Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > DSK le retour : J’ai manqué mon rendez-vous avec les Français

DSK le retour : J’ai manqué mon rendez-vous avec les Français

Il n’avait pas grand chose à dire mais il avait besoin de s’expliquer franchement auprès des Français, notamment de ceux qui lui avaient fait confiance pendant de nombreux mois. Retour sur une interview somme toute courageuse et lucide.

Introduit par Claire Chazal dès vingt heures, Dominique Strauss-Kahn est apparu le dos droit, sans sourire, comme une statue du commandeur désaffectée. Il a fallu attendre la neuvième minute du journal télévisée de TF1 de ce dimanche 18 septembre 2011 pour entendre les vingt-quatre minutes d’interview de l’ancien directeur général du FMI qui est revenu sur ces quatre derniers mois d’une vie bien secouée.

Exit le sourire presque triomphateur de son retour à Paris, exit les nouilles aux truffes hors de prix, et place à la gravité, une gravité qui inspirait la sincérité au contraire de celle, feinte, de François Hollande.

Car c’est un homme blessé qui parade ce dimanche soir devant les Français. Et il a montré beaucoup de lucidité, et finalement, beaucoup de courage à exprimer par des mots simples son état d’esprit et sa réflexion intérieure.

Certes, dès les premières réponses, on peut être complètement étonné, voire agacé, de passer autant de temps sur une affaire de mœurs finalement bien misérable, et heureusement malgré tout que DSK a pris un peu de temps à parler de la crise des dettes souveraines et des carences des gouvernements des pays européens, mais toute l’émission restait bien sûr centrée sur sa personne.

Ni délictueuse contrainte, ni violente ni tarifée, sa relation avec la femme de chambre de la suite 2806, sans vraiment affirmer qu’elle fût consentie (le mot n’a pas été prononcé), mais Dominique Strauss-Kahn a reconnu clairement qu’elle fut inappropriée et surtout une faute, pour ses proches (Anne Sinclair avant tout) et pour les Français, une faute dont il n’est pas fier.

Pas d’excuse, certes, mais une reconnaissance d’une faute grave qu’il a mise sur le compte d’une légèreté qu’il voudrait définitivement révolue : « Cette légèreté, je l’ai perdue pour toujours. ».

Cela explique ainsi qu’il n’a souri qu’une seule fois pendant toute l’interview, un sourire d’ailleurs quasi-mitterrandien (voir photo). Comme fut mitterrandienne sa réponse, à la question sur ses intentions de candidature avant le 14 mai 2011 : « Oui, je voulais être candidat ! ». Un "oui" aussi clair et direct que celui de François Mitterrand qui annonça à Henri Sannier dans le journal télévisé d’Antenne 2 du 22 mars 1988 sa décision de se représenter à l’élection présidentielle d’avril et mai 1988.

Une candidature à laquelle il a dû renoncer à la suite de la secousse politico-judiciaire du 14 mai 2011 en avouant très lucidement : « J’ai manqué mon rendez-vous avec les Français. » même si j’aurais tendance à dire que Dominique Strauss-Kahn avait manqué son rendez-vous avec les Français dès le lendemain de l’élection présidentielle de 2002. En s’exprimant publiquement ce dimanche soir, il a également conforté l’esprit de la Ve République qui veut que l’élection présidentielle soit une rencontre entre une personne et le peuple, même quand la rencontre est ratée !

Reconnaître une faute grave, c’est très rare en France dans la vie politique. Beaucoup de personnalités ont au contraire soutenu le contraire du bon sens pour avoir l’air de ne pas perdre la face. Et il a honnêtement affirmé que cette faute, « je crois que je n’ai pas fini de la regretter ».

Cela n’empêche pas que DSK a été très combatif, au risque de choquer toutes les femmes victimes de violences sexuelles, en ne donnant jamais sa version personnelle des faits mais, par sophisme, en relisant à plusieurs reprises le fameux rapport du procureur Vance chargé de l’accusation. Habile communication de se réfugier derrière un rapport qui le blanchit de toutes les accusations initiales.

Il est même allé plus loin puisque s’il a exclu, pour le moment, l’hypothèse d’un complot, il est convaincu que cette affaire fut un « piège » et que la direction de l’hôtel aurait aidé l’avocat de son accusatrice. Une impression qui laisserait entendre que la direction d’Accor, le groupe propriétaire du Sofitel, serait impliquée dans sa mésaventure new-yorkaise...

Sur l’affaire Tristane Banon, il n’a pas non plus mâché ses mots ; il a rejeté en bloc une « version imaginaire » et a confirmé qu’il avait déposé une plainte pour diffamation. Il est vrai que lorsqu’il s’en est expliqué auprès de la police il y a quelques jours, il avait affirmé qu’il avait cherché à embrasser la jeune romancière. Encore une légèreté qu’il regrettera peut-être dans quelques temps.

La situation a bien changé. Maître des sondages, DSK est aujourd’hui derrière Marine Le Pen en popularité. Réaliste de sa situation actuelle, il a renoncé à toute activité politique dans l’immédiat, refusant de s’immiscer dans la primaire socialiste et veut d’abord… se reposer !

L’immense gâchis ne peut être que ressenti lorsqu’on voit à quel point les problèmes financiers et monétaires vont être l’enjeu principal de la prochaine élection présidentielle.

Car, si Dominique Strauss-Kahn a montré bien des légèretés sur ses relations avec les femmes, et plus généralement, ses relations parfois arrogantes avec certaines personnes, il n’a jamais perdu ses solides compétences en matière économique et financière qui l’ont amené à devenir l’un des rares hommes d’État capables d’assumer pleinement un destin national en temps de crise mondiale.

Sa prestation télévisée n’a donc eu d’autre but que de vider l’abcès d’incompréhension qui a enflé depuis plusieurs mois et de remettre ses "compteurs politiques" à zéro. Probablement pas pour un ministère après 2012, mais peut-être une nouvelle responsabilité internationale. Mais quel responsable politique osera sérieusement lui proposer une nouvelle mission, avec tout ce fâcheux précédent ? La mémoire réussira-t-elle à s’effacer ? J’en doute…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (19 septembre 2011)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Le premier débat de la primaire socialiste.
DSK, un immense gâchis.
Où vont les strauss-kahniens ?
Les rendez-vous manqués de DSK.

Documents joints à cet article

DSK le retour : J'ai manqué mon rendez-vous avec les Français

Moyenne des avis sur cet article :  1.47/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Jean Valjean Jean Valjean 19 septembre 2011 10:19

    Étonnant sur Agoravox, autant de brosse à reluire et de la pommade parfumée, ça pourrait être un article tiré du sac à pub le Nouvel Obs...


    • Fergus Fergus 19 septembre 2011 10:20

      Bonjour, Sylvain.

      Je n’ai pas regardé TF1 mais les phrases clé de l’interview de Strauss-Kahn ont été depuis très largement diffusées sur les chaînes d’info de la télévision et sur les ondes de la radio. Il en ressort à mes yeux que DSK n’a en aucune manière levé les terribles soupçons de viol et d’agression qui pèsent sur lui. Pire : il s’est fait accusateur de ses présumées victimes et a même évoqué, sans l’étayer de quelque manière que ce soit, un possible complot. Bref, il a fait, avec la complicité de Chazal, un numéro de communication cynique et rien d’autre, ne reconnaissant qu’une sorte de faute morale finalement assez bénigne en regard des accusations portées contre lui.

      Dans ces conditions, votre article est en décalage complet avec cette réalité, avec cet exercice de propagande pro domo.


      • vasionensis 19 septembre 2011 21:07

         Puissiez-vous dire vrai, mais regardez le PS : on dirait des orphelins. Les aînés de la famille se disputent le rôle laissé vacant par l’absent. Et même sur Agoravox on trouve des émules d’Anne Sinclair pour l’amoureux pardon.
         Quant aux casseroles de ce monsieur, ont-elles empêché qu’il fût le favori des socialistes ?
         


      • morice morice 19 septembre 2011 10:28

        Là il vient de le rater pour la seconde fois, alors, son rendez-vous !


        Sa prestation télévisée n’a donc eu d’autre but que de vider l’abcès d’incompréhension 

        en parlant de vider, le bout de papier contient l’affirmation comme quoi du sperme avait été répandu un peu partout sur la plaignante : à partir de là on peut parler d’arroseur arrosé...

        et à partir de là, Sylvain rate lui à nouveau son coup ici...

        « Probablement pas pour un ministère après 2012, mais peut-être une nouvelle responsabilité internationale ».

        je ne suis même pas sûr que le poste de Président des Pingouins qu’à en ce moment Rocard lui ira, car aussitôt la ligue de défense des animaux va avoir des craintes.

        ce qui l’attend, c’est tout bonnement... un DIVORCE.

        • morice morice 19 septembre 2011 10:30

          Au fait Sylvain, avez-vous remarqué le début de votre texte ?


          « Introduit par Claire Chazal dès vingt heures, Dominique Strauss-Kahn » ...

          un psychologue qui tombe là-dessus vous ruine en deux coups de cuillère à pot...



          • morice morice 19 septembre 2011 10:32

            « Il est même allé plus loin puisque s’il a exclu, pour le moment, l’hypothèse d’un complot, il est convaincu que cette affaire fut un « piège » et que la direction de l’hôtel aurait aidé l’avocat de son accusatrice. »


            ...et donc complot !

            • Taverne Taverne 19 septembre 2011 10:34

              Moi, j’ai regardé et je n’ai vu que de la mise en scène et du mensonge pendant toute l’interview. On voyait que les répétitions avaient dû être très nombreuses avec de experts en communication. Tout était calculé : les mots, les silences calibrés à la seconde, les mouvements de tête, des yeux, de sourcils. pas une seconde d’authenticité ni d’humanité. Mais l’intention est claire : il veut revenir en politique. En France, c’est possible hélas...


              • Gollum Gollum 19 septembre 2011 10:40

                Ouinnnn.... Votre texte m’a fait pleurer.. Pauvre DSK. Ce qu’on est méchant avec lui, c’est-y-pas possible.. smiley


                C’est bon là ? Ou j’en fais trop ?...  smiley

                • marcel et yvette marcel et yvette 19 septembre 2011 10:44

                  Ah l’article dégoulinant !

                  on croirait lire La Semaine de Suzette !

                  on a simplement vu l’image d’un vieux vicelard qui nous faisait son Méa-Culpa avec des larmes de crocodile avec l’air de circonstance pensant certainement dans sa tête en voyant Claire Chazal ...« t’es vachement bonne toi ! si y’ avait pas les caméras je t’aurai déjà sauté dessus ! ) tout en nous débitant sa mauvaise confession comme un gosse qui avoue au Curé qu’il s’est masturbé toutes les nuits et qu’il a fumé dans les chiottes de l’école !

                  avec bien entendu les silences de circonstance de l’homme accablé ( surtout d’avoir perdu la bonne place qu’il convoitait ! ) ...

                  après,il nous a sorti son couplet de spécialiste des finances avec cette arrière pensée » si vous passiez l’éponge et si j’étais élu, je vous remettrai vite fait bien fait de l’ordre dans les comptes de ce pays !! )

                  en définitive du pur DSK , hâbleur, l’oeil humide et la pensée dirigée vers les petites culottes de ses interlocutrices à faire valser !


                  • Lorelei Lorelei 19 septembre 2011 17:44

                    la députée PS Aurélie Filipetti, l’une des femmes en politique qui a été très critique vis-à-vis de DSK, elle a posté dans la soirée un statut Facebook qui en dit long sur ce qu’elle pense :

                    ‎« Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi »


                  • alberto alberto 19 septembre 2011 10:51

                    Sylvain :

                    Avec des gens ayant votre style de pensée et l’aide de la plupart des médias (Figaro, TF1...) d’ici un an on ne parlera plus que de l’ignominieuse tentative de viol dont a été victime ce malheureux (en un seul mot) DSK de la part d’une salope assoiffée de sexe et de fric !

                    Renversant, non ?

                     


                    • platon613 19 septembre 2011 11:09

                      A découvrir absolument... une chronique pertinent et drôle !!!

                      Morningbull : J’espère que vous avez pris des photos de la hausse de la semaine passée

                      Les ministres européens semblent d’accord sur le fait qu’il faut recapitaliser les banques en difficulté. Du coup, on s’autorise à penser dans les milieux autorisés, que ça serait aux contribuables de mettre la main au porte-monnaie...

                      http://www.news-26.com/bourse/1087-morningbull-jespere-que-vous-avez-pris-des-photos-de-la-hausse-la-semaine-passee.htm


                      • pastori 19 septembre 2011 13:33

                        mr Platon , vous exagérez !! des cadeaux aux banques ? payés par les contribuables, petits si possible ? et alors ?


                        ne voyez vous pas que le bon peuple a d’autres soucis ? DSK, mon ami, rien que dSK ! c’est pas important ça, savoir s’il a menti ou pas, commenter la coupe de cheveux, le teint, la mine défaite.... c’est pas important ça ? 

                        pourquoi venez vous importuner ce ronron pour des broutilles ?

                      • herve33 19 septembre 2011 11:17

                        c’est vraiment une honte pour la démocratie et le respect de la gente féminine que donner la parole à un tel personnage , croyez vous sérieusement une minute que si un citoyen normal s’était comporté de même façon , il serait directement en prison surtout aux Etats Unis .

                        « ll n’a jamais perdu ses solides compétences en matière économique et financière
                         »

                        En a t-il jamais eu , on ne peut que constater que c’est pas lui et sa clique qui nous ont sorti de la crise . Il appartient à cette oligarchie politico-financière mondiale qui se croit tout permis et dont la morale est plus proche de celle de la mafia .

                        Quand on pense que les vieux éléphants plus que pourris du PS le soutienne . A vomir !!!!!


                        • Polyanna 19 septembre 2011 11:23

                          Le problème est que son intervention est un remake de ce qu’il avait dit à l’occasion de l’affaire Piroska Nagy (où il avait déjà reconnu une « relation inappropriée » et promis d’en tirer la leçon). A la suite de cette affaire, le règlement intérieur du FMI a d’ailleurs été modifié, pour parer à tout harcèlement sexuel.

                           

                          Je ne vois qu’un côté positif à la prestation télévisée de DSK : sa promesse de désormais rester en retrait de la politique, pour un temps au moins. Ouf !


                          • vin100 19 septembre 2011 11:34

                            Une auto flagellation à coup de figues molles.

                            Un crime devient une faute morale.
                            Le harcèlement devient une légèreté.

                            Qui peut mieux dire que les bien pensants ?
                            Comment cela, je n’ai rien compris ?


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 19 septembre 2011 11:37

                              J’ai vraiment été soulagé quand il a -enfin- déclaré qu’il ne serait « évidemment pas candidat à l’élection présidentielle ». Je voulais en être sûr.

                              Maintenant on peut souffler.


                              • vasionensis 19 septembre 2011 21:19

                                 Certes, mais il est quand-même atterrant de constater que les socialistes n’avaient pas de meilleur champion que cet ultra-libéral, directeur d’une institution d’usure planétaire.
                                 


                              • JL JL 19 septembre 2011 12:18

                                Pour ceux qui sont intéressé par le point de vue d’un psy(?) : RV à partir de 13H sur France Inter.


                                • JL JL 19 septembre 2011 13:33

                                  Dans cette lamentable ’interview« ,

                                  j’ai noté cette phrase de DSK : »Il n’y a eu ni violence, ni contrainte, ni ... ni ... ; ce n’est pas moi qui le dit, c’est le procureur« 

                                  Deux remarques : la première, c’est que le procureur ne sait pas ce qui s’est passé, il n’en a qu’une idée.

                                  La deuxième : DSK s’en remet à la version de quelqu’un qui en sait moins que lui pour se défiler, évitant ainsi le dilemme mensonge ou aveu !

                                   »Il a fait un acte de contrition obligatoire ; De quoi est-ce qu’il parle quand il dit qu’il y a eu faute s’il n’y a pas eu violence ? La faute c’est quoi ? que les Français aient été mis au courant de sa vie sexuelle dissolue ? Est-ce là une faute morale ? En réalité, il se cache, il se dissimule, il ne montre rien, et ça entache le reste de son discours" ( le psychiatre Serge Effez, sur France Inter ce midi)

                                  Pour moi, cela vaut aveu, c’est clair.


                                • Loup Rebel Loup Rebel 19 septembre 2011 12:21

                                  @ Sylvain Rakotoarison, vous avez écrit :

                                  • Sur l’affaire Tristane Banon, il n’a pas non plus mâché ses mots ; il a rejeté en bloc une « version imaginaire » et a confirmé qu’il avait déposé une plainte pour diffamation.
                                  Après cette réaction de Monsieur Strauss-Kahn, une question à manqué à l’intervieweuse :
                                  • Monsieur Strauss-Kahn, pourquoi n’avez-vous pas déposé une plainte contre la femme de chambre du Sofitel ? Parce que le préjudice que vous avez subit là est considérable. Et si, comme vous semblez l’affirmer, vous êtes innocent (ou blanchi ?) alors les Français ne vont pas comprendre que l’imaginaire de l’une, entraine une réaction de votre part différente que l’imaginaire de l’autre ?
                                  Si ce monsieur revient demain (ou après demain) sur la scène politique avec l’approbation du peuple Français, alors ce sera un retour de plusieurs siècles en arrière.

                                  J’ai bon espoir quand même, car j’espère que la majorité de mes concitoyens sont sains de corps et d’esprit.

                                  J’espère enfin que cette mascarade aura permis au plus grand nombre de réaliser la perfidie du personnage, qui affirme ne plus participer au débat politique de campagne électorale, mais qui fait tout le contraire deux phrases plus loin !


                                  • Gollum Gollum 19 septembre 2011 13:08

                                    J’espère enfin que cette mascarade aura permis au plus grand nombre de réaliser la perfidie du personnage


                                    Pas seulement la perfidie du personnage, mais bien la perfidie du système médiatico-politico-financier... car tout cela est savamment distillé, orchestré pour berner le bon peuple..

                                    Ca marche encore (j’en connais plein maintenant qui sont persuadés de l’innocence de ce bon DSK), mais de moins en moins...

                                  • t2lt t2lt 19 septembre 2011 13:44

                                    aïe, aïe, aïe !!! il y a encore des récalcitrants sur la page facebook (voir :Dominique Strauss-Kahn)


                                  • pastori 19 septembre 2011 12:45

                                    moi j’ai retenu deux choses : 

                                    1°) une « inflation » pratiquée de plein gré où à l’insu sur un puissant peut faire basculer le sort d’un pays. notre avenir dépend de ça. 

                                    en effet, la droite va s’évertuer à tout faire pour trouver le moyen de discréditer la gauche (qui n’y strictement pour rien ) à cause de cette histoire. et des milliers de moutons vont s’y laisser prendre.

                                    2°) les anciens présidents devraient être embauchés par tf1. ils feraient fortune en simulant une agression une fois par ans puis en venant s’en expliquer devant la caméra. audience assurée... smiley

                                    présidents et chefs d’état seulement, même ministre ça ne suffit pas. si tron vient s’excuser, il ne fera pas 100 spectateurs.

                                    après l’attente insoutenable, le pays retenant son souffle, les rues désertes....l’affamé a toujours faim ce matin , le chômeur n’a pas de boulot, le sdf pas de toit.
                                    et dire que la vie continue !




                                    • bigglop bigglop 19 septembre 2011 13:04

                                      Il a parfaitement gardé son sang-froid comme tout vieux crocodile de la politique qui se respecte.
                                      Il paraît qu’il avait « rendez-vous avec la France », mais je ne lui ai jamais donné rendez-vous, bien au contraire et je ne dois pas être le seul.
                                      Qu’il s’exile dans son riyad de Marrakech ou à Tel-Aviv pour discuter des couleurs du temps avec son complice Netanyahu.
                                      Il peut remercier Euro-RSCG


                                      • gonehilare gonehilare 19 septembre 2011 13:07

                                        Mea culpa qui n’est pas sans rappeler « responsable mais pas coupable » autre fameuse excuse socialofoireuse de Nov 1991, sur TF1 (décidément !), d’une certaine Georgina Dufoix à propos du « sang contaminé ».

                                        Bon alors donc... si j’ai tout bien compris : DSK n’a rien fait !

                                        La preuve : il n’y a rien dans le rapport de Cyrus Vance. 

                                        Voyez même comme il est raplapla ce rapport que je vous ai amené...

                                        Circulez... y a plus rien à voir !

                                        Ah si, pardon, je vous confirme que la fromagère Au Brie est bien une menteuse :

                                        « Nous avions en effet un pacte ».

                                        Bon, vous me direz qu’avec l’affaire Guerini, on s’en doutait un peu.

                                        Ah Ah !!! Ils ont bonne mine les donneurs de leçons !


                                        • foufouille foufouille 19 septembre 2011 13:07

                                          donc en 9min, il arrives a la convaincre d’une sucette
                                          il doit etre magique


                                          • Yohan Yohan 19 septembre 2011 13:14

                                            En plus, il nous a sorti son petit couplet sur nos prétendus besoin en immigration de peuplement. Il faut bien ménager les suceptibilités des gens chez qui on a son riad.
                                            DSK, Delanoe ont un goût des autres très opportuniste. 
                                            Quant à ses promesses « je ne le ferai plus ». Qui peut y croire ? personne....il suffit d’attendre, il retombera, c’est un addict....


                                            • focalix focalix 19 septembre 2011 13:24

                                              7 minutes, douche non comprise il est vrai.
                                              Avec les faux frais, l’ardoise est salée.

                                              New York ville chère.
                                              DSK bon économiste, pas bon en affaires.


                                              • pastori 19 septembre 2011 13:28

                                                c’est une histoire de valises. malheureusement je n’ai pas le temps d’en parler , DSK d’abord et uniquement.


                                                scrutons les décisions du régime car ils peuvent à tout moment nous passer une belle saloperie en douce, personne n’y verrait que du feu.

                                                • pastori 19 septembre 2011 13:42

                                                  ils peuvent à tout moment nous passer une belle saloperie en douce, personne n’y verrait que du feu,

                                                   comme par exemple quelques milliards versés aux banques pour les recapitaliser , payés comme toujours par les petits contribuables car les très gros ont déjà fait leur BA : trois sucettes offertes aux sdf. ils ne peuvent pas plus.

                                                  mais je ne vais pas troubler ce doux ronron avec ces broutilles. « oui dsk a menti Grrrrrrrrrrrrr, vlan , mais non il n’a pas menti Grrrrrrrrrrrrr »...tiens prend ça...vlan....« 

                                                  faisons un banquet, attachons le barde à un arbre (qui nous casse les pieds avec des histoires de banques), et quand on aura mangé tous les sanliers, on se battra à coups de poissons pourris.

                                                   »mais oui, il a menti ...vlan ! mais non....vlan..."

                                                  • Fabienm 19 septembre 2011 13:53

                                                    Article sans aucune objectivité. C’est un peu triste.
                                                    DSK n’a pas expliqué clairement en quoi ce qu’il avait fait était une faute morale comme il dit.
                                                    Soit il a eu une relation consentie, et il n’y a pas de faute morale (tout juste une infidélité qui regarde lui et Anne Sinclair)
                                                    Soit ce n’est pas le cas, et la faute est un peu plus que morale, non ?

                                                    Bref, du grand n’importe quoi, merci TF1 de servir la soupe à ce sinistre individu dont nous voici débarrassé (et heureusement).


                                                    • JL JL 19 septembre 2011 14:13

                                                      FabienM,

                                                      c’est ce qu’a dit le psy de France Inter. Cf. mon post de 13:33 ci-dessus.


                                                    • Fabienm 19 septembre 2011 14:30

                                                      D’accord doublement avec votre post, car effectivement DSK fait dire au rapport des choses qui ne sont pas dedans (technique de comm’ bien connue, je montre un rapport en détournant le propos, la plupart des boeufs qui regardent TF1 n’iront pas vérifier, et hop je retourne un truc à charge pour en faire un truc à décharge).
                                                      Ce qui est particulièrement pathétique c’est de laisser ce mec s’exprimer sans aucune contradiction devant 13 millions de téléspectateurs.
                                                      Bref !


                                                    • johnsmith johnsmith 19 septembre 2011 22:02

                                                      Un peu gonflé de lui reprocher le manque de contradiction dans ce débat alors qu’il a eu droit à 4 mois de procès à sens unique, sur toutes les ondes, dans tous les canards et sur toute la toile, rien que par ici, par exemple.


                                                      Si vous vous attendiez à ce qu’il se jette du haut de la falaise en pature à un bande d’inquisiteurs et procureurs en herbe, et qu’il se mette à raconter seconde par seconde le parcours de sa bite dans la bouche d’une femme de ménage... vous êtes soit naif, soit idiot.

                                                      Sinon, j’adore la mauvaise foi : «  n’y a pas de faute morale (tout juste une infidélité qui regarde lui et Anne Sinclair »)
                                                      Un adultère EST une faute morale, je ne sais pas ce qu’il vous faut... A moins que vous n’ayez un exemple de code moral évident pour tous autre que notre héritage judéo-chrétien ? 

                                                      E puis, si cela ne regarde qu’eux, pourquoi ouvrez vous votre gueule ... ?

                                                      Finalement, ça a l’air de vous regarder un petit peu quand même, dans le mauvais sens du terme :>


                                                    • gonehilare gonehilare 19 septembre 2011 15:01

                                                      @ l’auteur

                                                      « ...il n’a jamais perdu ses solides compétences en matière économique et financière qui l’ont amené à devenir l’un des rares hommes d’État capables d’assumer pleinement un destin national en temps de crise mondiale. »

                                                      A propos des « solides compétences » du sus-nommé, s’agit-il de celles de l’ancien directeur du FMI où bien de celles du retraité du Sofitel ?

                                                      Parce que concernant la Grèce, il semblerait que le second soit partisan d’un défaut (faillite ?) que le premier avait totalement exclu...

                                                      Il est vrai que le nouveau « directrice » à lui aussi endossé un tailleur réversible...

                                                      Au moins on n’a pas vraiment besoin de se poser la question de savoir si nos politiques nous prennent pas un peu pour des demeurés.


                                                      • Jean-paul 19 septembre 2011 15:16

                                                        Article pro DSK ,
                                                        L’auteur manque d’objectivite .
                                                        Il n’avait pas grand chose a dire .........si expliquer ce qui s’etait passe dans la chambre .
                                                        Interwiew courageuse et lucide ......interwiew preparee meticuleusement par sa com
                                                        On peut etre agace de passer dans de temps sur une affaire de moeurs ....c’etait le principe de l’interwiew de donner sa version


                                                        • pastori 19 septembre 2011 19:04
                                                          mais au fond, 

                                                          on espérait quoi ? on aurait voulu qu’il dise quoi ? dans quel but ? pour quel résultat cvoncret pour 11 millions de français ?

                                                          il ne pouvait dire que deux choses :

                                                          cas 1 -je suis coupable, j’ai menti.
                                                          cas 2 -je suis innocent, la preuve, le juge ne m’a pas poursuivi. il a plus d’éléments que vous.
                                                          prouvez donc le contraire. 

                                                          à sa place vous auriez dit quoi ? smiley

                                                          et qu’il ait dit le cas 1, ou le cas 2, en quoi la face du monde aurait -elle changé dimanche à 20h30 ?

                                                          continuons les enfantillages, la situation globale est florissante.

                                                          • Zangao Zangao 19 septembre 2011 19:07

                                                            Une ordure !


                                                            • volpa volpa 19 septembre 2011 19:30

                                                              DSK le bunga-bungiste français. Berlusconi lui au moins paie et ne viole personne.

                                                              Il est le pire de tous et l’autre Jack qui l’encense, mais où sommes nous ?

                                                              Nous sommes des cons ou des veaux où ils nous prennent pour tels.

                                                              Allez oust, en cellule et s’ils aiment le cul ils seront fournis par leurs co-détenus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès