Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « Ducon » et « Durien » atomisent Sarkozy

« Ducon » et « Durien » atomisent Sarkozy

Le ciel électoral s’assombrit de plus en plus pour l’ex-président de la République. Le sursaut des sondages de la « primaire de la droite et du centre » qui avait remis Sarkozy à égalité avec Juppé après son entrée officielle en campagne semble avoir fait long feu : les deux dernières enquêtes sont même dévastatrices pour l’ancien locataire de l’Élysée...

Plus matamore que jamais, Sarkozy avait pronostiqué un « effet de blast » en sa faveur dès lors que serait officialisée l’annonce de son entrée en compétition dans la « primaire de la droite et du centre ». Certes, l’ex-président a bénéficié d’un rebond de sa cote. Mais au mieux ce sursaut l’a porté à la hauteur de Juppé au 1er tour, l’ex-président continuant d’être donné battu de 8 à 10 points lors du 2e tour de cette « primaire ». Cette modeste évolution n’avait pas empêché quelques éditorialistes en mal de buzz d’évoquer « une dynamique en faveur de Sarkozy » ou « un tassement de Juppé ».

Depuis, rien ne va plus pour le teigneux et revanchard ex-patron de LR, plus lepéniste que Le Pen dans son positionnement politique et toujours plus baroque dans ses promesses, à l’image des irréalistes propositions de référendum jetées en pâture, lors du meeting tenu hier au Zénith de Paris, aux militants les plus radicalisés de son parti, et plus encore aux électeurs frontistes, grossièrement racolés par ce camelot cynique et sans scrupules. Il est vrai que la semaine passée a été particulièrement rude pour Sarkozy, entre la publication des révélations dérangeantes de Buisson dans son livre « La cause du peuple » et la transmission par le parquet norvégien à la justice française d’un carnet authentifié de l’ancien ministre du Pétrole de Khadafi qui montre que Sarkozy aurait bénéficié pour financer sa campagne de 2007 de plusieurs millions d’euros versés à son profit hors de toute légalité par le dictateur libyen.

Les deux derniers sondages en date sont, à l’évidence, le reflet de ces nouvelles données, combinées au rejet toujours très vif de l’ex-président dans une très large proportion de l’opinion. Non seulement ces enquêtes ne mesurent aucune dynamique en faveur de Sarkozy, mais c’est au contraire Juppé qui, du haut de sa posture de commandeur sage et sûr de lui, tire les marrons du feu et creuse à nouveau l’écart d’une manière significative chez les Français désireux de participer à la « primaire de la droite et du centre ».

Avec 39 % contre 31 % au 1er tour, l’enquête réalisée pat Odoxa-Dentsu Consulting pour France 2 pointait en effet dimanche une très forte progression du maire de Bordeaux face à son agité concurrent. Et l’enquête Kantar-Sofres-One Point conduite pour Le Figaro-RTL-LCI enfonce ce lundi encore plus le clou en attribuant 42 % des votes de 1er tour à Juppé contre seulement 28 % à Sarkozy. Quant aux projections du 2e tour, elles font très mal à l’ancien locataire de l’Élysée : Odoxa-Dentsu Consulting donne en effet Juppé vainqueur de Sarkozy par 59,5 % contre 40,5 % ! Un écart ô combien spectaculaire qui est encore plus dévastateur pour Kantar-Sofres-One Point : 62 % contre 38 %, soit 24 points de différence entre les deux favoris de ce scrutin !!!

Sarkozy laminé par « Ducon » et « Durien » – les surnoms dont il affublait* Juppé et Fillon en amont de cette « primaire » –, voilà qui ne manquerait pas de sel. Et c’est bien ce qui est en passe de se réaliser, les deux sujets de mépris de l’ex-président totalisant au 1er tour respectivement 50 % et 53 % dans les deux enquêtes. Un Fillon-Durien qui, ce matin sur les ondes d’Europe 1, n’a pas hésité à plaider coupable du relatif échec du quinquennat précédent, non sans souligner le silence du principal responsable de cet échec de gouvernance. Un certain Sarkozy qui persiste pourtant à se croire un nouveau destin national dont manifestement les Français ne veulent plus. Probablement le lui feront-ils savoir dès le 20 novembre, jour du 1er tour de la « primaire de la droite et du centre ».

Propos de Sarkozy rapportés par Le Canard Enchaîné à l’encontre de ses futurs adversaires de la « primaire » dont il était persuadé qu’il ne ferait qu’une bouchée.


Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

123 réactions à cet article    


  • Verdi Verdi 10 octobre 16:46

    Bonjour Fergus,


    J’ai répondu à la publication de votre article dans les commentaires du mien. J’ajoute, ici, que je partage la totalité de votre analyse. Soit ce type est aux aboies, et il le cache assez bien, soit il baigne dans une totale inconscience, un peu d’ailleurs comme Hollande. 
    Lorsque l’annonce officielle du procès en correctionnelle tombera (je pense dans quelques jours), les carottes seront définitivement cuites pour lui. 

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 octobre 17:05

      @Verdi

      Il est aux abois, oui, et il est tellement habitué à faire des singeries que ses grimaces deviennent impossibles à interpréter.
      J’espère que la justice pourra faire son travail le concernant, que ce soit Ducon, Durien ou Duschmolle le nouveau coq de la basse-cour.

    • Fergus Fergus 10 octobre 17:36

      Bonjour, Verdi

      Merci pour votre réponse à mon commentaire sur votre propre article et pour ce complément.

      J’ose espérer que le renvoi en correctionnelle deviendra effectif dans quelques jours. Si tel n’était pas le cas, ce serait une énorme surprise, et cela d’autant plus que le juge Tournaire, dont la décision sera décisive dans le duo d’instructeurs, estime posséder tous les éléments nécessaire à ce renvoi.

      Comment Sarkozy est-il encore là, lui qui aurait pu se donner le beau rôle en se prévalant de la « modernisation » de son parti pour esquiver à temps une primaire où il a toujours été donné battu ? Sans doute faut-il y voir un effet de son ego hypertrophié qui lui fait confondre un public enflammé d’adeptes dont il le gourou en meeting ou lors d’une séance de dédicaces avec la foule des électeurs lambda. Cela, bien sûr, mais aussi la volonté d’« aller chercher avec les dents », pour reprendre l’une de ses expressions, cette immunité qui reviendrait de facto à enterrer ses turpitudes comme cela a été le cas pour Chirac.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 octobre 18:00

      @Fergus

      Sarkozy est le type même du manipulateur narcissique tellement imbu de sa personne et méprisant pour tous les autres qu’il est dans l’incapacité mentale d’évaluer ses propres chances. Il crois au destin, à la chance, pas à la logique.
      Ce n’est pas incurable, mais c’est pénible pour ceux qui l’approchent ou le subissent.
      Or, nous avons été 65 millions dans ce cas-là, et c’est déjà trop.

    • Fergus Fergus 10 octobre 19:09

      @ Jeussey de Sourcesûre

      « le type même du manipulateur narcissique tellement imbu de sa personne et méprisant pour tous les autres qu’il est dans l’incapacité mentale d’évaluer ses propres chances »

      Bien vu ! Sa référence récurrente aux foules enthousiastes de ses meetings et de ses séances de dédicace va d’ailleurs dans ce sens. 


    • Dzan 10 octobre 22:50

      @Verdi
      Aux abois.« la biche aux abois » Péguy


    • Gabriel Gabriel 10 octobre 16:56

      Pas grave, Ducon le prendra dans son gouvernement à côté de Durien et tous sera pour le mieux dans le meilleur des mondes de la politique des copains et des coquins. A propos, les uns ou les autres (LR ou Socialistes), Le cocu restera le même : « Le peuple ». 


      • Fergus Fergus 10 octobre 17:41

        Bonjour, Gabriel

        Sur la désignation du « cocu », nous sommes malheureusement d’accord.

        Pour ce qui est de Sarkozy dans un gouvernement Juppé, aucun risque : lui dont Buisson rappelle dans son livre qu’il s’est toujours pris pour une Ferrari n’acceptera jamais d’être associé à des bagnoles bas de gamme !


      • Gabriel Gabriel 11 octobre 07:26

        Bonjour Fergus,

        Je pense que si car l’individu est prêt à tout pour une parcelle de pouvoir et avoir son immunité de ministre pour se protéger de la justice. La question est : « Comment un individu aussi abjecte peut se retrouver à de tels postes de responsabilités… » Mais, à accuser les élus corrompus, ont en oublierait presque la bêtise crasse des électeurs.


      • Fergus Fergus 11 octobre 16:50

        Bonjour, Gabriel

        Il n’existe pas d’immunité ministérielle, seuls le président de la République et les parlementaires bénéficient de cette protection. La première ne peut être levée en cours de mandat. La seconde peut être votée sur un vote de l’Assemblée Nationale ou du Sénat selon la nature du mandat en cours.


      • porcinet1 (---.---.214.71) 11 octobre 20:24

        @Gabriel
        La guillotine devrait être rétablie pour des personnages aussi maléfiques que lui, soutenu incroyablement par des milliers d’égarés et par sa clique de malfrats. C’est tout un maffieux sordide en chasse un autre.

        VIGILANCE !

      • Fergus Fergus 12 octobre 09:19

        Bonjour, porcinet1

        La guillotine, comme vous y allez ! Ce serait faire de cet individu un martyr. C’est pourquoi je préfèrerais une mission permanente dans les Terres Australes. Je serais même prêt à participer au financement d’une résidence sur Clipperton ! smiley


      • Yohan Yohan 16 octobre 17:10

        @Gabriel


        Cocu tu l’es déjà banane

      • Gabriel Gabriel 16 octobre 17:22

        @Yohan
        Comme d’habitude analyse et commentaire très profond. Tous les participants au débat vous remercie...

         

      • gruni gruni 10 octobre 17:30

        Bonjour Fergus


        La satisfaction de voir Sarkozy battu à la primaire ne me fait pas oublier que « Ducon » fera à quelques détails près, la même politique. Je n’oublie pas non plus ce privilège que nous avons en France d’avoir la gauche la plus bête du monde. 

        Merci pour cet excellent artricle

        • Fergus Fergus 10 octobre 17:50

          Bonjour, gruni

          Il est en effet probable que la politique conduite par un Juppé président restera fidèle à la ligne et la doxa libérales qui, à des petites nuances près, est exercée en France depuis au moins trois mandats.

          « la gauche la plus bête du monde » ; certes ! Mais il s’agit d’un titre pris à une droite qui pourrait très bien replonger à l’issue de la primaire. Par exemple si, Sarkozy battu par Juppé, le premier nommé décidait de passer outre et de se présenter malgré tout à la présidentielle, une hypothèse évoquée par quelques journalistes ou blogueurs ici et là, à l’image de Dominique André, éditorialiste politique sur Europe 1. Ce serait fou, non ? Mais aussi tellement jouissif sur le plan du spectacle. Et tellement désolant pour notre pays !


        • gruni gruni 10 octobre 18:25

          @Fergus


          « Ce serait fou » Oui, mais je ne pense pas que tu envisages cette possibilité, moi non plus.
          Mais tu as raison, « il s’agit d’un titre pris à la droite ». Du coup j’hésite entre la droite et la gauche.

        • Tall Tall 10 octobre 18:48

          @gruni & Fergus

           
          Dans son livre écrit en été 2014, Valérie Trierweiler avait parlé de Sarkozy qu’elle décrivait comme un fauve politique pure race.
          Et elle affirmait sa certitude qu’il se représenterait aux présidentielles, alors que rien ne l’indiquait à l’époque.
           
          L’idée qu’il se présenterait quoiqu’il arrive n’a donc rien d’ absurde.


        • Fergus Fergus 10 octobre 18:50

          @ gruni

          En réalité, je crois que cette possibilité peut fort bien germer dans l’esprit d’un individu comme Sarkozy. Et t ce n’est pas le côté suicidaire pour son camp qui serait de nature à la retenir tant Sarkozy subordonne la raison à sa passion pour le pouvoir, et accessoirement l’immunité qui est encore liée à la fonction élyséenne.

          Mais entre un désir de fuite en avant de ce type et les contraintes liées à une campagne présidentielle surgiraient de nombreux obstacles difficilement surmontables, notamment sur le plan financier et logistique, une candidature de Sarkozy contre le vainqueur de la primaire LR signifiant la perte pour notre matamore de toute ressource émanant du parti.

          Bref, ce serait mission impossible, avec au bout de la route une camisole assurée, au moins sur le plan symbolique. smiley


        • Fergus Fergus 10 octobre 19:11

          Salut, Tall

          Rien d’absurde en effet, compte tenu de la psychologie si particulière de ce personnage. Et cela d’autant moins qu’il est foncièrement revanchard.


        • colza 10 octobre 19:40

          @Fergus
          Article « tellement vrai » smiley Merci
          Je suis également convaincu que, quel que soit le résultat des primaires, Sarko se présentera aux présidentielles.
          A moins que ses affaires judiciaires ne l’en empêchent, ce que je souhaite.
          J’imagine aussi que Hollande fera de même, par aveuglement.


        • Fergus Fergus 10 octobre 20:23

          Bonsoir, colza

          Avec Sarkozy, tout est en effet toujours possible, y compris le plus fou. C’est pourquoi j’espère, comme vous, qu’il sera empêché sur le plan judiciaire.


        • Samson Samson 11 octobre 17:03

          @gruni
          "La satisfaction de voir Sarkozy battu à la primaire ne me fait pas oublier que « Ducon » fera à quelques détails près, la même politique."
          L’inflation des scrutins et candidats ne sert qu’à entretenir l’illusion : sous le règne de la Pensée Unique - TINA -, il n’y a qu’un seul programme, mondial celui-là !
          La farce démocratique ne se réduit qu’au seul choix de la personnalité appelée à l’appliquer, et c’est pareil dans à peu près toute l’€urope.


        • epicure 11 octobre 17:35

          @Fergus

          sarkozy ? c’est pas le petit jeune qui avait soutenu balladur contre chirac en 95 ?
          Ça lui irait bien de refait un coup de balladur chirac avec les lieutenants respectifs.
          Mais outre le problème financier, s’il ne passe pas la primaire LR, il n’ aucune chance contre juppé au premier tour, vu qu’il aura toute une partie des LR (la majorité normalement) plus les centristes.
          Sarko n’aurait lui que le cercle restreint des fidèles.


        • Fergus Fergus 11 octobre 18:45

          Bonjour, epicure

          Entièrement d’accord avec vous sur l’issue de cet improbable scénario.


        • Le421 Le421 11 octobre 19:05

          @gruni
          La gauche la plus bête du monde, si on prends le PS comme référence...
          Mais le PS est à gauche...de la droite !!
          Et encore.
          Je pense que le Modem est moins à droite que le PS.


        • bernard bernard 11 octobre 20:50

          @gruni
          Non content d’avoir la gauche la plus bête du monde, je pense que la droite n’a rien à lui envier.

          La course à l’échalote est lancée et nous promet de« grands moments » de rigolade...ou pas.
          A consommer sans modération.

        • Piere CHALORY Piere CHALORY 10 octobre 17:32

          Bravo pour le titre, Fergus !


          J’ignorais les surblazes dont Fillon et Juppé étaient amicalement affublés par le Guide au langage fleuri ; le mini-monarque au sabir très éloigné du jargon en vigueur dans les beaux quartiers, encore que, comme disait Audiard dans la Métamorphose des Cloportes : ’’dans le monde des arts et des lettres, on parle charretier, il faudra vous y faire !’’

          Remarque ; le monde de la politique est généralement assez éloigné de celui des Arts & des Lettres, à plus forte raison dans le cas que vous citez.

          Sinon, pour Ducon, j’ignore son Qi, mais pour Fillon, il faut tout de même reconnaître que Durien lui va bien, considérant sa transparence pour ne pas dire son invisibilité durant le quinquennat du Conducatore Omniscient, de l’Hyper Président (plus par la gesticulation permanente que par l’envergure ridicule).

          Couac il en soit, j’imagine mal, au vu des amitiés perdues, des trahisons en cours, des ralliements touzazimuts à ses ennemis et enfin des casseroles multiples qui vont bien finir par se renverser sur lui ; comment sarko peut encore s’imaginer revenir cinq ans en arrière et réintégrer l’Elysée...

           smiley



          • Fergus Fergus 10 octobre 17:57

            Bonjour, Piere CHALORY

            Merci pour votre commentaire.

            J’espère en effet, comme vous l’évoquez en conclusion, que Sarkozy ne pourra plus revenir aux affaires. On parle de « charretier » et ce type mène précisément un tombereau de boues nauséabondes qui ont fait - et font encore - la honte de notre pays. Puisse cette primaire nous débarrasser définitivement de ce chef de clan mafieux.

            Politiquement, il n’y a pas grand chose à attendre de ses adversaires, mais au moins ont-ils un profil plus respectable, ce qui n’est pas difficile..


          • Etbendidon 10 octobre 18:11

            Y en a que pour Sarko !

            DEUX articles sur agoravox aujourd’hui

            Hier Sarko en vedette américaine au Zenith (il chante bien) avec plein de fans

            Sur C dans l’air en ce moment devinez le titre : SARKOZY ça se complique

            Ce soir à la télé sur la 3 SARKOZY l’homme qui courait plus vite que son ombre de Gérard Miller (ils en ont parlé sur radio France désinfo)

            Bon ben si avec tout ça il n’est pas élu le Sarko je mange mon chapeau

            Vivement les primaires il est tellement chaud le Sarko qu’il va castagner Ducon et Durien sans oublier Lapeau (Lemaire à qui il a promis de lui faire la peau)

             smiley

            PS : heureusement y a aussi du foot ce soir sur TF1 je vais regarder le match avec CHALOT

             smiley


            • Fergus Fergus 10 octobre 19:06

              Bonsoir, Etbendidon

              Promis, nous ne nous sommes pas concertés, Verdi et moi ! smiley

              Chacun a réagi à sa manière à la concomitance de ces deux sondages particulièrement importants à ce moment de la campagne pour la primaire de droite.

              Et j’espère sincèrement que vous mangerez votre chapeau. smiley

              Peut-être assaisonné d’un peu de la sauce à la grimace qui devrait ne pas manquer dans le camp de Sarkozy s’il est jeté hors de la course dès le mois de novembre.


            • chantecler chantecler 10 octobre 19:07

              Oui ,
              Beaucoup de choses me préoccupent :
              La berlusconisation de la politique .
              L’électorat de droite représenté majoritairement par un troisième âge pas trop regardant .
              Et A.Juppé qui avait déclaré ne pas vouloir devenir PR ...
              Se rend il compte qu’il est obligé de se présenter pour représenter l’électorat de droite ?
              Dire que je me sens obligé d’écrire cela .... !
              Mais avoir à choisir entre FH , NS et M.LP a priori ça m’est insupportable ...
              Heureusement il y la quatrième solution qui donne un peu d’espoir .
              9a dépend de lui , ça dépend de nous , mais va falloir pousser fort .
              Et délaisser « l’esprit gaulois » un temps ...


              • Fergus Fergus 10 octobre 19:15

                Bonsoir, chantecler

                Eh oui, ce sont des questions indiscutablement préoccupantes.

                Quelle 4e solution ? Personnellement, ce sera un vote Mélenchon en 2017, mais sans grande illusion sur sa participation au 2e tour de la présidentielle dans un pays de plus en plus marqué à droite.


              • colza 10 octobre 19:47

                @Fergus
                Pour moi, ce sera aussi JL Mélenchon.
                Pas besoin d’espérer pour entreprendre.
                A défaut, j’irai voter blanc, même si ça ne sert à rien.


              • Le421 Le421 11 octobre 19:12

                @Fergus
                On sera au moins deux !! smiley
                Pour le deuxième tour, j’ai préparé les cannes.
                Même pas question de voter blanc et de laisser croire que j’aurais voté Juppé ou Le Pen, parce que tant qu’à être dans la merde, autant y être pour de bon !!


              • Fergus Fergus 11 octobre 19:50

                Bonsoir, Le421

                Pas question de m’abstenir en ce qui me concerne. Dans le cas d’un très probable duel LR-FN, ce sera donc vote blanc.

                Ou nul, s’il me prend l’envie d’écrire sur le bulletin ce que je pense des finalistes. smiley


              • sampiero sampiero 10 octobre 19:08

                « je vais voter sarkosy pour râler, pour renverser la table et mettre le bordel. »


                • Fergus Fergus 10 octobre 19:17

                  Bonsoir, sampiero

                  Une citation, mais de qui ?


                • sampiero sampiero 10 octobre 19:34

                  @Fergus
                  Salut Fergus. 


                  Ça peut-être n’importe qui, beaucoup de gens en tout cas. smiley

                  Attendons les réactions, je préciserai après ma pensée.

                • gaijin gaijin 10 octobre 19:13

                  vous vendez la peau de l’ours ......
                  n’oubliez pas la mésaventure de couille molle premier élu 6 mois a l’avance par voie de sondage
                  ......
                  la méthode coué ça fait du bien mais les lendemains sont parfois durailles

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès