Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Dis papa, c’est encore loin l’Amérique ?

Dis papa, c’est encore loin l’Amérique ?

Cet étrange pays, se relevant difficilement de la chute de ses deux jumelles en plein cœur de New-York, hier encore dans le désamour quasi mondial, personnifié qu’il était par un Président tout juste capable d’esquiver un jet de chaussures, est en train de nous réconcilier avec l’idée que nous nous en faisions, grâce à son nouveau Président.

Le prétexte des armes de destruction massive a fait long feu et les USA voudraient bien sortir du bourbier militaire dans lequel Bush l’a plongé et Obama a décidé de s’y employer.

A la différence d’un Sarkozy qui réussit l’exploit de mettre nos lointaines provinces à feu et à sang pour avoir trop tardé à réagir.

Mais lorsque Obama dit « yes we can », Sarkozy répond « j’irai chercher le pouvoir d’achat avec les dents ».

Le premier peut réussir car il implique le « nous » de ses concitoyens,
L’autre échoue car il veut tout faire tout seul.

Le « je » fait partie intégrale de son discours.

C’est là toute la différence.

Et les différences ne s’arrêtent pas là.

Obama intègre dans son plan de relance le développement des énergies propres et renouvelables avec 50 milliards de dollars, créant des dizaines de milliers d’emploi, et contribuant à la lutte contre le réchauffement planétaire.

Sarkozy, veut imposer un nucléaire cher et dangereux, ou en tout cas, peu sécuritaire, tournant résolument le dos à l’indépendance énergétique dont nous pourrions profiter.

L’un promet et agit en décidant de fermer Guantanamo.
L’autre, représenté en Guadeloupe par Yves Jego, promet et puis change d’avis, plongeant l’île dans une véritable insurrection populaire.

L’un est calme, souriant et désarmant de simplicité.
L’autre est agité, grimaçant, et invective ceux qui ont le mauvais goût de le contester.

L’un freine les dépenses militaires : il n’accorde pas de ligne de crédit pour les systèmes d’armement.
L’autre, en ces temps de paix, programme un nouveau sous-marin nucléaire pour 2,5 milliards d’euros.

Dame, avec tous ces sous-marins qui se télescopent, il va falloir songer à renouveler la flotte.

L’un finance l’immobilier à hauteur de 75 milliards de dollars.
L’autre avait promis que pour l’hiver qui finit, plus personne ne dormirait dans la rue.
La plupart des « sans logis » du canal st Martin, et d’ailleurs attendent toujours, et leurs tentes ne sont pas prêtes d’être rangées dans leurs sacs.

Pour l’éducation, le président américain investi 72 milliards de dollars, alors que le nôtre supprime 15000 postes dans l’administration.

Les chômeurs et les plus pauvres vont voir leur allocation de chômage augmenter et élargies à un plus grand nombre aux USA,

Ici en France, une aide de 2,5 milliards d’euros destinée surtout à ceux qui payent l’impôt, c’est à dire aux revenus moyens, va être versée, laissant les plus pauvres sur le carreau.

Dites, mr Obama, vous ne pourriez pas nous trouver en France un président qui vous ressemble ?

Dans un pays de plus de 60 millions d’habitants, il doit bien s’en trouver au moins un ?

Car comme disait un vieil ami africain :
 
« Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles ».

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • plancherDesVaches 25 février 2009 19:56

    Comme toujours : ne rien sortir de son contexte.
    Obama met des pansements sur un pays qui était allé trop à droite.
    Sarkozy profite pour développer ses intérêts personnels dans un pays qui n’était pas allé assez à droite.


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2009 22:22

      plancher des vaches,
      c’est un raccourci saisissant, mais peut etre incomplet
      à la lumière du mensonge présidentiel récent (la nomination du prochain patron de la banque en voie de création) il y a , à l’évidence, une forme de délire autocratique exercé par Sarkozy
      on ne peut pas impunément mentir à tout un peuple , avec l’aplomb qu’on a vu, sans générer la moindre réaction démocratique.
      cette commission qui d’après le président s’est réuni, a statué, se défend d’une telle information,
      l’elysée reconnait être allé trop loin (sous entendu qu’il accepte le fait du mensonge d’état)
      nous sommes confrontés à une situation inacceptable ,
      comment les citoyens vont-ils réagir ? c’est toute la question.


    • faxtronic faxtronic 26 février 2009 12:11

      en le reelisant ??


    • plancherDesVaches 26 février 2009 12:48

      Alors je vais être plus explicite, Monsieur Cabanel.
      On peut toujours être plus à droite. Voire royaliste ou fachiste.

      Mais ce que fait le Notre Président est de faire croire que le petit Français est riche... et en profite pour placer ses mesures en faveur de VRAIS riches.
      Le fait qu’il développe aussi ses propres intérêts est normal : toujours pas remis de la spoliation de la richesse de sa famille par les Russes. C’est une compensation que j’ai retrouvé chez de nombreux dirigeants d’entreprises. C’est le principe de compensation des petits chiens qui aboient plus que les gros.

      Maintenant, il est vrai que le revenu moyen par humain de la planète est de 100 euros (rentiers compris). Nous sommes donc riches par rapport à un aborigène d’Amérique du sud. Riches dans quel sens, je laisse les philosophes s’éclater sur la question.

      En attendant, s’orienter vers un mode de fonctionnement comme au US comporte des avantages à court terme, mais beaucoup d’avantages à long terme. Nous le verrons prochainement avec cette periode d’impossibilité d’american dream...
      Et ils sont tous armés, là-bas. Quand ça pête, ça ne plaisante pas.

      Pensée émue à Faxtronic... : il vaudrait mieux que vous évitiez de croiser les 300.000 nouveaux chômeurs depuis septembre dernier... Votre façon de voir ne leur plairait pas forcément....


    • plancherDesVaches 26 février 2009 13:41

      Merci de rectifier : mais beaucoup d’INCONVENIENTS à long terme. Evidemment...
      Devenir Riche... Ouah ha ha...
      L’Amérique est un des pays où le changement de classe sociale entre génération est le moins élevé...
      (et en Suède et France où il l’est le plus. Grâce au système d’éducation qui fût laïque et gratuit.)

      Là, par contre, l’american dream va se prendre un plomb dans l’aile taille obus de 70.

      Je venais de jeter un autre oeil à votre article : les indemnités chômage vont être augmentées : c’est pas dur, y’avait rien !!!! (la Chine vient d’augmenter de 30% les siennes pour essayer d’éviter les trop gros mouvements de révolte)

      Mais des comme ça, je peux vous en sortir des tonnes....
      Simplement, nous sommes revenus, au plan mondial comme dans CHAQUE pays, au même niveau de concentration de richesse qu’en 1929 aux US.
      Même cause, mêmes effets.


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 13:49

      plancherdesvaches

      c’est le coeur du sujet,
      saviez vous que Ford, celui qui faisait des voitures, avait été l’un (sinon le)premier a remplacer les ouvriers par des machines outils ?
      sauf qu’à l’époque, il a continué a salarier ceux que la machine avait remplacé ;
      sa philosophie était simple,
      bien sur, avec mes machines outil, je peux me priver de salarier des ouvriers que mes machines ont remplacé,
      mais si les travailleurs ne sont plus payés, qui va m’acheter mes voitures,

      a méditer.


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 13:51

      plancherdesvaches,

      merci de m’éclairer ?
      à qui s’adresse votre commentaire ?


    • plancherDesVaches 26 février 2009 14:46

      A vous en partie comme à des franchouillards se croyant riches avec un capital de 10 millions d’Euros.
      Se croyant riches d’autant plus que les plus grands milliardaires ont une fortune estimée. Et croyez-moi, à ces niveaux, on sait parfaitement rester discret.

      Maintenant, votre réflexion sur l’avancée d’un progrés qui soulage l’homme des tâches pénibles.... Nous aurions pu rester à l’âge de pierre, mais il y aurait toujours eu un veau pour inventer la charrue et la breveter pour que l’on soit obligé de lui devoir quelque chose pour copier l’idée. De même, la charrue est un avantage concurrentiel par rapport à la pioche...
      N’entrons pas dans de la philosophie de comptoir, réfléchissons argent et surtout CIRCULATION de cellui-ci.


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 15:05

      plancherdesvaches,
      si pour vous le "bonheur" est d’avoir un compte en banque bien rempli,
      ce qui est à l’évidence le but d’une majeure partie de nos compatriotes (en un mot), on peut se poser quand meme la question,
      l’homme est il fait pour travailler ?
      subir la punition biblique "travailler à la sueur de son front",
      et pour quoi, et pour qui ?
      surement pas pour lui même,
      a moins d’etre maso, je ne vois pas l’interet de soufrir ;
      et vous ?
      il nous faudrait dans ce pays un "ministère de la paresse"
      et non pas "du travail"...qu’il faudrait d’ailleurs renommer "du chomage".
      car dans le fond, sur les milliards d’années d’existence de cette terre, et les quelques dizaines d’années qui nous sont "généreusement" octroyées, n’avons nous pas plutot l’envie de vivre, de créer, plutot que de travailler pour fabriquer des objets ludiques, certes, mais au fond, souvent totalement inutiles ?


    • paul muadhib 26 février 2009 17:38

      Ca revient beaucoup en ce moment ,je parle de la référence au retour à "l’age de pierre". Sauf que nous sommes totalement incapable de connaitre l’état d’esprit d’un humain vivant à cette époque, un humain qui lui ne pouvait pas imaginer l’an 2000 et +. Cela traduit la peur d’un futur moins...favorable matériellement.
      Cela dit je suppose sans preuves que le cerveau humain ,lui n’a probablement pas changé d’un poil et que le résultat aujourd’hui et à venir était déja dans l’humain en devenir de l’age de pierre, comme une graine d’arbre est la promesse d’un....arbre, je veux dire par là qu’avec comme seul moteur le désir d’accaparer le travail des autres dans une finalité de profit personnel, ne peut produire rien d’autre que le lamentable spectacle des humains, destructeurs de la nature, destructeurs d’autres humains par des guerres ou autres moyens + subtils, et aussi destructeur de lui même,bien sur. Nous sommes tous en fuite ,délaissant totalement une partie de nous qui est dans le présent pour ne vivre que dans le passé de souvenirs perdus, ou de ne vivre que dans le futur dans la projection d’un idéal de lendemains qui seraient plus...souriant. La fuite ultime est soit le suicide pour soi, soit la destruction des autres.


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 18:35

      Paul Muadhib,

      c’est en quelque sorte l’éternel recommencement,
      déja, des scientifiques ont évoqué il y a peu le fait que la terre avait un cycle,
      26 000 ans,
      se basant sur le fait que tous les 26 000 ans toutes les planètes de notre système se trouvaient dans la meme position par rapport à la terre...
      c’est amusant car les Mayas avaient déja donné ce chiffre,


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 18:37

      plancherdesvaches,
      présenté comme çà, je vois mieux ou vous voulez en venir,


    • tomasi75 25 février 2009 20:57

       tres bon article, simple mais efficace.
      j’aimerais vous faire part de comment sarkozy récompense les hommes qui l’ont mené au pouvoir.
      simple devoir de citoyen :

      http://voxx.over-blog.com/article-27778604.html


      • olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2009 22:23

        tomasi75

        merci de ce lien, qui complète efficacement l’article,


      • Papybom Papybom 25 février 2009 21:40
        Obama est tributaire des généreux donateurs pour sa campagne !
        L’avenir nous guidera pour le juger.
        Laissons le travailler et ensuite nous pourrons peaufiner nos commentaires.
        Je note pas votre article pour le fond, mais + pour la forme.
        Cordialement. 

        • Jean-paul 25 février 2009 23:12

          Il faudrait comparer ce qui est comparable .
          L’un est president d’un pays capitaliste ,l’autre d’un pays socialiste .
          Aux USA le pays de la libre entreprise ,pas de lois sur le travail ,les magasins peuvent etre ouvert 24/7 ,les assurances maladies sont privees ,bref l’etat normalement n’ intervient pas dans l’economie du pays .Une TVA a 6% et charges salariales et patronales (impots sur le revenu compris sont 15% contre 60 % en France .Pas de greves .L’Americain peut avoir 3 jobs pour payer ses credits .
          En France RMI ,CDI ,CDD ,CRSG ,CRDS ,URSSAF ,privileges des fonctionnaires ,greves ,bureaucratie ..
          Nous sommes dans 2 mentalites completement differentes .
          Je ne sais pas ce qu’aurait fait Obama en France mais tout d’abord je pense qu’ il n’aurait pas ete elu pour la couleur de sa peau .


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 07:25

            Jean Paul,
            la France , un pays socialiste ?!
            comme vous y allez,
            vous oubliez le paquet fiscal, cadeau annuel de 15 milliards fait aux riches,
            vous oubliez les mesures prises récemment par sarkozy destinées à l’aide aux banques, aux entreprises,
            mais rien pour les salariés,
            rien pour le pouvoir d’achat,
            vous oubliez la grande braderie organisée du service public
            les tribunaux fermés, les hopitaux privé de financement, les postes menaces de fermetures dans les petits villages, les écoles surchargés privées aussi de postes et de financements,
            et les largesses faites au secteur privé,
            je n’appele pas çà un état socialiste.


          • faxtronic faxtronic 26 février 2009 12:12

            C est, comparativement aux US, un pays socialiste, voire collectiviste.


          • Avallis Avallis 26 février 2009 13:46

            "
            Il faudrait comparer ce qui est comparable .
            L’un est president d’un pays capitaliste ,l’autre d’un pays socialiste
            "

            Je suis completement d’accord avec ce statement. La france avec ses egalites, parites, defenses de tout, jamais un reforme sans brailler, passe-droit et une couverture sociale d’un autre age, ne fait pas figure de pays capitalise mais plutot a gauche du socialisme.

            Sarkozy s’exporte tres bien. Ca fait un decenie que j’habite a Dublin et a chaque fois qu’on me demande apres lui, les gents sont toujours surpris que les francais ne l’aime pas et meme voudrait l’avoir comme president au meme titre que les francais voudrait Obama. Je repond avec le sourire que les francais ne sont jamais content et qu’ils aiment bien se en greve.


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 13:54

            faxtronix,

            il faudrait développer,
            car pour l’instant votre commentaire n’est pas justifié,
            il faudrait que vous donniez des exemples au lecteur.


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 13:56

            avallis,

            s’il vous plait,
            demandez a sarko d’etre candidat à dublin
            çà soulagerait 70% ou presque des français.


          • faxtronic faxtronic 26 février 2009 14:35

            Exemples au lecteur, qui demontrerait que la France, par rapport aux US et vu des US est collectiviste :


            - Securite sociale generalise et obligatoire 

            - Impots eleve

            - Indemnisation du chomage pendant plus de 3 mois

            - Fonctionnariat important

            - Education gratuite

            - Restriction de la liberte d expression

            - Restriction de la liberte de culte

            etc...

            Je dis pas que c est mal. Mais c est different.

            Perso je n aime plus la France. Sa classe politique est pourri de A a Z, ces intellectuels aussi, sa politique interieur aussi, sa politique exterieure aussi, sa politique economique aussi, rien a en tirer, a part des bouts de cadavres que les communautaristes de tous poils s arrachent petit bout par petit bout.


          • Jean-paul 25 février 2009 23:28

            La seule chose qui interesse les Americains c’est l’economie du pays .Quant au social ils s’en mefient .......et n’ont aucune idee comment fonctionne la securite sociale en France et seraient horrifies par les impots que nous payons .


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 07:21

              Jean Paul,
              vous parlez de l’amérique d’avant obama,
              je pense que c’est en train de changer profondémment,
              l’avenir nous dira qui a raison,


            • foufouille foufouille 26 février 2009 10:48

              @ jean paul
              "L’Americain peut avoir 3 jobs pour payer ses credits .
              En France RMI ,CDI ,CDD ,CRSG ,CRDS ,URSSAF ,privileges des fonctionnaires ,greves ,bureaucratie .."

              dit plutot OBLIGER d’avoir 3 boulot a 3$/h
              3 000 000 de sdf, une epargne retraite parti en fumee .......
              elle est belle l’amerique


            • plancherDesVaches 26 février 2009 10:58

              Monsieur Cabanel. "...changer profondément"... La façade... ?

              Je suis ce qui se passe aux US de façon assez précise au niveau économique, un peu moins politique et encore moins sociétal. (sachant que la presse ne relait souvent que des faits à grand spectacle ou trop d’informations franco-franchouillardes...)
              Et je me méfie COMME DE LA PESTE, des messages qu’ils nous envoient car, ne serait-ce qu’un exemple, j’ai été outré de la vague de "code d’éthique" des affaires qu’ils ont lancé il y a 10 ans, comme si je n’étais pas au courant qu’ils étaient, et resteront, les premiers truands économiques de la planète.

              Economiquement, chez eux, c’est la tempète force 10. Mr Obama, qui est intelligent, le sait et prend des mesures de quasi-urgence type état de guerre. Car c’est une bataille économique que nous voyons dans cette guerre qui a commencé depuis l’aprés-guerre (39-45). Et ils sont en train de la perdre.
              Ces mesures, donc, suivent son idée de base qui est de continuer à faire en sorte que son pays soit la première puissance mondiale (le multilatéralisme, on peut se le ... soit on obéit, soit on fait partie de "l’axe du mal" = moi être freedom, toi être terrosrist)

              Alors donc : que Mr Obama prenne des mesures qui vont un peu sur la gauche et dise à ses cowboys qu’il faut qu’ils pensent à la grandeur de leur pays s’explique parfaitement par la conjoncture.

              Mais profondément, un cowboy restera toujours un cowboy.


            • plancherDesVaches 26 février 2009 11:10

              Hyèpss... j’ai oublié un détail : un pays dans lequel il y a le plus fort taux de population en prison (Hhmm.. la Chine, on sait pas) n’a en tout cas pas de leçons de "freedom" à donner.

              Et encore, heureusement qu’il ne mettent pas les responsables de montage Ponzi...


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 13:59

              plancherdesvaches,

              il n’y a pas grand chose pour etayer ce que vous affirmez,
              juste une conviction,
              mais çà ne suffit pas à construire un débat,
              merci d’aller un peu plus au fond, avec des exemples, des explications,
              sinon, çà reste du domaine virtuel.
              et au fond, sans peu d’interet.


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 14:01

              foufouille,
              rien à redire.


            • plancherDesVaches 26 février 2009 14:13

              Monsieur Cabanel, la mode d’éthique des affaires qui fût lancée il y a 10 est un fait.

              Comme d’aller envahir l’Irak en inventant des armes de destruction massive mais surtout pour faire main basse sur du pétrole bon marché et avec les juteux marchés de la reconstruction. Au nom de freedom....

              L’énorme décallage entre le discours et les faits est un fait aussi. Que puis-je vous donner comme autres faits... ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 15:13

              plancherdesvaches,

              que je sache obama n’est pas impliqué dans le choix d’envahir l’Irak,
              merci ne ne pas mélanger les torchons et les serviettes,

              le pétrole est une question préoccupante et des millions de personnes en irak ou ailleurs y ont trouvé la mort,
              obama décide de privélégier d’autres énergies,
              solaire , éolien ; ...etc
              afin d’etre plus indépendant que cela l’était jusqu’à présent au niveau énergétique,
              qui pourrait le lui reprocher,

              surtout au moment ou sarkozy tente de développer le nucléaire à nouveau, malgré la faillite annoncée d’areva.

              faut-il vous rappeler que nous dépendons pour 70% de l’uranium nigérien,
              et que nous sommes, en grande partie, responsable de la guerre qui s’y est installée ?


            • Jean-paul 26 février 2009 15:27

              @foufouille
              Apres la France d’en bas l’Amerique d’en bas .
              Les etudiants qui font un job sont payes 8 dollars/heure .
              Les illegaux 3 dollars helas .


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 15:34

              jean paul,

              ah, c’est pas en France que çà arriverait !!!
              non, j’déconne,
              oups !


            • Jean-paul 26 février 2009 15:38

              C’est la meme Amerique !!!!!!Obama a seulement 1 mois de presidence .


            • PapyJC_78 26 février 2009 00:17

              Tais toi et nage !


              • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 07:19

                papy jc 78

                celle là, je l’attendais,
                merci de ne pas m’avoir déçu.


              • faxtronic faxtronic 26 février 2009 12:17

                Le probleme c est que Sarko n est pas un homme d eta pour un sous, c est un avocat businessman. Donc on peut guere parler de bilan politique pour Sarko.
                Tandis qu Obama vient juste d etre elu, attendons les resultats, attendons comme Srakozy 18 mois avnt de le juger.

                Srako et Obama finiront leur mandat en meme temps, on pourra faire les bilans a ce moment la.


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 14:11

                  faxtronix

                  bien sur, bien sur,
                  il faut attendre,
                  sauf que pour sarko, on savait depuis le début que les dès étaient pipés,
                  qu’il avait promis, sachant qu’il ne tiendrait pas,
                  son objectif était d’être élu,
                  rien de plus,
                  je ne pense pas qu’il en soit de même avec obama,
                  bien sur ce n’est qu’une intuition,
                  rien de rationel bien sur,
                  l’avenir nous en dira plus ;,


                  mais à la lumière du dernier mensonge sarkozien, (au sujet de la nomination soi disant validée par la commission adhoc, du directeur de la prochaine "grande banque française") on peut continuer à s’inquiéter de la sincérité du chef de l’état.


                • faxtronic faxtronic 26 février 2009 14:28

                  Ah pour douter de la sincerite dun chef de l etat, on peut evidemment, cela ne mage pas de pain. Je ne suis au courant de la derniere connerie de Srako. Ici en belgique, les infos, dieu soit loue, ne tourne pas autour de ce cretin, il y a plus important. Je ne doute pas de la non aptitude de Sarko a etre un chef d etat.

                  Mais ce qui compte, c est le resultat. On verra dans 18 mois pour Obama, si il fait fait mieux, ou pas que Sarko


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2009 14:47

                  faxtronix

                  pour moi, il n’y a guere de doutes,
                  nous avons en face de nous deux hommes politiques que tout oppose.
                  d’un coté un arriviste, pret a tout pour etre élu, de l’autre coté un humaniste sincère,
                  d’un coté un vrp national qui peut nous vendre une voiture usagée en nous faisant croire qu’elle est quasi neuve,
                  porté uniquement par la soif d’etre l’élu,
                  de l’autre, un intellectuel (c’est important..si on se souvient que sarko n’aime pas lire) j’irais même jusqu’à dire un penseur, voire un philosophe qui prend de la distance avec l’évenementiel, qui n’a pas envie de séduire, juste de faire partie d’un peuple, et de travailler avec lui,
                  pour le bonheur de tous.

                  vous allez me traiter de naif, et je pense que vous aurez tort.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès