Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Du président bling-bling au président camelot

Du président bling-bling au président camelot

Tu te souviens ?

Y’a un an ?

Nicolas Sarkozy était élu Président de notre République à 53,06% hors-taxes ...

Hors-taxes, car si tu appliques la TVA à ce chiffre, autrement dit, si tu tiens compte des inscrit(e)s sur les listes électorales qui n’ont pas jugé bon - et comme je les comprends - de choisir entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy lors du second tour de l’élection présidentielle 2007, tu obtiens alors un (petit) chiffre net de:42,68%

(Seuls Pompidou en 1969 et Chirac en 1995 ont fait moins bien en net que le Sarkozy 2007)

Enfin-bon-bref, t’en souviens-tu de cette victoire de Nicolas, mais surtout, de ce qui suivit :
Fouquet’s, Yacht, Rolex, Ray-Ban, Versace & Prada, et j’te passe les frasques conjugales et son obsession à devenir notre Kennedy français - quand on sait comment Kennedy a fini, c’est bizarre, voire inquiétant du côté psychanalytique, comme obsession, non ?

Oui, il y a un an, nous découvrions ébaubis une présidence "pipolisée", décomplexée de la thune et du langage, une présidence Bling-Bling.
Une présidence faisant les Unes du Monde comme celles de ... Voici !

Mais un an après, où est-on ?

Eh bien, pour le savoir, mate donc cette incroyable vidéo enregistrée en ce (triste) jour anniversaire dans une usine du Gard (KP1 à Pujaut) usine fabriquant des poutrelles en béton - intéressant pour un président qui va de plus en plus dans le mur, non ?

Bon apparemment, et même plus qu’apparemment, la présidence Bling-Bling, c’est fini.

Juste une remarque, avant de passer au plat de résistance qu’est pas triste :

J’ai cru comprendre que notre chef d’Etat voulait "représidentialiser" sa fonction - qu’il a lui-même, au passage, considérablement désacralisé - en prenant exemple sur ... François Mitterrand.
"On va faire du Mitterrand !" Aurait-il déclaré ..

Ben c’est pas gagné, hein !
On en est loin, là ..
A des années-lumières au carré ... (mais Jacques Attali, devenu l’un de ses proches, pourrait lui concocter un petit rapport en 689 points essentiels afin de l’aider à s’en rapprocher ...)

Même Chirac, qui pourtant ne rechignait pas à rendre visite au petit peuple, n’aurait jamais tenu un discours pareil, ne se serait surtout jamais adressé à des ouvriers sur le ton condescendant - donc méprisant - qu’emploie notre actuel Président.

Mais ça n’est pas le plus effrayant - eh oui accroche-toi, y’a bien pire - de ce que je retire de cette vidéo.

Le plus effrayant, c’est que Nicolas Sarkozy ne semble pas savoir DU TOUT comment doit se comporter un chef d’Etat digne de ce nom, preuve en est, il est passé - assez brutalement - d’une extrême à une autre.

En clair, le président Bling-Bling a laissé la place à un président ... camelot !

Car, que voit-on sur cette vidéo, sinon un camelot de fête foraine ?

Quand il dit :

"On va passer de 5 milliards d’euros distribués d’intéressement ... à 15 !"

Il observe un court silence, le doigt est levé, et il répète :

"A 15 !"

Qui s’exprime de la sorte ?

Sinon un vendeur de hachoirs vous promettant, madame, si vous l’achetez ce hachoir, non pas un, ni même deux, MAIS TROIS !
Oui madame, vous m’avez bien entendu, trois couteaux de cuisine !
Je dis bien TROIS couteaux de cuisine, auxquels je rajoute ce splendide service à thé en porcelaine de ... Limoges !

A la seule différence que le débit oral d’un authentique camelot est nettement plus rapide ...

Oui, c’est un camelot que j’entends quand mon Chef de l’Etat déclare que :

"Mais VOUS - et à nouveau, il pointe le doigt - Vous payerez pas d’impôt sur le revenu sur les heures supplémentaires ! - il observe un silence, regarde la foule ouvrière, comme le camelot jugeant des effets de son discours - Pas d’impôt, ajoute-t-il ! Ecoutez ... Ca, c’est du pouvoir d’achat en plus, non ?"

C’est comme le hâchoir, madame, grâce à lui, vous allez gagner un temps énorme, et le temps madame, c’est quoi ?
Oui madame, c’est de l’argent ..
Alors profitez-en, d’autant plus qu’avec les trois couteaux de cuisine et le splendide service à thé en véritable porcelaine de Limoges, je rajoute cette peluche - vous avez des enfants ? - eh bien raison de plus, cette peluche, disais-je, qui fera la joie et le bonheur de votre progéniture, et à qui, grâce à ce hachoir révolutionnaire, unique, vous ferez aimer, oui madame, aimer les carottes râpées !
Et voilà, madame, comment par le truchement de ce hachoir vous allez faire d’une pierre deux coups !

Ce qui dans la bouche de Nicolas Sarkozy devient assez sobrement, je l’avoue :

"Vous verrez qu’à l’arrivée sur la feuille de paye, vous en serez récompensé !"

Mais comme tous les camelots, mon chef de l’Etat est un peu, beaucoup menteur.

Par exemple, quand il dit :

"Avant les heures supplémentaires étaient interdites et vous payiez toutes les cotisations et tous les impôts ! Maintenant elles sont autorisées, et vous ne payez pas de cotisation et vous ne payez pas d’impôt !"

Va falloir qu’on m’explique comment une entreprise et ses salariés pouvaient payer toutes les cotisations et tous les impôts sur quelque chose ... qui n’était pas autorisé !!!
Vu que si ça n’était pas autorisé, c’était du genre illégal ..

Bien sûr que si qu’elles étaient autorisées les heures supplémentaires sauf qu’elles n’étaient pas défiscalisées, même s’il est vrai qu’il fallait aller les chercher à la truelle, négocier durement, sinon, t’en voyais pas la couleur.

Eh ben tu sais quoi ?

Face à ce spectacle assez affligeant, je me demande si au fond - que l’on touche présentement - je ne préférais encore pas le Président Bling-Bling ..


Ah C


PS1 : Un truc marrant dans ce reportage, quand notre camelot évoque les 35 heures, qu’il rend responsable de la stagnation des salaires et de la croissance, on entend un portable qui sonne.
Et je me demandais si ce n’était pas Martine Aubry ou Lionel Jospin qui appelaient pour protester ..

PS2 : Note également les marques que je qualifie de mépris, d’autant plus qu’elles sont accompagnées de rictus nasaux, de pointages de doigts ou de mouvements d’épaules à la cow-boy de salon, ces marques de mépris quand notre camelot dit :

"Je ne sais pas si dans votre entreprise-LA !"

C’est quoi cette manière de s’exprimer :
"Cette entreprise-LA" ?

Pourquoi ne pas l’appeler par son nom :
KP1 ?

Mais ce mépris va même jusqu’au patron de KP1, quand sur le même ton et avec les mêmes gestes, il le désigne ainsi :
"Je le dis au - et là, il se retourne, montre le chef d’entreprise du pouce - patron-LA !"

Comment ça :
"Au patron-LA !" ?

Il n’a pas un nom et un prénom, le patron ?

Et c’est quoi cette façon on ne peut plus méprisante de le désigner avec le pouce en lui jetant à peine un regard ?

Tu te comporterais de la même façon avec un patron du CAC40, mon camelot d’Etat en chef ?
Non, bien sûr.

En fait, il subsiste chez notre néo-camelot un reste (inquiétant) de Guilvinec et du Salon "Casse-toi Pauvre Con" de l’Agriculture ...

Kesta L

L’Election Du Nicolas : Une Election Qu’en Septembre 2003, L’Envoyé Très Spécial Avait Vue !


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • impertinent3 impertinent 8 mai 2008 09:30

    @l’auteur qui nous dit : "... qui n’ont pas jugé bon - et comme je les comprends - de choisir entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy lors du second tour de l’élection présidentielle 2007, tu obtiens alors un (petit) chiffre net de:42,68%..."

    Je crois qu’il y a un adage qui dit : "entre deux maux, il faut choisir le moindre". Franchement, il est difficile de faire pire de N. Sarkozy, dès lors, avec S. Royal, ce ne pouvait d’être que mieux, même si ce n’était pas franchement enthousiasmant.

    Avec Sarko, nous sommes descendu en dessous du niveau zéro de la politique. Certes,, il a bien servi ceux qu’il croit être ses amis du CAC40 (je dis CAC40 pour simplifier), mais ceux-ci vont sans doute le lâcher en voyant qu’il commence à devenir contre-productif par rapport à leurs intérêts. À moins qu’ils ne nous préparent un coup tordu du genre : "acculer encore plus les gens au désespoir -> manifs de masse -> peur des possèdants et, surtout, de ceux qui se croient des possédants -> reprise en mains musclées par les CRS".


    • impertinent3 impertinent 8 mai 2008 09:32

      Une remarque que j’ai oubliée : Sarko se permet de tutoyer des gens qu’il ne connait pas, il croit "faire peuple et ouvrier" mais il oublie que les ouvriers ont leur, légitime, dignité. Personnellement, s’il me tutoyait, je lui rétorquerais que nopus n’avons jamais gardé les cochons ensemble, parce que, en ce qui me concerne je n’ai jamais gardé de cochons.


    • Algunet 8 mai 2008 13:02

      C’est ce qu’il me semblait, Impertinent, vous avez donc élevé les cochons avec l’auteur de l’article smiley puisqu’il vous tutoie sans que cela vous heurte !

      Comme dirait mon cochon : « Peu importe l’auge pourvu qu’on bouffe », si j’ai bien compris votre message !


    • JL JL 9 mai 2008 09:19

      Il n’y a rien de choquant à se tutoyer dès lors qu’on est du même bord. Dans le cas contraire, le tutoiement est agressif. Le chef de l’Etat n’est assurément pas du même bord que le peuple. Il est donc agressif. Ce type a un complêxe qu’il compense par l’attaque systématique : "casse toi pauvre con".


    • adeline 8 mai 2008 10:28

      J’ai bien aimé la forme conversationelle de votre article


      • laconnassomomo 8 mai 2008 11:03

        Excellent cet article ! Une bouffée d’humour dès le matin !

        Une belle forme pour un vrai fond (dans tous les sens du terme).

        Merci.


        • ficelle 8 mai 2008 14:32

          Ch’est quand même exchtraordinaire !


        • François51 François51 8 mai 2008 12:00

          pour faire court :

          ont a au pouvoir, que les dirigeants que l’on mérite !


          • herbe herbe 8 mai 2008 12:07

            Lapsus révélateur !?

            Je ne sais pas si c’est un montage mais c’est énorme ce lapsus :

            http://www.dailymotion.com/relevance/search/lapsus%2Bde%2Bnicolas%2Bsarkosy/video/x584ml_quand-sarkozy-est-rattrape-par-son_news


            • ZEN ZEN 8 mai 2008 14:14

              @ herbe

              Non, ce n’est pas un montage

              Ce lapsus a été récemment analysé ici dans un article par JL


            • herbe herbe 8 mai 2008 14:38

              Merci zen !

              J’avais loupé cet article (comme tant d’autres par manque de temps), je viens de le retrouver et il est très instructif en effet !

              Bon un peu de mon temps de cerveau disponible en ce mois de mai va servir à lire agoravox (participer un peu aussi) smiley


            • Algunet 8 mai 2008 13:18

              Quand j’entends ou vois les commentaires sur Sarkozy, dont cet article, fort intéressant d’ailleurs, je me dis que finalement on a eu de la chance, la France a évité le pire du pire : Ségolène au pouvoir !!!

              Ou, plus sérieusement, je suis inquiet que l’oppostion au pouvoir en place ne se situe plus au niveau d’un parti politique(le PS en l’occurence, ou ce qu’il en reste) et donc du débat de fond, mais que l’opposition reste uniquement portée par les médias (c’est à dire du « n’importe quoi pourvu que ça se vende et rapporte »)... Oui, vous savez, ceux dont certains disaient qu’ils étaient à la botte de Sarko, exceptés les médias citoyens, naturellement...


              • Bulgroz 8 mai 2008 17:42

                On a vraiment de la chance, en France (enfin, je veux dire sur Agoravox), on a le meilleur antisarkozisme DU MONDE.

                Si, Si, du monde et je pèse mes mots !!

                Quand je vois toute cette énergie, toutes ces intelligences, tous ces talents, tous ces efforts surhumains, tous ces petits muscles des doigts qui tapent sur des claviers.

                Oui, quand je vois toute ces énergies positives et diverses au service du bien commun et du sens collectif, je me dis que notre beau pays a vraiment de la chance et est à 2 doigts d’être tiré du malheur et définitivement sauvé de médiocrité et de la honte.

                Votre article, Monsieur Ph.Sage, permettez moi de vous le dire, est à la hauteur de l’offre politique alternative disponible actuellement sur le marché : nul, sans saveur et confondant, le degré zéro de l’écriture et de l’analyse politique, du défoulement stupide et stérile.

                Je comprends votre désarroi, Monsieur Sage, devant la nullité des oppositions politiques, vous en êtes réduit à déblatérer des banalités ridicules, des attaques sur le Président entendues des millions de fois. Tout cela, faute de pouvoir vous raccrocher à une alternative crédible. C’est qui votre homme providentiel, Monsieur l’auteur ?

                Les oppositions sont nulles, vous ne les aidez pas à sortir de cette auberge de nullité et d’immobilisme dans laquelle elles se complaisent et où vous vous complaisez. Même Guy Bedos a eu l’intelligence de reconnaître que ces attitudes bêtement négatives n’avaient plus aucun intérêt et surtout étaient contre productives.

                On ne gagne pas des élections même en TTC par des tambourinages et des aboiements.

                Mais, continuez, Monsieur Sage, c’est exactement comme ça que nous gagnerons les futures élections.

                Par absence d’intelligence en face.


                • Philippe Sage Ph. Sage 8 mai 2008 18:14

                   Monsieur Bulgroz

                  Tout d’abord félicitations pour ce commentaire conséquent et complet quand bien même certains termes me paraissent stéréotypés, si ce n’est engoncés.
                  Mais ce fut un plaisir.

                  Pour le reste, cher Bulgroz, je ne propose effectivement aucune alternative, et pourquoi ?
                  Parce que je ne suis pas un militant, ni même un supporteur de quel que parti que ce soit.
                  Comme dirait l’autre, je suis dégagé, ce qui n’empêche que je n’en pense pas moins.

                  J’apprécie également votre prédiction, à avoir que "vous (? ?) gagnerez les futures élections par manque d’intelligence en face".
                  Je note donc que vous vous contentez, voire, vous gargarisez à l’avance de remporter les prochaines échéances par défaut, donc de vous satisfaire d’un pays ou le débat politique est - comme mon texte qu’il fallait prendre au 2ème degré, cher monsieur, un peu d’humour que diable !" proche du niveau zéro, médiocre.

                  Il me semble, aussi, à lire votre prose, que vous me classez dans le camp des socialistes, ou pointeur à la LCR.
                  Ben non.
                  Tout faux, mon ami.

                  Le défoulement, ne vous en déplaise, n’est pas stérile, cher ami, et j’en revendique la stupidité si cela vous chante.
                  Cela vaut toujours mieux que votre style ampoulé et dénué de la moindre parcelle d’humour, et plus grave, de recul.

                  J’ai bien compris, Bulgroz : VOUS êtes l’intelligence.
                  Permettez-moi de vous dire que si vous la représentez, alors, on risque de s’ennuyer copieux.

                  Quant à écrire qu’en France on a le meilleur antisarkozysme du MONDE, monsieur Bulgroz, ne lisez-vous donc jamais la presse étrangère ?
                  Savez-vous qu’elle est beaucoup plus dure que la France quand il s’agit d’évaluer l’action de Monsieur Sarkozy ?

                  Sur ce, permettez-moi de vous embrasser cordialement ...


                • JL JL 9 mai 2008 09:27

                  Les commentaires tels que celui de Bulgroz relèvent de la méthode Coué : en politique, autant dire du nihilisme. C’est le type même du commentaire non constructif puisque par volonté délibérée du posteur il est destructeur. De même qu’il existe un point godwin, je propose d’attribuer à Bulgroz un point coué.


                • Bulgroz 8 mai 2008 17:53

                  Moi, ce que je retiens comme déclaration constructive et marrante, c’est la déclaration de cette dame non élue à 37,7% TTC, vous savez de qui je veux parler ? Notre dame de la compassion.

                  Et bien, cette bonne dame, à la veille du 2ième tour, elle a dit :

                  " il y aura des émeutes ...d’une « violence extrême ...qui ne seront plus limitées... il y aura des gestes de désespoir ...la France entrera en crise...menacera de craquer..."

                  C’est pas du marrant ça et du renouvellement de l’offre politique ?


                  • Philippe Sage Ph. Sage 8 mai 2008 18:20

                     Ah mais vous êtes encore là, Bulgroz ...

                    Sachez que, puisque vous évoquez Ségolène Royal, je suis tout à fait sur la même ligne que vous.
                    Elle représente le degré moins un de la politique.
                    Et je ne me suis pas privé de l’écrire sur mon blog.

                    En fait, ce qui nous différencie, Monsieur Bulgroz, c’est que vous êtes un militant, un partisan, un supporteur, et moi pas.

                    Autant que faire ce peut, je refuse l’endoctrinement.
                    Et l’aveuglement propre aux supporteurs d’un parti ou d’une caste.


                  • Bulgroz 8 mai 2008 19:25

                    Désolé, Monsieur l"auteur, de vous avoir autant meurtri, vous n’êtes pas PS ni Besancenot, vos motivations pour écrire cet article étaient très profondes, je l’ignorais, vous vous êtes levé ce matin en disant : "tiens, je vais faire quelque chose de positif, je vais taper sur Sarkozy GRATUITEMENT".

                    Donc, j’annule mon post et à la place, je vous mets ceci qui est beaucoup plus profond et constructif et qui, j’imagine, n’attirera pas de réactions de votre part :

                    "Je crois qu’il y a un adage qui dit : "entre deux maux, il faut choisir le moindre". Franchement, il est difficile de faire pire de N. Sarkozy, dès lors, avec S. Royal, ce ne pouvait d’être que mieux, même si ce n’était pas franchement enthousiasmant.

                    Avec Sarko, nous sommes descendu en dessous du niveau zéro de la politique. Certes,, il a bien servi ceux qu’il croit être ses amis du CAC40 (je dis CAC40 pour simplifier), mais ceux-ci vont sans doute le lâcher en voyant qu’il commence à devenir contre-productif par rapport à leurs intérêts. À moins qu’ils ne nous préparent un coup tordu du genre : "acculer encore plus les gens au désespoir -> manifs de masse -> peur des possèdants et, surtout, de ceux qui se croient des possédants -> reprise en mains musclées par les CRS".

                    Une remarque que j’ai oubliée : Sarko se permet de tutoyer des gens qu’il ne connait pas, il croit "faire peuple et ouvrier" mais il oublie que les ouvriers ont leur, légitime, dignité. Personnellement, s’il me tutoyait, je lui rétorquerais que nopus n’avons jamais gardé les cochons ensemble, parce que, en ce qui me concerne je n’ai jamais gardé de cochons.

                    J’ai bien aimé la forme conversationelle de votre article

                    Excellent cet article ! Une bouffée d’humour dès le matin !

                    Une belle forme pour un vrai fond (dans tous les sens du terme).

                    Merci".

                    Voilà ce que j’aurai du dire et je le répète sans forfanterie : "vrai fond (dans tous les sens du terme)".

                    En ce qui concerne le fond, je précise que son sens être pris dans la première acceptation du terme

                    « partie la plus basse d’un objet ou d’un endroit creux »

                    Pour la presse étrangère, je vous laisse avec vos procès d’intention. Mon problème a plus été, la majeure partie de ma vie passée et présente d’avoir accès à la presse écrite française, mais vous ne pouvez pas tout savoir, n’est ce pas ?

                    Je termine en précisant que contrairement à ce que vous insinuez, je ne suis pas un militant, j’ai simplement voté pour celui qui a gagné et je re-considérerai les choses aux prochaines élections.

                    En attendant, j’espère que notre pays pourra régler les problèmes qui doivent l’être avec et par celui qui a été élu. J’ai l’impression qu’il le vaut bien.

                    Je suis que vous êtes d’accord.


                  • Philippe Sage Ph. Sage 8 mai 2008 19:55

                    Oui GRATUITEMENT, Belgroz, mais absolument.
                    Vous marquez un point (soit plus que le PSG en trois matches de championnat)

                    C’est beau la gratuité.
                    C’est indispensable.
                    Et de toutes les façons, et vous allez vous en féliciter, je ne suis pas payé pour écrire ce genre de bafouilles - encore heureux, hein ?
                    Je m’amuse, moi.

                    Pour le reste, j’aime à vous taquiner, et je ne me vois pas répondre à tous les commentaires.
                    Sinon, je demande à être rémunéré, nom de dieu !
                    Ca frôle l’heure sup’ défiscalisée, sacrebleu !

                    En ce qui concerne notre pays, les problèmes à régler, etc, je vous rejoins.

                    Mais dois-je vous rappeler que Nicolas Sarkozy n’est pas le président de 53,06% des suffrages exprimés, mais de tous les français.
                     


                  • impots-utiles.com 8 mai 2008 19:11

                    pour celui qui se disait président du pouvoir d’achat...le bilan est calamiteux...

                    Nous venons de publier les chiffres de l’inflation pour la période 2000-2006 et ces chiffres sont consternant...

                    Cette petite étude comparative des prix des divers produits de consommation courante nous montre que la plupart des produits quotidien comme la pomme de terre, fromage, baguette etc... ont tous augmenté au minimum de +100% ...

                    Et cela ne vaut que pour la période 2006... Connaissez vous les chiffres de l’inflation pour la période 2006-2008 ?

                    http://www.impots-utiles.com/les-vrais-chiffres-de-l-inflation-et-de-l-augmentation-des-prix-depuis-2000.php

                     

                     


                    • chmoll chmoll 8 mai 2008 19:16

                      et ouié ,déjà un an,g rajouté des trous à ma ceinture

                      bétot les bretelles

                       


                      • vivelecentre 8 mai 2008 19:26

                        bof bof bof

                        vos données sont fausses , voici les chiffres exacts

                        question legitimité, Sarkozy n’a rien a envier a ses predecesseurs !

                        trouver d’autres arguments

                         

                        2007 Sarkozy 18 983 000 votes, participation 84% , exprimés 96%  soit 43% des inscrits

                        2002 Chirac 25 540 000 participation 80% , exprimés 95%   soit 62% des inscrits

                        1995 Chirac 15 763 000 ; 80%, ; 94% ;  soit 39% des inscrits 

                        1988 Miterrand 16 704 000 ; 84% ; 96% ; soit 43% des inscrits 

                        1981 Miterrand 15 708 000 ; 85% ; 97%  ; soit 43% des inscrits 

                        1974 Giscard 13 396 000 ; 87% ; 98% ; soit 44% des inscrits

                        1969 Pompidou 11 064 000 ; 68% ; 93% ; soit 38% des inscrits

                        1965 De Gaulle 13 083 000 : 84% ; 97% ; soit 45% des inscrits


                        • Philippe Sage Ph. Sage 8 mai 2008 19:46

                          Ce sont vos chiffres qui sont approximatifs cher ami.

                          Vous les arrondissez à votre guise.
                          Pas très correct ça ...

                          Les chiffres exacts et COMPLETS sont ici :

                          http://www.france-politique.fr/election-presidentielle-1969.htm

                          Il vous suffit de changer l’année dans cette URL pour obtenir les résultats des présidentielles correspondantes.

                          Et vous constaterez que, ne vous en déplaise, en % des inscrits, Sarkozy fait mieux que Pompidou en 1969 et Chirac en 1995, et pis c’est tout.

                          Notez que ça ne change rien à nos problèmes, mais ça reste un fait.

                          Non mais !


                        • vivelecentre 9 mai 2008 07:45

                          oui mais selon nos petite convictions, on pourrait dire que SArkozy ne fait pas moins que Mitterrand (et beaucoup plus dans l’absolue) ou que Mitterrand n’a pas fait plus que Sarkozy mais avec beaucoup moins de votes !

                          Tout cela n’est pas faux ni complètement exact mais ces formulations tendancieuses et la votre en début d’article donnent des a priori a votre texte.


                        • Philippe Sage Ph. Sage 14 mai 2008 02:30

                          Encore heureux que je donne un a priori à mon texte ...
                          Et d’ailleurs, je suis sûr que vous ne le faites jamais, vous ...
                          C’est pas votre style, n’est-ce pas ?
                          Vous êtes totalement objectif - ce qui n’existe pas - et vertueux, bien entendu ...

                          Mais sinon, à votre avis :

                          "Ensemble, Tout Devient Possible"

                          C’est quoi ?

                          Sinon une sorte d’a priori ...

                          Mais a postériori, vous en pensez quoi ?


                        • moebius 8 mai 2008 23:44

                          ..qui est ce Sarkosy ?

                           


                          • Mohamed BOUHOUCH Lecomte 13 mai 2008 13:02

                             

                             Vous qui parlez de camelot et de mépris, mr" Sage", votre article est vraiment tout ce qu’il y a de plus méprisable et de plus vulgaire. De votre écrit se dégage une odeur nauséabonde de rancoeur, la rancoeur d’un gauchiste déçu et aigri à la suite du vote,TOUJOURS à DROITE, du peuple français.Sachez qu’ un homme éduqué et "sage" a le devoir de parler de la personne qui represente son pays, avec un peu plus d’égard et de respect. La politique n’a jamais été l’expression de la haine et la démocratie ne doit pas dégénérer en vulgarité . Un peu plus de retenue Mr SAGE. Et sachez qu’en vous attaquant à Mr Sarkozy, vous voius attaquez à tous ces millions de Français qui l’ ont élu. Sans rancune.


                            • Philippe Sage Ph. Sage 14 mai 2008 01:18

                              Oh mais quel beau compliment vous me faites ...

                              ... Monsieur Lecomte, je vais vous dire, vous êtes bon !

                              Vous confondez la démocratie avec le championnat de france de football, mais c’est pas grave ...

                              Pour vous je suis un gauchiste - c’est dire si vous n’avez rien compris - mais c’est pas grave non plus !

                              Vous dites que je suis vulgaire, et savez-vous ? ... Je pouffe, je me gausse, je jouis !

                              Alors pour vous la démocratie c’est ça : surtout ne pas remettre en cause l’action du président de la république sous prétexte qu’il fut élu à 53,06% des suffrages exprimés ?
                              Mais ..

                              .. Même si on a voté pour lui, Monsieur Lecomte ????

                              Vous plaisantez, j’espère ?

                              Vous savez, Monsieur, que vous êtes né sur le sol du Pays autrefois qualifié des Lumières ?
                              Dois-je en conclure que vous êtes particulièrement éteint du cervelet pour l’avoir oublié ?

                              C’est vous qui êtes vulgaire, MONSIEUR, pour l’avoir oublié.

                              Vulgaire pour ne point respecter l’esprit autrement plus critique et intelligent de vos ancêtres.
                              Et leur tolérance dont vous n’êtes point habité, tant les oeillères vous aveugle.

                              Vous êtes un crétin, Monsieur.

                              Très cordialement..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès