Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Délit de campagne

Délit de campagne

 

Ali Soumaré est candidat aux Régionales en Île de France. Le voici remis en cause pour des faits inventés ou réels mais qui n’ont pas grand chose à voir avec la campagne.

Adolescent, il a commis quelques erreurs de jeunesse. Il s’en est expliqué. Dont acte !

Mais certains délits qui lui sont reprochés par des candidats de la liste UMP -dont le maire de Franconville- n’existent que dans l’imagination de ces politiques, notamment celle qui a été perpétrée par un homonyme.

Il y a plus d’un âne qui s’appelle Martin.

Demandez à n’importe quel enseignant dont la classe compte un fort pourcentage de jeunes Africains. Il lui est difficile, les premiers semaines, de se faire à la consonance de noms parfois très proches, voire identiques.

Comme il doit être difficile pour nos amis africains de saisir la différence entre Dupont et Dupond, Lefevre, Lefebvre, et Le Faivre.

Il est demandé aux nouveaux arrivants d’acquérir des connaissances de la société française. Les politiques français seraient eux aussi bien avisés de travailler sur les cultures étrangères, et pas seulement dans de dispendieux groupes d’amitiés au sein du Parlement.

Que des élus se précipitent sur les fautes supposées, du fait d’une simple homonymie, ou même réelles de leurs adversaires donne une image glauque de la politique. Bref !

Qui est justiciable ?

D’autant que, et c’est peut-être le plus agaçant dans cette histoire, les rangs de la droite sont également composés de personnes, élus locaux ou nationaux, qui ont eu maille à partir avec la justice.

Les sommes en jeu sont autrement plus importantes, les détournements de fonds aussi.

Pour entrer en politique et y « faire carrière », il faudrait rester irréprochable. Un proverbe africain stipule que “pour monter à l’arbre, il faut avoir le cul propre”.

On ne saurait trop engager nos élus à tourner sept fois le papier autour du leur avant de proférer des accusations contre autrui...

Ainsi les accointances de certains d’entre eux avec les lobbies pharmaceutiques, vinicoles, nucléaires, agricoles, agroalimentaires n’ont jusqu’à présent pas été sanctionnés.

La fourniture de passeports pour permettre l’évasion de quelques privilégiés en délicatesse avec la justice n’a pas encore entraîné l’inéligibilité immédiate du complice de la fuite.

L’utilisation de biens publics (voiture, appartement, frais de bouche) n’a pas encore été sévèrement réprimée, comme ne sont pas encore encadrées les places juteuses au sein de conseils d’administrations trop accueillants pour certains politiques et hauts fonctionnaires.

Tarifs préférentiels, renvois d’ascenseurs, pistons, pantouflages et autres joyeusetés de la République sont encore monnaie courante.

Soumaré se serait rendu coupable de vol aggravé en 1999. Certes, cela est très mal. Ali Soumaré avait 18 ans, l’âge qu’avaient les tortionnaires de l’OAS. Pour certains, ils ont fait une belle carrière dans le milieu politique français. Mais lequel d’entre eux a commis le délit le plus grave ?

Harcèlement contre Soumaré ?

Ali Soumaré est militant associatif. Il est surtout connu pour avoir pris la tête du comité de défense des deux jeunes tués sur une mini-moto à Villiers-Le Bel.

Il s’est forgé sur ce drame ses propres convictions. Le fait qu’elles soient contraires à l’évidence ne remet pas en cause son droit à solliciter le suffrage des citoyens.

Les deux jeunes en question sont morts alors qu’ils pilotaient une mini-moto, (engin connu pour sa dangerosité, a fortiori celui-ci qui ne possédait pas de frein, un engin de toute façon non homologué et interdit sur la voie publique). Ils y étaient à trois, aucun ne portant de casque.

Ils ne savaient pas conduire l’engin, ils ont commis toutes les imprudences, ils n’ont pas tenu compte des règles les plus basiques du code de la route, comme la priorité, par exemple. Bref, ils ont joué les “trompe-la-mort”, à l’instar des rodéos nocturnes de leurs aînés au volant de voitures et de motos surpuissantes.

Leur mort est un drame familial et leurs parents en porteront le deuil jusqu’à leur dernier jour. La mort d’un enfant est une douleur contre nature et sans nom.

Il appartient aux familles de gérer, depuis l’accident, la culpabilité qui, certainement, étreint chaque parent lors de la mort de son enfant.

« Aurais-je du le laisser sortir ? J’aurais du leur dire... si seulement... » et toute la litanie de reproches qu’en de telles circonstances, la famille peut s’adresser. Cette situation est vécue par des centaines de foyers chaque année, ceux qui ont perdu un enfant tué sur la route.

Mushin et Lakamy, 15 et 16 ans, ont été tués parce qu’une voiture de police les a percutés. Une nouvelle expertise ferait apparaître qu’elle roulait à 64 km/h et non à 59, comme cela avait été indiqué lors du premier procès.

Cela ne donne pas aux jeunes une meilleure maîtrise de leur engin sans frein, cela ne protège pas mieux leur tête sans casque. Si la voiture qui a percuté la mini-moto avait été conduite par un “jeune”, les noms de Mushin et Lakamy n’auraient jamais atteint la notoriété qui est la leur aujourd’hui.

Probablement celui d’Ali Soumaré non plus. Mais l’histoire est autre : il s’est fait connaître lors de cette affaire et un parti l’a investi, a choisi de lui faire confiance et l’a inscrit sur sa liste. Peu importe ses motivations ou son opportunisme. Il ne faudrait pas qu’il paye principalement pour cet engagement.

Instrumentalisation

Fadela Amara parle d’une « campagne puante ». Elle a raison, comme souvent.

"On est dans des dérives et des dérapages qui ne sont pas bons pour la vie politique (...) Cette campagne est un peu puante. Ça ne fait pas honneur à la vie politique", a-t-elle dit sur France 5.

De là, comme le PS le fait, à réclamer des sanctions contre l’élu UMP, il y a peut-être une marge. Des excuses, oui, certainement, mais des sanctions…

Cela fait partie des coups bas habituels des campagnes électorales depuis l’avènement de la V° République, coups montés avec approximation par de sournoises officines de gauche et de droite.

Ali Soumaré devra se blinder s’il veut durer.

Dans le monde politique, seuls subsistent les "tueurs", ceux qui savent encaisser, rebondir et "tuer" (métaphoriquement parlant) leurs adversaires, que ce soit au sein de leur propre parti ou dans celui d’en face.

Bien des jeunes, lorsqu’ils militent dans des partis politiques, repartent désabusés, écoeurés et épanchent leur soif d’engagement dans le monde associatif ou humanitaire.

Tant mieux pour les associations, tant pis pour les politiques qui perdent 90 % de leurs temps et de leurs forces à lutter pour conserver leur siège plutôt qu’à inventer de nouveaux projets de société.

Mais il ne faudra plus venir se plaindre ensuite de l’abstention.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 25 février 2010 12:24

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE FRANCIS DELATTRE, MAIRE DE FRANCONVILLE ET DE SÉBASTIEN MEURANT, MAIRE DE SAINT-LEU-LA-FORÊT /

    Sous le maillot rose du candidat Ali SOUMARÉ, Tête de liste en Val-d’Oise du PS : un délinquant multirécidiviste chevronné.

    Un palmarès éloquent, bien éloigné de la présentation officielle d’« un candidat de la réussite républicaine » Voir le Bulletin municipal de Cergy – Février 2010.

    Ainsi nous relevons :

    [1] VOL AGGRAVÉ

    Faits commis le 3 septembre 1999

    Jugement du Tribunal Correctionnel de Pontoise en date du 9 décembre 2002 - n° 992 460 83 09 au minutier du Greffe Pénal de Pontoise

    Condamné à 6 mois d’emprisonnement ferme et écroué.

    VOL AGGRAVÉ, VOL AVEC VIOLENCE ET USAGE DE CARTE DE PAIEMENT CONTREFAITE

    Faits commis le 4 août 2004

    Jugement du 8 février 2007 condamné à 80 heures de T.I.G

    "Le jugement du 8 février 2007 n’est pas un jugement rendu par le tribunal correctionnel, c’est un jugement rendu par le tribunal pour enfants et il ne concerne pas Ali Soumaré qui est né le 25 décembre 1980 (...) C’est un problème d’homonymie", explique la procureure Marie-Thérèse de Givry. [France-Info]

    [2] VIOLENCES AYANT ENTRAINÉ UNE ITT DE MOINS DE 8 JOURS

    Faits commis le 25 mai 2008

    Procédure en cours

    [3] CONDUITE SANS PERMIS DE CONDUIRE MALGRÉ INJONCTION DE RESTITUER LE PERMIS DE CONDUIRE

    Faits commis le 13 mai 2009

    Ordonnance pénale du 16 février 2010

    "Le dossier pour conduite sans permis par retrait de points est en cours de traitement au parquet et aucune ordonnance pénale n’a été rendue à l’encontre de M. Soumaré", a déclaré la procureure Marie-Thérèse de Givry.

    [4] RÉBELLION A AGENTS DE LA FORCE PUBLIQUE

    Faits commis le 13 juillet 2009

    Affaire jugée à juge unique le 13 octobre 2009 – n° 09 1950 95 05 - TGI Pontoise – 2 mois d’emprisonnement

    Le Monde.fr a pu consulter le texte de ce jugement selon lequel Ali Soumaré, absent à l’audience, a été notifié de sa convocation au tribunal. Ce document indique qu’Ali S. sera jugé “compte tenu des condamnations déjà prononcées”, ce qui confirme qu’il a été condamné auparavant.


    • kako 25 février 2010 18:41

      Je n’ai pas bien compris ou vous vouliez en venir. Pourriez-vous nous éclairer ?


    • citoyen 25 février 2010 14:54

      oui , d’accord avec christian navis ; celui qui devrait faire des excuses , ici , c’est le tandem PS - Soumaré , pour avoir tenté de cacher des choses assez graves aux électeurs . Une vraie escroquerie à leur égard. Un abus de confiance ; Cela part mal en matiére d’honnéteté ;
      Que le PS mette un candidat normal à la place ( d’origine immigrée s’il veut et de banlieue , parents pauvrs ,etc... ) , mais pas délinquant . Mais ce doit être trop tard pour les régionales , non ?
      @ senatus populusque : avé , dites moi , de quelle date est ce communique de presse (voir plus haut )


      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 25 février 2010 20:49

        Il est du 19 février 2010. Un deuxième communiqué, rectificatif pour une des affaires, a été publié le 24/2.


      • citoyen 26 février 2010 12:05

        paut on avoir celui du 24:02 , svp ?


      • Olorin 25 février 2010 15:38

        On parle beaucoup d’Ali Soumaré, que ce Frédéric Lefebvre a taxé de « multirécidiviste », assurant que les accusations étaient fondées sur des « documents très précis », « il suffit d’aller sur Internet » ou au greffe du tribunal" pour vérifier ces informations. Une équipe de France 2 a tenté l’expérience au tribunal de Pontoise et n’a pu obtenir lesdits documents.
        Sur internet, par contre, on peut trouver plus facilement les exploits des "2 jeunes dévoyés en vacances à La Croix-Valmer (source : Politis). Il me semble que l’un est même ministre...

        2 articles originaux scannés :
        http://www.cuverville.org/IMG/pdf/Petit_Varois-1965DevedjianetMadelin_2_.pdf
        (ou le même, en plus petit ici : http://lesillon04.hautetfort.com/media/02/01/161267481.2.jpg)
        http://www.cuverville.org/IMG/pdf/NiceMatin_11_11_65.pdf
        Et commentaires / transcriptions :
        http://www.cuverville.org/breve78878.html
        http://www.cuverville.org/article43357.html#nh1


        • kako 25 février 2010 18:50

          En effet c’est édifiant ; Comme quoi on peut avoir commis des erreurs de jeunesse et se racheter...


        • Olorin 26 février 2010 16:23

          Et c’est des multirécidivistes, si on en croit Frédéric Charpier, Génération Occident : de l’extrême droite à la droite, éd. du Seuil, 2005 (p.142).
          Ils sont condamnés le 12 juillet 1967 avec douze autres militants d’extrême droite pour « violence et voies de fait avec armes et préméditation ».

          Pour plus d’information, renseignez vous sur Ordre Nouveau (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_nouveau_(mouvement)), ce groupuscule fasciste qui a permis à Hervé Novelli (actuellement Secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises (PME), du Tourisme et des Services, conseiller politique à l’UMP depuis 2009. Cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Herv%C3%A9_Novelli) de prendre son envol après ses débuts à Occident ( ainsi qu’à Alain Robert, qui est à l’UMP). Occident (Cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Occident_(mouvement_politique)) , groupe activiste d’extrême droite, avec Gérard Longuet (conseiller politique du président de l’UMP en 2005, membre du bureau politique de l’UMP en 2002, Cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Longuet), qui en 1972 a rédigé le premier programme économique du FN naissant. Patrick Devedjian (Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, Ministre auprès du Premier Ministre en charge de la mise en oeuvre du Plan de relance, Cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Devedjian) a également fait partie d’Occident. La plupart ont été condamné au moins une fois pour « violence et voies de fait avec armes et préméditation » dans le cadre des ratonades qu’ils organisaient (Devedjian, Longuet, Madelin...). Claude Goasguen (Député, Maire et chargé de créer et d’animer les réseaux avec les professions judiciaires à l’UMP. Cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Goasguen) a fait partie d’Occident également. Et je ne parle même pas du GUD... (Cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_union_d%C3%A9fense)
          Beaucoup de conseillers de la campagne présidentielle de Sarkozy sont issus de groupes de fachos, ce qui explique un certain nombre de ses choix politiques (l’actuel conseiller de Sarkozy, Patrick Buisson, est un ancien directeur du journal d’extrême droite Minute).
          Une idée de ce qu’étaient ces groupes, en vidéo : http://video.google.com/videoplay?docid=-8614696033327580228#
          Pour plus de détails, je renvoie à cet article : http://www.revue-republicaine.fr/spip.php?article1273
          Et pour le lien entre ces groupes fascisant et l’UIMM (dont on n’entend plus parler, vous savez, cette histoire de caisse noire et de valises d’argent en liquide, dont Sarkozy a ralenti le déballage au grand jour, quand il était ministre) :
          http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/economie/20080304.OBS3380/luimm_a urait_finance_lextreme_droite_etudiante_en_1974.html


        • Azrine 25 février 2010 17:35
          "...Oui, je m’excuse moi aussi, d’avoir cherché à en savoir un peu trop sur qui j’allais peut-être voter. Je comprends qu’avant d’acheter un article nous soyons rigoureux sur son étiquetage, savoir quels sont ses composants, s’il y a des organismes génétiquement modifiés, ...mais pour une élection dont va dépendre mon avenir et celui de mes enfants ...NON !! C’est effectivement très laid et nauséabond comme le dit Martine Aubry. On doit voter les yeux fermés quand c’est le politiquement très correct qui le demande. D’autant que dans l’affaire Soumaré, 1 délit (sur 5) lui était attribué à tort ! C’est une honte d’accuser ainsi un innocent. Je ne recommencerai plus, c’est promis.
           
          Azrine

          • citoyen 26 février 2010 12:04

            Azrine , vous avez bien cerné le probléme lol


          • Loïc Loïc 25 février 2010 19:21

            C’est vrai qu’il est normal et même sain de chercher à en savoir davantage sur ceux qui sollicitent nos suffrages et c’est tout aussi vrai qu’il en va de notre avenir et celui de nos enfants.

            D’ailleurs à ce propos et puisque vous évoquez les OGM, je vous invite à interpeller les candidats sur ce sujet trop absent de la campagne et pourtant, oh combien important.

            Pour voter utile, rendez-vous sur ce site


            • Jean87 25 février 2010 19:46

              Le scandale est que la PS n’a trouvé dans tout le Val d’Oise pour représenter la diversité, qu’un « jeune de 30 ans » qui n’a pas son bac et qui n’a jamais été autre chose qu’animateur de quartier, c’est à dire grand frère appointé par l’État.

              La diversité du Val d’Oise aurait mérité moins de condescendance !

              Le deuxième problème est que l’intéressé a été lors des émeutes de Villiers-le-Bel, le porte parole des familles des accidentés, donc associé de plus ou moins loin à un clan de « djeuns » qui pour se venger a brulé des biens publics et des voitures de prolos.
              Je ne sais pas quelle image cela peut donner, je ne suis pas sur que tous les habitants du Val d’Oise le considèrent comme légitime pour les représenter.


              • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 25 février 2010 20:53

                AFP | 24.02.2010 | 21:09

                Me François Froment-Meurice et Me Rémi Barousse reviennent dans ce communiqué sur les quatre autres « évènements judiciaires » qu’ils jugent « avérés ».

                "Cinq événements judiciaires concernant M. Ali Soumaré, tête de liste du PS dans le Val-d’Oise, ont été ces derniers jours portés à la connaissance du public. L’un d’entre eux ne concerne pas Monsieur Ali Soumaré".

                "M. Francis Delattre présente à M. Ali Soumaré ses excuses publiques pour cette erreur", est-il ajouté. Ces excuses concernent une affaire concernant un homonyme de M. Soumaré, que M. Delattre avait imputée faussement au candidat socialiste..

                "En revanche, l’existence et la nature des quatre autres événements sont confirmées", insistent les avocats avant de les énumérer.

                1 ) Ali Soumaré, 29 ans, a été condamné pour des faits de vol aggravé remontant à 1999, "une erreur de jeunesse dont j’ai tiré les conséquences« , a-t-il dit mardi dans une interview. »La condamnation a effectivement été effectuée", admet le communiqué.

                2) Concernant l’affaire de conduite sans permis, "Madame le Procureur de la République près le tribunal de Pontoise ne les a pas démentis indiquant simplement que l’affaire était en cours de traitement dans ses services", souligne le communiqué.

                "Ces faits vont entraîner, si ce n’est déjà le cas aujourd’hui, des poursuites pénales aboutissant à une nouvelle décision de justice", ajoutent les avocats.

                [...]

                3) Quant au dossier de « violences aux personnes », le communiqué précise que "deux jeunes femmes, résidant à Villiers-le-Bel, ont été victimes le 25 mai 2008 de violences ayant entraîné une ITT de 5 jours pour l’une et de 7 jours pour l’autre, de la part du « Médiateur de quartier », Monsieur Ali Soumaré".

                "Une procédure de médiation pénale est intervenue et Monsieur Ali Soumaré a dû admettre sa responsabilité et compenser les préjudices qu’il avait causés", est-il ajouté.

                4) Le communiqué se termine par quelques lignes rappelant un jugement de première instance pour des faits de rebellion à agent de la force publique. Ali Soumaré a fait appel de cette décision.


                • fwed fwed 25 février 2010 22:19

                  En politique, seule la délinquance en col blanc est tolérée.
                  Je remercie tous ces vigilants citoyens qui dénoncent avec force cette escroquerie primordiale.

                  Rien ne va plus en France, les repères foutent le camp.
                  Pendant ce temps les banque privées se marrent !


                  • claude claude 25 février 2010 22:51

                    c’est l’hôpital qui se fout de la charité !
                    certains barons du sarkosysme ou du rpr se trainent de sacrées casseroles  :

                    "en mai 1996, Patrick Balkany a été condamné (décision confirmée en appel le 30 janvier 1997) par la 9e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre, à quinze mois de prison avec sursis, 200 000 francs d’amende et deux ans d’inéligibilité. Il avait rémunéré aux frais du contribuable levalloisien entre 1985 et 1995 trois personnes désignées comme des employés municipaux mais qui ne s’occupaient que de son appartement de Levallois-Perret et de sa résidence secondaire près de Giverny[8].

                    Il s’exile alors volontairement à Saint-Martin pour, selon ses propos « chercher la paix et se faire oublier »[9]. Il reprend et dirige RCI2, la principale radio de l’île qui émet de la capitale Marigot[10].

                    Le 28 juillet 1999, la Chambre régionale des comptes d’Ile-de-France condamne Patrick Balkany à rembourser à la ville de Levallois-Perret le montant des salaires des employés municipaux liés à sa condamnation : 523 897,96 euros[2]. Son épouse Isabelle (avec qui il est alors en instance de divorce) -qui est vice-présidente du conseil général des Hauts-de-Seine et conseillère municipale à Levallois-Perret- a été condamnée à la même peine d’emprisonnement pour « prise illégale d’intérêts[11] ».

                    et ce n’est pas le seul :carrignon, andré santini ; devedjian, madelin, etc..., etc...

                    avec cette affaire d’ali soumaré, il y en a certains qui auraient mieux fait de fermer leur gu... ! les poniatowski et consorts auraient mieux fait de balayer devant leur porte, et celle de certains de leurs amis...


                    • kalon kalon 26 février 2010 02:58

                      Je viens d’apprendre que l’empereur des Français concéde du bout des lévres qu’avoir demandé à l’armée Française de couvrir un génocide au Rwanda pouvait étre, éventuellement, qualifié comme une erreur d’appréciation.
                      Un mort, c’est un assassinat, un million de mort, c’est une erreur d’appréciation !
                      Cette déclaration va, certainement, aider sa copine Angéla Merkel à se libérée de son sentiment de culpabilité vis à vis d’une page trés sombre de notre histoire !
                      Le sionisme devra battre en retraite ! smiley


                      • François78 26 février 2010 11:24

                        Soumaré blanchi
                        (de1/4 pour le moment)


                        • citoyen 26 février 2010 12:10

                          soumaré est en effet un délinquant , et le PS , dans cette affaire, une bande de sophistes qui jouent sur les mots au lieu de regretter leur bévue . bientot , ils se retrouveront à moins de 10 pour cent des voix , a force de prendre les electeurs ainsi pour des idiots en tentant de leur refiler comme candidat un individu impulsif , violent ( il l’a prouvé a plusieurs reprises , que ce soit 4 au lieu de 5 , on s’en fiche ) et peu recommendable .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Paul Lémand


Voir ses articles







Palmarès