Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Dormez braves gens, notre ministre de l’intérieur veille sur (...)

Dormez braves gens, notre ministre de l’intérieur veille sur nous

Retranscription d’une interview de Nicolas Sarkozy sur RMC, interrogé par Jean-Jacques Bourdin.

Lundi 26 février 2007, RMC.

Jean Jacques Bourdin : L’Iran c’est un pays chiite, Al qaida, ce sont des chiites ou des sunnites ?


N. Sarkozy invité de J-J. Bourdin 1/2
envoyé par rmc

Nicolas Sarkozy : Al qaida c’est une mouvance et malheureusement...

JJB : Ce sont des chiites ou des sunnites ?

NS : On ne peut pas qualifier Al qaida comme ça, on ne peut pas qualifier Al qaida comme ça !

JJB : Les combattants d’Al qaida sont des chiites ou des sunnites ?

NS : Le GSPC en Algérie...

JJB : Nicolas Sarkozy ?

NS : Non, mais je vais expliquer...

JJB : Non, mais je vous demande...

NS : Jean-Jacques Bourdin je vous dis...

JJB : Je vous le demande, vous êtes ministre de l’Intérieur, il y a des menaces terroristes en permanence, est-ce qu’Al qaida, les combattants d’Al qaida sont des chiites ou des sunnites ? Je vous pose la question.

NS : Alors je vous réponds, il est impossible d’y répondre. Pour une raison que je vais démontrer tout de suite, parce que Al qaida c’est une nébuleuse, je prends un exemple, celui des Algériens, le GSPC qui se sont reconnus, il y a quatre ans, comme dépendants d’Al qaida, quatre ans. Qui ont été reconnus, il y a six mois par Al qaida, on ne peut pas dire les combattants d’Al qaida sont tous chiites, sont tous sunnites, on ne peut pas présenter les choses comme ça.

JJB : Pourtant tous les combattants d’Al qaida sont sunnites, Nicolas Sarkozy ?

NS : Non, non, on ne peut pas dire cela.

JJB : Nous demanderons aux spécialistes.

NS : Non, attendez, attendez,...

JJB : C’est extrêmement important... Allez-y ! Allez-y ! Allez-y ! Mais c’est très important, c’est pour ça que je vous pose la question ? Vous le comprenez ?

NS : Pour que nos téléspectateurs comprennent. Que veulent les terroristes ? Créer les conditions de l’amalgame, pour dire c’est un combat d’abord entre l’Occident et l’Orient. C’est ce qu’ils veulent, Al qaida est une nébuleuse, il y a par exemple un certain nombre de jeunes Français qui vont se faire mourir en Irak, pour le sacrifice, faire les kamikazes là-bas, est-ce qu’on peut les réduire alors qu’ils sont français et qu’ils vont faire les kamikazes là-bas, est-ce qu’on peut les réduire à l’appartenance à une ethnie ? C’est une erreur.

JJB : Enfin tous les chefs d’Al qaida sont sunnites. Bien !


Je n’ai pas beaucoup de commentaires à faire. L’ignorance de Nicolas Sarkozy, ou plutôt l’ignorance du ministre de l’intérieur, qui a la prétention de devenir président de la république, est proprement scandaleuse, inqualifiable.

Il prétend parler de terrorisme, il ne connaît pas le fait le plus élémentaire à propos du groupe le plus médiatisé de la planète.

Il prétend parler d’Islam, il nous suggère que sunnites et chiites sont des ethnies. En tant que ministre de l’intérieur de la république française !

Non, vraiment, je n’ai pas beaucoup de commentaires à faire.


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (269 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • alex (---.---.132.84) 2 mars 2007 14:05

    Ignorance ? Ben voyons. La question est claire : « Les combattants d’Al qaida sont des chiites ou des sunnites ? » . Et la réponse est tout aussi claire : tous les combattants d’Al qaida ne sont pas de sunnites. Il y en a de toutes les formes et de toutes les couleurs, mais être des sunnites ou des chiites n’est pas leur dénominateur commun. Sans parler du ton hautain et agressif du journaliste...


    • Hakim I. (---.---.29.83) 2 mars 2007 14:12

      Non Alex... Al Quaida considère les chiites comme l’un de leur pires ennemis...


    • Malkut Malkut 2 mars 2007 14:28

      « être des sunnites ou des chiites n’est pas leur dénominateur commun. »

      Si, précisément. Le seul dénominateur commun est qu’ils soient tous sunnites. Depuis les salafistes algériens, en passant par Ansar al sunna en Irak et jusqu’à as-Sahab en Afghanistan, la seule chose qui permet de les regrouper sous l’étiquette al Qaida, c’est qu’ils sont tous sunnites (et intégristes, bien sûr).


    • dégueuloir (---.---.229.142) 2 mars 2007 22:15

      I -Menteur A) Personne ne fait état de la stratégie d’évitement de sarkozy, après avoir tenté de porter le discrédit sur Ségolène au sujet de l’ISF, sarkozy s’était engagé à détailler son patrimoine Pourtant à ce jour, nulle révélation de cette nature. Je me répète:Ce silence me parait révélateur !!! B et C et D etc...) Pour le reste voir la catégorie sarkozy menteur car la liste est trop longue II - gaffeur A) Sarkozy a employé le mot « héritation » au lieu d’« héritage », lors d’une rencontre dans une entreprise sans que cela ne déclenche de tempête . (Libération 6 février 2007 article de Antoine Guiral) B) lorsqu’il commenta l’arrestation de Prokhorov soupçonné de proxénétisme, par ces mots : « C’est un homme qui veut plaire » ? C) lorsqu’il clama« Le travail émancipe, le travail rend libre » rappelant douloureusement « Arbeit macht frei » D) ou que « L’homme n’est pas une marchandise comme les autres » (voir sur mes précédents posts) E) Les Japonais ont du apprécier lorsque Sarkozy déclara ...« Comment peut-on être fasciné par ces combats de types obèses aux chignons gominés », a-t-il confié à quelques journalistes, avant d’ajouter : « Ce n’est vraiment pas un sport d’intellectuel, le sumo ! » (Paris Match du 15 janvier) III - Arrogant A ) L’autre jour après les questions d’actualité, sarkozy s’est approché de Claude Bartolone, François Hollande et d’autres députés socialistes qui racontent la scène. « Je vous présente mes condoléances », lâche Sarkozy. IV - Ambition démesurée A) Dimanche 17 décembre 2006 commentant son entretien avec Hu Jintao, sarkozy déclara : « je lui ai demandé comment ça faisait de devenir numéro un après avoir été longtemps numéro deux »... B ) Depuis novembre 2003 (devant des militants UMP) sarhozy « La présidentielle, j’y pense et pas seulement en me rasant. » V - Versatile A ) Sarkozy aime à dire que « la France tu l’aimes ou tu la quittes » Halliday l’a écouté. Mais Sarkozy ne devrait-il pas lui-même quitter la France car le 12 septembre 2006 Etats-Unis il a ridiculisé la France (donc il ne l’aime pas ?) en s’excusant pour « l’arrogance » française et sa « grandiloquence stérile ». Mais rien ne l’arrête, sarkozy déclare 4 mois après, au congrès de l’UMP soit le 14 janvier 2007, avec culot et de manière éhontée, « Je veux rendre hommage à Jacques Chirac, qui a fait honneur à la France quand il s’est opposé à la guerre en Irak, qui était une faute. » [on est pas à une contradiction supplémentaire]. A ce sujet Rocard a dit dans express.fr 21.02.2007 : « La France émerge en influence principalement à cause des amitiés que nous avons gardées dans toute l’Afrique et dans le Moyen-Orient. Or, après le ralliement obséquieux de Sarkozy à George Bush, il suffirait qu’il soit élu pour détériorer d’un coup toutes ces relations ! L’idée même de son élection fait horreur à la plupart des dirigeants africains et à tous ceux du Moyen-Orient » B ) Après avoir dit, suite à la décision de retirer le projet sur le CPE, il est inutile de « défendre un dispositif qui avait fini par n’être ni voulu par les chefs d’entreprises (ah bon ?) ni accepté par les syndicats réformistes ». [donc il était contre ?]. sarkozy a déclaré le 24 janvier 2007, devant la Confédération générale des PME qu’il entendait s’inspirer du « contrat nouvelle embauche » (CNE) pour créer un contrat de travail unique s’il était élu le 6 mai à la présidence de la République, et soulignant « Le CNE est un progrès, il ne faut pas y toucher » [A présent il est pour ? les syndicats réformistes sont pour ? ]. Lorsque l’affaire a fait grands bruits, Sarkozy ne prévoyait finalement pas de généraliser la formule du Contrat nouvelle embauche (CNE), introduit par l’actuel gouvernement et qui permet de licencier sans motif pendant une période de deux ans, annonce son porte-parole Xavier Bertrand. (PARIS (Reuters)). [est-il contre ? pour ? pour un plus grand nombre ?] et demain s’il est réélu .... Je vous laisse deviner la suite. C ) En 2002, Sarkozy a supprimé la police proximité, il semblerait qu’à présent il envisage de la réintroduire. Il a confié récemment une mission à un groupe d’experts (Alain Bauer, président de l’Observatoire national de la délinquance -OND), afin de jeter les bases d’une « police de quartier. D) Sarkozy envisageait d’enterrer le projet d’un second porte-avions (26 janvier 2007 libération) et le 7 février 2007 (Le monde) Il se dit favorable à la mise en chantier d’un deuxième porte-avions français. Et demain que dira-t-il ? ? ? ? VI - Atlantiste A ) lorsque sarkozy fit de l’ingérence pro-américaine, le 13 décembre 2006, en soutenant l’indépendance de Taiwan, B ) sa politique atlantiste nous aurait menés dans le bourbier irakien s’il avait été notre Président. Je considère que Nicolas Sarkozy est un danger public. (Rocard express.fr 21.02.2007) VII - A des lacunes A ) Sarkozy qui se moquait de Ségolène en janvier s’étant trompée sur RMC-Info à propos du nombre de sous-marins nucléaires lance- engins (SNLE), il est mal placé pour donner des leçons car Sarkozy méconnaît aussi le nombre de sous-marins. il a affirmé lundi 26 février 2007 sur RMC/BFM que la France possédait « quatre » sous-marins nucléaires d’attaque (SNA), alors que la France en a six ! B ) Attribuer la phrase de Giscard vous n’avez pas le monopole du cœur a Mitterand C) »le SMIC, c’est la moitié de Français« ( 5 février 2007 TF1) alors que c’est 17% de la population D) Il n’y a pas de politique familiale au premier enfant » ( 5 février 2007 TF1) alors que la France permet une réduction d’impôts dès le premier enfant. Sur ce dernier point VII les remarques de Laurent Weppe sur bigbangblog me paraissent pertinentes : Est-il bien sûr qu’un avocat ou un magistrat ferait un meilleur ministre de la justice qu’un commerçant ou un ouvrier (pour élargir le spectre). On a eu dans le deuxième quinquennat de Chirac : Deux médecins ministres de la santé, dont on ne peut pas dire qu’ils aient brillés, et leur remplaçant est un agent d’assurance qui fut en charge de l’assurance maladie. Un PDG aux finances (faut que j’en rajoute) qui a succédé à un haut fonctionnaire spécialisé dans la finance (et les logements de fonctions) et avant que Sarkozy ne devienne ministre de l’économie, c’est un AUTRE PDG (Mer) qui fut aux finances. À l’éducation nationale, Ferry fut prof avant d’être ministre C’est un juriste qui officie comme garde des sceaux (comment ça « ils sont tous juristes » ?) On a un champion olympique aux Sports etc, etc, etc, etc, etc, etc, ad nauséam. Ha, bien sûr, le premier ministre et ex ministre des affaires étrangères est un ancien diplomate au CV bien garni, ne l’oublions pas.Tout ça pour dire que le gouvernement « d’experts », on l’a déjà en exercice, et que non, ce n’est pas une garantie de compétence Je le rejoins sur sa conclusion. a mon sens la candidate ou le candidat doit démontrer sa capacité à arbitrer et j’ajouterai à rassembler


    • Superdupont (---.---.51.112) 3 mars 2007 10:05

      « ...Sarkozy méconnaît aussi le nombre de sous-marins. il a affirmé lundi 26 février 2007 sur RMC/BFM que la France possédait « quatre » sous-marins nucléaires d’attaque (SNA), alors que la France en a six ! » Vous-même confondez SNLE et SNA... Les SNA ne relèvent pas de la force nucléaire stratégique, ils comptent comme des navires de combat classiques. En connaître le nombre n’est donc pas une priorité pour un candidat à la présidence. Si ça continue, la campagne va se transformer en Trivial Pursuit... Pourquoi ne pas convier les candidats au Maillon faible ou à Qui veut gagner des millions (pour financer leur campagne) ? On pourrait également les tester à la Star Academy. Merci RMC/BFM de maintenir le débat à ce niveau, ça évite d’aborder les problèmes plus complexes. Il est vrai que réduire Al Qaeda à une opposition sunnite/chiite, c’est assez con mais ça permet d’avoir facilement un camembert bleu. M. Sarkozy a répondu trop précipitamment à la question des sous-marins en se focalisant sur les SNLE, et c’est sans doute ce que cherchait le journaliste en jouant sur le mot « sous-marin nucléaire ». Car la mode est au piégeage des candidats, ça fait marrer les électeurs et grandir la démocratie (peopolisation en anglais). Je pense néanmoins qu’il est dangereux d’entretenir un tel climat, car on risque un jour de voir le/la futur(e) président(e) appuyer trop vite sur le bouton rouge, croyant répondre à une question jaune sur Ben Laden... smiley


    • (---.---.37.71) 4 mars 2007 09:54

      « Sarkozy a employé le mot « héritation » au lieu d’« héritage », lors d’une rencontre dans une entreprise »

      C’est sur, c’est vachement grâve.. Pas comme les conneries que déclare Ségoléne à l’étranger et qui pourrait déclencher des guerres...


    • Malkut Malkut 4 mars 2007 11:30

      IP:xxx.x75.37.71, c’est tout ce que vous avez relevé dans la liste ?


    • Yves (---.---.95.151) 4 mars 2007 13:52

      J’arrive sur cette page et , tout d’abord , je dis bravo à MALKUT pour avoir souligné au moyen de cet article la « culture » de notre ministre de l’Intérieur / ministre des cultes ... appelé , s’il est élu président ... , à s’occuper de « dossiers très lourds » ... ,
      - et qui se permet , souvent , de dénoncer l’inculture des autres ......

      Ceci étant , moi qui suis un citoyen lambda ... , avant d’ouvrir ma gueule ... , je commence par aller m’informer un minimum ... dans l’encyclopédie accessible à tous ......

      Ainsi , en lisant la fiche de WIKIPEDIA consacrée à AL QAIDA ... , je lis :
      - qu’il s’agit d’un « MOUVEMENT TERRORISTE ISLAMISTE SUNNITE  » ... créé en 1988 par Oussama BEN LADEN ... ,
      - suite du mouvement « Maktab Al-Khadamat » ( MAK ) ... créé par BEN LADEN et le palestinien Abdoullah AZZAM en 1980 , avec la caution des ETATS UNIS ... , pour combattre les troupes soviétiques en AFGHANISTAN ...
      - Qu’après le départ des soviétiques d’AFGHANISTAN , Oussama BEN LADEN a décidé d’utiliser la structure Al Qaïda pour propager la lutte islamiste dans d’autres régions du Monde ... ,
      - qu’à cette fin , Al Qaïda a été pensée comme une structure décentralisée , constituant une « mutuelle de mouvements djihadistes indépendants » ... lui permettant d’avoir une base mondiale ... ,
      - que , selon Alain BAUER ( président de l’Observatoire national de la délinquance ) , l’importance de cette organisation a été exagérée par le Gouvernement américain ... pour justifier sa guerre contre le terrorisme ( sous l’influence du lobby militaro-industriel - notamment du groupe CARLYLE - et de la doctrine expansionniste du « Project for the New American century » ... http://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Qaida

      Ensuite , en passant à la fiche de WIKIPEDIA consacrée au WAHHABISME ... , je lis :
      - que le Wahhabisme est la DOCTRINE du SALAFISME , c’est à dire la FORME RIGORISTE de l’ISLAM SUNNITE ... ,
      - que le Salafisme est notamment la doctrine des talibans ... ,
      - que selon cette doctrine « Le Coran est la constitution » ... ,
      - ce qui explique que l’ARABIE SAOUDITE et l’ancien régime des talibans en AFGHANISTAN ... n’a et n’avait pas de Constitutions ...
      - Que le Wahhabisme saoudien a financé différents mouvements salafistes ... ,
      - qu’enfin , les islamistes chiites d’IRAN ou du LIBAN ... sont totalement étrangers au Salafisme ... http://fr.wikipedia.org/wiki/Wahhabisme

      Pour conclure , il n’est pas inutile de rappeler une nouvelle fois que , bien après le départ des soviétiques ( 1989 ) et la dissolution de l’U.R.S.S. ( 1991 ) ... , les ETATS UNIS ont essayé de tirer profit des Talibans et de leur arrivée au Pouvoir en AFGHANISTAN ... http://www.monde-diplomatique.fr/2002/01/ABRAMOVICI/16010


    • Yves (---.---.95.151) 4 mars 2007 16:27

      Et je complète ... sur le Salafisme , doctrine des talibans ...

      Jusqu’à l’arrivée des talibans , l’AFGHANISTAN était habité d’un Islam prônant la tolérance à l’égard de la diversité religieuse ...
      - Les talibans se sont alors présentés comme des réformateurs ... , dont le mouvement reposait sur le Djihad ... ,
      - de sorte que les NON - PACHTOUNES ont vite estimé que les talibans voulaient instrumentaliser la religion pour les exterminer ...
      - En fait , les talibans , issus de madrasas déobantis ... ( financées par les saoudiens ... ) , ont totalement dévoyé l’Islam Déobanti ( mouvement réformateur voulant régénérer l’Islam Sunnite afin de mettre les textes classiques en accord avec les réalités du moment ... ) pour rejoindre le Wahhabisme ... http://www.monde-diplomatique.fr/1999/11/RASHID/12663


    • dégueuloir (---.---.151.124) 5 mars 2007 02:06

      Sarko président ? Pas encore. Mais Sarko empereur du microcosme médiatique, c’est déjà fait. Pourtant l’intéressé ne cesse de râler contre le mauvais traitement qui lui est infligé. Il serine que « les trois quarts des médias sont contre [lui] ». Il se souvient, avec rancune, de toutes les unes qui ne l’ont pas encensé... Les dix couvertures que « le Point » lui a consacrées en vingt mois (contre quatre à Ségolène Royal) ou ce Sarkozy en majesté à la une de « Paris Match » - « Un destin en marche » - ne lui suffisent pas. Ou bien est-ce là une simple rouerie pour vaincre les dernières résistances ? Côté télé, Jean-Claude Dassier, le patron de LCI, ne cache pas à ses équipes qu’il rêve de voir Sarkozy élu président. France 2, avec un « Sarkothon » (« A vous de juger », pour le vrai titre) de près de trois heures, remporte le pompon. Programmé juste avant que les règles du CSA empêchent de donner autant de temps à un seul ! Déjà, après les émeutes en banlieue de 2005, Sarkozy avait eu droit à une spéciale mettant en scène des contradicteurs qui ne risquaient pas de le mettre en difficulté.

      Mais les exemples sont rarement aussi flagrants, et on n’a pas encore trouvé la méthode pour calculer le niveau de sarkozysation des médias. Simplement, une succession d’indices troublants finit par camper un paysage. Fin septembre, 220 policiers font une descente dans la cité des Tarterêts. Ils arrêtent 12 personnes suspectées d’avoir violemment tabassé deux CRS. Ce spectacle, orchestré sous l’œil des caméras, ouvre tous les journaux télévisés. Trois jours plus tard, le « guet-apens » invoqué au début est récusé par les enquêteurs et 7 des 12 personnes arrêtées sont disculpées. France 3 traitera l’épilogue en grand, Jean-Pierre Pernaut, sur TF1, l’expédiera en huit secondes chrono, PPDA attendra... sept jours, l’occasion d’une autre descente, pour l’évoquer. En sous-estimant le phénomène Ségolène, de nombreux médias ont aussi - en creux - favorisé son concurrent. Le directeur de la rédaction de la Tribune - un journal qui appartient au milliardaire Bernard Arnault, proche de Sarkozy - a ainsi fait sauter un sondage qui avait le tort de placer la candidate socialiste en tête pour « résoudre les problèmes économiques et sociaux de la France ».

      Tous les journalistes ne sont pas sous le charme - et le « problème Sarko » est une question sensible dans pas mal de rédactions : journée de grève à « Paris Match », motion de censure à la Tribune, tracts syndicaux dans les chaînes publiques. Seulement, Sarkozy a organisé son omniprésence, il sature volontairement l’espace médiatique. Quand ce n’est pas le ministre de l’Intérieur qui fait l’actualité, c’est le président de l’UMP ou le candidat à la présidentielle. Le jour où un supporter du PSG est mort, la première réaction, à TF1, a été : « Encore du Sarko ! On ne passe pas d’extrait ! » Finalement, son propos était carré et percutant, l’extrait a été diffusé. « Il répond aux questions, il dit ce qu’il pense être vrai, il ne donne pas d’impression de langue de bois. Il est très agréable à interviewer parce qu’il est très réactif », décrypte Laurence Ferrari. « Sarkozy, c’est le client parfait. Aux yeux du rédacteur en chef, il occupe le créneau formidable de la sécurité. Et le journaliste est sûr qu’il trouvera le temps de lui accorder une bonne interview dont il pourra tirer un bon extrait », dit Gérard Leclerc, ancien chef du service politique de France 2. En retour, Sarkozy n’a pas affaire à des ingrats. « Quoi qu’il fasse, on envoie qui il faut », dit un journaliste d’Europe 1. « On surcouvre sous de faux prétextes, répond en écho France 2, on envoie des caméras sans discernement, dans l’espoir d’une petite phrase, d’un dérapage. » Lors de la présentation d’un rapport sur la police, en présence de Sarko, deux services avaient chacun envoyé une équipe... alors que ce type d’info est inexploitable à la télé.

      Sarkozy a compris que cette profession travaille dans l’urgence. « Deux ou trois types, autour de lui, peuvent parler en son nom. Notamment son chargé de communication, Franck Louvrier, qui rappelle tout de suite », poursuit Leclerc. Et, délicate attention, depuis la rentrée la maison UMP offre aux télévisions les images des meetings filmés sous les meilleurs angles, comme il y a quinze jours lors de la grand-messe de la porte de Versailles. « Notre envoyé sur place est seul juge de leur utilisation, explique Paul Nahon, directeur de la rédaction de France 3. Mais pour les petites chaînes qui n’ont pas nos moyens, c’est très tentant. » Last but not least, le produit Sarkozy est un formidable dopeur d’audience.

      Bien sûr, certains, en ménageant un futur président potentiel, jouent le coup d’après. D’autant que Sarkozy est doté d’une surmémoire : les faits peuvent dater, il vous les resservira sans relâche. Dans la hiérarchie des représailles, il y a d’abord cette manière de prendre publiquement les gens à partie. Lorsque, devant un parterre d’HEC, le directeur de la rédaction de Challenges, Vincent Beaufils, l’interroge, il le cueille sur un numéro paru neuf mois plus tôt : « Challenges, vous avez dit ? C’est ce journal qui a fait cette célèbre couverture : “Pourquoi Sarko fait-il peur ?” Eh bien, vous ne manquez pas de courage de m’affronter comme cela ! » La salle ricane. En octobre dernier, sur les ondes de France-Inter, il lance dès le début de son interview au journaliste Nicolas Demorand, qui pilote depuis peu la tranche matinale : « Ah, ben, vous êtes aussi bon journaliste qu’on me l’a dit, alors ! - C’est-à-dire ? - Vous êtes le contraire de cette journaliste russe, courageuse, qui voyait tout [Anna Politkovskaïa venait d’être assassinée]. Donc vous ne voyez rien... » Fin novembre, il a même asséné gratuitement une leçon de journalisme à Patrick Poivre d’Arvor sur le plateau du 20-heures : « J’ai regardé le Journal de TF1 où vous avez interviewé - c’est un grand mot ! - Mme Royal, et l’art avec lequel elle n’a répondu à aucune de vos questions. »

      Il y a plus violent. Lui et les siens savent faire planer une forme d’intimidation, voire de menace. En riant... bien sûr. Recevant la rédaction du Parisien, le premier flic de France interpelle ainsi l’auteur d’articles sur ses déboires conjugaux : « Moi aussi, je sais des choses sur votre vie privée... » Il insiste : « Moi aussi, je pourrais en dire, des trucs... » Et il y a l’autre version, glaciale celle-là, expérimentée par notre confrère de l’Obs, Hervé Algalarrondo, sur qui Sarkozy a par deux fois pointé publiquement un index vengeur : « Je ne l’oublierai pas ! Je ne l’oublierai pas ! » Quoi donc ? Le numéro titré « Sarko secret », qui lui avait déplu.

      Le 1er mars dernier, il vient au « Grand Journal ». Canal+ le voit débarquer « blême et fou de rage », selon un témoin, harponner Rodolphe Belmer, directeur général, et lui asséner un « coup de boule psychologique ». Tout, à Canal+, l’énerve : « les Guignols », « 7 Jours au Groland », « la Matinale », Ardisson... Ce jour-là, c’est une micro-phrase de Michel Denisot dans le Parisien qui l’a mis en rage. L’animateur prend ses distances avec son invité : « J’avais fait un livre avec lui [...]. Il n’est plus vraiment le même, et je n’ai pas gardé de relation. » Il faut préciser que Sarkozy avait instrumentalisé sa venue au « Grand Journal ». Il avait « dealé », sans y associer Canal+, une couverture de TV Magazine (5 millions d’exemplaires !) en imposant sa mise en scène. La chaîne avait résisté puis, face au chantage, plié. Avec cette impression diffuse que s’il se retrouve à l’Elysée tout cela pourrait se payer. Alors, parfois, certaines rédactions prennent les devants. Pour ne pas avoir relayé son interview sur le droit de vote des immigrés, un rédacteur en chef de LCI a été convoqué par sa direction.

      Avant l’été, sur TF1 et LCI, Sarko était à toutes les sauces. Mais depuis la rentrée cette sarkomania s’est atténuée. « Bien sûr, ce genre de choses ne se discute pas en conférence de rédaction, note une fine mouche du groupe, mais on saisit que la ligne éditoriale a été infléchie, à de subtils indices : ouverture du Journal, hiérarchie des sujets, traitement... » Parce que le CSA, qui institue l’équité du traitement entre les candidats, veille. Et aussi parce que les incertitudes du scrutin incitent la chaîne à la prudence. « TF1 ne sera pas sarkozyste comme elle a été balladurienne en 1995, confie l’un de ses membres, cela nous a trop poursuivis. » Autrement dit, ne faisons pas trop de zèle, c’est ainsi qu’on servira le mieux les intérêts du groupe, mais aussi ceux de Sarkozy. Les dirigeants traquent tout ce qui les fait passer pour « Télé-Sarko ». « Dans un sketch des Guignols, Sarko désignait la tour de TF1 d’un “Et là, c’est ma chaîne de télé.” On a reçu, les uns ou les autres, des coups de fil de TF1, note un cadre de Canal+. Pourtant ils se font souvent étriller et, d’habitude, ne réagissent pas. » Selon un sondage TNS-Sofres, TF1 est perçue par 37% des Français comme la plus orientée à droite. Du coup, elle fait attention. Les chiffres l’attestent. En décembre, selon le CSA, France 2 a consacré plus de temps à Sarkozy que TF1 (1 heure 19 minutes 57 secondes contre 19 minutes 25 secondes). Plus édifiant encore, les statistiques de l’INA de janvier à novembre. Là, surprise, Sarkozy a été 50% plus présent aux 20-heures de France 2 qu’à ceux de TF1 ou de France 3 (100 « passages » quelle qu’en soit la forme, contre respectivement 64 et 58 sur les chaînes concurrentes).

      En fait, Nicolas Sarkozy a conçu un système de tenaille inédit et diablement efficace. Au sommet des principaux médias, il compte nombre d’amis intimes dans le club des propriétaires : Martin Bouygues (TF1, LCI), Bernard Arnault (la Tribune, Radio-Classique), Arnaud Lagardère (Europe 1, Paris Match, le Journal du dimanche, plusieurs quotidiens régionaux)... Quand on dit « ami intime », ce ne sont pas que des mots. En 2004, Sarkozy dénoue les problèmes d’héritage d’Arnaud Lagardère, et ce dernier désigne publiquement son bienfaiteur comme « un frère ». Il l’a prouvé en licenciant Alain Genestar : le directeur de la rédaction de « Paris Match » avait publié en une la photo de Cécilia Sarkozy avec son amant, sans prévenir son patron. Lagardère a justifié officiellement la sanction par une baisse des ventes, mais « off the record » il expliquait depuis des mois que la confiance était irrémédiablement rompue entre Genestar et lui. Le fait est donc là : un grand patron de média a pris le risque d’abîmer son fonds de commerce - si l’on admet que l’indépendance est un actif important - pour complaire à Nicolas Sarkozy. Les rédacteurs en chef de ses autres journaux savent quelle peut être la sanction s’ils s’en prennent eux aussi au candidat...

      Au sommet des rédactions, aussi, Sarkozy a son réseau : les vacances au Pyla sont des occasions de fréquenter en privé Jean-Claude Dassier (LCI), dont le fils est d’ailleurs le conseiller internet de l’UMP. Ou encore le voisin d’Arcachon, Nicolas Beytout, directeur du Figaro. Jean-Marie Colombani (le Monde) est aussi un ami, si l’on en croit son ancien adjoint Edwy Plenel, qui relate ainsi un rendez-vous à trois : « J’en suis ressorti avec le sentiment d’avoir été un intrus(1). » Et comme la vie est bien faite, l’Agence France Presse est dirigée par Pierre Louette, ancien conseiller de Balladur, dont Sarkozy était lui-même ministre. Louette jure n’avoir pas eu un seul contact avec le ministre - ou ses proches - depuis son arrivée à l’Agence il y a trois ans, mais sa présence suffit à rassurer la Place-Beauvau. Toutes ces « relations » n’obligent mécaniquement pas les rédactions à faire du pro-Sarko, mais disons qu’elles ne leur facilitent pas leur travail, surtout quand Sarkozy lance à un journaliste : « Tiens, j’ai dîné avec ton patron, hier. »

      Cette porosité avec les décideurs s’accompagne d’une incroyable intimité avec la base. Avec lui, c’est tutoiement imposé, main sur le bras, tape sur l’épaule. Il n’a jamais négligé les sans-grade. Lesquels, au fil des années, sont montés dans les hiérarchies... Il applique ce qu’il théorisait, en 1995 et sous pseudonyme, dans un feuilleton estival publié par le quotidien les Echos : « Privilégiez les [journalistes] les plus jeunes et les moins titrés [...], vous les formerez à votre main et vous bénéficierez d’un réseau qui vous sera acquis. » La toile tissée par le président de l’UMP, du haut jusqu’au bas de la hiérarchie - et c’est inédit à ce degré - l’amène à ignorer délibérément la séparation des pouvoirs. Déjeunant avec la rédaction du « Parisien », il lance à l’ex-directeur, Christian de Villeneuve : « Toi, Christian, t’es un mec de droite, tu peux adhérer à l’UMP. » Sourire crispé de l’intéressé. De la proximité à l’ingérence, il n’y a qu’un pas... Il est intervenu pour sauver (en vain) « le Vrai Journal » de Karl Zéro sur Canal+. On l’a vu aussi se lancer publiquement, lors d’une conférence de presse à Bercy, dans une fort inhabituelle protestation d’amitié envers Gérard Leclerc (France 2), qui venait d’être placardisé. Venant d’un ministre éminent, cela revient à se mêler d’une affaire interne de la chaîne publique... Mais pourquoi se gênerait-il ? Il s’est même trouvé un Jean-Pierre Elkabbach, patron d’Europe 1, pour le consulter sur le recrutement d’un journaliste politique. Décidément, la règle d’airain édictée voici bien longtemps par Hubert Beuve-Méry garde toute son actualité : « Un journaliste doit être proche de ses sources et distant à la fois. »

      Véronique Groussard et Claude Soula


    • tomadakin (---.---.172.245) 2 mars 2007 14:23

      .........

      Sarkozy fait très fort ....

      Après avoir dénoncé « l’arrogance française » lors de sa promenade « pipi » aux Etats Unis, après avoir diagnostiqué « la maladie de la France » à Madrid, il y quelques jours, Sarkozy, vériable Kamikase de la Présidentielle 2007, dénonce aujourd’hui à Bordeaux, les excès de l’écologie ! ! !

      OUi, oui, c’est vrai !!!! vous avez bien lu...

      Aujourd’hui, à Bordeaux, Sarkozy a

       ! ! ! ! « DENONCE LES EXCES DE L’ECOLOGIE » ! ! !

      Là, je crois que Sarkozy a complètement dijoncté.....

      ...........

      A moins que Sarkozy ne soit un sous marin de Bayrou , chargé de torpiller l’UMP en la touchant directement à la tête....

      Je ne vois que ça comme explication .....

      Sarkozy vient d’inventer « le candidat-kamikase » qui va se « fait mourire » en pleine campagne, qui va se « faire le sacrifice »...... ........

      ( ça c’est du langage Sarkosien .....subtile torsion de la syntaxe et du sens qui donne un effet très étrange.....pour un candidat, fut-il un candidat-kamikase....)

      Pour prendre des cours de langage Sarkosien, visionner plusieurs fois ( sans chahuter, ni avoir le fou rire )l’interwiew de Bourdin sur RMC, dans le passage ou Sarko parle des sunnites, des chiites et d’Al Qaïda ....

      C’est trop fort ......

      C’est incroyable ! ! !

      .........


      • (---.---.70.251) 2 mars 2007 17:08

        excellent j’ai vu ça hier

        http://fr.news.yahoo.com/01032007/290/nicolas-sarkozy-denonce-les-exces-de-l-ecologie.html

        Comme certains le prédisaient le candidat de l’ump est parti trop tôt trop vite et en gesticulant dans tous les sens , il est en train d’exploser en plein vol , il n’arrivera jamais au second tour smiley


      • (---.---.37.71) 4 mars 2007 09:55

        « Après avoir dénoncé »l’arrogance française« lors de sa promenade »pipi« aux Etats Unis, »

        C’était pas aux USA, mais dans le Monde. Et difficile de prétendre que les français ne sont pas arrogants, c’est vrai. Mais au moins avant la France était une grande puissance, maintenant, ca fait con..


      • Malkut Malkut 4 mars 2007 11:31

        C’est pas une raison pour aller s’humilier dans les ricains.


      • Shawford (---.---.17.187) 4 mars 2007 11:36

        M’humilier c’est qui dis ça

        Moi je réponds plus rien si on rajoute pas un 2 là où vous savez

        allez c’est reparti pour une 6 eme édition ?

        sending ou an SOS


      • N-Y (---.---.183.164) 2 mars 2007 14:57

        encore une fois, a question idiote réponse idiote. al qaeda est une organisation islamiste terroriste, on s’en fout qu’elle soit thé ou café !


        • Charley (---.---.242.46) 2 mars 2007 15:04

          @n-y : Donc si tu veux espionner les terroristes et essayer d’imaginer leurs prochaines actions, tu espionne, surveille qui ? Tout les islamistes ? Le fait qu’un ministre soit de la même mouvance qu’Al Qaïda n’aurait aucune importance dans la façon de l’aborder ?


          • Charley (---.---.242.46) 2 mars 2007 15:07

            De la même manière, en ce moment en Irak le plus gros des attentats est fait par des sunnites envers les chiites. Après tu entends que ce serait l’Iran qui armerai ces terroristes. Bizarre car l’Iran est chiite et non sunnite ! Le fait de savoir cela permet de déceler certaines manipulations médiatiques.


          • Hume Hume 2 mars 2007 20:24

            Et aurait eviter a Bush un plantage complet...


          • Hal75 (---.---.101.8) 2 mars 2007 15:47

            Nicolas Sarkosy est aussi Ministre des Cultes !


            • Jojo2 (---.---.10.72) 2 mars 2007 21:13

              Non, des incultes...


            • JL (---.---.73.200) 3 mars 2007 18:37

              il ne reste qu’à espérer qu’il n’y ait pas trop d’incultes dans le pays smiley


            • mj357 (---.---.227.99) 2 mars 2007 16:00

              Ce type me fait peur en plus d’être sans culture et sans compétences particulières (il a quand même mis 8 ans pour être avocat), il réagit toujours sans recul, ne maîtrise pas sa sensibilité. Il est capable d’envoyer des troupes en IRAK juste pour faire le fier. J’appelle tous les GAULISTES à voter contre lui. D’ailleurs CHIRAC ne sait pas prononcer et je le pense capable d’appeler à voter BAYROU pour le contrer. Je prend les paris.


              • (---.---.37.71) 4 mars 2007 10:00

                « Ce type me fait peur en plus d’être sans culture »

                « D’ailleurs CHIRAC ne sait pas prononcer »

                Tu dois être un inculte toi, donc de gauche. Apprend déja l’orthographe si tu veux prétendre atteindre le niveau intellectuel de Sarkozy.. Fils de Prolo !


              • Rocla (---.---.232.2) 2 mars 2007 16:18

                Je trouve que c’ est pas exorbitant de mettre huit ans à devenir avocat , je connais un mec il a mis cinquante ans pour devenir quinquagénaire .

                Rocla


                • Fred (---.---.20.123) 2 mars 2007 16:26

                  Moi qui croyait que le chiite venait du Maroc smiley) Bon j’arrête la moquette au boulot.


                  • (---.---.109.46) 3 mars 2007 23:47

                    tu devrais arreter maintenant car il y a peu Sarkoflic a fait l’essais d’une de ses brillantes idées dans coin de Paris, celle de controlé le plus grand nombre possible pour savoir s’ils consomment du canabis, du piéton au conducteur, jeune où vieux et beaucoup de permis ont sauté et beaucoup de colére depuis !


                  • pace (---.---.252.51) 2 mars 2007 16:28

                    Tiens, cette gaffe n’a pas été repris par les médias !!! il controle mieux la presse écrite !!! smiley


                    • Malkut Malkut 4 mars 2007 11:33

                      C’est le même constat qui m’a poussé à publier cet article !


                    • Fred (---.---.20.123) 2 mars 2007 16:29

                      J’ai une question quand même : Il y a les Chiites et les sunnites .... OK bon ...

                      Comment pouvons-nous les reconnaitre ? Comment ils se reconnaissent entre eux ?

                      Qu’est-ce que le terrorisme en angleterre , espagne , USA ... vient faire la dedans ????


                      • pace (---.---.252.51) 2 mars 2007 16:43

                        ah bon,je t’explique,pour les reconnaitre, de la même façon qu’en Europe. quand je vais en Allemagne, je sais qu’ils sont dans le nord protestants et dans la bavière catholiques.Pologne est catholique et la baltique majoritaire orthodoxe et ...............ainsi de suite.

                        Fais travailler tes neurones !


                      • 3antar (---.---.238.221) 2 mars 2007 17:42

                        Le terrorisme en occident est un terrorisme sunnites !

                        Organisation :

                        Chiites :

                        - hezbollah (libanais)
                        - Le gouvernement irakien et moqtada sadr (Irak)
                        - L’iran dans son ensemble

                        Sunnites :

                        - Al quaida
                        - Le maghreb est très majoritairement sunnites (GIA...)
                        - Hamas (Palestine)
                        - Frères musulman(Egypte)

                        Je ne veux pas dire de bétise, mais en gros :

                        Les chiites sont :

                        - 40% au Liban
                        - 100% en Iran
                        - 80% en Irak
                        - Un peu partout dans les monarchies golf ils sont une faible minoritée sauf ma semble t-il a bahrein ou ils seraient une majoritée d’habitant.

                        Tous les autres musulmans sont Sunnites je ne parle pas des très faible minoritées comme les druzes ou les alaouites.

                        Ca t’evitera les recherche que tu n’aurais de toutes les facons pas fait.

                        3antar.


                      • ExSam (---.---.188.231) 2 mars 2007 16:32

                        Merci à l’auteur. Ca vaut son pesant de sous-marins nucléaires, cette « ethnie ».

                        SDNB travaille sur dossier. Il ingurgite et quand la cervelle se grippe, il zappe. S’il prétait attention au terrain, s’il s’inquiétait réellement pour les drames et les morts, il saurait.

                        Mais la fonction crée l’organe. Quel homme, quelle femme politique avec le pouvoir et le velours qu’ils obtiennent, peut accepter et songe seulement que, derrière ses dossiers, existe une réalité sanglante, souvent contraire aux beaux compte-rendus qu’il potasse ?

                        Sarko, donc, un épiphénème de plus.

                        Ce n’est pas vraiment le sujet, mais je vous invite à écouter la réaction des habitants proche de son QG de campagne. Ca calme.

                        http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1118


                        • Fred (---.---.20.123) 2 mars 2007 16:39

                          OK bon alors pour déconner :

                          http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Sarkozy

                          N’hésitez pas à rechercher d’autre truc , je vous recommande Marseilles, google , freeBox .. ..


                          • ExSam (---.---.188.231) 2 mars 2007 20:29

                            Fred

                            Cette Désencyclopédie est une mine, mine de rien. Recommandable pour les 7 à 777ans sans problème.

                             smiley


                          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 2 mars 2007 19:09

                            Le plus choquant dans tout cela c’est Bourdin lui-même qui posait une question à Sarkozy tout en tentant de l’empêcher de répondre, car Bourdin voulait faire à la fois la question et la réponse, comme hélas c’est l’habitude de trop de journalistes.


                            • pace (---.---.252.51) 2 mars 2007 19:32

                              Courouve, un avocat fiscal s’est fait avoir par Bourdin !!! smiley


                            • tomadakin (---.---.170.68) 2 mars 2007 19:23

                              ..............

                              plus les jours passent, plus les turbulences augmentent et lorsque l’on voit le véhicule Sarkozy craquer dans tous les sens, on arrive effectivement à se demander si l’engin ne va pas se désintégrer en plein vol et s’effondrer avant le 1er tour...

                              Sarkozy aurait-il inventé le 1er candidat-kamikase « qui va se faire mourire » en pleine campagne, « qui va se faire le sacrifice » ?

                              Je ne sais pas , mais de toute façon, il faut que la France « comprend » que ce qui se passe est très grave...

                              très grave pour Sarkozy.....

                              ( Je mets les guillemets lorque j’utilise le langage « Sarkosien » qui est légèrement different du langage correct....On aime ou on aime pas ...... Pour moi,ça fait un peu désordre pour un candidat à la Présidence, mais bon ......ce n’est que mon avis ....)

                              Langage Sarkosien :

                              visionnez et apprennez avec la vidéo ci dessus ( surtout lorsqu’il est question des "Chiites et des Sunnites ...)

                              C’est trop fort....

                              C’est dément ......

                              ......

                              Mais bon ..... à mon avis, c’est quand même grave ...

                              ......


                              • tomadakin (---.---.170.68) 2 mars 2007 19:41

                                ............

                                quelquefois, j’ai une étrange impression...

                                mais je ne sais pas à cause de quels détails .....

                                ...je ne sais pas ....... ?

                                - peut-être est-ce parceque Sarkosy veut être Président de la République à la place du Président de la République ?..

                                - qu’il n’est pas loyal et qu’il parle mal de son Président de la République lorsqu’il est loin du Président de la République, ....alors qu’il veut être Président de la République ... ? ...

                                - peut-être estce parce qu’il est petit....et qu’il semble argneux.. ? ... ? ....

                                Je ne sais pas à qui il me fait penser.....

                                Je cherche ...je cherche ......

                                peut-être s’il mettait un turban sur la tête peut-être ... ? ? ......

                                Je brule ...je brule ....j’ai le nom au bout des lèvres ......

                                Mais à qui me fait-il donc penser ? ..... ? ....

                                Faut que je trouve...

                                ..........

                                aidez moi....

                                à qui peut faire penser Sarkozy :

                                Signe particulier :

                                Veut être Président de la République à la place du Président de la République et parle mal du Président de la République en cachette ( ou de loin ) .......

                                .............


                              • pvdg pvdg 2 mars 2007 19:51

                                Que Sarkozy soit inculte au point de croire que sunnites et chiites sont des ethnies, cela constitue un scandale majeur. Il est parfaitement inadmissible que la fonction de ministre de l’intérieur... « et des cultes » soit confiée à un type qui ignore un truc aussi élémentaire.

                                Pour le coup, c’est vraiment Sarko-Bécassine, Sarko la cruche !

                                Mais il y a un scandale plus grand encore : le fait que ce premier scandale ne soit pas traité comme il se doit par notre système médiatique. Où sont les couvertures de magazines, les articles, les émissions consacrées à ce GRAVE sujet ?

                                Au total, nous aurons tous entendu parler de la « bravitude » de Ségo, mais beaucoup moins de « l’héritation » de Sarko. Idem, quel souk sur Ségo au Liban, mais presque rien sur Sarko-qui-croit-que-les-sunnites-sont-une-ethnie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès