Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > DSK : les enfants pleurent le jouet brisé

DSK : les enfants pleurent le jouet brisé

Je me prends à imaginer un court instant ce que nous aurions pu entendre et lire si Nicolas Sarkozy avait été ainsi retrouvé en situation de « présomption d’innocence », à l’image de DSK à New York. Certes Nicolas Sarkozy est Président de la République et à ce titre tout normalement soumis au feu nourri des oppositions, mais DSK aux dires de toutes les enquêtes était bien parti pour briguer la charge et nous était « vendu » comme gagnant à tous les coups par une gauche de plus en plus tétanisée autour de sa candidature prometteuse. De surcroît DSK, par sa fonction de Directeur Général du FMI, était pour certains beaucoup plus puissant à l’échelle du monde qu’un chef d’Etat européen. Ce qui d’ailleurs laisse rêveur sur les fonctionnements prétendus démocratiques des organisations mondiales : Marine Le Pen, toujours à la recherche du discrédit général, se prononce “pour la suppression du FMI” en commentant une éventuelle nomination de Madame Lagarde au poste prestigieux désormais vacant.

Quand on a gardé en mémoire les bordées d’injures, de sarcasmes, les appels à la révolte enregistrés lors de l’affaire Woerth-Bettencourt, il est facile d’imaginer le florilège que nous aurions pu enregistrer dans une situation inversée.

Dans les circonstances présentes la droite s’est montrée peu prolixe on peut même dire d’une discrétion « pudique » inespérée. Certes l’Elysée avait donné des consignes et elles furent respectées à la lettre si on met à part le dérapage du Pr Bernard Debré toujours aussi inexpliqué. On entend actuellement quelques considérations sur « l’image de la France », comme si DSK pouvait représenter cette « image », mais rien véritablement de fracassant, pas d’outrance.
En revanche le florilège côté gauche est absolument ahurissant dans le sens de la « présomption d’innocence » bien sûr, pourtant bien souvent refusée à d’autres, mais bien pire du genre « il n’y a pas mort d’homme » … J’en passe et des meilleures, de la plaidoirie de Badinter, aux remarques de l’ineffable BHL « on sait bien que tout le monde n’est pas pareil (…) que ce n’est pas un quidam » « J’en veux, en France, à tous ceux qui se sont jetés sur l’occasion pour régler leurs comptes ou faire avancer leurs petites affaires. J’en veux aux commentateurs, politologues et autres seconds couteaux d’une classe politique exaltée par sa divine surprise qui, sans décence, ont, tout de suite, dès la première seconde, bavé leur de Profundis en commençant de parler de « redistribution des cartes », de « nouvelle donne » au sein de ceci et de cela, j’arrête, car cela donne la nausée » ; il a la “nausée” sélective BHL. Il ne faudrait pas oublier le fondateur de “Marianne”, Jean-François Khan, sa mémoire ancillaire et son « troussage de domestique ». Nous n’évoquerons même pas ici les colères de Manuel Valls et les multiples rodomontades sur les plateaux de télévision.
N’ayons pas la cruauté de vous remettre en face des déclarations émises par cette même gauche à l’encontre d’Eric Woerth pour des faits reprochés n’ayant rien à voir avec les délits de droit commun, le toujours présumé innocent n’eut pas droit aux mêmes égards. Ceux qui auront l’honnêteté de s’informer retrouveront facilement ces pages innombrables toutes plus accusatrices les unes que les autres. Soyons clair, il ne s’agit pas de villipender les contemptreurs d’Eric Woerth, mais de regretter qu’ils n’aient pas fait bénéficier DSK d’une telle rigueur de pensée.

Les errementse ne s’arrêtent pas là, toujours à gauche il y a ceux qui n’hésitent même plus à en appeler à des mémoires funestes déclarant en substance « rappelez-vous, c’est ainsi que débuta l’affaire Dreyfus ». Cet amalgame scandaleux entre Strauss-Kahn et le Capitaine Dreyfus est particulièrement nauséabond. L’innocence de DSK passerait par la judaïté ? Pour les adversaires, le raisonnement est exactement inverse. Vouloir par des réminiscences oiseuses associer le judaïsme de Strauss-Kahn à une innocence ou une culpabilité potentielle est parfaitement scandaleux et personne ne s’en préoccupe.

Nous noterons enfin que cette rapidité dans l’absolution du “présumé innocent”  ne s’applique pas à la victime, aussitôt soupçonnée d’être l’instrument d’un complot, et endossant le statut de “présumée coupable”  ! Cette volonté de “gommage” peut vite apparaître comme une forme de clémence pour un acte qui, bien que demeurant présumé, n’en reste pas moins d’une gravité extrême.

Il est tout à fait compréhensible que l’enfant pleure sur son jouet cassé, c’est l’image que nous donne la gauche et tout particulièrement le PS, des pleurs de rage. Certes DSK se présentait pour eux comme un beau joujou et le voilà réduit en miettes, convenons que c’est dur. Mais les Français ont-ils réellement besoin de gamins aux commandes. Que dire enfin d’une presse qui n’hésite pas à titrer : « DSK, une tragédie française  » ?

Le blog


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 23 mai 2011 10:19

    Les socialistes se sont très vite consolés de la perte de DSK. Hollande et Aubry appuient à mort la candidature de Christine Lagarde au FMI.


    • Traroth Traroth 23 mai 2011 12:05

      Ce n’est pas comme ces 4 dernières années, où la France s’est incroyablement renforcée, grâce à Sarkozy et à Lagarde, pas vrai, calmos ?

      Et après avoir passé la pommade à Lagarde, il va encore nous dire qu’il regrette avoir voté Sarkozy !


    • Eric Kaminski 23 mai 2011 10:41

      Il faut que le PS se remette au travail pour consolider alternative crédible qu’il représente : Pour refonder sur les droits de l’Homme une vision politique de gauche http://ekaminski.blog.lemonde.fr/


      • Gorg Gorg 23 mai 2011 10:48

         DSK n’est pas ma tasse de thé, mais le fait que celui-ci se retrouve dans cette situation ne réhabilite pas la petite crapule inculte et ses sbires. J’aimerais vraiment que soient poussées un peu plus loin les enquêtes sur les affaires Woerth, Bettencourt, Karachi, Lagarde-Tapie …etc…, la liste est longue et non exhaustive. Je ne voudrais pas que cette dernière affaire serve d’écran de fumée à tout le reste. Strass-Kahn n’aura pas de juge Courroyes pour enterrer l’affaire. L’UMPS est gangrenée par la corruption quelle quelle  soit. Un grand coup de balai s’impose …


        • Rousquille Rousquille 23 mai 2011 11:23

          Même si DSK a eu en face de lui une femme consentante— ce que je crois encore moins que l’existence du passeport ignifuge de Mohammed Hatta — il reste que je trouve sordide et crapuleux qu’un homme marié se paie une servante entre deux rendez-vous, à quelques minutes d’un déjeuner avec sa propre fille. Cela est tellement indigne, à vomir.


          • Vilain petit canard Vilain petit canard 23 mai 2011 11:37

            Faute de frappe : on écrit Jean-François KAHN, et Gengis KHAN. smiley


              • Traroth Traroth 23 mai 2011 12:03

                Comparer l’affaire DSK et l’affaire Woerth-Sarkozy est ridicule. L’affaire DSK n’est, sur le fond, qu’une affaire de droit commun, un fait-divers. L’affaire Woerth-Sarkozy est une affaire d’état, un cas de corruption où des hommes politiques acceptent des enveloppes de la part de gens riches et se retrouvent, comme on le voit depuis 2007, en train de défendre des intérêts particuliers au détriment de l’intérêt général.


                • Christoff_M Christoff_M 23 mai 2011 12:10

                  je n’imagine les abois de la horde des éléphants Mitterandien, si Sarkozy avait fait le dixième de ça...

                  Cela rappellera à cette goooooooche caviar d’enfants gâtés ( dans tous les sens du terme), qu’à force de donner des leçons de morale et de se croire les « élus », on balaye devant sa porte...

                  La gauche moralisatrice et donneuse de leçon, Lang, BHL et cie peut faire ses valises pour le musée de cire, le renouveau avec d’Aubry ou Royal, je préfère ne pas imaginer...

                  Toutes ces personnalités qui aboyaient en meute quand il s’agissait d’un prêtre avec une haine de laicard larvée, va devoir ravaler ses leçons de morale, maintenant que leur héros semble s’etre foutu dans de sales draps !!!


                  • UMP_POUR_ RICHES_DE_FRANCE 23 mai 2011 14:10

                    Cela fait des années que vous refusez de comprendre, et vous en payerez le prix. Et alors, vous serez réduits en esclaves de ces capitalistes, franc-maçons qui gouvernent vos Etats et ridiculisent vos élus, vos magistrats. Ils vont vous affamer, vous appauvrir et vous conditionner dans l’instinct de survie afin de vous faire accepter n’importe quel travail car l’essentiel pour vous sera de survivre.

                    Et de  dire que Jean Marc Morandini dans ses émissions des semaines passées, une chronique humoristique qui faisait écho de l’existence d’un site internet qui annonçait la fin du monde pour le 21 MAI 2011 ! Décidément nous sommes des imbéciles, nous qui refusons de décrypter les signes que nos ennemis forces occultes franc-maçons et capitalistes essaient de nous envoyer tous les jours. Oui après  avoir fomenté le plus grand mensonge pour détruire un homme qui a le tord d’aimer les femmes et le sexe, on peut l’arrêter le 15 mai 2011, détruire son image, le mettre en prison et pronostiquer sur un relâchement sous caution vers le 20 ou 21 MAI . Oui c’est cool tout ça, c’est la preuve que ces franc-maçons capitalistes sont forts ; Le 21 MAI, c’est bel et bien la fin du monde oui, c’est la date où Dsk a été définitivement tué pour sa famille et pour la France qui voulait l’avoir comme président socialiste.

                    Après quoi, pour effacer DSK et faire perdurer le mandat de l’inculte  de L’UMP qui tenaille les pauvres de France, on nous dit que sa barbie est enceinte , félicitation pour elle ! Mais on s’en moque, le jour où elle pondra de sa foufoune périmée  son rejeton de capitaliste, qu’elle le fasse hors de France car nous savons ce couple de Bling bling ne partage rien avec la France. DSK n’est plus là mais le parti socialiste sauvera la France.



                    • BA 23 mai 2011 16:18

                      La mystérieuse femme blonde avec qui DSK a dîné la veille de son arrestation.

                      On en sait un peu plus sur l’emploi du temps de Dominique Strauss-Kahn à New York durant les heures qui ont précédé son arrestation. Arrivé de Washington le vendredi en fin de journée, DSK a dîné le soir dans le très chic Mark Hotel, un palace de l’Upper East Side, en tête à tête avec une jeune femme blonde.

                      Celui qui était encore le directeur général du FMI a commandé une bouteille de Bordeaux. Décoré par le Français Jacques Grange, le Mark Hotel est situé sur la 77e rue, à l’angle de Madison Avenue. Dominique Strauss-Kahn est un habitué du lieu. Il y avait dormi le 5 février dernier en compagnie de son épouse Anne Sinclair qui, ce jour-là, avait reçu un prix lors du gala du lycée français de New York.

                      David Le Bailly (à Washington) et Olivier O’Mahony (à New York).

                      http://www.parismatch.com/Actu-Match/Politique/Depeches/La-mysterieuse-femme-blonde-avec-qui-DSK-a-dine-la-veille-de-son-arrestation-294503//


                      • Dzan 23 mai 2011 23:57

                        Mais oui bien sûr !

                        Le RPR UMP est blanc comme un corbeau.
                        Eux c’est un peuple qu’ils ont violé.

                        Le peuple vote contre le « Traité de Lisbonne » dont on voit les effets néfastes tous les jours, et le Tsarkozy de Nagy Bocsa, nous fait un doigt d’honneur et nous le met bien profond et sans vaseline.

                        C’est pas du viol ça ???

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès