Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Des tas d’urgences à l’état d’urgence

Des tas d’urgences à l’état d’urgence

Dans un pays comme la France, frappé par le chômage, par la baisse du pouvoir d’achat, alors qu’une bonne partie de l’Europe a renoué avec la croissance, et la relance timide de l’emploi, comment ne pas s’interroger sur la priorité donnée encore par le gouvernement, celle de l’état d’urgence ?

Lorsqu’il a été élu, en 2012, Hollande avait des tas d’urgences : relancer la croissance, faire baisser le chômage, augmenter le pouvoir d’achat, et puis bien sur, partir en guerre contre le monde de la finance.

 Il avait annoncé une « inversion de la courbe du chômage  », puis devant l’échec de sa prévision, il n’évoque plus maintenant qu’une stabilisation de la croissance du chômage…

Quand l’on sait que le chômage tue dans notre pays entre 10 000 et 20 000 personnes par an, il serait intéressant de tenter de faire la part des choses. lien

Et Jean Luc Mélenchon va plus loin. lien

Nous sommes aujourd’hui dans une logique de « langue de bois évoluée », évoquant des « dommages collatéraux » lorsqu’il y a grosse bavure, comme le dit Guillaume Meurice sur l’antenne de France Inter, faisant l’éloge de la communication : on ne dit plus aujourd’hui « se faire virer  » mais « se faire remercier », on ne dit plus « la sodomie », mais « la social démocratie  », on ne dit plus bombardements mais on dit « frappes chirurgicales », ça passe mieux, même si c’est aussi violent…et comme le conclut très justement l’impertinent animateur de « si tu écoutes, j’annule tout », « il faut rendre le monde plus beau grâce à la communication ». vidéo

Mais revenons à « l’état d’urgence », les attentats de 2015 sont en quelque sorte une bouée de sauvetage pour ce président aux abois.

Mais quid de cet « état d’urgence » ?

Les bavures policières se multiplient, et les forces de l’ordre embastillent à tout va : de l’écolo militant, au petit trafiquant de haschich, en passant par quelques citoyens dont la seule faute est d’avoir le teint basané, on a de la peine à comprendre le prolongement de cet état dit d’urgence, d’autant qu’Olivier Besancenot dénonce, preuves en main, le fait que des casseurs ne sont parfois que des policiers encagoulés. lien

Quid de ce Michaël, visionnant un film d’action dans le TGV Marseille-Rennes, un certain 20 novembre, qui avait la mauvaise idée d’être barbu et de porter des gants…la police évacue le train et embarque le suspect, lequel ne sera relâché qu’au bout de 4 heures  ?…

Quid de cet homme de 67 ans, arrêté pour avoir pris des photos, (ce qu’il dément) alors qu’il se rendait à la préfecture de Boulogne sur Mer : la police s’est rendu à son domicile, a détruit la porte d’entrée, fouillé l’appartement de fond en comble, et l’homme à passé la nuit en garde à vue ?

Quid de cette fillette de 6 ans, blessée par des éclats de bois suite aux tirs dans la serrure de l’appartement familial ?...la police reconnaitra plus tard qu’elle s’était « trompée de porte ». lien

La liste de ces bavures est longue, au point que « la quadrature du net » s’est mise en tête d’en faire le recensement. lien

Sur ce lien, quelques exemples filmés de perquisitions musclées…

Mais revenons au chômage : il baisse quasi dans toute l’Europe, sauf en France.

Dans les 28 pays de l’Union Européenne, il est en baisse par rapport à mars 2014, tendance amorcée des 2013, avec 1,513 millions de chômeurs en moins. lien

En Allemagne, le taux de chômage n’est que de 4,7%, suivi par le Royaume-Uni (5,5%) et l’Autriche (5,6%).

Même en Espagne, où le taux de chômage reste important, il a baissé de près de 75 000 personnes, soit le nombre de chômeurs le plus bas depuis septembre 2010 (lien) et il faut aller en Italie, pour découvrir que la fameuse courbe, si espérée par le président français, s’est inversée, avec la disparition de plus de 100 000 chômeurs.

Sur une année, même si le taux de chômage italien reste élevé, le nombre de chômeurs s’est réduit de 693 000 personnes. lien

Il faut croire que le programme hollandais a quelques défaillances : mettre la priorité à aider les patrons ne semble pas avoir eu de conséquences positives, et pourtant, début janvier, Hollande en remettait une couche en annonçant qu’il ferait de nouveaux cadeaux aux entreprises, celles de moins de 250 salariés, qui recruteraient un travailleur payé au moins au smic, offrant ainsi la totalité des prélèvements sociaux aux patrons.

Au total, ce sont 2 milliards d’euros que le gouvernement va offrir aux entreprises. lien

Auparavant, c’est sous la forme d’un crédit d’impôt que les patrons avaient pu bénéficier des largesses de l’état, comme on peut le vérifier sur ce graphique.

Continuer de faire des cadeaux aux patrons n’est-il pas contreproductif d’autant que l’on compte de plus en plus de « patrons voyous » ?

C’est devenu tellement évident qu'il y a maintenant sur Internet un blog qui les recense.

Le site rencontre quelques succès au point qu’il est menacé de fermeture…

Il ne fait pourtant que montrer du doigt les patrons condamnés par la justice.

Des entreprises du CAC 40, aux caisses primaires d’assurance maladie, en passant par les PME, ils donnent tous les motifs de condamnation, prélevés sur le site « légifrance », motifs qui vont du travail dissimulé, au non-respect des heures de nuit, en passant par les licenciements abusifs, les discriminations… lien

Le bilan à mi-mandat n’était déjà pas glorieux, et la situation ne s’est pas arrangée.

En novembre 2014, le collectif « nous citoyens » avait dressé un bilan en effet peu glorieux : évoquant un « président du chômage » avec 3,4 millions de chômeurs, alors qu’ils étaient 2,9 en mai 2013…un « président sans croissance » qu’il avait prévu à 3%, bien en dessous de la réalité, un « président de la dette » puisqu’elle a atteint les 95% du PIB (2000 milliards), dénonçant une absence de réformes significatives. lien

Cette impasse sociale, avec le chômage qui y est associé, a été évoquée à Davos, lors du récent Forum économique mondial, puisqu’une enquête, intitulée « the Future of Jobs » a mis en évidence que la robotisation croissante allait avoir un impact toujours plus négatif sur les marchés du travail.

L’étude démontre que dans des domaines très spécialisés (informatique, mathématique, ingénierie) plus de 2 millions d’emplois seront crées, mais l’automatisation fera parallèlement perdre plus de 7 millions d’emplois. lien

Cette logique des hommes remplacés par des machines et autres robots, n’est pas une nouveauté, mais elle s’accentue exponentiellement par les temps qui courent.

L’une des solutions qui permettrait de sortir de cette situation sociale dramatique serait dans la mise en place d’un RdB (Revenu de Base), offrant un salaire à chaque citoyen, qu’il travaille ou pas, solution d’autant plus intéressante qu’elle ferait disparaitre la notion même de chômage.

Ce choix de société, que certains qualifie d’utopique, ne l’est pourtant pas autant que l’on pourrait le croire : le RdB n’est pas si complexe à financer, d’autant qu’il viendrait en remplacement de toutes les aides sociales actuelles.

Il ne s’agit au fond que d’une meilleure répartition de la richesse, laquelle pourrait être améliorée si on décidait en haut lieu d’imposer un barème de salaires, fixant un salaire maximum.

La Suisse avait tenté en vain de faire appliquer un salaire maximum de 12 fois le smic, et le Front de Gauche l’avait fixé à 20 fois le salaire le plus bas de l’entreprise. lien

Mais apparemment, à la tête de l’état, cette option est ignorée, alors qu’un nombre de plus en plus important de citoyens prônent cette mesure.

Une initiative européenne pour le RdB avait été lancée en 2013 et si l’objectif du million de signature n’a pas été atteint, il est aujourd’hui, d’après Klaus Sambor, organisateur général du comité de citoyen ayant lancé cette initiative dans 28 pays européen, « le point de départ d’un mouvement européen de grande ampleur ».lien

La Finlande vient en tout cas de l’adopter en ce début d’année, et cette mesure devrait être opérationnelle début 2017. lien

En Suisse, une initiative avait été lancée, (lien) en Espagne, le mouvement Podemos le défend (lien) et dans le monde, des formations politiques de droite et de gauche sont de plus en plus nombreuses à le défendre. lien

Mais en France on continue de pratiquer une politique de l’offre, malgré le flop patent. lien

Au moment où certains insistent lourdement sur la déchéance de nationalité, ne serait-il pas plus constructif de songer plutôt à une élévation de celle-ci ? (lien) même si quelques illuminés font la promotion d’une régulation de la population mondiale, affirmant qu’elle devrait être réduite de 95%, affirmant que les humains sont une plaie pour la terre. lien

Car comme dit mon vieil ami africain : « la faute du troupeau vient du berger ».

L’image illustrant l’article vient de « lemusulman.net »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

T’as pas mille balles ?

À quand le bout du tunnel ?

Le bras d’honneur hollandais

La France avance avec une canne

L’un promet, l’autre agit

La droite en rêvait, Hollande l’a fait

De Coluche à Grillo

Le changement, c’est pas tout de suite

Le poisson d’avril hollandais

En marche pour une 6ème

Un président tétanisé

La taxe carbonisée

La retraite au flamby

Qui Hollande trompe-t-il vraiment

Hollande, un pays au plus bas

Des sous et des déçus

La sauce hollandaise ne prend pas

L’improbable révolte des sans

Qu’est-ce qui cloche ?

Monsieur « Plan Plan »

J’aime pas les riches

Faire sauter la banque

Le discours du Bourget partie 1-partie 2


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 26 janvier 09:58

    Pour une fois d’accord avec l’auteur.

    Donner du fric aux patrons pour qu’ils embauchent c’est pisser dans un violon !

    Redonner du pouvoir d’achat ET améliorer les conditions de travail des PME/PMI serait plus judicieux.


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 11:03

      @colere48
      oui bien sur, mais je ne crois pas que ce sera suffisant...

      il faut établir une échelle entre bas et haut salaires, et mettre en place le revenu de base, 
      d’un seul coup on supprime le chômage
      on relance le pouvoir d’achat
      et les entreprises peuvent produire plus... engager du personnel...augmenter les salaires...
      mais ça c’est sur le papier.
       smiley
      en réalité, je ne pense pas qu’il y ait une volonté déterminée du patronat et du gouvernement de prendre de telles initiatives.
      de plus la crise latente va faire tomber tous les espoirs...si on en croit les prévisions des économistes.
       smiley

    • Bracam Bracam 26 janvier 23:18

      @colere48
      « Donner du fric aux patrons pour qu’ils embauchent c’est ... »


      leur donner du fric. Si seulement votre formule était vraie...

    • gaijin gaijin 26 janvier 10:33

      salut olivier
      et oui depuis longtemps on glisse mais de manière sure et de plus en plus en plus rapide vers un autre monde ..............

      la première liberté c’est la sécurité ( bayrou )
      l’état d’urgence jusqu’à ce qu’on ait vaincu daesh ( c’est dire la semaine des 4 jeudis ) ( valls )
      il faut créer des centres de déradicalisation ( sarkozy )

      bonne chance aux votants en 2017 vous avez l’embarras du choix ...............

      ( le choix c’est pas sur, reste l’embarras smiley smiley )


      • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 11:05

        @gaijin
        perso ce ne sera ni hollande, ni sarko, ni le pen.

        mais j’irais voter, même si les règles de cette pseudo démocratie empêchent d’appliquer la volonté du plus grand nombre.
        merci de ton commentaire.
         smiley

      • Shawford Naoh 26 janvier 11:10

        @cabanou

        quelle fatuité, que de contradictions en quatre lignes !!

        Si j’avais à choisir je te mettrai bien en premier Pestidentiel, qu’on puisse te jeter des bananes quand on a rien de mieux à faire smiley


      • Passante Passante 26 janvier 11:18

        @gaijin


        et l’embarras précède le bon débarras.

      • gaijin gaijin 26 janvier 13:42

        @Passante
        si seulement ............ smiley


      • Shawford Naoh 26 janvier 13:46

        @gaijin boudha

        Bon t’écoutes RCF Cercou ou pas ? que je sache si ça vaut la peine ou pas que je te jette des bananes sous l’autre article ? smiley smiley ( smiley ? )


      • gaijin gaijin 26 janvier 17:50

        @Naoh
        je repasse demain matin ( flambées les bananes smiley )


      • Shawford Shawford 26 janvier 18:18

        @gaijin

        J’y mettrai même un peu de rhum et + si affinités (une fois à St Vincent y’a 20 plombes mon fréro m’avait fait un space cake, j’ai monté et démonté le convecteur spatio temporel du Doc 3 jours et deux nuits smiley smiley )

        A demain matin sans faute


      • Solon le Jeune Solon le Jeune 27 janvier 07:48

        @olivier cabanel

        Si vous voulez signer une pétition pour la reconnaissance du vote blanc (ça sera utile pour le second tour des prochaines élections) voici le lien :

        https://www.change.org/p/pour-que-les-votes-blancs-soient-pris-en-compte-dans-les-suffrages-exprimés-pour-toutes-les-élections


      • Yanleroc Yanleroc 28 janvier 00:34

        @gaijin

        Allez, tu crois quand-même pas qu’on va tenir 2 ans, on est déjà au taquet !! 


      • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 10:52

        @Solon le Jeune
        merci, je vais la signer tout de suite


      • Gabriel Gabriel 26 janvier 10:56

        Ceux qui sacrifient la liberté au profit de la sécurité ne méritent ni l’une ni l’autre... 


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 11:06

          @Gabriel
          pas mieux !

          merci.
           smiley

        • jaja jaja 26 janvier 11:30

          Pour défendre nos libertés c’est samedi dans toute la France contre l’état d’urgence liberticide voté par tous les partis politiques représentés au Parlement :

          http://www.ac-chomage.org/spip.php?article2188


        • Aristide 26 janvier 13:07

          @jaja


          En fait vous allez manifester pour que les paysans puissent manifester, les taxis, les profs, les défenseurs de tout, les manipualteurs NPA de migrants en galère, ... J’ai l’impression qu’ils y sont déjà dans les manifs, nul besoin des quelques clowns en goguette avec facteur intégré.


        • jaja jaja 26 janvier 13:21

          @Aristide

          Toujours à défendre la galoche et la matraque... Sacré socialo va.... si vous parliez un peu de ce qui vous motive vous au lieu de voir vos commentaires toujours tenter de mordre mais sans jamais dévoiler votre pensée... c’est si honteux que ça d’être un socialiste retourné finissant pro capitaliste ? Aussi pour le nez rouge on a une sévère concurrence avec vous et vos amis smiley


        • Pyrathome Pyrathome 26 janvier 14:15

          @jaja
           Le moins que l’on puisse dire, c’est que Aristide n’est pas brillant....... smiley


        • jaja jaja 26 janvier 15:22

          @Pyrathome

           smiley


        • juluch juluch 26 janvier 12:49

          Bonjour Olivier.


          Pas mal votre article.

          je pense que pour relancer il faut baisser les charges et les impôts....Moins il y a de contraintes, plus en entreprends, on embauche et on se développe.

          Une petite PME croule sous les charges, si on veut créer on est assassiné par les charges.....on est en pleine stagnation. smiley
          Le carburant est en baisse, c’est toujours ça....


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 13:12

            @juluch
            oui, et c’est ce qu’a fait hollande, mais sans grand résultats.

            je pense qu’il faut privilégier le contraire : augmenter le pouvoir d’achat, fixer un bareme entre les hauts et les bas salaires, lancer le rdb...et surtout refaire vivre la démocratie.
            bref, l’utopie.
             smiley

          • Yanleroc Yanleroc 27 janvier 23:15

            @olivier cabanel

            Ah oui, tu es encore plus utopiste que moi smiley

            Mais pire qu’une utopie, c’est un leurre, une Chimère ! (Politique, Démocratie, Pouvoir d’achat, Emploi, toussa..)

            Histoire de ne pas être passé pour rien, cadeau (empoisonné) d’un auditeur de Fréquence Evasion, et mode d’emploi :

            C’est en gardant le silence
            Quand ils devraient hurler
            Que les hommes(et les femmes) deviennent des lâches.
            A. Lincoln

          • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 08:06

            @Yanleroc
            une utopie c’est un rêve

            et il nous faut rêver si nous voulons donner à cette utopie une chance de ce réaliser.
            merci pour la citation de Lincoln que je fais mienne.

          • Griffon Jaune johnconnaurd42 28 janvier 08:14

            @olivier cabanel

            rêver si nous voulons donner à cette utopie

            A défaut de pouvoir agir.
            Pour ma part j’ai un projet pouvant à coup sur transformer nos villes en jardins, que j’essaye de déposer en mains propres à celui qui a toutes les chances de présider aux destinées de ce Pays en 2017, mais cette quiche squaw préfère se lustrer l’égo, c’est con hein ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 10:00

            @johnconnaurd42
            oui, c’est ballot !

             smiley

          • Griffon Jaune johnconnaurd42 28 janvier 10:03

            @olivier

            Tant que y’a de la vie, y’a de l’espoir.

            Et rien qu’à nous deux, on a déjà de quoi digérer des milliards de tonnes de CON² smiley

            @très vite


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 10:51

            @johnconnaurd42
            on est bien plus que deux...

            la preuve sur ce lien

          • Griffon Jaune johnconnaurd42 28 janvier 10:55

            @cabanou

            joeletaxi en fait partie, ou sa muse (remember : tandem c’est idem man) ?

            Si c’est le cas, j’en serai, plutôt deux fois qu’une smiley


          • Shawford Shawford 28 janvier 14:15

            @olivier

            Oui ça peut sembler ébourripoustoufiant, mais admettons, imaginons, je sais, c’est très très très très dur ( smiley ) mais faisons donc quand même l’hypothèse que joletaxi serait bel et bien Vanessa PARADIS, comment le prendrais tu ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 19:41

            @Shawford
            je le prendrais très bien.

             smiley

          • Petit Lait 26 janvier 13:35

            Concernant les aides aux entreprises, il est clair que rajouter des mécanismes boiteux à d’autres mécanismes boiteux ne fonctionne pas. Des réformes en profondeur sont indispensables tant dans les aides sociales en tant que tel que, surtout dans leur fonctionnement. 


            Pour le revenu de base inconditionnel, on doit voter la dessus en Suisse. ça ne passera sans doute pas. Dans le concept c’est une bonne idée à laquelle j’adhère, mais en imaginant la mise en oeuvre, il semble que les lanceurs de l’initiative ait rencontré quelques difficultés liées à une application dans la vie réelle d’une certaine utopie, ce qui rend le projet beaucoup moins crédible... Ceci dit, l’idée reste à creuser !

            • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 15:28

              @Petit Lait
              en suisse, au sujet du rdb, l’initiative a échouée...mais elle va être reproposée...et en europe, ça aurait pu marcher si chaque pays avait joué le jeu...manque de communication.

              c’est une idée géniale qui sera appliquée un jour.
              hélas, ça risque d’être trop tard.
              merci de votre commentaire

            • julius 1ER 26 janvier 18:36

              @olivier cabanel


              c’est faux en Suisse... l’initiative est en cours le seuil des 100 000 signatures a été dépassé 130 000 signatures ont été obtenues !!!!

               maintenant le parlement a deux ans pour mettre en forme le texte et le proposer à la « votation » cela dit c’est pas gagné car comme d’hab ce n’est pas à ceux à qui cela profiteraient le plus qui seront les principaux défenseurs de ce projet ... alors wait and see !!!! 

            • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 19:32

              @julius 1ER
              merci d’avoir rectifié...mais comme tu dis, c’est pas gagné !


            • olivier cabanel olivier cabanel 27 janvier 13:03

              @julius 1ER
              finalement, j’avais bien raison, ça n’est pas passé en suisse.


            • frugeky 26 janvier 13:49

              B’jour

              Une alerte à la bombe dans les lycées parisiens.
              Voilà qui devrait largement plus occuper les journaux du soir que le compte-rendu laborieux et orienté des multiples grèves sur l’ensemble du territoire.

              Etat d’urgence, état d’urgence, état d’urgence...la litanie vallsienne à un temps...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès