Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > DSK : c’était il y a un mois, c’était il y a un (...)

DSK : c’était il y a un mois, c’était il y a un siècle

Le lundi 2 mai, nous étions dans la période ascensionnelle de DSK. Tout le Monde attendait sa candidature. Le Maître ne se prononçait pas encore, laissant ses sous-fifres et ses Conseillers à la Con gloser dans le Mentir-Vrai d’une Candidature mi-virtuelle, mi-inévitable.

1. Avril/Mai 2011 : Partisans, alliés, amis journaleux étaient conviés à des entrevues non répertoriés. Entre mars et mai, on notait quand même des rencontres avec Fabius, Aubry, Michel Destot (Maire de Grenoble), Gérard Collomb, Pierre Moscovici, Manuel Valls, Jack Lang. Plus secrètement encore, DSK restait en lien direct et permanent avec les Conseillers Com’ d’EuroRSCG qui ont pour consigne stricte de rester muets, impassibles.

2. La stratégie est de s’installer tranquillement dans le cœur des Français en gardant ses distances, FMI oblige. De toutes façons, DSK y restera en poste officiellement jusqu’à la mi-juin. Il annoncera alors sa démission, rentrera en France et s’engagera dans les Primaires. Il n’officialisera cependant sa candidature que quelques jours avant l’ouverture du dépôt (le 28 juin), respectant scrupuleusement le calendrier concocté par Martine Aubry.

3. Martine est d’accord : elle laissera la place à DSK, toute heureuse de ne pas entrer dans un jeu trop grand pour elle. Elle suivra Papa Delors qui n’enfila pas, lui aussi, une veste trop grande pour lui en renonçant à la Candidature des Présidentielles.

4. Début Mai 2011 : Les amis de Dominique Strauss-Kahn le trouvent « serein, à l’écoute, un côté force tranquille, sans le souci de se précipiter. Il n’est pas dans la fébrilité du PS. Il n’est pas fan de la Primaire et n’a pas envie de prolonger une campagne qu’il juge trop longue ». Autour de lui, ses chauds partisans entrevoient le destin national du Maître (et du leur).La Fièvre monte à El Solférino.

5. Destot et Collomb ont lancé un site Internet (DSK Rhône-Alpes 2012). Le 3 mai, Destot, maire de Grenoble, Président de l’Association des Maires de France, organise une grande réunion de travail avec une cinquantaine d’élus et d’experts. Moscovici ( « strauss-kahnien de raison« ) réunit au Sénat des parlementaires, des élus territoriaux favorables à François Hollande et tente de les convaincre de la suprématie de DSK. Bref, les réseaux s’activent.

6. Ceux des journaleux ne sont pas en reste. Citons le plus lèche-bottes d’entre eux : Claude Askolovitch qui attend dans la fièvre la sortie de son futur best-seller sur DSK, cet Inconnu (on l’attend toujours). Sur le dernier JDD, on peut lire sous sa plume que « DSK a une idée révolutionnaire par jour ». Tout est prêt pour l’apothéose. Beaucoup de bloggeurs de « Gauche » crient déjà Victoire et citent du DSK à chacun de leurs billets. Nicolas Sarkozy est déjà battu. On pense à Pierre Moscovici comme Premier Ministre et à Pierre Arditi au Ministère de la Culture. La Rose reprend des couleurs.

C’était il y a un siècle. C’était il y a un mois. Walpole [BiBi] ne sait plus.

C’était juste avant que n’arrive une guinéenne dans la chambre 2806 d’un Sofitel new-yorkais.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 18 juin 2011 06:47

    Et surtout qu’il lui saute dessus....................

    Chacun ses priorités , on a déjà un impulsif alors ravi d’avoir éviter un président impulsif sexuel ....

    Vous voyez le scandale avec le même DSK , non plus président du FMI mais de la France ...

    Philippe


    • Deneb Deneb 18 juin 2011 09:58

      devphil : « éviter un président impulsif sexuel... »

      Vous avez raison, il faut prendre un castrat


    • Deneb Deneb 18 juin 2011 09:55

      Voilà, il a tout mis en place. Méthodiquement et avec retenue.
      Et tout d’un coup, il s’oublie, il violente une femme de chambre, alors qu’il peut aisement, si vraiment il ne se retient plus, se payer la plus bandante des péripatéticiennes.
      Il faut vraiment être complétement à la masse pour gober ça.
      Le sage cherche la vérité. L’imbécile, lui, l’a déjà trouvé, la sienne.


      • Deneb Deneb 18 juin 2011 13:16

        En attendant, on dirait que la plaignante a du mal à garder ses avocats....


        • fredleborgne fredleborgne 18 juin 2011 13:30

          Peut-être ont-ils plus à gagner en ne la défendant pas (ou moins à perdre) ?

          Qui sait quelles pressions ils ont pu subir ?

          Le sage cherche un complot, mais pour quoi faire ? DSK coupable ou non n’aurait pas été un bon président pour le peuple. Il n’est d’ailleurs pas sûr que le commanditaire soit élu. LA vague d’indignation ne balaie pas la France, mais s’infiltre et sape le pouvoir en place. Tiens, des motards et des camions au côté des automobilistes ...on aura tout vu contre ce gouvernement et il était temps...


        • Deneb Deneb 18 juin 2011 13:57

          il faut aussi voir si l’Amerique peut se permettre à perdre la face sur ce coup. S’ils ont autant monté la mayonnaise, c’est qu’ils son déterminés à nous vendre cette histoire, comme ils nous ont vendu la mort de Ben Laden ( hélas, le coup du photomontage grossier n’a pas marche, il y a le Net aujourd’hui), les AMD de Saddam et le 911. Sans avoir peur du ridicule, comme pour J. Assange, violeur par rupture de capote. Les USA sont un bulldozer, s’ils ont décidé d’avoir la peau du DSK, ils vont l’avoir, peu importent les paradoxes.


        • boris boris 18 juin 2011 13:51

          En taule le violeur !


          • LeKamikaze LeKamikaze 18 juin 2011 17:43

            Ecoutez, je ne comprends pas ce que vous reprochez à DSK. L’homme a été conçu pour mettre sa **** dans la ****** de la femme, car telle est l’ordre des choses.

            La femme n’a pas le droit de refuser son corps à l’homme, sinon elle se fait maudir par les anges. Et elle dort par terre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès