Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Deux fusibles sautent dans un gouvernement en court-circuit

Deux fusibles sautent dans un gouvernement en court-circuit

La nouvelle de la démission d’Alain Joyandet et Christian Blanc est tombée hier en début de soirée.

Le premier a explosé en plein vol suite à son voyage en jet privé vers la Martinique d’un coût pour le contribuable de 116 500 € tandis que les espoirs du second de rester jusqu’au prochain remaniement prévu en octobre ont été réduits en cendres en raison de son goût trop prononcé pour les Davidoff et les Partagas qui n’avaient coûté, eux, que 12 000 €.

Toute personne attachée au mot "égalité", à la bonne gestion de l’argent public et à l’éthique en politique ne pouvait avoir aucune sympathie ni pour l’un ni pour l’autre. Cependant ce soir, on en arriverait presque à avoir de l’empathie tant pour l’un que pour l’autre. Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’ils ne représentent que deux fusibles dont les agissements avaient été trop voyants car dénoncés par la presse et qu’il fallait, alors que la majorité s’enfonce un peu plus chaque jour dans ce qu’il convient d’appeler aujourd’hui "l’affaire Woerth", faire un exemple en remerciant ces deux membres du gouvernement pris en flagrant délit de gaspillage de l’argent public.

Cependant, si le fait de gaspiller l’argent public doit conduire à la démission celui ou celle qui s’en est rendu coupable, il faut s’attendre à d’autres démissions dans les heures qui viennent au plus haut sommet de l’Etat.

On attend donc la démission de Christian Estrosi dont le voyage en jet privé aux USA avait coûté aux contribuables la somme de 138 000 €, c’est à dire plus que celui d’Alain Joyandet.

On attend également la démission de Rama Yade dont le coût de la nuit d’hôtel en Afrique du Sud dépassait le coût d’une nuit d’hôtel dans le palace de l’équipe de France.

On attend la démission de François Fillon qui a longtemps pratiqué les vols Région Parisienne-Sarthe en avion ministériel alors que le temps de transport en TGV est de moins d’une heure pour ce trajet (on aimerait d’ailleurs savoir s’il continue à voyager ainsi avec sa famille)

On attend la démission de Roselyne Bachelot grâce à qui la France a en stock de quoi vacciner contre la grippe A ...145% de sa population.

On attend la démission des membres du gouvernement confondant logement de fonction et logement étudiant ou pied à terre à Paris pour accueillir sa famille.

On pourrait même attendre la démission du Président de la République qui a acheté pour 180 millions d’euros un A330 présidentiel qui ne s’imposait absolument pas, surtout en ces temps de "faillite de la France" pour citer François Fillon.

Mais, une fois de plus, on risque d’attendre longtemps car Alain Joyandet et Christian Blanc ne font pas partie du premier cercle des courtisans.

Hier soir deux fusibles ont sauté dans un gouvernement en court-circuit.

Philippe DAVID


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • le naif le naif 5 juillet 2010 10:31

    Une liste à la Prévert, ne manque que le raton laveur.....

    "On pourrait même attendre la démission du Président de la République qui a acheté pour 180 millions d’euros un A330 présidentiel qui ne s’imposait absolument pas, surtout en ces temps de "faillite de la France"

    Le Monde souligne aussi que si les deux avions présidentiels que Nicolas Sarkozy a promis de vendre après avoir acquis son Airbus A330 sont devenus obsolètes, c’est parce que le président leur a préféré un Falcon 7X acquis l’année dernière pour 50 millions d’euros.

    Concernant Eric Woerth, après l’épisode Peugeot et l’article de la Tribune de Genève sa position devient chaque jour un peu plus difficile à tenir.....

    Slts





    • impertinent3 impertinent3 5 juillet 2010 11:02

      Deux petits fusibles devant protéger un plus gros fusible Woerth qui lui-même protège la tête et l’affaire de Karachi.

      Bien commode le scandale Woerth pour faire oublier Karachi.

      Comme tout le monde le sait, le poisson commence toujours à pourrir par la tête.


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2010 11:23

      @ l’auteur,
      lorsque l’équipe de France a raté son mondial, c’est l’entraineur qui a été sanctionné,
      que des ministres démissionnent, c’est une chose, mais c’est le patron qui doit porter la responsabilité de tout çà.
      d’autant que depuis le début de son mandat, il prend toutes les responsabilités,
      démissionner des ministres ne change rien, d’autant qu’il faudrait pour le moins qu’ils soient jugés pour détournement d’argent public.
      je rappelle qu’à maintes fois, sarkozy a utilisé l’air bus présidentiel pour faire de courts voyages, comme celui fait entre Paris et Valence,
      rien ne l’empechait de prendre le TGV,
      il aurait gagné du temps, puisque arrivé à l’aéroport de Chabeuil/Valence, il n’a pu débarquer, et un convoi exceptionnel à du, de toute urgence, aller chercher une rampe de débarquement à Lyon/St Exupéry, pour faire descendre le petit président.

      alors, à quand la démission de sarkozy ?
       smiley


      • furio furio 5 juillet 2010 11:42

        Ah ! Monsieur CABANEL ! Comme vous y allez !! Non ! Vous oubliez un peu vite ce me semble que notre Président a été élu pour 5 ans !! C’est dans 2 ans que nous pourrons faire son bilan. Bilan carbone pour brasser du vent et faire sombrer la France. Je dirais que sarkosy c’est une éolienne. beaucoup de vent pour une efficacité de 20%.


        • lebreton 5 juillet 2010 22:03

          IL ne me reste plus bien du temps sur cette terre j’laurais bien vu pendu à un croc de boucher comme il dit si bien su le dire le pov con


        • lebreton 5 juillet 2010 22:25

          Ah les beaufs !!!!!!!!!!!!!!!!


        • ZenZoe ZenZoe 5 juillet 2010 14:56

          "Cependant ce soir, on en arriverait presque à avoir de l’empathie tant pour l’un que pour l’autre."

          Pas moi en tout cas !
          Je trouve même qu’ils s’en sortent drôlement bien.

          Ceci dit, je suis quand même navrée de constater qu’ils ne partent pas pour les bonnes raisons. Ils auraient du être démis de leurs fonctions immédiatement, en réaction à leurs erreurs. Là, ils sont virés après coup et pour des raisons politicardes. C’est nul !


          • verdan 5 juillet 2010 22:55

             Bonsoir ,
            Oui :)

            Comme disait le Tigre :-« la politique , c’est comme l’andouillette , faut que ça sente la merde , mais pas trop » -

            Je vous concède, que là , on a fait péter les fondations, et , qu’on se trouve , net , dans les latrines .

            mais l’oréal fait de si bons parfums à essence .... vous savez .. smiley ça sent bon quoi ...

             


          • asterix asterix 5 juillet 2010 16:57

            Quand je vivais à Cuba, des ouvriers de l’usine Cohiba me proposaient des cigares de toute première qualité à 25 dollars la boîte, attestation d’achat à 725 dollars comprise...


            • CHALOT CHALOT 5 juillet 2010 18:13

              Ce ne sont que des fusibles !
              DSarko doit démissionner ou dissoudre immédiatement l’assemblée nationale...
              Même conséquence : qu’il parte ! et vite


              • Lucien Denfer Lucien Denfer 5 juillet 2010 18:48

                Deux fusibles sautent dans un gouvernement en court-circuit

                C’est toute la conception du tableau electrique qui est à refaire. Il y a trop de prises d’intérêts et les circuits d’éclairages surcalibrés et câblés en 64 ampères permettent à quelques lampions de pomper tout le jus sans déclencher les différentiels. Le sectionneur principal est shunté pour cinq ans et ne sert qu’occasionnellement.

                C’est le merdre...


                • furio furio 5 juillet 2010 19:18

                  France2 a présenté à midi le pauvre joyandet comme une ...victime !!!
                  Interrogées, ses ouailles qui ont dû aussi s’en mettre plein les poches..enfin celles interrogées, nous ont présenté un joyandet compétent, honnète, etc...à pleurer !!
                  Mais une autre affaire nous est présentée déjà !!
                  Une par jour ! Le ministère de l’intérieur loue un local pour 1 millions d’Euros par an depuis 2008, un local ........vide !!
                  Qui ets cet heureux proprio
                  Ou plutôt qui était l’heureux proprio car le bien a été vendu à un fonds de pension avec certainement un locataire payant rubis sur l’ongle !!!


                  • BA 5 juillet 2010 21:38

                    Patrice de Maistre est le gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt.

                    Le ministre du Budget Eric Woerth avait demandé à Patrice de Maistre d’embaucher son épouse, Florence Woerth.

                    Patrice de Maistre avait accepté : le 12 novembre 2007, Florence Woerth intégrait la petite entreprise qui gérait la fortune de Liliane Bettencourt. Elle gagnait 180 000 euros nets par an, soit 15 000 euros nets par mois (Le Canard Enchaîné, mercredi 30 juin 2010, page 3).

                    Patrice de Maistre déclarait à Liliane Bettencourt, le 23 avril 2010, à propos du conflit d’intérêts de Florence Woerth :

                    « Je me suis trompé quand je l’ai engagée. C’est-à-dire qu’en fait, avoir la femme d’un ministre comme ça, ce n’est pas un plus, c’est un moins. Je me suis trompé. Pourquoi ? Parce que comme vous êtes la femme la plus riche de France, le fait que vous ayiez une femme de ministre chez nous, tous les journaux, tous les trucs disent : « Oui, tout est mélangé, etc. » Bon. J’avoue que quand je l’ai fait, son mari était ministre des Finances (du Budget, NDLR), il m’a demandé de le faire. Je l’ai fait pour lui faire plaisir. »

                    http://www.mediapart.fr/journal/france/280610/bettencourt-pourquoi-eric-woerth-ne-dit-pas-la-verite

                    Pour remercier Patrice de Maistre d’avoir accepté d’embaucher Florence Woerth, Eric Woerth lui a remis la Légion d’Honneur le 23 janvier 2008.

                    http://www.lepoint.fr/societe/revelation-quand-woerth-remettait-la-legion-d-honneur-a-patrice-de-maistre-le-conseiller-de-liliane-bettencourt-23-06-2010-469497_23.php


                    • BA 6 juillet 2010 06:59

                      Mardi 6 juillet 2010 :

                      L’ex-comptable des Bettencourt accuse : des enveloppes d’argent à Woerth et à Sarkozy.

                      L’ex-comptable de Liliane et André Bettencourt révèle, dans un témoignage explosif à Mediapart, comment le couple de milliardaires a régulièrement financé, via des enveloppes contenant des espèces, des personnalités de la droite française, dont Nicolas Sarkozy.

                      Elle a notamment relaté un épisode – qu’elle a également rapporté lundi 5 juillet aux policiers – situé en mars 2007 et mettant en scène Eric Woerth. Ce dernier se serait vu remettre, via le gestionnaire de fortune Patrice de Maistre, une somme de 150.000 euros pour la campagne présidentielle de M. Sarkozy.

                      http://www.mediapart.fr/journal/france/060710/lex-comptable-des-bettencourt-accuse-des-enveloppes-dargent-woerth-et-sarkozy#comment-571471


                      • BA 6 juillet 2010 09:38

                        Claire T. est, de fait, détentrice de très lourds secrets, qu’elle a confiés à Mediapart, juste après son audition, lundi soir.

                        C’est un témoignage accusatoire, qu’elle reconnaît volontiers ne pas pouvoir étayer de preuves matérielles définitives, et qui devra être soumis par les enquêteurs à un méticuleux travail de recoupements et de vérifications.

                        Claire T. s’explique sur sa décision de parler à la police et à un journal : « J’en ai marre de voir tous ces gens ne pas assumer leurs responsabilités, raconter n’importe quoi. Il est temps de dire ce qu’il s’est passé. Et puis, après tout, moi je n’ai rien à me reprocher ».

                        Maire de Neuilly-sur-Seine entre 1983 et 2002, M. Sarkozy était souvent l’hôte des Bettencourt. « Il venait déjeuner ou dîner avec Cécilia », se souvient Claire T.

                        Lui aussi avait-il droit aux « attentions » accordées aux personnalités politiques en visite chez les Bettencourt ? Un brin hésitante d’abord, mesurant sans doute la gravité de ses propos, Claire T. confirme :

                        « Nicolas Sarkozy recevait aussi son enveloppe, ça se passait dans l’un des petits salons situés au rez-de-chaussée, près de la salle à manger. Ca se passait généralement après le repas, tout le monde le savait dans la maison. Comme M. et Mme Bettencourt souffraient tous les deux de surdité, ils parlaient très forts et de l’autre côté de la porte, on entendait souvent des choses que l’on n’aurait pas dû entendre. Encore une fois, tout le monde savait dans la maison que Sarkozy aussi allait voir les Bettencourt pour récupérer de l’argent. C’était un habitué. Le jour où il venait, lui comme les autres d’ailleurs, on me demandait juste avant le repas d’apporter une enveloppe kraft demi-format, avec laquelle il repartait. Je ne suis pas stupide quand même, inutile de me faire un dessin pour comprendre ce qu’il se passait... ».

                        http://www.mediapart.fr/journal/france/060710/lex-comptable-des-bettencourt-accuse-des-enveloppes-dargent-woerth-et-sarkozy#comment-571471

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès