Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Départementales : la France vire à droite

Départementales : la France vire à droite

Les résultats sont d’une clarté limpide : dans la droite ligne des élections européennes, le PS et ses alliés reculent fortement, au coude à coude avec le FN, qui progresse fortement. L’UMP sera en position de force pour le second tour dans une semaine. La crise pousse la France à droite.

Révolte électorale droitière
 
Les résultats ne laissent pas l’ombre d’une ambiguité. Même s’il est vrai que la participation est faible (51%), le total des voix de droite et d’extrême-droite dépasse 60%, ne laissant qu’environ 35% pour la majorité, la gauche radicale et l’extrême-gauche. En partant du principe que le PS fasse partie de la gauche (ce qui pourrait être questionné), cela signifie que la gauche au sens large a réuni près de deux fois moins de voix que la droite au sens large. Un résultat sans doute d’autant plus parlant que le PS, qui a réuni plus de la moitié des voix « de gauche », tient un discours et mène aujourd’hui la politique économique de la droite la plus bête, pour Paul Krugman. Le Front de Gauche est en échec.
 
Ce faisant, la France se distingue dans le paysage politique européen, où une force de gauche subsiste en général, que ce soit un de ces partis qui n’ont plus de sociaux que leur nom (SPD à Berlin, Parti Démocrate à Rome, Travaillistes à Londres), ou une nouvelle force, qui se dit plus radicale (Syriza à Athènes, Podemos à Madrid). L’effondrement actuel du PS ne profite nullement au Front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon, contrairement à ce qui se passe ailleurs. Et si finalement, la stratégie droitière de François Hollande était une impasse pour sa majorité et ne menait qu’au désastre électoral, comme lors des élections européennes et de ses élections cantonales ? Les résultats sont quand même sévères.
 
Quel sens donner à ce résultat ?
 
Au premier abord, on pourrait interpréter ce résultat comme la conséquence d’un mouvement structurel des électeurs, qui rejetteraient à la fois un Etat qui serait perçu comme trop interventionniste, mais aussi auraient une vision plus conservatrice et identitaire de la société, voulant stopper les dérives communautaristes et islamistes et réduire drastiquement les flux migratoires. Et si les vents néolibéraux dominants des médias et d’une grande partie de la classe politique finissaient par avoir une influence sur les citoyens  ? Et ce, d’autant plus que les conséquences néfastes du néolibéralisme peuvent pousser la population dans ses bras, ainsi que l’a bien montré Jacques Généreux dans « La dissociété  ».
 
Malgré tout, la tonalité de la campagne amène à relativiser ce jugement. Cette campagne a été indécente de superficialité. Les grands partis, n’ont absolument rien proposé, se contentant de faire une campagne limitée à la dénonciation de leur(s) meilleur(s) ennemi(s), UMP-PS pour le FN, PS pour l’UMP et FN pour le PS. Avec du recul, il est stupéfiant de constater à quel point les trois premiers partis se sont contentés d’une campagne centrée sur la critique et la dénonciation générique d’un ou deux adversaires, sans entrer dans le débat de fond. Finalement, ils suivent la logique de 2007 selon Emmanuel Todd, pour qui les Français avaient davantage voté par rejet de l’autre que par adhésion.
 
Cette élection est un nouvel échec électoral pour la majorité, après les municipales et les européennes, qui sera confirmé par un second tour qui la verra perdre de nombreux départements. Le balancier politique vire à droite toute. Vrai message de fond, ou faute de mieux conjoncturel ?

Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • P-Troll P-Troll 23 mars 2015 09:56

    Additionnez les abstentions et les votes blancs et demandez-vous à qui les attribuer.

    Vous aurez une autre analyse que celle à laquelle se livrent les états-majors de formations politiques qui se livrent une guerre de territoires clientélistes.

    Les explications des élus sur les élections sont à peu près aussi pertinentes que d’apprendre par coeur la liste des rois de France pour comprendre l’histoire du pays.

    • Jean Marine Jean Marine 23 mars 2015 11:19

      @P-Troll
       
      Vous pouvez fanfaronner tant que vous voudrez avec vos collègues, l’abstention est < 50%, en net recul par rapport aux dernières cantonales.
       
      Les abstentionnistes sont comme les vaches dans les prés, elles regardent les trains passer et terminent à l’abattoir.
       
      En attendant...
       
      FDG —> 6%
       
      FN —> 26% sans aucun sortant !
       
      Score historique du FN dans une élection nationale.
      En progression par rapport aux Européennes 2014.
      En tête dans 43 départements sur 98.
      Présent dans plus de 1.000 cantons...
       
      Lorsque le FDG atteindra le niveau des écolos, le temps sera venu de vous retrouver dans l’étale d’une boucherie...


    • P-Troll P-Troll 23 mars 2015 11:30

      @Jean Marine

      on dirait que ça moinsse un max chez les fachos !

    • Armelle 24 mars 2015 10:07

      @Jean Marine Bonjour


      «  les abstentionnistes sont comme les vaches dans les prés, elles regardent les trains passer et terminent à l’abattoir »

      ... Au même titre que les votants sont comme des veaux, ils montent bêtement dans les « faux trains » soi disant en direction d’un monde toujours meilleurs (enfin c’est ce qu’ils croient toujours des spychopathes qu’ils ont la naïveté de toujours écouter) mais finissent finalement à l’abattoir aussi mais trompés en sus

      ...En revanche je suis bien d’accord, le FDG fait grand peine !!!
      C’est pathétique. Je me souviens des propos de Mélanchon au landemain de l’élection de Stypras, qui fanfaronnait son enthousiasme en voyant à travers cet événement une véritable vague rouge dans toute l’Europe !!! Voir même un printemps Européen, Que c’est drôle !!!

      Enfin sachez qu’à partir du moment où les votes blancs ne sont pas comptabilisés (disposition d’ailleurs totalement antidémocratique), les citoyens non satisfaits de ce qu’on leur propose, n’ont pas d’autre choix que l’abstention cher Monsieur. Et celle-ci ne constitue pas un signe de désintéressement de la politique, bien au contraire. Je suis entière avec moi même, comme bcp d’abstentionnistes qui n’ont pas la faiblesse ou la bêtise (je ne sais pas) de voter par défaut comme bcp le font, tout cela parce que le citoyen à le droit de vote. 
      Voter pour le moins mauvais n’est pas ma tasse de thé, ça entretien la médiocrité, et en la matière, nous ne sommes pas les derniers de la classe...

      Et grand bien vous fasse si vous avez choisi de monter dans le train bleu foncé, il rappelle certains trains où l’on entassaient les humains il y a 75 ans... Rappelez vous, le petit con moustachu avait été élu démocratiquement...



    • Jean Marine Jean Marine 24 mars 2015 17:18

      Bonjour Armelle,
       
      Êtes-vous la fille de Mazarine ?
       
      Je m’apprêtais à vous répondre avant de découvrir votre dernier paragraphe. Mon Dieu ! Votre logiciel gauchiste est totalement obsolète. À votre stade, continuez à vivre avec. Résumons-nous. Il y a donc les vaches, les veaux... et les dindes. 
       
      P.S : Les votes blancs sont comptabilisés mais pas pris en compte, nuance.


    • Armelle 26 mars 2015 10:33

      Bonjour Jean Marine

      Vous ne m’avez pas bcp lu cher monsieur pour me classer à gauche de la gauche !!!
      J’ai voté à gauche jusqu’à l’âge de 25 ans, j’ai ensuite fait un virage à 180°, normal ! on acquiert une certaine lucidité après cet âge, enfin normalement !!! 

      Bonne journée

    • Armelle 26 mars 2015 10:35

      @ Jean Marine


      HA j’allais me priver du meilleur ;
      Vous avez oublié les ANES dans votre liste...

    • rocla+ rocla+ 23 mars 2015 09:59

      à peu près pareil que la date de Kronembourg 1664 .


      • bibou1324 bibou1324 23 mars 2015 10:02

        Les résultats sont d’une clarté limpide, la majeur partie des français sont contre cette mascarade où il faut choisir entre une droite et une gauche, entre des partis qui sont tout sauf représentant du peuple.


        La grande gagnante, c’est l’abstention.

        • De Bredevan marc (L'INFOTOX) Bredevan marc (INFOTOX) 23 mars 2015 10:04
          Ce n’est pas la crise qui pousse les électeurs d’un pays au changement mais plutôt le constat d’échec constant que, « pudiquement », les médias appellent l’alternance.
          C’est systématique et vérifiable dans tous les pays démocratiques qu’ils soient gouvernés à droite ou à gauche.
          Plus généralement, cela ne fait que confirmer l’analyse faite dans l’article : La fin du mirage européen (AgoraVox).
          Lien : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-fin-du-mirage-europeen-164877

          • rocla+ rocla+ 23 mars 2015 10:12

            les vainqueurs sont au nombre de 12 911 263


            ça fait beaucoup 

            • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 2015 10:16

              Départementales : la France vire à l’abstention. Voilà le vrai titre !
              Les élections départementales ont a peu près la même crédibilité que les élections européennes aux yeux des Français : c’est dire !


              • Fergus Fergus 23 mars 2015 10:29

                Bonjour, Michel DROUET

                Très franchement, je ne crois pas que cela soit la bonne lecture de l’abstention : dans tous les pays (excepté ceux où le vote est obligatoire), l’on constate un recul de la participation au électeurs, probablement par délitement de l’esprit civique des citoyens relativement à leurs aînés qui se sont battus pour obtenir le droit de vote.

                Et ce recul peut être constaté aussi bien dans les pays en crise que dans les pays prospères, aussi bien dans l’UE qu’ailleurs dans le monde occidental, aussi bien dans les pays dirigés par des gouvernants respectueux de leurs engagements que dans les pays gérés par des traîtres à leurs promesses.

                Rien n’est simple !


              • Pascal L 23 mars 2015 11:01

                @Fergus
                « délitement de l’esprit civique » 

                S’il y a un délitement de l’esprit civique, c’est plutôt du côté des condidats qu’il faut chercher. L’élection n’est plus un processus démocratique depuis la fin des candidatures individuelles. Nous ne choisissons plus des hommes ou des idées, les partis le font pour nous. Quel choix reste-t-il aux citoyens ? Aujourd’hui la totalité des partis présents continue à défendre un système économique
                qui asservit la population. Même les économistes d’extrème gauche n’ont pas encore compris la relation entre la monnaie, la dette et le chômage et ne proposent donc pas les réformes économiques et monétaires nécessaires pour le pays.

                Par ailleurs, pour ceux qui se déplacent pour voter blancs ou nuls, leurs votes sont encore moins comptabilisés que les abstentionnistes. C’est une véritable incitation à ne pas se déplacer.

              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 23 mars 2015 11:08

                @Fergus
                « délitement de l’esprit civique » ?
                D’une part, quand les élus font régulièrement autre chose ou même le contraire de ce qu’ils avaient promis, on peut comprendre l’abstention.

                Quand les difficultés quotidiennes pour joindre les 2 bouts vous empêchent d’acquérir un minimum d’infos politiques, on peut comprendre l’abstention.

                Quand pratiquement rien n’est pas pour inculquer dès l’école un esprit et une formation civique, on peut comprendre l’abstention.

                Quand l’univers ambiant donne pour modèles les combinards qui font fortune en ignorant les lois votées par les élus, on peut comprendre l’abstention.

                PS/ Personnellement, j’ai voté.


              • Agor&Acri Agor&Acri 23 mars 2015 15:28

                Je pense que le délitement de l’esprit civique provient d’abord de la prise de conscience que les politiques ne représentent pas les électeurs.

                Les chiffres vraiment intéressants, dont les médias s’abstiennent de rendre compte, sont ceux qui se rapportent au pourcentage de votes exprimés (à savoir 47.73%, source officielle).

                Cela nous dit exactement combien d’électeurs inscrits ont -réellement- mis un bulletin dans l’urne pour soutenir tel ou tel candidat.

                Et voici ce que ça donne :
                UMP + Union de la droite + UDI + Modem : 13,89%
                Front National + Extrême-droite : 12,06%
                Parti Socialiste + Union de la Gauche + Parti Radical de Gauche : 10,43%

                Rendez-vous compte !!!
                Le conglomérat UMP + UDI + Modem n’a recueilli que 13.89% des voix des électeurs inscrits.
                 smiley

                Idem FN ou conglomérat PS (12.06% et 10.43%) = n’allez pas croire que je prèche pour une paroisse plutôt qu’une autre)

                Alors, l’UMP seul, c’est quoi ? 8% ? 9% ?
                 smiley smiley

                Et que font nos médias chiens de garde ?
                Ils entretiennent la diversion sur le thème « qui est vraiment le 1er parti de France entre UMP ou FN ? »
                Et ils nous abreuvent du packages de synthèse des résultats permettant de faire croire, grosso modo, que le bloc UMP représente 30% de l’opinion...et contribuent ainsi à lui maintenir une légitimité pour les prochaines présidentielles.

                Quelle arnaque ! Quelle manipulation !

                Ces procédés, visant à figer (verrouiller) la donne existante, en masquant la réalité de la situation au bénéfice des apparatchiks du Système et de leurs fonds de commerce, sont parfaitement anti-démocratiques.

                Les citoyens n’ont aucun intérêts à se prêter à ce jeu de dupes.

                Ces partis qui verrouillent la démocratie, ne nous représentent pas.
                Nous sommes un nombre sans cesse croissant à le savoir aujourd’hui.

                Il faut briser l’omertà médiatique et demander que de nouvelles propositions, détachées des clivages partisans imposés (Gauche/Droite/Extrême droite) mais surtout détachées de l’oligarchie politique, puissent émerger et être mises en débat.

                Pas de gourou, pas de sauveur,
                mais, dans un 1er temps, une plateforme de propositions qui redéfinissent les bases du fonctionnement démocratique et permette de filtrer les menteurs, les tricheurs, les corrompus et les puissances d’argent qui contrôlent la parole publique.


              • Michel DROUET Michel DROUET 23 mars 2015 16:05

                @Fergus
                Ce que je voulais dire c’est que l’utilité des conseils départementaux est aussi abstraite que celle au Parlement européen pour beaucoup d’électeurs. Ce n’est pas forcément du délitement de l’esprit civique. Il y a des causes identifiées, sinon pourquoi les électeurs se déplaceraient t-il nombreux comme ils le font aux municipales et aux présidentielles ?


              • Agor&Acri Agor&Acri 23 mars 2015 16:44

                Pour ceux qui auraient des difficultés à comprendre mes chiffres :

                Ce sont ceux du ministère de l’Intérieur auxquels j’ai simplement appliqué le ratio que je décris dans mon commentaire = je prends le pourcentage des votes exprimés (47.73%) et je le rapporte aux scores biaisés annoncés

                UMP + Union de la droite + UDI + Modem : 29,11% devient 29.11 x 0.4773 = 13.89% réellement recueillis dans l’urne, sur l’ensemble des électeurs inscrits.

                Front National + Extrême-droite : 25,26% => 12.06%

                Parti Socialiste + Union de la Gauche + Parti Radical de Gauche : 21,85% => 10.43%

                C’est la triste réalité de l’état réel de notre soit disante Démocratie.


              • Fergus Fergus 23 mars 2015 20:30

                Bonsoir, Jean J. MOUROT

                J’entends bien tout cela, mais comme j’ai tenté de l’expliquer, on constate la même baisse du civisme électoral dans à peu près tous les pays, y compris ceux qui sont les plus prospères et connaissent une situation de quasi-plein emploi.


              • fred.foyn Le p’tit Charles 23 mars 2015 10:20
                Binôme Union de la Droite 4 162 613 10,08 21,12%
                Binôme du Parti Socialiste 2 572 933 6,23 13,05%
                Binôme Front National   4 951 091 11,99 25,12%....
                Source le Ministère de l’intérieur.... !

                • Passante Passante 23 mars 2015 10:24

                  nicolas coulibaly a encore raflé la mise. smiley
                  consolation, il reste ibrahimovic ..


                  • Lediazec Lediazec 23 mars 2015 10:51

                    Perso, je me suis viré du premier tour et du second aussi ! 


                    • Robert GIL Robert GIL 23 mars 2015 10:57

                      @Lediazec
                      la majorité a fait pareil !
                      .
                      voir : VOTER C’EST ABDIQUER


                    • alinea alinea 24 mars 2015 00:11

                      @Robert GIL
                       smiley ... trop tard pour développer !


                    • Garance 23 mars 2015 11:07

                      Constat à faire au lendemain de cette élection : 


                      Le FN : 4 millions de voix

                      Le PS : 2 millions de voix

                      Autre bonne nouvelle : la désintégration en plein vol des Pastèques

                      Malgrés cela nos socialos sont contents : 


                      Qu’ils profitent : champagne ,caviar et cigares

                      Cela leur permet de maintenir la cadence : 1 000 nouveaux chômeurs par jour encore pendant 2 ans


                      • OMAR 23 mars 2015 18:13

                        Omar21

                        Boussetot’ti Gars-rance.

                        Wallah, comme promis, j’ai voté pour Narine de mon quartier....

                        Alors, à toi de tenir ta promesse, la régularisation de mon cousin Makhlouf...

                        PS ; Le couscous aux merguez, je te l’envoie avec ou sans harissa ?


                      • Pere Plexe Pere Plexe 23 mars 2015 18:52

                        ...avant eux quelle était la cadence ?


                      • Jeff Parrot Jeff Parrot 23 mars 2015 11:19

                        Le probleme est que la vraie gauche s’est faite poluer l’esprit et se preocupe beaucoup trop des droits des minorites (immigres, homos) plutot que d’un reel projet de societe et au sein meme de ses appareils sevit une chasse au facho pour qui n’est pas d’accord bien qu’il se sente de gauche.

                        La fausse gauche est de droite, l’electeur preferra un sarko/lepen plutot qu’un hollande ridicule ou un excite genre Vallz.

                        Bref, la gauche est morte en France.


                        • Croa Croa 24 mars 2015 09:04

                          À Jeff Parrot,
                          *
                          Oui la vraie ’’gauche’’ déçoit pour d’autres raisons. Par ailleurs c’est toute ’’la gauche’’ qui n’ose plus se revendiquer populaire, peut-être parce que le PS qu’elle soutient plus ou moins encore est de son coté ouvertement élitiste (ce qui démontre en passant qu’il est bien objectivement de droite si l’on se réfère aux critères d’autrefois.)
                          *
                          Reste tout de même un mouvement hélas plus ou moins inconnu qui semble moins « pollué ».


                        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 mars 2015 09:25

                          @Jeff Parrot

                          CAUSE TOUJOURS oiseau de mauvais augure qui aime les bruits de bottes LES ISLAMISTES

                           CONTRE LES NAZIS : un super film a faire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                          LES PEUPLES VONT EN CHIER


                        • Alex Térieur Alex Térieur 23 mars 2015 12:18

                          @Laurent Herblay
                           
                          « le total des voix de droite et d’extrême-droite dépasse 60%, ne laissant qu’environ 35% pour la majorité, la gauche radicale et l’extrême-gauche »
                           
                          Si vous faîtes le distinguo entre gauche radicale et extrême-gauche, ayez au moins l’honnêteté intellectuelle de faire la même chose pour le Front national. J’ignorais que les articles publiés sur Agoravox s’alignaient sur la terminologie des médias mainstream. Le ministère de l’Intérieur fait bien la différence entre le Front national et l’extrême-droite.


                          • Alex Alex 23 mars 2015 13:17

                            @Alex Térieur

                            Merci pour ce lien qui m’a permis de constater l’inadmissible absence du FOC que j’ai fondé, et qui a récupéré les 3 voix de son trinôme. En avance sur les réacs prônant le binôme, j’ai imposé le trinôme qui inclue homme, femme et transgenre.

                          • lsga lsga 23 mars 2015 20:33

                            @Alex
                            encore un commentaire débile de la part d’alex


                          • Alex Térieur Alex Térieur 24 mars 2015 09:37

                            @lsga
                             
                            Ce sont les 4,72% du FDG qui mettent la mascotte d’Agoravox dans cet état ? Je la trouve très marrante son idée de FOC, il devrait l’exporter au Brésil, il y a plein de shemales pour les threesomes la-bas. Si j’étais à ta place, je troquerais mon bonnet pour une casquette rasta et des boucles d’oreille et j’irais m’installer à Cuba. Lorsqu’on ne représente plus personne, on change de crèmerie.
                             
                            Au fait, que signifiait ton pseudo ? Il Sent le Gauchiste Aviné ou Idiot Sans Grande Ambition ?


                          • soi même 23 mars 2015 12:28

                            Ce qui est syntagmatique et que l’on surtout pas trop souligné c’est le taux d’abstention et de votes nuls et blancs , en ôtant 15 % à peu près due à des personnes qui on perdue leurs droits de vote pour différente raison avec les inconditionnels qui ne voteront jamais, le véritable partie est bien les abstentionnistes et non cette finie analyse qui donne juste une image de l’effritement des châteaux des partis politiques , on a assisté au rassemble pour la transhumance des moutons de Panurge.

                            Ne surtout pas oublier, c’est une élection par défaut, et les résultats sont aussi par défauts avec leurs victoires à la Pyrrhus ........ 


                            • soi même 23 mars 2015 13:03

                              A ses politologue, ils n’aimes pas quand le bon peuple leurs dites merdes, avec une abstention qui atteint 49,4% au premier tour ........


                            • alinea alinea 23 mars 2015 13:54

                              Personne n’a rien à proposer pour des élections qui ne riment à rien aujourd’hui vus les chamboulements en cours !
                              La gauche, la vraie, inutile de questionner sur le positionnement du PS, est rejetée pour des futilités ; basta, tchao, et bon vent dans une société qui n’aura plus l’ombre d’une culture, hormis les saucissons-pinards parties !! mais qui n’aura pas un fifrelin de plus, ni jobs ni carrières ; il sera temps après cette dernière expérience attendue (!) de tout remettre à plat et de tout recommencer.


                              • aimable 23 mars 2015 17:48

                                @alinea

                                que voulez vous ceux qui n’ont rien ont peur de le perdre , alors ils votent pour la droite, ou l’extrême droite


                              • Croa Croa 24 mars 2015 09:16

                                À aimable
                                *
                                À mon avis l’extrême droite est déjà au pouvoir. Le FN c’est autre chose, à priori un parti tout simplement nationaliste, un centre populaire donc. Mais ces concepts droite-gauche, à force d’être dévoyés ont-ils encore un sens ?
                                 


                              • Dom66 Dom66 23 mars 2015 18:15

                                Les Français n’ont rien compris…..des moutons comme disait notre illustre général.

                                Toujours a revoter pour celui qui les à niqué avant contre celui qui les nique en ce moment.

                                Rien à en tirer…pauvre France.

                                La droite la plus bête UMP à coulé la France, et la gauche la plus conne l’a complètement noyé.

                                Comme dab,  un coup pour toi un coup pour moi, et tous aux ordres de Washington et de Tel-Aviv

                                Merde

                                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès