• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Drapeau, Marseillaise : quand les militants de gauche se réapproprient la (...)

Drapeau, Marseillaise : quand les militants de gauche se réapproprient la France

Quand j’ai commencé à militer politiquement, il y a 25 ans, le drapeau tricolore et la Marseillaise étaient exclus de tout rassemblement politique de gauche. Mais depuis dix ans, on note une véritable évolution, pointée par Jack Dion, de Marianne sur Facebook (et à qui je me suis permis de reprendre sa photo) : la nation n’est plus taboue à gauche et c’est une très bonne nouvelle  !

 

Le partage de la fierté nationale ?
 
Bien sûr, tout patriote, gaulliste ou autre, trouvera que le fait de chanter la Marseillaise est parfaitement normal, tout comme le fait d’afficher le drapeau tricolore chez soi, dans un meeting ou une manifestation. Ce n’est pas le gaulliste que je suis qui pourra le nier. Mais mon adolescence politique me rappelle qu’à la fin des années 1980 ou dans les années 1990, la grande majorité des partis de gauche ignoraient largement tous les symboles de la nation, assimilée abusivement au nationalisme. Ils ne chantaient pas la Marseillaise dans les meetings, l’abandonnant aux gaullistes et à l’extrême-droite, et lui préférant l’Internationale, le chant des partisans ou d’autres chants bien marqués à gauche politiquement.
 
Idem sur les drapeaux, la bannière tricolore étant alors il me semble largement absente. Seul Chevènement, déjà, montrait un attachement aux symboles de notre patrie. Ségolène Royal avait secoué le PS en 2007, peut-être sous l’influence du Che, et essayé de se réapproprier les symboles de la France. Et le week-end dernier, lors du meeting de Hamon, comme lors de la marche de Mélenchon, on pouvait voir des drapeaux et ils chantaient la Marseillaise, une véritable révolution par rapport à ce qu’était la gauche il y a plus de 20 ans. Bien sûr, il lui reste beaucoup à faire pour être capable de comprendre que bien des solutions à nos problèmes se trouveront dans nos frontières, mais c’est un progrès.
 

 

Comme il y a 15 mois, je me demande si les horreurs terroristes ne finissent pas par resserrer les liens qui nous unissent et font redécouvrir les vertus de la nation à tous les Français, un beau rayon de soleil qui sort des ombres de l’horreur. Voilà pourquoi, malgré les discours effarants de certains sur le terrorisme, je crois encore que #JesuisCharlie était un beau moment d’où peut sortir le meilleur.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • rogal 24 mars 10:49

    Bien, mais vous n’arrivez pas à vous extirper de la confusion entre nationalisme (= patriotisme) et ultranationalisme (= chauvinisme) ; ces « égalités » n’étant évidemment qu’approximatives. Pourtant personne n’assimile une religion ou une idéologie à ses éventuelles dérives extrêmes, au fanatisme.


      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 24 mars 10:51

        L’article aurait pu s’intituler : quand les pyromanes veulent se faire passer pour des pompiers.


        • berry 24 mars 23:18

          @Gilles Mérivac
          La gauche a transformé la France en poubelle du tiers-monde.
          Début d’émeute ethnique dans le métro parisien :
          https://civilwarineurope.com/2017/03/22/france-video-episode-du-bordel-ambiant-en-france-ici-le-metro-de-paris/


        • JL JL 24 mars 11:17

          ’’Voilà pourquoi, malgré les discours effarants de certains sur le terrorisme,’’

           
           Peut-on savoir à quoi et à qui vous faites allusion ?

          • kalachnikov lermontov 24 mars 11:55

            Dis donc, t’aimes bien le théâtre.

            Vu qu’Hamon et Mélenchon sont européistes, c’est juste une prostitution de plus. Il veut dire quoi ce drapeau sans la souveraineté ? Ah, folklore, voilà le mot exact.

            Le plus triste étant ceux qui ont rejoint Mélenchon l’internationaliste et agite les couleurs de bonne foi.


            • jaja jaja 24 mars 12:29

              Bof... Historiquement c’est en avril 36 que Thorez, dirigeant stalinien du PCF, proclama la réconciliation du drapeau rouge de la classe ouvrière et du drapeau tricolore des Versaillais qui écrasèrent la Commune de Paris dans le sang...

              Il n’était pas rare depuis de voir le drapeau de la Bourgeoisie ou les cocardes tricolores dans les cortèges du PCF...

              Le tournant nationaliste de Mélenchon, qui parle de « rendre la France aux Français » a accentué à un point inouï ce phénomène en distribuant aux militants de la « France insoumise » des milliers de drapeaux tricolores lors de la grande manifestation du mois de mars ...
              Drapeau qui ne peut que signifier l’union nationale des différentes classes sociales autour de lui... Exit la lutte des classes qui fonde historiquement la gauche dont les drapeaux ont toujours été rouges ou noirs, comme l’était celui de Louise Michel... et qui proclamaient (et proclament toujours) l’antagonisme irréductible entre la classe possédante et celles et ceux qu’elle exploite dans ce régime du pillage qu’est le capitalisme...

              C’est bien à une accentuation de la rupture avec les valeurs de gauche que l’on assiste aujourd’hui au bénéfice d’un populisme qui n’ira pas plus loin que certains succès électoraux passagers.
              Cette partie de la gauche de gouvernement qui est à la manoeuvre nationaliste, composée de politiciens professionnels, et qui a déjà beaucoup trop donné de gages au patronat en participant à des gouvernements qui ont privatisé à tours de bras finira par disparaître, totalement discréditée à son tour au fur et à mesure qu’elle se révèlera aux yeux de tous pour ce qu’elle est :
              Un nouvel enfumage au service du capitalisme et de l’impérialisme français !


              • Sparker Sparker 24 mars 12:47

                @jaja
                "en distribuant aux militants de la « France insoumise » des milliers de drapeaux tricolores lors de la grande manifestation du mois de mars ...« 

                Tu es sur de ça ?

                 »qui proclamaient (et proclament toujours)" et proclamera encore et encore.

                Moi, inscrit à la FI je ne suis pas nationaliste, donc pour Jaja je suis une buse qui se fait tromper... Bon j’aurais appris quelque chose sur moi...

                Il n’ y a pas de repli nationaliste qui abandonne la lutte des classes. Il y a une stratégie de repli partiel pour reprendre les choses en main. Pas par nationalisme, alors Jaja n’en profite pas pour caser des critiques qui n’ont pas lieu d’être.
                On est déjà assez bien emmerdé par cette démarche et ne pas se faire engluer dedans en prônant une ouverture internationaliste comme il se doit.
                Bon, on a pas l’intégrité du Npa... et pas trop de temps devant nous, alors tu peux dégoiser comme tu l’entends, même un brin malhonnètement.


              • Cadoudal Cadoudal 24 mars 13:06

                @jaja
                « Un nouvel enfumage au service du capitalisme et de l’impérialisme français »

                Parait-il que même Braouezec, depuis qu’il soutient Macron et Madelin, à mis un drapeau français au fronton de sa mairie.

                Mon pauvre Jaja, tout le monde t’abandonne, il va vous rester qui comme supporters, les colonialistes algériens et les racistes du PIR...

                Je vois bien Bouteldja remplacer Louise Michel dans vos manuels d’endoctrinement, ça aurait au moins le mérite de clarifier votre projet de civilisation...


              • jaja jaja 24 mars 13:14

                @Cadoudal

                Occupe toi de tes projets de nazillon et t’occupe pas des nôtres... T’es pas équipé pour ça  smiley


              • Lamalice Lamalice 24 mars 13:14

                @Sparker

                Oui c’est une distribution

                Drapeaux même formats. Pancartes même formats.

                Après tout les partis le font mais faut pas le nier. Perso, j’emmène ou je prend rien cela fait trop mouton. Toutes ces pancartes préfabriquées et distribuées à part pour les partisans amènent vite le ridicule et la raillerie.


              • Cadoudal Cadoudal 24 mars 13:35

                @jaja
                Pas d’autre projet que de m’occuper de mon avenir et de celui de mes enfants...

                Les projets du PIR et de Bouteldja pour les indigènes comme moi, sont très clairs : La valise, le cercueil ou la soumission..

                J’ai encore le droit de m’opposer à ce projet et de le faire savoir, comme tu as le droit de le soutenir.

                Moi mes projets pour Bouteldja et l’imam de Brest sont clairs également : La valise, la valise ou la valise...
                je n’ai pas comme toi une vocation d’éleveurs de racistes homophobes d’importation, je suis pour les circuits courts et on à déjà suffisamment à faire avec les nôtres...


              • Alren Alren 24 mars 17:56

                @jaja
                du drapeau tricolore des Versaillais qui écrasèrent la Commune de Paris dans le sang...

                Les Versaillais arboraient le drapeau tricolore de la Première République faute de pouvoir brandir le drapeau blanc des royalistes.
                N’oublions pas que la République n’a été proclamée qu’à une voix de majorité, par des élus au scrutin universel masculin.
                En rétablissant le drapeau tricolore auprès du drapeau rouge, Thorez marquait au contraire une forme d’indépendance du PC avec Moscou qui se repliait clairement avec Staline dans le « communisme dans un seul pays » et une forme de nationalisme qui sera exalté durant la lutte contre l’Allemagne nazie.


              • Robert Lavigue Robert Lavigue 24 mars 17:59

                @Alren

                Thorez marquait au contraire une forme d’indépendance du PC avec Moscou

                Vous avez un sens de l’humour très particulier ! Bravo...


              • CN46400 CN46400 25 mars 11:25

                @jaja

                "du PCF, proclama la réconciliation du drapeau rouge de la classe ouvrière et du drapeau tricolore des Versaillais qui écrasèrent la Commune de Paris dans le sang...« 

                 jaja n’entretient avec l’histoire que des relations intermittentes, on peut donc l’excuser d’avoir confondu le tricolore de Thiers avec celui des soldat de Valmy (an2). Mais faut-il rejeter »l’Internationale« , comme le voudrait Mélenchon, au seul motif qu’elle fût aussi l’hymne des armées de Staline ? Au fait c’est pas Trotski qui a dit :  »seule la vérité est révolutionnaire" ? 


              • jaja jaja 25 mars 12:08

                @CN46400

                Ma « confusion » supposée est celle de tous les révolutionnaires jusqu’au traître stalinien Thorez... Louise Michel en tête, qui après la Commune de 1871 adoptera le drapeau noir...

                Mais bien avant Blanqui affirmait lors des journées révolutionnaires de 1848 : « Nous ne sommes plus en 93. Nous sommes en 1848 ! Le drapeau tricolore n’est pas le drapeau de la République ; il est celui de Louis-Philippe et de la monarchie. »

                Engels, coauteur du Manifeste communiste avec Karl Marx conchie Lamartine ce défenseur du drapeau tricolore qu’il prétend avoir sauvé contre le drapeau rouge en 1848 :
                « Cette unanimité poétique, pleine d’illusions éblouissantes, pleine de beaux mensonges et qui fut représentée si dignement par le traître aux belles phrases, Lamartine4 » Mais, oui, « les principes de la République ».

                Spontanément quand les ouvriers se soulèvent c’est toujours le drapeau rouge et non le drapeau de la Bourgeoisie qui ressort, comme en 68 au fronton de toutes les usines...

                C’est le drapeau tricolore des fusilleurs que vous défendez en faussaire CN46400, ce drapeau sali ensuite par tous les massacres coloniaux, Indochine, Madagascar, Cameroun, Algérie, Kanaky, Mali partout le torchon meurtrier est brandi par des assassins en uniforme...

                Et oui la vérité est révolutionnaire... et je préfère être dans la continuité de pensée des Blanqui, Louise Michel, Élysée Reclus, Engels, Vallès et autres révolutionnaires que de ceux qui se sont « réconciliés » comme Thorez, avec le drapeau tricolore pour justifier leur union nationale de pacotille, un « intérêt national » qui n’est que l’intérêt du Capital... Et qui se sont plu à casser les grèves ouvrières après avoir désarmé les FTP... (On sait que les soviétiques n’ont jamais voulu de Révolution en France)...

                Faut-il vous excuser, CN46400, de confondre le drapeau rouge de la Révolution avec celui de nos exploiteurs dont vous semblez ignorer la signification symbolique des couleurs ?


              • Sparker Sparker 26 mars 13:46

                @Lamalice
                Oui distribution peut être mais pas à l’initiative de la FI, ça n’est pas dans ses gènes, c’est ce que je voulais dire.


              • zygzornifle zygzornifle 24 mars 13:06

                ça devient dur de se rapproprier le peu qu’il reste de la France , l’Europe a déjà bouffé la plus grande partie , les Chinois le Qatar et autres ont acheté tout ce qui avait de la valeur et les migrants viennent et bouchent les trous .....


                • jaja jaja 24 mars 13:10

                  @ Sparker : « en distribuant aux militants de la « France insoumise » des milliers de drapeaux tricolores lors de la grande manifestation du mois de mars ... »

                  Tu es sur de ça ? Oui j’en suis sûr et d’ailleurs la presse a trouvé un malin plaisir à s’en faire l’écho... :

                  « Face au candidat, dans la foule amassée autour de la tribune, on pouvait observer samedi après-midi de nombreux drapeaux tricolores. La plupart distribués par les équipes de la France insoumise »
                  http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170318.OBS6785/a-paris-jean-luc-melenchon-proclame-l-insurrection-contre-la-monarchie-presidentielle.html


                  • Cadoudal Cadoudal 24 mars 14:32

                    @jaja
                    Les temps changent :
                    http://www.france24.com/fr/20120509-france-hollande-presidentielle-victoire-gauche-socialiste-drapeaux-etrangers-polemique-communautarisme

                    On a rarement connu un retournement de l’opinion aussi rapide, la complète déroute des 68ards, la Bérézina des culs bénis, la fin de la fin de l’Histoire...

                    Merci à tous les socialo salafistes, tous les gaucho-zombie, tous les BHLiens, tous les commissaires politiques des médias, tous les chantres de l’impuissance...
                    Merci au MEDEF, merci à Hollande...
                    Spécial dédicace à Leonarda, à Théo le fils de ministre,à l’imam de Brest et à Christine Angot, derniers soutiens du mollusque de plus en plus bouffi...

                    Merci pour vos outrances et votre mépris des sans-dents qui à fini par les sortir de leur état comateux..

                    Et bonne chance à vous et à votre candidat de secours...


                  • Sparker Sparker 26 mars 13:56

                    @jaja
                    Mouais ça coute rien de la dire pour amalgamer (surtout à l’Obs) Croissandeau qui vient d’éjecter le journaliste qui à co-écrit le bouquin de Mélenchon, fais pas trop les poubelles quand même... t’es un révolutionnaire,
                    La FI avec les nationalistes, si ça peut faire ton dimanche...


                  • Gavroche 24 mars 13:40

                    Bonjour 


                    Aujourd’hui, les uns ont phagocyté à leur profit le drapeau, l’hymne, parfois des saints, d’autres la notion même de république, de patriotisme. 

                    Ainsi, dorénavant Sainte Jeanne est patriote et habite St Cloud, et on est républicain uniquement au RPR, et nulle part ailleurs. D’autres sont propriétaires de la croix. smiley

                    Et moi , pauvre de moi, j’ai ma croix dans la tête, l’immense croix de plomb, vaste comme l’amour. J’y accroche le vent, j’y retiens la tempête j’y prolonge le soir , et je ne me fie qu’aux programmes pour choisir mon bulletin de vote. 

                    Déjà que c’est quand même une loterie, mais si on se fie au cinéma enfumeur, c’est le meilleur moyen de se faire avoir.
                     bonne journée

                    • Albert123 24 mars 14:25
                      la gauche n’est pas patriote, elle est bourgeoise, internationaliste et mondialiste et elle fricotte avce le lumpen prolétariat des banlieues qu’elle instrumentalise pour ses besoins

                      la photo montre le peuple (socialiste dans le cas présent puisque c’est le mouvement FI) qui se doit de défendre ce qui le protège contre la prédation libérale libertaire bourgeoise et le communautarisme à l’anglo saxonne.

                      • Alren Alren 24 mars 18:03

                        @Albert123

                        la gauche n’est pas patriote

                        Sans épiloguer sur l’expression « gauche politique », il est facile de voir que c’est la droite et l’extrême-droite qui votent à Bruxelles, là où ils ont laissé partir le vrai pouvoir, des textes qui livrent notre pays comme une proie facile aux rapaces étrangers.


                      • joelim joelim 25 mars 11:18

                        @Alren
                        Non. Ce sont avant tout les socio-démocrates. Le PS quoi. C’est pourtant facile à voir. La droite n’est pas innocence bien entendu.


                      • Croa Croa 24 mars 22:38

                        C’est l’expérience qui fait évoluer les idées. La finance et la haute bourgeoisie a toujours été internationaliste mais se servait des nations pour asseoir leur pouvoirs. Le prolétariat s’est longtemps cru plus malin en recherchant une internationale anarchique. Or la haute bourgeoisie l’a prit de court là-dessus car son pourvoir est devenu si hégémonique qu’elle n’a plus besoin des nations pour asseoir un pouvoir qu’elle détient déjà par elle même, bref c’est elle qui est en train de se charger de détruire les nations afin de faire régner sa propre anarchie laquelle pourrait bien en fait n’être que totalitarisme par l’argent. 
                        Là se révèle ce que le prolétariat ne voulait pas voir c’est que finalement les nations constituent la seule protection des peuples. D’où ce replie stratégique sur ce qui constitue encore un rempart potentiel contre la finance. Ce nouveau nationalisme, que l’on pourrait qualifié « de gauche » si vous voulez est un nationalisme d’autonomie fait pour vivre mieux en paix avec ses voisins et non un nationalisme manipulatoire facilement belliciste comme les nationalismes d’autrefois.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 25 mars 09:39

                          @Croa. C’est très rare qu’on soit d’accord. Alors ici c’est à souligner.

                          Ne pas oublier quand même les guerres coloniales d’Indochine et d’Algérie, dont les contre-coups internes s’estompent dans le passé.

                        • agent ananas agent ananas 24 mars 22:53

                          Ce n’est pas seulement la gauche qui se réapproprie les symboles de la République.
                          En 2013, Dieudonné avait même réussit à l’issue d’un procès, à faire chanter des blacks, des blancs et des beurs contre la LDJ, les nervis d’une 5 ème colonne qui s’est infiltrée dans toutes les institutions jusqu’aux plus hautes sphère de la nation.
                          https://www.youtube.com/watch?v=6qy16zw4SlI

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès