Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > DSK, le quickie le plus médiatisé du monde

DSK, le quickie le plus médiatisé du monde

Dominique Strauss Kahn est passé en quelques heures du rang de chef d’Etat à celui d’icône de la télé-réalité. Du statut d’un homme riche et célèbre voyageant dans le monde entier en première classe qui n’a jamais voulu être un artiste à celui de « perv », d’obsédé sexuel enfermé et filmé 24h sur 24. Comme un vulgaire candidat d’une émission de type Secret Story. Mais aura-t-on un jour seulement l’idée de son secret ? Certes, depuis sa libération sous caution les caméras n’étaient pas dans sa chambre à coucher (les infrarouges y auraient-ils résisté ?) mais cette partie mise à part, tous les ingrédients y sont. En particulier celui qui consiste à filmer et remplir le vide.

Car à quoi avons-nous assisté depuis le 14 mai dernier ? A des journalistes faisant le pied de grue devant des salles d’audience ou le domicile de DSK pour une ou deux minutes de compte rendu ou une entrée furtive dans une voiture. Tout était bon pour meubler. Jusqu’à son retour où des scènes surréalistes de meutes de reporters traquant l’animal blessé dans le secret espoir qu’une déclaration surgira du néant.

En quelques mots cela donnait à peu près cela :

"Il sort de chez lui... Il est dans le taxi... Il a 12 valises... il sort du taxi... Il est à JFK... Notre correspondant a bien compté 12 valises... en direct de NY il a passé le comptoir... Ses 12 valises aussi... On l'attend à Bruxelles... On nous dit qu'il arrivera à Paris à 8:35... Son avion s'est posé à 7:53... Il est sorti de l'avion... Il récupère ses 12 valises (ouf, elles sont toutes là)... Notre correspondant est là... Il est sous la pluie depuis 5:30 ce matin... La foule est là... Sa voiture démarre... Des motos le suivent... Il va arriver chez lui... Il est arrivé place des Vosges... Ses 12 valises aussi. Il passe la porte... Les flashs crépitent... Les questions fusent... Anne ! Monsieur Strauss Kahn ! Ils ont passé la porte. Ils sont chez eux."

La droite n’a d’ailleurs pas hésité à fustiger ce grand cirque du rien. Facile, légèrement démago mais pas totalement infondé.

La télé-réalité est de ces programmes que l’on regarde en espérant qu’il va se passer quelque chose. A l’origine fut le Loft. Béni des Dieux de la lucarne, sacré par une scène d’anthologie au fond d’une piscine. A cette époque le très médiatique psychanalyste Gérard Miller prévoyait le pire à tous les enfants de Big Brother. On sait ce qu’il advint : 1 suicide, 1 (officiel) AVC et une zombie accro aux régimes. Lorsque le Loft paru, son pouvoir hypnotique suffisait à tenir le téléspectateur en haleine. Depuis, les scénaristes de la télé-réalité ont dû innover en écrivant minute par minute les scènes qui devraient être jouées par des personnages castés dans les boites les plus extravagantes du pays ou sur les plages animées d’Ibiza. En ce qui concerne DSK la question n’est guère de savoir s’il va sortir du loft dont il est, avec son épouse, l’unique habitant mais quand et où. Car cette sortie médiatique annoncée dans les 10 à 15 jours suivant son retour en France mobilise déjà tous les états major de TF1, Canal+ et France Télévision. C’est ce qu’on appelle un entretien à 10 millions (minimum). Par de dollars ni même d’euros mais de téléspectateurs. Bien plus qu’un match de l’équipe de France de foot nantie pourtant d’acteurs pour qui les quickies sont un galop d’entrainement. Les stratégies s’ourdissent déjà dans les tours de Boulogne ou des quais de Seine. Qui aura le meilleur entregent pour décrocher l’interview du siècle ?

Cette énorme partie de billard à bandes multiples vient donc de commencer. DSK et Anne disposeront mais il y a fort à parier que certains « amis » auront laissé quelques plumes après les avoir trempées dans le citron depuis le jour S comme Sofitel. Il faut approcher le gibier sans l’effrayer. Voici l’enjeu de ces prochaines heures.

Et je ne sais pas pourquoi mais je pressens que Dominique Strauss Kahn est, outre un passionné d’échecs, un excellent joueur de billard…


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • le journal de personne le journal de personne 9 septembre 2011 12:50

    L’anneau

    J’ai envie de résoudre l’affaire DSK...
    Non... ce n’est pas ce qui s’est passé dans la suite qui m’intéresse, mais ce qui s’est passé par la suite...
    Ce qui a poussé le procureur à renoncer au dossier et à abandonner l’idée du procès... ah je vois...

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/09/lanneau/


    • LE CHAT LE CHAT 9 septembre 2011 12:56

      Dominique Strauss Kahn est, outre un passionné d’échecs, un excellent joueur de billard…

      surtout le billard , il y a une queue et des trous .............  smiley  smiley  smiley


      • gébé gébé 9 septembre 2011 14:41

         smiley  smiley  smiley


      • Furax Furax 9 septembre 2011 13:24

        J’ai beaucoup aimé la réponse de Taddéï, l’autre jour, à la question
        -Quest-ce qu’une star ?
        Réponse (de mémoire)
        « -Jadis, c’était celui qui avait accompli un exploit (militaire, explorateur...). Ensuite, delui qui imite le héros : l’acteur de cinéma. Enfin avec la télé-réalité, c’est l’idiot du village.
        - ?????
        -Oui, l’idiot du village, quand il rentrait dans un bar, on lui proposait de lui payer à boire si il montrait son cul. »

        Les chaînes de télé vont lui payer un gros coup à boire !


        • velosolex velosolex 9 septembre 2011 14:05

            On a regardé tétanisé et abasourdi, se faire menotter et humilier un des hommes les plus puissants de la terre. Il y avait dans l’air comme une atmosphère de 11 septembre. Vous savez, ces histoires que l’on pense impensables, et qui se déroulent sur les écrans, en information continue.

          Même plus le mièvre des contes de fées n’a jamais raconté une telle fable : Un prince menotté, et embastillé dans l’heure, après le dépôt de la plainte d’une femme de ménage auprès d’un commissariat de quartier…

          « Deux sergents de ville ont jeté au fond d’un trou le prince, et un carrosse a emporté la pauvre Cendrillon ! »

          Cela prouvait simplement que ce pays était grand, nous disait certains, la main sur le cœur, et la larme ( l’arme ?) à l’œil.

          Bon, quand même !… Il fallait se pincer pour se persuader qu’on était pas rentré dans un de ces vieux films américains à la John Capra des années cinquante, dégoulinant de bons sentiments, et prenant nos émotions en tutelle.

          L’affaire DSK, n’en doutant pas, prendra place demain à coté d’autres affaires historiques célèbres, bidonnages, foirages retentissants, ou autres interrogations, jamais résolus, secrets d’état débouchant sur le néant des étoiles . Citons pèle-mêle en ajoutant du ketchup et de la chantilly : L’affaire du masque de fer, du vieux Dominici, du collier de la reine, de la baie des cochons, des morts suspectes après l’ouverture du tombeau de Toutankhamon, du scandale de Panama, de la mort du ministre Robert Boulin…...

          Tant d’histoires mythiques que l’on ne finit jamais de revisiter, jamais bouclées, donnant sujet à toutes les hypothèses, et qui font le bonheur de toute une école de journalisme. Cela va des chroniques de Pierre Bellemare à celles de monsieur X, sur France-inter.

            DSK peut prétendre au Guinness book : Car passer en cinq minutes du siège du FMI, au banc de l’infamie, aucun cosmonaute, même en gravitation autour de la terre n’avait jamais réussi ce coup de force.

           Il lui reste maintenant à revenir sur terre. Redevenir un homme comme les autres, avant peut-être de rebondir….

            John Lennon avait dit un jour à un type venu l’interviewer que Les Beatles étaient bien plus célèbres que Jésus Christ.

           Las, c’est maintenant DSK qui leur a piqué la vedette.

          Pas sûr qu’il l’ai rêvé, le jour où il sifflait« Yellow submarine » en se rasant devant sa glace.


          • gébé gébé 9 septembre 2011 14:44

            je vous cite :

            "On a regardé tétanisé et abasourdi, se faire menotter et humilier un des hommes les plus puissants de la terre. Il y avait dans l’air comme une atmosphère de 11 septembre"

            ah bon ? C’est ce que vous avez ressenti ? A ce point là ?

            Faut pas être si émotif, mon vieux... vous devriez consulter !


          • velosolex velosolex 9 septembre 2011 17:15

            Je ne sais ce que me vaut ce message si plein de fiel.
            Digne c’est vrai de tous ces entartrages et règlements de comptes (contes ?), ou tout un tas de partis et de lobbys profitent de l’affaire pour régler leurs comptes, avec une mauvaise foi et un parti pris patent..
            On peut se placer dans un de ces camps, et argumenter, comme ces avocats qui développent intelligence et stratégie, selon la partie qui les emploie.
            Ou bien tenter de rester au-dessus de la mêlée, en regardant l’agitation du bouillon de culture, utiliser son intelligence dans une forme de rapport liée à l’histoire, à la sociologie et à la politique.
            Si je dis que j’ai été effaré par cet affaire, ce n’est pas un signe d’angélisme, ni de parti pris, mais simplement un regard critique comparant son traitement avec d’autres affaires du même ordre.
            Même les scénaristes des feuilletons les plus mièvres hésiteraient à écrire de tels scénarios.
            On embarque le prince, et on donne un micro à Cendrillon...On voudrait bien croire aux progrès de la démocratie, une main sur le cœur, et la larme à l’œil, en ventant les mérites de ce grand pays. Mais franchement,. Il y a de quoi rire au pays de la real politique. Et s’interroger, bien sûr !
            Ce qu’on fait des millions de gens !
            C’est pour ça que cette histoire restera dans les annales.
            Et une mine pour les journaux trash, qui ne voient surement que la face pointée de l’iceberg
            ( sans me priver d’un jeu de mots surement douteux, mais on n’a pas l’occasion de rigoler tous les jours )


          • xray 9 septembre 2011 19:31


            Dominique Strauss-Kahn 

            Dans le petit monde internet, cette information sur DSK ne surprend personne. 
            DSK a la réputation de ce genre d’exploit.  En France, pour dire aussi en Europe, il est intouchable.
            Une victime qui porterait plainte irait tout droit en psychiatrie. 


            On comprend que les politiques de tous bords gagnent à minimiser. 

            Ce n’est pas son genre. 
            Martine Aubry prend la défense de DSK.  Elle prétend que ce n’est pas son genre. 
            Il est évident que lorsque l’on regarde Martine Aubry, celle-ci ne risque rien. 
            D’autres femmes de la classe politique n’en diront pas autant. 


            Témoignage personnel 
            http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/11/temoignage-personnel.html 

            LA MAIN DU PRÉFET, quatrième partie  
            Page 211, « Le toubib interdit et la grosse affaire de mœurs » 
            http://mondehypocrite.midiblogs.com/files/cd_Le_Pr%C3%A9fet_29_12_05_b_pages_de_169_%C3%A0_241.2.doc 

            Commentaires interdits 
            http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2011/05/07/le-post-commentaires-interdits.html 



            • Gandalf Claude Simon 9 septembre 2011 20:18

              A l’auteur :

              Vous êtes sûr de l’orthographe de quickie ?

              • Félicien Arcuel Félicien Arcuel 10 septembre 2011 01:26

                J’ai hésité... quicky/quickie et j’ai vérifié http://en.wikipedia.org/wiki/Quickie smiley


                  • 65beve 10 septembre 2011 10:07


                    Pas de primaires pour le primate !


                    • King Al Batar King Al Batar 10 septembre 2011 11:06

                      Quickie ??????
                      Je trouve qu’il ressemble plutot à GroQuick moi smiley smiley smiley

                      http://static.skynetblogs.be/media/23647/665_fb90493a872220bd958a173fcfa974 18.jpg


                      • jujubes 10 septembre 2011 14:57

                        @ xray . et une petite remarque sexiste au passage, ça ne mange pas de pain : « Il est évident que lorsque l’on regarde Martine Aubry, celle-ci ne risque rien.  » . dois-je vous rappeler que le viol n’est pas une affaire de désir, mais de domination ? de même, on a souvent lu que diallo n’était pas assez belle pour être violée . non, mais renseignez-vous avant de proférer de pareilles inepties !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès