Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Déficit des régimes de retraites : Et si on parlait de celui des députés (...)

Déficit des régimes de retraites : Et si on parlait de celui des députés ?

Les députés et sénateurs vont décider de l’avenir des régimes de retraites. Le déficit actuel et futur, mis en avant par les élus, justifie à leurs yeux des réformes drastiques. Réformes qui semblent ne pas s’appliquer au déficit chronique de leur propre régime !

Les députés devraient donner leur réponse le 15 septembre sur l’ensemble du projet de loi. Les sénateurs devraient le faire, à leur tour en octobre. Le gouvernement de son côté ambitionne de le faire adopter définitivement début novembre.

Cette précipitation est due en grande partie à l’annonce du 17 août dernier, de l’Agence de notation Moody’s qui signalait que " Etats-Unis, l’Angleterre, l’Alllemagne et la France restent bien positionnées " mais que : " ces pays se sont malgré tout rapprochés de la note de dégradation" et l’agence d’expliquer : " Partir plus tard à la retraite augmentera le revenu disponible des salariés, réduira donc leur épargne, ce qui stimulera la consommation donc la croissance " - Source Marianne2

En gros, si vous voulez conserver votre note AAA, dépêchez-vous de "réformer" les retraites !

Cette mise en demeure, acceptée sans condition, par le gouvernement, va pourtant toucher tous les salariés nés après le 1er juillet 1951 comme l’indique Marc Darnault, associé au cabinet de conseil Optimaretraite.

Celui-ci confirme que : " Cette réforme est marquée par l’urgence" et ajoute que : " En reportant l’âge de la retraite le gouvernement réalise très rapidement des économies et brise le symbole des 60 ans. Il lui sera ensuite plus facile d’agir sur d’autres paramètres en augmentant, par exemple, la durée de cotisation ... / ... " et de conclure : " Avec la réforme des retraites les Français vont donc travailler plus longtemps sans pour autant améliorer leur pension" - Source Capital

Si Jean-François Copé affirme : " Nous faisons cette réforme pour préserver notre régime de retraite par répartition et pour que demain, nos enfants puissent en bénéficier et avoir une retraite ! C’est une décision responsable qui consiste à regarder la réalité en face et à arrêter de vivre à crédit ! " - Source La Gauche Moderne

Nous sommes tentés de demander au président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale, ce qu’il compte faire, pour le système de retraite des députés cesse de "vivre à crédit " ?

Car, si on connaît déja les grandes lignes de réforme du régime de retraite des députés : " Les taux de cotisation des parlementaires devraient être alignés progressivement sur ceux du régime général. Le taux de réversion en faveur du conjoint survivant, de 66%, devrait être ramené à un niveau équivalent à celui du régime général (54%). Enfin, un régime de retraite complémentaire devrait se substituer au système de double cotisation dont bénéficient les parlementaires ... / ... " - Source Le Monde

Il n’est pas fait allusion à une réduction significative du déficit de leur caisse de retraite !

En effet : " La caisse de retraite des députés n’est alimentée par les cotisations qu’à hauteur de 12%, tandis que 88% proviennent d’une subvention de l’Etat, votée par les parlementaires eux-mêmes ... / ... Le régime des députés coûte aux Français la bagatelle de 52 millions d’euros par an sur les 60 millions de prestations versées", explique Marie-Laure Dufrêche de l’association Sauvegarde retraites . "Le rendement de leur régime est imbattable : pour un euro versé, un député en touchera 6 au moment de la retraite, contre 1 à 1,5 pour un Français lambda" nous apprend le site Impôts utiles

Le Monde de son côté précise que : " ... / ... Les caisses de retraite des parlementaires sont alimentées par les cotisations des élus et par une subvention annuelle versée par leur assemblée. En 2009, l’Assemblée nationale a versé une subvention de 42 millions d’euros et le Sénat, 27 millions d’euros... / ... "

Alors, Même si certains (députés ?) diront qu’il ne s’agit que : " d’une goutte d’eau face au déficit global", les français seraient ravis d’apprendre comment, ceux qui se targuent de vouloir diminuer, celui de l’ensemble des régimes des salariés, comptent faire pour diminuer le leur, de façon ... significative !

Crédit photo
Marianne2

Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • xray 9 septembre 2010 15:24


    Déficit vrai ou supposé des régimes des retraite, l’intérêt premier est de pourrir la vie du plus grand nombre 

    Les
    Français sont revenus à la situation du début des « années 40 ». 
    Ils sont soumis à : 

    - Une monnaie d’occupation ; 

    - Des journalistes d’occupation ; 

    - Des mœurs judiciaires dignes du nazisme ; 

    - Des collabos financés et au service de qui ? L’Europe, les Américains, ou le Vatican ? 

    Néanmoins, dans les moyens mis en œuvre par l’Europe pour asservir les foules on reconnaît les méthodes de curés : 

    - « Générer l’incompréhension, les désordres, la délinquance, la criminalité, l’injustice, la misère, les maladies, les épidémies, les conflits, les guerres, les famines, etc. » 
    Le tout reposant sur l’ignorance permanente et des flots de mensonges sous lesquels les médias noient les individus. 

    L’Europe est soumise au diktat de l’axe CIA-Vatican. 
    Seule la géographie distingue la CIA du Vatican. Pour le reste, c’est pareil. 

    - Les mêmes intérêts, les mêmes méthodes, les mêmes moyens, les mêmes personnes ! 

    - Les curés manipulent. Ils contrôlent le premier et le plus grand réseau de renseignement. Ils vivent de la misère qu’ils produisent. Ils gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre. 

    - Les américains manipulent. Ils imposent aux pays européens tout ce qu’ils ne veulent pas chez eux. Etc. 

    Se sortir de l’Europe ! Et, vite ! 
    http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2010/06/30/se-sortir-de-l-europe-et-vite.html 

    Menteur comme un journaliste 
    http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2010/05/03/menteur-comme-un-journaliste.html 

    L’EUROPE des curés
    http://mondehypocrite.midiblogs.com/ 

    L’hypocrisie religieuse 
    http://echo-athees.over-blog.com/ 



    • titi 9 septembre 2010 18:28

      « Des mœurs judiciaires dignes du nazisme ;  »
      N’employez pas des mots dont vous ne saisissez pas le sens.


    • foufouille foufouille 9 septembre 2010 15:28

      on le savait deja
      1500€ pour 5a de boulot aussi


      • patdu49 patdu49 9 septembre 2010 16:52

        Un député,

        avec 6000€ de salaire net
        + 6000€ d’argent de poche non imposable (pour couvrir des soit disant frais déjà pris en charge par à coté)
        + 9000€ pour emploi de « collaborateur »

        et c’est sans parler du cumul des mandats .. et de toutes les autres entrées d’argent, dans ces foyers fiscaux d’ultra nantis.

        avec tout ce fric tout les mois, à la rigueur, avec des tels revenus pharaoniques, ils ont même pas besoin de retraite ...
        ils ont largement à leur disposition, de quoi faire fructifier ce pognon pour avoir une retraite peinarde de rentier.

        en 1 mois, ils gagnent + que ce que j’ai pour vivre en 3 ans ..

        et encore, ils ne payent pas ni internet, ni téléphone, ni déplacements, ni avion, ni train, ni rien , même leurs fringues passent en frais de campagne si ils veulent ...


        • Caveman Caveman 9 septembre 2010 17:34

          Eh oui , les lois sont faites pour les masses pendant que ceux qui les votent maintiennent leurs privilèges.

          Peut-on encore participer à des élections après de telles absurdités ?


          • Attilax Attilax 9 septembre 2010 18:03

            C’est écœurant. Ils demandent à tous de se serrer la ceinture en travaillant plus longtemps (pour être moins payé au final), et conservent des privilèges dignes d’un autre temps, aux antipodes de toute réalité sociale. Fais ce que je dis, pas ce que je fais...
            La vraie nouveauté est qu’ils ne se cachent même plus. Ils n’ont plus honte, ils « assument »... L’inassumable. Quel incroyable foutage de gueule. Je ne sais pas comment tous les verrous sauteront, mais à ce rythme, ce système est parti pour exploser dans les années qui viennent...
            Tant mieux, il serait temps de se remettre à rêver.


            • Yohan Yohan 9 septembre 2010 18:32

              Vous croyez sérieusement à l’équité et à la solidarité des retraites ?. du pipeau je vous dis.... Chez nous, c’est chacun pour sa pomme et la grève menée par et pour les fonctionnaires n’aura fait infléchir Sarko que sur quelques points, dont la question de la retraite à 50 anticipée des agents de la fonction publique ayant élevé enfants. L’ouvrier du bitume lui, il n’a rien....peau de balle et balai de crin. Député, politiciens, fonctionnaires même combat, tous au bal des faux culs
              Grève par procuration, osez-vous ?
              Foutaise oui que les beaux discours syndicaux et PS.


              • Waldgänger 9 septembre 2010 18:40

                Salut Yohan, très juste ce que tu viens de dire. Le PS n’est plus depuis longtemps que le parti de la fonction publique, dont il défend bec et ongles les intérêts catégoriels. Je te rejoins entièrement.


              • furio furio 9 septembre 2010 20:12

                Chirac escroc notoire empoche 31 000 EUROS/ mois de RETRAITE. J’espère bien qu’en 2012 on va s’occuper de le retraite de ces escrocs umpistes !!


  • Kalki Kalki 10 septembre 2010 11:46

    "Le passage à la démocratie contractuelle est un prérequis aux autres changements qui s’imposent … et est aussi le plus facile à réaliser !"


  • patroc 10 septembre 2010 12:44

    Bon article.. De plus, le système de double cotisation leur permet de toucher 100% de leur retraite au bout d’environ 5 ans de carrière, retraite dont ils connaissent le montant en commençant leur carrière (1500 euros pour 1 mandat [5ans], plus de 6000 euros pour 3 mandats !).

    On a donc des députés dont la caisse des retraites serait en faillite sans les sous du peuple, qui bossent pas beaucoup pour se permettre de cumuler les mandats (cumul des retraites aussi), qui ne touchent surtout pas à leurs privilèges préférant laisser au peuple l’effort de leur confort..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean Claude BENARD

Jean Claude BENARD

Web chroniqueur


Voir ses articles

Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox

Derniers articles de l'auteur

Tous les articles de cet auteur


A lire dans la même rubrique

Politique
Voir tous les articles de la rubrique


Les thématiques de l'article


Palmarès

3 derniers jours

Articles les plus lus

  1. Pas de prime de Noël ? Le gouvernement n’a toujours pas annoncé la reconduction de la prime de Noël
  2. En Syrie, la fête est finie pour les charlatans
  3. Embauché par la société qu’il avait fait subventionner.....
  4. Entretien avec Aude Lancelin, prix Renaudot de l’essai - De la servitude des médias
  5. Les gens du voyage, des citoyens d’exception encore et encore …
  6. Faut-il douter de Marine Le Pen ?
  7. Cahuzac, une peine si sévère ?
  8. Kirk Douglas, à l’ombre d’un géant
  9. Questionnements démocratiques
  10. Pourquoi une politisation du traitement de l’autisme ?

Derniers commentaires