Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > DSK : l’homme à abattre

DSK : l’homme à abattre

Juste une allusion. “Pour ce qui me concerne, je ne souhaite pas qu’il fasse un second mandat”. Il aura suffi d’une simple fausse confidence mais d’un vrai plan de communication d’Anne Sinclair pour que le microcosme médiatico-politique entre en ébullition. Les propos, soigneusement soupesés et calibrés ont provoqué un tir de DCA qui confirme que si DSK n’est pas encore officiellement entré dans la danse des présidentielles, il est déjà l’homme à abattre.

À l’ouest, il y a du nouveau. La candidature de DSK aux primaires se dessine et ce vrai-faux scoop suscite plus de levées de boucliers que qu’un enthousiasme délirant à l’égard de l’enfant prodigue de la famille socialiste.

Jean-Marc Ayrault patron des députés socialistes a beau souffler le froid en déclarant qu’il ne convient pas de faire “l’exégèse des déclarations des épouses“, il serait insultant de réduire Anne Sinclair au simple rôle de compagne du président du FMI. Elle est beaucoup plus que cela. Notamment, une redoutable communicante.

Coincé par son engagement à exercer jusqu’à son terme son mandat de directeur du FMI, DSK ne peut pour autant laisser Martine Aubry et François Hollande monter en puissance. Le déplacement de la patronne des socialistes au forum mondial de Dakar confirme le bras de fer qui se joue dans la perspective des primaires. En se situant à la gauche de la gauche, la maire de Lille entend bien droitiser un peu plus son rival DSK.

La petite phrase d’Anne Sinclair tombe à pic pour casser la communication de la première secrétaire du PS. En étouffant un incendie qui couve à sa gauche, le couple DSK - Sinclair ravive les braises à droite. Dans la majorité présidentielle on préférerait largement un candidat épouvantail de gauche à DSK que les compétences économiques rendent un peu trop sympathique à l’électorat de droite.

Ce n’est donc pas tout à fait un hasard si la machine médiatique à tuer s’est soudainement mise en marche et retournée contre celui qu’elle encensait quelques mois plus tôt. Étrangement, les vents des sondages se sont inversés. Difficile de ne pas lire ici ou là un article nous assurant de la dégringolade dans l’opinion de DSK. Il avait hier toutes les qualités, la perspective de son retour lui confère tous les défauts.

La ritournelle est bien rodée. DSK est présenté à la fois comme un représentant de la “gauche ultra-caviar” et “bobo” et le candidat de l’étranger, celui qui ne serait plus en phase avec les le pays quitté depuis trop longtemps. Christian Jacob nouveau patron des députés UMP, copé-collé du député-maire de Meaux, accuse ainsi avec la finesse qui le caractérise DSK de ne pas être “à l’image de la France”. Un mauvais fumet qui renvoie aux sordides clichés des années 30 toujours présents dans la mémoire collective.

La gauche de la gauche ne cache pas non plus ses doutes sur l’appartenance de DSK à leur camp. Mélenchon soigne son électorat en stigmatisant régulièrement le directeur du FMI, Cécile Duflot et Benoît Hamon cachent à peine plus leurs réticences.

La nervosité exprimée par les ténors de l’UMP ainsi que la méfiance d’une partie de la gauche donnent raison à la stratégie de DSK qui consiste à repousser aussi loin que possible sa déclaration de candidature. Outre le fait de rendre chèvres ses opposants, le petit jeu du je viens- je viens pas retarde au maximum les attaques violentes à l’égard du patron du FMI.

Trois verbes dans le milieu des courses hippiques définissent le champion : atteindre, lutter, dépasser. En sortant du bois à la dernière minute, DSK entend bien économiser ses forces et les conserver pour la phase ultime.

Qu’on le veuille ou non, il est celui qui fait le jeu, celui autour duquel s’organise le jeu. La vraie question posée aujourd’hui est de savoir si un couple fortuné, très fortuné, peut porter des valeurs de gauche. Le vrai handicap de DSK porte plus sur son train de vie et son patrimoine que sur son rôle de directeur du FMI dans lequel il a accompli jusqu’ici un sans-faute.

La réponse ne peut passer par des brevets de gauche dispensés ici ou là par différentes personnalités. Vincent Peillon ancien proche de Ségolène Royal affirme bien dans les colonnes du quotidien Le Monde, qu’ “Il faut en finir avec cette idée qui voudrait qu’il y ait des divergences de fond entre Martine Aubry et Dominique Strauss-Kahn”, le problème n’est plus là.

Bill et Hillary Clinton ont démontré à leur façon qu’on peut mener une politique progressiste en étant fortunés. À l’inverse, Nicolas Sarkozy a démontré les risques que constitue l’arrivée au pouvoir de mercenaires venus chercher en politique les moyens de faire fortune.

Être riche, comme DSK, ne pas aimer les riches comme François Hollande, la question de l’argent et des situations financières personnelles n’ont pas fini de troubler les socialistes. Des socialistes qui n’ont jamais assumé officiellement leur conversion au capitalisme et leur renoncement au grand soir. Autant dire que les primaires qui se profilent permettront peut-être de mettre un terme à cette grande hypocrisie entre un discours très anticapitaliste et des situations personnelles devenues financièrement très confortables par le biais du cumul des mandats électifs.

À cet égard DSK offre aux socialistes le reflet de leur propre image. D’une caste politique qui au fil des années s’est coupée de la réalité sociologique du terrain. En cela, les primaires malgré tous leurs défauts sont une chance pour DSK. En permettant de contourner le petit noyau de militants socialistes non représentatifs de la société civile, souvent liés ou inféodés à des barons locaux, elles donneront une forte légitimité au vainqueur.

Largement désigné par les primaires, DSK ne serait plus seulement le candidat des bobos ou de la gauche caviar comme l’affirme l’UMP mais celui d’une gauche rassemblée, en toute connaissance de cause, derrière son candidat.

Signe de cette union sacrée susceptible de voir le jour, Eva Joly candidate potentielle des écologistes aux présidentielles déclarait dimanche sur RTL que, l’objectif numéro 1 c’est de battre Nicolas Sarkozy en 2012. “Si c’est Dominique Strauss-Kahn qui est le mieux placé pour faire cela, et si nos objectifs écologiques sont pris en considération dans le pacte que nous passerions entre le 1er et le deuxième tour (…) j’appellerai à voter pour lui “, a ainsi déclaré l’ancienne magistrate.


Moyenne des avis sur cet article :  1.77/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Leviathan Leviathan 15 février 2011 09:39

    DSK est un ultra-capitaliste, membre du « Groupe Bilderberg » de David Rockefeller dont le but est l’établissement d’un gouvernement mondial. DSK ne s’en cache même plus.
    - DSK fait la propagande du Groupe Bilderberg our un Gouvernement Mondial
    - DSK, ses meilleures casseroles
    - Pour en savoir plus sur le « Groupe Bilderberg »
    - Pour en savoir plus sur le projet de Gouvernement Mondial.

    Un trombinoscope des membres importants du Groupe Bilderberg, publié par Daniel ESTULIN
    http://www.danielestulin.com/wp-content/uploads/portraits_bilderberg.pdf

    Pour comprendre pour qui roule DSK, lisez :
    - « La véritable histoire des bilderbergers » de Daniel Estulin.
    - « Rencontres au sommet » de Michael Gama.
    - « La marche irrésistible du nouvel ordre mondial » de Pierre Hillard.
    - « Comprendre l’Empire » de Alain Soral.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE 15 février 2011 11:07


      DSK OU SARKO MEMES COMBATS : ils sont aux ordres des finances internationales et ca marche pour eux et leurs amis dictateurs...les peuples sont tellement occuppés avec des niaiseries comme les religions...qu’ils n’y voyaIent rien car la religion rend c...n

      112 milliards d’euros ont été donnés aux banques par les états..donc l’argent des peuples...lles dirigeants bancaires se sont partagés 117 milliards..a en pleurer
      mais attention l’« anesthésiant » religion ne marche plus..comme les antibiotiques si on en prend trop...ca ne sert plus a rien...les peuples et leurs enfants de plus en plus éduqués...comprennent qu’ol les roule dans la farine...
      n’oublions pas les millards des tyrans...moubarak...50....ben ali 10..bagbo 10.....
      les banquiers vont garder l’argent..et feront 5050 avec les dictateurs retraité..

      quant a l ump jacob qu’il remonte sur son tracteur..eou qu’il retourne parmi ses chèvres...antisémite...jacob..il sait pas ce que ca veut dire............TOUSENSEMBLE


    • Leviathan Leviathan 15 février 2011 09:45

      Pour comprendre également comment DSK emploie une équipe de larbins professionnels en Communication pour luir préparer le terrain :

      - Article publié sur « L’Express », le 05/05/2010.

      « Les quatre mousquetaires de DSK »
      http://www.lexpress.fr/actualite/les-quatre-mousquetaires-de-dsk_889931.html


      • Fergus Fergus 15 février 2011 09:59

        Bonjour, Henry.

        Pour remettre les pendules à l’heure sur ce qu’est Strauss-Kahn, rappelons-nous qu’il avait, avant d’être nommé au FMI, clairement pris des positions de gauche social-démocrate. Pas assez à gauche à mon avis, c’est le moins que l’on puisse dire, mais certainement pas comparables à l’action de Sarkozy, n’en déplaise aux détracteurs de DSK. N’oublions pas également qu’il a été l’initiateur des 35 heures !

        Ne perdons pas de vue non plus que contrairement à Sarkozy, DSK élu serait entouré de ministres de gauche du PS et de ses alliés, Affirmer que ces deux là mèneraient la même politique relève donc du pur fantasme. C’est pourquoi, en admettant que Strauss-Kahn soit le candidat du PS, je voterai contre lui au 1er tour et résolument pour lui au 2e tour, l’urgence politique étant de barrer la route à un 2e mandat destructeur d’un Sarkozy libre de ses mouvement, eu égard à l’interdiction constitutionnelle d’exercer un 3e mandat.


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE 15 février 2011 11:13

          MR JACOB SOUS CHEF DU CHEF ump NE CONNAIT PAS BIEN SON CATECHISME 5OBLIGATOIRE A L4UMP..CONTRITION...PARDON...ECT...MEA CULPA..°

          mr jacon ce ne sont pas les juifs qui ont crucifie le christ ...CE SONT LES ROMAINS ET DEJA LA FINANCE INTERNATIONALE....

          quant a vous rejoignez votre étable... OU VOTRE PORCHERIE ET ARRETEZ DE CUMULER DES MANDATS.. TOUSENSEMBLE


        • Furax Furax 15 février 2011 11:57

          Bonjour Fergus,

          « un peu trop sympathique à l’électorat de droite. »
          Voilà bien le problème. L’UMP se rend compte que DSK est le candidat idéal de la droite. Danger !!!
          Quant à son action à gauche, on ne peut plus demander leur avis aux suicidés de France-Télécoms.
          Quant à l’antisémitisme dont il est « victime », nous avons affaire à un type qui se vante « tous les matins en se levant » de savoir ce qu’il pourrait faire aujourd’hui pour Israël, et dont la femme déclare « qu’elle n’aurait pu épouser un homme qui ne soit pas juif ». Pas vraiment la France profonde, non !


        • geo63 15 février 2011 10:17

          Bonjour Henri Moreigne,

          Je viens d’entendre Cambadelis sur France Inter qui n’a strictement rien dit et voici un n-ième article sur DSK pour supputer...Pour le moment le « candidat virtuel » n’a rien dit et dès qu’il s’exprimera véritablement, s’il s’exprime..., on va voir sa « cote virtuelle » fondre comme neige au soleil. Bon, voilà que je suppute également.

          Bizarrement sa « candidature » a émergé médiatiquement pour maintenant faire le buzz.

          DSK et son épouse tolérante me cassent suprêmement les pieds (on notera ma correction).
          Je pense que beaucoup d’électeurs de gauche sont comme moi.
          DSK c’est effectivement la gauche nantie plus que de raison et très arrogante intellectuellement...Avec les certitudes de la classe dirigeante.

          Je me propose de voter aux primaires mais sûrement pas pour lui...Si...


          • Furax Furax 15 février 2011 17:25

            D’après Cambadélis -digne représentant avec Harlem Désir de« la gauche »immunité parlementaire« -, Strauss-Kahn serait la »gauche couscous".
            Faut prévenir les futurs révolutionnaires marocains : notre grand homme occupe là-bas un petit HLM où il sert le couscous gratos à toute heure !


          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 15 février 2011 11:45

            DSK est handicapé par la déclaration de sa femme Anne Sinclair « Je n’aurais jamais pu épouser un non-juif » (Pierre Desproges en fit un joli sketch) et par sa propre manifestation d’allégeance à Israël : « Je considère que tout Juif dans la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c’est nécessaire. Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu’un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd’hui, une politique par trop pro-arabe et ne pas essayer de l’infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël. » (Propos recueillis par Émile Malet, Passages n°35, février-mars 1991).

            Un président de la République française ne doit avoir qu’un seul souci : la France.


            • ali8 15 février 2011 12:21

              je commencde aujourd’hui ; je me prépare pour voter Sarkozy

              je sais, on me dira que Sarko représente la finance, qu’il fréquente les sioniste, mais de deux mots, NOUS choisirons le moindre

              DSK n’est qu’une machine à perdre ; si les socialos caviars l’accréditent, c’est qu’ils ne veulent pas gouverner, d’ailleur ils ne présentent aucun programme en dehors de la critique, avec Sarko, nous savons ou nous allons : à la décadence

              apporter moi une preuve que SK gouvernerait mieux que Sarko


            • paoum 15 février 2011 12:45

              DSK homme à abattre, c’est certain.


              • kéké02360 15 février 2011 13:36

                Le FN , l’UMP et le PS çà nous fait quand même trois gros partis de droite , pas beaucoup de pays pour en dire autant !!! je vous le dis on est les meilleurs , on est riche , la vie est belle !!!!  Cocoricoooooooooooo !!!!!! smiley


                • liberta 15 février 2011 13:49


                  Il y a une incohérence flagrante entre l’engouement des médias (alignés) pour DSK et ce que pensent la majorité des français de DSK

                  C’est un « ultra-libéral » très apprécié lorsqu’il était ministre des finances, du baron Antoine Seillère , alors président du Médef - ça veut tout dire !!!!!

                  Si par malheur il devait être élu, notre « Douce -France », , déjà saccagée en chanson par « Carlita » serait transférée aux intérêts du Bilderberg dont DSK est un membre très actif et important

                  Ne pas oublier qu’il a affirmé qu’en se levant le matin sa préoccupation était de savoir ce qu’il pouvait faire pour Israël - à diffuser largement autour de soi- !!!!

                  http://mejliss.com/video/michel-collon-avec-dsk-president-cest-lapocalypse-assuree


                  • epapel epapel 15 février 2011 15:19

                     "Je considère que tout juif de la diaspora, et donc de France, doit, partout où il peut, apporter son aide à Israël. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est important que les juifs prennent des responsabilités politiques. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, à travers l’ensemble de mes actions, j’essaie d’apporter ma modeste pierre à la construction d’Israël.

                    Dominique Strauss Kahn.


                    • COVADONGA722 COVADONGA722 15 février 2011 15:57

                       5 MAI 2012 presidentielle : second tour DSK battu
                       6 Mai 2012 : théma sur Arte « la france toujours antisemite ? »


                      • Castel Castel 15 février 2011 17:04

                        Pour être de gauche, français patriote et voter DSK, il faudrait vraiment en tenir une sacrée couche.


                        • Castel Castel 15 février 2011 18:00

                          Castel

                          Vous manquez de constance

                          ça, c’est vous qui le dites.

                          avez bien voté pour un ancien cagoulard, décoré de la Francisque, ami de Bousquet qui plus est pour en faire un Président

                          Je n’ai jamais voté. 2012 sera ma première fois.

                          En teniez vous une couche alors ?

                          Pas autant que vous j’ai l’impression.

                          Meuh non....vous êtes toujours le même....un bon socialiste

                          J’en ai rien à faire des clivages que vous créé artificiellement.

                          Je ne suis pas un bon socialiste.

                          Sauf qu’aujourd’hui votre antisémitisme est le plus fort et que vous renaclez

                          J’ai la curiosité de vous demander pourquoi vous me traiter d’antisémitisme. Je suis certain que c’est une raison complétement dégueulasse, comme d’habitude.

                          Il y a donc des limites à ne pas franchir pour être un bon socialiste

                          Par contre, la tolérance, vous ne connaissez pas beaucoup je crois. Vous devriez apprendre à ne pas fantasmer sur les gens.


                        • epapel epapel 15 février 2011 18:45

                          Ceux qui traitent à tort et à travers d’antisémites les autres devraient être traités comme les antisé mites : un bon procès et une bonne amende.


                        • epapel epapel 15 février 2011 17:09

                          Chaque matin, je me lève en me demandant comment être utile à Israël.

                          Dominique Strauss Kahn.


                          • Castel Castel 15 février 2011 18:13

                            Etre antisémite, c’est de voter pour quelqu’un qui défendrait les intérêts des français au lieu d’un pays étranger ? Vous êtes d’une cohérence phénomènale !


                          • epapel epapel 15 février 2011 18:15

                            Absolument pas, mais je pense que
                            - quelqu’un qui place les intérêts étrangers avant les intérêts français ne peut pas prétendre pouvoir être un bon président de la république
                            - le sionisme, car c’est bien la position de DSK, n’est pas compatible avec la laïcité


                          • Castel Castel 15 février 2011 18:20

                            Pourtant, le sionisme n’est pas une religion mais une idéologie. Pourquoi ne serait-elle pas compatible avec la laïcité ?


                          • epapel epapel 15 février 2011 18:27

                            C’est une idéologie qui est fondée sur l’appartenance à une religion et dont le but est d’exclure de territoires particuliers les personnes n’appartenant pas à cette religion pour se les approprier.


                          • Castel Castel 15 février 2011 18:45

                            Non, je ne suis pas convaincu. Le sionisme, c’est juste une idéologie pour la création de l’Etat d’Israel (ou d’un foyé juif). Il y a beaucoup de juif non sioniste (surtout les traditionalistes d’ailleurs). Il y a des chrétiens, des musulmans des athés etc qui sont sionistes, ça n’a rien à voir avec la religion, au contraire, les sionistes se servent de la religion pour légitimer l’Etat d’Israel.


                          • epapel epapel 15 février 2011 18:50

                            Le sionisme est une idéologie politique nationaliste prônant l’existence d’un centre spirituel, territorial ou étatique peuplé par les Juifs, en général en Palestine[1] ottomane puis mandataire. Sur un plan idéologique et institutionnel, le sionisme entend œuvrer à redonner aux Juifs un statut perdu depuis l’Antiquité, à savoir celui d’un peuple regroupé au sein d’un même État.

                            Définition Wikipedia.

                            Le sionisme est consusbtanciellement anti-laïque puisque c’est une démarche communautariste fondé sur l’appartenance à une religion.


                          • Castel Castel 15 février 2011 19:03

                            je suis têtu, je sais :

                            Le sionisme est une idéologie politique nationaliste prônant l’existence d’un centre spirituel, territorial ou étatique peuplé par les Juifs, en général en Palestine[1] ottomane puis mandataire. Sur un plan idéologique et institutionnel, le sionisme entend œuvrer à redonner aux Juifs un statut perdu depuis l’Antiquité, à savoir celui d’un peuple regroupé au sein d’un même État.

                            C’est avant tout le regroupement d’un peuple (existant ou non, là n’est pas le problème), pas d’une religion.
                            Peut-être qu’on n’a pas appris à lire de la même manière ?


                          • epapel epapel 15 février 2011 19:53

                            Ceux qui traitent à tort et à travers d’antisémites les autres devraient être traités comme les antisémites : un bon procès et une bonne amende.


                          • Castel Castel 15 février 2011 20:00

                            Il (elle ?) dit n’importe quoi, ne vous en occupez pas, laisse-là parler, il (elle ?) est rigolot(e)


                          • Heil Cartman Heil Cartman 16 février 2011 08:40

                            Calmos, premier raciste d’Agoravox, qui répète en boucle l’insulte (suprême) d’antisémitisme.

                            Surréaliste !


                          • epapel epapel 15 février 2011 18:23

                            Je découvre qu’on peut être antisémite en énonçant simplement des phrases dans le texte et sans commentaire.

                            Si je comprend bien, critiquer les opinions de DSK c’est de l’antisémitisme. 


                          • Le péripate Le péripate 15 février 2011 17:42

                            Quel est le bureau le plus prestigieux ? Celui d’où on fait semblant d’être encore une grande nation en morigénant sans risque le Mexique, où celui qui porte en germe un gouvernement mondial ?

                            Et qu’avait fait l’idole Delors en tête dans tous les sondages ? Bruxelles ou Paris ?

                            Enfin, ça fait parler.


                            • Philou017 Philou017 15 février 2011 17:58

                              Le lobby Israélien s"y met :

                              Propos contre DSK : Serge Klarsfeld dresse un parallèle avec Léon Blum

                              "La déclaration de Christian Jacob à propos de Dominique Strauss-Kahn « rappelle fâcheusement celle de Xavier Vallat sur Léon Blum » estime l’avocat Serge Klarsfeld.
                              http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110215.OBS8090/propos-contre-dsk-serge

                              L’oligarchie sonne le rappel des sionistes pour voler au secours de DSK.

                              La tactique se précise. On fait maintenant de DSK une victime d’un anti-sémitisme sournois.

                              Ach, comme disait ce vieux Goebbels, plus c’est gros, plus ca passe.


                              • epapel epapel 15 février 2011 18:38

                                En effet, c’est assez lamentable mais contrairement à votre conclusion, ça ne passera pas parce que c’est totalement à côté de la plaque. Je suis même persuadé que plus ils joueront sur cette corde là et plus la côte de DSK s’affaiblira.


                              • le poulpe entartré 15 février 2011 23:09

                                Pour reprendre et transposer une citation d’un homme politique maintenant réformé (Charles Pasqua) : 
                                « Dsk est au socialisme ce que le porno est au cinéma ».

                                Regarder ce socialiste en trompe l’oeil en train d’essayer de vendre à la découpe la Grèce, pour les braves banksters, bienfaiteurs de l’humanité. Surtout, surtout que le gouvernement Grec continue à l’envoyer se faire dorer. Les partenariats (et pas l’aliénation du sol par des ventes) déjà signés avec la Chine et bientôt avec l’Inde lui permettront de se désengager de l’étau financier du FMI et de l’administration européenne. Quant à la dette : une suspension des paiements fera les pieds aux fonds spéculatifs qui perdront les mises de l’opération « mains basses » sur un pays entiers.


                              • JL JL 16 février 2011 09:32

                                Excellente formule, poulpe entratré, à écrire en lettres d’or au fronton de tous les bureaux de vote, je la copie colle ici pour le plaisir :

                                « Dsk est au socialisme ce que le porno est au cinéma ». (poulpe entrartré citant Pasqua)


                              • viva 15 février 2011 19:57

                                La droite fait exister DSK et le crédibilise en l’attaquant,

                                parce que la droite veut Sarkozy ou DSK au pouvoir .......


                                • pastori 15 février 2011 20:13

                                  en tout cas tout ce tintouin montre une chose essentielle et importantissime, pour ne pas dire essentielle :


                                  plus personne ne parle de voter pour Sarkosy ! ça devient un gros mot smiley
                                  ses centaines de députés godillots vont pointer au chômage.

                                  alléluia !

                                  il va finir avec les 3% des français les plus riches qui vont devoir se cotiser pour rembourser ses frais de campagne.

                                  à moins voyant qu’il devient inutile, n’écoutant que leur coeur, pardon, leur portefeuille, ils lui disent « casse toi p c » .

                                  pour le reste, aucun souci, le gouvernement sera de gauche, quelque soit le pilote, et nous on sera là pour veiller à ce que :
                                  - les salaires soient équitables et plafonnés
                                  -exit bouclier et niches fiscales de tout ordre
                                  -exit loi sur les retraites
                                  -taxation des plus- values de la spéculation
                                  -préparation de l’assemblée constituante
                                  -participation du peuple aux grandes décisions.

                                  juste pour se mettre en boucle. le reste suivra.

                                  quelqu’un n’est pas d’accord ?

                                  • Le péripate Le péripate 15 février 2011 21:36

                                    Moi je trouve ça génial.

                                    Mais il y a juste un truc qui m’inquiète : cette histoire de « peuple ». C’est quoi ce truc ? Parce que si le peuple c’est seulement quelques fonctionnaires bas de gamme style le postier de Neuilly, je ne vois pas ce qu’un ouvrier comme moi a à y gagner.

                                    À moins que je ne sois le « peuple ».

                                    Ca ressemble à la « main invisible » votre « peuple ».

                                    Une grosse connerie, sauf votre respect.


                                  • pastori 15 février 2011 21:59

                                    peripate

                                    demandez à la Tunisie et l’Egypte ce qu’est le peuple.
                                    c’est aussi cette masse informe et inculte de serfs qui a bouté dehors et pendu haut et court la noblesse déjà libérale de époque.

                                  • Antoine Diederick 15 février 2011 22:17

                                    le ’Peuple ’ c’est une très grosse connerie pour mieux entuber le peuple....

                                    le peuple c’est une sorte d’entité vague qui compte sur une multitude indénombrable qui aurait soudainement une valeur unique identifiable et connue smiley

                                    c’est pour cette raison que les spécialistes du marqueting tentent d’identifier le peuple afin de le comprendre , de le suivre, de l’aimer, de le flatter, de le carresser et ensuite de le ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

DSK


Palmarès