Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Démocratie et législatives : une même illusion

Démocratie et législatives : une même illusion

Vu d'en bas notre supposée démocratie a un nombril, ou plutôt plusieurs... 577 exactement mais c'est pareil vu qu'il n'y en a qu'un qui compte ! Ces nombrils calés sur 577 recoins de France autour desquels tourne le monde, sont des champions dont le rôle, faire nos lois, est oublié depuis belle lurette. La campagne des législatives aurait pu être l'occasion de faire une piqûre de rappel de ces fondamentaux. Elle n'est, hélas, que réclame pour la région avec promesses de descente de sous en provenance de Paris ou de Bruxelles. En toute honnêteté c'est peut être aussi tout ce que le futur député a à vendre, surtout si celui-ci est proche de la majorité présidentielle !

Il y a, dans la chambre, une majorité d'élus qui n'ont aucun besoin de comprendre les tenants et les aboutissants des textes proposés par le gouvernement, généralement de simples applications des directives provenant de Bruxelles : Ils ne sont là que pour, éventuellement, les adapter à la marge et surtout les voter en bon ordre comme le ferait un seul homme, bref pour obéir ! Dire cette vérité, avouer qu'ils n'ont aucun pouvoir tangible, ne serait guerre porteur vis à vis des électeurs à qui est donné un autre os à ronger : C'est là qu'interviennent les sous pour la région. Si votre député est de la majorité présidentielle (ou sans en être d'ailleurs mais c'est alors très théorique) il disposera d'un véritable "droit de fléchage". Celui-ci, jamais nommé mais largement suggéré, lui permet de pousser et de faire aboutir les projets ministériels attendus en son coin de France... Voire les siens si en plus il est député-maire !

Cette collusion entre la chambre et le gouvernement est, bien sûr, une tare constitutionnelle mais c'est ainsi que l'on assois les pouvoirs chez nous ! C'est un fait : notre époque décadente est combinée de clientélisme. La manière est courante et n'est pas propre à la politique : Les salariés y reconnaîtront celles des syndicats via un partage des votes et surtout des adhésions sous forme de promesses de promotions grâce aux commissions paritaires élues, forme assurant que toujours il existera au moins un syndicat signataire du prochain plan "social" (par exemple ; des équivalences pourraient être citées à propos de syndicats non salariaux et autres "ordres".) En parfaite cohérence avec son rôle de vendeur le candidat député doit aussi présenter bien. Une certaine prestance est donc requise et de ce coté là les affiches 2012 sont parfaitement réussies sauf sûrement celle de l'Alliance (sur laquelle je reviens plus bas.)

De ces accommodements on en oublierait qu'au départ les députés sont les représentants du peuple et seulement cela. La fonction n'exige pas une sortie de polytechnique ou de l'ENA, juste un besoin de servir, comme d'être le délégué syndical de sa boite par exemple. Certes, il y eu parmi eux quelques génies tel Victor Hugo par exemple mais on cherchera vainement des référents extraordinaires aujourd'hui et ce n'est d'ailleurs pas cela qui gêne. Oubliés les révolutionnaires des nouvelles républiques, les résistants de la Libération, les fauteuils de l'Assemblée ne sont plus fait pour des culs qui débarqueraient d'on ne sais où. Hors ces périodes exceptionnelles il faut être connu et surtout reconnu. Le hobereau a sa chance, aujourd'hui comme durant les deux siècles précédents, l'instituteur aussi, à condition d'avoir comprit le système et il vaut mieux être ou avoir été déjà Maire !

Malgré cela un petit mouvement de naïfs extraits de divers ensembles associatifs avaient oser se porter candidat en 2007. Ils se proposaient de remplacer ces élus qui n'écoutent rien de ce qui concerne les choses importants et en tout cas pas les signaux d'alarme d'un peuple inquiet pour l'avenir de ses enfants et de la précarité des êtres vivant sur Terre. Ce fut, donc en 2007, "La France en Action" : Lourdement et injustement attaquée par un des installés, à savoir Monsieur Fenech, à la télévision (média où le mouvement était complètement exclu) ce fut fini pour elle.

Pour ces élections 2012, les mêmes naïfs plus quelques autres se présentent sous l'étiquette Alliance écologiste indépendante (l'Alliance.) Cette étiquette est écologiste parce que les problèmes graves du moment n'ont qu'une référence possible : L'écologie.  Le fait que certains des usurpateurs se réclament de l'écologie aussi importe peu puisque ceux-là sont des marchands comme les autres alors que l'alliance veut agir.

Sur les panneaux vous reconnaîtrez facilement l'Alliance : C'est là où il n'y a pas de portrait ( à une ou deux exceptions près, certains voulant surtout en profiter pour exhiber un petit compagnon à fourrure !) L'Alliance a préféré annoncer son programme et déclarer son amour pour la planète qu'il est si important de sauver, non pas qu'elle soit vraiment en danger elle même, mais parce qu'elle héberge la vie et que cet habitat doit être préservé.

ALORS ? Libre à vous de voter pour le plus beau des candidats (choisissez plutôt une candidate !)... Ou pour votre mère la Terre ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 6 juin 2012 08:40

    tous les partis sont ecolo, ou plutot se pretendent ecolo, mais etre ecolo, c’est quoi..............

    http://2ccr.unblog.fr/2010/10/23/ecolo-ecolo/


    • Croa Croa 6 juin 2012 09:31


      Non tous les partis ne sont pas écolos !

      Etre écolo c’est bien ça en effet,

      Merci Robert pour ces précisions !  smiley


    • Croa Croa 6 juin 2012 09:28

      Oups ! smiley

      J’ai oublié les liens :

      Site de l’Alliance

      Site de ma circonscription


      • Gabriel Gabriel 6 juin 2012 10:08

        Pourquoi pas, c’est cela la démocratie, que des citoyens puissent se réunir et proposer d’autres choses que les sempiternelles recettes gauche droite dont les cuisiniers sont tous issus de la même école et que la démocratie ne les arrange que le jour du vote. Bravo à l’alliance et a ses participants.


        • LE CHAT LE CHAT 6 juin 2012 12:52

          Salut Croa ,
          je suis pour la proportionnelle intégrale , les députés sont élus pour faire des lois et représenter l’ensemble des citoyens , et non pas pour être les lobbyistes de leur circoncription . Le système actuel est nul et ne fait la part belle qu’à l’UMPS et à ceux qui leur cirent les pompes , tous politiciens professionnels .
          les députés doivent être sur les bancs des assemblées et non pas dans leur permanence sur le terrain à faire du clientélisme , pour cela les conseillers générux et régionaux suffisent amplement !!!


          • lesdiguières lesdiguières 6 juin 2012 13:40

            Revue et commentée, voici la 5eme République de De Gaulle à Hollande, factuelle et bouleversante !

            http://www.atramenta.net/lire/la-5eme-republique-ou-comment-tomber-de-charybde-en-scylla/37133


            • alex75 6 juin 2012 23:26

              Le système institutionnel français dirigiste, centralisé et élitiste (bonaparto-gauliste) est inadapté à l’époque, car les citoyens sont plus formés et informés qu’auparavant. Néanmoins, la prise de conscience de ce décalage n’est pas massive et il y a beaucoup de passivité, de fatalisme et d’obéissance (quelquefois « révoltée » ou « indignée ») chez l’électeur.

              La ruse du système est de lui mettre la pression par le chômage et l’insécurité sociale, de le rendre blasé ou dégouté (abstentions) par son immobilisme ou de le distraire par la publicité et la consommation, le transformant ainsi quelquefois en consommateur hédoniste et égoïste.
              Il reste tout de même l’action individuelle qui peut être très efficace (le boycott de TF1, par exemple, met cette chaîne en difficulté) et l’action citoyenne dans tous les domaines (transition écologique, Amap etc.)
              Bref, il faut tout réinventer, et surtout notre mode de vie du point de vue social, économique, la façon de travailler etc.
              Je trouve la campagne de l’Alliance écologiste très intéressante, j’ai bien aimé les vidéos à la télévision (avec Albert Jacquart).
              Sur l’écologie au niveau de la planète et l’impasse tragique dans laquelle nous serons bientôt, cet article résume bien la situation :
              Bonne chance aux candidats écologistes et à Croa pour dimanche prochain smiley

              • beo111 beo111 7 juin 2012 07:44

                La démocratie une illusion ? Bien sûr, mais pour plus de démocratie, il faut plus de candidatures, et pas forcément plus de votes.


                • intercepte 7 juin 2012 09:44

                  Le problème, c’est que les bulletins ne sont pas neutres.

                  Il y a leur partie en gros qui pousse un électeur à choisir non pas le projet de la personne, mais le projet des parties qui sont nationalement connue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès