Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Discussions avec un membre de Debout la République

Discussions avec un membre de Debout la République

Dans ma démarche personnelle de m'informer sur les partis médiatisés et à terme effectuer un choix pour la Présidentielle, j'ai eu l'occasion de discuter avec deux membres du parti de Nicolas Dupont-Aignan le 16 février 2012.

Comme avec les autres partis politiques avec lesquels j'ai eu l'occasion d'avoir des échanges, mon objectif était de comprendre les intentions de ce parti concernant l'Union Européenne et les différents traités préjudiciable du TFUE et du TUE pour les Etats Membres.

Cette discussion est la plus représentative de toute celle que j'ai eu avec différents membres de parti politique médiatisés sur ces même sujets et sur la complète soumission des petits partis aux système en place. En aucune manière, je n'ai eu de réponse, de contre argument tangible sur les problèmes que j'ai évoqués, et ce quel que soit le parti médiatisé. Je vous laisse le soin, cher lecteur, cher lectrice, de vous faire votre propre opinion sur ces échanges.

JEMS 

Ces discussions n'étaient pas des "interviews" car je ne suis pas journaliste. Les identités des deux membres de l'équipe de NDA avec qui j'ai eu ces échanges resteront A.Nonyme.

JEMS


Bonjour, je fait le tour de tous les candidats et force m'est de constater que M.Dupont-Aignan a de très bonne intention. Ce que je ne comprend pas, c'est que son principe de dénoncer les traités Européens est incompatible avec l'article 5 de la constitution française :« Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État.
Il est le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire et du respect des traités. » 

On ne peut mettre en application ce que dit M.Dupont-Aignan que par la sortie de l'UE et de l'Euro via l'article 50.
Il n'y qu'un seul article qu'est prévu pour ça, pourquoi n'en parle-t-il pas ?

Cordialement,
Jems

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A.Nonyme de NDA 1


Bonjour,

Je vous renvoie à cet excellent article qui démontre parfaitement le piège de l'article 50, et la volonté de Debout La République et Nicolas Dupont-Aignan à sortir de l'euro :http://www.gaullistelibre.com/2012/02/de-leurope-et-des-projets-presidentiels.html

Quant à la sortie de l'UE, nous ne sommes pas pour, par contre, nous dénoncerons et renégocierons un nouveau traité confédéral qui rendra aux États-nations leur liberté d’action en délimitant strictement les compétences de la Communauté des Etats Européens car de toute façon la majorité des traités TEU et TFEU sont contraires au programme de DLR.

Ceci afin de pouvoir mettre en place notre programme : 

http://www.debout-la-republique.fr/sites/default/files/projet_presidentiel_nda_-_31_propositions_0.pdf 

Le poids de la France dans l'Union Européenne avec un Président de la République Française qui veut réellement défendre l'intérêt général de son peuple peut mettre en place ce que nous proposons, les Anglais ne se gênent pas pour le faire ainsi que d'autres pays, ils ne sont pas plus mal vu par leurs autres partenaires européens, ils savent se faire respecter. Nous ferons donc la même chose, tout est question de volonté et non de droit de çi ou de ça. L'Union Européenne actuelle viole en permanence les traités qu'elle même devrait faire respecter, ce que ces technocrates ne connaissent plus ou peu, ce sont des hommes politiques capable de leur dire NON et de se faire respecter.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jems

Je ne remets pas en cause les avantages que pourrait avoir une Europe unie dans l'intérêt des peuples. Par contre, vous partez du principe que tous les états membres seront d'accord pour changer l'UE et les traités. Chose possible avec l'accord des 27 membres. C'est sur point que cela me semble impossible. Comment voulez-vous mettre d'accord 27 pays sur les orientations d'un seul ?
Faites-vous parti d'une copropriété ? Car mettre tous les propriétaires d'accord sur n'importe quel thème est impossible. Et le problème actuel est que le "syndic" de l'Europe n'est pas élu par le peuple et n'agit pas dans l'intérêt du peuple. Les preuves prouvant mes dires se succèdent de manière extraordinaire depuis quelques temps.
Pour ma part, il est hors de question de mettre l'avenir des peuples d'Europe entre les mains de négociations interminables qui peut-être, seront à notre avantage. C'est prendre un trop gros risque.
Toutefois cela reste mon avis que je partage avec l'UPR et François Asselineau et j'espère que nous nous trompons sur ce point.
Concernant la possibilité pour Francois Asselineau de rejoindre NDA, je ne suis pas en mesure de vous répondre. Je ne suis qu'un simple adhérent. Ce que je sais par contre, est que FA souhaite plus que tout que ces débats autour des traités Européens aient lieux face aux français. Il sera ravi d'en débattre avec NDA je pense et qui sait, peut-être se mettront-ils d'accord sur les bonnes solutions des uns et des autres... Si vous m'en faites la demande, je peux transmettre la proposition d'une rencontre entre NDA et FA à l'équipe de l'UPR.

Cordialement,
Jems

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A.Nonyme de NDA 1

Si M. Asselineau veut un débat, il faudrait d'abord qu'il respecte ses adversaires et apprenne la politesse, de plus, je ne vois pas pourquoi nous aurions un débat avec lui car nous ne sommes pas d'accord avec lui sur la sortie de l'Union Européenne, et ce que vous omettez en permanence, c'est que sans la France, l'Union Européenne cesse d'exister, donc la France en dénonçant les traités et en renégociant un autre sera en position de force, c'est la France qui peut dicter ce qu'elle veut pour peu qu'elle ait un président qui le veuille, c'est donc M. Asselineau qui rabaisse son propre pays et sous estime le poids de la France.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

JEMS


Mais attendez, si mon immeuble prend feu, je vais sortir pour sauver ma vie sans demander la permission a qui que ce soit. Si mes voisins ont un brun d'instinct de survie, ils me rejoindront dehors. La France se doit de montrer l'exemple. L'UE telle qu'elle est conçue ne marche pas depuis 50 ans et ne marchera jamais. Elle sert les intérêt d'une minorité qui n'ont pas de pays. Les économistes les plus prestigieux tels que Stiglitz le disent eux mêmes. Il faut sortir de l'Euro et de l'UE le plus tôt possible avant qu'il ne soit trop tard. Je peux citer aussi Nigel Farage, député Européen.
Toutes les propositions du programme de NDA sont louables, légitimes et de bon sens. Elles rejoignent pour la quasi totalité le programme de l'UPR. Mis à part qu'aucun fait tangible, ne serait-ce que les articles en question comme je vous l'ai expliqué précédemment par rapport aux traités et ce que nous avons droit ou non de faire en tant que membre de l'UE, n'est mentionné.
Toutes ces réformes seraient possibles si tous les Etats étaient d'accord pour tout remettre à plat. De plus, les banquiers en place à la BCE, la Commission, etc. ne se laisseront pas faire. 
C'est prendre un trop gros risque que de rester dans l'UE, même en sortant de l'Euro.
Je ne vois pas ou NDA veut en venir en pariant sur la bonne volonté des nations membres alors que de toutes manières ce ne sont plus elles qui décident de leur orientation politique. Avez-vous vu ce qu'il se passe en Grèce ? Et pourtant pas un seul des dirigeant Européens n'a pris la défense du peuple Grec. (je sais que NDA y est allé et je le respecte pour le cela). Mais aucun président ou représentant officiel d'une nation de l'UE n'a réagi face à l'avènement d'un dictateur, non élu et travaillant pour Goldman Sachs. De plus, ce qui se passe en Grèce était prémédité depuis les USA car c'est bien Goldams Sachs qui a maquillé les comptes de la Grèce pour son entrée dans l'UE. Tout cela pour plonger les Etats membres dans le chaos et ainsi instaurer des politiques contraire aux intérêt du peuple. Idem pour Berlusconi en Italie, en une semaine il s'est fait remplacer. Vous rendez-vous compte du pouvoir que la Commission Européene, la BCE, le FMI, etc. et les banques ont sur nos dirigeants ? Même en partant avec les meilleurs intentions du monde, c'est soit vous obéissez soit vous vous faites évincer... En restant dans l'UE et l'Euro, NDA Président ne pourra rien faire si ce n'est dire qu'il n'est pas d'accord avec les traités qu'il sera obligé de respecter.

Pour finir, quelle est cette mentalité de refuser un débat sur un sujet ou il y a un désaccord ? Avez vous compris la définition d'un débat ? Où allons-nous avec des personnalités politiques qui ne pensent qu'à leur intérêt et ne pensent pas une seule seconde à régler leurs différends dans l’intérêt du peuple ? Connaissez-vous le travail d’équipe, avancer ensemble pour le bien être commun.

Quant à vos différends personnel avec FA, je vous suggère ce que l'on fait dans n'importe qu'elle entreprise, c'est-à-dire les mettre de côté. Idem pour FA s'il y a des griefs contre vous. 
Vous représentez les citoyens français. Soyez digne de ce statut.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

JEMS :

EN PARALLELE, J'AI EU LE MEME TYPE DE DISCUSSION AVEC UN AUTRE MEMBRE DE NDA. CETTE PERSONNE ETAIT BEAUCOUP PLUS OUVERTE. APRES LUI AVOIR ENVOYE LE MEME PREMIER MESSAGE QU'A "A.Nonyme de NDA 1", IL M'A REPONDU DE CONSULTER LA CONVENTION DE VIENNE. CONVENTION QUE J'AI ANALYSE. CI-APRES, NOS ECHANGES SUR CE SUJET :

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonjour,

Tout d’abord je vous remercie de votre réponse. J’ai pu consulter la Convention de Vienne et sauf erreur de ma part, je constate :

-  Qu’il est obligatoire pour les pays membres de la zone Euro et liés par le TFUE et le TUE d’exécuter de bonne foi les traités en vigueur (Article 26 et 27 de la CONVENTION DE VIENNE de 1969).

- La dénonciation d’un traité n’affecte en rien le devoir d’un Etat de remplir toute obligation énoncée dans le traité (Article 42 et 43 de la CONVENTION DE VIENNE de 1969).

L’extinction d’un traité ou leur suspension n’est possible qu’avec l’accord de toute les parties liées, soit 27 Etats membres de l’Union Européenne à ce jour (Article 44, 54 de la CONVENTION DE VIENNE de 1969).

En conséquence, la dénonciation d’un traité ne suffit pas pour sa non-application. Son retrait ou sa modification ne serait possible qu’avec l’accord de 27 Etats membres. Un accord mutuel des 27 membres est tout bonnement impossible au vu des différences sociales, culturelles, industrielles et politiques entre les 27 pays membres de L’UE.

Je ne suis pas un expert en politique ou en traité mais la réalité est que les candidats proposant de dénoncer les traités vont une fois au pouvoir devoir les respecter malgré toute leur bonne intention et leur programme.

En allant plus loin, pourquoi ne pas dire aux citoyens français que les traités du TFUE et du TUE sont préjudiciables pour les 27 Etats membres de l’Union Européenne, et dans notre cas la France, puisque vous voulez les dénoncer ? 

- L’article 63 du TFUE impose à la France les délocalisations et la totale liberté des mouvements de capitaux entre les pays membres et les pays tiers. Que l’on soit d’accord ou pas avec la création des Etats Unis d’Europe. Cet article est conçu pour placer en concurrence déloyale les pays membres, mais en plus des pays tiers ! (ex : coût de production en Chine, SMIC agricole Allemand inférieur au SMIC agricole français).

- L’article 32 du TFUE impose à la France l’objectif général de libre-échange tous azimuts

- L’article 123 du TFUE interdit aux banques nationales de monétarisé les déficits publics et assure la toute puissance des banques.

- Les Grandes Orientations de Politique Economique imposent à la France le démantèlement de ses services publics et de ses acquis sociaux.

- Les Fonds Européen de Solidarité Financière (FESF) et le Mécanisme Européen de Solidarité (MES) vont consister à ponctionner financièrement et plus lourdement les français pour sauver l’Euro

- Etc.

De plus, l’argument de la dette à rembourser aux banquiers n’impressionne plus grand monde. C’est une escroquerie avérée pour déstabiliser les peuples de ce monde afin d’établir un nouvel ordre mondial.

 

Pour terminer, je ne recherche aucunement a discréditer votre parti, votre programme et vos intentions. Je suis un citoyen français qui cherche à comprendre :

Comprendre pourquoi des partis tels que le votre ne parle jamais explicitement des traités qu’ils remettent en question. Il suffit de les expliquer aux français comme je l’ai fait plus haut. Vous avez apparemment les même objectifs que l’UPR et son candidat Francois Asselineau, c’est-à-dire « vivre mieux, heureux ensemble » avec le monde entier, avec un programme similaire pour la présidentielle. Pourquoi ne pas débattre avec lui ? Agir ensemble pour un avenir meilleur pour notre pays et les citoyens du monde entier ?

L’Homme comprendra un jour que le bien être de l’Humanité est beaucoup plus important que ses ambitions personnelles.

Je vous remercie d’avoir prit le temps de me lire jusqu’ici. Vous trouverez ci-dessous les énoncés des articles cités plus haut.

Cordialement,

Jems

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

JEMS : 

A la suite de ce message, j'ai cités les articles précis du TFUE, du TUE et de la Convention de Vienne abordés dans le message. Cela est conséquent, trois pages, que je n'ai pas mis dans cet article AGORAVOX. Cependant, si quelqu'un les désire, les Traités et Conventions sont consultables sur internet.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A.Nonyme de NDA 2

Je regrette de ne pas partager votre point de vue mon cher ami mais NDA et trop volontariste pour se laisser faire. Avec la légitimité du peuple français derrière lui il saura et il pourra s'imposer.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

JEMS

Pour moi, votre réponse résonne avec beaucoup de si et seulement si.
Il n'est pas question de point de vue de ma part. Il est question de texte de loi et de traité.
La prochaine élection est cruciale pour l'avenir de la France et des citoyens du monde entier. Je ne vois pas pourquoi vous ne me fournissez pas des preuves tangibles de vos intentions avec appui sur des textes de loi et traités en vigueur. J'ai l'impression de communiquer avec un avocat qui plaide devant la cour sans s'appuyez sur des textes de loi !
Avoir foi en un homme est louable. Pour ma part je suis athée et concret. L'abstrait n'a pas de place en politique, encore moins l'affectif.
Ma proposition de mettre en contact NDA et FA tient toujours. J'ai un maigre espoir que les partis de France qu'ils soient de droite ou de gauche, vont enfin se rassembler pour faire le travail pour lequel on les paye. c'est-à-dire agir dans l’intérêt de la nation.
De vous à moi, si la scène politique française continue à être une mascarade télévisuelle telle que nous la voyons tous les jours, le peuple français va se révolter de lui même...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A.Nonyme de NDA 2

D'accord sur la révolte pour le reste je pense que NDA et FA ont déjà leurs numéros de téléphone respectifs, alors attendons...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

JEMS

 ; )

FIN DES ECHANGES


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Tythan 29 février 2012 18:57

    Bonjour,

    Je ne suis pas sûr que vous ayez eu raison de mettre à la disposition du public ces échanges qui n’étaient pas destinées à être publiées, et dont la qualité est pour le moins inadaptée.

    Militant à Debout la République, mon avis n’engage pas plus DLR que celui des deux personnes que vous avez rencontré. Mais je vais vous le donner quand même.

    J’ai rencontré des militants de l’upr sur internet et en réalité au cours d’une conférence de François Asselineau. Et force est de reconnaître que François Asselineau passe une part non négligeable de son temps et de son énergie politique à insulter Nicolas Dupont-Aignan qu’il s’imagine pouvoir concurrencer, au nom de motifs tous plus abracadabrantesques les uns que les autres. Il est dès lors évident que Nicolas Dupont-Aignan n’a pas à débattre avec François Asselineau, qui ne représente que lui-même.

    Vous avez résumé son principal argument : selon François Asselineau, il n’y a pas d’autre solution que de sortir purement et simplement de l’Union Européenne qui serait inréformable.

    Il s’agit d’une affirmation totalement gratuite qui ne repose sur rien : les traités européens ont été modifiés à de très nombreuses reprises : Traité de Rome, Acte unique, Maastricht, Traité de Nice, Traité de Lisbonne et le petit dernier qui est en cours. Le processus est évidemment compliqué, mais il existe.

    Et vos interlocuteurs ont eu raison de le souligner : la France joue un rôle majeur dans le processus, rien ne pourra se faire sans notre accord.

    Après, comme vous l’avez souligné, ce processus de négociation est compliqué et pourrait se révéler long (quoique les récents développements ont prouvé que cela pouvait aller très vite).

    Sur le juridique, on va faire court : Vous avez en partie raison dans vos considérations sur la convention de Vienne, mais qui offre néanmoins des possibilités de réforme partielle. Par ailleurs, le traité européen lui-même offre de nombreuses clauses de sauvegarde, permettant à un pays de recouvrer sa souveraineté sur de très nombreux domaines (immigration, importations...). Enfin, permettez-moi de vous faire remarquer que la procédure de sortie de l’Union Européenne, si elle est effectivement prévue dans le traité, n’est en rien organisé et pose donc tout autant de problèmes juridiques que la dénonciation partielle (sur l’euro).

    Mais restons-en là puisqu’en réalité le juridique n’est pas le problème : dans cette affaire, l’important n’est pas là, dans le respect des procédures, mais au niveau politique. Et, bonne nouvelle, la France est un pays qui compte. Si jamais NDA était élu, soutenu par sa légitimité populaire, il pourrait probablement faire à peu près ce qu’il veut, de nombreux citoyens européens étant sur la même ligne et pouvant faire pression sur ses partenaires (et là je pense bien sûr à l’Allemagne).

    Voilà, j’espère avoir été clair. Permettez-moi de rajouter que le procès fait est d’autant plus stupide que jamais NDA n’a eu le fol espoir (même si bien sûr il prétend le contraire) d’être élu. Le but de sa candidature est de faire progresser ses idées, notamment « eurosceptiques ». Dès lors, l’attaquer sur l’impossibilité procédurale de mettre en oeuvre son programme est assez vain...

    En espérant avoir répondu à vos questions,

    Tythan


    • Jems Jems 29 février 2012 20:25

      Bonsoir, merci de votre réponse.


      Concernant le premier point qui est la divulgation de ces échanges, sachez que je suis un particulier qui cherche à comprendre pourquoi aucun politique médiatisé ne nous avais parler des articles du TFUE et du TUE cités dans mon article qui sont par définition préjudiciables à tout les états membres de l’UE. J’ai alors entreprit, comme je l’explique, d’échanger sur ces points avec différents parti dont Debout La République. D’autant plus que j’’adhère aux idéaux développés dans le programme de NDA.
      De plus, j’ai respecter leur identité. Mais vous avez raison, ils pourraient mal le prendre, tout comme quand un journaliste publie une déclaration « off » .
      OU tout comme j’ai mal prit le fait que Notre Président de la République mente ouvertement à tous les français sans qu’aucun parti médiatisé ne le dénonce. Et sauf erreur de ma part, Debout la République n’a publié aucun communiqué sur les mensonges de Nicolas Sarkosy. Je m’explique, lors de ses déclarations sur la réforme des retraites ou bien dernièrement la « TVA Sociale », Notre Président a menti aux Français. Certes, il l’a fait avec malice, en omettant de dire toute la vérité. Sa déclaration pour les deux sujets était du type : « Voyez les socialistes en Espagne ils ont fait pareil, ce n’est pas une question de Droite ou de Gauche ! ». Evidemment que ce n’est pas une question de parti de Droite ou de Gauche, vu que ces réformes sont imposées par l’Union Européenne ! Il a menti aux Français en insinuant que n’importe quel parti au pouvoir aurai appliquer les mêmes réformes car sous-entendu nécessaire pour la France. Ce qui est totalement faux. Ce sont des dictâtes Européens décider par des personnes non-élus par les peuples de l’UE. 
      Pour conclure ce premier point, je vous pose une question, pourquoi NDA n’a pas déclaré officiellement que les déclarations de Notre Président ne sont que mensonge ? Ceci est bien plus grave que la divulgation d’échanges sous couverts d’anonymats et ce serai un bénéfice certains pour tous les citoyens Français que ces débats tels que nous avons soient médiatisés. Mentir, cacher ou manipuler l’information est un acte malfaisant dans notre monde actuel, que ce soit en politique ou dans d’autres domaines.

      Concernant les autres points, vous avez raison sur le fait qu’il faut avant tout une volonté politique, et je dirai même plus une volonté du peuple dans son ensemble concernant ses sujets. Mais alors pourquoi ne pas l’expliquer aux Français ? C’est simple, je le fait tout les jours et pourtant je n’ai pas accès aux médias, je ne suis pas un politique. Je ne suis qu’un citoyen Français qui voit jour après jour l’impact qu’ont ces Traités sur sa vie personnelle et professionnelle. NDA qui a « la chance » d’être médiatisé n’en fait rien. Comme je l’ai dit dans mes échanges, les Français ont en pus qu’assez du show de marionnettes que nous voyons constamment dans les médias. C’est pour cette raison que je me suis informé sur les différents traités et leurs conséquence pour tous les états membres. Heureusement, je voit jour après jour les citoyens Français se rendre compte du véritable but de l’UE...Qu’ils soient de l’UPR ou apolitique, la supercherie devient évidente. Alors je vous repose la question, pourquoi NDA ne parle pas aux Français comme à des adultes en expliquant clairement ce qu’il se passe ? Du type, l’avènement de dictateur en Grèce ou en Italie non-élus par le peuple ? Ou bien encore, le maquillage des comptes de la Grèce par Goldmans Sachs pour la faire entrer dans l’UE et ensuite faire couler l’UE grâce à la faillite de la Grèce le 23 mars prochain ? Tout ceci pour imposer une austérité a autrefois des pays démocratique....

      Je pense avoir répondu dans l’ensemble aux autres points dans mon « article », et je vous laisse le soin de méditer sur cette citation :

      ‘’ Il y a deux manières de conquérir et d’asservir une nation . L’une est par l’Epée. L’autre par la dette.’’ John Adams XVIII ème siècle 

      Cordialement,
      JEMS

    • Giordano Bruno 1er mars 2012 08:31

      A mon sens la différence entre NDA et FA tient au fait que le premier ne s’imagine pas président de la république alors que le second, si. François Asselineau est donc amené à réfléchir très concrètement à la façon de sortir de l’Europe.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er mars 2012 11:53

        Bonjour,

        J’ai posé la question de mon côté également sur la sortie de l’euro comme « monnaie unique » et de l’(im)possibilité de négocier à 27.

        Il m’a été répondu que c’était un pari sur la force d’entrainement de cette proposition : le premier pays qui propose de quitter l’euro « monnaie unique » va entraîner les autres.
        De même « la renégociation des traités » n’a pas été évoquée « techniquement » dans le programme de DLR, car « cela [irait] de soi », vu le programme proposé.

        Vos interrogations sont légitimes et je les partage aussi, tant on a pu voir des politiques proposer mille réformes qui, une fois soumises à l’avis de l’UE, ont été mises au panier.

        Alors que faut-il en penser ? Est-ce une arnaque ?

        Je constate quand même, à la décharge de NDA, que son action en tant que parlementaire est conforme à son programme (il a voté contre le MES, contre la prolongation de guerre en Libye...), à la différence de tant de grandes gueules UMP ou PS qui concrètement s’abstiennent ou votent pour.
        Je ne peux faire de procès d’intention.

        La position de Asselineau est paradoxale aussi :

        En fait de sortie « calme » par « l’article 50 » ne sous-estime-t-il pas lui aussi la force qu’il faudrait affronter pour appliquer cette théorie ?
        En effet, si la France sort de l’UE, de même que n’importe quel pays, c’est clairement la fin de l’UE.
        Alors, doit-on avoir une position « maximale » comme la sienne, au risque d’effrayer et de ne pas rassembler, ou conserver certes des noms (« euro », « Union européenne ») mais en les modifiant substantiellement ?
        Les traités ne sont pas figés, on le voit bien, et de toutes façons la France n’est pas seule au monde et doit compter avec ses voisins.
        Est-ce de l’habilité que de ne pas proposer la suppression des noms tout en les détricotant en fait, ou est-ce une trahison à priori ?
        Autre question : l’opinion publique est-elle prète à entendre le message d’Asselineau, vu le matraquage absolument invraisemblable en faveur de l’euro (cf. Mélenchon qui a été assimilé à M Le Pen, c’est dire où on en est !) ?

        Comme vous le voyez je n’ai pas de réponse claire à donner.
        Mais ceux qui ont trop de certitudes me semblent également bizarres.
        Ce que je sais, c’est qu’un politique qui donne un programme ultra précis et garantit qu’il va être suivi à 100% est clairement un arnaqueur car il y a forcément des ajustements à faire, une adaptation aux événements imprévus, etc...

        Je pense qu’il faut d’abord une volonté tenance de faire face quoi qu’il arrive.

        NDA l’a-t-il ?
        Déjà s’il réussi à être candidat par ses propres moyens, c’est un indice favorable (quoi qu’on dise comme médisance par ailleurs sur « l’aide » qu’il aurait reçu du « système »...).
        Et de toutes façons, qui d’autre ?
        Pour la suite, bien sûr que j’ai toujours des doutes...
        De toutes façons, en politique, on est toujours cocu à un moment, et il vaut mieux en être conscient dès le début.


        • Jems Jems 1er mars 2012 12:13
          Effectivement ma démarche révèle les doutes que peuvent avoir tous les électeurs que nous sommes, pour peu que l’électeur en question se pose des questions. Cela étant dit, je ne demande à personne de voter FA, ce que je demande depuis une année maintenant, c’est qu’un débat publique soit proposer aux Francais sur ces sujets qui sont des problèmes graves. Personne est au courant, c’est sidérant !
          Concernant NDA, mon but était de savoir si il faisait parti du système, et force m’est de constater, même si il a les meilleurs intentions du monde, il y participe grandement...

          A l’opposé, le programme de l’UPR est clair, net et précis. Si ce ne serait-ce que le quart du programme est appliqué, ce serait déjà un grand pas en avant.

          MAIS l’argument qui justifie plus que tout les constats de l’UPR, que j’ai passé une année à vérifier par moi même, est la CENSURE dont nous sommes victimes chaque jour, les membres de l’UPR et moi même. 

          Mais il n’y pas que nous : des personnes qualifiées dans leur domaine respectifs ne sont jamais médiatisé alors que nous aurions tous à gagner à débattre avec elles. Je peut citer notamment : Nigel Farage, Peter del Scott, Pierre Larroutourou ainsi que tous les citoyens francais et d’Europe....

          De plus, les messages venant de l’étranger tel que ceux de Chavez ou de Mickeal Moore ne sont jamais médiatisé ! Ces deux personnes ne sont pas les seuls à nous dire, à nous citoyens Francais de nous réveiller avant de de sombrer dans une dictature européenne sous le joug de personnes qui n’ont pas de pays et qui ne servent que leur intérêt personnel.

          Mais voila, nous sommes en 44ème position en terme de liberté de la presse et tous semble indiqué que ces censures sont belle et bien volontaire de la part du gouvernement français en place ainsi que de l’UE.

          J’en ai moi même fait l’expérience, malheureusement.

          Jems

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er mars 2012 13:37

            "

            MAIS l’argument qui justifie plus que tout les constats de l’UPR, que j’ai passé une année à vérifier par moi même, est la CENSURE dont nous sommes victimes chaque jour, les membres de l’UPR et moi même. "

            Mais vous souhaiteriez quel système au juste ?
            Asselineau au 20h de TF1 le dimanche soir, alors que l’UPR n’a aucun élu ?

            Crier à la censure, ça va 5 mn : c’est évident que les journalistes et les médias ont leur propre idéologie, qui n’est pas la nôtre. Mais quel système vous proposeriez pour remplaçer ça ?
            À chacun de faire ses preuves et d’exister par lui même sans aide des médias.

            Chirac, vous pensez qu’il était aimé des médias, vraiment ?

          • Yvance77 1er mars 2012 13:14

            Salut,

            Ce qui est dommage c’est surtout qu’ils n’arrivent pas à s’entendre. Car les deux hommes sont bien et valeureux. Bien que n’étant pas de droite, j’ai toujours apprécié le courage des deux personnes, et en particulier NDA qui a su s’affranchir des fourches caudines del’UMP et a tenu bon.

            A noter que Baurou peut aussi se situer ainsi.

            C’est émiettement nuit. Ils peuvent très facilement constituer la base solide d’un centre pouvant faire la nique à une UMP en phase de déliquescence, surtout lorsque le sortant va sortir un coup de pied au cul, du chateau.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er mars 2012 13:39

              Difficile de s’entendre quand on se fait cracher dessus quotidiennement.
              Certains ont sans doute poussé trop loin l’esthétisme du penseur qui a raison contre tous


            • Moombahcore Moombahcore 12 septembre 2013 23:29

              Une démarche honnête et intelligente débouchant sur un article extrêmement intéressant, je trouve fort dommage d’y trouver aussi peu de réponses

              étant moi-même de l’UPR je me pose de sérieuses questions sur cette convention de Vienne que je viens de découvrir.. très peu rassurant

              Avous vous eu des nouvelles depuis ? l’UPR peut-elle y remédier ou dépendons nous réellement des autres avis ??

              peu rassurant. En tout cas Asselineau se déplace a Nantes le 12 octobre, je tacherai de lui poser la question sur ce sujet jamais évoqué..

              A bientot j’espère

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès