Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Delphine Batho, mauvaise perdante de la star académie gouvernementale

Delphine Batho, mauvaise perdante de la star académie gouvernementale

Hier, Delphine Batho s’est exprimée après son éviction du ministère de l’écologie. Qu’il semble loin le temps où les ministres étaient solidaires et savaient garder une réserve républicaine ! A l’heure de Twitter, elle s’est davantage exprimée comme une candidate de télé réalité venant d’être éliminée…

 
Epandage d’états d’âme et règlements de compte
 
Quand on pense qu’Alain Peyrefitte a attendu trente ans pour révéler ses discussions avec le Général, on mesure la détérioration considérable du comportement des ministres, qui, à peine la porte de leur ministère fermée, se répandent en états d’âme, politiques ou personnels, à la manière des candidats de télé réalité qui viennent d’être éiminés. François Fillon, en 2005, avait tourné le dos à la réserve républicaine que devraient observer les anciens ministres en dénigrant fortement Jacques Chirac. Aujourd’hui, la déliquescence atteint un nouveau palier avec la conférence de presse de Delphine Batho
 
A quoi sont prêts les ministres aujourd’hui pour avoir leur quart d’heure de gloire médiatique ? Cet étalage de rancœurs et ce refus enfantin de la réalité sont les symptômes d’une classe politique qui n’a rien compris à ce qu’est la chose publique. Car Delphine Batho a bien eu du culot de dire « en aucun cas, je n’ai manqué à la solidarité gouvernementale », deux fois. Pour un ministre, dire de son budget qu’il est mauvais est un manquement élémentaire à cette solidarité et refuser de le voir est bien ridicule. Pire, elle a admis ne pas avoir plus poussé que cela pour voir Jean-Marc Ayrault sur les arbitrages !
 
Il y avait aussi quelque chose d’indécent à voir une ancienne ministre régler ses comptes avec le premier ministre, dont elle a critiqué la « crispation  » et son absence lors de ses réunions. Elle a aussi dénoncé « le tournant de la rigueur qui ne dit pas son nom et qui peut mener l’extrême-droite au pouvoir », « la fin de la collégialité  » du gouvernement et, de manière un peu dérisoire, le retard dans le dépôt par le gouvernement d’un texte à Bruxelles. Amère, elle a dénoncé le fait que Jérôme Cahuzac avait été remercié pour son travail à l’annonce de son départ, ce qui n’a pas été le cas pour elle.
 
Un story telling bien étudié
 
Bien sûr, on peut juger que son éviction n’est pas totalement juste étant données les nombreuses prises de liberté d’autres ministres avec la solidarité gouvernementale. Cependant, François Hollande a dit récemment qu’il ne tolèrerait plus les dérapages. En outre, rompre avec la solidarité budgétaire en étant ministre est assez inédit. Du coup, insister sur le fait que d’autres s’étaient permis plus de liberté qu’elle, qu’elle n’avait jamais commis la moindre bourde, et en niant son manquement évident à la solidarité gouvernementale sonnait extrêmement creux et totalement déconnecté de la réalité.
 
Elle s’est ensuite présentée comme une victime des lobbys, citant Vallourec et les défenseurs des gaz de schistes, soignant son positionnement de défenseur de l’environnement, en développant précisément les points de désaccord qu’elle pouvait avoir avec le Premier Ministre ou en disant qu’elle apportera son aide à la Fondation Hulot. Elle s’est également positionnée comme une vigie de gauche au sein du Parti Socialiste, qui veillerait aux engagements de campagne et aux renoncements de l’équipe au pouvoir. Elle a remercié en premier lieu Arnaud Montebourg, un signe très intéressant.
 
Certes très travailleuse, Delphine Batho est l’aboutissement de l’individualisme égocentrique qui règne de plus en plus dans le milieu politique, à mille lieues des serviteurs de l’Etat qui ont honoré gauche comme droite dans le passé. On imagine qu’une socialiste devait sans doute mieux comprendre que quinconque ce qu’est le collectif et voici qu’à peine limogée, une ancienne ministre règle ses comptes publiquement avec le Premier Ministre. En outre, on rappellera au passage que sa gestion du ministère était contestée, comme le rappelle Authueil ou Rue 89, tant sur le fond que sur la forme.
 
Malgré tout, ce départ avec fracas du gouvernement a toutes les chances d’être oublié d’ici quelques jours, comme le souligne Sarkofrance sur Marianne. François Hollande a eu raison de sanctionner son évident manque de solidarité gouvernementale. Mais l’étalage d’hier était bien déplaisant.

Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • yt75 5 juillet 2013 10:33

    Rappelons quand même, à tout hasard, que la « transition énergétique » a lieu actuellement : Cela s’appelle la crise économique.

     

    La crise mondiale actuelle est en effet aussi, si ce n’est avant tout, un monstrueux choc pétrolier qui hélas ne fait que commencer, dernière synthèse de Laherrère (ASPO France) :

    http://goo.gl/LzmGp

    Ce qui amène à (évolution prix du baril) :

    http://iiscn.files.wordpress.com/2013/07/bp-oil-price-2013.jpg

     

    Et que l’on soit quasi incapable de simplement nommer la chose (en préférant la valse des étiquettes financières) n’y change rien.

    Un sérieux rééquilibrage entre taxer les carburants fossiles et le travail serait une vraie mesure.

    La qualifier d’écologique, même si on peut considérer que c’est le cas, est aussi symptôme de l’incapacité à montrer la situation.

    De fait on « paye » aujourd’hui la com uniquement axée sur les aspects CO2, alors que les mesures possibles sont tout simplement les -MÊMES- pour les deux aspects.

    (extraction/imports Hydrocarbures, emissions de CO2)

     

    On remarquera aussi dans le graphique prix du baril ci dessus la légende classique : « premier choc pétrolier = Yom Kippour/embargo Arabe = évènement géopolitique = rien à voir avec les contraintes géologiques ». Alors que le premier choc était surtout la conséquence directe du pic de production des Etats-Unis ayant eu lieu en 1970.

     

    Il serait peut-être temps d’être au courant, non ?

     

    Résumé ci dessous :

    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/06/bataille-et-lenergie/

    Voir en particulier les interviews d’Akins (ambassadeur US en Arabie Saoudite à l’époque) dans « la face cachée du pétrole » partie 2 à partir de 18:00 pour le premier choc.


    • Akerios 5 juillet 2013 11:37

      Non yt75 

      Je te cite :

      « La crise mondiale actuelle.......... » Non ce n’est pas une crise mais la mise en place d’un nouveau système économique mondial . C’est structurel ce n’est pas ponctuel !

      Nous assistons a la mise en place d’un nouvel ordre économique.

      La grande finance c’est une dizaine de grandes familles qui prennent le pouvoir..........hélas il n’y a pas de crise . Nous subissons sont les effets dévastateurs du nouvel ordre mondial.


    • Gabriel Gabriel 5 juillet 2013 10:57

      Non elle n’est pas mauvaise perdante, elle vient juste de s’apercevoir que l’écologie pour ce gouvernement (comme les précédents), c’était juste pour faire joli et qu’ils s’en foutent littéralement. La seule chose qui leur importe, c’est qu’est ça leur rapporte ? Nous ne sommes pas gouvernés par des hommes politiques visionnaires et audacieux mais par des comptables serviles et butés, des ânes quoi…


      • Akerios 5 juillet 2013 11:27

        Non pas des ânes Gabriel ils se font payer leurs services dans les paradis fiscaux..............les ânes c’est le peuple de France ....... !

        Les ânes ce sont les électeurs de l’ UMPS ! dans un pays de bourricots !


      • bibou1324 bibou1324 5 juillet 2013 11:07

        En même temps, regardez l’information politique par le biais des médias : tout ce qui est relaté relève plus du voyeurisme de la télé-réalité que de la politique.


        On ne parle que des insultes de sarko à hollande, de la taille des appart des ministres, de l’état de leur finances personnelles, de leurs combines financières, de leur enfants, de coup de gueule dans des partis qui ne gouvernent pas le pays comme par exemple l’UMP.

        Et sinon, ces gens là font-ils de la politique de temps en temps ? Vous savez, la politique (de polis, le peuple), c’est à dire les décisions qui impactent directement le peuple français ? Parce que s’ils prennent de telles décisions, elles ne sont pas relatés dans les médias.

        Typiquement, parler d’un ministre viré, ce n’est pas à ranger dans la catégorie politique, mais dans la catégorie voyeurisme.

        • Akerios 5 juillet 2013 11:21

           Bonjour,

          je cite l’auteur Laurent Pinsolle :

           

          « Elle s’est ensuite présentée comme une victime des lobbys, citant Vallourec............ »

          Bah ! oui le gouvernement va imposer le gaz de schistes c’est évident ! Une oligarchie puissante le demande.

          L’oligarchie exige  : virez la ministre !..........Le gouvernement aux ordres vire la ministre.

          Le voleur Gabuzac lui n’a rien fait de répréhensible. Comme beaucoup de nos dirigents il met son argent dans les paradis fiscaux : quoi de plus normal dans une France qu’ils ont ruinés ?

          D’ici un mois ou deux tous les médias aux ordres de l’ UMPS vont nous vanter les avantages du gaz de schistes qui va sauver la France !

          Le PS et le gouvernement après toutes les lois anti sociales qu’ils ont fait passer sont cuits. La déroute du PS est annoncée par ses électeurs qu’il a trahit.

          Donc le ministre de l’écologie et les électeurs des verts le PS n’en a plus plus besoin !

          Demain quand l’exploitation du gaz de schistes sera imposé par le gouvernement Delphine Batho sera déjà oubliée et notre pays saccagé pour les profits de Valloubec et de belles enveloppes dans les paradis fiscaux......................tout se paie.

           


          • Akerios 5 juillet 2013 11:38

            Réveillons nous !


            • Mr Dupont 5 juillet 2013 13:19

              Mr l’Auteur

              Vous ne nous parlez pas des lobbies dénoncés par Mme Botho ?

              Les même qui ont fait muter Mme Nicole Brics

              Affabulations d’une ingrate ?

              Votre article n’est pas crédible , comme le sont ceux que vous soutiendrez jusqu’au naufrage final

              Les oeillères bien fixées et le cerveau lobotomisé


              • Akerios 5 juillet 2013 15:56

                Mr Dupont  

                 

                 

                 

                Tu parles de toi et je te cite Mr Dupont   : 

                 

                 «  Les oeillères bien fixées et le cerveau lobotomisé »

                 

                Pour Mr Dupont le PS c’est pas bo , le PS c’est pas bo , le PS c’est pas bo........................................

                 longue litanie..........ps pas bo............................pas bo

                Akerios dit que l’ UMPS c’est moche . 

                Il faut avoir le courage de dire que le PS est détestable et que sa politique est la même que celle de l’ UMP mais pour cela :

                Il ne faut pas avoir comme vous Mr Dupont  :

                « Les oeillères bien fixées et le cerveau lobotomisé ».

                 .

                 


              • Mr Dupont 5 juillet 2013 19:00

                Mr Akérios

                Attendez votre tour : peut-être qu’ils en ont un de disponible aussi pour vous :

                http://www.dreuz.info/2013/07/video-la-gaffe-de-francois-hollande-en-tunisie-la-cest-certifie-on-tient-notre-champion-2/

                .


              • Mr Dupont 5 juillet 2013 19:06

                Mr Akérios

                Si vous lisiez d’autres posts que j’ai commis : vous sauriez que je ne porte pas l’UMP dans mon coeur non plus : mais que le champion dans l’ignominie et la nullité est le PS

                Mais pour cela il vous faudrait enlever vos oeillères


              • paul 5 juillet 2013 14:34

                Sur le fond, la réaction de la ministre est compréhensible : elle s’aperçoit que l’écologie n’est qu’une variable d’ajustement dans les choix budgétaires, dans un contexte austéritaire que le gouvernement n’a pas le courage de reconnaitre .

                Sur la forme, elle ne pouvait ignorer - à moins d’être naïve -que sa déclaration allait provoquer un clash . Donc , sortie programmée pour servir de tribune médiatique .
                On apprend qu’il y a au moins une taupe pour le gaz de schiste dans ce gouvernement , ce qui n’étonnera pas beaucoup .

                Pour le rôle des écologistes dans ce gouvernement, Mme Batho semble oublier que l’accord EELV - PS avant la présidentielle avait été revu et corrigé par AREVA concernant le programme nucléaire . C’était déjà une défaite en rase campagne pour ce mouvement , la realpolitik à la sauce socialiste vient de leur rappeler .


                • Pavill0n0ir 5 juillet 2013 14:38

                  Batho a dénoncée le fait que l’argent de l’écologie ne sert en rien l’écologie...

                  Vous avez raison l’auteur, elle a ce qu’elle mérite ! non mais !


                  • Fab81 5 juillet 2013 14:45

                    Madame Batho a la lucidité pour le moins tardive, mais ses critiques sont pertinentes. Elle a voulu les faire entendre en interne, personne ne l’a écoutée. Alors elle est logiquement passée à la vitesse supérieure, parfaitement consciente des conséquences de son choix...
                    Je n’en ferais pas une héroïne, mais je vous trouve particulièrement injuste. On vous a connu mieux inspiré M.Pinsolle !  smiley


                    • focalix focalix 5 juillet 2013 15:47

                      Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne, disait Chevènement.
                      Y en a pitêtre qui veulent faire autre chose aurait dit Raymond Devos.
                      C’est en tout cas ce que semble penser Arnaud Montebourg.

                      S’ils avaient été plus couillus, les autres ministres auraient peut-êre suivi Delphine Batho.

                      Mais, non, ils n’ont pas moufté et sont restés le petit doigt sur la couture du pantalon devant François Hollande.
                      Lequel reste l’auriculaire scotché sur la couture du falzar devant ses patrons américains, créant un naufrage diplomatique dont on parlera longtemps dans les chaumières.

                      Jaurès, réveille-toi, ils sont devenus cons !


                      • Akerios 5 juillet 2013 16:03

                        Pour nos politiques de député a ministre un parti :

                        .......................................................... t’offre la gamelle d’or à vie en récompense de ton silence , de ta complicité dans les basses besognes.

                         C’est normal que tu sois corrompus ils le sont tous.

                        Ce qui est inacceptable c’est de rompre la loi du silence....... l’ Omertà


                        • lulupipistrelle 6 juillet 2013 03:05

                          En tout cas, Delphine Batho a quitté le Radeau de la Méduse... 



                          Intelligente, et chanceuse avec ça.. .elle survivra politiquement parlant au naufrage du PS. 

                          • legrind legrind 7 juillet 2013 15:39

                            Je suis presque tout le temps d’accord avec Laurent Pinsolle sauf là mais je suis un peu amoureux de Delphine Batho.


                            • Norton Norton 8 juillet 2013 11:15
                              Monsieur Pinsolle,
                              Conscient d’être hors sujet,me permettez- vous cette question ?...
                               Dans votre blog, vous proposez de sortir de l’euro,ce qui implique forcément une sortie légale de l’UE par l’article 50 du TFUE...Ce n’est pas la position que défend votre leader,Nicolas Dupont-Aignan,contrairement à François Asselineau de l’UPR qui en fait sa feuille de route depuis la création de ce parti en 2007,assortie d’une sortie de l’OTAN,pour retrouver notre indépendance militaire et diplomatique
                              Ne craignez-vous pas que cette contradiction vous pousse vers une schizophrénie intenable ?

                              • Norton Norton 8 juillet 2013 11:34

                                D’autre part,pour revenir au sujet,vous ne dites rien des accointances entre l’état et les lobbies que dénonce Delphine Batho avec vigueur...Auriez-vous l’intention d’investir dans les gaz de schistes...,y-aurait-t’il une autre raison peu avouable ou bien cela vous a t’il échappé ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès