Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > DSK : Il est passé par ici, repassera-t-il par là ?

DSK : Il est passé par ici, repassera-t-il par là ?

Presque aussi attendu, et tout aussi éphémère qu’une éclipse solaire, DSK s’est amusé à cacher le roi soleil lors du G20. Profitant de son passage dans l’orbite politique française, il s’est donné en spectacle au travers d’un plan com. manifestement bien maîtrisé. Du moins le croit-il.

 

En attendant DSK au JT de France 2

Surprenant et tragicomique de savoir le « meilleur des socialistes », faiseur d’éloges sur la politique de BEN ALI, témoin d’un reportage qui fait étalage d’une partie de la fortune du dictateur que celui-ci a dérobé à son peuple. Tout aussi savoureux de le voir, vite après, témoin de la naissance du mouvement de contestation au Maroc, lieu de villégiature, de cet « expatrié » à qui la France manque tant.

Fin de l’inter-minable attente, enfin il va parler !

Puis vint le temps de l’interview. DSK au fil des questions, pas de la « la question », mais des questions, se socialise un max. Il se préoccupe soudain des souffrances qu’endurent les peuples, auxquels il a pourtant imposé une politique de rigueur sans concession. Il ira jusqu’à se repentir de l’appréciation « trop macroéconomique et pas assez sociale » avec laquelle il dirige le FMI. J’ai presque sorti mon mouchoir quand il s’est ému du sort peu enviable des millions Français qui n’ont que 750€/mois pour vivre. Je vous jure j’avais des larmes, tellement cette soudaine « humanité » m’a fait rire. Que sait-il concrètement des difficultés de ces gens là, sinon que ce sont les gueux d’un monde aux allures féodales, où les seigneurs de la finance règnent en maîtres absolus.

Funérailles, ça y est, « La question »

La réponse est celle que l’on attendait. « Aujourd’hui je suis directeur du FMI et je ne suis que directeur du FMI ». Quand le journaliste lui demande s’il écoute sa femme Anne Saint CLAIR, DSK déclare « Toujours ». Nul doute que cette répartie va nourrir les spéculations politiques de ses amis dans les heures et jours à venir, qui auront vu là un nouveau signe vers la candidature. Quand Delahousse lui demande si le socialisme signifie encore quelque chose pour lui, il rétorque, sourire en coin, « Bien sur, L’espoir, L’avenir, L’innovation ». Sourire que d’aucuns jugeront révélateur, quand je l’estime méprisant, au regard de la rudesse du quotidien de la majorité de mes compatriotes. Finalement, il n'est pas venu nous dire qu'il n' est pas candidat, il est venu ne pas nous dire s'il sera candidat. Enfin, si j'ai bien tout compris.

Au final je n’ai rien appris et j’aurais mieux fait d’aller me coucher.

Mis à par la vedette qu’il a volée à SARKOZY, et à moins d’être un inconditionnel Strauss Kahnien, bien malin qui sait à l’issue de ce moment tant attendu, si DSK sera ou pas candidat. Visiblement, il nous a fait la démonstration de la position prestigieuse qui est la sienne, puisque de là où il est, où visiblement il se sent si bien, il parle à « tous les Chefs D’Etats » et leur dit ce qu’ils doivent faire pour sauver leur Pays de la Faillite. Rendez-vous compte il a sauvé la Grèce, L’Irlande et dernièrement l’Islande. D’ailleurs il suffit de demander aux Grecs, aux Irlandais et aux Islandais ce qu’ils en pensent.

Bref, comme beaucoup, sans dévotion, mais guidé par la curiosité que les médias ont largement contribué à susciter, j’ai regardé ce JT. J’en conclu que DSK ne vise pas la Présidence Française mais plutôt celle de la BCE (Banque Centrale Européenne) dont le directeur actuel Jean-Claude TRICHET annonce son départ. Tout dans le discours de DSK, le laisse à penser, quand hier soir il a volontairement dilué les difficultés françaises dans celles plus générales de l’Europe.

Dès lors à quoi rime cette comédie. Perso j’y vois une tactique complice qui permet à Martine AUBRY des rester Première Secrétaire jusqu’au terme du calendrier socialiste de dépôt des candidatures aux primaires, l’autorisant ainsi à se façonner une stature de Présidentiable, avec les deniers et la logistique de l’appareil, au détriment de celle qui, visiblement inquiète les ténors socialistes, et au-delà, Ségolène ROYAL. Un nouveau TSS, plus subtil dans la forme, mais tout aussi virulent qu’en 2006/2007.

Je conclurai ce billet sur le « Meilleur des socialistes » en l’opposant par la formule à « La Ségolène » si souvent injustement discréditée, et en invitant tous ceux qui ne pensent que par DSK à réfléchir à cet adage : Il est meilleur d'être irresponsable et dans le vrai que responsable et dans l'erreur. Ami(e)is socialistes, méditez donc la dessus.

Christian


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 21 février 2011 10:38

    Le mieux que l’on puisse faire pour « réduire » l’impact de la campagne de DSK, c ’est de ne pas parler de lui.
    Difficile, hein ?


    • pens4sy pensesy 21 février 2011 12:00

      Il a également été interviewé sur TV5, la même interview ou une autre, je ne sais pas... ses propos et ses attitudes totalement surjouées étaient semblables a ce qui est rapporté dans l’article, c’était écœurant. 
      Je ne sais pas si DSK se voit directeur de la BCE ou siégeant sur le trône de France, dans les deux cas, c’est un fieffé menteur, un mauvais acteur et un vrai requin.
      Est-ce pensable que ses discours (en la mineur ?) émeuvent ceux qui l’écoutent ?


      • millesime 21 février 2011 18:26

        voici les conditions pour ma voix d’électeur
        - minimum vital pour chaque ménage
        - gel de la dette publique
        - interdiction de la spéculation sur les variations de prix
        - limitation de l’échelle des revenus 1/30
        restauration du protectionnisme social

        la pêche à la ligne me parait être une bonne occupation le jour du vote si personne ne propose ces éléments
        http://millesime.over-blog.com


        • Papybom Papybom 21 février 2011 21:31

          Bonsoir Christian,

          Sans commentaire sur votre xxx éme tract politique et pour que mon vote négatif ne soit pas anonyme.

           

          Cordialement


          • LE CHAT LE CHAT 21 février 2011 21:47

            avec une telle popularité , comment se fait il qu’on ne rencontre jamais un seul de ses fans en dehors des cireurs de pompes rue Solferino ? les français ne sont pas dupes de qui il est réellement !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

DSK


Palmarès