Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Delphine Batho, première militante de l’antihollandisme (...)

Delphine Batho, première militante de l’antihollandisme primaire

Deux jours après son éviction, l’ancienne ministre persiste et signe par des attaques virulentes contre ceux qui l’ont faite reine.

yartiBathoB01

Fait sans précédent après le limogeage d’un ministre, ce dernier se rebiffe. L’ancienne Ministre de l’Écologie Delphine Batho, un peu crispée, a tenu une longue conférence de presse à l’Assemblée Nationale ce jeudi 4 juillet 2013 après-midi. Après avoir lu un texte pendant neuf minutes, elle a répondu aux questions des journalistes où elle a confirmé qu’elle reprendrait son mandat de député le 2 août prochain mais n’avait encore aucun projet précis sur son action future.


Ancienne "pouline" de Ségolène Royal, Delphine Batho a semblé reproduire ses mêmes efforts d’élocution et surtout a commencé comme l’ancien candidate à l’élection présidentielle dans une grande émission sur TF1 le 19 février 2007, à savoir, en déroulant son CV en entier, pour prouver qu’elle avait eu la compétence pour devenir ministre et qu’elle n’avait jamais fait aucun couac depuis le début de sa vie politique, en précisant surtout : « Je n’ai jamais été prise en défaut de loyauté envers mon camp. ».

Elle a remercié ceux qui lui ont exprimé leur affection après cet événement difficile pour elle, en citant en particulier Nicolas Hulot, Aurélie Filippetti, Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Marisol Touraine et Benoît Hamon.

Ce qui a étonné beaucoup de monde, c’est que Delphine Batho n’y est pas allée avec le dos de la cuillère en attaquant avec une violence inouïe le Président de la République François Hollande et le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault. Elle leur a reproché à la fois la manière et le fond.


Matignon et l’Élysée court-circuitent son ministère

La manière, c’est de ne pas faire de concertation avec les ministres pour définir la stratégie budgétaire. Elle a été très dure sur l’autoritarisme de Jean-Marc Ayrault (à mon avis, ce reproche renforcera le Premier Ministre qui était plutôt en défaut d’autorité), qui arbitrerait les budgets « sans discussion avec les ministres concernés ». Elle l’a répété plusieurs fois : « Il n’y a pas eu de débat collégial au sein du gouvernement sur les arbitrages budgétaires. ».

Elle en a profité pour affirmer, contrairement à ce qui avait été dit, qu’elle avait demandé personnellement des arbitrages à Matignon (notamment sur le budget de l’ADEME et les investissements d’avenir).

Elle s’est justifiée en disant qu’elle avait signé en début de quinquennat une chartre des ministres qui proclamait le débat collégial. Comme il n’y en a pas eu, cela lui a permis de prétendre : « Je n’ai commis ni une erreur ni une faute. » pour expliquer simplement : « J’ai ouvert un débat politique nécessaire. ». Elle l’a répété aussi plusieurs fois. Sa pique du 2 juillet 2013 sur son "mauvais budget" avait un but : « J’imaginais provoquer une discussion. ». Elle n’envisageait donc absolument pas une démission ni un débarquement immédiat.

yartiBathoB02


Mais elle est allée beaucoup plus loin. Elle a lancé une véritable attaque contre des lobbies qui voudraient sa peau. Elle a parlé de « certaines forces économiques » qui « voulaient [sa] tête » et auxquelles le gouvernement aurait cédé, en citant en particulier nommément une grande entreprise intéressée par l'exploitation des gaz de schiste dont le patron (Philippe Crouzet) aurait annoncé, il y a un mois aux États-Unis devant des collaborateurs, sa "marginalisation".

Or, l’épouse de ce dirigeant d’entreprise ne soit autre que Sylvie Hubac, la directrice de cabinet de François Hollande. Y aurait-il conflit d’intérêt ? a laissé entendre l’ancienne ministre. Delphine Batho a, par ailleurs, reproché à plusieurs membres des cabinets de l’Élysée et de Matignon d’avoir sans arrêt critiqué son action dans son dos, shuntant ses initiatives avec des négociations à un niveau supérieur (Jean-Marc Ayrault aurait par exemple lui-même négocié sur certains sujets écologiques avec le patron d’EDF).

Enfin, ne cachant pas son amertume, elle a observé que dans le communiqué de démission de l’Élysée, elle n’a même pas été remerciée : « Jérôme Cahuzac a eu droit à des remerciements, ce qui n’est pas mon cas. ».


Opposée à la rigueur

C’est bien sûr sur le fond que les attaques de Delphine Batho ont été encore plus violentes. Elles se décomposent en deux points.

D’abord, elle a constaté que le gouvernement s’est moqué de la transition écologique et n’a souhaité donner aucun signal fort sur le sujet : « Ce budget est un tournant par rapport à la volonté de mener à bien la transition écologique. ». Elle a placé cette difficulté sur le terrain économique : « C’est sur l’écologie que se concentre l’affrontement avec le monde de la finance et la politique. ».

Et elle a donné deux exemples de friction : sur le nucléaire et sur les gaz de schiste. À ce propos, elle a évoqué un avis que le gouvernement français devait rendre à la Commission Européenne pour samedi sur les gaz de schiste. Delphine Batho dit avoir fait le dossier mais a été informée que ce dossier (très négatif sur l’exploitation du gaz de schiste) n’avait pas encore été transmis à Bruxelles.

yartiBathoB03


Elle aurait été d’ailleurs critiquée par Matignon pour son zèle à signer des décrets d’application de la loi contre le gaz de schiste votée à la fin du quinquennat précédent.

Mais c’est sur la rigueur qu’elle a approfondi son analyse, même s’il en est ressorti une certaine contradiction entre son acceptation d’assainir les finances publiques et son opposition à la rigueur (qui avait pourtant été annoncée par Jean-Marc Ayrault dès le 27 septembre 2012 sur France 2) : « Ce que je n’accepte pas, ce n'est pas de faire des compromis, c’est le tournant de la rigueur qui ne dit pas son nom... ».

C’est d’ailleurs assez cocasse pour cette mitterrandolâtre dès l’adolescence (elle a été dans le même lycée que Mazarine Pingeot qui a le même âge) car son dieu a fait exactement la même chose dès juin 1982 et surtout en mars 1983 (à une époque où le Premier Ministre Pierre Mauroy niait farouchement toute rigueur).


Le gouvernement socialiste prépare l’arrivée du FN

Même si elle l’a récusé, elle s’est clairement posée en victime du "système" et du hollandisme et n’a pas hésité à vouloir représenter sa génération (elle vient d’avoir 40 ans) qui devrait ne jamais perdre espoir. Car pour elle, ce tournant de la rigueur (qui ne date pourtant pas d’hier) « prépare la marche au pouvoir de l’extrême-droite dans notre pays ».

C’est une accusation forte, pas dénuée de justesse (les législatives partielles dans l’Oise et dans le Lot-et-Garonne lui donnent raison) qui casse complètement la langue de bois habituelle de la rue de Solferino (Harlem Désir en particulier).

Cette analyse alarmante fait aussi écho à l’interview de son mentor Julien Dray dans le journal "Le Monde" du 1er juillet 2013 qui expliquait : « Nous sommes dans une bataille idéologique, une bataille d’identité. [Le FN] est fort, mais il n’est pas majoritaire, loin de là, dans la société. Or, s’il n’y a rien en face, il va le devenir, car il va attirer les franges les moins politisées de l’électorat de gauche, qui sont davantage sur le vote protestataire, et moins dans le réflexe de fidélité à la gauche. » pour conclure comme Delphine Batho : « Il y a certainement une angoisse face à cette réalité [l’ascension du FN], car elle va impliquer de profondes réflexions et remises en cause de certaines politiques actuelles en France et en Europe. ».


Nouvelle porte-parole de "l’autre politique" ?

A star is born ?
Delphine Batho est sur le point de rejoindre les rangs des électeurs socialistes déçus de leur vote de 2012 : « Je n’accepte pas le renoncement à l’espoir du 6 mai [2012]. ».

yartiBathoB05


De tels propos justifient en tout cas a posteriori la décision de François Hollande de se séparer d'une telle ministre. L'impression générale fait que l'équipe gouvernementale reste encore frappée d'amateurisme regroupant des militants du PS qui ne pensent qu'à militer et qui n'ont jamais eu à l'esprit le sens de l'État et de l'intérêt général.

Alors, hypocrisie ou sincérité ? Posture ou colère ? Après des attaques aussi violentes contre l’Exécutif, je me pose vraiment la question : comment Delphine Batho pourrait-elle raisonnablement rester dans ce Parti socialiste si éloigné des préoccupations écologiques ?


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (4 juillet 2013)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
La rude éviction de Delphine Batho.
François Hollande.
Jean-Marc Ayrault.
Ségolène Royal.



Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • credohumanisme credohumanisme 5 juillet 2013 09:48

    Il est toujours difficile de juger de la sincérité d’un personnage politique sur ses seules paroles. Je proposerais volontiers à Mme Batho de renoncer à son mandat de député et de se représenter lors des élections partielles qui s’en suivraient sous l’étiquette écolo.

    Ce serait l’occasion probable de beaux débats entre la gauche gouvernementale et la gauche qui va de l’aile gauche du PS jusqu’à l’extrème-gauche en passant par les verts.

    Une manière, en quelque sorte de visualiser le paysage politique actuel et la fin de la dichotomie UMP/PS.

    Je vous accorde d’avance que la pagaille qui s’en suivrait ne serait pas forcément constructive.


    • Fergus Fergus 5 juillet 2013 09:57

      Bonjour, Credohumanisme.

      Sauf que, comme je l’ai indiqué ci-dessous, Batho est désormais lâchée par les Verts. Indécrottables, ceux-là ne veulent pas insulter l’avenir en se rangeant derrière un deuxième couteau socialiste promis à la marginalisation.


    • credohumanisme credohumanisme 5 juillet 2013 10:27

      Certes,mais rien ne lui interdit de se présenter sous l’étiquette Ecologiste. EELV n’ pas le monopole de l’écologie.

      De même (pardonnez les adjectifs réducteurs), que coexistent au PS une gauche gouvernementale (molle, centriste, libérale, pro-austérité) et une gauche plus « à gauche » (sociale, anti-libérale, anti-européenne, pro-relance), coexistent chez les écologistes une vison pragmatique (gouvernementale, politique) et une vison plus extrémiste (décroissante, sans concession).

      Bref on a du mal à comprendre comment tout ce petit monde fait pour vivre et gouverner ensemble. Le très improbable scénario que j’évoquais permettrait de mieux visualiser les lignes de partage, le débat politique y gagnerait sans doute en honnêteté intellectuelle.

      Reste que je ne suis pas sûr que Delphine Batho soit très crédible en militante écolo ...


    • credohumanisme credohumanisme 5 juillet 2013 12:07

      @Fergus : pas si lachée que ça finalement (AFP-Le Figaro-France Info) :

      « Barbara Pompili, co-présidente du groupe Europe Ecologie-les Verts (EELV), a affirmé aujourd’hui sur France Info que si Delphine Batho »rejoignait« les idées d’EELV, elle serait »la bienvenue" dans le parti écologiste.

      Elle a par ailleurs affirmé « désapprouver » l’éviction de Delphine Batho, survenue suite à ses critiques sur son budget. "On a eu là un premier signe très négatif qui nous a inquiétés, on attend que le premier ministre nous montre par des actes que ce signe était ... on va dire ... une erreur d’interprétation", a souligné la députée de la Somme."


    • Fergus Fergus 5 juillet 2013 15:54

      @ Credohumanisme.

      Vous avez raison. Cela montre qu’à EELV, on ne sait plus sur quel pied danser.


    • Fergus Fergus 5 juillet 2013 09:54

      Bonjour, Sylvain.

      Bof, ce psychodrame sera vite oublié. Même les caciques d’EELV qui soutenaient Delphine Batho l’ont lâchée après sa conférence de presse.

      L’ex-ministre a pourtant énoncé des vérités, notamment sur le plan écologique. Que ne l’a-t-elle fait lorsqu’elle était encore en fonction ? Qui plus est, en attaquant le budget, elle savait pertinemment qu’elle obligerait Hollande à tenir son récent engagement de fermeté vis-à-vis des dérapages dans l’équipe ministérielle.

      Bref, elle s’est sabordée sciemment. Ou alors a fait preuve d’une incroyable naïveté. 


      • LE CHAT LE CHAT 5 juillet 2013 09:58

        ah , ils commencent à se déchirer entre eux , c’est le début de la fin 


        ça ne vous rappelle rien ce que se passe en France ?

        En Egypte , un parti de menteurs démagogues et de profiteurs promettant le changement par rapport à l’équipe précédente honnie arrivent à conquérir le pouvoir démocratiquement , et après un an le peuple les vomit , vu le niveau d’inconpétence , les restrictions de liberté ,la baisse du niveau de vie , le niveau de corruption et les promesses non tenues ......


        • Shawford Shawford42 5 juillet 2013 10:04

          Egypte 2013 = la France de 2017 dont tu rêves, ça fait pas un pli, le Greffier : ouvre les yeux, ou change définitivement de planète smiley


        • Shawford Shawford42 5 juillet 2013 10:08

          Car ce sont pas ceux qui seront ou pouvoir quels qu’ils seront qui poseront le plus problème, et si c(est ceux dont tu rêves (aussi vertueux soient ils à tes yeux) ce seront les patdu49, jaja et autres souchiens récalcitrants qui vous pomperont l’air en fait et que ta Madonne devra mettre au pas.


          Pense tu cela possible, à défaut que cela se passera en douceur ? 

          Et jusqu’au es tu, êtes vous prêt à aller pour leur faire rendre raison ?

        • Shawford Shawford42 5 juillet 2013 10:09

          Oups, jusqu’



        • LE CHAT LE CHAT 5 juillet 2013 10:26

          Salut Shawford ,
          je sais bien que ça ne serait pas un long fleuve tranquille , et que nombreux seraient ceux qui voudraient mettre des batons dans les roues ! remettre le pays dans le bon sens après des décennies de foutoir , c’est digne des travaux d’Hercule !
          je ne me fais pas trop d’illusions , ça sera difficile d’éviter que la France ne devienne plus qu’une des province sous contrôle du bigbrother anglosaxon ....


        • Shawford Shawford42 5 juillet 2013 10:41

          Je dis pas mieux...ou plutôt : si, retroussons nous les manches sans avoir une quelconque illusion sur les vertus du système représentatif moderne et l’inextricable vassalité qui caractérise désormais notre Pays.


          Et je te t’éviterai au demeurant une conclusion godwinesque détaillée sur ce qui se passerait si la frange la moins recommandable du FN se retrouvait vraiment fine aux commandes (sauf si tu peux me garantir à 100% de pouvoir appuyer à tout moment sur le bouton stop).

        • Shawford Shawford42 5 juillet 2013 10:43

          Oups in fine


          Bonne journée en tout cas Le Cat

        • LE CHAT LE CHAT 5 juillet 2013 11:22

          @SHAWFORD

          j’ai la même appréhension à confier le pouvoir à des jaja ou des Isga , on a vu ce que ça donne les idéologues marxistes au pouvoir .....

          j’aime bien Dupont Aignan , mais ça pèse rien , je te parle même pas d’Asselineau et ses 3 groupies , il reste plus que le FN pour faire bouger les lignes sinon rien ne changera jamais ......


        • Shawford Shawford42 5 juillet 2013 11:25

          Je peux te comprendre, même si je ne partage pas cet avis.


          Sachant que je pense qu’il y a moyen d’œuvrer pour quelque chose de neuf, sans charniers, sans se faire aspirer par des charlatans et/ou des gourous, sans y perdre notre âme.

        • jaja jaja 5 juillet 2013 11:50

          « j’ai la même appréhension à confier le pouvoir à des jaja ou des Isga »

          Moi aussi j’aurais la même appréhension si il s’avérait qu’un groupe de personnes adultes et responsables soient stupides jusqu’au point de me confier le pouvoir smiley
          Rappelons ici que le NPA est contre la fonction présidentielle,t contre toute professionnalisation de la politique et que de toutes manières deux mandats doivent être autorisés au maximum pour toute fonction élective....

          Le pouvoir est maudit disait Louise Michel... Il n’y a pas de sauveur suprême affirme l’Internationale et nos anciens avaient pour slogan « Homme élu homme foutu ».

          Ce qui veut dire que le seul pouvoir acceptable est celui de la démocratie directe et l’autogestion où chacun(e) se prononce en toute connaissance de cause après une campagne ouverte et dans le strict respect du droit des minorités....


        • Shawford Shawford42 5 juillet 2013 17:08

          Le Cat, je m’aperçois que j’ai oublié de dire que je serais tout autant défavorable aux régimes prônés par jaja ou Isga entre autres, s’ils ressemblaient de près ou de loin à certains précédents historiques.


          Ca va mieux en le disant peut être.

        • pergolese 5 juillet 2013 10:08

          Personnellement, cette situation me révolte...

          Car au fond, ce qui est reproché à cette dame, ce n’est pas son désaccord avec le Gouvernement ou au Président de la République...Ce qui lui est reproché, c’est de l’avoir fait connaître...

          En somme, pour les politicards qui nous gouvernent, tout ministre a, envers les français un devoir d’hypocrisie.

          Quel mépris !


          • Martha 5 juillet 2013 10:26

             Il faudrait commencer a réaliser qu’en France il n’y a pas que trois partis : le PS, l’UMP et le FN. Le FN et le front de gauche ne sont que du vent : ils ne sont des partis bidons, utilisés par le « système » pour diviser l’opposition.
             Au deuxième tour, si il y sont présents, ils ne font ni l’un ni l’autre le poids, face à une coalition UMPS quasi automatique ; Les Français ne supportent pas les propos xénophobes du FN, ni leurs choix pas clairs, fluctuants au gré de l’humeur du temps, ni leurs manières de gérer les affaires publiques, chaque fois qu’ils en ont eu l’occasion.

             Delphine Batho qui a vu de près, maintenant, « les allées du pouvoir », l’influence des groupes de pression et celle des intérêts financiers, comprendra-t-elle l’intérêt d’adhérer au mouvement qui a pour premier choix, pour quitter cette gabegie, de reprendre les rennes du pouvoir par la sortie, d’urgence, de « l’Europe ». 
             Son fondateur a le mérite d’être très clair, de connaitre, comme elle, les rouages de l’Etat et de mettre l’honnêteté intellectuelle et morale au premier plan.


            • LE CHAT LE CHAT 5 juillet 2013 11:25

              De qui parles tu ??????? Qui est le Messie ?????


            • Martha 5 juillet 2013 13:32

              @ LE CHAT :
               C’est pourtant simple.
               Ce qui m’étonne, c’est que vous ne voyez pas.


            • LE CHAT LE CHAT 5 juillet 2013 14:06

              Son fondateur a le mérite d’être très clair, de connaitre, comme elle, les rouages de l’Etat et de mettre l’honnêteté intellectuelle et morale au premier plan.

              ça ne peut être la Méluche , taupe apparatchik socialiste infiltrée et sans morale
              Asselineau , énarque ayant léché les boules de Pasqua , cest une blague ?


            • Martha 5 juillet 2013 15:20

              @ LE CHAT :

               Et vous, vous léchez quoi ?
              Vos coussinets plantaires ou la partie terminale de votre tractus digestif ?

               Relisez. Logiquement il ne peut pas s’agir de Mélenchon. Svp, respectez-le, il s’exprime mieux que vous.


            • Shawford Shawford42 5 juillet 2013 15:24

              Le respecter la Maisluches, clairement. 


              En ce qui concerne l’expression du Greffier par contre, elle est diablement efficace, corrosive et imagée, pour qui sait lire avec le coeur, n’en déplaise smiley

            • soi même 5 juillet 2013 11:09

              A lire sa fiche Wikipèdia, elle est plus socialiste que écologiste ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Delphine_Batho ) peut être en fin de compte, elle tenait pas à endosser sous son mon la mort de l’écologie politique, je trouve parcontre le silence de Duflot bien inquiétant, serait t’ elle tombée dans la mégalomanie politique où elle est piége par les ramifications politiques de complaisance des Vert- Euro-Ecologique ?
              Qui faut dire sont devenues les cocus de toute cette histoire !


              • eric 5 juillet 2013 11:26

                C’est le socialisme « réel ». Les courtisans qui finissent par mordre la main qui les a nourrie... !
                Car enfin, cette dame a grandie dans la ruelle des lits du pouvoir... elle « n’était pas sans ne pas ignorer » qui étaient les copains de segolene hollande and co. Ah bon la directrice de cabinet est mariée a Vallourec ? Sans blague ! C’est une authentique Hollandienne. Formée au moule.
                Et elle n’aime pas les « riches » dans son pleurnichement arrogant, comminatoire et circonstanciel, post « démission »,comme son mentor le temps d’une campagne électorale.

                Il n’y a qu’une vraie information dans cette palinodie. Elle porte sur le degré de déliquescence morale collectif de cette smala socialiste. Son cri du cœur ! On ne l’a pas remerciée comme le voleur et menteur Cahuzac..... ! Cela en dit tellement long sur toutes les pratiques internes de ces gens. Elle découvre qu’elle était un trop petit poisson pour se comporter comme les autres....
                Si ce n’est aux oubliettes de l’histoire, elle finira dans un parti plus ou moins extrémiste genre Fn, ou pire, FdG ou pire encore, vert...


                • spartacus spartacus 5 juillet 2013 14:22

                  Qu’a fait « batho » au gouvernement ?

                  Une seule mesure concrète sur la fermeture des lumières la nuit. Une mesure absurde et stupide.

                  Tout ça au nom de menaces ubiesques, la « pénurie d’énergie » et le « CO2 qui réchauffe », deux escroqueries intellectuelles et pseudo-scientifiques dont le seul « intérêt » est d’offrir des prises faciles aux gouvernements sur les libertés de leurs populations.

                  Une nouvelle atteinte à notre liberté. 

                  Chaque commerçant est libre d’allumer ou d’éteindre sa vitrine selon qu’il estime que son bénéfice est supérieur aux coûts engendrés par l’éclairage. 

                  On peut trouver sans intérêt de laisser la lumière allumée la nuit, mais qui en est meilleur juge, le commerçant ou le gouvernement ? 

                  Le gouvernement doit-il pour cela s’immiscer dans la liberté de dépenser son électricité comme bon lui semble ? 

                  Devra-t-on interdire les stations de lavages pour voiture parce que certains d’entre nous n’ont pas de voiture et trouvent inadmissible le gaspillage de ressources et d’électricité dans cette opération ?

                  Ministre stupide et incompétente dont le seul fait de gloire aura été de profiter de logement social avec une paye de ministre, et qu’il a fallut lui dire pour qu’elle s’en aille. 


                  • Akerios 5 juillet 2013 17:17

                    spartacus  j’ai l’impression que tu aimes le gaz de Schistes. et que tu déteste ce qui est vert......dans un sens tu es cohérent .

                    Je te cite  :

                    «  Le gouvernement doit-il pour cela s’immiscer dans la liberté de dépenser son électricité comme bon lui semble ?

                     » 

                    La dessus je suis totalement d’accord avec toi.

                     

                    Sur le gaz de Schistes quel est ton avis Spartacus  ? 

                    .

                     

                     

                     


                    • spartacus spartacus 5 juillet 2013 17:54

                      Le gaz de shiste ?

                      1-Pour moi il existe un lobby qui alimente les verts pour ostraciser l’extraction. Certainement les Russes qui n’ont pas envie de compétitions de leur gaz en Europe.
                      2-Il y a des problèmes à résoudre comme la pollution par les rejets de la terre et l détermination de l’impact sur les nappes phréatiques. 
                      3-L’attitude des socialistes français et verts et ceux de droite qui empeche la recherche scientifique et la détermination du positionnement prospectif des gisements est la plus stupide qu’il soit !

                    • baldis30 6 juillet 2013 09:35

                      je ne suis pas particulièrement écolo, et sur bien des points je suis fondamentalement opposé à leurs actions mais .....il y a plusieurs problèmes gravissimes réels que l’ex-ministre n’a pas abordés, et pour lesquels elle ferait mieux de se taire, elle comme les verts, comme bien des politiciens de droite et de gauche techniquement ignares et politiquement insanes :

                      a) le gaz de schistes ... et qu’on ne vienne pas me raconter n’importe quoi tant en« pour » qu’en « contre » . Le tort majeur des écolos est de ne pas avoir pris en compte les arguments techniques irréfutables sur le plan de la géologie et de l’expérience PUBLIEE - donc accessible à tous- que l’on en a en France dans un coin bien précis de l’hexagone . La vérité technique ? les écolos ne veulent en aucun cas en entendre parler quel que soit le sujet , seul compte leur dogmatisme étroit et destructeur.

                      b) la liaison ferroviaire Lyon-Turin .... la géologie côté français c’est pas mal ... il y a un politicien local dont on a parlé beaucoup récemment sur Agoravox qui sera entièrement responsable des déboires qui immanquablement se produiront . Quatorze faciès géologiques au moins dont deux de la plus sale réputatrion qui soit : houiller briançonnais et gypse ... sans oublier techniquement  : le quartzite . Surout que pour faciliter les échanges franco-italiens auxquels personnellement je tiens beaucoup il y avait au moins deux autres solutions ferroviaires nettement plus sûres, moins chères ... mais localement ....n’est-ce pas .....

                      c) enfin des études de risques sérieuses ... et actuellement c’est d’un m.....r sans nom avec souvent des commissaires-enquêteurs ignares du problème alors qu’une directive très intelligente de Chirac datant de 1976 demandait qu’ils soient compétents .... merci, pas mal et après on vient se plaindre de l’encombrement des T.A. et des C.A.A., avec des argumentations dogmatiques qui sont vite réfutées par autant de dogmatisme de l’autre côté. Là aussi les écolos n’ont strictement jamais rien fait . Un jour après une catastrophe on dira ... « ah mais on n’a pas lu, on savait pas lire on n’a pas compris » .

                      D’expérience personnelle dans les colloques, et congrès que j’ai suivis et qu’il m’arrive encore de suivre, environ 80 % des communications venant du ministère de l’environnement sont empreintes du plus pur dogmatisme et partant au minimum de l’inutilité, au pire de la mise en danger d’autrui par manque à une obligation de sécurité, quand en plus il n’y a pas aggravation du danger comme par exemple l’a souligné le rapport « MARTIN » publié à la Documentation Française sur les inondations de Nîmes : c’est public , il n’y a pas à commenter ! .


                    • legrind legrind 5 juillet 2013 17:29

                      Tout ce que j’aurais à dire : elle est belle Delphine Batho.


                      • Yohan Yohan 5 juillet 2013 17:45

                        Ben t’es pas difficile...


                      • Shawford Shawford42 5 juillet 2013 17:48

                         smiley smiley smiley


                        En attendant tous les goûts sont dans la nature.. et pour ma part... ma foi... en période de disette smiley smiley

                      • chmoll chmoll 6 juillet 2013 08:11

                        pour une écolos , elle pollue grave , t’es virée ? t’es virée point barre


                        • moebius 7 juillet 2013 22:48

                           cette sequence n’a aucune espece d’importance. Elle n’a eu aucune consequence sur quoi que ce soit

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès