Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Delanoë : questions pour un champion

Delanoë : questions pour un champion

« Tiens », Bertrand Delanoë souhaite être maire de Paris. Ou plutôt, être le « nouveau » maire après sept années d’exercice du pouvoir...

Bertrand Delanoë l’a bien compris. Ce n’est pas en s’appuyant sur son parti déconfit ou en jouant les simples prolongations qu’il remportera ce pari-là.

C’est sa conviction. Les électeurs ont besoin de changement et Sarkozy a déjà montré la voie. Inédite sous la Ve République : incarner la rupture dans le prolongement de son ancienne majorité.

Le prolongement seulement. Car la nouvelle majorité marginaliserait les « alliés encombrants » en les flanquant d’une aile centriste. Préfiguration locale d’un prochain schéma présidentiel ?

De rupture sur la politique parisienne, il n’y aura pas. Le bilan est trop avantageux. Car les alliés encombrants ont aussi bien ramé. Même s’ils ouvrent souvent la gueule. Le tramway, Vélib et autres couloirs de bus n’auraient pas forcément été aussi vite ou aussi loin sans ceux qui ne partagent pas les « manières » et le souci de « gestion ».

Les Verts sont dans la ligne de mire. Or, il faut faire du « neuf », « amplifier la dynamique ».

Elle ne reposera pas sur les appareils actuels mais sur une vision. Personnelle.

Il l’affirme. Sur le mode du tutoiement et du « je » qui fait écho au « me ». Le candidat a bien compris tout l’avantage qu’il peut tirer de la relation quasi intime avec les électeurs pour se dégager de face à face un peu gênants. « Candidat de la gauche, soutenu par le PC, le PS, les Verts », de cet affichage, de ces seuls logos, il n’en veut plus.

Le maire de Paris sait qu’il n’a pas le temps d’attendre la « refondation » de ces partis. De fait, il accélère le cours de l’histoire et lui trouve un moteur personnel.

C’est un pari risqué.

Nicolas Sarkozy a accédé au pouvoir avec un appareil reconstruit, un travail idéologique qui a pris près d’une décennie. Cela ne s’est pas fait sans difficultés. L’émergence d’un centre a même créé la surprise de la séquence présidentielle et a probablement atténué l’ampleur de sa victoire.

Bertrand Delanoë, lui, a dans ses mains un jeu dont il ne maîtrise pas plusieurs variables. La dépolitisation du débat qu’il entame s’assoit sur le morcellement possible de ses futurs soutiens potentiels dont il souhaite choisir les morceaux.

En même temps, sa démarche questionne la réalisation de « sa » vision personnelle. Elle est de fait soumise à un jeu plus important d’acteurs. Là où la confrontation avec les Verts lui a assuré, jusqu’à maintenant, une identité de rassembleur dont il a tiré sa force.


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Universitaire 1995 6 septembre 2007 10:24

    Depuis longtemps, la « politique » française est une fiction. A présent, Sarkozy le montre au grand jour. Delanoë n’est qu’un figurant parmi tant d’autres. Des figurants bien rémunérés.

    Lire, par exemple :

    http://blog.360.yahoo.com/quicalt?p=228

    http://blog.360.yahoo.com/quicalt?p=235

    http://blog.360.yahoo.com/quicalt?p=215


    • tvargentine.com lerma 6 septembre 2007 11:24

      La véritable réforme à faire est celle du grand Paris afin de permettre de moderniser Paris Ile de France en un seul bloc et donc,de faire une seule élection pour la Mairie et la région.

      Cela permettra d’avoir une vision de développement économique de Paris Ile de France et non plus local ou régional qui viennent s’empiler les uns sur les autres et cumuler des dépenses qui aménent que des déficits uniquement pour le bien etre d’une minorité au détriment de la majorité des habitants de Paris Ile de France/

      La vision globale dans ce grand Paris permettrait de faire une meilleure gestion des fonds publics pour l’ensemble de la population Paris Ile de France et non de laisser des maires constituer des murs (virtuels) d’argent entre les pauvres et les riches.

      Le bilan du Maire de Paris (je suis de gauche mais j’ai voté Sarko 2 fois !) est catastrophique car ils ont voulu bobotiser Paris et en faire une ville élitiste et cela s’est fait au détriment des pauvres,des classes moyennes et des habitants d’Ile de France qui ne peuvent plus circuler normalement dans cette ville.

      Concernant Vélib,il est à constaté que une grosse majorité des cyclistes remontent les sens interdits,grillent des stops et des feux rouges en mettant la vie d’autruis en danger.

      Sans parler des traumatismes craniens que cela entraine pour le cycliste en vélib.(se renseigner à l’hopital) en cas d’accident en roulant sans casque !

      L’ABC de la sécurité est de porter un casque.

      De plus quand vous avez un accident avec un « vélib » qui remonte un sens interdit comment cela se passe pour l’automobiliste ?????? on se retourne contre qui ?????

      Concernant les voies de bus,elles sont trop larges et les pistes cyclables ne sont même pas utilisé par les cyclistes car considérées comme dangereuses.

      Les sommes d’argent publiques dans des dépenses inconsidérées alors que des gens ne peuvent pas se loger dignement à Paris est assez scandaleux.

      Il est à constaté aussi que les sans abris sur les quais de Seine ont été abandonné à leur triste sort tout l’hiver et qu’a l’arrivée de « Paris Plage » ils ont été expulsé !

      Bertrand Delanoë est fort pour sa com personnel mais cela ne passe plus car la com est toujours limité dans le temps et au regard du bilan catastrophique ,il serait temps que l’ensemble des habitants de l’Ile de France puissent voter pour l’élection du Maire de Paris dans le cadre du grand Paris.

      Avez vous vu l’état des champs élysées ??? CRADO !

      Avez vous vu les commerces qui ferment les uns après les autres ?

      Avez vous constaté comme moi l’augmentation de la pollution suite aux reductions de voies de circulation ?

      Je suis de gauche,j’ai voté Sarkozy et je demande à Nicolas Sarkozy de faire voté le Grand Paris pour les élections prochaines afin de chasser de la Mairie de Paris (Paris Ile de France) ces bobos élitistes et de permettre une modernisation de notre capitale et de sa région

      Le Grand Paris permetrait de supprimer les conseils général et régionaux


      • cza93 cza93 6 septembre 2007 11:49

        aux vues de vos autres commentaires, 2 fois « je suis de gauche » dans ce même billet, c’est peut être un peu trop ... ça ne convaincra en tous cas pas les personnes habituées à vos commentaires fielleux et partisans ... Assumez vous une bonne fois pour toute !


      • Casimir 8 septembre 2007 23:16

        Et ça prend en compte les variations climatiques de cette année ou il faisait plutôt moins de 20°c que plus de 30 °c ?

        Merci pour cette désinformation ou cette absence de réflexion...

        Quand on veut comparer, il faut prendre tous les paramètres.


      • Casimir 8 septembre 2007 23:19

        De toute façon, quand on voit MONSIEUR DELANOE engager une action en juste pour un delanoe.2008.com ou truc dans le genre, on voit toute la dimension du personnage. J’en rigole encore ; si Sarkozy avait dû faire fermer tous les sites qui parlaient de lui avant son élection....

        Mr Delanoe et Mme Royal... Un bel assemblage

        Imbus de leurs personnes, « je ne vois pas plus loin que le bout de mon nez » et j’ai toujours raison

        Leur plus gros point commun, ils se voient tous les deux présidentiables !

        Quand on ajoute à cette brochette , Mr Hollande et Jack Lang, on a réuni tous les ingrédients de Sarlozy élu pour 10 ans


      • Ramou 6 septembre 2007 16:41

        Pour Lerma, Sarko maire de Paris Ile de France et tout le monde sera content !!! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès