Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Dimanche, à Paris, une après-midi de déshonneur

Dimanche, à Paris, une après-midi de déshonneur

Je n’aurai jamais cru cela possible, que plusieurs milliers de fascistes et de factieux puissent impunément occuper les boulevards de Paris en y poussant leurs slogans de haine. Il fût un temps (bien lointain) où la ligue communiste et d’autres mouvements savaient empêcher cette atteinte grave aux principes mêmes de notre démocratie.

Quenelles, passe encore, mais on a vu des saluts nazis à répétition et surtout de nombreux slogans antisémites, digne de la période pré-nazi dans l’Allemagne d’entre les deux guerres. Cela fait froid dans le dos. Surtout, il ne s’agit plus des manifestations regroupant quelques dizaines d’extrémistes, comme on a pu les connaitre dans le passé.

C’est donc avec désespoir que je constate qu’à la date anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz (69 ans) et 80 ans après les défilés des ligues d’extrêmes droites contre la république (le 6 février 1934), Paris vient de donner à nouveau cette bien triste image d’une France qu’on espérait ne plus jamais revoir.

Quelques sinistres exemples de ce défilé dit de colère :

  • Yvan Benedetti, toujours très actif à » l’œuvre française » (pourtant dissoute) entrainant ses troupes au cri de « Travail, famille, patrie » la devise des collabos et du maréchal Pétain,
  • Sélection des slogans les plus criés : « Juif, la France n’est pas à toi », « Europe pédo criminelle sioniste satanique », « Hollande ou le CRIF, qui dirige qui ? », le complot juif est de retour…
  • Alain Escada, leader de l’Institut catholique intégriste Civitas mène ses troupes sous la banderole « Catholiques en colères » et la foule scande : « Francs-maçons ennemis de la nation », « Journalistes, collabos, salopes.. », « Femen salopes, bande de putes, la France aux Français. »

Cela fait beaucoup, c’est de trop et l’indignation ce lundi du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) ou du MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié des peuples) me semble bien insuffisante. Il fût un temps où la profanation d’un cimetière juif avait suscité un immense cortège d’indignation dans les rues de la Paris, à la tête duquel le Président de la république de l’époque était venu ajouter de tout son poids.

Je veux bien que l’on parle d’un ramassis hétéroclite d’intégristes catholiques, d’opposants au mariage homosexuel, d’admirateurs de Dieudonné, d’identitaires, de groupes d’extrême droite etc.. Pour autant, même si l’on ne reprend que les chiffres de la police 17 000 personnes, c’est énorme comme caution donnée à la droite la plus extrême, fasciste, raciste et factieuse.

Faut-il se taire ou manifester son indignation, telle est la question.


Moyenne des avis sur cet article :  2.1/5   (192 votes)




Réagissez à l'article

243 réactions à cet article    


  • adeline 27 janvier 2014 18:32

    Ils sont à l’affut, à peine publié aussitot moinssé, bon courage Jean


    • Croa Croa 28 janvier 2014 09:00

      Pas besoin d’être à l’affut pour découvrir un article tendancieux : Oui il y avait des activistes dans la manif... Sauf qu’il fallait vraiment vouloir les voir ce que ne pouvait faire qu’un compère !

       smiley T’es repéré Jean ! smiley


    • gaston gaston 28 janvier 2014 09:45

      Des activistes ???? y avait aussi des fachos des cathos des nazis des anti sémites des homophobes des racistes des sarkozystes des fraudeurs du fisc ,sachant que certains cumul plusieurs étiquettes, bref une belle brochette des pires racailles de la société qu’il faudrait mettre hors d’état de nuire , heureusement leur petit mouvement de merdeux n’ira pas loin étant donné que ces salopards sont heureusement ultra minoritaire !

      Au moins une bonne satisfaction , ces en.....ont pris une bonne saucé sur leur gueule !

    • COVADONGA722 COVADONGA722 28 janvier 2014 10:05

      s’agissant de fraudeur du fisc cher Gaston je n’y ai pas vus ces facistes la ?mais eux ils pensent bien et juste donc vous absolvez leur crapulerie .

      Le réalisateur Cédric Klapisch (pour 247 000 euros), le psychanalyste médiatique Gérard Miller, l’avocat Michel Tubiana, l’ancien président du Crif Richard Prasquier (qui déclare avoir régulariser sa situation en 2010) et le célèbre cuisinier Paul Bocuse (pour 2,2 millions !) titulaires d’un compte non déclaré au fisc français.

    • Jean Valjean Jean Valjean 28 janvier 2014 12:51

      Tout à fait Gaston, pas besoin « d’activistes » ou de barbouzes...
      -
      "Je n’aurai jamais cru cela possible, que plusieurs milliers de fascistes et de factieux puissent impunément occuper les boulevards de Paris en y poussant leurs slogans de haine."
      -
      Jamais possible ? Il suffit pourtant de lire les centaines de commentaires haineux et anti-Juifs déversés chaque jour sur Ago... (sans qu’aucune modération n’intervienne)
      Voila, maintenat on peut mettre des visage sur les crétins fascisants qui ont envahi Agoravox depuis longtemps déjà.
      -
      Allez, moinssez moi, ça va vous défouler...


    • Pere Plexe Pere Plexe 28 janvier 2014 17:12

      Peut être que le moinssage de cet article suffira au défoulement des moins fanatiques d’entre eux...


    • Robert GIL ROBERT GIL 27 janvier 2014 18:48

      Les facho essaient de prendre la rue comme leur grand parents avec les ligues fascistes des années 30...on connait la suite !

      Les slogans raciste ainsi que des saluts nazis effectués : "CRS, milice des juifs« , »La France aux Français, bleu blanc rouge !« , »Vivement le putsch !« , »Ça va péter, ça va péter« , »Faurisson a raison la Shoah c’est bidon« , »A mort les Francs maçons« , »Juif, la France n’est pas a toi !« , »féministes, salopes« , »La France indivisible« , »Non à la destruction de la civilisation« , »Catholique en colère« , »François, ton père s’appelle pas Robert« , »France, nation, révolution !« , »Non à l’islamisation de la France« , »les homos dehors, les chiens sont les bienvenus« , »Juif, la France n’est pas à toi".....

      la France »anti-système" a manifesté contre les homosexuels, les arabes, les juifs et les francs-maçons. Mais cette France-là n’est bien entendu ni raciste ni antisémite ni anti-homosexuels. Elle est juste « antisystème ». D’ailleurs si les juifs, les homosexuels et les francs-maçons ont fini dans les camps de la mort, c’est parce que les nazis était « antisystème ».........

      Ils etaient tous là, et parmis ceux qui ont appelé a manifester avec ces néo-nazis, on retrouve : Dieudonné et son éminence grise Soral…alors ceux qui ont encore des illusions sur Dieudonné, feraient bien d’ouvrir les yeux !

      voir : LE FASCISME EST UNE GANGRENE


      • bigglop bigglop 27 janvier 2014 19:51

        Bizarre, il ne me semble pas avoir entendu une seule parole contre la Commission Européenne, l’UE, l’Euro....Ni même contre cette finance sans visage....
        Cependant, en novembre 2013, la Conférence des Evêques de France a soutenu le ’’Projet Européen’’, sans ambiguïté, présenté par Sylvie Goulard (MODEM)
        http://www.les-crises.fr/les-propositions-des-eveques/


      • Doume65 27 janvier 2014 22:33

        Pour avoir entendu tous ces slogans (pourris grave) fallait être là, non ? Et qui était là ?
        Des fachos. Robert GIL est un facho, faudrait ouvrir les yeux (selon ses propres raisonnements, parce que moi, j’le connais pas, en fait, Monsieur Gil)


      • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 28 janvier 2014 11:08

        « Les facho essaient de prendre la rue comme leur grand parents avec les ligues fascistes des années 30 »


        Donc maintenant fasciste c’est génétique ?
        Mais vos grands parents à vous,ils étaient où ?Des preuves ?


        Pathetique. Vous valez pas mieux, gardez vos leçons de totalitaire en puissance.

      • posteriori 28 janvier 2014 12:24

        Génétique ? Pourquoi pas, une des caractéristiques les plus marquantes de l’après collaboration, le crâne rasé, semble être passé directement dans le phénotype des plus acharnés, évolution par traumatisme comme dans le cas du bousier qui meurt de faim quand il perd la boule ? Une aversion ontologiquement psychotraumatisée ? Je ne sais pas !


      • julius 1ER 28 janvier 2014 13:15

        @patriote de mes deux

        c’est sûr que quand on se met dans des défilés avec des types de l’extrème-droite on ne peut plus prétendre à être de simples protestataires, d’ailleurs tous ces gens qui mettent la droite et la gauche sur le même plan qui sont-ils, que proposent-ils je cherche encore ????

      • julius 1ER 28 janvier 2014 13:28

        je suis d’accord avec toi Robert mais quand la gauche mène la même politique que la droite avec les mêmes critères, il est clair que l’on va dans le mur !!

        maintenant en disant cela on n’ a rien résolu, la gauche doit retourner à gauche et prendre en compte des revendications de gauche, pas donner des avantages à ceux qui encartés en ont déjà mais revenir à la genèse du mouvement ouvrier, ou celui-ci défendait tout le monde les ouvriers, les chômeurs, les précaires etc .... un syndicalisme universel et pas corporatiste, ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être, alors oui refondation et états-généraux du mouvement ouvrier avec des revendications claires et universelles CAD satisfaction des besoins primaires et revenu citoyen, aujourdhui personne ne devrait-être laissé avec moins de 1000 euros par mois, et çà peut-être fait demain simplement en remettant en place une échelle des salaires.... il faut du courage politique pour faire cela et là je pense que l’on a en ce moment un cruel déficit de ce côté là .

      • Corinne Colas Corinne Colas 28 janvier 2014 14:15

        « Bizarre, il ne me semble pas avoir entendu une seule parole contre la Commission Européenne, l’UE, l’Euro... »


        Vous y étiez ? 
        A moins que comme nous tous, vous essayez de démêler le vrai du faux ?
        Dans ce cas, il ne vous est pas possible d’accéder aux vidéos des discours officiels lors de la manif ( projetés sur écran géant paraît-il). C’est interdit à la consultation dans notre pays. 



        Mais question U.E, au moins ce petit bout sur un portable est disponible :

        le drapeau de l’U.E y est brûlé... est-ce que cela vous convient ?

        personnellement, je me suis fais traitée d’ordure dans un autre fil au prétexte que je rappelais le but réel de la gouvernance en cours : dissolution de l’Etat-nation (lien à l’appui puisque discours officiel) et que c’était ça notre vrai problème. Et pas dans un sens sectaire mais simplement technique car lorsque le pouvoir de décision est lointain, c’est la dictature pure et simple. Par ex, ce n’est pas pour rien qu’on l’enlève aux communes... 

        Penser ça aujourd’hui, relève de la pensée fasciste ! Adieu les Chouard, Asselineau et compagnie, vous êtes des fascistes ! 

        Les gens honnêtes mais couards, prennent alors leurs distances afin de ne pas se voir amalgamés aux méchants néonazis... ceux qui ont la liberté d’expression chevillée au corps, ne devraient pas se laisser intimider . A force de traiter les gens de facho pour tout et n’importe quoi, les censeurs pitoyables se discréditent eux-mêmes. 

        Crier au scandale pour une photo de guss ostensiblement antisémites, c’est nous manipuler car nous savons tous que c’est le lot de toute manif de se voir infiltrée pour être discréditée... sans parler des casseurs professionnels. 

        Et quand bien même il y en avait de vrais antisémites à cette manif (la sottise ne sera jamais éradiquée), est-ce que le mot d’ordre de celle-ci était l’antisémitisme ? Si cela avait été le cas, elle n’aurait pas été autorisée !!!!!!!!!!!


        On nous agite des épouvantails sous le nez pour nous empêcher de réfléchir, et c’est soit les « cathos » pour désigner tous les réacs (accros à l’église, le temple etc.), soit les fascistes pour tous ceux qui refusent la marche du monde décidée par nos élites, et souvent ces deux qualificatifs sont synonymes . Bien sûr que l’extrême droite existe... tout comme l’extrême gauche d’ailleurs mais les Français ont toujours préféré le milieu !


        Qu’en est-il dans la vraie vie ?

        On va juste s’attarder sur la réalité d’aujourd’hui. Mes amis, je ne suis pas toujours d’accord avec eux et c’est heureux, certains sont athées comme moi, d’autres très pieux, je ne leur jette pas l’anathème. De même, nous ne sommes pas obligés de sortir nos cartes d’adhésion à un parti politique quelconque pour dialoguer entre nous. 

        La laïcité, c’est respecter les autres, pas les obliger à être comme vous ! C’est tout cela qui nous enrichit mutuellement !

        La liberté dans un pays démocratique, c’est AUSSI accepter que la gauche, la droite, le milieu et l’hétéroclite puissent avoir le droit de manifester ! 

        Et la suprême liberté, la désaliénante, c’est celle qui consiste à s’affranchir des manipulations politiques de tous bords, des haines largement promues par les médias et les chiens de garde des réseaux sociaux. 

        Les charias sont lancées contre les uns et les autres et le syndrome Fourest se propage dans les cerveaux étriqués à une allure vertigineuse.


        Il est temps que ce cirque cesse ! 

        En réalité pour le pouvoir, les dangereux ne sont pas les croyants, les antisémites, les fachos ou les homophobes mais tous ceux qui ont compris que voter ne servait à rien...




      • alinea Alinea 28 janvier 2014 14:25

        absolument Corinne ; en plus, j’ai l’impression qu’un brouillard irritant se répand : mais grand dieu, où vais-je pourvoir me situer dans ce merdier. Pour être compris ou juste localisé ?
        Dans un monde où le premier mot de travers, vu par les adeptes d’une idée toute faite, fait de vous un traître, un impie, un paria, si vous insistez, vous êtes traité de maso !!!
        La nasse se resserre, même les petits poissons sont pris au piège !
        Oh con ! De l’air, donnons-nous de l’air !


      • Corinne Colas Corinne Colas 28 janvier 2014 16:50

        « Oh con ! De l’air, donnons-nous de l’air ! ».... C’est bien résumé ! smiley


        Pour le moment, c’est avec une paille mais écoutons (ou réécoutons) Meadows :

        « Je crois qu’il est maintenant trop tard pour éviter un enchaînement de crises mais il n’est pas trop tard pour apprendre à utiliser ces crises de façon à initier un changement positif. Il est trop tard pour le développement durable parce que nous sommes d’ores et déjà non durables. Mais il n’est pas trop tard pour réfléchir au développement « résilient » en mettant en place des mécanismes, des institutions, une culture, qui feront face à ces crises et qui les surmonteront ; tout en préservant des engagements élémentaires vis-à-vis de certaines valeurs comme la liberté, l’égalité, l’art…..
        (..)
        Un grand nombre d’organismes et d’individus tirent profit du système actuel. Ils en retirent énormément de pouvoir et d’argent. Ils vont donc batailler ferme pour contrer tous les efforts visant à changer ce système. L’industrie pétrolière par exemple tente de nier les changements climatiques et les pollutions occasionnées par leurs extractions. L’industrie chimique, quant à elle, occulte les questions liées à la pollution des nappes phréatiques, et ainsi de suite... Je crois qu’ils parviendront à leurs fins parce qu’ils ont le pouvoir et l’argent. Ce que nous devons faire, nous qui sommes partisans du changement, c’est essayer de créer des îlots de développement alternatif qui peuvent exister au milieu d’un océan de non durabilité. »

        Ne perdons pas espoir, la transition est en marche (et nous en faisons partie) :

      • COVADONGA722 COVADONGA722 29 janvier 2014 06:40

        bonjour madame Colas , compliment et merci vous dites de manière argumentée et cohérente ce que j’essaie d’exprimer en vain depuis longtemps .


        Asinus : ne varietur 




      • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 janvier 2014 09:33

        Merci Corinne Colas d’attirer l’attention sur ce très beau, très utile film.

        Mais ne perdons pas de vue que la re-localisation des productions et des marchés, la résilience locale, la multiplication des îlots de développement alternatif... tout ce qui constitue « la transition » ne sera plus possible si les antipatriotes au pouvoir en France - avec en leur sein les « écologistes » carriéristes - et les irresponsables qui dirigent l’Europe et le monde parviennent à réaliser leur projet : la liquidation des états-nations, comme vous le disiez dans votre précédent commentaire.

        Vous montrez très bien en quoi le patient travail des vrais écologistes est très complémentaire de la colère qui s’exprime contre les démolisseurs.


      • Corinne Colas Corinne Colas 29 janvier 2014 18:33

        Merci !


        Et concernant la transition, bien sûr qu’il ne faut pas être Bisounours (un sérieux sujet de discussion) puisqu’il y a en effet des forces à l’oeuvre pour la contrecarer mais elles ne font que retarder ce qui est inéluctable à terme pour l’ensemble. Tout empire est appelé à s’effondrer tôt ou tard. Tenter d’éviter qu’il nous emporte avec lui, en construisant autre chose en parallèle afin de préserver ce qui peut l’être, c’est aussi lui résister. C’est une autre forme de protestation (oui complémentaire) puisque ça veut bien dire que les gens sont lucides sur la situation actuelle et les soi-disant promesses d’un bonheur toujours remis à plus tard. Quant à l’écologie, c’est vrai encore qu’elle est indissociable d’une économie locale. 

        Bref rien de ce qu’on nous vante actuellement ! 

      • Corinne Colas Corinne Colas 29 janvier 2014 21:55

        « Négativement vôtre » tant que vous voulez smiley

        Mais notre avenir est entre nos mains. Je dis à nouveau merci à tous ceux qui refusent de se laisser embarquer dans de fausses oppositions et qui prennent le temps de consulter le lien... 


      • Aldous Aldous 27 janvier 2014 18:57

        Rassurez vous,Jean, le pétinisme est vaincu sur tous les fronts : 


        Du travail y’en a plus, 
        La famille est éclatée,
        La patrie a fait place à l’UE et au marché trans-atlantique.

        Etrangement les gens sont pas heureux. Les ingrats ! smiley

        • sylvie 27 janvier 2014 19:08

          Mr Aldous, ce n’est pas faux mais il faut dissocier la situation engendrée par la finance (tw) et celle des peuples


        • legrind legrind 27 janvier 2014 20:20

          Étrangement on n’entend pas la gauche, ni la gauche radicale sur ce que l’U€ a fait a notre nation, ni sur ce que l’immigration de ces 30 dernières années a fait d’ailleurs, ah oui elle nous a « enrichit »..


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 janvier 2014 22:51

          Ca doit être pour ça que certains reluquent le maréchal Poutine ...


        • jeanpeplu morocons 28 janvier 2014 12:35

          « Travail, famille, Patrie » 3 mots qui ne sont pourtants pas des gros mots, mais des valeurs, et parce qu’ils ont été repris par le gouvernement collaborationniste de Pétain, il faudrait en avoir honte ? 


          Ces valeurs n’appartiennent pas à des traîtres, elles doivent être réhabilitées publiquement. Mais n’est-ce pas là finalement le rôle assigné à l’extrême-droite en France ? Faire en sorte que les Français aient honte de leur pays, de ses valeurs, pour épouser l’empire euro-atlantiste américain...pour cela, ils font salir des valeurs nobles et des symboles comme Jeanne D’arc par l’extreme-droite afin de créer un effet repoussoir. Jeanne d’Arc fait partie de l’Histoire de France, elle n’appartient pas à Jean-marie Le Pen et au F.N !!!

          François Asselineau explique ce machiavelisme dans une de ses conférences je crois...http://www.upr.fr

           

        • julius 1ER 28 janvier 2014 13:32

          @aldous 

          je te trouve un peu trop cynique et désabusé sur tous les sujets en ce moment, je t’ai vu et lu, un peu plus pertinent il n’y a pas si longtemps !!!!

        • Jason Jason 28 janvier 2014 14:55

          Aldous,

          Les sirènes de l’extrême droite vous tentent ? C’est cette bande d’enragés que vous appelez les gens ?

          Quelle mauvaise foi ! Mais, vous faites peut-être partie de ces « gens » qui n’ont aucune conscience et qui, comme dans les années trente, avec les Camelots du roi, appelaient la démocratie « la démocrassouille » et qui battent encore les pavés de Paris.


        • appoline appoline 28 janvier 2014 18:27

          Jason,


          Ca vous ferait du bien de regarder la réalité en face, en fait, je dirais même que ça vous évitera de tomber violemment de l’armoire

        • zygzornifle zygzornifle 27 janvier 2014 19:02

          un président de déshonneur mérite bien cela ....


          • tf1Groupie 27 janvier 2014 19:09

            « la ligue communiste et d’autres mouvements savaient empêcher cette atteinte grave aux principes mêmes de notre démocratie »  !!!

            Donc selon l’auteur empêcher la liberté d’expression c’est la vraie démocratie.  smiley

            Il doit confondre avec l’URSS, là où ceux qui ne pensait pas comme Pelletier était automatiquement qualifiés de fascistes et liquidés au goulag.


            • CASS. CASS. 28 janvier 2014 05:07

              urss le nazisme le sionisme = les rothschildiens , les windsordiens et cie toujours les mêmes


            • tf1Groupie 27 janvier 2014 19:15

              Quand est-ce que l’auteur montre son indignation contre les Femens (salut nazi, injures, stigmatisation d’une communauté, profanations diverses ..) ???????????


              • Fergus Fergus 27 janvier 2014 19:15

                Bonjour, Jean.

                Hollande lui-même aurait, qualifié cette manifestation de « Travail-Famille-Patrie ». Comment s’en étonner en constatant qui en étaient les organisateurs et les piliers ? Ces clowns restent toutefois très minoritaires, même s’ils pensent pouvoir essaimer autour d’eux. Peu de risques que cela se produise, mais il convient néanmoins de rester vigilants.


                • jullien 27 janvier 2014 20:20

                  Ces clowns restent toutefois très minoritaires, même s’ils pensent pouvoir essaimer autour d’eux. Peu de risques que cela se produise, mais il convient néanmoins de rester vigilants.
                  Merci Fergus, vous m’avez ôté les mots de la bouche.


                • Croa Croa 28 janvier 2014 09:10

                  « Ces clowns ». Ce sont des activistes professionnels entourés de quelques couillons. Ils sont très minoritaires certes mais dangereux tout de même : Ne serait-ce que pour discréditer les révoltes spontanées dans lesquelles ils se glissent !


                • Julien30 Julien30 28 janvier 2014 10:48

                  Si le grand François Hollande l’a dit... mais inquiétez-vous tout de même, le nombre de gens partageant vos idées diminuent de jour en jour et celui partageant le nombre augmente inversement. Quant à un socialo qui traite les autres de clown, comment dire....


                • Julien30 Julien30 28 janvier 2014 10:54

                  « partageant nos idées »


                • Fergus Fergus 28 janvier 2014 11:12

                  Bonjour, Julien30.

                  Si c’est moi que vous visez en parlant de « socialo », vous êtes à côté de la plaque. Non que je ne sois pas foncièrement socialiste, mais au sens que ce mot avait avant qu’il ne soit dévoyé par le PS et détourné des finalités de cette doctrine politique. Je n’ai rien à voir avec le parti de François Hollande.

                  Quant au mot « clown », je le maintiens. Mais, comme cela a été dit ci-dessus, des clowns potentiellement dangereux qu’il convient donc de garder à l’œil sans piétiner toutefois la liberté d’expression, dès lors qu’elle reste dans les limites de la loi.


                • Julien30 Julien30 28 janvier 2014 11:35

                  Dangereux par le fait qu’ils n’ont pas les mêmes idées que vous et que leur nombre grandit de jour en jour ?
                  Ou est-ce parce que selon vous ils menacent la République ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès