Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Discours (rêvé) d’un homme politique honnête

Discours (rêvé) d’un homme politique honnête

Très chers cons (citoyens), si je suis devant vous ce soir, ce n’est pas de gaîté de coeur- mais parce que ce que vous appelez la démocratie m’y oblige. Contrairement à mes concurrents (et néanmoins amis), j’ai décidé de cesser l’hypocrisie qui règne dans ce pays en vous parlant un langage de vérité.

Alors voilà : si je me présente à vos suffrages ce n’est ni parce que je crois pouvoir améliorer votre sort (de toutes les manières ce n’est pas moi qui décide), ni parce que j’ai des convictions à défendre (je connais assez la politique pour ne plus en avoir), mais tout simplement pour gagner plus d’argent, et plus de pouvoir.

Mes chers cons (tribuables), vous savez tous que le monde est individualiste et que la crise est profonde : il ne faut donc pas attendre de miracle de ma part ; mais j’ai une carrière à mener, et elle passe par l’élection.

En m’élisant ce dimanche vous ne serez donc ni plus riches ni plus heureux, mais vous ne serez pas non plus ni moins riches ni moins heureux… qu’avec mes concurrents ! Seulement il vous faut bien en choisir un, alors autant que ce soit moi !

Maintenant, il me faut vous présenter mon programme : ce n’est pas que j’ai une quelconque intention de tenir mes engagements (je serai bien le seul- et de toutes les manières je n’en ai pas les moyens- ni la volonté d’ailleurs) et le fait est qu’une fois élu vous ne pourrez pas me foutre dehors ; mais je sais aussi, chers cons (tout court) que cela vous rassure de pouvoir rêver encore un peu. Et bien que cela soit ; mais là-aussi je me fais un honneur de vous parler « vrai » :

une fois en place donc,

-j’augmenterai les impôts de manière discrète et injuste sans que cela ne vous ruine complètement.
-je placerai ma famille et mes amis pour assurer leurs situations, et aussi mes arrières (on ne sait jamais)
-je me vendrai au plus offrant pour accorder des crédits, des subventions, des marchés…
-je profiterai de tous les avantages liés à ma fonction mais sans vous le dire, pour ne pas vous offenser
-je trafiquerai les chiffres pour vous faire croire que tout va bien, et je me mettrai le maximum dans les poches, tandis que je vous répéterai que vous devez faire des efforts.
-je ferai semblant de détester mes adversaires politiques lors des débats publics alors qu’ils sont mes amis, et je renierai tout ce que j’ai pu dire avant lorsque cela arrangera mes propres intérêts.

Que vous dire de plus maintenant ? Vous pouvez regarder ailleurs, ils font tous comme moi ! Vous me trouvez cynique, et vous avez raison mers chers cons (patriotes), mais que voulez-vous… Vous devriez profiter de cet instant de grâce que je vous offre en vous disant une fois la vérité, contrairement à tous les autres que moi. Et cela ne les empêche pas de dormir. Pourquoi devrais-je faire autrement ? Vous n’avez qu’à vous présenter vous aussi, le job n’est pas si compliqué.

En réalité vous êtes comme moi, ou je suis comme vous si vous préférez. J’ai une famille à nourrir, et je ne vais pas régler tous les problèmes tout seul ! Alors que si vous me faites l’honneur de me choisir à ces prochaines élections, j’aurai l’occasion de mettre à l’abri tous ceux qui me sont chers, rien que de bien normal en fait. En plus, peut-être l’Histoire retiendra mon nom, quelque part entre deux autres noms connus. Je rencontrerai des gens importants, et si je mène bien ma barque je pourrai peut-être même m’offrir un petit compte en Suisse ou ailleurs, et être protégé par une immunité judiciaire sur mesure. Que rêver de plus ? Ce n’est pas réussir sa vie, ça, un exemple à suivre ?

Si vous voulez je peux vous promettre de mettre tous les étrangers dehors, ou même de tous les régulariser ; d’augmenter les impôts des riches ou de les supprimer, de lancer un « grand chantier » ici ou là, de donner des crédits à l’école ou au stade de foot peu importe puisque je gagnerai sur tous les tableaux. Et sans risque encore, puisque tout ce qui se fait dans un mandat est défait dans le suivant, il n’y a qu’à attendre ; et si vous n’êtes pas contents, vous changerez alors de crémerie !

Mes chers cons (sommateurs), j’ai déjà perdu trop de temps avec vous, qui de toutes les manières ne le méritez pas ; élisez-moi, et vous ne serez pas déçus : je ferai comme tous les autres. Ni plus ni moins. Et remerciez-moi, car comme le disait un homme qui comme moi s’est un jour présenté devant vous : je pourrais tout vous prendre et pourtant je ne le ferai pas. Soyez donc heureux qu’on m’oblige encore à devoir faire ce genre de spectacle inutile et improductif qu’on nomme « démocratie », et qu’on vous offre encore le droit de rêver, car cela ne durera pas…

 

Vive la République, et vive la France !

Votez pour moi !

 

Caleb Irri
http://calebirri.unblog.fr

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Pale Rider Pale Rider 26 novembre 2013 09:27

    Bravo pour ce bel exercice de style.

    Les derniers qui croiront encore à la politique -dans l’état où nos policitiens l’ont mise- iront voter Front National, refusant de voir que ce parti est à la fois incapable et fasciste (et d’extrême-droite, avec beaucoup d’amis européens dans cette mouvance).
    Les autres, dont je suis, iront voter blanc. Ou n’iront pas voter.
    Personnellement, je tiens à honorer la mémoire des gens qui, depuis au moins deux siècles, se sont battus pour que je puisse voter. Ce n’est pas le vote qui est méprisable, mais les 90% de candidats à nos votes qui le sont. Ne pas confondre.
    Inutile de préciser que notre constat revient à dire que nous sommes dans une situation TRES dangereuse. L’absence de pouvoir est pire que son excès. Et la première entraîne le second.
    Ma préférence va à un pouvoir tempéré par un vrai débat démocratique et le respect des citoyens. Mais ceux-ci sont tellement méprisés qu’ils refusent tout et disent tout et son contraire. On est mal barrés.
    Je propose que nous nous rebaptisions « Burkina-Faso » : « Le pays des hommes intègres ». Il est vrai que le rêve de Thomas Sankara a lui aussi pris du plomb dans l’aile...

    • HELIOS HELIOS 26 novembre 2013 17:53

      ... moi, je tiens a honorer la memoire de mon pere, qui s’est battu POUR la France en son temps, mon grand pere qui est mort pour elle sur un champ de bataille, mon arriere grand pere qui s’est egalement fait descendre dans les années 1870 pour proteger son pays... et tous, tous, tous ceux qui comme ma famille ont un jour engagés leur vie et souvent la perdirent pour la souveraineté, l’honneur et la grandeur de la France, sans oublier le bien etre que j’ai frolé et celui que mes enfants n’auront pas.

      C’est pour cela que je voterai des deux mains, même dans le noir pour le Front National, le FN même si des gens comme vous pensent ce qu’ils ecrivent sans avoir essayé au moins une fois le parti qu’ils rejetent à priori.

      Peu importe que quelques bleus, verts, noirs ou arabes, musulmans, animistes ou autres se sentent mal chez nous, leur grande majorité se sent bien et les autres sont prets a se faire bouffer par les requin pour venir, d’autant que la France n’est pas raciste du tout, contrairement aux con..rds qui veulent vous le faire croire.

      Ce qui nous fait le plus mal aujourd’hui, ce ne sont pas ces gens là, d’ailleurs, mais ce sont ceux qui viennent pietiner notre culture, nos habitudes, nos conventions sociales, celle qui font qu’on ne peut vivre ensemble sans se taper sur la gueule... soutenus par une classe « dirigente » qui ne les subit pas, qui est s’assoit sur l’histoire de notre pays.

      Vous avez raison toutefois, 90% des candidats ne meritent pas de se presenter, mais ce n’est pas eux qui sont les plus coupables, ce sont ceux qui comme vous preferent continuer a voter pour eux, car s’abstenir c’est voter pour eux, ou qui apportent une critique permanente, qui même si elle est dementie sur le fil de l’eau laisse toujours des traces.

      Boànne soiree quand même.


    • Matozzy Matozzy 26 novembre 2013 17:56

      En accord avec le fond de votre commentaire, mais un point quand même de désaccord : NON, personne ne s’est battu ou n’est mort pour avoir le droit de voter. Ceci est un mythe psychologique que l’on nous a mis dans le crane.
      Il y’a des gens qui se sont battus pour être un minimum libre et partager des idées de société. Le vote est l’arnaque qu’on nous a « donné » sur l’autel de ces victoires.
      Plus que jamais, le vote est aujourd’hui une arnaque... une arnaque pour légitimer le pouvoir absolu des corporations invisibles. Le vote blanc non-reconnu est une arnaque aussi. La seule façon de faire tomber ce système, c’est de le désavouer. C’est de lui enlever toute légitimité. C’est à dire : ne plus y prendre part, ne plus voter.


    • jeanpiètre jeanpiètre 26 novembre 2013 20:19

      comme si ce discours ne concernait pas le front national,il faut savoir ouvrir les yeux , et si vos ascendants se sont battus en pensant que c’était pour la france, sans vouloir vous offenser , ni leurs souvenirs, ils ne se sont battus que pour le bénéfice d’une oligarchie qui est toujours en place, noyautant tous les partis politiques, et vue la montée médiatique du fn, il semblerait qu’ils mettent le paquet sur l’héritière du chateau


    • Pale Rider Pale Rider 27 novembre 2013 09:58

      @ Helios

      Quand j’entends que la crèche Baby-Loup (qui vient d’avoir gain de cause, chouette !) se fait engueuler pour une assiette où est dessiné un petit cochon, moi aussi ça m’inquiète. Mais la République a les instruments pour réprimer les obscurantistes : il suffirait qu’elle ne faiblisse pas.
      Cela dit, non, je « n’essayerai » pas le FN, comme je « n’essayerai » pas la cocaïne ou que certains (rares) Allemands n’ont pas « essayé » Hitler. Les déclarations, fréquentations et discours de la fille Le Pen vont complètement à l’encontre de mes principes. Et puisque vous semblez en avoir, des principes, je vous engage à vous y conformer et à ne pas voter pour des gens qui, comme tous les partis d’extrême-droite, sont très doués pour amadouer les gens avant de les asservir (le seul nom de « Volkswagen » en est un exemple tragique). Il suffit d’ouvrir un livre d’histoire. 
      Ne nous précipitez pas dans une catastrophe pire encore que celle que nous vivons.

    • claude-michel claude-michel 26 novembre 2013 09:33

      Faire de la politique c’est tromper et voler les peuples... !


      • claude-michel claude-michel 26 novembre 2013 15:08

        Pourtant le résultat est là a la vue de tout le monde.. ?

        Les gens sont bizarres parfois... !

      • 59jeannot 27 novembre 2013 07:51

        les gens sont apolitiques ; tout est fait pour les en dégouter. Que le peuple reprenne le pouvoir par des assemblées citoyennes, un référendum révocatoire, libéralisation de la presse et autres médias etc....une nouvelle constitution écrite par le peuple et non pas des professionnels qui adoptent des lois qu’en leur faveur, style émoluments et frais des élus, retraite parlementaire, chômage en cas de non réélection......
        Deux minutes dans un isoloir tous les 5 ans ne font pas une démocratie.


      • kane85 kane85 26 novembre 2013 09:45

        La politique est le moyen, pour des hommes sans principe, de diriger des hommes sans mémoire. (Paul Valéry)...


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 26 novembre 2013 10:34

          LES TRES CHERS CONS CITOYENS EXISTENT ILS ONT LA MAJORITE EN FRANCE

           MAIS JE PENSE QU ON NE TROUVERA PLUS 1 SEUL POLITICIEN HONNETE

           L’ UE ET LES LOBBYISTES DES BANQUES ( députés sénateurs ) ET LES BANQUES LES

          ACHETE TOUS

          voir von rompuy ashton ;; ;;et mutter merkel et herr schulz


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 26 novembre 2013 10:35

            ET LE MAFIEUX BARRRRRRRRROSO


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 novembre 2013 12:52

              C’est du grand n’importe quoi !
              Chavez était donc un traitre ? De Gaulle a vendu la France à l’Union européenne ? Jaurès, un pauvre idiot ?

              Ce que vous décrivez, ce sont des européistes, tous interchangeables, puisqu’ils appliquent tous la même politique décidée par Bruxelles et qu’ils ne décident de plus rien d’important.

              Vous confondez les marionnettes chargées de mettre en place des politiques décidées ailleurs, avec des Chefs d’Etat de pays souverains.

              Dont il arrive que certains défendent l’intérêt général, et oui, vous avez oublié que cela était possible !

              « Nous avons sauvé les gens plutôt que les banques »


              • Bluezy Bluezy 26 novembre 2013 17:50

                mouais ... y’a Chavez ... et quelques autres ... mais combien de pourris pour un Chavez ou un De Gaulle ?
                De nos jours « homme politique honnête », c’est un oxymore ... 


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 novembre 2013 12:54

                " Le Venezuel


                  • Cedric Citharel Cedric Citharel 26 novembre 2013 14:31

                    Tant qu’un politicien ne se présentera pas avec le projet de conserver son mandat pendant le seul temps nécessaire pour réformer la constitution et organiser de nouvelles élections (à la louche, je dirais entre six mois et deux ans), nous pouvons être sûrs que ceux qui viseront l’investiture suprême n’auront pas d’autres intentions que de se remplir les poches.

                    En attendant, pour savoir qui gouverne le pays et comment ils utilisent les institutions pour se gaver avec l’argent du contribuable, lisez On les croise parfois, de Cedric Citharel.


                    • L'enfoiré L’enfoiré 26 novembre 2013 15:43

                      @L’auteur,

                       Vous placez le problème à l’envers. 
                       Pour parlez de l’embouchure alors qu’il faut aussi remonter aux sources.
                       S’ils sont élus, c’est grâce à ceux qui suivent, qui rassemblent sous un drapeau : les partis.
                       C’est eux qui poussent leur poulain. Il ne faut pas l’oublier. smiley

                      • Xenozoid Xenozoid 26 novembre 2013 15:48

                        ye,oui a ce demandé pourquoi la boetie,n’est pas startacus


                      • Piotrek Piotrek 26 novembre 2013 17:50

                        Quantitativement, aucun parti ne peut gagner qu’avec ses adhérents. Il y a cette masse de personnes au centre qui ne s’impliquent pas, et c’est sur eux que se jouent les éléctions.

                        Mais vous avez raison, c’est à la source que ça se passe, chaque parti est un nid de crabes et celui au somment n’a pu s’y rendre qu’en marchant sur la tête des autres à coups de fausses promesses et manoeuves où il ne manqueraient que les empoisonnements. (le psychodrame Coppé-Fillion n’est que la médiatisation de ce qui se déroule depuis toujours dans les partis)
                        Le FN reste cependant un parti à part car les décisions se font autour de la table familliale quelque part dans un chateau.


                        • Matozzy Matozzy 26 novembre 2013 17:59

                          L’article répond pourtant à votre interrogation : même si les gens le savent (ou le sentent au fond d’eux), ils préfère croire dans le miroir aux alouettes. C’est plus facile à digérer.


                            • caleb irri 27 novembre 2013 08:48

                              @ herbe

                              c’est bien à Coluche que je pensais dans mon article , quand dans un de ses sketches il évoque le fait que « tout le monde critique tout le temps le président, et pourtant c’est pas toujours le même », et qu’ensuite celui-ci pourrait « tout nous prendre » et que pourtant il ne le fait pas !


                            • herbe herbe 27 novembre 2013 21:01

                              Merci pour l’humour ! sur un sujet hélas sérieux..


                            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 1er décembre 2013 17:33


                              QUI

                              POUR MOI C EST JOSPIN UN BON PROTESTANT MOINS TRICHEUR ET GOURMAND QUE LES AUTRES

                              constatez que depuis DE GAULLE IL N Y A EU QUE CES 2 CANDIDATS PRESQUE HONNETES


                              DELORS ET JOSPIN       ai je gagné ,,,,,, ????????????????  




                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 novembre 2013 20:51

                              Sampiero,
                              Ben évidemment !

                              Le FN se prétend un Parti démocrate, républicain, et de manière tout à fait récente, Gaulliste.

                              D’ici à ce qu’ils chantent le chant des Partisans et se parent du titre de Résistants...

                              Orwell serait enchanté du FN : « La guerre c’est la paix ; la liberté c’est l’esclavage ; l’ignorance c’est la force ; et le FN est Gaulliste ! »

                              Il n’y a qu’une chose que le FN n’ose pas dire, ni écrire : « Sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN par l’article 50 » .... étrange, non ?


                              • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 26 novembre 2013 22:50

                                pourtant, c’est loin d’être con, ce qui est écrit dans Biznesweek, à mon avis...


                              • coquecigrue coquecigrue 26 novembre 2013 22:21

                                Voter, c’est abdiquer.

                                Elisée Reclus (1830-1905)

                                La démocratie, c’est l’illusion de choisir les maîtres qu’on devra servir ;

                                • Dwaabala Dwaabala 26 novembre 2013 23:49

                                  @ caleb irri
                                  Votre article eût été excellent, cela tenait à peu de chose, si avec la même teneur vous aviez campé un caractère.


                                  • caleb irri 27 novembre 2013 08:55

                                    @ Dwaabala

                                    je ne suis pas d’accord -avec la seconde partie de votre commentaire  smiley , car justement il n’est nul besoin de caractère pour faire de la politique, ni d’avoir des convictions. Cet « homme politique » que je décris peut être de droite ou de gauche, cela ne fait aucune différence.

                                    D’ailleurs si on y réfléchit bien il est incroyable d’une part qu’un homme puisse se croire « réellement » capable de changer quoi que ce soit de par sa petite personne, et d’une autre que les citoyens puissent croire qu’un tel homme existe !
                                    Comment voter et faire confiance à un homme qui a la prétention de se croire le « sauveur » de son pays ?


                                  • Mortargent 27 novembre 2013 01:45

                                    Les hommes politiques et les couches ont en commun de devoir être changés souvent, et toujours pour les mêmes raisons... George Bernard Shaw.

                                    C’était vrai il y a cent ans, cela le sera encore dans cent ans.

                                    @ Herbe : Oui, vous avez raison, on aurait pu avoir un vrai candidat. Mais quand les sondages lui ont pronostiqué 20% de votes au minimum, son directeur de campagne se fait abattre comme par hasard. Et il retire sa candidature. Humouriste oui, suicidaire non.


                                    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 1er décembre 2013 17:36


                                      bien dit bien ecrit tous nos poliTicards ONT DU CACA  DANS LEURS COUCHES OU DES

                                       CASSEROLES A TRAINER         LEURS ASSEMBLEES PUENT.....LEURS MERDES

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès