Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Du conformisme en politique... les français sont-ils des veaux (...)

Du conformisme en politique... les français sont-ils des veaux ?

Il y a quelques jours j'ai publié un article sur l'impasse politique que constitue le Front National. J'ai été sidéré par la sottise et le manque de relief de certains commentaires, à croire que le français moyen aurait le cerveau broyé par les mass medias, ou simplement par la paresse. Qu'est donc devenu ce grand peuple toujours prêt à s'enflammer à la moindre étincelle (dixit Jaurès) ? Et bien il critique, ronchonne à défaut d'agir. Oh je vous rassure je ne me ferai pas moraliste, juste commentateur. Et acteur. Car j'ai milité dans plusieurs partis de l'extrême-gauche à l'extrême-droite. Etudiant je caillassais les vitrines de la BNP de la place d'Italie avec la CNT renaissante avant de comprendre la puérilité et l'inutilité de la cause anar. Avec les expériences de la vie je me suis droitisé comme beaucoup d'entre vous. J'ai vécu en cité HLM où je n'ai jamais baissé la tête devant les racailles, au contraire... mais j'étais tellement seul à essayer de réagir. J'ai enseigné durant des années en banlieue avec tous les publics et je me faisais respecter ; il y a bien eu quelques frictions avec les planqués moralistes des syndicats de gauche... Et surtout j'ai essayé de militer sur le terrain. J'ai rejoint quelques temps le FN car c'était le parti le plus détesté par le système libéral. De plus le recul de l'état et la suppression des frontières a toujours fait le jeu des banques et du patronat. J'ai collé, tracté sous la pluie le dimanche-matin, soutenu des candidats pas toujours très volontaires, mais bon, j'ai vu. Le peu qu'il y avait à voir, et je ne crois pas plus dans ce parti en tant que force sociale que dans les autres.

La France est difficile à vivre pour les braves gens. Travail, logement cher, délinquance au quotidien... nombre de problèmes engendrés par une concentration de difficultés culturelles et surtout une soumission à la fameuse "pensée unique" de beaucoup trop de nos concitoyens. Qui parmi vous arrive à lire autre chose que les bouillies recommandées par la presse subventionnée ? Qui a lu Soral ou beaucoup mieux, Chomsky ? Trop peu... pourtant lire forge la pensée. Relire Arendt, Sorel (oui, Sorel pas Soral) ou simplement Camus... déjà éteindre la télé et lire tout court.

La soumission du peuple lobotomisé par le crétinisme médiatique donne la médiocrité politique. Dans une véritable démocratie de citoyens libres et réfléchis comment Sarkozy et Hollande auraient-ils pu atteindre 60% des voix à une élection à eux-deux ??? On en vient à comprendre le rejet de la démocratie libérale par l'italien Evola dans "les hommes au milieu des ruines", ou Bakounine dans "dieu et l'état"... 

Des veaux. Incapables de réagir. Je ne parle pas des gueulards qui hurlent après les agents de la SNCF quand un train est en retard, ce n'est pas de la gauloiserie, juste un manque de retenu et d'éducation. Militer, chercher à changer les choses c'est bien sûr descendre dans la rue, réfléchir quand on vote mais c'est aussi agir au quotidien. Aider ses voisins, faire dégager un groupe de dealers au pied de votre immeuble (je l'ai fait et c'est à la portée de tout le monde, question de volonté), faire du soutien scolaire et de l'aide au devoir, aider des chômeurs en voie d'insertion... tout cela c'est du militantisme de terrain. Et surtout diffuser de la culture alternative, se remettre à lire et à réfléchir... alors nos compatriotes redeviendront des "français", ce peuple autrefois prestigieux et éclairé qui a mené ses étendards aux quatre coins du monde. Alors n'hésitez-plus engagez-vous : faites fonctionner vos cervelles !


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 24 juin 2013 16:24

    "faire dégager un groupe de dealers au pied de votre immeuble (je l’ai fait et c’est à la portée de tout le monde, question de volonté)"

    un peu mdr
    à combien contre un
    ensuite, faut les empêcher de revenir et de se faire agresser


    • maow maow 24 juin 2013 17:23

      "Il y a quelques jours j’ai publié un article sur l’impasse politique que constitue le Front National. J’ai été sidéré par la sottise et le manque de relief de certains commentaires(...)"

      Moi je suis sidéré qu’il y ait encore des gens pour s’engager dans la politique. Vous ne croyez pas que l’impasse s’applique à toute la politique ? Parce que si ça permettait d’arranger les choses, on l’aurait constaté depuis un certain temps.
      La politique fait partie du problème, pas de la solution. De plus elle divise les gens, et bien souvent sur des détails.


      • lulupipistrelle 24 juin 2013 21:49

        La solution : Do it !


      • Corinne Colas Corinne Colas 24 juin 2013 19:35

         Pensez-vous qu’ils naissent veaux ?


        La responsabilité à qui si les Français sont des veaux ? 

        L’esprit humain est aussi facile à conditionner que celui de votre chien (pour peu que vous en ayez un), les techniques sont seulement plus sophistiquées. 

        En être conscient, ne peut empêcher que la majorité de l’information entrante se fait à votre insu. S’en défendre, c’est déjà commencer par jeter votre télé et changer de station de radio au moment des « informations » ou des rencontres « d’experts » mais cela ne suffit pas. 

        Je n’évoquerai pas les solutions plus radicales pour les nouvelles générations afin qu’elles ne grandissent pas veaux car dès qu’on parle école ou « droit » de vote, Pavlov entre en scène...

        On réfute le conformisme... mais on s’y complait quand même un peu parce que l’homme est un animal social. Caillasser la BNP puis se « droitiser », un parcours digne de Sciences Po !

        • lulupipistrelle 24 juin 2013 21:47

          Le conditionnement se fait à l’Ecole...



          La gauche voulait même instaurer une scolarisation obligatoire de 2 à 18 ans...

        • Corinne Colas Corinne Colas 25 juin 2013 13:11

          « oui une vraie horreur ! » Autant leur remettre notre enfant dès la naissance et qu’on n’en parle plus... la scolarité obligatoire se confond désormais avec l’instruction obligatoire.


        • OMAR 24 juin 2013 21:33

          Omar 33

          @Fabien :« J’ai vécu en cité HLM où je n’ai jamais baissé la tête devant les racailles, au contraire. ».

          Oui, c’est connu, c’est même prouve et vérifié, le F.N. n’est efficace que dans les H.L.M, mais devant les banksters et les patrons.......


          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juin 2013 09:47

            « déjà éteindre la télé »


            Rien que cela transforme déjà un cerveau, ou plutôt lui permet de reprendre sa forme naturelle.

            • chmoll chmoll 25 juin 2013 11:06

              les frenchies c un bon pour faire durer une dictature , docile à souhait

              pour eux y a pas de saisons pour les alpages , c’est tous les jours pour donner sa bonne laine
              à leur bien aimé president et toute la clique 


              • demosoluce 25 juin 2013 11:23

                J’avoue que j’ai du mal à comprendre les ’« je suis pas d’accord » sur cet article. Non que je suive 100% des arguments et du point de vue mais les points essentiels me semblent difficiles à discuter : éteignez la TV et lisez, intervenez auprès de vos semblables, relayez des idées alternatives qui vous semblent intéressantes... Bon, il doit y avoir autre chose.

                Pour réagir, je dois confirmer que depuis que j’ai vraiment fait les efforts de m’éduquer par la lecture, la curiosité politique, économique, creuser les différents sujets qui sont proposés ici et là, j’ai une envie bien moins importante d’allumer la TV.J’allume de temps en temps 3 minutes pour voir les infos et surtout la façon dont on nous la présente (enrichissant de savoir la façon dont on nous présente les faits). C’est vrai que les Replay permettent de visionner un doc ou une émission qu’on aurait raté par définition quand on n’allume que très peu la TV. ça aide. Mais même le foot ou le rugby que j’avoue avoir aimé regarder le cerveau débranché, j’en sens beaucoup moins le besoin et l’envie.

                Pour relayer les idées alternatives, j’ai fait aussi des progrès, c’est clair. Dans les premiers pas de mon éveil, j’avais tendance à m’enflammer, discuter et « échanger » dans le vide, cette soif de convaincre mais j’ai appris le recul et je m’épuise moins tout en étant, je pense, plus efficace et intéressant pour mes contemporains (bon, en même temps, c’est un point de vue personnel, donc pas forcément objectif...donc pas besoin de vous lâcher pour me cracher dessus).

                Pour l’intervention auprès de mes semblables, c’est l’objet de mes efforts et attentions. Car cela demande un effort supplémentaire, le don de soi. Mais en même temps c’est valorisant le don de soi et puis ça rend l’envirronnement dans lequel on vit beaucoup plus agréable. Donc ça répond aussi à nos besoins égoïstes finalement.

                Enfin, je ne suis pas d’accord avec vous maow, c’est pas la politique le probléme. Le problème, c’est le fait que le citoyen par faiblesse ou facilité et surtout par manque de clairvoyance, abandonne son droit à quelqu’un d’autre en espérant que ce quelqu’un d’autre va défendre ses intérêts. Non, ce quelqu’un d’autre va défendre ses intérêts propres et ceux de la caste qui lui a permis de pouvoir se présenter (donc pas les votes mais le financement). Il faut reprendre son pouvoir. Redevenir adulte.

                Vous voyez, jusqu’au XVIIème, XVIIIème siècle et les révolutions anglaises, américaines et françaises, je vois l’humanité (bon on va dire l’humanité occidentale pour faire simple mais on pourrait adapter le raisonnement à son ensemble) comme au stade de l’enfance. Il lui fallait un père. Je prend l’image du père car plus logique dans notre culture patriarcale mais parentale si vous préférez. Le père prenait la forme d’un roi, d’un pouvoir religieux etc... Il éduquait principalement par l’autorité. Certaines fois de façon injuste, comme quand vous ne savez pas qui parmi vos 2 enfants a fait la sottise et que vous les punissez tous les 2. Comme certains parents, il abusait de son pouvoir à son intérêt (il y en a) mais aussi il y avait des rois, des princes qui sincèrement pensaient faire le Bien de leur peuple, se sentaient remplir une mission. Cela restait injuste vis à vis de l’égalité des droits, c’est certain.

                Depuis ces révolutions, je vois l’humanité occidentale dans sa phase adolescente. Le pouvoir parentale est remis en question à juste titre car il empêche de s’assumer. Cette rébellion est nécessaire dans la phase adolescente, cela permet à l’individu de se construire. Cette rébellion est plus ou moins violente et radicale (expériences fascistes, nazies, staliniennes etc...) mais elle est présente. Mais l’adolescent n’est pas encore mature, il rejette l’autorité traditionnelle mais compense par une autorité, une image extérieure (Oncle, Proche, « Gourou », Leader etc...). De la même façon, nous avons transmis ce pouvoir à des représentants (dont nous croyons nous sentir proches : « François, défends nous », « Jean Luc, on t’aime », « Sarko, t’es le plus fort », « Marine, on est avec toi »). ne vous êtes vous jamais fait cette remarque, en regardant une soirée électorale, ce parallèlisme entre un militant et son candidat et un ado groupie de Rihanna ou Matthew Bellamy ?

                devenir adulte, c’est s’assumer. C’est assumer sa vie, son pouvoir de création (foyer, famille, enfants). Comme en politique, c’est assumer son pouvoir, ne pas le laisser à d’autres. Vous verriez vous dire à un autre couple d’adultes : « heu au fait, je vous donnes mon compte en banque, les clés de ma maison et la responsabilité de mes enfants parce que non sincèrement, je vous trouve bien. Vous déciderez pour moi ». Oui, il y a des gens, des adultes qui ne peuvent pas autrement, mais cela reste minoritaire. Et pour beaucoup, la transmission de principes de base règlerait le problème.

                Alors, voilà, veut on devenir adultes ou faire son Tanguy ?

                PS : peut être que des sociétés anciennes comme les Tribus indiennes d’amérique étaient arrivées au stade adulte. Je ne sais pas, je ne connais pas beaucoup ces exemples.


                • oj 25 juin 2013 11:24

                  peut-être !

                  il est cependant interessant de constater que le meme raisonnement s’applique a toutes les autres nations a la différence que dans d’autres pays, on subit sans broncher alors que les francais beuglent (c’est au moins cela !)

                  Mais en 2013 la situation est bien plus complexe et inextricable conceptuellement et pratiquement qu’elle ne pouvait l’être pour un citoyen il y a 150 ans.

                  Or l’Homme n’a jamais su gérer la complexité dans le chaos.


                  • soi même 25 juin 2013 12:41

                    Oui ce sont des veaux avec de temps en temps un bon coup de pied d’âne !


                    • LE CHAT LE CHAT 25 juin 2013 14:15

                      pour voter en 2002 pour un roi faineant dont le repas favori est « la tête de veau » , ils sont pas finis !


                      • Loatse Loatse 25 juin 2013 14:31

                        Le vote FN correspond plutôt à un vote « sanction », que celui ci mène à une impasse est évident

                        (quoique nous sommes déjà dans une impasse bien que certains nous affirment que nous sommes sur une départementale, et donc qu’il nous faut être patients, que cela mettra juste un peu plus longtemps pour arriver à destination - soit dans le mur -..)

                        Ce jeu de chaises musicales dans lequel chacun se tire dans les pattes (ps, ump, fdg, fn)
                         n’est qu’un enfumage de plus pour les naifs que nous sommes... certains s’accrochent encore comme des berniques sur leur rocher à leurs familles politiques, espérant je ne sais quel miracle qui ne viendra pas, se fiant aux promesses de leurs leaders qui ne mangent pas de pain mais qu’il sera impossible de mettre en oeuvre.. en l’état actuel des choses..soit tant que nous n’avons pas retrouvé notre souveraineté.

                        Ces clivages dans la situation actuelle sont notre faiblesse.

                        Toujours est il que si nos ministres de finances (allemands, français) décident de ponctionner une partie (voir plus si affinités) de nos avoirs bancaires pour sauver les banques... Le militant du front de gauche se retrouva à égalité avec celui du ps, de l’ump et du front national.. cocus

                        http://www.express.be/business/fr/economy/lallemagne-veut-sauver-les-banques-en-difficulte-en-operant-une-ponction-sur-les-dpots-et-les-actifs-de-8.htm





                        • Castel Castel 25 juin 2013 14:56

                          Agoravox ou agoraveaux ?

                          C’est vrai que le site a perdu de sa verve. Le média citoyen est devenu le média site-moyen.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès