieux refuser le projet du gouvernement sur les intercommunalités et leurs seuils de population.
                        Il y a eu beaucoup de textes sur les fusions ou les communes nouvelles, mais cela n’a jamais rien donné : les Maires ne sont pas des partageux, et ils ne veulent surtout pas perdre leur place.
                        C’est pourquoi ils font de l’agitation aujourd’hui dans les rues, pour masquer leur inconséquence.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2015 19:07

                        @Michel DROUET
                        Les Maires sont les élus préférés des Français, on ne leur a jamais demandé leur avis sur ce charivari, soit disant pour faire des économies. CQFD


                      • zygzornifle zygzornifle 19 septembre 2015 13:46

                        ces élus pour la majeur partie sont des faux-culs .....
                        quand faudra augmenter ils seront les premier a le faire et cette fois ci ils auront une excuse ....


                        • Jason Jason 19 septembre 2015 14:36

                          Défendre les communes dans leur fonctionnement actuel, c’est prendre les contribuables pour des vaches à lait !

                          Rappelons qu’il y a en France 36.600 communes dont 21.000 de moins de 1.000 habitants. Les maires sont investis de pouvoirs très variés, cela s’appelle la compétence universelle et beaucoup en ont profité pour faire un peu n’importe quoi. La fusion des très petites communes, de moins de 500 habitants aurait dû se produire il y a au moins 30 ans. Beaucoup se plaignent du millefeuille, mais à condition que l’argent continue à tomber du ciel. Et que ce soit « le Système », donc le voisin, qui paie.

                          Rappelons qu’il existe en France entre 200 et 300 taxes diverses, rendant la fiscalité parfaitement opaque. Depuis la fin des 30 (en fait environ 25, de 1948 à 1973) glorieuses, l’habitude est restée de demander de l’argent « à l’Etat » sans jamais se soucier d’où venait cet argent ou de l’impact économique et social de ces demandes. Chacun allait vociférer, pleurer, menacer, intriguer, manifester, tout était permis pour avoir un morceau du gâteau national.

                          Eh bien, il se trouve que la fin de la récréation est maintenant sifflée. les vaches grasses ont été mangées. Devinez ce qui reste ?


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2015 19:13

                            @Jason
                            Il reste des contribuables qui vont payer plus d’impôts locaux, pour que vous ayez de l’eau au robinet, des aides financières aux écoles primaires et aux transports scolaires, de l’entretien des rues et des espaces verts, une vie associative etc


                          • Jason Jason 19 septembre 2015 19:44

                            @Fifi Brind_acier
                            Les maires se sentent tout puissants dans leur fief. Il faudra qu’ils changent de modèle et qu’ils justifient les augmentations d’impôts et qu’ils adoptent un comportement plus démocratique. La manne gouvernementale, en se faisant plus rare, les mettra en face de leurs responsabilités directes devant les administrés.

                            Finis les ronds-points, les rénovations de bâtiments inutiles, les parkings (trop) fleuris.

                            La France manque d’argent, et jusque-là, ils continuaient à dépenser avec cet état d’esprit que, s’ils ne demandaient rien, on ne leur donnerait rien. Là, face aux habitants, ils seront obligés de s’expliquer et d’arbitrer prudemment. Les séances de conseils municipaux seront sans doute plus houleuses et mieux fréquentées.

                            Les communes en seront plus démocratiques, même si le prix à payer peut paraître salé.


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 septembre 2015 06:44

                            @Jason
                            Vous ne profitez pas des subventions aux écoles de musique ?
                            Vous ne profitez pas des installations sportives ?
                            Vous ne profitez pas des jardins publics ?
                            Vous ne profitez pas des services sociaux ?
                            Vous ne profitez pas des écoles primaires ?
                            Qui vide vos poubelles et entretient la voirie ?
                            Si vous trouvez que votre Maire ne convient pas, et gaspille l’argent public, montez une liste et présente-vous.


                          • Jason Jason 20 septembre 2015 11:18

                            @Fifi Brind_acier

                            Vous êtes de mauvaise foi. Je parle des dépenses inutiles. Je suis tout à fait favorable à plus de démocratie et de responsabilité. Réfléchissez. L’époque de la vache à lait va être révolue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès