Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Départements tests pour la gauche

Départements tests pour la gauche

Sur l’ensemble des départements qui risquent de basculer de la gauche à la droite, certains seront des tests particulièrement sensibles pour l’exécutif et la gauche dans son ensemble. Sont ainsi exposés, François Hollande pour la Corrèze, Manuel Valls pour l’Essonne et Martine Aubry pour le Nord.

La Corrèze, terre emblématique de François Hollande.

C’est sur le fil, que l’actuel président de la république a pu emporter ce département, traditionnellement chiraquien, en 2008 et 2001. C’est dire que les observateurs politiques porteront un intérêt remarqué pour ce territoire cher à l’ancien et l’actuel président de la république. Longtemps éloigné du FN, on observera l’éventuelle percée que sera susceptible d’y faire le parti de Marine Le Pen.

L’Essonne, base électorale de Manuel Valls.

C’est à Evry et dans ce département que Manuel Valls a construit toute sa carrière politique avec brio, après avoir échoué à Argenteuil. Le PS en a fait une terre de conquête, sa chute à droite pèserait lourd dans l’appréciation générale de ces élections départementales et signerait non seulement un déclin pour le PS mais aussi une gifle politique pour le premier ministre qui affaiblirait nécessairement sa position à l’hôtel Matignon.

Le Nord, territoire de repli pour Martine Aubry.

C’est à Lille et dans le département du Nord, généreusement mis à disposition par Pierre Mauroy, que Martine Aubry a pu se constituer un fief politique à la mesure de ses ambitions. Une défaite du PS , dans cette terre traditionnellement de gauche mettrait Martine Aubry en situation délicate, et obérerait son avenir politique à gauche, affaiblissant toute possibilité pour elle d’incarner un renouveau au PS et une place à Matignon.

Les Côtes d’Armor, un symbole de 36 années.

L’Union de la gauche a invariablement été en première position à tous les premiers tours depuis 36 années. Le très symbolique président du conseil général Claudy Lebreton ne se représente pas. L’UMP s’est fixé l’objectif de ravir prioritairement ce symbole du PS en terre bretonne et fait front uni avec le modem, l’UDI et des divers droite pour mettre toutes les chances de son côté, alors que la gauche va à la bataille désunie, comme dans nombres d’autres départements.

Les espoirs du FN, l’Aisne, le Vaucluse et le Var.

On regardera de très près les trois départements convoités par le FN, que sont l’Aisne, le Vaucluse et le Var. Rien n’est moins sûr, mais c’est bien dans ces trois territoires que se signera peut être la victoire de Marine Le Pen et l’ancrage de son parti dans la vie électorale. De telles victoires augureraient de gains encore plus stratégiques pour les prochaines élections régionales.

L’avenir du PC dans l’Allier et le Val de Marne.

Le PC ne cesse pas de mourir à petits feux, mais l’extinction le guette dans ce scrutin à hauts risques. Il ne lui reste que deux départements, vestiges de son passé resplendissant. S’il les perd c’est son ancrage local qui disparaît, après toute une série de pertes majeures aux dernières municipales. Avec le Val de Marne, c’est la toute mythique banlieue rouge en région parisienne qui disparaitrait définitivement.

Le Cantal, dernier laboratoire de la gauche unie.

C’est dans le Cantal, que subsiste, seule, l’union de la gauche. Le PS, le PC et les Verts y ont fait liste commune. Tenu par la droite, il pourrait basculer à gauche. Si c’était le cas se serait là un signal fort pour les partis de gauche et une sévère leçon pour tous les autres territoires où ils ont renoncé à travailler de concert.


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • jacques 22 mars 2015 19:36

    La gauche balayée.... que va t’i se passer ????


    • Txotxock Txotxock 22 mars 2015 20:35

      « Le Cantal, dernier laboratoire de la gauche unie. »

      C’est bien beau l’union, mais pour quelle politique ? Quelle place le PS est-il prêt à laisser aux idées de ses alliés. S’allier au PS, n’est-il pas passer à droite ?


      • Scual 22 mars 2015 20:54

        Je crois que l’Isère est un des départements les plus importants pour la Gauche.

        Cet article ne parle pratiquement que du PS qui est un parti de droite.


        • fred.foyn Le p’tit Charles 23 mars 2015 07:39

          Les Français (depuis 50 ans) ne se fatiguent pas qu’en ils votent...un coup à gauche..un coup à droite..Toujours avec les mêmes mafieux qui les entubent...sont contents comme ça..pas regardant.. !


          • Garance 23 mars 2015 08:39

            La réalité est là : malgrés les cris de victoire de tous


            Le FN : 4 millions de voix

            Le PS : 2 millions de voix


            Le FN : 1 er Parti de France

            Tout le reste n’est qu’habituelle propagande mensongère de l’UMPS et affidés

            • fred.foyn Le p’tit Charles 23 mars 2015 10:00

              @Garance...J’ai donné les chiffres du ministère de l’intérieur...ben y en a qui moinssent en râlant de voir effectivement que le FN est devant....

              Binôme Union de la Droite 4 162 613 10,08 21,12%
              Binôme du Parti Socialiste 2 572 933 6,23 13,05%
              Binôme Front National   4 951 091 11,99 25,12%....



            • rocla+ rocla+ 23 mars 2015 10:14

              les vainqueurs sont au nombre de 12 911 263


              ça fait beaucoup 

              d’ après la Police …. smiley


              • Robert GIL Robert GIL 23 mars 2015 10:51

                Le français ne fait plus confiance à la classe politique ; dépecé par la droite, abandonné par la gauche, le français n’ose plus défendre ses droits et le FN en profite pour détourner sa rage et son désespoir sur l’étranger, sur l’immigré. Alors le français se dit « Le Pen, c’est bien, on a jamais essayé, ça peut pas être pire que » … ah les inconscients ! L’ouvrier ne rêve-t-il plus que de milices et de frontières ?

                Je pense sincèrement que le français moyen, proche du smic et abruti de fatigue la journée, rentre chez lui et pare au plus pressé, les enfants, les courses … télé le soir, au lit et rebelote le lendemain. Les prêts bancaires, conso, voiture, maison … tout le monde est tenu par la peau des c….. Mais alors que reste-t-il comme investissement à mettre au service du collectif ? Le club de sport, l’amicale du coin, …etc. bref les loisirs. Ceux-ci permettent par un investissement personnel plus ou moins conséquent d’obtenir des satisfactions immédiates et d’avoir l’impression d’exister. Puis après le weekend, ou les vacances, c’est reparti, l’abrutissement refait son travail de sape….

                .

                voir : https://2ccr.wordpress.com/category/politique/extreme-droite/


                • Crab2 23 mars 2015 11:28

                  Après le résultat aux élections du 1er tour des cantonales, la gauche, ce matin, aurait, dit-on, la gueule de bois ;
                  hors depuis Jospin la gauche n’a eu de cesse de trahir la laïcité et le féminisme universel en tentant de faire passer pour des racistes sous le vocable d’islamophobie toute personne soucieuse de faire respecter les valeurs républicaines : pour l’essentiel contre le sexisme* ( * voiles ) et la xénophobie* ( * certificat de coutumes et apostasie ) importées dans notre pays par des musulmans

                  http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/ragedie.html

                  -

                  http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/23/tragedie-5588971.html


                  • BA 23 mars 2015 11:52

                    Chiffres définitifs du ministère de l’Intérieur :

                    1- UMP + Union de la droite + UDI + Modem = 29,11 %

                    2- Front National + Extrême-droite = 25,26 %

                    3- Parti Socialiste + Union de la Gauche + Parti Radical de Gauche = 21,85 %

                    4- Front de Gauche + Parti de Gauche + Parti Communiste = 6,09 %

                    5- Europe Ecologie Les Verts = 2,03 %

                    6- Extrême-gauche = 0,07 %

                    7- Divers droite = 6,76 %

                    8- Divers gauche = 6,81 %

                    http://elections.interieur.gouv.fr/departementales-2015/FE.html

                    Elections européennes de mai 2014 :

                    Front National : 4 712 461 voix, soit 24,86 %.

                    Elections départementales du 22 mars 2015 :

                    Front National : 5 108 066 voix, soit 25,19 %.

                    En France, la situation est en train de dégénérer.

                    Ce n’est même plus de la droitisation.

                    C’est de l’extrême-droitisation.


                    • arnulf arnulf 23 mars 2015 19:16

                      Jean, il faut bien que quelqu’un vous le dise un jour, asseyez-vous, restez calme alors voilà :
                      le PS n’est pas un parti de gauche.
                      Je sais.. c’est dur. Bonsoir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès