Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Dominique Strauss-Khan, Antonio Duarte et Johnny Hallyday

Dominique Strauss-Khan, Antonio Duarte et Johnny Hallyday

DSK001.jpgAntonio Duarte a créé un club pour aider à l’élection de DSK. Pour une fois, la presse était en retard d’un wagon puisque nous étions déjà quelques-uns à le savoir lorsque tel ou tel journal se demandait toujours fiévreusement, qui était derrière l’initiative. J’imagine les rédactions cherchant à découvrir le grand imprécateur qui se cachait derrière, multipliant les coups de fils à l’adresse de quelques cadres politiques straukhaniens qui n’étaient pas du tout au courant de l’initiative d’Antonio.

J’apprécie Antonio pour ce côté-ci de son caractère : il mêle toujours une certaine facétie à son sens immodéré de la communication. Et lorsqu’il a l’étincelle, il fonce. Il commence à avoir une certaine pratique du truc : c’est notre Gérard Dahan de la politique.

Et oui mon cher Antonio, si tu me lis, saches que j’admire beaucoup cette part de bluff qui est en toi, sur laquelle tu mises pour rendre encore plus efficace la réalisation de tes initiatives. C’est la raison pour laquelle la phrase d’Audiard : il n’y a que les cons qui osent tout, ... n’est pas faite pour toi. D’abord parce que tu es beaucoup trop intelligent et beaucoup trop subtile pour que te sied un tel adage et qu’ensuite la place est déjà prise. Le MODEM a déjà sont Steevy Boulet et deux sur le même créneau, ça ferait beaucoup. Mais là, je m’égare.

Je voulais surtout parler ce matin de Dominique Strauss-Khan et porter ma réflexion sur sa candidature éventuelle contre Nicolas Sarkozy en 2012.

le duel.jpg

Les journalistes Philippe Martinat et Alexandre Kara ont une petite idée là-dessus puisqu’ils en ont fait un livre "DSK-Sarkozy, le duel" aux éditions Max Milo dans lequel ils exploitent à fond la question. Un livre très intéressant qu’Antonio a déjà sûrement lu où on y apprend la quasi sympathie qui lie les deux hommes. Des animaux politiques qui se tutoient, s’observent et se toisent en permanence.

Pour ma part, je pense que rien de très sérieux aujourd’hui ne concoure à laisser penser que DSK veuille y aller. Il y aura, côté PS, un suspens qui durera jusqu’au bout. C’est-à-dire jusqu’au printemps 2011. Donc, je ne suis pas certain que DSK Le sache lui-même à l’heure où j’écris.

Les français sont déçus, une fois de plus, par le président qu’ils ont plébiscité en 2007. La méfiance s’est accrue dans l’opinion publique ces derniers mois. Elle semble être confortée par les révélations qu’on lit chaque jour sur Internet qui s’impose comme le contre-pouvoir naturel de l’oligarchie politique et médiatique traditionnelle. 

Les espoirs énormes que portaient l’UMP à l’élection de 2007, aux yeux de millions de français, a fondu. Comme ce fut déjà le cas dans l’histoire politique récente du pays. Rappelez-vous la dégringolade du PS entre 1981 à 1983 après l’élection de François Mitterrand. Lorsqu’on regarde les sondages, on s’aperçoit très vite que les français ne regardent plus de la même manière le jeu et la parole politique.

Sans doute DSK aurait moins de mal à élargir le spectre de son électorat et trouver des voix au Centre et au Centre-droit que Martine Aubry qui s’arcqueboute toujours sur une attitude que j’ai qualifiée ailleurs de verbaliste qui l’oblige à rester fidèle au dogme verbal traditionnel socialiste qui ment dans son discours (CF le déni sur la réforme des retraites) jusqu’au moment où elle parviendrait au pouvoir.

DSK à des points forts et des points faibles pour le job.

Points Faibles :

Comme l’observent les journalistes cités plus haut, de la première à la dernière page de leur livre, on cherche les indices qui pourraient nous faire penser que DSK serait de gauche ; bien sûr, on en trouve aucun.

Historiquement, parmi les différents courants qui existent au sein du Parti Socialiste, Dominique Strauss-Kahn incarne une social-démocratie assez molle, plus libérale que la note jouée par les autres courants du PS (ce qui ne serait pas pour me déplaire personnellement). On se souvient du passage remarqué que DSK fît à Bercy. Et on se dit que ce n’est pas par hasard qu’il préside aujourd’hui le FMI. DSK a une première faiblesse sur l’aile gauche de son électorat potentiel : il rassure les marchés et s’inscrit dans une certaine continuité d’un président clairement positionné à droite

Une France classique, provinciale et j’ose le mot de catholique, issue du RPR et du radicalisme, n’est pas prête à accueillir à l’Elysée un président qui serait juif. Je pense que cela pourrait devenir un handicap pour DSK que tout le monde tairait officiellement, pour cause de politiquement correct mais dont beaucoup aurait à cœur d’arguer « off the record » pour pilonner la candidature PS. Le couple DSK-Anne Sinclair a laissé des traces de certaines maladresses verbales par le passé qui pourraient ressurgir au moment opportun et donner l’image à de nombreux français qu’ils seraient ancrés dans une certaine forme de communautarisme. Cette France-là, pourrait bien faire front avec le FN justement qui utiliserait les subtilités d’un discours larvé et subliminal teinté d’antisémitisme.

Points Forts :

En revanche et de façon assez paradoxale si on s’en tient à ce que j’écris plus haut, dans l’électorat de gauche et chez les écolos, DSK arrive en tête. On note même une certaine mansuétude de quelques communistes à son égard ; lorsqu’ils ont travaillé avec lui ; c’est le cas sur la ville de Sarcelles notamment tous ont apprécié sa fibre sociale. Le tout sauf Sarkozy marcherait à fond si toutefois DSK voulait y aller.

L’électorat centriste est de plus en plus important. Le Nouveau Centre est loin de rassembler tous les centristes et Hervé Morin n’a pas le charisme d’un Strauss-Kahn.

AD.jpg

Donc les jeux restent ouverts. Et Antonio s’est déjà placé quant à lui.

Pour ma part, DSK président, je n’y crois pas trop. Je le vois plutôt incarnant une espèce de « road-book » de Martine Aubry, un premier ministrable incontestable qui ferait un ticket avec la première secrétaire du PS qui tenterait d’incarner une Angela Merkel de gauche. Mais peut-être me trompe-je !


Moyenne des avis sur cet article :  1.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Papybom Papybom 4 août 2010 11:14

    Bonjour l’auteur,

    D.S.K prendra-il Monsieur Woerth comme trésorier de son parti  ?

    Mais non, le P.S est irréprochable  !

    Cordialement.


    • Alpo47 Alpo47 4 août 2010 11:34

      Et oui ... « On » nous prépare au « choix Cornelien » entre Sarkozy et DSK. La peste ou le choléra.
      Sarkozy est discrédité ? Peu importe, son remplaçant, revêtu de son déguisement d’homme de gauche est là ...
       DSK, le « chevalier blanc » !

      Pour nous, rien ne changera. Libéralisme toujours plus débridé, encore plus de mondialisation, de privatisations (s’il reste quelque chose à privatiser), de casse sociale, de reculs des Droits individuels ou collectifs.

      Juste une nouvelle démonstration que tous les dés sont pipés .


      • Bloggy Bag Bloggy Bag 10 août 2010 10:16

        Juste des mots en écho de vos peurs. Pas de réalité.


      • jps jps 4 août 2010 12:47

        vous appelez cela des maladresses ? :

        Dominique Strauss-Kahn qui déclarait dans un entretien à Passages en 1991 :
        "Je considère que tout Juif dans la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c’est nécessaire. Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu’un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd’hui, une politique par trop pro-arabe et ne pas essayer de l’infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël."

        et il ambitionne d’être Président de la République Française ? Pour aider Israel ? et non la France ?


        • Bloggy Bag Bloggy Bag 10 août 2010 10:19

          Hoax habituel participant à la campagne habituelle de calomnie. Voir ici les faits : http://wordpress.bloggy-bag.fr/2010/06/02/dsk-le-sionisme-israel-et-la-horde-des-basses-ames-egarees/


        • jps jps 22 août 2010 11:22

          .....

          Tiens, j’ai trouvé un nouveau journal censé avoir publié le fameux article : “Tribune juive” . Le président d’un certain “parti anti sioniste” (le PAS) nous le révelle. Je cite :

          “Un des candidats possibles du PS incarne à lui seul le sionisme, la grande finance internationale, et l’austérité, tout cela donc sous une étiquette de gauche. Il s’agit de M. Strauss-Kahn, qui chaque matin selon ses dires (dans Tribune juive) se demande ce qu’il peut faire pour aider Israël.”

          Allez un effort, si vous avez des vieux numéros de Pif Gadget, je vous invite à vérifier si le fameux article n’y serait pas !

          NB : je ne donne pas le lien pour éviter de les rendre plus visibles sur internet, mais ce parti a un site et un groupe facebook. J’aime aussi bien leur incitation à adhérer à leur parti : “Adhérer au PAS” (tout un programme).

          ............


        • fonzibrain fonzibrain 4 août 2010 12:59

          et oui strauss khan est un traitre comme satko, ces gens ne travaille pas pour la France.


          ni sarko ni strauss khan, 
          on est en france, pas en israel

          • ELCHETORIX 4 août 2010 15:31

            Rien de nouveau à l’horizon , le choix DSK , le nabot ou M le PEN est nul !
            Ce sera l’abstention massive pour changer cette ploutocratie !
            A moins que des gens sensés se présentent comme l’ex magistrat d’origine scandinave ou d’autres !
            RA .


            • non667 4 août 2010 18:12

              à elch
              difficile de faire plus nul comme commentaire ! smiley


            • ELCHETORIX 4 août 2010 18:30

              merci , et chez vous les oiseaux chantent au réveil !
              RA .


            • Clojea CLOJEA 4 août 2010 18:14

              Abstention massive en 2012, c’est la seule solution. DSK ou Sarko même combat, même histoire. Un seul parti dirige ce pays plus de 30 ans et c’est l’UMPS.
              Il y a eu les 30 glorieuses, 50/60/70, et les 40 désastreuses 80/90/00/10.
              Bon, on change ?


              • pastori 5 août 2010 01:06

                et l’abstention massive élira qui ? on change ! pour qui et pour quoi ?

                je suppose que tous ceux qui prônent l’abstention massive vont sans doute quitter le pays ?

                sinon qu’ils nous expliquent comment ce sera, la France,  car en hommes responsables et qui devraient aimer leur pays, ils ont certainement réfléchi à la conséquence de leur non vote..

                on fera mettre le pays sous tutelle de l’Europe, comme un vieillard débile ?


                • Clojea CLOJEA 5 août 2010 12:00

                  @ Pastori : En réponse à votre post, une abstention massive ferait un espèce d’électrochoc aux politiciens, qui pour l’instant et depuis plus de trente ans nous mènent en bateau. Je ne dis pas que c’est la meilleure solution, mais je soutiens que s’il ne se passe pas un désavoeu comme une abstention massive, rien ne bougera dans ce pays. DSK sera probablement élu et ce sera la même chose qu’aujourd’hui, c’est sur. Vous me direz que ça aura au moins le mérite de meubler les longues soirées d’hiver.
                  Pour le reste, je ne vois pas pourquoi ceux qui s’abstiendrait quitterait le pays. On a quand même le droit aujourd’hui de trouver que Droite et Gauche sont identiques et que c’est la même soupe.
                  Et enfin, il serait grand temps d’arrêter que ce pays dépende d’Enarques qui ne connaissent rien au problème quotidien de tout un chacun.


                • entrevuew 8 août 2010 10:23

                  Entre Sarko et DSK je vote blanc, c’est de la politique mondialiste intégrationniste apatride.

                  Chaque jour je pris pour que le FN l’emporte et pourtant j’avais voté pour Bayrou au 1er tour et Sarko au second tour. On appel çà un virage d’opinion.


                  • jaja jaja 8 août 2010 10:26

                    virage mais toujours à droite, donc une certaine constance...


                  • entrevuew 8 août 2010 10:44

                    Non parce que vous trouvez la gauche crédible ???? Sauf régulariser les clandestins, intégrer la Turquie à l’UE et tout le reste.

                    Dois-je vous rappeler que Martin Aubri est la fille de Jaques Delors !

                    Dois-je vous rappeler que Besancenot manifeste avec les pro-palestiniens qui hurlent mort aux juifs !

                    Dois-je vous rappeler qu’après la politique catastrophique de Mitterrand la France à connu un taux de chômage record en 1997 !

                    Les médiats comparent toujours les natios à des fachos pour les discréditer mais c’est faux et la vérité c’est que leur programme c’est celui de la raison. 

                    Vous, vous ne connaîtrez jamais de virage d’opinion parce que vous refusez de voir la réalité ; c’est tellement plus facile d’être un citoyen du monde apatride.


                  • jaja jaja 8 août 2010 11:13

                    Je ne connais pas votre âge mais je peux vous dire qu’au mien on en a connu beaucoup de spécialistes du virage à la corde en politique.

                    Combien de ces vieux qui ont fait le tour de l’échiquier en une vie ? Pétainistes puis gaullistes avant de devenir mitterrandiens tout en faisant un petit tour par Arlette ou besancenot...

                    Ils tournent et virent ainsi jusqu’à la mort...

                    Enfin avec votre chouchou actuel se serait le retour aux 39 Heures, la retraite à 65 ans et la mise au ban des syndicats...

                    Pas mal pour un ennemi de « l’establishment » et grand dénonciateur du « mondialisme apatride » mais partisan d’un vrai capitalisme « bien de chez nous »... Sûr qu’en écoutant ses discours Parisot doit avoir sa petite culotte toute mouillée !

                    J’en pisserai bien de rire si ce n’était pas autant triste que drôle...


                  • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 8 août 2010 12:00

                    1) Dois-je vous rappeler que Besancenot manifeste avec les pro-palestiniens qui hurlent mort aux juifs !

                    Dois-je vous rappeller que la droite commence à avoir les mêmes discours que l’extrême droite sur l’immigration ?

                    2) Dois-je vous rappeler qu’après la politique catastrophique de Mitterrand la France à connu un taux de chômage record en 1997 !

                    Que dire de maintenant smiley

                    3) Les médiats comparent toujours les natios à des fachos pour les discréditer mais c’est faux et la vérité c’est que leur programme c’est celui de la raison. 

                    Le programme de la raison ? Ça ne veut rien dire, on peut défendre de façon logique et raisonnable un programme qui n’a rien d’acceptable.

                    4) Vous, vous ne connaîtrez jamais de virage d’opinion parce que vous refusez de voir la réalité ; c’est tellement plus facile d’être un citoyen du monde apatride.

                    Chacun pense que l’autre a des oeillères, mais c’est tellement cool de penser qu’on a réponse à tout...


                  • romaeterna romaeterna 8 août 2010 21:51

                    Curieusement je me trouve d’accord avec certains anti-Israël avec une (petite) nuance : avec ses délires sur Israël dsk ne peut être crédible bien sur. Mais nous ne sommes pas non plus un déversoir du Maghreb et de la misère surpopulationniste du monde !
                    Le vote blanc pourrait marcher mais il lui faudrait une sacré pub pour que tout le monde puisse comprendre l’enjeu ! Et comme malheureusement notre démocratie comme chez les ricains dépend de plu en plus du fric que l’on peut allonger ... ! !
                    En dehors des 2 ploutocrates Sarko 1er et Dsk, que reste t-il ? Marine, qui a l’air de plaire de plus en plus à certains, même à des gens raisonnables par ailleurs ?

                    Tudieu ! Il est temps que quelqu’un se démarque en se basant sur les valeurs républicaines les plus précieuses (liberté, égalité, fraternité, laïcité) que nous avons et contre la finance internationale et ses larbins banksters !


                    • Bloggy Bag Bloggy Bag 10 août 2010 10:22

                      Sauf que ces fameux délires ne sont le fruit que d’un hoax et d’une campagne de calomnie menée dans relâche depuis des années... sans jamais avoir produit le fumeux article.

                      Cela ne vous étonne pas ?


                    • romaeterna romaeterna 10 août 2010 18:36

                      Vous êtes sur Bloggy ?
                      Parce que je l’ai très souvent lu ! Mais c’est vrai qu’avec les anti-Israël on peur s’attendre à tout un tas de mensonges qui peut conforter leur haine !


                    • Bloggy Bag Bloggy Bag 10 août 2010 10:16

                      Que de contre-sens !

                      * « on cherche les indices qui pourraient nous faire penser que DSK serait de gauche ; bien sûr, on en trouve aucun. » Politique de la petite enfance, doctrine des nationalisations « là où il faut, quand il faut, pour la durée qu’il faut », défense du mariage homosexuel, socialisme de la production, de la distribution, de l’émancipation ( http://fondatn7.alias.domicile.fr/bdd/doc/notes41.pdf ), et tant d’autres choses encore comme celle que vous relevez vous-même « c’est le cas sur la ville de Sarcelles notamment tous ont apprécié sa fibre sociale. »

                      * "Une France classique, provinciale et j’ose le mot de catholique, issue du RPR et du radicalisme, n’est pas prête à accueillir à l’Elysée un président qui serait juif." Sauf qu’ils ont élu Sarkozy, fils d’émigré hongrois né de mère juive, donc juif...

                      En 2012, le PS aura un candidat social-démocrate : DSK ou Moscovici. Pour le reste, ce n’est que conjecture.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

DSK


Palmarès