Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > DSK : Ne pas sombrer avec lui

DSK : Ne pas sombrer avec lui

Dominique Strauss-Khan est mort. Politiquement s’entend, bien sûr. Quelle que soit l'issue du long procès qui l'attend, le sort public de l'ancien directeur du FMI et ex-futur-président de la république est scellé. Même reconnu innocent, il gardera à jamais la réputation d'un malade sexuel. Les vannes se sont ouvertes et les témoignages vrais ou inventés de femmes contre lui vont d’accumuler, la paroles libérée appelle à la paroles libérée. 
 
L’après-DSK a donc commencé un dimanche matin de mai et cela aucun dirigeant socialiste ne l'avouera en public ; on ne frappe pas un homme à terre, et surtout, il y a le sacro-saint principe de la présomption d’innocence.
 
Le problème, qu'ont à gérer les politiques de droite - y compris l’extrême droite- comme de gauche, est soit de ne pas perdre trop de plumes dans cette histoire de viol soit d'engranger un maximum de points.
 
L’extrême gauche pourrait être la grande gagnante de cette affaire par un effet de vases communicants qui profite, en politique, au voisin extrémiste (si une telle affaire avait touché l'UMP c'est le FN qui en aurait bénéficié le plus largement). Le parti socialiste s'est offert à quelqu'un qui, si la justice le confirme, incarne l'opposé des valeurs que prêtent défendre le parti socialiste. Un homme riche peut certes porter les couleurs du grand parti de gauche, un homme qui à le goût du luxe et des belles voitures plus difficilement mais surement pas un homme violant et qui s'attaque aux plus faibles, les petites gens, les immigrés et les femmes.
 
L’extrême droite peut aussi jouer gagnant. Juif, banquier, riche, polyglotte, membre de "l'élite mondialisée", mariée à une ancienne journaliste vedette qui a toujours refusé d'inviter Le Pen père dans son émission 7 sur 7, DSK est vraiment le client idéal. Cerise sur le gâteau, la nomination du leader socialiste est un fait du prince Sarkozy. En somme du pain béni pour Maine Le Pen qui va pouvoir dénoncer la prétendue collusion entre l'UMP et le PS, le fameux UMPS, et ressortir le vieux disque du "tous pourris sauf nous".
 
Le centre pourrait tirer les marrons du feu, en recueillant les électeurs de centre gauche fuyant le PS, comme cela s'était produit pendant la précédente élection présidentielle, mais pour une autre raison (nullité de la candidate PS). Son seul problème est qu'il est tellement éclaté que 5 ou 10% à se partager ente cinq postulants au moins (Bayrou, De Villepin, Borloo, Morin etc.) ne pèse au final pas grand chose. 
 
Le parti socialiste est le grand perdant, à double titre. D'abord il perd son champion. L'homme qui, d’après les sondages, était qualifié au second tour quelque soit le nombre et la qualité des candidats présents au premier tour et pouvait même provoquer un 21 avril à l'envers avec Marine le Pen qualifiée au deuxième tour. Il perd celui qui gagnait au second tour avec une large avance que ce soit face à Marinne Le Pen ou face à Nicolas Sarkozy. Le calendrier est quelque fois cruel, quelques jours après la publication du rapport de Terra Nova prônant un changement de stratégie pour la prochaine élection présidentielle en ciblant un électorat de jeunes, de femmes, de minorités et de diplômés, le meilleur des candidats du PS est accusé, entre autre, de viol sur une jeune femme mère célibataire et noire ! A l'heure actuel on ne sait pas encore si elle est diplômée.
 
Si le plus grand ennemi de DSK était lui-même, il semble que le plus grand danger pour le PS soit les déclarations à l'emporte pièce de ses propres dirigeants qui, en boucle, sur les chaines de télé, à la radio, dans la presse écrite ou sur le net, défendent leur ami, ou soit-disant ami, de manière extrêmement maladroite et qui non seulement enfoncent celui qu'ils prétendent défendre mais surtout causent un tord énorme à leur propre parti à qui ils collent une image de parti des puissants. Jack Lang qui tente de minorer la gravité d'un viol affirmant "qu'il n'y a pas mort d'homme" ou Jean-Marie Le Guen disant qu' "il peut y avoir des hallucinations" (oui jean-Marie, moi aussi j'ai l'impression d'avoir des hallucinations en t'écoutant) sont les pires avocats qu'on puisse trouver. Quand on a des amis comme eux on n'a pas besoin d'ennemi.
 
L'UMP est dans un situation extrêmement ambigüe. Vis à vis de la gauche en général et du PS en particulier, elle perd son complexe d'immoralité et d'insensibilité aux souffrances du "peuple d'en bas". Le Fouquet's et le Yacht de Bolloré c'est du mauvais goût, un viol est un crime, un abîme sépare les deux. Deux problèmes subsistent : que le FN ne profite pas plus que l'UMP de la crise du PS et faire oublier que la nomination de DSK au FMI dans la puritaine Amérique a été décidé par Nicolas Sarkozy. C'est peut-être pour cela que le président de la république a demandé à ses ministres de ne pas commenter cette affaire. Cette affaire c'est du lourd réservé aux spécialistes en com' de l'Elysée . Toute déclaration maladroite pourrait avoir un effet boomerang, particulièrement si Strauss-Khan était reconnu innocent et surtout si les Français continuaient majoritairement à croire à un complot...suivez mon regard.
 
Au delà des partis politiques, on recense déjà deux victimes dans cette affaire :
Les Français qui, en soutenant massivement l'idée d'un complot, passent pour des hurluberlus aux yeux du monde entier. 
 
La France, qui perd la direction du Fonds monétaire international à un moment crucial où les pays d'Europe qui ont le plus besoin d'un soutien financier se trouvent être ceux à qui les banques françaises ont le plus prêté.

Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • le journal de personne le journal de personne 21 mai 2011 06:57

    DSK n’est plus...
    Pas la peine de m’accabler avec vos indécentes questions. Les trois films qui concourent à la palme d’or recourent au même refrain : DSK est mort : altruicide, homicide ou suicide ? C’est la question que tout le monde se pose et se repose peut-être pour racheter ou achever un homme à terre…

    Le Premier long métrage… raconte l’histoire d’un homme et son double… d’un homme aux prises avec son propre alter ego… duplicité ou perversité… je laisse aux psychiatres l’analyse de ce genre de subtilité.
    Tout ce que je puis affirmer sans en rajouter c’est qu’il s’agit là d’une pulsion irrésistible… qui peut vous surprendre et s’en prendre à votre raison à tout moment… en vous précipitant dans le néant… la plus belle part de vous-même s’absente ou se perd comme pour favoriser votre descente aux enfers…
    Même en plein jour, l’ombre peut à tout instant éclipser la lumière sans pour autant qu’il y ait un véritable dédoublement de la personnalité… c’est le même qui succombe à l’autre… l’altruicide, c’est la libido qui dit : Rideau !

    Le Deuxième long métrage : C’est celui de l’homicide… prémédité ou pimenté. Pour un homme dont l’attrait pour le deuxième sexe n’est un secret pour personne il ne peut pas être à l’abri d’un traquenard. Il suffit d’un bon scénario, d’un producteur incognito et d’une nympho qui sort du lot pour que l’inculpé qui n’est pas à un caprice près, se jette à pieds joints dans le précipice…Je ne voudrais pas remettre en cause le témoignage accablant… de cette afro-américaine mais le doute m’habite, et les conjectures m’irritent. Comment une femme de ménage, chargée occasionnellement du dernier étage dans lequel transitent les plus grosses pointures n’a pas été prévenue par ses supérieurs de la présence encore sur les lieux de son éminence grise, sans garde du corps, ni serviteurs attitrés, comment a –t-il pu faire l’objet d’une petite visite inopinée rien que pour un brin de ménage ?
    Déjà mort deux fois… ce ne sont pas les 74 ans qu’il a en point de mire, mais les 74 secondes qui suivirent… il a soudain compris qu’il a été le jouet de je ne sais quoi … de je ne sais qui…

    Troisième long métrage : il ne dure que 90 secondes
    C’est le temps qui ça lui a pris pour se donner la mort parce que je ne saurais vous dire pourquoi, mais cet homme voulait en finir… non ce n’était pas sa pulsion de vie qui l’a précipité dans cette tombe américaine mais sa pulsion de mort…
    Ni puissant… ni impuissant… il est épuisé parce que c’est très épuisant d’être un homme.

    Est-ce que je pourrais vous demander une petite faveur ?
    Ne lui jetez pas la pierre… Non ce n’est pas mon client, c’est mon père…

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/dsk-nest-plus/


    • Valerianne Valerianne 21 mai 2011 07:41

      Bonjour,

      Je ne partage pas du tout votre vision de l’avenir, parce que selon moi, c’est justement l’épreuve qui forge l’individu, et son statut futur...

      Je crois qu’il faudrait éviter d’enterrer trop vite DSK... smiley cf ce que j’en dis aussi sur mon blog : http://www.le-blog-de-valerianne.com/article-affaire-dsk---lettre-aux-elites-74260228.html

      Bonne journée.

      « Beaucoup de gens peuvent faire illusion dans ce monde, uniquement parce que le sort ne les a pas mis à l’épreuve ».


      • bernard29 bernard29 21 mai 2011 18:24

        il a fait subir pas mal d’épreuves à des individu(es), avant ce supposé « passage à l’acte » pour lequel il est mis en examen.

        Sait’on si ces individu(es) ont réussi a surmonter leurs épreuves ?? 


      • epapel epapel 22 mai 2011 19:02

        On ne peut pas mieux dire : l’illusion DSK s’est dissipée dans l’épreuve.


      • Le taulier Le taulier 21 mai 2011 10:16

        Bonjour,

        Vous parlez d’épreuve comme si il s’agissait de faire face à la maladie ou à la perte accidentelle d’un être cher. Dans le cas présent on parle d’une affaire criminelle.


        • Valerianne Valerianne 21 mai 2011 11:41

          Bonjour Le taullier,

          Toute expérience difficile est une épreuve ! smiley Et c’est dans l’épreuve qu’on voit la vraie nature de l’homme !

          Lu dans les dicos :
          épreuve : Expérience pour s’assurer de la valeur d’une chose, d’une personne.
          Action d’éprouver, opération à l’aide de laquelle on juge si une chose a la qualité que nous lui croyons. Faire l’épreuve d’une machine nouvelle.
          Épreuve judiciaire, manière de décider de la vérité ou de la fausseté d’une accusation.

          Il n’y a pas que la maladie ou le décès d’un proche qui relève de cette définition...


          • Le taulier Le taulier 21 mai 2011 18:04

            « c’est dans l’épreuve qu’on voit la vraie nature de l’homme ! »

            Sauf que dans le cas qui nous intéresse c’est un tribunal de New-York qui va devoir juger sa vrai nature.


          • avocatdudiable avocatdudiable 21 mai 2011 14:12

            Selon Cassandre, DSK cherchait un poste tremplin pour la présidence sur conseil de sa team. Celui du FMI devenant libre il ne pouvait pas postuler officiellement sans que le prés du pays le demande. Evidemment Sarko aurait pu faire opposition il ne l’a pas fait parce que sans doute DSK est tout à fait l’Homme au comportement de droite sous étiquette de gauche qu’il faut au FMI donc c’est tout bénéf :)


            • BA 21 mai 2011 14:45

              DSK : une prison dorée au coeur de Manhattan.

              Anne Sinclair avait vendredi jeté son dévolu sur un luxueux appartement du quartier huppé de l’Upper East Side, à deux pas de Central Park. Un meublé de la résidence hôtelière Bristol Plaza, sur la 65e Rue, « décoré de marbre de Carrare, équipé de trois lignes téléphoniques et de télévision plasma dans la salle de bains ». Piscine intérieure, terrasse et salle de sport à disposition des locataires. Loyer mensuel : entre 8.000 $ le studio et 14.200 $ le trois-pièces, selon le site Internet de l’immeuble.

              Mais, au dernier moment, le bailleur a refusé d’abriter ce couple décidément trop médiatique. Un coup dur pour DSK, obligé de passer quelques heures de plus derrière les hauts murs de Rikers Island.

              Mais pour sortir de prison, DSK a dû casser sa tirelire. Il a d’abord dû s’acquitter de sa caution, fixée à 1 million de dollars (703.100 €). Et accepter un dépôt de garantie de 5 millions de dollars (3,5 millions d’euros). Une somme exorbitante garantie par Ira Judelson, un agent d’assurances connu à Manhattan pour voler au secours des people menacés de poursuites judiciaires. Décrit par le New York Times il y a quelques mois pour être « l’ATM (le DAB, distributeur de billets, NDLR) des rappeurs, acteurs et sportifs désespérés », Judelson a l’habitude de travailler avec Benjamin Brafman, l’un des deux avocats américains de DSK. Les tarifs de cet agent de stars : entre 6 et 10 % du montant de la caution à garantir.

              Par ailleurs, les frais que DSK doit engager pour sa défense seront colossaux et pourraient se chiffrer, au final, à plusieurs millions de dollars. Avec Anne Sinclair, il a en effet choisi de s’adjoindre les services de deux avocats de renom : Benjamin Brafman et William Taylor. Les ténors, redoutés par les équipes du procureur, réclament des honoraires à la hauteur et de leur réputation et de celle de leurs clients. La presse américaine avance leurs tarifs : environ 1.000 $ de l’heure.

              Le couple Strauss-Kahn a beaucoup d’argent et les moyens engagés par la défense seront sans limite. Tout sera fait pour prouver l’innocence de Dominique Strauss-Kahn mais surtout décrédibiliser sa victime présumée. Les avocats ont d’ores et déjà fait appel à des équipes de détectives privés rompus à ce genre d’exercice. Ces enquêteurs sont sans doute en train d’éplucher la vie de la femme de chambre du Sofitel afin de prouver qu’elle a accusé le directeur général du FMI d’un crime inexistant dans un but financier. Tout comme les avocats, ces super-détectives ont un prix : entre 500 et 700 $ de l’heure, selon les sociétés d’investigation.

              On le comprend : la nouvelle vie et la défense de Dominique Strauss-Kahn risquent de lui coûter très, très cher. Au bas mot : 250.000 $ par mois.

              http://www.francesoir.fr/actualite/faits-divers/une-prison-doree-au-coeur-manhattan-103256.html


              • epapel epapel 21 mai 2011 20:39

                Ca ressemble à un collage d’affiches.


              • tvargentine.com tvargentine.com 21 mai 2011 15:01

                Le « PS » a bien été touché de plein fouet par la liquidation judiciaire entreprise par la justice américaine ,car qui défendait DSK en France au sein du PS ???

                Que des ex repris de justice ou en instance d’être interdit de se présenter (Huchon...)

                Bref,un ramassis d’opportunistes,d’affairistes et de démagos

                Bon débarras et bonne chance au autres partis de gauche et du centre,car il existe bien une carte à jouer ,celui du rassemblement sur une base claire et inscrite : celui de réformer la France dans l’intérêt des citoyens français et non du reste du Monde comme le fait le Maire de Paris en accordant à des clandestins en SITUATION IRRÉGULIÈRE et possesseur d’IPHONE (! !!) l’hébergement dans des hôtels aux frais des contribuables

                Quand on voit des politiciens incapables d’apporter aux citoyens français et accorder aux non ressortissants européens des « droits » qui n’existent pas,alors nous voyons bien que ces politiciens ne sont pas ici pour améliorer notre situation mais pour nous imposer le communautarisme

                http://www.tvargentine.com


                • UMP_POUR_ RICHES_DE_FRANCE 21 mai 2011 17:51

                  Cela fait des années que vous refusez de comprendre, et vous en payerez le prix. Et alors, vous serez réduits en esclaves de ces capitalistes, franc-maçons qui gouvernent vos Etats et ridiculisent vos élus, vos magistrats. Ils vont vous affamer, vous appauvrir et vous conditionner dans l’instinct de survie afin de vous faire accepter n’importe quel travail car l’essentiel pour vous sera de survivre.

                  Et de  dire que Jean Marc Morandini dans ses émissions des semaines passées, une chronique humoristique qui faisait écho de l’existence d’un site internet qui annonçait la fin du monde pour le 21 MAI 2011 ! Décidément nous sommes des imbéciles, nous qui refusons de décrypter les signes que nos ennemis forces occultes franc-maçons et capitalistes essaient de nous envoyer tous les jours. Oui après  avoir fomenté le plus grand mensonge pour détruire un homme qui a le tord d’aimer les femmes et le sexe, on peut l’arrêter le 15 mai 2011, détruire son image, le mettre en prison et pronostiquer sur un relâchement sous caution vers le 20 ou 21 MAI . Oui c’est cool tout ça, c’est la preuve que ces franc-maçons capitalistes sont forts ; Le 21 MAI, c’est bel et bien la fin du monde oui, c’est la date où Dsk a été définitivement tué pour sa famille et pour la France qui voulait l’avoir comme président socialiste.

                  Après quoi, pour effacer DSK et faire perdurer le mandat de l’inculte  de L’UMP qui tenaille les pauvres de France, on nous dit que sa barbie est enceinte , félicitation pour elle ! Mais on s’en moque, le jour où elle pondra de sa foufoune périmée  son rejeton de capitaliste, qu’elle le fasse hors de France car nous savons ce couple de Bling bling ne partage rien avec la France. DSK n’est plus là mais le parti socialiste sauvera la France.



                  • BA 21 mai 2011 21:03

                    Dans la prison de Rykers Island, les compagnons de cellule de Dominique Strauss-Kahn racontent ce qui s’est passé :

                    http://www.dailymotion.com/video/xirqlf_dsk-a-rikers-island_fun#from=embed

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

DSK


Palmarès